Dimanche 15 Septembre, 2019 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Societe

Histoire générale du Sénégal : Cette mention qui fâche la communauté niassène

Single Post
Histoire générale du Sénégal : Cette mention qui fâche la communauté niassène

Seuls 5 volumes sont déjà publiés, mais les critiques sur "L'histoire générale du Sénégal : Des origines à nos jours" fusent de partout. La dernière est celle de la famille d'El Hadji Abdoulaye Niass. Et c'est le porte-parole de la Hadra Ibrahimya, Cheikh Mouhamadou Mahi Cissé, qui s'est fait entendre dans un Tweet.

"En parlant de connaissances et d'histoire, nous devons être fidèles au lieu d'avancer des choses improuvables qui sont même des sources de discorde d'aucune importance", a précisé le fils de Serigne Aliou Cissé (premier khalif de Baye Niasse) et de Fatimatou Zahra Niass (fille aînée de Baye Niass).

En fait, dans une des pages de ces ouvrages, il a été mentionné : "El Hadji Abdoulaye Niass appartenait à l'école de Maodo."

"Colporter des tissus de contrevérités pour plaire aux uns et rabaisser les autres, c'est tout juste aberrant… "

Ainsi, à la suite du post de Cheikh Mahi Niass, un internaute sous le pseudo de Doffoubaye s'est attaqué ouvertement au Comité de pilotage du projet coordonné par le professeur Iba Der Thiam. "Ecrire ‘'l'histoire générale du Sénégal'' avec autant de légèreté, se contenter de rumeurs là où des sources fiables existent, colporter des tissus de contrevérités pour plaire aux uns et rabaisser les autres, c'est tout juste aberrant…", peste-t-il.

Toutefois, du côté dudit comité, on ne veut pas se prononcer pour le moment. Mais, une source informe que les membres envisagent de se concerter dans les prochains jours afin d'apporter la réplique suite aux "critiques reçues et qui tentent de dénigrer" les volumes déjà parus.

L'Histoire générale du Sénégal (Hgs) retrace la trajectoire de notre nation depuis 350 mille ans. Au total, 450 chercheurs ont participé à l'écriture de la collection qui porte sur 25 volumes de 500 à 800 pages. Le Pr Iba Der Thiam a également annoncé la publication d'un dictionnaire et d'une encyclopédie sur le Sénégal.
Article_similaires

88 Commentaires

  1. Auteur

    il y a 6 jours (14:14 PM)
    J'espere qu'on y verra pas des mythes comme priere sur l'eau.....
    • Auteur

      Reply_author

      il y a 6 jours (14:34 PM)
      j'espere qu'ils diront juste l'histoire, la vraie histoire pas les neniouna .
      yalana diam yagg ci miim reew.
    • Auteur

      Reply_author

      il y a 6 jours (15:56 PM)
      ahmet khaliffa niasse a promis de révéler pourquoi, selon lui, le cheikh ahmadou bamba a été élargi de son exile du gabon. selon niasse , c'est le gouverneur, ami de mame c ibrahima fall qui a fait revenir bamba grâce à ses relations très amicales avec le gouverneur qui voulait le récompenser d'avoir prier pour que sa femme eu un enfant. ahmet khalifa, a dit cela face aux caméras. osera-t-il nous dire ce qu'il sait. bamba qui a prié sur la mer savait qu'il allait revenir, il en faisait la promesse ferme à tout le monde en donnant des indications sur ceux qu'il allait trouver à son retour. khalifa niasse risque de se faire taper sur les doigts bientôt.
    • Auteur

      Reply_author

      il y a 6 jours (16:23 PM)
      y’en a d’autres dés manifestations de la puissance tout-puissant swt que tu pourrais également qualifier de mythes également :
      - le voyage nocturne de seydina mouhamed psl
      - le fait qu’abraham survive dans le feu sans brûler
      - l’existance même de djibril hanleyhi salam
      - le fait que moussa hanleyhi salam ait fendu la mer avec son bâton
      - le fait que les gens de la cavernes aient dormi des centaines d’années
      - le fait que noé ait survécu au déluge avec sa communauté
      la liste est très longue!!!!
      dieu manifeste sa puissance à travers qui il veut.
      soubhaanal azizoul djibbaaaaar !!!!!!
    • Auteur

