Samedi 13 Juillet, 2024 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Revue Presse

[Revue du P(a)resse du Dimanche 6 avril 2014] Transhumance, on accélère la cadence. 54 years and still on dependence. Yérim, Philanthrope

Single Post
[Revue du P(a)resse du Dimanche 6 avril 2014] Transhumance, on accélère la cadence. 54 years and still on dependence. Yérim, Philanthrope

A supposer que vous n’étiez pas très nombreux devant votre téléviseur à suivre l’allocution de SA Mackyesté, à la veille de la célébration du 54ème anniversaire du début de notre dépendance en tout… Oui, on vous comprend, il vous faut du courage et beaucoup de patience pour regarder ces minutes d’un discours dont il ne fallait pas attendre grand chose, si ce ne sont des redites. Macky sobriété, on le voit tellement à la télévision, tous les jours, matin midi et soir qu’on n’a aucune envie de perdre son temps à mater un discours réchauffé. D’autres, par contre, ont préféré se ruer sur les interviews télévisées d’un journaliste gracié de Rebeuss, qui cherche à se réhabiliter dans l’opinion, un exercice pas du tout évident. Vous allez comprendre…

Sénégalais, au boulot !

Pas de (c)rise d’armes au défilé du 4 avril cette année. Fini la sobriété. Civils et militaires peuvent communier, ensemble, comme au bon vieux temps, pour nous rappeler à quel point nous sommes maintenus dans la dépendance. Mais ce que l’opinion aura retenu du discours de SA Mackyesté, c’est cette invite faite aux Sénégalais, au travail et au civisme. 

Macky, faut bosser !

Mais c’est plutôt lui, Macky sobriété, qu’il faut inviter à se mettre au travail et tout de suite. Qu'il mette un terme à ses voyages planétaires qu'il multiplie sans arrêt. Et l'inviter aussi, à calmer ses communicants qui usent et abusent de «Sénégal Émergent», crié à tue-tête dans tous les journaux, sur les ondes radios et plateaux de télévision, chaque jour. A la fin, ça devient soûlant…Changez de disque, please !

54 ans, et Still in-dependence !

Certains compatriotes se demandent bien s’il faut continuer de fêter l’indépendance du Sénégal, chaque 4 avril. Puisqu’en 54 ans de célébration, l’utilité de cette fête peine à convaincre: nous sommes toujours sous la tutelle de l'Occident, nous importons nos vivres, nos habits, tout. Notre riz n'est pas local, notre monnaie est français, et une bonne partie de notre culture, importée. Notre identité, indéfinissable. Même notre émergence future, c'est de la France que nous l'attendons. Tels de grands enfants, on s'amuse, on chante et on danse. On s'efforce à se convaincre, soi-même, qu'on est indépendants...

Majalis, regard décalé 

A se demander où sont les intellos s'il y en a encore dans ce pays. Dans son «Regard décalé sur la fête de l’indépendance», l’intellectuel mouride Aziz Mbacké Majalis s’intéresse, lui, au défilé et s’interroge au sujet de nos charmantes majorettes. De leurs tenues courtes qui font saliver les plus pervers d’entre nous qui adorent, aussi, les séances de «leumbeul» et autres danses obscènes. Aziz préférerait sans doute avoir à la place des majorettes, des filles voilées et pourquoi pas, avec des jupettes... Ce serait plus équilibré... non?

Touche pas à nos majorettes !

Aziz Majalis dit d’ailleurs n’avoir «jamais pu comprendre en quoi la tradition de jeunes filles (dites "majorettes") habillées en courtes tenues, se contorsionnant les jambes à demi dénudées devant les Mukallaf de la République, fait partie des symboles de notre indépendance. Et l'on continue de se plaindre de l'habillement indécent de nos filles...», écrit-il. En tout cas ici à la revue de P(a)resse, on adore regarder en dessous des jupes des majorettes. Parce qu’on est de mauvais musulmans, et qu’on refuse de passer pour moins pervers que ces « Mukallaf de la République ». Kif kif !

Transhumance, on accélère la cadence

Accélérer la cadence. Mimi l’avait promis, Macky l’a fait. Sur ce point précis, Sa Mackyesté et la «Dame de ferraille» s’entendent à merveille. Pas l’ombre d’un nuage, les deux ont accordé leur violon en vue d’accélérer le rythme de recrutement des transhumants, au profit de la Grande Alliance, une coquille vide qui veut faire le plein avant les Locales. Au passage, eaux usées et déchets encombrants, recyclables ou non, sont les bienvenus. Que personne ne dise d’Eva koudd Ndiaye ou d’Innocence, qu’elles n’ont pas leur place dans l’Affluence des transhumants de la république.

Macky, le parrain

Macky sobriété, en sa qualité de parrain de la Grande Transhumance, continue de pêcher dans les eaux libérales salies. Après avoir accusé ces derniers de «détourneurs» de deniers publics, de corrompus, de voleurs de tapis, de tableaux et autres objets d’art du Palais, le voilà pourtant, en train de leur ouvrir, grandes, les portes de l’Affluence, pour une République de Transhumants. On le croyait beaucoup plus intelligent pour imaginer une seule fois, qu’il peut gagner en recrutant en masse ceux qui ont entraîné la perte du pouvoir de son prédécesseur, le vieux chauve.

