Samedi 27 Novembre, 2021 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Politique

[CHRONIQUE] Triomphal et sans gloire : Sénégal, la fin d'une exception!

Single Post
[CHRONIQUE] Triomphal et sans gloire : Sénégal, la fin d'une exception!

Une victoire est avant tout, belle. Elle se fête, elle se mérite mais elle ne se décrète pas. Et Macky Sall n’a ménagé aucun effort pour se faire déclarer réélu à l’issue de la présidentielle du 24 février dernier, l’élection la plus controversée de l’histoire du pays. Un scrutin dont les résultats ont leur place dans la corbeille de l’histoire politique du Sénégal.

En effet. Jusqu’ici perçu comme un modèle de démocratie et une référence en matière d’élections, le Sénégal vient de basculer dangereusement dans le lot des pays aux scrutins contestés, où le vote peut être détourné, avec toutes les conséquences politiques que cela pourrait engendrer. Mais ce détournement supposé des suffrages, des experts devront le prouver, étant donné la suspicion latente car même dans l’entourage des membres de la majorité présidentielle, la gêne se fait sentir à tous les niveaux. L’heure n’est pas aux réactions euphoriques dans les rues de Dakar comme en 2012.

Mais de quoi ont-ils honte ? D’avoir triomphé sans gloire ou d’avoir réussi à se positionner comme les auteurs de la fin d’une exception, de l’exception sénégalaise qui faisait tant notre fierté à tous ? Pourtant, obtenir un second mandat ne devrait pas être si compliqué pour un président de la république après une première élection à 65% des suffrages il y a seulement 7 ans. Avec les 58,27% dont le crédite la commission de recensement des votes, Macky Sall doit se regarder dans le miroir et dire aux Sénégalais, les yeux dans les yeux, que c’est eux qui l’ont réélu sous fond de contestation et de rejet massif. En 2019, il est le président de la république déclaré, légal, mais il a fini d’être le président légitime qu’il fut en 2012.

Si jusqu’ici chaque sénégalais pensait qu’avec une carte d’électeur il pouvait exercer sa souveraineté et choisir librement, et que son vote sera respecté, ces élections ont fini de convaincre que le suffrage, désormais, est passible d'être détourné. Que s’est-il passé depuis dimanche soir ? Pourquoi toute cette attente longue à déclarer une «victoire» au goût si insipide ? Ces résultats proclamés par le juge Demba Kanjdi sont loin de refléter le choix des Sénégalais à la lumière des tendances observées dimanche soir et qui habituellement, se confirment dans les heures qui suivent la fermeture des bureaux de vote, et non 96 heures après. Désormais, le citoyen sénégalais qui croyait à la puissance de sa carte d’électeur, peut la jeter à la poubelle, s’il n’est pas tenté de la brûler comme le recommande un ancien chef de l’Etat.

En 2000, Diouf avait félicité Wade. Et Wade en 2012 n’a pas hésité à en faire de même pour Macky. Mais en 2019, Macky devra se féliciter lui-même d’avoir réussi à se faire déclarer réélu à une majorité entachée de suspicion et de tricherie.

 


affaire_de_malade

71 Commentaires

  1. Auteur

    Anonyme

    En Février, 2019 (20:02 PM)
    QUE l’armée nous aide à retrouver notre dignité
  2. Auteur

    Anonyme

    En Février, 2019 (20:02 PM)
    He is not our president
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Février, 2019 (20:02 PM)
    not my president
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Février, 2019 (20:02 PM)
    Un jour triste pour le pays.
    {comment_ads}
    Auteur

    En Février, 2019 (20:11 PM)
    Donc aucun des candidats n’a remercie Macky
    Auteur

    Toi

    En Février, 2019 (20:13 PM)
    Toi Momar Mbaye tu es un jaloux. Macky n'est pas ton egal, avec ton torchon
    {comment_ads}
    Auteur

    Kasse Lamie

    En Février, 2019 (20:16 PM)
    c est genre d article qui font tache a notre démocratie ,néanmoins la démocratie sénégalais se porte bien

    les senetalais on vote e on eu le pr macky sall,

    dans se vote nous pour tire comme analyse que les sénégalais son mature et sont critique par rapport a la désinformation comme par exemple a cette chronique que montre un senegal qui brule et rien n est vrai dans se que vous dite nous on est entrain de fête la victoire du sengal démocratique wassalame
    {comment_ads}
    Auteur

    En Février, 2019 (20:18 PM)
    Mr Mbaye la campagne est fine.

    Qu'on se metre au travail et qu'on arrête les invectives coté pouvoir comme opposition. Le Président Macky a la lourde tâche de federer tous les senegalais. Et ce sera aussi une tâche facile pour lui s'il se soucie de la paix au Senegal et en plus c'est son dernier mandat. Que Dieu benisse notre pays.
    {comment_ads}
    Auteur

    En Février, 2019 (20:19 PM)
    Parceque c est un voleur des élections faites le total de pourcentages reunis entre les 4 candidats vous serez surpris même la manière de voler ils ne sont pas capables.



    Auteur

    Shuuut

    En Février, 2019 (20:22 PM)
    je me demande si tu n'a pas 13 ans et demi ?? ton torchon que ta fini de rediger ca ne te choc pas ??

    toute ta déduction est fondée sur le fait qu'ils ne célèbrent pas cette victoire comme ce fut le cas en 2012 ??

