Dimanche 17 Novembre, 2019 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Politique

Sénégal: un Etat en faillite ?

Single Post
Sénégal: un Etat en faillite ?

En juillet dernier, une information est passée inaperçue. Le gouvernement du Sénégal essuyait un échec cuisant dans son projet d'emprunter 25 milliards de francs sur le marché sous-régional. L'Etat n'a pu mobiliser que 6.2 milliards à l'issue de son opération d'emprunt obligataire. Pour les novices, sous ce nom barbare il faut comprendre un contrat par lequel une personne morale (Etat, collectivité publique, entreprise publique ou privée) reçoit un prêt de la part des souscripteurs des titres obligataires qu'elle (personne morale) a émis. Ces titres donnent le droit aux titulaires d'être remboursés à une échéance dans des conditions fixées dans le contrat et de percevoir des intérêts rémunérateurs de leur prêt. En termes simples l'Etat du Sénégal, en cours de devises, a essayé d'emprunter de l'argent à des entreprises, des banques ou des particulirers. Il n'a eu que le 1/4 de la somme qu'il voulait. En effet, pour que l'emprunt obligataire porte ses fruits il faut que l'instance qui cherche se faire prêter de l'argent soit digne de confiance.


A la publication du procès-verbal par la BCEAO relatant l'échec de l'opération d'emprunt de l'Etat sénégalais, tous les spécialistes de la finance furent unanimes pour dire qu'il s'agissait là d'une première dans l'Histoire du Sénégal. Le pays de la Téranga a toujours emprunté sur la marché sous-régional avec une relative facilité. Le cocasse de l'histoire est qu'au même moment, Alassane Ouattara, à la tête d'un pays qui sort tout juste d'une guerre civile, a pu recueillir 45 milliards sur le marché de l'Uemoa alors qu'il n'en demandait que 40. Ce qui veut dire que sur la balance de la confiance, la Côte d'Ivoire pèse bien plus lourd que le Sénégal. Cette situation n'est pas sans créer une réel malaise au sein du gouvernement dont les promesses d'une gestion saine des finances publiques peinent à convaincre les marchés.


Ce qui est clairement en cause c'est la signature du Sénégal qui ne semble pas inspirer confiance malgré le changement de régime politique. Cela a de quoi surprendre car nous avons à la tête du gouvernement un banquier - Abdoul Mbaye - et un professionnel de la finance à l'économie- Amadou Kane. Des sources concordantes estiment même que les profils de ces deux hommes ont été imposés à l'Etat du Sénégal par les institutions de Bretton Woods.


C'est fort de cet échec qu'en novembre 2012, l'Etat a lancé une nouvelle opération d'emprunt de 50 milliards de francs. Le minstre des finances a fait l'annonce dans la discrétion la plus totale. Selon M. Kane, l'opération "se déroule dans un contexte où la solvabilité du Sénégal est rétablie". Un optimisme qui peut surprendre car c'est seulement 4 mois plus tôt -  en juillet - que le Sénégal  peinait à trouver 25 milliards. Quel miracle s'est produit en si peu de temps pour justifier un tel regain de confiance ? L'avenir nous le dira mais l'opacité qui entoure ces opérations financières d'une importance capitale ne présage rien de rassurant.


Article_similaires

19 Commentaires

  1. Auteur

    Kilifa

    En Novembre, 2012 (15:27 PM)
    Ce prouve encore une fois que le Sénégal n'a pas de dirigeants. Au lieu de s'attaquer aux vrais problèmes du pays qui ont pour noms l'inondation, le chômage, le coût élevé de la vie, macky nous divertit alors qu'il est le plus grand voleur.
    • Auteur

      Xeme

      En Novembre, 2012 (16:12 PM)
      la raison est simple : la stratégie de feu et sang pour arriver à ses fins n'est pas vivace que dans l'esprit des sénégalais. la politique de tout brûler pour reconstruire n'inspire jamais aucune confiance. il faut y ajouter le choix de l'orientation politique de l'état. je rappelle ce que j'ai toujours posté.

      les orientations politiques de wade que la presse veut enterrer.

