Lundi 15 Juillet, 2024 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Politique

Crise politique : L'appel des ex présidents Diouf et Wade aux Sénégalais

Single Post
Crise politique : L'appel des ex présidents Diouf et Wade aux Sénégalais
Les anciens chefs d’Etat sénégalais Abdou Diouf et Abdoulaye Wade se sont joints à la vague de réactions suite à la crise née du report de l’élection présidentielle. Ces deux personnalités ont appelé les Sénégalais, particulièrement les jeunes à arrêter les manifestations et les acteurs politiques au dialogue.

Ils ont, également, demandé au président Macky Sall d’organiser, dans les plus brefs délais, le dialogue pour une large réconciliation nationale.

C'est avec beaucoup de tristesse que nous vivons les récents événements qui secouent notre cher Sénégal et qui viennent d'emporter trois de nos jeunes compatriotes. Nous présentons nos plus sincères condoléances à leurs familles et à leurs proches.

Nous nous adressons à vous en tant qu'anciens Présidents de la République du Sénégal, pères, avec Léopold Sédar Senghor, de la démocratie sénégalaise obtenue de haute lutte, mais aussi anciens irréductibles adversaires politiques qui nous sommes vigoureusement opposés par le passé. Nous avons su discuter et dialoguer dans l'intérêt du Sénégal pour mettre un terme à nos différends et aux crises politiques, et cela dans le seul but de préserver la paix et les vies. Vous n'avez pas le droit de faire moins que nous.

Nous appelons notre jeunesse, dont nous comprenons les frustrations et le désarroi, à arrêter immédiatement les violences et la destruction de biens, et surtout à prendre du recul pour ne pas être manipulée par des forces extérieures aux desseins obscurs.

Nous venons de nous entretenir longuement au téléphone avec le Président de la République, Monsieur Macky Sall, qui nous a réaffirmé son engagement, pris devant la Nation le 3 juillet dernier, de ne pas briguer un troisième mandat et de quitter le pouvoir aussitôt après l'élection présidentielle. Il a pris l'engagement de ne ménager aucun effort pour préserver la stabilité du Sénégal, nous lui avons demandé d'organiser dans les plus brefs délais le dialogue national qu'il a annoncé et qui, comme nous le souhaitons ardemment, devra déboucher sur une large réconciliation nationale dans le respect de la Constitution et de l'Etat de droit.

Nous appelons l'ensemble des dirigeants politiques, du pouvoir et de l'opposition, ainsi que les responsables de la société civile, à participer à des discussions franches et loyales, afin que la prochaine élection présidentielle du 15 décembre 2024 soit tenue dans des conditions parfaitement transparentes, inclusives et incontestables. Ils ont le devoir de garantir que notre Sénégal restera un modèle de démocratie pour l'Afrique. L'Histoire les jugera.


114 Commentaires

  1. Auteur

    Gardigne

    En Février, 2024 (18:44 PM)
    Nous ne voulons pas voter le 15 décembre !! 😡
    • Auteur

      Les 2 Amis Du Pr

      En Février, 2024 (18:48 PM)
      Comme si ils sont d'accord de violer la constitution avec ce 3ème mandat minimum de 1an. Yalla rek moo kham kagnie lagniou narra voter sous passé 2 avril
    {comment_ads}
    • Auteur

      Reply_author

      En Février, 2024 (19:00 PM)
      Voilà 
      C'est aussi somple
      je doute même de la véracité de cet entretien de Diouf et Wade avec Macky.
      Diouf et Wade n'auraient jamais cautionné la tenue d'élection au 15 décembre 2024
    {comment_ads}
    • Auteur

      Aereg

      En Février, 2024 (19:08 PM)
      Je ne suis pas sûr que cette déclaration émane de ces auteurs désignés ! Pourquoi, ça ne porte pas leurs signature ! L'APR qui est dos au mur est capable de sortir des inepties pour chercher à détourner et à distraire la détermination du peuple à les éloigner des affaires du pays très bientôt. Prudence !
    • Auteur

      ? Les Dirigeants Sont à L'imag

      En Février, 2024 (19:14 PM)
      ✋Les dirigeants sont généralement à l'image de leur peuple. Dans un verset, il est dit : "Allãh n'apporte pas de changement à un peuple tant que ce peuple ne change pas leur propre état". Tant que l'on continue de vivre dans la désobéissance, dans le thiaahaane, bokkalé yallah, bidaa, njaaloo, escroquerie... on aura que ce que l'on mérite.🤔 Yalna yalla Yeureum Mouhammad Gueye ah alpha 
    {comment_ads}
    • Auteur

      Reply_author

      En Février, 2024 (19:16 PM)
      la première chose qu'un encien président doit demander c'est le respect total de la constitution en tant qu'ancien gardien de la constitution. vous etes tous de mèche avec ce nouveau putchiste. La marche vers la liberté du peuple est toujours maintenue. RV tout le monde demain à 15H pour bouter ce putchiste hors de notre chemain 
    {comment_ads}
    • Auteur

      Reply_author

      En Février, 2024 (19:25 PM)
      Arrêtez de prendre les sénégalais pour des demeurés ! Si vous ne pouvez pas dire la vérité à macky sall, vous n'avez qu'à fermer vos tronches ! Nous le peuple on est entrain de se battre dignement pour que la vérité et le droit soient respectés ! On a une constitution qui est là, on ne demande qu'à le respecter ni plus ni moins !  Toutes les forces vives vont mutualiser leurs forces pour des manifestations nationales et générales jusqu'à ce que ce despote parte qu'il le veuille ou pas.
    {comment_ads} {comment_ads} {comment_ads}
    • Auteur

      Black Thee

      En Février, 2024 (19:43 PM)
      Merci mon cher! J ai tellement rigoler sur votre réponse claire et précise 
    {comment_ads} {comment_ads}
    • Auteur

      Karim$

      En Février, 2024 (20:31 PM)
      Ils essaient d’aider Macky, parce que tous les 2 sont impliqués dans des scandales interminables. Ces 2 anciens présidents inutiles ne nous ont jamais permis d’atteindre le développement ! Pire encore, ils n’ont jamais eu le courage ni l’intelligence ou le patriotisme de vivre avec nous après leurs présidences catastrophiques ! Ils sont partis vivre chez le colon et n’ont jamais été choqués du pillage organisé par ce dernier sur plusieurs années dans notre pays ! Nous n’avons vraiment aucune leçon à recevoir d’anciens présidents qui ont fui leur pays, parce que n’y ayant pas construit assez d’hôpitaux ni assez d’écoles ! En général, les anciens présidents restent dans leurs pays, souvent en tant que membres du Conseil Constitutionnel pour aider le pays à rester stable ou en tant que experts économiques pour conseiller tous les futurs gouvernements sans distinction comme le fait Bill Clinton et Obama pour leurs pays ! Il faut juste reconnaître que les noirs sont les pires au monde dans tous les domaines, nous sommes trop mauvais et faisons toujours tout à l’envers. La religion, on la pratique mal et c’est pareil pour la démocratie, le droit, la justice, l’assemblée nationale, on pratique tout mal, comme des sauvages ou des gens destinés à aller en enfer à leur mort etc. On est toujours les pires en tout ! Vraiment nit kou nioul diakhal nama ! 
    {comment_ads}
    • Auteur

      Reply_author

      En Février, 2024 (20:43 PM)
         ATTENTION LE MAL INTENTIONNÉ DU PRÉSIDENT SALL EST LÉGENDAIRE         Hier il a usé de marabouts pour casser la dynamique de Mars 2021, aujourd'hui la racaille de vielle ferraille de président d'une époque révolue pour que des élections favorable à l'opposition ne puisse pas se ternir à date échoue. Je rappelle en 2012 Alioune si on le laissait faire déjà il était favorable à un report, et on serait alors jusqu'aujourd'hui dans des problème, certes il est courageux et honnête mais souvent tombe sur de la naïveté à force d'être un homme pacifique 
    {comment_ads}
    • Auteur

      Reply_author

      En Février, 2024 (20:49 PM)
      Ecoutez messsieurs, continuez à vous la couler douce en France et laissez nous tranquilles si vous ne pouvez pas parler à ce têtu de MS. Si vous aviez fait comme lui il ne serait pas président. Vous êtes sortis par la grande porte, m'enfin Mame wade on a du lui montrer le chemin mais vous êtes quand même partis correctement. Lui il dit qu'il veut partir et veut nous dicter qui va le remplacer à la tête du pays. Cela n'est pas possible. Alors si vous voulez parler, allez parler à MS.
    {comment_ads}
    • Auteur