    Non je rectifie tu doit avoir forcément la maturité d'un gosse de 12 ans et Demi !!

    en 2012 sété une alternance démocratique . Ici on parle d'une réélection donc une continuité dans les affaires de l'etat .

    En temps que responsable tu aurai du te plaindre du ralentissement de l'économie sénégalaise durant toute la durée de cette élection et que le travail reprennent le plus rapidement possible. Et le comble je n'ai sentie aucune tact dans ton approche de rédacteur on dirait un gamin qui se venge sur quelqu'un qui lui a pris ses bonbons
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Février, 2019 (21:02 PM)
    Armée
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Février, 2019 (21:02 PM)
    S'il y'a des victoires améres celle-ci en fait partie. Dans la vie il faut chercher à être tranquille avec sa conscience et ce sera pas le cas pour Macky Sall
    {comment_ads}
    Auteur

    En Février, 2019 (21:14 PM)
    Elu grâce à un vote ethnique dou ndam
    Auteur

    En Février, 2019 (21:16 PM)
    Moi je le reconnais pas président du Sénégal
    {comment_ads}
    Auteur

    En Février, 2019 (21:21 PM)
    cela est assez regrettable et cela constitue un élément d’échec du régime actuel sur ce qu’ils ont toujours appelé la gouvernance sobre et vertueuse. Le président de la République Macky Sall Président devrait aujourd’hui, dans sa mission s’occuper de l’ethnocentrisme galopant, mais aussi, de la fraude, la corruption, le manque de respects au Pouvoir judiciaire .le président le plus nul d'afrique.
    {comment_ads}
    Auteur

    En Février, 2019 (21:26 PM)
    Ton pays to l'aime ou tu l'a quite vive Macky fait tres attention a la corruption travail avec honestly comme dit l'anglais tu sera recompense dans la glorie de Dieu.
    {comment_ads}
    Auteur

    En Février, 2019 (21:26 PM)
    Les élections de 19880et 1993 furent les plus contestées.Le sénégalais n'est pas prêt à se sacrifier pour le pays.Pour changer le pays profondément faut changer d'abord le sénégalais
    Auteur

    En Février, 2019 (21:28 PM)
    insipide...............
    {comment_ads}
    Auteur

    En Février, 2019 (21:28 PM)
    Les scrutins avaient toujours departage les senegalais mais la cette classe politique vient d aligner le senegal dans le rang des pays Mal saints.
    {comment_ads}
    Auteur

    En Février, 2019 (21:29 PM)
    cela est assez regrettable et cela constitue un élément d’échec du régime actuel sur ce qu’ils ont toujours appelé la gouvernance sobre et vertueuse. Le président de la République Macky Sall Président devrait aujourd’hui, dans sa mission s’occuper de l’ethnocentrisme galopant, mais aussi, de la fraude, la corruption, le manque de respects au Pouvoir judiciaire .le président le plus nul d'afrique.
    {comment_ads}
    Auteur

    En Février, 2019 (21:33 PM)
    Vous autres, ce n'est même pas à Macky que vous manquez de respect mais à tous ces sénégalais qui ont voté pour lui. Soyez réalistes car Macky est le Président de tous les Sénégalais. Nekh, nakhary
    Auteur

    En Février, 2019 (21:38 PM)
    Cette chronique est partiale. Parcequ' il faut y ajouter qu'en 2007 lors de sa réélection au premier tour Wade n'a été félicité par aucun de ses adversaires.

    Soyez juste dans vos analyses.
    {comment_ads}
    Auteur

    En Février, 2019 (21:43 PM)
    Mr MBAYE, votre référentiel devrait être l'élection de 2007 qui ressemble à tout point de vue à celle-ci. On avait même accusé les djinns d'avoir voté pour Abdouaye Wade.
    {comment_ads}
    Auteur

    En Février, 2019 (21:44 PM)
    Votre chronique est un ramassis de contrevérités. Référez- vous à 2007.
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Février, 2019 (21:56 PM)
    La sagesse divine est au dela de l'imaginaire humaine. Ils dansent aujourd'hui, mais Dieu changera leur danse aujourd'hui en pleure demain. Dans la vie on recolte seulement se que l'on n 'a semer. Jamais on ne semera du mil et recolter du mais.
    Auteur

    En Février, 2019 (21:57 PM)
    Nous respectons le deuil de Idrissa Seck
    {comment_ads}
    Auteur

    En Février, 2019 (22:04 PM)
    Felecitation Mr Le President M Sall nous vous souhaitons une bonnes deuxième Mandat Mr le Président COMME VOUS LE SAVAIT La VILLE saint de TOUBA Vous a trahi cest vrai vous etez le président de toute le sénégalaises nous vous aimons faux pas cédé La Pression des MOURIDE vive le senegal
    {comment_ads}
    Auteur

    En Février, 2019 (22:05 PM)
    Macky mérite largement la victoire

    Bravo son excellence
    {comment_ads}
    Auteur

    Alioune Dieye

    En Février, 2019 (22:09 PM)
    Macky Sall n’est pas mon président faudra écrire ça partout
    Auteur

    En Février, 2019 (22:13 PM)
    Il ne faut pas généraliser le vote de Touba : iln'apas gagn? mais il a eu au moins 40% des voix.
    {comment_ads}
    Auteur

    En Février, 2019 (22:25 PM)
    cela est assez regrettable et cela constitue un élément d’échec du régime actuel sur ce qu’ils ont toujours appelé la gouvernance sobre et vertueuse. Le président de la République Macky Sall Président devrait aujourd’hui, dans sa mission s’occuper de l’ethnocentrisme galopant, mais aussi, de la fraude, la corruption, le manque de respects au Pouvoir judiciaire .le président le plus nul d'afrique.
    {comment_ads}
    Auteur

    En Février, 2019 (22:44 PM)
    POUR UNE HONTE CEST UNE VRAIE HONTE.