      Rmame Kocc Barma

      il y a 6 jours (16:30 PM)
      ce qui me fâche et qui devrait fâcher tous les wolofs, c'est la négation de leur existence , de leurs royaumes, de leur culture dans cette "histoire générale du sénégal" qui n'est rien d'autre qu'un livre de propagande anti-volof tendant à effacer les wolofs de l'histoire du sénégal!
      le damel y est présenté comme une appellation que les sérères faisaient à leur roi (alors que le mot damel n'est pas un mot sérère, mais un olof signifiant action de briser). on y prétend que le cayor est un pays sérère alors que les explorateurs portugais comme cadamosto n'y ont trouvé que des wolofs (ils ont mentionné le mot wolof pour décrire les populations) au 14-15ème siècle.
      ce sont les wolofs qui doivent se battre pour que ces ouvrages subjectifs et idéologiques ne soient jamais enseignés dans nos écoles!
    • Auteur

      Reply_author

      il y a 6 jours (17:31 PM)
      cette hisoire de réhabilitation des neddos ko bendoum sera mise aux poubelles de l'histoire par le prochain régime
    • Auteur

      Reply_author

      il y a 6 jours (18:17 PM)
      prier sur l'eau: bouko sén baye défone lab.
      il y a toujours eu une aversion contre le mouridisme qui fait son chemin.massalikoul jinane signifie les chemins du paradis.
      jerejef serigne touba.yalnahnouko yallah fayal ci nimou sagalé nit kou gnoûle.
    • Auteur

      Reply_author

      il y a 5 jours (00:51 AM)
      c'est un mythe pour toi ignard, mais c'est uniquement un acte d'adoration pour celui qui l'a fait, rien de plus.
    • Auteur

      Reply_author

      il y a 5 jours (03:32 AM)
      cey nioom! fii lagnouye yendu di fi fanaan di tounglou kou bamba gnou khass ko kou ko touddoul gnou gaarouwaale ko. yalla na nou yalla mossal ci alkande
    • Auteur

      Reply_author

      il y a 5 jours (07:52 AM)
      la prière sur l'eau yeen la diaaxal.
      il faut aller lire les écrit et vous serez agreablement surpris que tout est miracle chez lui
    • Auteur

      Senegal

      il y a 5 jours (08:20 AM)
      rewmi bamba ko moom, rewmi bamba moy kiko mom.. koumou nakari nga changé nationalité.. notre histoire c‘est cheikh ahmadou bamba avant l‘exil et après l‘exil.. allé faire du djéballou si tu veux connaitre l‘histoire du sénégal.
    • Auteur

      Senegal

      il y a 5 jours (08:20 AM)
      rewmi bamba ko moom, rewmi bamba moy kiko mom.. koumou nakari nga changé nationalité.. notre histoire c‘est cheikh ahmadou bamba avant l‘exil et après l‘exil.. allé faire du djéballou si tu veux connaitre l‘histoire du sénégal.
    • Auteur

      Ahmed Tidiane Diakhate (petit-

      il y a 5 jours (15:39 PM)
      je demande qui sont les membres du comité de pilotage de l’histoire générale du sénégal. comment peut-on prétendre être historien universitaire et oser intellectuellement tenir des propos erronés, sans fondements historiques ou scientifiques. ces membres ne font que mentir avec un grand m quand ils disent que mame cadi (khaly) ma diakhaté kala, né en 1835 et décédé en 1902, donc aîné de mame seydi el hadji malick sy de 20 ans, que ce mame cadi (khaly) ma diakhaté kala appartenait à l’école de mame seydi el hadji malick sy, autrement dit, était son élève. c’est ternir l’image de mame cadi (khaly) ma diakhaté kala, qui a formé beaucoup de nos chefs religieux ici au sénégal. allez réapprendre son histoire et rectifier vos mensonges grottesques. tout mensonge est mauvais mais il n’ya pas pire mensonge qu’un mensonge écrit. même si vous l’auteur menteur décédiez un jour, 100 ans après, on répétera vos mensonges et les pêchés vous trouverons dans votre tombe jusqu’au jour du jugement dernier. sans compter votre réputation ternie sur terre et écrit noir sur blanc. un musulman doit parler de chose qu’il maîtrise et non parler pour le simple plaisir de parler au risque de dire du n’importe quoi. allez réapprendre l’histoire de mame cadi (khaly) ma diakhaté kala et rectifier vos mensonges à son encontre. il était de 20 ans l’aîné de mame seydi el hadji malick sy, cousin de père mame ousmane sy et de mame mor anta saly mbacké père de mame borom touba. arrêtez de toujours mentir sur mame cadi (khaly) ma diakhaté kala. dire des contrevérités sur un saint, un ami d’allah, conduit à l’enfer et apporte la malédiction avant votre mort.
    • Auteur