      Reply_author

      En Février, 2024 (21:10 PM)
      Très juste il utilise toujours les dialogues comme des trappes pour liquider ses adversaires, il avait appris ça de Wade avec Idrissa Seck ce dernier malgré sa popularité d'alors avec sombré politiquement dans l'opinion. C'est quasi certaine, si la tension s'estompe il va se remettre dans des calculs stratégique de conservation du pouvoir. D'ailleurs avec le renforcement des armes des FDS et l'arrêt des manifestations depuis, il croyait avoir un boulevard devant lui pour faire du Sénégal un Emirats et s'éterniser au pouvoir à vie.
    {comment_ads}
    • Auteur

      Reply_author

      En Février, 2024 (21:14 PM)
      N'oubliez pas que ndaffa est un poulain de ndiol et que gorgui défend les intérêts de son fils.
      À bon entendeur
       
    {comment_ads} {comment_ads}
    • Auteur

      Reply_author

      En Février, 2024 (21:39 PM)
      Oh non !
      Surtout pas eux !
      Leurs deals ne sont-ils pas à l'origine de tout ce qui se passe ? Abdou Diouf n'a-t-il accompagné Macky dans toutes ces missions maccabres qu'ils est entrain d'accomplir. Et Wade, instigateur du deal avec Macky qui est entrain de conduire notre pays droit dans le mur.Vous râter là une belle occasion de bien vous taire !
      NON SURTOUT PAS VOUS MESSIEURS, VOUS PARTAGEZ AUTANT QUE MACKY LA RESPONSABILITE DE CETTE HONTE
    {comment_ads}
    • Auteur

      Poseidon Badji

      En Février, 2024 (21:54 PM)
      Pastef doit revoir sa démarche. En politique il faut parfois faire preuve de pragmatisme et de réalisme. 
      Ce qu'on a aujourd'hui est le fruit de notre combat individuel quand les autres ce sont proclamés neutres par pur égoïsme et jalousie politique. Il est temps de se demander  pourquoi et surtout pour quoi on se bat. 
      On doit absolument faire preuve de maturité politique pour sortir de la clandestinité politique au profit de la respectabilité due à notre rang de Chef de l'opposition.
      Il ne faut donc pas céder à l'emotion mais à la raison.
      Ceci étant, on ne doit pas non plus se réinventer une nouvelle adn on doit continuer de devenir le parti qu'on est et renforcer notre promesse d'un idéal de justice de fraternité et d'équité.
      Ne soyons pas la vache laitière de l'espace politique...
    {comment_ads}
    • Auteur

      Moctar Ndiaye

      En Février, 2024 (23:03 PM)
      Désolé Président Diouf. Vous étiez où en 2011, Mars 2021 et Juin 2023. Sur ces périodes le Sénégal a totalisé plus de 100 morts. Le peuple ne vous a jamais entendu.
      Président Wade, il ya conflit d'intérêt. Votre propres fils est complice de ce Coup d'Etat.
      Demandez à  votre protégé de respecter la Constitution.
      Quel est votre argumentaire pour votre date du 15 décembre? Nous allons faire comment avec la Constitution? Vous allez vous asseoir dessus!!!
    {comment_ads}
    • Auteur

      Reply_author

      En Février, 2024 (23:13 PM)
      Mane daal lene rek moma neex si dialogue bi ou concertation bi , on va oublier les morts, ces personnes qui ont accepté de mourir pour des politiciens.
      Ca va servir de leçon aux jeunes.
    {comment_ads}
    • Auteur

      Photocopy

      En Février, 2024 (23:43 PM)
      70 morts y'a 2 ans - vous ne dites rien Diouf et Wade ou étiez vous ?
      3 morts vous font réagir - et pourquoi cette sensibilité visée???
      Réponse:    " Parceque l'occident a finalement réagit contre MAcky et en faveur du peuple - votre posture prouve encore une fois de plus la légèreté avec laquelle vous prenez les Sénégalais ( simple bétail électoral ):
      Diouf comme Wade vous n'avez jamais eu et n'aurez jamais les Sénégalais à cœur:  le pouvoir était votre préoccupation -pas plus - et Macky à suivi vos pas dans cette instrumentalisation du Sénégal et de ses humains
       
      Triste de réaliser que 3 morts vous ébranlent finalement - la ou 70 morts avaient été ignorés par vous -   Vous suivez étroitement la sensibilité occidentale 
      Honteux:
      Two former presidents who did not care at all about the assassination of over 70 citizens under the same circumstances as these ones of 3 citizens - because France the EU and Rhe US have finally condemned Macky's power abuse of PolPoT style.
    {comment_ads} {comment_ads}
    • Auteur

      Reply_author

      En Février, 2024 (00:25 AM)
      Abdou Diouf,  Wade, tout ce que vous pouvez faire,  c'est dire à ce cochon de ne pas faire moins que vous et rien d'autre.  Votre déclaration ne fait que renforcer Macky contre l'état de droit et faire accepter la date du 15 décembre. Soyez juste pour une fois ou alors taisez-vous. Macky sera dégagé et  vous connaissez bien les sénégalais. 
    {comment_ads} {comment_ads}
    • Auteur

      Reply_author

      En Février, 2024 (12:51 PM)
      Aussi bien Diouf que Wade n'ont les capacités physiques et intellectuelles pour signer un tel document.
      Karim est derrière tout cela. Ce petit incompétent voleur et menteur pense que le Sénégal est son héritage. Il se trompe lourdement.
      C'est de la même veine que Macky. Un parvenu, dictateur, voleur et irrespectueux envers le peuple.
      Aucune amnistie ne saura annuler les crimes de ce régime.
      Il faut continuer la lutte. Le fruit pourri va tomber bientôt 
    {comment_ads} {comment_ads}
  2. Auteur

    En Février, 2024 (18:45 PM)
    Franchement c'est trop tard médecin
    {comment_ads}
    • Auteur

      Mbako

      En Février, 2024 (19:31 PM)
      Tour report de la presidentielle est innacceptable et inimmaginable dans ce pays, meme si ces deux anciens presidents proches du dictateur dont l´un est le pere du pyromane Dealer de Quatar et allie du putchiste en herbe ne peuvent aucunement nous convaincre de la legitimite de cette loi incostitutionnelle.
    {comment_ads}
    Auteur

    Amsa

    En Février, 2024 (18:46 PM)
    Il faut arreter de donner les indemnites de nos presidents qui habitent hors du pays, too little too late !
    {comment_ads}
    Auteur

    En Février, 2024 (18:47 PM)
    C'est hypocrite.  Faut dire à maky de respecter la constitution et le calendrier électoral. Wade lui dire la vérité à karim et au pds
    {comment_ads}
    • Auteur

      Pas Crédible

      En Février, 2024 (20:04 PM)
      wade coach son fils adepte du 15 décembre
      et diouf a été amadoué avec des centres de conférences à son nom
    {comment_ads}
    Auteur

    En Février, 2024 (18:47 PM)
    Macky Sall est une petite personne pour moi maintenant. Il m'a terriblement fait honte. Je l'aimais tellement. C'était mon héros politique. Maintenant pour moi il symbolise la face hideuse de la politique 
    {comment_ads}
    Auteur

    Zz

    En Février, 2024 (18:47 PM)
    Heureusement que le ridicule  ne tue  pas. Nous exigeons des élections ce 25 février 2024. En matière de démocratie vous n'êtes  pas aussi exemplaire.
    {comment_ads}
    Auteur

    Diaby

    En Février, 2024 (18:49 PM)
    C'est du kombine beurre (APR, PS, PDS); nous voulons des elections maintenant et non le 15 Decembre. Macky sait ce qu'il fait.
    {comment_ads}
    Auteur

    En Février, 2024 (18:50 PM)
    Diouf, oui !! Mais Wade est partie prenant au problème qui nous occupe actuellement. Son appel ne peut qu'aller dans le sens des députés de son parti (cesser les manifestations  contre le report et participer  massivement au dialogue) soutenus lors du vote par des députés de benno bok yakaar et donc du président Macky Sall..  De qui se moque-t-on...
    {comment_ads}
    Auteur

    Sutura

    En Février, 2024 (18:50 PM)
    Dieu fasse qu'ils soient tous les deux entendus. Amen !
    Auteur

    En Février, 2024 (18:50 PM)
    Ben ils se sont mis d'accord avec Macky tout ça pour empêcher Sonko d'être président.Il faut que Macky Sall sorte les preuves comme quoi Sonko ,maintenant Diomay sont des terroristes parce que c'est ce qu'il a dit à toute les chancelleries du monde et Wade et Diouf
    {comment_ads}
    Auteur

    En Février, 2024 (18:52 PM)
    Nous voulons des éléments élections le 25 février. Point final.
    {comment_ads}
    Auteur

    Absa

    En Février, 2024 (18:52 PM)
    Nous refusons le report de l' élection au 15 décembre point barre. 
    {comment_ads}
    Auteur

    Cd

    En Février, 2024 (18:54 PM)
    CHer ancients presidents

    DItes au president MAcky SAll de respecter la constitution.