    LA VOIE EST LIBRE POUR QUE L'EX COLON SEMPARE DE TOUT.

    IL A TOUT RACHETÉ !

    EN COMMENÇANT PAR LA DIGNITÉ DU SÉNÉGAL.



    ET C'EST PITOYABLE ..

    {comment_ads}
    Auteur

    Citoyen Amer

    En Février, 2019 (22:45 PM)
    Féliciter un voleur ??? j'ai jamais vu cela de ma vie.

    mais par contre je trouve que MS et son gouvernement sont les gens les plus honnêtes au monde. Ils vous regarde droit dans les yeux et devant une pléthore de caméras et de "PETITS GENS" qui se croient importants alors qu'ils n'ont foutu pour le pays et te disent qu'ils vont te voler et tu n'y pourras rien. Et ils le font. Quoi de plus honnête.
    Auteur

    Saf

    En Février, 2019 (23:08 PM)
    senegal un pays sans precedent!





    WADE AVAIT RAISON BRULER LES CARTES D'ELECTEUR. MAINTENANT TOUT EST A REFAIRE DANS CE PAYS
    {comment_ads}
    Auteur

    Sidi

    En Février, 2019 (23:33 PM)
    La démocratie est un beau sport à condition que les règles du jeu soient claires et respectées par tous mais surtout que les arbitres soient à la hauteur c'est à dire à équidistance des joueurs. Manifestement dans le cas de notre pays, pour ces présidentielles on ne saurait dire que ces conditions aient été réunies.

    D'abord sur 14 millions de sénégalais, c'est seulement le tiers qui a voté. Et parmi les votants bon nombre ne savent ni voter proprement ni même pourquoi ils votent. C'est le cas de tous petits enfants mineurs qu'on a mobilisés en certains endroits du pays, mais c'est aussi le cas de tous ces adultes qui ont troqué leur carte, leur voix contre espèces sonnantes et trébuchantes. Plus hallucinant encore dans certains lieux de vote, le nombre des électeurs dépasse celui des inscrits. Autant d'irrégularités qui jettent un discrédit sur cette victoire à l'arraché du camp présidentiel. Quel dommage! Vraiment, le Sénégal pouvait mieux faire. Encore un rendez-vous manqué!
    {comment_ads}
    Auteur

    En Février, 2019 (23:43 PM)
    AU VOLEUR, SATIé

    AU VOLEUR, SATIé

    AU VOLEUR, SATIé

    AU VOLEUR, SATIé

    AU VOLEUR, SATIé

    AU VOLEUR, SATIé

    AU VOLEUR, SATIé

    AU VOLEUR, SATIé

    AU VOLEUR, SATIé

    AU VOLEUR, SATIé

    AU VOLEUR, SATIé

    AU VOLEUR, SATIé
    {comment_ads}
    Auteur

    En Février, 2019 (23:44 PM)
    # NOT MY PRESIDENT !!!!!

    # NOT MY PRESIDENT !!!!!

    # NOT MY PRESIDENT !!!!!

    # NOT MY PRESIDENT !!!!!

    # NOT MY PRESIDENT !!!!!

    # NOT MY PRESIDENT !!!!!

    # NOT MY PRESIDENT !!!!!

    # NOT MY PRESIDENT !!!!!

    # NOT MY PRESIDENT !!!!!

    # NOT MY PRESIDENT !!!!!

    # NOT MY PRESIDENT !!!!!

    # NOT MY PRESIDENT !!!!!

    # NOT MY PRESIDENT !!!!!
    Auteur

    Ok

    En Février, 2019 (23:51 PM)
    Mdr ce n'est pas nouveau tout ça. Dire que c'est inédit est faire preuve de mauvaise foi. Faté khadioufi , c'est la même chose qu'en 2007, avec l'histoire des audits du fichier électoral, on parlait d'augmentation inexplicable du fichier et comme aujourd'hui l'opposition à n'avait pas fait les efforts nécessaires. Et comme aujourd'hui pour macky sall , la victoire de Wade avait fait objet de contestation ( parti socialiste). Donc moy Lilou, on regrette Wade , dans 7 ans on regrettera macky. ????????????
    {comment_ads}
    Auteur

    Babacar

    En Février, 2019 (23:51 PM)
    Pour la Mere de l'auteur a voté pour le Président Macky SALL! Et il sait trésor bien
    {comment_ads}
    Auteur

    Babacar

    En Février, 2019 (23:52 PM)
    Pour la Mere de l'auteur a voté pour le Président Macky SALL! Et il sait trésor bien
    {comment_ads}
    Auteur