      Reply_author

      il y a 4 jours (10:06 AM)
      moi ce qui me fait mal dans tout ça, c'est comme si le sénégal est né religieux, et à part ces chefs religieux, on est rien. nous n'avons un passé qu'à partir des l'islamisation et de l'évangélisation. on a honte de notre vraie histoire. ces historiens sénégalais ne sont rien d'autres que des complexés qui veulent travestir la vraie histoire.
  2. Auteur

    Nitou Deug

    il y a 6 jours (14:18 PM)
    khamoon naani mensonge yi nioossiy eup deug bi. Guissa gooleen dara sakh. la majeure partie de l(histoire sénégalaise c'est des mensonges
    • Auteur

      Reply_author

      il y a 6 jours (16:37 PM)
      mettre khaly madiakhaté kala à l'école de maodo, c'est falsifier l'histoire du sénégal. ces ouvrages sont écoeurants et contiennent de vraies insultes contre la communauté wolof elle-même. ce sont des ouvrages anti-wolofs que tous les wolofs doivent combattre en estant en justice contre leurs auteurs.
    • Auteur

      Reply_author

      il y a 6 jours (16:49 PM)
      fène bouye défare mô gueune dug bouye yakh
      :-)
      a cause de çà , on ne saura jamais pourquoi nous sommesdecenus un des pays les plus attardés et les plus pauvres du monde
      wakh djou rafète : mensonge comme système social
    Auteur

    il y a 6 jours (14:20 PM)
    saway fitna mingui nelaw, YALLAH reubeneu kouko yé.
    Auteur

    Missing The Point

    il y a 6 jours (14:22 PM)
    Appartenir a l'ecole de Maodo ne veut pas dire apprendre le coran de Maodo ou etre son etudieant. Ca veut simplement dire qu'il a suivi une ou quelques des recommandations de Maodo ou ils ont du collaborer. Cest comme si on dit tel ministre a fait l'ecole de Senghor ca veut dire qu'ils ont collaborer ensemble.

    Pourquoi parler de se rabaisser comme si Ibrahima Niasse est au decu de tous? L'Islam nous apprend a etre humble.

    • Auteur

      Reply_author

      il y a 6 jours (14:31 PM)
      yaw bayil nafeekh. c'est meme le contraire maodo était un disciple de elh abdoualye niass. il faut dire la vérité
    • Auteur

      Reply_author

      il y a 6 jours (14:46 PM)
      on ne parle pas de ibrahima niasse dit baye. celui-là a vécu avec la progéniture de maodo, sans que quiconque ne l'a affilié à son silsa.
      il s'agit ici de el hadj abdoulaye niass (père de baye niass), contemporain et ami de sedi hadj dont l'école n'a rien à voir avec celui de l'honorable maodo. il y a aucune chaine d'affiliation dans la tarikha tidjane de la famille niassène qui passe par hadj malik. et vice-versa.
      je crois que les 2, qui s’aimaient au-dessous de tout, par leur amour au prophète et à allah, n'aurait rien jamais caché une quelconque liaison initiatique de l'un pour l’autre…maodo ne l'a jamais affirmé er hadj abdallah ne l'a jamais affirmé, donc respectons tous les 2 et leur silsila.

      toutes les moukhadames, s’affiliant sur hadj malik, font leur gamou en se basant sur les écrits de ce dernier. mais nulle part dans l'école de hadj abdallah niass tu n'entendras parler de mimiya. baye niasse lui avait écrit sa propre lamimya avec laquelle, ces disciples, de l’afrique du sud au maroc et du nigeria à singapour, tous utilisent pour leur gamou, qui se sont affilié à la fayda tidjania, dont baye niass se réclame.
    • Auteur

      Alhamdoulilah

      il y a 4 jours (08:29 AM)
      et à dire la vérité ou se taire...l'islam nous apprends aussi cela,,, merci
    Auteur

    il y a 6 jours (14:29 PM)
    En tout cas Khaly madiakhate kala ne peut appartenir à l’école de Maodo,déjà il était bcp plus âgé que maodo mais il a enseigné Maodo de source sûre
    • Auteur

      Reply_author

      il y a 6 jours (16:36 PM)
      fene gua de maodo kouka mounone diangual nekoul wone ci mime rew .mo soute niep allwa .
    • Auteur