      a la prise de pouvoir en 2000, l’un des premiers actes a été la réorientation vers de nouveaux partenaires économiques. et c’est ce que avait donné le choix de la chine mère sur la petite chine dite taïwan. en réponse à cette réussite la presse a créé la bulle médiatique des 7 milliards de taïwan. en vérité le but était de salir une belle décision. mais pour qui connait les actionnaires de cette presse cela n’est pas une surprise.
      l’occident tient le monde par les médias. et rien d’autre. les médias sous toutes ses formes, le cinéma inclus, sont leurs armes. les médias ne sont pas des entreprises productrices de plus values. et pourquoi alors des dits capitalistes investissent des milliards sur des médias ? parce que ce sont des outils de dominations, des outils magiques de colonisation des cerveaux. j’ai fait le parallélisme entre hollywood (bois de houx, baguette de houx, baguette magique) et le travail des médias sur les consciences. par des milliers de films sur le viet nam les mots « anciens du viet nam » sont devenus synonyme de héros et non de soldat qui a quitté le viet avec une défaite. c’est comme ça que cela fonctionne. la modification de la perception des cerveaux par la baguette magique du cinéma de hollywood.
      pourquoi le choix de la chine mère ? parce que c’est la première puissance mondiale à la date d’aujourd’hui. je sais que beaucoup de cerveaux sont formatés de sorte que cette vérité fait rire certains. mais je donne juste trois indications :
      - le fmi outils des us, par excellence, a reconnu que la chine sera la première puissance en 2014. face à l’évidence, il leur fallait des subterfuges. la vérité est que la chine l’est depuis 1998.
      - lorsqu’en 2011 les usa pataugeaient dans une dette de 250 000 milliards qui avait poussé obama à négocier avec le senat le droit de hausser le plafond de la dette, la chine avait une réserve d’argent non utilisé de 800 000 milliards.
      - la population des usa est de 250 millions d’habitants, le nombre d’ingénieurs chinois diplômés est de 300 millions. le nombre d’ingénieurs chinois est supérieur à la population us.
      la deuxième puissance que la réorientation de wade a visée est l’inde. pourquoi l’inde ? parce que l’inde est une puissance qui, à elle seule, est plus développée que la totalité de l’europe. et cela dans tous les domaines, y compris le domaine des armes que l’occident chérit tant. je donne une indication :
      mittal est le membre d’une famille de riches hindous qui tenait la sidérurgie de l’inde (acier, fer…). l’acier en europe était dominé par arcelor qui regroupait la france, l’espagne, belgique, allemagne, luxembourg… lorsque mittal eut l’idée de racheter le fleuron de l’acier européen pour l’intégrer à son groupe, toute l’europe s’y est opposée. il se déplaça en jet privé en europe pour tenter de convaincre, personne ne voulut le recevoir. de retour en inde il mit sur la table une opa hostile. c'est-à-dire une offre d’achat bon gré mal gré. l’europe était obligée de lui vendre arcelor ou de le voir travailler à mener cette dernière en faillite. en 2006, l’europe céda la mort dans l’âme. mittal devint arcelormittal. et le grand indien, au lieu de baisser le prix du fer comme l’aurait un occidental s’ils étaient maîtres, augmenta le prix d’achat du fer. résultat, au sénégal, aucune ferraille ne traîne par ici.
      la troisième cible de la réorientation de wade a été les pays arabes. les pays arabes sont des pays assis sur des réserves financières. ce ne sont pas des puissances dans le sens traditionnel pour la simple raison que quand on nait avec une cuillère d’or dans la bouche, la paresse vous pousse à développer l’esprit de loisir plutôt qu’un esprit ingénieux. mais il n’existe, presque pas, de pays arabe qui n’a pas une réserve financière dite « pour les générations à venir ».