    Babacar

    En Février, 2019 (23:52 PM)
    Pour la Mere de l'auteur a voté pour le Président Macky SALL! Et il sait trésor bien
    Auteur

    Babacar

    En Février, 2019 (23:52 PM)
    Pour la Mere de l'auteur a voté pour le Président Macky SALL! Et il sait trésor bien
    {comment_ads}
    Auteur

    Babacar

    En Février, 2019 (23:52 PM)
    Pour la Mere de l'auteur a voté pour le Président Macky SALL! Et il sait trésor bien
    {comment_ads}
    Auteur

    Babacar

    En Février, 2019 (23:52 PM)
    Pour la Mere de l'auteur a voté pour le Président Macky SALL! Et il sait trésor bien
    {comment_ads}
    Auteur

    Babacar

    En Février, 2019 (23:52 PM)
    Pour la Mere de l'auteur a voté pour le Président Macky SALL! Et il sait trésor bien
    Auteur

    Babacar

    En Février, 2019 (23:52 PM)
    Pour la Mere de l'auteur a voté pour le Président Macky SALL! Et il sait trésor bien
    {comment_ads}
    Auteur

    Biba

    En Mars, 2019 (00:33 AM)
    je ne reconnais plus mon pleuple ou le droit de s exprimer nous est enlever de respecter notre vote nous est bafouer ... ils ne sont meme pas capable de tres bien tricher sans etre decouvert et avec ca on dis que ya la democratie ..... ne nous prenez pas pour des imbeciles ... sortez et fetes votre victoire bon sang on dirais qu un grand chef d etat est mort aujourdh ui dans ce pays qu ai le senegale



    des gens passifs sans reactions .. non .. c est pas le senegale



    macky n est pas notre president on ne peux felicites cette personne c est le grand voleur du 24 fevrier 2019

    plus de democratie dans ce pays ... tu devras gouverner un peuple en colere et j espere que tu te fera tres discret et bien petit
    {comment_ads}
    Auteur

    Jean

    En Mars, 2019 (00:36 AM)
    Beuf c' un torchon de pietre qualiteeeee .....venant d 1ptit mecontent lol !!!! eh degage waxu fi dara !!!!!! Maki rek ba faw....
    {comment_ads}
    Auteur

    En Mars, 2019 (00:37 AM)
    Merci Mr Mbaye pour votre article qui reflète le sentiment de bons nombres de Sénégalais. Une victoire sans gloire, fade, insipide, entachée... et j'en passe. Honte à vous!
    Auteur

    En Mars, 2019 (02:36 AM)
    Belle article, bien écrit. Macky n’a pas été élégant et il est méprisé par tous. Je suis sure qu’il payerait cher pour avoir des félicitations des vaincus qui le regardent de haut maintenant.

    Dommage pour le Sénégal et qui dis que la malédiction du pétrole n’hesi pas doit réfléchir à deux fois encore
    {comment_ads}
    Auteur

    En Mars, 2019 (04:51 AM)
    MOMAR MABYE: CRÉTIN PRÉTENTIEEUX
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Mars, 2019 (05:03 AM)
    il n'y a pas eu d'élections mais une mascarade ,une parodie électorale bien complotée,mijotée au plus haut sommet d'un appareil d'Etat clanique avec des acteurs politico-mediatique mi dupe sincèrement mi-consentants sous la supervision d'une justice honnete car peu feru de statistiques mais l'histoire se chargera de révéler leurs turpitudes s'il en est.Cette élection dont le parrainage -idée de genie politique a fini de peser et soupeser forces et faiblesses sur la base d'une carte électorale finement étudiée a été gagné en amont et entérinée le 24 fevrier 2019.Car la sociologie politique du Sénégal,l'Etat d'esprit du citoyen Sénégal pacifiste de maniere générale,le respect sincere du principe de laïcité des foyers religieux qui n'a de nom qu'une forme de neutralite axiologique même quand la morale est vilement bafouée arbitrera pour une paix sociale:bougnou yee fitna digne.ces aspects sociologiques que wade a bien étudié et essayé de mettre en oeuvre sans succes,à cause non pas seulement à cause du peuple comme on le croit mais d'une societe civile forte et engagée.2019 le président sortant a tout fait pour reduire leurs poids;de caser les journalistes trop bavards.Tout cela renforce un fort sentiment de malaise car au fond c'est une victoire à la pyrrhus.Jamais de l'histoire politique de notre cher pays on a eu un clergé et une oumma aussi responsable.Leur neutralité politique leur honore même si le citoyen senegalais aimerait pouvoir compter sur eux pour la protection morale de leurs vote sincère car une démocratique sans morale ni instruction est un chimère.Malgre tout soyons Républicain et felicitons le nouveau President pour le succès de notre patrie.certains ont pu etre en colère mais laissons la conscience du destin et des hommes seul juge.
    {comment_ads}
    Auteur

    En Mars, 2019 (06:57 AM)
    Sabotage organisé des élections ou décryptage du maquis

    Posez la grille et vous lirez Maky facilement.

    60 milliards à Maky pour une carte par personne qui ne viendra jamais. . 60 milliards investis sur des cartes pour voler les élections.Wade, avec 15 milliards, a produit 2 cartes par personnes dans le temps et dans l’espace. Maky qui avait promis 3191 milliards de FCFA avec les conseils délocalisés et 500 mille emplois aux jeunes, est volontairement incapable de nous livrer sans discrimination régionalo-ethnique des cartes d’électeur.