    OU etiez vous quand il faisait tuer Les senegalais avec ses nervis 

    VOus attended qu'il soit en situation de faiblesse pour intervenir 

    JE vous respecte mais soyez juste c'est lui qui a tort
    Auteur

    En Février, 2024 (18:55 PM)
    Comment vous osez valider la forfaitues du président Macky Sall. Je suis dégouté......
    {comment_ads}
    Auteur

    En Février, 2024 (18:56 PM)
    Wade et Diouf n'ont jamais ecrit de pareilles sornettes eux n'ont jamais ose reporter des elections presidentielles car ils savaient les risques que cela pouvaient entrainer pour la stabilite du pays

    Wade et Diouf n'ont jamais utilise la justice pour eliminer de potentiels candidats 

    Ce texte est un faux il vient des manipulateurs du palais 
    {comment_ads}
    Auteur

    Le Pse Parlons En Parle

    En Février, 2024 (18:57 PM)
    Combien d' argent liquide ont ils reçu ces deux pilleurs pour nous rabacher ce 15 décembre alors que le 25 

    février est la date retenue initialement par le corps électorale .  D' autant plus qu' ils ont tous deux modifié 

    à plusieurs reprises notre constitution .   Allez messieurs les ex chefs d' état vous êtes loins d"être des modèles 
    {comment_ads}
    Auteur

    En Février, 2024 (18:57 PM)
    Abdou Diouf travaille toujours pour la France et A Wade se bat pour son fils... Tous les deux se foutent du peuple Senegalais.

    Il faut des Election en Frvrier ou Mars au PLUS TARD... On the va pas attendre jusqu'a Decembre. MemeOusmane Sonko ne peut pas convaincre le peuple d'attendre.
    Auteur

    En Février, 2024 (18:58 PM)
    Macky Sall soutenu par la France 🇫🇷 c'est normal sur ces deux vieux français qui ont fait leurs choix de vivre en France et défendre les intérêts français soutiennent Macky 
    {comment_ads}
    Auteur

    En Février, 2024 (19:00 PM)
    Ce texte n'est pas signe ni de Wade ni de Diouf c'est une manipulation de plus des Yoro Dia et autres qui savent le fuhrer Hitler Sall vit ses derniers jours dans son bunker 

    Tout est bon pour manipuler l'opinion 
    {comment_ads}
    Auteur

    Mor Khoudia

    En Février, 2024 (19:00 PM)
    2 vieux farceurs!!!
    {comment_ads}
    Auteur

    En Février, 2024 (19:00 PM)
    C'est choquant ils prennent le peuple pour des imbéciles c'est pas à eux de décider tous des traîtres.
    Auteur

    Sentinelle

    En Février, 2024 (19:00 PM)
    Bonjour! Je doute de l'authenticité de ce communiqué conjoint! Pour cause? Comment deux anciens présidents de la république peuvent t-ils acter le report de l’élection présidentielle au 15 décembre 2024 alors que le Conseil Constitutionnel et la Cour suprême n'ont pas encore vidé les Recours! Diouf et Wade co-signataire d'un communiqué sans En-tête ni Adresse encoremoins de Téléphone ou de mail? Comment alors vérifier son authenticité ? Qui peut m'édifier? Damay Laathieté Rekk!
    {comment_ads}
    Auteur

    Aajooraajoor

    En Février, 2024 (19:00 PM)
    Vous avez bien dits anciens présidents cela veut tout dire. Nous on parle de l'avenir, depuis quand Diouf et Wade se soucient des problèmes des sénégalais ? Laissez moi rire! Si vous avez envie de violer la constitution faites le dans votre retraite,  le statut d'ancien président ne veut rien dire. Vous êtes citoyens simples au même titre que les autres. Rien de plus.

    En plus ils se permettent ces vieux de gronder la jeunesse. Sachez mes chers que les jeunes ont décidé non seulement de prendre leur destin en main mais en plus ils n'ont rien fait que d'exercer leur droit constitutionnel. Vous ne présentez même pas vos condoléances aux enfants de la nation morts, tués froidement par des assassins. Heureusement que les jeunes chacun en son temps Vous ont bouté dehors, car en fait vous ne leur avez jamais apporté des solutions. 

    Si vous aviez encore ne serait ce qu'une once de vergogne vous auriez appelé comme tous les citoyens au respect du calendrier électoral afin que le peuple s'exprime. Sénégal deeku naafek, le peuple s'exprime ces derniers ont peur. ... de quoi?
    {comment_ads}
    Auteur

    Lebaolbaol Tigui

    En Février, 2024 (19:01 PM)
    J'aime tous les francais sauf ces deux tètes de negres ! ils  abandonnent leur pays .
    {comment_ads}
    Auteur

    En Février, 2024 (19:02 PM)
    2 faux jetons,arrives au pouvoir avec tant d espoir et qui ont tellement decu. Vous n avez pipé mot quand votre ami a fait massacrer des jeunes, emprisonne a la pelle, laisse des milliers de jeunes aller se suicider en masse en mer. Et comme par magie parce que les changements que le peuple attend va amener tous vos amis et rejetons, vous venez nous fatiguer. Contonuez votre sieste; le Sénégal a change. 
    Auteur

    En Février, 2024 (19:02 PM)
    C'est un faux communique ecrit par le palais regardez le document n'existe pas on a un faux article c'est un mensonge de plus
    {comment_ads}
    Auteur

    Attention

    En Février, 2024 (19:03 PM)
    Attention diversion. Macky a de gros cabinets de conseil en communication. Ils sont en oeuvre pour déplacer subtillement la crise née de son coup d'état vers une obligation de dialoguer. Ils veulent se rendre victime et mettre Sonko et PASTEF sur le banc des accusés en cas de refus de dialogue. C'est une machination. Sonko doit rester en prison et attendre son procés contre adji SARR pour que le complot soit mis à nue. il ne faut pas sacrifier les pertes en vie humaines causées par des forces ocultes qui se situent du côté du pouvoir et non de l'opposition. Que fait-on du bradage de notre gaz et pétrole par la famille SALL? Que fait-on de l'achat d'armes par la présidence et par le ministère de l'environnement? Que fait-on des pick-up sans immatriculation qui quittaient le siège de l'APR? que fait-on de la disparition de Fulbert SAMBOU et de Didier BADJI? Que fait-on des 100 manisfants tués par la police et la gendarmerie? Que fait-on de la mort des trois jeunes le week-end dernier? Que fait t-on de l'injustice subies par les prisonniers politiques qui sont systématiquement relachés après chaque audition devant un juge et donc injustement incarcerés ? Que fait-on des manifestants torturés par les gendarmes et policiers avec des coups sur le dos utilisant leur mitrailletes? Que cherchent les FDS quand ils tapent la colonne vertébrale des manifestants arrêtés avec le dos de leur fusils? la paralysie? Nous avons beaucoup de questions et nous exigeons des réponses devant la justice comme nous citoyens y sommes contraints lorsque nous sommes fautifs. Arrêtons l'hypocrisie et réclamons la tenue des élections à date échue !
    {comment_ads}
    Auteur

    Ndandane

    En Février, 2024 (19:04 PM)
    Honte à ces Ex Predateurs de la nation. 

    Cautionner la violation de la Charte Fondamentale du pays !

    Ces Ex sous prefets n ont qu à fermer leur bec. 