      pour un pays sous développé, à la recherche de fonds pour financer ses besoins en investissement, il n y a pas d’orientation stratégique plus judicieuse. et la conséquence a été un boom des financements à destination du sénégal. mais face à cette réussite, une certaine opposition a senti la terre se dérober sous ses pieds. les sénégalais ont été habitués aux phrases du genre « avant on parlait de millions, maintenant on ne parle que de milliards ». amath dansokho est monté en vedette avec des discours du genre « qu’on nous dise d’où vient cet argent », puis « wade ne doit pas laisser des dettes que les générations à venir ne pourront pas payer ». puis il est monté d’un cran pour dire que l’argent qui circule au sénégal vient du blanchissement d’argent de la drogue. puis quand vint la casse de la bceao, en côte d’ivoire, avec des journalistes, ils avancèrent que l’argent vient de la casse de la bceao. l’enjeu, pour l’opposition et sa presse était de trouver les moyens de faire échouer cette réalité du boom des investissements, du boom des chantiers, il leur fallait fabriquer des bulles médiatiques à même d’éviter au citoyen l’appréciation de cette réussite réelle et visible. pendant que dansokho et ses journalistes s’attaquaient à l’origine des finances, latif coulibaly et quelques autres se spécialisaient dans la fabrique de bulles sur l’utilisation de ses finances.
      il ne serait pas aisé de comprendre le travail de presse fait dans ce sens si l’on oublie que l’installation de nouveaux partenaires, qui nous a valu ce boom financier, s’est fait avec le départ de d’autres partenaires qui n’ont pas digéré les préférences du sénégal. (dans une précédente contribution, j’avais expliqué comment la sotrac avait été coulé par les français, pour donner un exemple des méthodes de ces partenaires dits traditionnels).
      la configuration du monde, actuelle, qui en fait un village planétaire ; la suppression par la démocratisation de beaucoup de barrières, surtout législatives ; le déséquilibre des richesses qui regroupe les fortunes entre quelques mains ; toutes ces raisons font que chaque pays cherche à attirer ces fortunes chez lui. et chaque pays développe des stratégies pour attirer ces fortunes. au-delà du simple markéting, on est dans le domaine de l’ingénierie financière. lorsque des pays du monde courent derrière l’organisation des coupes d’afrique, du monde. lorsque ces pays courtisent l’organisation des jeux olympiques et investissent dans des lobbyings pour être élus. lorsque des pays squattent les allées de l’unesco pour inscrire l’un de leur site dans le patrimoine mondial. lorsque des pays investissent dans la conservation de leur faune et flore. lorsque des pays recherchent l’organisation d’activités culturelles périodiques, c’est toujours dans le but de se faire attractif, de sortir de l’anonymat du milieu des pays du monde. dans la vision de l’ingénierie financière, les états sont comme des jeunes filles à parer, à enjoliver, pour attirer le soupirant... financier. ce ne sont que des promotions de l’image extérieure du pays. vue sous cet angle, les pays cherchent à vendre leur image. c’est dans cette ligne que s’inscrivent les projets culturels des orientations de wade. c’est dans cette ligne que s’inscrivent la statue de la renaissance et l’organisation du fesman, entre autres. il n’est pas besoin de rappeler que l’image de la ville de new york est liée à la statue de la liberté, celle de paris à la tour eiffel. vue sous cet angle poser le problème de priorité est un non sens. ce serait comme poser un problème de priorité entrer se peigner les cheveux et trouver à manger.
      parallèlement à ce besoin de vendre l’image à l’extérieur, il y a l’autre aspect du mythe fondateur.
    • Auteur