    Le processus électoral est miné de A à Z comme dans le maquis. Comble de népotisme, de clanisme et de combinazione, c’est Aliou SAll DG de la caisse des dépôts et de consignations, frère de Maky, qui reçoit la caution des adversaires de Maky ! Pour la petite histoire Maky a taillé sur mesure le poste pour son frère de sang à la veille de sa nomination, en arrachant à l’ARMP, un droit de regard sur ce qui se passe à la CDC. Maky manipule la Constitution pour empêcher à Wade de se présenter à une élection présidentielle, avec un âge max pour les candidats. Maky invente le parrainage citoyen universel, avec 53.457 signatures au minimum, pour éliminer des adversaires qu’il n’ose pas affronter démocratiquement. Macky parraine des candidats fantoches aux différentes élections. Maky choisit et élimine les candidats de son choix à toutes les élections en manipulant la mackystrature ; demandez à Karim et Khalifa. Le parrainage permet à Maky de faire le tri de ses adversaires qui réussiront à passer après le tamis de la justice. Maky choisit les électeurs en sabotant l’inscription, la fabrication des cartes, leur distribution, la fabrication des bulletins, leur acheminement, l’organisation du vote, la proclamation des résultats. Seuls Maky et les 40 voleurs du suffrage du peuple détiennent le fichier électoral. Sous Wade, le fichier était dans la rue parce qu’accessible sur internet. Lors des législatives de juillet 2017, Maky a délibérément saboté les élections à Dakar, Touba, en milieu wolof, mouride et dans les zones non favorables. Aucun problème dans les régions toucouleur ou de sa belle-famille du Sine. Podor département est le 6 ème département électoral du Sénégal. comment cet accident démographique alors que Podor n’est que le 9 ème département démographique du pays ? Farba ngom dit que le Fouta est le titre foncier de Macky. Maky avait 5 ans pour préparer les législatives de 2017. Il organise la fraude industrielle en confisquant la voix du peuple comme avec son wakh wakhééte sur un mandat de 5 ans. Les 6.210.000 électeurs votent ou pas comme Maky le veut. Les 90.000 électeurs de 200 bureaux de vote à Touba n’ont pas voté parce que Maky n’en voulait pas. Le vote a démarré à 18 heures à Touba faute de bulletins de Wade, telle fut la volonté de Maky.1.021.502 électeurs n’ont pas vu la couleur de leur carte. 1 million 500 sénégalais, des sans-papiers, n’ont pas voté par sabotage organisé car Macky qui avait voté par force sans pièces à Fatick en 2007 l’a voulu ainsi. l’appareil idéologique confié à Yaya Abdoul Kane ministre des télécoms, chargé en plus du centre national d’Etat civil qui manipule les données démographiques avec fichage de tous les sénégalais dès la naissance, Chérif Diallo Directeur des TIC, Elhadji Ndiaye 2S TV PCA de la société sénégalaise de télédiffusion, Racine Talla à la RTS, ARTP avec le DG Abdou Karim Sall et le PCA Abou Abel Thiam, l’opérateur de téléphone Hayo couvrant le Fouta, Tigo à Yérim sow qui avait mis l’hôtel Radisson à la disposition de Maky pendant la présidentielle de 2012, comme Alassane Ouattara avec l’hôtel Ivoire d’Abidjan, pour lui servir d’Etat-major de guerre au cas où Wade refuserait de céder le pouvoir. La RTS, Youssou Ndour le ministre bodio bodio, en conflit d’intérêt avec son Groupe Falaat Maky, 2 S TV, le Quotidien, Libération, etc., font le reste du travail de propagande digne de la radio des mille collines du Rwanda. L’appareil économique étatique est sous la botte de son ethnie. Tout le Ministère de l’Economie dirigé par Amadou BA, est au service de son ethnie. Pour acheter les consciences, Maky invente soudainement en vue de la présidentielle de 2019, la délégation à l’entreprenariat rapide(DER) avec un budget officiel de 30 milliards de FCFA par an. La corruption de masse est en marche, arrachant ainsi toute dignité à l’électeur. L’OFNAC est une grosse arnaque, et ce n’est pas l’IGE Nafi Ngom Keita qui avait osé convoquer Aliou Sall le frère de Maky qui dira le contraire. C’est encore Aliou Sall Directer général de Caisse des dépôts et consignation qui reçoit la caution des candidats qui oseront affronter son grand-frère de Président. Il acceptera ou rejettera à la tête de l’adversaire

    Case Rebeuss, il n’y a que les wolofs qui y séjournent dont les candidats sérieux que sont Karim Wade et Khalifa, victimes de méthodes et procès dignes du nazisme et du stalinisme. 517.770 bénéficiaires des bourses familiales politico-ethniques qui ne travaillent pas ont reçu 258.885.000.000 F CFA à raison 100.000 FCFA par ménage et par trimestre de 2013 à 2018. Une milice d’ASP politico-ethnique cooptée sans concours au nez et à la barbe de la police nationale et de la gendarmerie. En plus de la toucoulorisation à outrance de la république par des nominations, Maky veut changer la donne démographique du Sénégal en inscrivant en masse les peuls Fouta de la Guinée sur les listes électorales. Les mauritaniens poulars traversent la frontière pour voter dans le fouta.Maky veut brûler ce pays où la coexistence des peuples et religions était incontestable. La mackystrature récite une dictée sous contrôle de Maky. Attention Maky est dangereux !