Les larmes de «Macky-ème», Première Dame

Alioune, de la Fondation SLS, a réussi à nous arracher des larmes. Et il fallait chercher des mouchoirs et se retrancher dans un coin pour pouvoir lire son entretien fleuve dans un canard de la Corniche. Une opération de com très réussie d’ailleurs, pour celle qui ne parle pas à la presse sénégalaise. Il ne s’agit pas de Tata Vivi, plus que préoccupée par l’emprisonnement de son fils, l’ex-ministre du ciel et de la terre. Mais de «Macky-ème», l’élue du cœur de SA Mackesté, qui parle aux Sénégalais, toujours, par personnes interposées. Rassurez-vous, ce n’est pas par mépris. La timidité y est pour quelque chose, peut-être.

Yérim, le come-back !

Lui en tout cas est loin d’être timide puisqu’il multiplie les plateaux télévisés pour parler de son livre, des galipettes de ces «prédateurs qui étranglent les porteuses de pagnes». Que dis-je ? De « Ces goulots qui étranglent le Sénégal ». Oui, après avoir pris deux ans pour viol, Yérim a (re)pris la plume pour dire tout le mal qui, pense-t-il étouffe ou étrangle le Sénégal et l’empêche d’ «émerger». Avec des remerciements à n’en pas finir… Monsieur a des relations très haut placées et c’est ce qu’il fallait comprendre.

Yérim, vu à la télé

Il en a du courage en tout cas, le confrère qui, sur les différents plateaux de télés, répète à peu près les mêmes phrases : il refuse de se laisser enterrer par une affaire désormais rangée derrière lui. Puisque la p(a)resse journalistique empêche les confrères d’écrire des livres, de produire, on ne peut que féliciter et encourager l’ex-amant de Aissata qui toutefois, devra attendre encore en vue une réhabilitation dans l’opinion. Toutefois, si les internautes se ruent sur ses interviews télévisées, c’est juste, disons, pour avoir une idée de la nouvelle tronche de Yérim, s’il avait encore toutes ses dents puisqu’il disait, en prison, s’être fait démonter la mâchoire par les proches de Djadji…

Yérim, le philanthrope

Un nouvel engagement au profit des détenus dans les maisons d’arrêt et de correction du pays, un mouvement citoyen : Yérim cherche à rebondir après la case prison qui aura été pleine d’enseignements, au point de secouer, chez lui, la fibre philanthrope, humanitaire. Yérim veut désormais se mettre au profit de ses ex-camarades de cellules,  des détenus. Après tout, chacun a droit à une seconde chance, les Sénégalais apprécieront.

Bonne semaine à tous !



10 Commentaires

  1. Auteur

    Pse

    En Avril, 2014 (14:42 PM)
    Est ce que le Senegal sera emergent dans un mois?
  2. Auteur

    Mame

    En Avril, 2014 (14:56 PM)
    salam yerim je suis trés content de vous en afrique on a besoin des gens comme vous qui dite la verité rien que la vérite. A part sa vous avez le bonjour des beauvaisiens salammmmmmmmmmmmm
    {comment_ads}
    Auteur

    Honoris Causa

    En Avril, 2014 (16:38 PM)
    NOUS AVONS ECOUTE AVEC UNE FIERTE NON FEINTE LE DISCOURS DU CHEF DE NOTRE ETAT ET NOUS AVONS ASSISTE AVEC FOI DEVANT LE PETIT ECRAN AU DEFILE DE NOTRE JEUNESSE ET NOTRE ARMEE NATIONALE. QUE DIEU BENISSE LE SENEGAL ET NOUS SAUVE DU MENSONGE DE LA HAINE ABSURDE
    {comment_ads}
    Auteur

    Usiens

    En Avril, 2014 (16:48 PM)
    Yerim ne doit plus rien a la societe, il a paye sa peine deja.

    Maintenant comme tout bon citoyen il a des idees sur la marche du Senegal et non des moindre.

    Du courage, et sache que des pieges te seront tendus tout au long de ton rebond.

    Good luck and stay strong
    {comment_ads}
    Auteur

    Alassane Sam

    En Avril, 2014 (17:37 PM)
    rappeller vous abdoulatif coulibaly et jule diop , tous qu il parlent avant de arrivee au pouvoir cest fini

    pour moi les senegalais son veraiment malade on peux pas les conaittre il son tous paraient,, comment

    doi nous faire , on doi changer les metod qu on elire un president, on doi elire quelqun qui a du courage a faire appiliqer tout les loi qui son vote a l assamble nationl, quelqun qui est veraiment dure cest luis qui peux changer les senegalais et L afrique, L home ne peux pas entanqua luis meme, ils doient etre peur quequn ou quelque chose come loi,Il y beaucoup des intervation judicere ces pas bon on doi punier les coupales merci cher Africain
    Auteur

    Keykendo

    En Avril, 2014 (17:39 PM)
    Pas touche à nos majorettes !
    {comment_ads}
    Auteur

    Tei Shei

    En Avril, 2014 (18:02 PM)
    tamsir niang svp, enleve le photo de mame saliou, barke serigne saliou, dama la ko niaan
    {comment_ads}
    Auteur

    B

    En Avril, 2014 (22:08 PM)
    legui mom seneweb censurer rek
    {comment_ads}
    Auteur

    Responsabilite

    En Avril, 2014 (23:20 PM)
    si on pouvait avoir des articles plus responsables et plus professionnels ! :sn: 
    Auteur

    Kine

    En Avril, 2014 (00:38 AM)
    Yerim bon retour soul ker douko tere fegne
    {comment_ads}

Participer à la Discussion

  • Nous vous prions d'etre courtois.
  • N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
  • N'envoyez pas de message inutile.
  • Pas de messages répétitifs, ou de hors sujéts.
  • Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée, sexuel ou en violation avec la loi. Ces messages seront supprimés. --
  • Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire gratuit.
  • Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
Auteur: Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire...

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email