      Gass

      En Novembre, 2012 (18:42 PM)
      300 millions d'inegnieurs en chine? tu es sur de ce que tu avances? la chine ne brille pas a cause des ingenieurs mais a cause d'une main d'oeuvre tres faible. la recherche et develioppement restent le domaine privilegie des etats unis. les americains generent un gdp (pib) de $14 trillion par an alors que la chine le milliiards d'habitant genere $5 trillion par an. les usa demeurent incontestablement la 1ere puissance economique. c'est qu'ils ont un endettement eleve mais si ils arrivent a generer iune croissance de 4% a 5%sur 5 ans il peuvent reduire de 50% cet endettement. la productivite americaine est exceptionnelle. la chine vient derriere mais de tres loin. d'ailleurs leur economie est assujettie a la croissance americaine. ce qui explique le fait qu'ils soient les 1ers acquereurs des bons du tresors americains. la chine en financant l'endettement americain finance sa propre croissance interne. autre point la population americaine depasse 300 millions (approx 311 millions). tu es completement passe a cote de ton analyse. wade est un criminel.
    • Auteur

      Xeme

      En Novembre, 2012 (20:09 PM)
      je ne retire aucun mot et aucun chiffre du texte. faites vos recherches sur le net.
    • Auteur

      Sam

      En Novembre, 2012 (00:14 AM)
      t'es aussi tetu qu'un bourricot, toi. si tu etais raisonable tu te rendrais compte que 300 million d'ingenieurs en chine, representent 1/5 eme de la population totale de ce pays. si on en deduit les bebes et tous les moins de vingt ans qui n'ont pas encore fini leurs etudes, tu voudrais nous faire croire qu'un chinois sur trois est ingenieur. bayil yokk. mais aussi, bayil wagni car la population des etats unis est de 314 826 000 selon le us census bureau au lieu de tes 250 million.
    • Auteur

      Cloudcomputing

      En Novembre, 2012 (06:55 AM)
      lol xeme parmi ces 300 millions d'ingenieurs combien de prix nobel ou medal field recipients vous pouvez nous citer? attention il existe une difference significative entre quantite et qualite. quel est la moyenne de nobel prize/sqf dans les universites chinoises par rapport aux universites americaines? combien d'economistes americains versus chinois ont eu le prix nobel? pourquoi une bonne partie des r&d des grandes cies chinoises se trouvent aux etats-unis? combien de cies chinoises qui ont une capitalisation boursiere qui depasse $100 milliards (je peux vous citer au moins mille par exemple google a une capitalisation boursiere de $217 milliard or son equivalent en chine qui s'appelle bidu a une capitalisation boursiere de $ 33,7 milliards dois-je faire une comparaison de imb versus lenovo ou hp ou oracle lol? ou exxon versus petro-china)? dear perception isn't always reality. mon neveu a vecu en chine a shanghai pendant 4 ans et a travaille chez danone. il n'a pas la meme perception que vous avez de la chine.
    • Auteur

      Xeme

      En Novembre, 2012 (12:05 PM)
      la chine, c'est 1,600 milliards d'habitants. et le 1/3 de la population comme ingénieurs n'est extraordinaire que pour des sam. parce qu'un sam, qui réfléchit (par exemple) en français, se le traduit en wolof (pour comprendre), le transcrit en français pour extérioriser son idée, peut avoir besoin de 20 ans pour le diplôme d'ingénieur, wolof, mais diplômé en moitié français, moitié anglais. le chinois a besoin de 3 fois moins de temps pour le même diplôme. la chine forme des chinois, par des chinois, en chinois, en chine. c'est normal que l'autre catégorie d'obtus, comme cloud..., parleront d'ingénieurs au rabais. pourquoi ? parce que les 20 ans standardisés dans leurs cerveaux de colonisés ne sont pas respectés.
      messieurs, pour comprendre le monde, débarrassez-vous des cerveaux qu'ils vous ont montés.
    • Auteur

      300 Mille

      En Novembre, 2012 (13:36 PM)
      c'est 300 000 ingénieurs par années et non 300 millions....

      ce qui fait dire à certains que ce n'est pas lapeine de faire des etudes de programmeurs car la chine et l'inde vont rafler tous ces marchés qui peuvent être délocalisés
  2. Auteur

    Ghb

    En Novembre, 2012 (15:34 PM)
    Lorsqu'on a un déficit de plus de 8 pour cent et une prévision de croissance de moins de 5 pour cent pour un pays pauvre cela se conçoit aisément qu'on arrive pas à soulever des fonds au niveau du marché régionale ; et quand j'entends des gens jetés des lauriers à l'ancien ministre des finances cela m'énerve car si on est dans cette situation c'est à cause de ce type.
    Auteur

    Elysee

    En Novembre, 2012 (15:38 PM)
    Et...la faute a qui ...???

    Cette nouvelle est une verite de lapalisse...!

    Rien a ajouter , ...pas de commentaires inutiles a faire , sur quelque chose

    qui saute aux yeux !....Et malgre tout ca , on perd du temps dans des diversions

    a n'en plus finir , et des nominations nepotiques , a toutes les minutes !

    Prions ALLAH soubhanahou...wa' taala..., car le pire risque de venir ...very...soon..!