    Chers compatriotes, réveillez-vous !

    Les sénégalais ont tranquillement vaqué à leurs occupations le lendemain des défaites de Diouf et de Wade, pour le pouvoir, rien que pour le pouvoir, pour tout le pouvoir. Le PSE ce sont les Petrotimbo faye gaz Sall émergents. Maky fait tout pour immerger le Sénégal dans un océan de larmes, de feu, de sang, de cimetières.

    Attention danger, l’ethnicisme émerge !



    Auteur

    En Mars, 2019 (07:12 AM)
    Le texte est très très très très très très très très mal écrit. C'est du charabia. Il doit retourner à l'école primaire et refaire tout un cycle.
    {comment_ads}
    Auteur

    En Mars, 2019 (07:48 AM)
    ce qui est clair c'est que même si on retourne dans le maquis, les chiffres donnés ne reflètent pas la réalité. Le peuple a honte de cette victoire.
    {comment_ads}
    Auteur

    Thierno

    En Mars, 2019 (08:06 AM)
    La démocratie se vit, se pratique. La liberté d'expression suppose aussi de respecter son prochain. Apprenons à bien parler dans le respect total des uns et des autres. Le choc des idées seul peut nous permettre d'avancer, pas d'invectives, pas d'insultes..Mr Macky Sall est le Président élu. C'est un fait. On peut discuter sur sa réélection: avec des éléments concrets(fichier électoral, procès verbaux, des experts en tout genre..). de grâce pas d'insultes, pas d'approximations, pas d'hallucinations.. Seuls des faits, des actes dignes de discussion! Certains de nos compatriotes viennent en politique généralement après rupture, étant mécontents, ne bénéficiant plus du système, se rebellent, deviennent populistes, menteurs et dangereux pour la nation. C'est dire, chers compatriotes, revenons à la raison, notre pays a besoin de nous tous. Ouvrons pour la paix, l'entente, la concorde pour que le SENEGAL vive et prospère! Attiser la haine, sortir des inepties( clan, ethnie, région..) c'est exposer le pays à des problèmes. Macky a gagné, avant lui d'autres ont été élus. Aucune remise en cause de leur légitimité, pourquoi aujourd'hui? Par ce que certains malintentionnés, manipulent l'opinion, utilisent des familles, des clans, des ethnies que sais-je encore, pour discréditer, semer la haine, le désordre, le chaos...Il faut que tous ceux qui sont épris de paix, arrêtent ces discours, ces insinuations. Sénégal vaut plus que ça. SLT
    {comment_ads}
    Auteur

    Bira Dia

    En Mars, 2019 (09:08 AM)
    Je trouve cet article très subjectif. En effet vous citez les exemples de 2000 et 2012 où les présidents sortants ont appelé leur adversaire pour le féliciter mais pourquoi vous sautez 2007?est ce parce que vous savez pertinemment qu'il y'a eu contestations ? On se rappelle la formule de l'opposition d'alors: "ce sont les djinns qui ont voté pour Wade". La vérité que vous occulte sciemment dans votre analyse est que toutes les fois où les sortants ont gagné les élections l'opposition à contestée. A ma mémoire jamais Abdoulaye Wade n'a accepté une victoire de diouf aux urnes. Les seules fois où notre démocratie a été applaudie et présentée comme modèle c'est le pouvoir sortant qui avait reconnu sa défaite face à l'opposition. Par conséquent cela relèverait d'une certaine malhonnêteté intellectuelle que de vouloir nous expliquer que notre démocratie à régressé parce que l'opposition refuse d'accepter le verdict des urnes car elle a perdue, une fois n'est pas coutume.
    Auteur

    En Mars, 2019 (09:43 AM)
    moi ce que j'ai remarqué est que ceux sont les misérables, les corrompus et les analphabètes qui ont voté pour Macky en plus des duplicatas et mineurs votant. mais tout conscient et honnête homme n'a voté pour Macky: je m'explique

    les misérables qui vivent dans une extrême pauvreté on échangé leur carte avec 10000, 5000 ou 2000 francs et ensuite se sont retournés chez eux attendant cinq ans encore pour recevoir ces miettes! quelle honte!

    les analphabètes: dans ce lot se trouve ceux qui à eux seuls n'allaient jamais trouvé de travail car étant des handicap intellectuels et toujours nuls dans leur parcours scolaires mais qui aujourd'hui à force d'applaudir et de lécher les culs de leurs hommes politiques ont été casés quelques parts pour gagner des salaires misérables. on y ajoute ceux qui ont des cervelles de vache qui écoutent mais n'entendent jamais, regardent mais ne voient rien; eux seront toujours ainsi car c'est ainsi qu'ils ont été créés.

    les corrompus ceux sont ceux qui font le partage du butin pillent nos ressources détournent nos caisses et qui sont ceux qui influencent ces misérables et analphabètes.

    mais tout citoyen intellectuel, conscient sachant ce qu'est le développement économique ne sera jamais avec ce président macy sall.

    en conclusion un pays ne se développe jamais par endettement et soumission. faites la comparaison avec une personne qui passe tout son temps à s'endetter, sera-t-il à jour dans sa vie.