    Respect de la CONSTITUTION du Senegal 
    {comment_ads}
    Auteur

    Apolitique

    En Février, 2024 (19:04 PM)
    Le vin est déjà tiré ilne peut y avoir une élection au 25 Février pour préserver la paix au Sénégal.

    Les politiques doivent répondre à l'appel du président pour un dialogue inclusif.

    Quand aux jeunes de mon pays allez vaquer à vos occupations n'acceptez pas d'être les agneaux de sacrifice.

    Le 15 décembre n'est pas loin préparez vous pour aller à une élection en toute liberté.

    Vive la démocratie vive le Sénégal.

     
    Auteur

    Deed

    En Février, 2024 (19:08 PM)
    Ils sont mourrants! Arretez d'instrumentaliser des vieux singes séniles qui sont responsables de la situation actuelle du pays. Si le peuple était dévoloppé aujourd'hui les jeunes seraient moins enclin à en découdre au moins soucis! 

    On aest gouverné par des incables et des traitres depuis 1960. La jeunesse cherche à éviter à Sonko ce qui est arrivé à Mamadou DIA. Si DIA avait accédé au pouvoir peut être la donne sera différente. 
    {comment_ads}
    Auteur

    En Février, 2024 (19:09 PM)
    * manipulee par des forces exterieures aux desseins obscures * de la part de 2 anciens  presidents ????????  Exterieures au Senegal ???  C'est grave ça :  ils  doivent  s'expliquer  ......et que  ces 2 prefets de  France  au Senegal  ne  nous parlent  surtout  pas de Russie . Nous ne somment pas des cons .
    {comment_ads}
    Auteur

    En Février, 2024 (19:10 PM)
    Ce qui est sûr au final c'est le peuple qui sera perdant là il sont entrain de dealer...Macky Sall qui veut pas lâcher le pouvoir parce qu'il sait qu'il va aller en prison. donc il appelle au dialogue et veut amnistier Sonko.Wade et Diouf deux citoyens français veulent que Karim le 2 candidat de la France remplace Macky parce qu'ils savent que c'est mort pour Amadou Ba on verra la suite j'espère le conseil constitutionnel rétablira l'ordre et la république au Sénégal 🇸🇳 
    {comment_ads}
    Auteur

    Yeewulenn

    En Février, 2024 (19:10 PM)
    Ce communiqué est une commande de l'Elysée on le sais tous...non à la violation de notre constitution..non au dialogue oui au respect de la constitution......oui au respect du calendrier électoral..  le mandat de ndaffa se termine le 02 avril . N'a niu abbal..
    Auteur

    C'est Faux

    En Février, 2024 (19:11 PM)
    Je n'y crois pas 

    Manipulation 
    {comment_ads}
    Auteur

    Dialo Lo

    En Février, 2024 (19:13 PM)
    They never spoke this is a lie 
    {comment_ads}
    Auteur

    Kdj

    En Février, 2024 (19:13 PM)
    1. C'est Abdou DIOUF qui est le premier à instauré  les mandats de 7 Ans; sans rappeler la période de bourrage des urnes.

    2. Malgrè le référendum de 2001 qui couté chère au contribuable  pour nous ramener à 5 Ans, Abdoulaye WAD avait encore modifié cette même constitution à nouveau nous ramener encore à 7 Ans.

    3. En 2016 Macky s'est donné l'obligation de rétablir cette constittion à 5 Ans

    Par conséquent malgré la dérive de Macky de renvoyer les émlections qui du reste nous coute encore des situations de trouble j'estime que:

    4. Abdoiu Diouf et Abdoulaye WAD n'ont pas de leçon à faire à Macky  
    {comment_ads}
    Auteur

    Mamadou Ndao

    En Février, 2024 (19:15 PM)
    Dites a Macky Sall de respecter le calendrier électoral. Pas de bla bla . Et c'est tout, ensuite venez au Sénégal.
    Auteur

    Mbaye Ba

    En Février, 2024 (19:15 PM)
    Wa ex pastef continuez d'insulter rek tandis que sonko est entrain de negocier avec macky.Le reveil risque d'etre brutal pour vous.Si vous croyez que la politique c'est l'émotion allons rek
    {comment_ads}
    Auteur

    Wade Tu Es Une Honte

    En Février, 2024 (19:15 PM)
    Abdoulaye Wade je commence par toi car c'est ton parti le PDS qui a joué avec en mettant en place un plan diabolique pour repousser la présidentielle.Nous savons que tout ce que vous pouvez dire ne sera jamais objectif car il s'agit de votre fils Karim Wade pour qui vous tuerez le monde entier pour ses beaux yeux 
    {comment_ads}
    Auteur

    Rt

    En Février, 2024 (19:17 PM)
    c'est maintenant que vous avez la bouche pour parler. Quand Macky est en mauvaise posture, ses élément trouve la force pour parler. quand c'est l'opposition qui est empoighée, tout le monde devient muet par anchantement! Thimmm!
    {comment_ads}
    Auteur

    En Février, 2024 (19:18 PM)
    Vous devez lui rappeler que malgré vos différends et divergences vous avez toujours organisé l'élection présidentielle à date échue.
    Auteur

    Dioli

    En Février, 2024 (19:18 PM)
    Diouf et wade ne se piffent pas ! C est un fake  news. Diouf est un homme d'Etat quoi qu'on puisse lui reprocher. Il ne s'aventurerait jamais  à  signer un communiqué conjoint avec Wade qui a intérêt à  ce que  son  fils adoré  participe  à  l'élection.  Et à plus forte raison en fixer la date alors que des recours sont déposés au niveau du conseil constitutionnel.  FAKE NEWS. FAKE  NEWS  FAKE  NEWS 
    {comment_ads}
    Auteur

    En Février, 2024 (19:18 PM)
    Fake News. 

    Qu'ils s'addressent à la Nation devant Camera si c'est du Sérieux.

    Ce même PDS nous a balancé une fausse corruption des juges, qui ne s'est pas encore dissipée.
    {comment_ads}
    Auteur

    J'aime Mon Pays

    En Février, 2024 (19:19 PM)
    Pourquoi vous restez toujours à France ?

    Ici c'est Sénégal, on veut maintenant un président 100% Sénégalais qui se soucient de la réalité des Sénégalaises

     
    {comment_ads}
    Auteur

    Verbunft

    En Février, 2024 (19:22 PM)
    Chers anciens Présidents, demandez lui de retirer le decret et d'organiser les élections afin de respecter la constitution. C'est ce que l'on attend de vous pas autre chose. Vous ne pouvez pas cautionner la violation de la constitution. 
    Auteur

    En Février, 2024 (19:24 PM)
    Demandez lui de retirer le décret c'est plus simple 
    {comment_ads}
    Auteur

    Gnij-gnij

    En Février, 2024 (19:26 PM)
    C'est maintenant qu'ils élèvent la voix! Qu'ils nous laissent régler nos problèmes. C'est des complices!!!
    {comment_ads}
    Auteur

    En Février, 2024 (19:26 PM)
    Ou Etiez Vous quand Macky tuait les jeunes senegalais? Ou etiez vous quand les jeunes mourraient sur nos plages? 

