Lundi 24 Juin, 2024 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Economie

Pr Meissa Babou, économiste sur les conséquences économiques du report de la présidentielle : « C’est un coup fatal pour une jeune économie qui se cherche »

Single Post
Pr Meissa Babou
Le report de l’élection présidentielle du 25 février prochain qui a engendré une crise  politique au Sénégal a des conséquences négatives sur l’économie nationale, à court et long termes. C’est en tout cas l’avis de Meissa Babou, économiste et professeur à l’université Cheikh  Anta Diop de Dakar (Ucad) qui a été joint  au téléphone hier, lundi 5 février, par la rédaction de Sud Quotidien

Le Président de la République Macky Sall a suspendu  samedi dernier le processus électoral qui a été enclenché depuis quelques mois. Ce report de la présidentielle qui était prévue ce 25 février a plongé le pays dans une crise  avec de violentes manifestations à Dakar et à l’intérieur du pays. Selon l’économiste Meissa Babou qui a été joint au téléphone hier, lundi 5 février, par la rédaction de Sud Quotidien, ce report constitue un coup fatal pour une jeune économie  qui se cherche. « Cette crise politique  va certainement engendrer un désastre économique et social. Sur le plan économique, on note  la destruction de plusieurs Pme-Pme  qui sont des investissements difficilement renouvelables. En plus de l’arrêt de travail de beaucoup d’artisans notamment les maçons, les menuisiers, le transport avec  les jakartamen et les bus Dakar Dem Dikk et les marchands ambulants, le chiffre d’affaire sera très négativement impacté », relève-t-il. Et de poursuivre ; « ensuite il faut aussi noter que beaucoup de banques sont fermées, ce qui est une perte énorme en termes de transactions financières. Si on ajoute  le fait que pratiquement toutes les écoles sont fermées, on a un tableau noir d’une baisse d’activité d’une façon générale sur tout le pays ».Sur le plan social, l’économiste soutient que le Sénégal est un pays qui ne peut pas se permettre d’avoir cette baisse de production et de productivité parce que, selon lui, cela ne fera qu’augmenter la pauvreté. Sur le long terme  et sur le plan international, cette crise ne sera pas sans conséquence sur le climat des affaires au Sénégal. « Beaucoup d’étrangers qui ont des biens dans ce pays, vont les transférer. Parce que ce pays est devenu instable. Tous les investisseurs étrangers vont fuir le pays  pour une longue durée, le temps que le Sénégal se stabilise, car il est devenu un pays à risque. Donc c’est une catastrophe pour toute l’année 2024 qui risque de plomber notre Pib qui serait de 5% hors pétrole. Ce qui peut être va baisser l’ensemble des activités », se désole Pr Babou.





7 Commentaires

  1. Auteur

    Question

    En Février, 2024 (11:41 AM)
    Pourquoi notre armée ne peut pas encore bouger?

    Rappelez vous des 45 milliards en armement lourd et de guerre, mis à la disposition de nervis et de mercenaires pour la plupart appartenant à une ethnie très présente dans la sous région ouest africaine. la plupart relève de l'armée secréte d'un marabout, très connu, assassin, geôlier et trafiquant de drogue.

    Ils chercheraient à tout prix à eviter un bain de sang.

    Bravo à nos Jambars, nous partageons votre peine et vous faisons confiance.
    Top Banner
  2. Auteur

    Karim$

    En Février, 2024 (11:44 AM)
    À tous les militants de APR/ Benno et répondeurs automatiques des réseaux sociaux qui aidez Macky à abuser des Sénégalais, à tuer et emprisonner les Sénégalais, à tromper, manipuler, violer les droits des Sénégalais etc, j’espère que vous ne vivrez pas longtemps ! YALLAH boulène Goudou fane ! Que Dieu vous punisse pour vos actes ! Les malhonnêtes et les injustes n’ont aucun avenir. S’il est vrai qu’aucun de nous n’a choisi de naître noir ou Sénégalais, que Dieu vous punisse pour ce que vous essayez de faire de notre pays, de notre race. 
    {comment_ads}
    Auteur

    Question

    En Février, 2024 (11:51 AM)
    Pourquoi notre armée ne peut pas encore bouger?Rappelez vous des 45 milliards en armement lourd et de guerre, mis à la disposition de nervis et de mercenaires pour la plupart appartenant à une ethnie très présente dans la sous région ouest africaine. la plupart relève de l'armée secréte d'un marabout, très connu, assassin, geôlier et trafiquant de drogue.Ils chercheraient à tout prix à eviter un bain de sang.Bravo à nos Jambars, nous partageons votre peine et vous faisons confiance.
    {comment_ads}
    Auteur

    Pikinoise

    En Février, 2024 (12:17 PM)
    Thiey Meissa BABOU le Keynésien toujours avec ses analyses superficielles. Waxtanou Mbedd koi. Meissan le comptables laisse l'économie et concentre sur ton domaine la comptabilité.
    {comment_ads}
    Auteur

    Pikinoise

    En Février, 2024 (12:22 PM)
    Quand je vois Meissa commenté, je me dis ou  sont les économiste dans ce pys koi. Abdoulaye DIAGNE, KARAMOKO KANE Makhtar DIOUF voila les sommités vraiment les vrais économistes reconnus. Meissa était un prof de comptabilité analytique.
    Top Banner
    • Auteur

      Ucadien

      En Février, 2024 (15:19 PM)
      Meissa n'est Prof.  Il n'a même pas de doctorat. Il n'est pas Dr à plus forte raison Pr. Meissa est comme Ngouda, ils n'ont que le Master. Si l'université comptait sur ce genre d'enseignants, toutes les écoles doctorales seraient fermées. Les étudiants ne feront même pas de Master.
    {comment_ads}
    Auteur

    Etudiant Ucad

    En Février, 2024 (12:51 PM)
    Fermer une universsité pour des affaires politiques qui ne sont en aucun cas pour l'interet du pays et des sénégalais, c'est du n'importe quoi.

    le senegal et les senegalais ne méritent pas une telle absurdité.
    {comment_ads}
    Auteur

    The Therapist

    En Février, 2024 (16:39 PM)
    Après mûre réflexion, je pense que M. Boun Abdallah Dionne est le seul leader politique qui comprend la vision du président. La coalition Dionne2024 place le Sénégal en priorité, un Sénégal juste, ouvert et attaché à des élections transparentes, équitables et inclusives. Les autres candidats semblent moins préoccupés par l'avenir du Sénégal ou par les limites constitutionnelles de leurs propositions. Certains politiciens gagneraient à tempérer leurs ambitions personnelles au profit de l'intérêt général du pays. Les convictions individuelles sont respectable mais ne sauraient primer sur les valeurs fondatrices de la nation sénégalaise.
    {comment_ads}

Participer à la Discussion

  • Nous vous prions d'etre courtois.
  • N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
  • N'envoyez pas de message inutile.
  • Pas de messages répétitifs, ou de hors sujéts.
  • Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée, sexuel ou en violation avec la loi. Ces messages seront supprimés. --
  • Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire gratuit.
  • Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
Auteur: Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire...

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email