      Reply_author

      il y a 6 jours (16:57 PM)
      ah bon donc il est né avec son savoir? maodo n’a jamais passé dans les écoles coraniques de l’époque ? khaly ma diakhate avait 22ans de plus que maodo,il pouvait bien être son maître.
      sinon thierno malick sow,mor massamba diery dieng,abdou biteye,mamadou top , tout ces érudits ont enseigné ton maodo,il a fait une partie de sa formation à pire et tu dis que maodo n’a pas de maître au sénégal.
      respecter les gens, vos marabouts ne valent plus que les iran ndao et taïb socé
    Auteur

    Tangshine

    il y a 6 jours (14:29 PM)
    Il n'ya pas de quoi fouetter un chat ici.
    Auteur

    Ousseynu

    il y a 6 jours (14:34 PM)
    5 volumes à brûler vite jusqu'à ce que de vrais historiens patriotes et totalement décomplexés soient en mesure de le faire.



    Comment confier l'écriture de l'histoire d'un pays à un homme qui s'est renié plus d'une fois?

    Comment confier l'écriture de l'histoire d'un pays à un homme qui s'est renié plus d'une fois?
    Auteur

    il y a 6 jours (14:35 PM)
    de notre nation depuis 350 mille ans...................................RIEN DE CHOQUANT ?
    • Auteur

      Reply_author

      il y a 6 jours (18:46 PM)
      de par ce chiffre,les rédacteurs de cet ouvrage ont certainement allusion à la préhistoire comme point de départ chronologique.
    Auteur

    Psycho

    il y a 6 jours (14:37 PM)
    On s’en fout de ses marabouts de merde. Ils n’ont rien foutu au Sénégal. Ni de banques, ni de découvertes scientifiques, ni d’entreprises. En Europe, Asie et aux Amériques on trouve des institutions économiques de plus de 400 ans comme Ford, Toyota, et autres.

    Ils ne faisaient qu’épouser les femmes et baiser les femmes d’autrui.
    • Auteur

      Reply_author

      il y a 6 jours (15:20 PM)
      psycho, tu parles de guides religieux musulmans et de banques qu'ils auraient dû laisser en héritage. la banque telle que vous la connaissez est haram en islam.
      a propos de banques au sénégal sais-tu que leur premières opérations ici étaient liées, en rapport avec les comptoirs français de bordeaux et nantes, au commerce triangulaire c'est à dire la traite des noirs?
      tu es trop limité.
    • Auteur

      Reply_author

      il y a 6 jours (15:21 PM)
      yow dey, yow xamoo sa bopp. si aujourdhui il fait bon vivre au senegal ( la paix ) parceque nous sommes (presque) une nation, c´est grace à ces anciens marabouts. vas voir ailleurs en afrique, où il y´avait pas ces marabouts, tu reviendras très vite au senegal, malgré notre pauvreté , crois moi !
    Auteur

    Cheikh Ibrahima Sall

    il y a 6 jours (14:40 PM)
    El Hadji Abdoulaye Niasse et Mame Maodo, sont deux grand érudits musulmans de la tidjaniya qui ont vécu la même époque…

    Ils s'aimaient en ALLAH et se respectaient profondément.

    Maodo l'appelait baye (père) simplement parce que disait t-il El Hadji Abdoulaye a plus connu le père de Mame Maodo, Segne Ousmane Sy, très tôt retourné à son créateur. Aucun des deux n'était le disciple de l'autre, mais à chaque fois qu'ils se rencontraient, ils se vouaient un tel respect que le Ndiatigué (hôte) se comportait comme s'il avait reçu la visite de son maitre. Maodo qui avaient de bonnes relations avec les blancs a rendu d'innombrables services à Mame Aladji (comme on l'appelait) et Mame Alidji qui a eu les premiers contacts avec la famille de Seydina Cheikh a aussi rendu service à son frère en ALLAH.

    Cette fraternité des pères a été bien entretenue par leurs fils et petits fils (Baye et Niasse et Cheikh Tidiane Sy par exemple).