    Dites a Macky qu'il a finit son mandat et le choix de son remplacant est du ressort du peuple et non de son souhait. Il doit organiser les election comme prevu par la constitution et partir.
    {comment_ads}
    Auteur

    En Février, 2024 (19:27 PM)
    Le PDS est le principal instigateur des violences politiques dans ce pays de 88 à nos jours
    Auteur

    Bour

    En Février, 2024 (19:28 PM)
    Yéénn ayy gooor pirrr guène ki fi nek ab diammm laa ....
    {comment_ads}
    Auteur

    Kocc

    En Février, 2024 (19:31 PM)
    Regardez moi ces deux larrons.
    {comment_ads}
    Auteur

    En Février, 2024 (19:38 PM)
    Foutaises je ne crois pas que cela puisse émaner d eux . Non dîtes plutôt à votre collègues de respecter la constitution.  
    {comment_ads}
    Auteur

    Des Escrocs Wade Et Diouf

    En Février, 2024 (19:40 PM)
    Si vous n'êtes pas des escrocs revenez dans ce pays et Macky Sall va nous tuer ensemble et nous emprisonner ensemble.Du moment ou vous quittez le pays après avoir dirigé autour de 35 ans votre cumul donc vous n'avez aucun conseil à nous donner 
    Auteur

    En Février, 2024 (19:49 PM)
    Ils sont complices. Shame on you two! Macky Sall vient de faire un coup d'etat institutionnel er vous le soutenez. Tous des traites!
    {comment_ads}
    Auteur

    En Février, 2024 (19:50 PM)
    La honte quand des anciens présidents reviennent pour recadrer une génération née après les indépendances si c est vrai vraiment dommage et pourtant certains disent ce qu'il a fait en terme de réalisation les anciens ne l ont pas fait au moins les anciens ont laissé la paix elle vaut plus que tout Mag mat n'a bayi si rewmi il faut bien voir qui mettre à la tête du pays peut être le report une chance 
    {comment_ads}
    Auteur

    Beks

    En Février, 2024 (19:51 PM)
    C'est une manipulation du PDS pour valider la candidature de Karim et écarter la candidature de Diomaye Faye. Abdou Diouf a ete melé a ca juste pour donner de la caution aux manoeuvres du pds et de Benno bok yakar. pourquoi chers anciens presidents vous n'avez ríen dit lorsque Sonko et pres de 2000 autres Sénégalais sont arbitrairement detenus dans les prisons. Pourquoi vous ne dites ríen a propos des brimades et violations flagrantes de droits humains? Pourquoi vous voulez nous faire cautionner la violation de la constitution? Pourquoi vous supporter le report des elections sachant que C'est illegal et un precedent dangereux pour la democratie? merci pour votre service mais non a votre offre Messieurs 
    {comment_ads}
    Auteur

    En Février, 2024 (19:52 PM)
    Ablaye Wade est celui qui a contribue a la decadence du Senegal. Il a ete notre premiere erreur. 
    Auteur

    Jooops

    En Février, 2024 (19:54 PM)
    Sincèrement parlé, même si cette déclaration était vraie, on s'en fiche complètement. On préfère notre constitution que Diouf et Wade réunis. Un président de la république qui vit hors de son pays qui lui a tout donné,  pour moi ce n'est pas un vrai patriote. 

    Tout ce qu'on veut est le respect de notre constitution,  c'est simple. Élection rek pour le 25 février 2024 oubien on va botté les fesses du gros.
    {comment_ads}
    Auteur

    En Février, 2024 (19:54 PM)
    On s'en balek notre zoo est cool....
    {comment_ads}
    Auteur

    En Février, 2024 (20:03 PM)
    Mais les gens ne veulent pas voter le 15 décembre ?!!?? 

    Tres grand danger en vue 
    {comment_ads}
    Auteur

    En Février, 2024 (20:07 PM)
    Feak News.

     

     
    Auteur

    Mauvaisheritage

    En Février, 2024 (20:19 PM)
    Tout cela est votre legs et héritage.

    C'est votre faute.  Si vous aviez travaillé pour nous leguer un État fort et un pays développé, on en serait pas là.

    Vous aviez travaillé que pour votre entourage et voilà les conséquences.

    On vous demande de nous laisser gérer vos errements.
    {comment_ads}
    Auteur

    Un Passant

    En Février, 2024 (20:27 PM)
    De la poudre de perlimpinpin! Sonko ne suivra jamais ces dinosaures hypocrites qui ont détruit le Sénégal. Incapable de demander au Sall putschiste de respecter la Constitution pour venir nous servir des discours moralisants. Je parie que ce texte est écrit par Karim Wade! 
    {comment_ads}
    Auteur

    En Février, 2024 (20:28 PM)
    Le problème du Sénégal c est maquis 
    {comment_ads}
    Auteur

    En Février, 2024 (20:33 PM)
    Il ne faut pas créer des problèmes la ou cela n'existe pas. On a pas besoin de dialogue mais d'aller aux élections. Les manœuvres de Macky sont abjects.
    Auteur

    En Février, 2024 (20:55 PM)
    Ils ont des salaires mensuels d'une dizaine de millions et tous les privilèges liés à un président de la République.(garde rapprochée,cuisunier, logement présidentiel, passeport présidentiel gratuit sur le dos du pauvre gorgorlou contribuables sénegalais.

    Cela n'existe dans aucun pays du monde.

    C'est Macky qui a fait ça pour pour les avoir.

    Ces retraités n'ont qu'à  prendre leurs pensions de retraite que la loi sénégalaise a prévu.

    Le problème de ce pays, c'est bien Macky Sall,il faut le faire partir.
    {comment_ads}
    Auteur

    En Février, 2024 (20:57 PM)
    Honte aux laches
    {comment_ads}
    Auteur

    Ano

    En Février, 2024 (21:00 PM)
    UN GROS FAKE NEWS ! !!!!!!!!   ILS N'ONT PAS LE DROIT DE VALIDER LA VIOLATION DE LA CONSTITUTION
    {comment_ads}
    Auteur

    Quantbusiness

    En Février, 2024 (21:18 PM)
    La messe est dite. Je suis en phase avec les sages conseils de nos deux anciens valeureux Presidents. J'esperre que l'actuel President Macky Sall sera tres attentif. God bless our country and people.
    Auteur

    En Février, 2024 (21:23 PM)
    Désolé messieurs, c'est l'avenir du Sénégal qui est en jeu, pas son passé sombre que vous incarnez.
    {comment_ads}
    Auteur

    Sénégalais Libre

    En Février, 2024 (21:26 PM)
    Nous ne voulons de "réconciliation nationale", nous voulons que Macky dégage. Qu'il aille rejoindre les deux précédents présidents et ceux avant décembre. Mandat supplémentaire d'un an non merci.
    {comment_ads}
    Auteur

    En Février, 2024 (21:38 PM)
    élimination du senegal par la côte d ivoire et la victoire finale de cette même  côte d ivoire , c est douloureux

     

    Et aprés voir macky sall reporter l  élection présidentielle , remettre le signal de walf , libérer sonko , cela est insupportanle .

     

    Cette  1ère quinzaine de février 2024 est douloureuse et péniblement insupportable .

     
    {comment_ads}
    Auteur

    Haymout Mbodj

    En Février, 2024 (21:43 PM)
    C'est du faux. Ce texte sort de la petite cervelle d'un membre du PDS ou de l'APR. 
    Auteur

    En Février, 2024 (21:44 PM)
    Pfffffff
    {comment_ads}
    Auteur

    Macky Sall

    En Février, 2024 (21:48 PM)
    C'est qui Abdou Diouf ? C'est qui Abdoulaye Wade ? Mdr
    {comment_ads}
    Auteur

    En Février, 2024 (21:49 PM)
    Attention. 

    Rappelez vous du protocol de Conakry qui contribué à la ré-election de Macky.
    {comment_ads}
    Auteur

    En Février, 2024 (21:51 PM)
    N'écoutez pas ces anciens présidents égoistes qu'ils sont.Wade veut placer son fils à la tête du Sénégal.Diouf valet de la france n'est pas crédible.Nous voulons faire partir Macky Sall et élire celui que nous voulons.Pas un président choisi par Paris!
    Auteur

    Mouhammad Samb

    En Février, 2024 (21:54 PM)
    Grand-père Wade et Papa Diouf sont disqualifiés à nous prodiguer des conseils pour conflit d'intérêt. Wade souhaiterait que son fils participe et Diouf souhaiterait que le P.S parti de la coalition Benno Bokke Yaakaar qui a investi Amadou Ba avant son propre parti l'APR bénéficie ne perde pas les avantages dont il bénéficie au détriment du peuple sénégalais.
    {comment_ads}
    Auteur

    En Février, 2024 (21:57 PM)
    Aucune crédibilité
    {comment_ads}
    Auteur

    En Février, 2024 (21:58 PM)
    Beau message, mais vrai probleme de credibilite et de motivation pour ses auteurs: a) Wade ne peut que se satisfaire du report dans l'espoir que cela fera l'affaire de son fils qui, miraculeusement, n'aura plus un probleme de double nationalite en Decembre; b) Diouf: fidele a sa tradition d'excellent ambassadeur de la France, Macron ne pouvait choisir meilleur relai pour calmer une situation qui inquiete au plus haut point l'Elysee dont l'alternance a venir risque de porter un serieux coup aux interets francais au Senegal. Et voila: on habille le tout sous les oripeaux d'un message de soi-disants sages et on endort le peuple au nom de la concorde.
    {comment_ads}
    Auteur