    WASSALAM....a tous....!

    LAHAWLA...WALA HOUWATA...ILLA BL'LAHI...ALIYUL...AZIM...!...{....TCHIEYE...WAYYE...}...!
    Auteur

    La Patrie

    En Novembre, 2012 (15:41 PM)
    vrémen pdt macky j ai pitié d toi wade t a laissé un heritage lourd tt cla c sa faute il a gaté notre cher pays mais heureusemen on a un pdt comme vous la tache n sra pa facil mai j ai confiance a vos capacité
    Auteur

    Exsopiste

    En Novembre, 2012 (15:57 PM)
    Ce qui est évident , c'est que les libéraux n'ont jais pû réaliser les taux de croissance laissé par le PS; le déficit budgétaire a augmenté avec eux quand il était à 0 après 2000; la dette intérieure s'est creusée avec eux, l'inflation a flambé comme jamais dans ce pays. Prenons l'exemple de la bouteille de gas qui a atteint 100 % de hause. Dailleurs , il suffisait de les regarder avec leur Mentor Wade s'en prendre à nos sous comme si nous étions le Kowiet
    Auteur

    Ngor V

    En Novembre, 2012 (16:41 PM)
    @ Xeme, merci beaucoup et bravo pour ces rappels. Salam
    Auteur

    Lyns

    En Novembre, 2012 (17:47 PM)
    Quand j'ai fait la remarque ici-même et sur le site Xalimza, d'aucuns ont cru devoir m'objecter que c'est parce que je serais frstré de ne pas voir Wade au Palais ou par méchanceté ! Je souligais aussi, il y a quelques jours quand le Président Macky Sall platronnait avec ses 145 milliards d'inverstissement Kowétiens dont nous ne verrons la couleur avant la fin de l'année 2013 que c'est une broutille pour un grand pays comme le nôtre, et de surcroît venant d'un pays ami qui n'a jamais lésiné sur les pétrodollards pour faire "plaisir" à notre pays pendant les douze années de pouvoir d'Abdoulaye Wade! Dans un pays comme le nôtre où de grandes "gueules" nous saoulent avec leurs trhéories économiques à deux balles, il est inadmissible que quand de grandes bourdes de ce genre nopus tombent sur la tête parce que notre pays est dévalué depuis que le Président Wade ne prend plus son bâton de grand économiste pour parcourir le monde de la grande Finance, qu'ont ait pas de grands débats entre de très grands spécialistes en économie pour comprendre les raisons de ces échecs répétés de nos grands argentiers que sont ABOUL M'BAYE et AMADOU KANE ! Dans un autre pays où il y a de grands experts en économie Finance, un grand débat nous aurait édifié ! Mais, au Sénégal, les experts dorment où ont plus à faire avec leur 2ème, 3ème ou 4ème" bureau" ou bien égrennent leurs chapelets !
    Auteur

    Xxx

    En Novembre, 2012 (17:58 PM)
    et si vous arretiez une seconde pour nous prendre pour des idiots, on appreciera. Bande de voleurs avec vos analyses à 2 balles!
    Auteur

    L'indigné

    En Novembre, 2012 (18:40 PM)
    merci à Xeme! Tres instructifs!
    Auteur

    Kilifa

    En Novembre, 2012 (18:54 PM)
    Trés bonne reflexion xeme car aujourdhui le journalisme est comme la lutte connait de nouveaux personnages qui ne sont mie par l'appât du gain ce n'est plus par vocation. C'est pourquoi ces mercenaires de la plume se croient tout permis

    Sinon, cet echec est la resultante d'une manque de vision globale de la situation economique mondiale car rien ne peut plus se faire ou se décider sans l'assentiment des pays emergents comme la chine, le brésil, l'inde. Ce qu'avait si bien compris WADE en visionnaire.

