Dimanche 25 Février, 2024 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Economie

Sénégal : Les grandes orientations du budget 2024

Single Post
Sénégal : Les grandes orientations du budget 2024
Le Sénégal s’est fixé comme objectif d’avoir un budget de 7 000 milliards pour l’année 2024. A propos de la gestion de cette manne financière, le ministre des finances et du budget révèle que les grandes orientations « sont centrées principalement autour du renforcement de la résilience des finances publiques ». 

Dans un grand entretien accordé au journal économique, LeJecos, dans son édition du mois d’octobre 2023, Moustapha Ba, précise que cet effort s’articulera d’une part autour de "la mise en œuvre d’une stratégie de consolidation budgétaire et la poursuite des efforts entamés en vue d’améliorer l’efficacité des dépenses de l’Etat et, d’autre part, à travers la transparence dans la gestion des finances publiques et la satisfaction de la demande sociale ».

Ainsi, durant l’année 2024, le gouvernement va travailler à ‘’préserver la viabilité des finances publiques’’, mais aussi à ‘’améliorer la notation souveraine de la dette publique’’, sans oublier la nécessité de se donner  des ‘’marges de manœuvre budgétaire’’, réduites par les multiples crises. L’objectif étant de ramener le déficit budgétaire à 3% du PIB en 2025.

Sur le plan sectoriel, détaille Moustapha Ba, cela veut dire que les efforts ‘’seront davantage concentrés autour des services sociaux de base, de la souveraineté alimentaire, du soutien aux couches vulnérables et aux initiatives locales d’une part, de l’équité territoriale et de la promotion économique, ainsi que de la paix et de la sécurité d’autre part’’.  


9 Commentaires

  1. Auteur

    Kaqataro

    En Octobre, 2023 (19:17 PM)
    On augmente le budget pour des ministères comme le Commerce et les denrées sont de plus en plus chères! Le ministre Fofana il fout quoi à part attaquer des opposants.
    {comment_ads}
  2. Auteur

    En Octobre, 2023 (20:41 PM)
    Même quand l'explication est technique,la RACAILLE arrive à comprendre si le ministre dominé son enseignement.

    Mais quand on a une compréhension approximative des sujets que l'on traite,on n'a peu de chance de pouvoir en expliquer les tenants et les aboutissants à la racaille.

    Il ne faut pas oublier que c'est la racaille qui vote .

    One-man one-vote !

    Le suffrage au senegalais n'est pas capacitaire .

    Même les cancres ont le droit de vote 

    Aux sachants d'être pédagogues

    Les  temps ont changé.

    Si celui qui explique veut se faire comprendre,il y arrivera.

     
    {comment_ads}
    Auteur

    En Octobre, 2023 (21:02 PM)
    Tres tot de parler de budget, il faut d abord des elections transparentes.
    {comment_ads}
    • Auteur

      Karim$

      En Octobre, 2023 (21:16 PM)
      Si ces Palestiniens étaient des noirs, ils renonceraient à ce lopin de terre depuis très très longtemps exactement comme les Sénégalais sont sur le point de renoncer à 90% de notre pétrole et gaz, du contrôle de notre économie et de notre monnaie. La question, c’est de savoir si nous méritons de naître ! Renoncer à ce que Dieu nous a donné pour le laisser aux autres, c’est une preuve de manque de foi. Pourtant ces Palestiniens ont en face d’eux l’une des plus grosses armées au monde soutenue par la première armée et puissance économique au monde en plus des pays occidentaux. Mais malgré cela ils ne renoncent pas et ils n’ont pas peur. Parce qu’ils font leurs prières et exercent leur droit à la résistance avec dignité. Pensez-vous que l’esclavage aurait été possible si l’Afrique était occupé que par des arabes ? Notre manque de foi en Dieu et refus de nous défendre a tué beaucoup d’entre nous à travers l’histoire, continue de nous tuer aujourd'hui par pauvreté et émigration clandestine et risque de continuer à tuer notre descendance pendant très très longtemps. Dans ce monde, pour vivre tranquille, il faut se défendre et être solidaires. Macky est entrain de nous tuer 1 par 1 pour donner notre pétrole et gaz et il n’a pas l’armée d’Israël mais des FDS et des lutteurs et 17 millions de Sénégalais restent dans les maisons par peur de défendre ce qui nous appartient. 
    {comment_ads}
    Auteur

    En Octobre, 2023 (21:31 PM)
    Pourquoi ne pas parler simplement et dire : comme promis à nos prêteurs on va devoir diminuer notre endettement qui.explose actuellement à plus de 70% de notre pib et on va acheter la paix sociale, le reste financera des projets (toujours sans controle puisque la Cour des comptes est bloquée...en 2018!!)
    {comment_ads}
    Auteur

    Damel Fall

    En Octobre, 2023 (22:07 PM)
    Au Senegal tout le monde est conditionne pour le "Group Think"! Journalistes,Economistes,Juristes, le peuple, tout le monde est das la meute et repetent les memes conneries.