    En Février, 2024 (22:01 PM)
    manipulation. ils n ont rien dit
    Auteur

    Www

    En Février, 2024 (22:16 PM)
    Ils n ont pas de leçons à nous donner  Wade plaide pour son fils alors diouf  à oublier le senegal  qui l à temps donné  rester avec la france nous notre patrie et notre constitution nous intéresse le 25 février ne le toucher pas  
    {comment_ads}
    Auteur

    Sad

    En Février, 2024 (22:22 PM)
    Occupez vous de vos retraites, vous êtes les principaux responsables de la ruine, les dicriminations, les déséquilibres sociaux et les manipulations dans la scène politique. Le Sénégal n'a plus besoin de vous.
    {comment_ads}
    Auteur

    En Février, 2024 (22:46 PM)
    Il n'est jamais trop tard pour bien faire même s'ils pouvaient entreprendre ces initiatives depuis longtemps. En effet, tout le monde voyez que nous allions droit au mur depuis 2021. Espérons seulement que ce ne sera pas un dialogue de trop où la ruse va supplanter la franchise car, n'oublions pas que nous sortons d'un dialogue juste avant les élections.
    {comment_ads}
    Auteur

    Patience

    En Février, 2024 (23:15 PM)
    Vous avez raté l’occasion de vous taire.

    Ce n’est pas Diouf qui disait ne jamais se prononcer sur les affaires politiques du Sénégal et quant à Wade, après avoir monté un coup avec ses députés, coup que Macky a saisi pour essayer de reporter les élections et qui nous a conduit aujourd’hui à cette impasse, il revient cette fois-ci en pompier sauveur pour réclamer ce dialogue tout en avalisant le report de la présidentielle au 15 décembre 2024.

    Il ne faut oublier qu’il a parlé, il y a tout juste 3 jours où il disait que les élections doivent se tenir le 25 février comme prévu et que Macky doit arrêter d’abuser des Sénégalais.

    Comment Wade, en tant que juriste, a pu autoriser ses députés à attaquer des magistrats du Conseil Constitutionnel sans penser qu’il allait créer un problème sans précédent au niveau des institutions sénégalaises, tout cela pour le seul intérêt de son fils Karim.

    Comment peut-on imaginer un Abdou Mbow qui ne peut même pas prononcer une phrase correcte en français juger de hauts magistrats ?

    Wade et Diouf, ces deux vieillards cyniques auraient mieux fait de se taire. Ce n’est ni le moment, ni impartial de leur part et aujourd’hui, on ne peut même pas leur demander d’assurer la présidence du Sénégal à partir du 02 avril parce Wade est là que pour son fils et Diouf a toujours été celui qui veut manger des omelettes sans pour autant casser des œufs. Ce n’est pas le président qui va dire la vérité et qui va faire mal aux tortueux, il cherchera toujours à faire plaisir à tout le monde.

    Il est préférable d’aller chercher Yaya Diamé pour la transition que de prendre Wade ou Diouf.

    De plus, plus de 100 personnes ont été tuées par les nervis de Macky avec la complicité des FDS et on ne les a jamais entendus. Le régime de Macky avec son ministre Antoine DIOME parlait de forces occultes et ni la gendarmerie, ni la police, a réussi à mettre la main sur un seul coupable pour le traduire en justice. Et pourtant, on parle de professionnalisme de nos FDS qui sont payés par les deniers publics.

    Ce n’est que maintenant que Wade et Diouf se rendent compte que 3 jeunes sénégalais ont été tués par balle par le pouvoir et ses complices.

    Wade n’a fait que créer des milliardaires dans son rang, le pays a perdu tous ses acquis sur le plan économique, intellectuel, social et moral. Une seule personne comptait pour lui, c’était le ministre de la Terre, de l’air, du ciel, etc.

    On ne va pas oublier les milliards gaspillés avec les bateaux loués au sommet de la conférence islamique où on a vu lors de la cérémonie, des personnalités quémander et même pleurer pour avoir une invitation.

    Tout le gouvernement avait à l’époque peur de Karim qui dégommait qui il voulait, il a piétiné tout le monde et son père en parlait comme le ministre le plus diplômé et le plus intelligent de tous et c’est encore ce type que le honteux PDS continue d’aduler. Un PDS qui s’identifie à son bourreau et qui ferait mieux d’aller voir un psychiatre.

    Il ne faut pas oublier que lors du 2ème mandat de Wade, c’était bien Macky qui était le ministre de l’Intérieur et qui a osé voter sans carte d’identité et qui a publié les résultats de cette présidentielle réglés par les logiciels informatiques où Wade avait décidé qu’Idy serait 2ème devant le PS qu’il voulait humilier et abattre. Il n’a pas oublié ses années de galère avec Senghor et Diouf. Depuis, il avait dit que les libéraux seraient au pouvoir au moins pendant 50 ans, il voulait dire ses amis parce qu’en tant qu’économiste, Wade ne peut même pas définir ce qu’est un libéral en 2024.

    Des pays ont eu droit à la révolution et c’est peut-être la nôtre en 2024 mais il n’est pas question que Macky qui a mis le pays dans cet état puisse devenir en un clin d’œil l’organisateur d’un dialogue national. Il n’a qu’à organiser ce dialogue avec l’APR qui en a le plus besoin après son départ du 02 avril de la présidence quand il sera jugé des meurtres de ses nervis.

    Tous les plans de Macky sont tombés à l’eau et Allah nous donne son plan et vous voulez maintenant qu’on accepte celui de Macky ou celui de Wade et Diouf qui n’ont rien compris, ils ont un voile, ils ont perdu le fil sur leur peuple.
    Auteur

    En Février, 2024 (23:20 PM)
    tout ça à cause de sonko qu'allah swt nous départage de lui. amine
    {comment_ads}
    Auteur

    Resume Fi Niou Dieum

    En Février, 2024 (23:30 PM)
    A retenir 

    1 :  ne pas briguer un troisième mandat et de quitter le pouvoir aussitôt après l'élection présidentielle;

    2 : organiser dans les plus brefs délais le dialogue national qu'il a annoncé et qui, comme nous le souhaitons ardemment, devra déboucher sur une large réconciliation nationale dans le respect de la Constitution et de l'Etat de droit.

    3 : irigeants politiques, du pouvoir et de l'opposition, ainsi que les responsables de la société civile, à participer à des discussions franches et loyales;

    4 : prochaine élection présidentielle du 15 décembre 2024 soit tenue dans des conditions parfaitement transparentes, inclusives et incontestables.
    {comment_ads}
    Auteur

    En Février, 2024 (23:34 PM)
    Où étaient Président Wade et Diouf quand Macky faisaient ses Maatay.

    Si le peuple s'étaient resignée à accepter son forcing interviendraient ils.

    Wade ne cherche t il pas à faire plaisir à son fils au detriment du peuple Sénégalais. 

    Karim veut tout avoir sur un plateau d'or.

    Il n'a jamais été opposant. Même du temps où sont père étaient malmenés dans les rues et poursuivis dans les ruelles.
    {comment_ads}
    Auteur

    Evariste

    En Février, 2024 (23:56 PM)
    Tout parti qui va au dialogue sera anéanti! Il vivra pire que ce qu'a vécu Idy quand il est allé répondre à l'appel de Wade. 

    Laissez à Macky sa patate!
    Auteur

    Fallou Touba

    En Février, 2024 (00:01 AM)
    Ils ont raison .macky sall et sonko niogui takh rewmi.aye xaley you ndaw
    {comment_ads}
    Auteur

    Yeewulenn

    En Février, 2024 (00:05 AM)
    Ce communiqué est une commande de l'Elysée on le sais tous...non à la violation de notre constitution..non au dialogue oui au respect de la constitution......oui au respect du calendrier électoral..  le mandat de ndaffa se termine le 02 avril . N'a niu abbal..
    {comment_ads}
    Auteur

    Sagesse ?

    En Février, 2024 (00:11 AM)
    D'accord c'est bien, mais pour moi ils ne devraient pas se prononcer sur la nouvelle date tant qu'il y a des recours pendants devant le conseil constitutionnel.
    {comment_ads}
    Auteur

    Makatah

    En Février, 2024 (00:16 AM)
    Merci pour votre patriotisme ( Diouf et Wade )

    Rv au soir du 15 Décembre 2024. INSH'ALLAH 
    Auteur

    En Février, 2024 (01:51 AM)
    Des pions de la France! Tournons la page.
    {comment_ads}
    Auteur

    En Février, 2024 (02:34 AM)
    Ce communiqué est Fake News. Ne nous y attardons pas.