    Auteur

    Action-obligation

    En Novembre, 2012 (20:55 PM)
    N'essayez pas d'incriminer le gouvernement de macky,l'obligation émise par l'Etat du sènègal à commencer sa chutte libre au mois de mars 2012 avec wade (voir le mensuel d'info de cgf bourse)
    Auteur

    Abbdou

    En Novembre, 2012 (21:04 PM)
    Le Président du Psd/Jant-bi Mamour Cissé a été le premier à donner cette information et comme les mal-intentions prennent tout pour de la politque, ils n'ont rien vu venir et aujourd'hui l'histoire lui a encore donné raison et force est de reconnaitre qu'il est soucieux pour le Pays comme on l'a si bien titré: Le Sénégal: Un Etat en faillite.
    Auteur

    Naada

    En Novembre, 2012 (21:08 PM)
    En juillet, on a entendu le Président du Psd/Jant-bi aborder ce sujet, mais personne n'a voulu apporter un débat à cela et la question que l'on se poserait est qui travaille pour ce Pays et qui sont là pour juste une poste.
    Auteur

    Naomi

    En Novembre, 2012 (21:29 PM)
    Les Hommes changent mais les institutions demeurent mais aujourd'hui nous constatons que tout est parti les hommes et les institutions car si on ne peut pas gagner la confiance des bailleurs de l'intérieur mieux faut déposer sa retraite et aller voir autre chose, et pourtant Mamour Cissé pdt du Psd/Jant-bi l'avait si bien dit en juillet dans un communiqué de leur bureau politique.
    Auteur

    Tchip

    En Novembre, 2012 (21:33 PM)
    Tchipiri Macky et son équipe aye badolai lainiou, quelle honte pour le Sénégal et à quoi sert le PM et le Ministre des Finances, ils doivent comme l'a si bien dit Mamour Cissé Pdt du Psd/Jant-bi, déposer leur démission et demandaient pardon au peuple Sénégalais.
    Auteur

    Aide

    En Novembre, 2012 (21:47 PM)
    Le peuple Sénégalais est resté sans repère et sans issu car il a tout simplement devant lui des dirigeants sans vision et sans actes concrètes. Ce n'est point une première et le peuple attend encore les autres dérailles du régime de Macky.
    Auteur

    :(

    En Novembre, 2012 (01:42 AM)
    Non mais j'ai bcp de peine pour mon pays. Mais on s'en fout de macky mickey et peter PAN. On veut que les choses bougent, on veut voir du changement dans la société dans les structures parce que rien ne va plus. C'est la catastrophe. Et le pire c'est que cela n'intéresse que très peu les sénégalais. Les articles catégorie faits divers par contre sont pleins de commentaires. On aime faire du social au Sénégal et on oubli de trouver des solutions immédiates par rapport a nos enjeux économiques et sociétaires. Bien sur que la C.ivoire est plus crédible. La cote d'ivoire malgré les guerres qu'elle a subi est en plein décollage contrairement a nous. Pourquoi? Parce que chez nous on passe notre temps a ressasser plutôt que d'avancer. Aucun pragmatisme. Quand bien même vous mettriez des personnes bien intentionnées au pouvoir il n'aurait pas le temps de faire la job tellement y'a des faux problème et des détails. Tous les fléaux que nous avons sont essentiellement dus a la pauvreté ( immigration clandestine, viole, prostitution, vol et trick.) Par ailleurs on ne sait plus ou donner de la tête entre les facteurs: religion confondu avec culture, hypocrisie et manque d'ambition couronné de suivisme. Nous irons loin pour sure.
    Auteur

    Imprimer

    En Novembre, 2012 (21:15 PM)
    Une question. Puisque nous sommes un pays pourquoi ne pas juste imprimer l'argent qu'il nous faut pour payer les salaires et certaines depenses publiques au lieu de l'emprunter?

    Simple non? Pseudo economistes a vos claviers
    Auteur

    Pepes

    En Novembre, 2012 (11:49 AM)
    ET DIRE QUE SOUS WADE,ON REFUSAIT DE L'ARGENT QUE L'ON S'EMPRESSAIT DE NOUS PRETER VOIRE DONNER!!!l'argent n'aime pas le bruit(ABDOUL MBAYE DIXIT" OR NOUS SOMMES DANS LE VACARME,L'INQUISITION.LA MEDIATISATION A OUTRANCE DES POURSUITES CREI ET DES AUDITS NE PEUT QUE FAIRE FUIR OU ATTENDRE LES INVESTISSEURS ET BAILLEURS DE FONDS!

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01
Banner 01

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email