    dans six mois vous verrez au autre visage de Macky Sall. quand les denrées de premières nécessités, l'eau et l'électricité augmenteront, quand les Français envahiront notre pays nous trainant la corde au coup quand tout ira mal de grâce que personne ne lève le ton que chacun reconnaisse qu'il est fautif. bou kene youkhou nagnou mougne rek. wassalam
    {comment_ads}
    Auteur

    En Mars, 2019 (10:05 AM)
    "Le Sénégal vient de basculer dangereusement dans le lot des pays aux scrutins contestés, où le vote peut être détourné, avec toutes les conséquences politiques que cela pourrait engendrer. Mais ce détournement supposé des suffrages, des experts devront le prouver"



    Non Monsieur, vous n'êtes pas un bon chroniqueur. Ce sont nous les sénégalais qui avons voté pour Macky Sall. Tous es observateurs de cette élection l'ont jugé libre, démocratique et transparente. Il n'y a aucun fait qui peut entacher la sincérité du scrutin et le taux de participation obtenu est l'un des plus élevé que notre pays ait connu. Il ne faut pas prendre ses désirs pour de la réalité, parce que vous espériez qu'il y aurait un deuxième tour. Il faut respecter le citoyen sénégalais lambda, qui n'appartient à aucune chapelle politique et qui, le jour J, va exercer tranquillement son devoir et élire le candidat qu'il s'est choisi. Avec votre analyse, vous déniez au citoyen sénégalais sa capacité de discernement, de choix, parce que votre candidat n'est pas passé. C'est de la méchanceté pure et simple.



    C'est cette même méchanceté qui pousse les opposants aigris à ne pas féliciter leur challenger, parce que les tendances de cette élection sont connus depuis le dimanche 24. Sinon pourquoi Idrissa et Sonko se sont précipités vers les médias, pour annoncer qu'un deuxième tour est inévitable ? Sur quelle base ont-ils fait cette affirmation ? Si celle-ci est réelle, pourquoi ils n'ont pas annexé la preuve de ce qu'ils avancent à la proclamation des résultats pour que le juge puisse statuer sur les faits qu'ils avancent. Ils ne sont pas allés jusqu'au bout de leur logique. C'est pour cela que nous disons qu'ils ont voulu plutôt manipuler l'opinion publique, espérant vers aboutir leur rêve, grâce à une contestation populaire.



    Le Sénégalais est mature pour pouvoir défendre lui-même son droit, si la confiscation des résultats était avérée. Cette majorité de sénégalais allait alors sortir, sans attendre l'appel de personne, pour exiger que l'on respecte le résultat des urnes, comme on a su le faire en 2011 avec la volonté de Wade de nous imposer ses vues, en 2012 avec l'élection présidentielle. Pourquoi donc les sénégalais ne répondent-ils pas favorablement à l'appel des opposants, depuis cette fameuse conférence de presse de 22h du dimanche 24. Pourquoi les mêmes opposants n'ont pas contesté le fait que Macky Sall soit arrivé 2ème lors du scrutin présidentiel de 2012 ? C'est tout simplement parce que ce Monsieur, malgré ses tares et ses limites, a su se construire un capital sympathie auprès de beaucoup de sénégalais, qui le lui ont rendu, surtout avec toutes les réalisations qu'il a accompli après, pendant son premier mandat.



    Il faut faire des analyses objectives, qui tiennent compte de nos réalités socioculturelles, politiques, etc. Il ne faut pas avoir des œillères et ne voir que ce qui vous arrange. Je suis persuadé que si c'était le contraire qui s'était passé, on entendrait de vous et de la bouche des opposants que nous avons la meilleure démocratie en Afrique pour ne pas dire du monde. Apprenons à nous faire confiance, parce que les sénégalais qui ont été aux manettes pour organiser cette élection, vous n'êtes pas plus dignes et plus honnêtes qu'eux.



    La démocratie commence par le respect de l'adversaire et des résultats issus des urnes !
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Mars, 2019 (10:13 AM)
    Qui a écrit ces imbecilites?

    Qui est ce MOMAR MBAYE qui se permet d'insulter 58,27 /100 des sénégalais?

    Il ne peut être qu'un mal pondu.
    {comment_ads}
    Auteur

    En Mars, 2019 (10:27 AM)
    Non! la démocratie sénégalaise a bel et bien avancé, le peuple devenant plus mûr que jamais. Ce peuple là est effectivement sorti en masse choisir son président et a attendu tranquillement la proclamation des résultats officiels. D'ailleurs, toute personne de bonne foi, avec un minimum de connaissances scientifiques, pouvait comprendre dès dimanche soir ou lundi matin que le candidat sortant pouvait avoir plus de la majorité, au regard de la collecte des procès verbaux par des journalistes assez équidistants des différentes chapelles. Le seul problème est que certains ont pensé qu'ils pouvaient dicter leur souhait à tout le monde sur aucune base légale. Comment peut on exiger un deuxième tour qui ne traduit pas la volonté des sénégalais? Pourquoi devrait on penser que c'est bien quand l'opposition gagne et mauvais si c'est le pouvoir qui arrive en tête? Ils poussent le bouchon très loin , en menaçant même des organes de presse qui ne font que leur boulot. Depuis 2000 la presse a toujours donné des tendances lourdes sans que cela ne gène personne. Pourquoi, aujourd'hui, parce qu'une personne n'est pas contente on devrait arrêter. Et le pire est cette espèce d'hypocrisie qu'on ressent sous prétexte d'une prétendue neutralité. Soyons dans le factuel et traitons tout le monde de la même manière. Vive la démocratie sénégalaise.
    Auteur