    Abdou Diouf et Abdoulaye Wade ont des secretariats officiels payés par le contribuable Sénégalais.

    Si vraiment cet appel au dialogue écrit sur un bout de papier vient d'eux, ils n"ont aucun respect pour le peuple Sénégalais.

    Ils ont été Présidents de la République. ils connaissent les canaux officiels pour s'addresser au peuple sénégalais en période de crise.

     
    {comment_ads}
    Auteur

    En Février, 2024 (04:12 AM)
    Les Sénégalais vous risquerez de le regretter amèrement si vous acceptez des articles de ce genre commandités pour vous reculer les élections du 25 février 2025. Même si s'était vrai , Diouf et Wade la sagesse voudrait qu'ils disent à Macky d'organiser les élections en respectant ce clandrier du 25 février 2025 comme la CEDEAO, l'UE, les Sénateurs americains, la population Sénégalaise inclue, les personnes qui aiment le Sénégal , tous réclament une élection à la date fixée ce 25 février pas plus. Combien de dialogues que Macky a émis. Pas de positivité . Macky dialogue toujours dans des moments de faiblesse pour mieux se préparer toujours. Si vous lui donnez ce choix, c'est pour les Sénégalais. Il va modifier la constitution et vous resterez là , à se lamenter. 
    {comment_ads}
    Auteur

    @ Tab From Doulobou

    En Février, 2024 (05:21 AM)
    Eskey Sunu BOROM!!!

    Beaucoup le pense et c’est encore inestimable quand c'est écrit par 2 Géants de l'Histoire de notre pays. 

    Leur exceptionnelle déclaration qui fait date, résume tout pour aller vers un Sénégal réconcilié qui avance dans la concorde nationale, la démocratie et la stabilité.

    Bonne santé et très très longue vie aux Présidents Diouf et Wade!!!

    Doundeu léne lu yagg yagg té and ak wérr

    Dieuredieuf President Abdoulaye Wade! Dieuredieuf President Abdou Diouf!

     
    Auteur

    En Février, 2024 (07:08 AM)
    vous n'avez rien foutu dans ce pays !!! DIOUF et WADE
    {comment_ads}
    Auteur

    En Février, 2024 (07:14 AM)
    Si c'est avéré les deux la ils sont les vrai responsable de ceux qui nous arrivent aujourd'hui ñiom fann la ñiou nékkonn depuis le début ils ne méritent pas mon attention. Bravo à nos forces de defance continuez à défendre le peuple c'est à vous maintenant. Yènn lañiou yakar xalé yi déff na ñiou sènn devoir, guirr yalla Boufi coup d'état am boba gaççè lay donn ba çi sounouy seutt. Bolènn ko dra diaral big up a tout nos martyrs 
    {comment_ads}
    Auteur

    En Février, 2024 (07:15 AM)
    Adressez vous a maky et no aux senegalais
    {comment_ads}
    Auteur

    En Février, 2024 (09:17 AM)
    Ils ont soigneusement éviter de dire à Macky de revenir sur ce putch constitutionnel et d'organiser les elections le 25 Février comme prévu, Quant à Abdoulaye WADE, il n'a qu'à dire à son fils d'arrêter de prendre les sénégalais pour des demeurés, il est le responsable directe de tout ce qui nous arrive, c'est lui qui a promu ce diable de Macky SALL au point d'en faire un président et c'est le même Abdoulaye WADE qui rêve toujours de faire de Karim un président du Sénégal, il s'avait très bien en 2012 lorsqu'il a voulu faire sa dévolution monarchique du pouvoir avec Karim WADE que ce dernier étant français n'en avait pas le droit mais c'était le dernier dess soucis d4abdoulaye WADE.
    Auteur

    En Février, 2024 (10:54 AM)
    Maky detruit,,arrête,  jette sans procès en prison,  blesse,  tue en masse depuis 12 ans

    Où étaient ces grands dormeurs?

    Après le protocole de Conakry,  wade deale avec maky pour son fis karim 

    Pour ligoter abdou diouf,  maky offre sans appel d offres le juteux marché du contrôle de la charge à l essieu à  la famille de diouf sans compter la corruption par baptême de stade abdoulaye wade et centre international de conférence abdou diouf 

    Manifester c est abréger la souffrance du peuple 

    La lutte continue 
    {comment_ads}
    Auteur

    Mimi

    En Février, 2024 (12:08 PM)
    C'est curieux, je suis fort étonnée, comme tant d'autres citoyens, de ce soutien, de nos 2 ex présidents ?, en tant, que des prédecesseurs, de Macky, et ayant, eu, de sombres expériences, du passé, durant, leurs chaudes règnes, ils devaient, au contraire, en tirer des leçons, de leurs temps de régences passées, en conseillant, donnant et inspirant, à leur successeur cadet, dont, il ont donné naissance, politiquement, et ce soutien, confirme bien, que Macky, était bien, façonné, politiquement, à leurs images, sauf, à la différence, que leurs époques de règnes, et évènements diffèrent, selon, les générations, et mentalités ! l'africain, reste africain, seulement ! ces doyens du ps et pds, devaient, bien, réveiller, à l'oreille de leur cadet macky, de ne pas répéter l'histoire, d'un printemps sénégalais, mais en pire, et en circonstances critiques ! au lieu de le soutenir, quelques soient, leurs raisons propres en communes ! Diouf, en sait bien, sur ses évènements de son temps de règne, y ajouter, la saga meurtrière du conflit sénégalo-mauritanien, inoubliable, qui a laissé, ses sequelles, jusqu'à présent, et dont, il disait, en jurant, et mettant en garde, de par ses propos célèbres : ("éy bouniou guéerrone") à cause, de la barbarie, de ces maures, et l'influence, de Sadam husseîne, à ces maures !, oui la guerre civile, on en sait, quelques choses, sur nos voisins africains, même si, le peuple sénégalais, a sa mentalité différente, des autres ! et quant au doyen du sopi, lui aussi, en a vu, de ses couleurs, durant, tout son trajet politique, et le jeudi, 23 juin 2011, à failli, virer, au noir, on avait gouté, au "petit printemps sénégalais", afin, de le faire partir du trône présidentiel, pour mettre en cours, son dauphin, son fils politique, qui n'est autre, que notre sacré macky national et international !, qui au final, a déçu, beaucoups, parmi ce peuple! qui avait eu foi, et confiance, en lui ! bref, Ndiol Diouf et papy wade, doivent, réveiller sa conscience, afin, qu'il ne répète, pas les mêmes erreures de leurs passées, secouées !
    {comment_ads}
    Auteur

    En Février, 2024 (12:26 PM)
    Sonko a dit aux jeunes que l'on doit FUSILLER tous les anciens Président du Sénégal 
    {comment_ads}
    Auteur

    Paul Mancabou

    En Février, 2024 (13:18 PM)
    Pour préserver notre stabilité légendaire, il est essentiel de respecter la Constitution du Sénégal en organisant l'élection présidentielle dans le délai prévu, soit le 25 février.

    Mame Boye Diao 5e président

    vive la démocratie
    Auteur

    Jacqueline Mendy

    En Février, 2024 (13:25 PM)
    L'heure où nous somme, nous devons mettre à côté nos différence et penser le devenir du Sénégal.

    Seul le peuple est souverain

    Allons à l'élection au plus proche délai

    MBD2024 5e président pour un Sénégal qui vient
    {comment_ads}
    Auteur

    En Février, 2024 (14:12 PM)
    Ces 2 sangliers doivent se taire
    {comment_ads}
    Auteur

    Leuk Daour

    En Février, 2024 (14:29 PM)
    10°/° des 94 milliards>>>>>>>>Atlas & Mercalex

    20 millions de $ Qatar>>>>>>>>>> ex Pastef 
    {comment_ads}
    Auteur

    Toto

    En Février, 2024 (16:07 PM)
    Voilà des présidents qui n’ont rien foutu pour le Sénégal, de qui nous ne voulons pas de conseils ni de suggestions.

