Samedi 13 Juillet, 2024 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
International

Kendji Girac, blessé par balle, dit avoir voulu « simuler un suicide », selon le procureur de Mont-de-Marsan

Single Post
Kendji Girac, blessé par balle, dit avoir voulu « simuler un suicide », selon le procureur de Mont-de-Marsan
Le procureur de la République de Mont-de-Marsan a donné une conférence de presse au sujet de l’affaire concernant le chanteur, blessé par balle à Biscarrosse.

 
JUSTICE - Après avoir été hospitalisé pour un tir dans la poitrine, le chanteur français Kendji Girac avait été auditionné par les enquêteurs mercredi. Désormais, l’heure est aux premières explications sur les événements qui auraient pu se conclure par un drame bien plus grave dans la caravane du chanteur à Biscarrosse, dans les Landes.
 
Face à la presse, le procureur de Mont-de-Marsan, Olivier Janson, est donc revenu ce jeudi 25 avril sur les premiers éléments de l’enquête ouverte initialement pour « tentative d’homicide volontaire ».

Contre toute attente, Olivier Janson a expliqué que Kendji Girac avait confié aux enquêteurs avoir voulu « simuler un suicide », sur une « impulsion », pour « faire peur à sa femme, l’impressionner ». Conséquence d’une longue dispute, durant la soirée et la nuit, qui a mené au tir. Le chanteur, alors très alcoolisé et encore sous effet de la cocaïne, précise qu’il souhaitait que sa femme entende la détonation pour l’empêcher de partir, car ses menaces de départ devenaient particulièrement concrètes.

Le chanteur a d’ailleurs assumé son geste devant le procureur, « tout en le regrettant fortement ». La procédure judiciaire devrait donc se conclure par un classement sans suite d’ici peu, du fait de l’absence d’infraction pénale, si la thèse évoquée plus tôt se confirme définitivement. « La justice n’a pas vocation à enquêter sur les raisons d’un suicide », le suicide « n’étant pas une infraction en France », a rappelé le procureur.


De son côté, l’artiste se serait également excusé des mensonges que contenait sa première version des faits. Notamment sur l’arme à feu, prétendument achetée dans une brocante. Il indique désormais qu’un « gars » est passé au camp de Biscarrosse le 18 avril, lui proposant d’acheter ce vieux pistolet pour 500 euros. Ce qu’il avait fait avant d’aller chercher sa femme à l’aéroport.

Pas d’intervention d’un tiers, pas d’accident
Lors de cette longue présentation des faits, le procureur s’est également montré clair sur la thèse défendue initialement par le chanteur devant les policiers : « Un accident, un tir intempestif est jugé impossible » vu le modèle de l’arme et son fonctionnement. « Seule l’action sur la détente permet la percussion » de la balle, a-t-il précisé, et « toutes les sûretés » étaient « opérationnelles » sur ce pistolet semi-automatique datant de 1911.

Par ailleurs, même si « l’accident est une option qui revient dans la bouche des personnes présentes » le soir du tir, c’est une option « sujette à caution », a expliqué le procureur, « vu cette volonté manifeste de dissimuler le déroulement des faits » de la part des personnes présentes sur le camp. À leur arrivée, les gendarmes ont en effet été « invités à repartir aussitôt, sans violence particulière », par des gens assurant qu’il ne s’était rien passé, a raconté le procureur.

La présence d’un tiers, vu les paramètres du tir dans la caravane, est également écartée après une analyse balistique effectuée ce jeudi. « La version d’un tir effectué par un tiers n’est pas compatible avec les constatations effectuées », a-t-il précisé, avant d’ajouter qu’« il n’y avait pas la place entre le mur extérieur et Kendji Girac pour qu’un tiers y soit ».


Concernant les blessures du chanteur, le procureur de la République a indiqué que Kendji Girac n’était pas loin d’un « miraculé », évoquant un mamelon touché, mais surtout une balle qui a évité les organes vitaux de manière assez inexplicable. Les « conséquences auraient pu être beaucoup plus graves qu’elles ne le sont », avec une trajectoire à proximité immédiate du cœur, qui a perforé un poumon, touché la rate et le diaphragme de l’artiste. Le procureur a d’ailleurs confirmé qu’il lui faudrait « plusieurs mois » pour retrouver la pleine possession de ses moyens.



2 Commentaires

  1. Auteur

    En Mai, 2024 (10:48 AM)
    C'est un gitan, il en faut plus pour les effrayer.

    Lui qui donne une image aussi parfaite et irréprochable.

    Derrière chaque drame il y a une femme.

     
    {comment_ads}
  2. Auteur

    Albatros

    En Mai, 2024 (12:51 PM)
    Ni le mires mas
    {comment_ads}

Participer à la Discussion

  • Nous vous prions d'etre courtois.
  • N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
  • N'envoyez pas de message inutile.
  • Pas de messages répétitifs, ou de hors sujéts.
  • Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée, sexuel ou en violation avec la loi. Ces messages seront supprimés. --
  • Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire gratuit.
  • Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
Auteur: Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire...

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email