    Dans un pays normal, le gouvernement n'oserait pas augmenter le budget pendant une depression economique.Ce ministre vient nous baratiner avec ces inepties et tout le monde regurgite la meme chose sans se poser la question sur les consequences de ces budgets demesures pour le PIB reel du Senegal!Entre la politqiue monetaire de la BECAO et cette politique budgetaires va continuer a remplir les pirogues vers le neants....ESTR-CE QUE LES GENS SE RENDENT COMPTE QUE POUR REALISER CE BUDGET L'ETAT RECUPERE LA QUASI-TOTALITE DE LA MASSE MONETAIRE MISE EN CIRCULATION,ET AINSI PLOMBANT LA CONSOMMATION ET LA PRODUCTION?
    Auteur

    Milk

    En Octobre, 2023 (22:31 PM)
    La Senelec est le premier opposant au gouvernement. 

    Les sénégalais paient très chère l'électricité qui représente aujourd'hui plus de 50% du budget des familles.

    Après payé l'électricité c du taba taba juska la fin du mois.

    Tous cela pour enrichir le dg de la senelec et ses agents qui ne paient que 20% du montant de leur facture et le reste est reparti sur les entreprises, les citoyens et édifices publics. 

    Faut virer ce Dg et revoir les avantages des agents qui dont supportés par les clients. 

    Concession de service public ne rime pas avec profit c le motif qui était avancé pour faire partir Hydro Québec. 

    Tous avec Oumy ndour demain sur la tfm 8h 30 du matin. 
    {comment_ads}
    • Auteur

      Reply_author

      En Octobre, 2023 (06:48 AM)
      L'électricité 50% du budget d'un ménage. Tu abuses. Que fais tu du loyer ?
    {comment_ads}
    Auteur

    Milk

    En Octobre, 2023 (22:31 PM)
    La Senelec est le premier opposant au gouvernement. 

    Les sénégalais paient très chère l'électricité qui représente aujourd'hui plus de 50% du budget des familles.

    Après payé l'électricité c du taba taba juska la fin du mois.

    Tous cela pour enrichir le dg de la senelec et ses agents qui ne paient que 20% du montant de leur facture et le reste est reparti sur les entreprises, les citoyens et édifices publics. 

    Faut virer ce Dg et revoir les avantages des agents qui dont supportés par les clients. 

    Concession de service public ne rime pas avec profit c le motif qui était avancé pour faire partir Hydro Québec. 

    Tous avec Oumy ndour demain sur la tfm 8h 30 du matin. 
    {comment_ads}
    Auteur

    Amsa

    En Octobre, 2023 (05:36 AM)
    Multipliez ce budget mille fois avec ce regime de voleurs, bandits, toccards, complteurs et assassins, ils echoueront. Ce regime manque de competences pour decoller l'economie, ils sont des abonnes de la malgouvernance, un point final.
    {comment_ads}
    Auteur

    Lui Et Moi

    En Octobre, 2023 (08:23 AM)
    Sauf pour les infrastructures, toutes les priorités inscrites dans le budget 2023 n'ont pas été réalisées. Exemple: l'accès universel et durable des services de l'électricité à moindre coût. Les populations subissent les augmentations du prix de l'électricité depuis janvier 2023.

    Autre exemple : le pouvoir d'achat des ménages. Pas besoin d'un dessin pour expliquer la cherté de vie. Les prix ne cessent d'augmenter et les revenus ne suivent pas le même rythme.

    Sur l'éducation le budget prévoyait entre autres la disparition des abris provisoires. Une promesse budgétaire non tenue. 

    Il en est ainsi sur la santé, l'équité territoriale et la justice sociale, l'emploi des jeunes, l'industrie, etc.... 

    Les seules réalisations sur le transport avec le BRT et le TER, et les infrastructures ont été faites à des fins électoralistes. 

    Pour 2024, nous attendons, au lieu des promesses irrealisables, un budget réaliste et réalisable qui mette l'accent sur les services sociaux de base et le bien-être des populations, au lieu d'une liste de priorité pour endormir nos députés 

Participer à la Discussion

  • Nous vous prions d'etre courtois.
  • N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
  • N'envoyez pas de message inutile.
  • Pas de messages répétitifs, ou de hors sujéts.
  • Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée, sexuel ou en violation avec la loi. Ces messages seront supprimés.
  • Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire gratuit.
  • Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
Auteur: Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire...

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email