    N’est-ce pas Wade qui voulait un troisième mandat avant d’être humilié par le peuple ?

    Voilà des esclavagistes qui ont préféré vendre le Sénégal et les Sénégalais a la France, leur lieu de résidence.

    Ils n’ont qu’à aller se faire Macron culer.

    Chers compatriotes, quand on refuse, on dit non. Il faut sortir et montrer à ce petit dictateur et putschiste que nous en avons assez de lui. Macky Sall est le président le plus nul de l’histoire de l’Afrique.

    Il faut exiger par presse et par écrit que les sociétés d’exploitation de notre pétrole et gaz, l’arrêt immédiat de toute activité jusqu’au ce que le Sénégal redevienne stable constitutionnellement. Car Macky Sall et son régime comptent sur cela avant de quitter le pouvoir.

    Il faut demander à nos partenaires internationaux de geler leurs avoirs dans les banques étrangères.

    La lutte continue et non au faux dialogue !
    Auteur

    En Février, 2024 (18:26 PM)
    LE HORS-SUJET QUI PRÉPARE LE COUP D’ÉTAT SUIVANT par

     

    Professeur Mary Teuw Niane

     

    Au moment où les acteurs économiques, sociaux, culturels et politiques déroulent, à qui mieux-mieux, leurs plans d’actions pacifiques pour s’opposer fermement au coup d’État du Président-putchiste, arrivent, comme d’habitude, les envoyés spéciaux de la discorde, les messies de la paix, du dialogue et de la concorde, pour tenter de fracasser à coup de haches et de coupe-coupes, le combat en cours de l’immense majorité du peuple sénégalais contre le monstre anti-constitutionnel qui s’est emparé délibérément de notre pays. 

     

    Depuis hier, tous ceux qui sont aux ordres, tous ceux qui ont quelque chose à se reprocher, tous ceux qui doivent un retour d’ascenseur au régime du Président-putchiste et les éternels griots du régime, ont entamé une nouvelle dissertation, une nouvelle chanson et une symphonie pour expliquer l’accès de magnanimité du Président-putchiste, chanter sa bonté et attendrir les cœurs meurtris des Sénégalais pour qu’ils acceptent avec déférence l’amnistie que le Président-putchiste, dans son immense générosité, va offrir aux terroristes, aux affreux jihadistes, aux fauteurs invétérés de trouble à l’ordre public, aux actionneurs des forces occultes invisibles, aux spécialistes d’atteinte à la sûreté de l’État, etc., brebis galeuses parmi les plus dangereuses et les plus exécrables, qu’il va absoudre et réintégrer parmi les sages enfants de la République.

     

    Y-a-t-il eu un terrible tremblement de terre qui a déréglé tous les cerveaux des salariés du dialogue et de la médiation ? 

     

    Un tsunami particulièrement violent est-il passé laver la tête des éminents membres de notre société bien pensante? 

     

    Une tornade, hors saison, particulièrement dévastatrice, a-t-elle transplanté les porteurs de voix gracieusement payés dans un nouvel Eldorado pacifique ?

     

    Pourtant le coup d’État est là, flagrant, cynique et froid !

     

    Pourtant, comme par le passé, cette fois-ci devant les observateurs du monde entier, en pleine période de campagne électorale, le Président-putchiste interdit les manifestations pacifiques, les caravanes des candidats, la distribution de leurs prospectus, etc. 

     

    Pourtant, sans pudeur, sans vergogne et sans une once de compassion, on continue à tuer froidement des jeunes manifestants.

     

    Et si Galilée était encore vivant, face à l’évidence de la forfaiture et de la terreur autoritaire qui s’abattent délibérément, publiquement et implacablement sur notre peuple et notre Nation, il se serait exclamé : pourtant, c’est un coup d’État !

     

    Ils font exprès hors sujet ! 

     

    Ils veulent simplement nous diviser, nous distraire et endiguer la dynamique unitaire des principales forces économiques, sociales, culturelles et politiques du pays.

     

    La peur n’est plus dans les chaumières. 

     

    Elle a envahi l’Avenue Léopold Sédar Senghor, les maisons huppées de Fahn, Mermoz et des Almadies. 

     

    La haute classe dirigeante, les laudateurs, les grands couturiers des textes juridiques, les fossoyeurs des biens publics, les assassins de jeunes innocents, les opportunistes des bonnes affaires politiques, toute cette vermine qui grouille dans notre pays, se sont donné la main, effrayés jusqu’à la moelle, dans un dernier sursaut  de survie, pour assassiner notre démocratie, notre État de droit, notre justice, nos libertés et notre vivre ensemble. 

     

    À côté du Président-putchiste, sont arrivés à la rescousse les anciens Présidents de la République dont le communiqué sibyllin, hors sujet, hors du temps, ne mérite même pas un zéro pointé. Ont-ils réellement conscience de ce qui se passe dans leur pays ?

     

    En fait, ce remue-ménage, n’est-il pas le signe avant-coureur de la préparation d’un nouveau coup d’État à la veille de la décision tant attendue du Conseil constitutionnel ?

     

    L’amnistie ne serait-elle pas, en réalité, la nouvelle pilule pour faire avaler au peuple sénégalais l’usage par Président-putschiste de l’article 52 de notre Constitution au cas très probable où le Conseil constitutionnel désavouerait l’Assemblée nationale qu’il a instrumentalisé. 

     

    L’amnistie servirait aussi à blanchir les assassins invisibles qui tuent impunément depuis des années les manifestants. 

     

    L’amnistie mettra une chape de plomb sur les meurtres commis. 

     

    Les meurtriers pourront tranquillement, en toute quiétude, vaquer à leurs occupations, narguer effrontément les familles de leurs victimes, impunément jusqu’à leurs derniers souffles.

     

    Le Sénégal n’a pas besoin d’une nouvelle loi scélérate d’amnistie. 

     

    Le Sénégal a juste besoin que le dictateur libère ses prisonniers indûment arrêtés, leur restituent leurs droits civiques confisqués et que les assassins soient poursuivis.

     

    Tout discours, tout communiqué, toute action qui ne va pas dans le sens de la reconnaissance explicite du coup d’État, de la restauration du processus électoral, de l’organisation des élections présidentielles le 25 février 2024, de la passation de pouvoir le 2 avril 2024 et du départ effectif du pouvoir du Président-putschiste le 3 avril 2024, fait hors sujet, travaille consciemment ou inconsciemment pour le renforcement du coup d’État en cours. 

     

    Tous unis pour l’échec le plus rapidement possible du Coup d’État !

     

    Non à un nouveau coup d’État !

     

    Dakar, mardi 13 février 2024

    Prof Mary Teuw Niane
    {comment_ads}
    • Auteur

      Reply_author

      En Février, 2024 (19:00 PM)
      Toi tu as dû fumer la moquette, il n' y a pas de DICTATEUR, ni DICTATURE au sénégal.
    {comment_ads}
    Auteur

    Saliou

    En Février, 2024 (18:28 PM)
    ces deux là sont en train de défendre leurs intérets. Wade travaille pour son fils. C lui qui est à l'origine de ces problèmes/ diouf n'a apremment pas de maison au Sénégal. Quand il vient il est logé dans les résidences de l'Etat: logé , nourris et blanchis avec sa femme. Voilà quelqu'un qui n'a pas achté un sac de riz depuis qu'il a 25 ans. Toujours à la solde du contribuable. En plus ses enfants gagnetnt des marchés juteux de l'ETAT. Ils disent la même chose que Macky/ On exige juste le respect de la constitution. PAS de report.
    {comment_ads}
    Auteur

    Kane

    En Février, 2024 (20:34 PM)
    Sene Sarap ndaye yen niare
    {comment_ads}
    Auteur

    En Février, 2024 (23:37 PM)
    Des ex  présidents qui après leur mandat vont toujours vivre à l étranger. 
    Auteur

    En Février, 2024 (00:24 AM)
    Je n y crois pas ... même si c est le cas , je leur dit " vos gueules" .... Le macky le batard dois partir point
    {comment_ads}

Participer à la Discussion

  • Nous vous prions d'etre courtois.
  • N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
  • N'envoyez pas de message inutile.
  • Pas de messages répétitifs, ou de hors sujéts.
  • Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée, sexuel ou en violation avec la loi. Ces messages seront supprimés. --
  • Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire gratuit.
  • Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
Auteur: Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire...

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email