    Thiafka

    En Mars, 2019 (10:55 AM)
    victoire insipide , sans saveur ni gloire et ceux tronent au rang de !er le savent tous.
    {comment_ads}
    Auteur

    Fd

    En Mars, 2019 (11:03 AM)
    macky Indigne sall
    {comment_ads}
    Auteur

    Foufon

    En Mars, 2019 (11:33 AM)
    Pourquoi Macky a gagné ? C'est simple, il a triché, en bon dictateur africain
    {comment_ads}
    Auteur

    En Mars, 2019 (12:15 PM)
    Il a triché en plus en Afrique, c'est les plus pauvres sans éduction, aucune possibilité de savoir distinguer un bon du mauvais dirigeant, des gens qui n'ont même pas de toilette avec un avenir compromis qui votent pour ce genre de macky indigne sall qui à son tour profite de la masse crédule qui forme la quoisi totalité du peuple.
    Auteur

    U

    En Mars, 2019 (13:37 PM)
    Une victoire nauseabonde!!!
    {comment_ads}
    Auteur

    Sellout

    En Mars, 2019 (14:07 PM)
    tout le monde s'y attendait un peu. Wade l'avait pourtant bien dit. La mascarade a eu lieu avec Demba Kandja à la manette. Pauvre type qui malheureusement a changé les destinées d'un peuple digne, mais Dieu est Grand. Vite fait nii, le malheur sera ton lot quotidien, toi et ton Maître...Sall gougnafiers!
    {comment_ads}
    Auteur

    La Croix Du Sud

    En Mars, 2019 (14:17 PM)
    Ce que je regrette c'est qu'au Senegal, il n'y a plus de parti politique qui forme , enseigne et prepare ses militants. Il n'y a plus d'ecole du parti comme avant. Pendant les premieres annees de pluralisme politique, les partis politiques surtout l'opposition marxiste preparaient ses membres et les enseignaient sur ce que c'est que l'Etat, le pouvoir, la Republique, le Citoyen et ses droits. Le PAI, le RND, le AJ, la LD/MPT formaient ses jeunes militants qui a leur tour sillonnaient le pays pour expliquer aux senegalais ce qu'est la democratie, mais surtout leur expliquer leur droit et devoir pour eveiller leur conscience citoyenne car a l'epoque beaucoup de senegalais n'etaient pas conscients de leur situation economique ni du pouvoir que leur confere la carte d'electeur.

    Si aujourdhui encore , les villages, les villes, les regions qui ont le plus besoin de changement politique, economique et sociale ont vote pour la continuite c'est parceque les partis d'opposition ont failli a leur mission premiere qui est d'eveiller la conscience citoyenne de la population. Aujourdhui on cree un parti politique pour prendre le pouvoir ou pour partager le gateau du pouvoir. Et c'est bien ce qui explique toutes ces alliance avant meme le premier tour.

    Au debut du pluralisme politique chaque parti allait aux elections tout seul au premier tour. les alliances etaient acceptables que dans l'eventualite d'un deuxieme tour . Ce qui frustre aujourdhui les senegalais c'est de savoir Macky Sall seul avec son parti APR n'aurait pas pu gagner les elections , en tout cas pas au premier tour.

    Ces alliances de partis des le premier sont percues comme une allinace contre le peuple a seul but de se partager le pouvoir et de se sucrer sur le dos du peuple. Maintenant les " Hyenes " ont reussi a conserver le pouvoir le partage du gateau peut commencer.
    {comment_ads}
    Auteur

    Doxdem

    En Mars, 2019 (14:24 PM)
    Le Sénégal n'est plus une référence de démocratie en Afrique mais plutôt une référence en doolecratie. Des personnes comme maky au pouvoir = corruption, injustice, vole, ethnisiste,
    Auteur

    En Mars, 2019 (16:45 PM)
    Bon, ça va beaucoup mieux, on digère petit à petit mais difficilement tout cela. Maintenant, il faut s'organiser et être des alerteurs éclairés pour qu'ils ne profitent pas de la situation de toute puissance acquise par la fraude pour nous contraindre à tout et n'importe quoi. Même la liberté d'expression nous est refusé, cette election a ete une revelation et surtout la position de Seneweb, systematiquement certains posts nullement injurieux remplis de bon sens etaient censurés, vraiment choquants. Et que dire de la propagnade pro macky resumé par le graphique que l'on nous a imposer pour légitimer le faux. Bon, il fait se battre et avancer, justice sera faite. Le senegal est immensement plus grand que leurs manoeuvres.
    {comment_ads}
    Auteur

    En Mars, 2019 (01:45 AM)
    Vous êtes juste nul quoi. Des pseudos journalistes qui veulent juste semer la zizanie dans notre pays. Wayei touti guene si, Sénégal rewou diam la. Yallah na ayy bi guene di diema créer yeupp tourou sene kaww. Li guene di seytanei yeupp.

    {comment_ads}

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email