    Quallah nous préserve de Satan

    Wa Salam

    • Auteur

      Vérité

      il y a 6 jours (19:09 PM)
      je ne suis pas tidiane mais je sais que abdoulaye niasse est né vers 1844 alors que maodo est né en 1855 (11 ans de différence). comme tu l'as dit, ils étaient de la ma^me génération et entretenaient de très bonnes relations.
      ce sont les journalistes qui cherchent des problèmes partout. il faut considérer ce texte comme une erreur, c'est tout.
    • Auteur

      il y a 4 jours (15:28 PM)
      vous avez vu juste, mame aladji était plus agé que maodo. et maodo lui vouait beaucoup de respect et vice versa. chacun a été utile pour l'autre. mame aladji abdoulaye pére de baye niasse était aussi ami de mame mor anta saly, ils ont combattu (djihad) ensemble contre les ennemis de l'islam et les toubabs dans le durip. c'est ce qui amené mama diarra bousso à prokhane. les marabouts s'aimaent et s'entreaider. il avaient tous un même objectif: propager l'islam chacun avec sa méthologie et sa pédagogie
    Auteur

    Bobo

    il y a 6 jours (14:41 PM)
    en tout cas nous appartenons tous à la même tarikha et d'une manière générale à l'islam donc évitons de nous verser dans un débat qui fera l'affaire des mécréants et satan .que Dieu préserve de satan et de ses disciples
    Auteur

    il y a 6 jours (14:43 PM)
    Khaly Madiakhaté kala dans l'école de Maodo? Il suffit d'écouter Al Maktoum pour savoir que c'est faux. Meme les tidianes ne seront pas d'accord. La première erreur c'est d'avoir choisi Iba der thiam. Ces volumes risquent plus de créer des polémiques. Pourquoi il n'ont associés les historiens de ces familles religieuses dans cette étude? Parce qu'ils n'ont pas le doctorat hein c'est ça ?
    • Auteur

      Reply_author

      il y a 6 jours (15:04 PM)
      parce qu'ils vont raconter des histoires sur leus grands -pères ! comme dire que son grand père a défié toutes les lois de la pesanteur et de la mécanique des fluides. histoires qu'ils ont déjà fait gober à des milliers d'abrutis appelés talibés ou taloubés . c'est selon !
    • Auteur

      Reply_author

      il y a 6 jours (19:27 PM)
      et alors? si votre grand grand père n'a pas marqué l'histoire c'est votre affaire
    Auteur

    il y a 6 jours (14:47 PM)
    Dans quelle page se trouve le djouli guedj et le reste des fables de la fontaine.....bizarrement le magal suit le calendrier musulman alors que les 2 rakats suivent le calendrier grégorien....aucune logique
    Auteur

    il y a 6 jours (15:01 PM)
    L’histoire de notre nation depuis 350 000 ans!????

    Sapiens est apparu il y a 200 000 ou 300 000 ans!!

    Donc la nation sénégalaise a existé avant l’avénement de homo sapiens!!

    C tout Iba Der Thiam!!!

    Cette nation est une création du colonialisme. point!

    Avant, c était le joloff, puis le tekrour puis le cayor etc.. de petits royaumes sans consistance plus ou moins reliés à la Civilisation (écriture, technologies etc.) par l’Islam !!

    Il y a 200 000 ans au meilleur des cas, c était de petits groupes de fourrageurs vivant de cueillette et de chasse qui se déplaçaient peut être dans cet espace!!

    Il faudra être jusqu’ moins 15 000 ans avec la révolution agricole pour voir apparaître les grands regroupement humains susceptibles d’etre appelés nation, comme Summer et l’egypte!!
    Auteur

    il y a 6 jours (15:04 PM)
    Vraiment les auteurs ont tort d’inclure mame Abdoulaye niasse comme étant issu de l’école de maodo. Il y avait de la place pour des centaines d’autres figures, ce qui nous aurait épargné d’inutiles polémiques.
    Auteur

    il y a 6 jours (15:05 PM)
    @historien ! Pire que cela, QUI A TRAVAILLE REELLEMENT SUR CET OUVRAGE ??? Pourquoi n'a ton pas confié ce travail à l'IFAN ?? ou aux facultés de lettres à travers le Sénégal !!! QUEL EST LE NIVEAU D INCLUSION DES TENANTS DE LA TRADITION ORALE (Griots comme et les Paroliers et Tenants de la tradition) DE QUELLE DEMARCHE PARTICIPATIVE EN TERME DE CONSULTATIONS, D AUDITIONS ET DE RESTITITUTIONS A TRAVERS DES CONFERENCES PUBLIQUES, DES SEMINAIRES PUBLICS A ETE FAITE !!!! RIEN, NADA, RIEN DE TOUT CELA N A TE FAIT !!!!

    AU LIEU DE CELA ON ECRIT UN LITRE TYPE MAOISTE, caractériel de régimes despotiques et croyant faire avaler aux populations pour lesquelles ces gens là D UNE INSOUTENABLE ARROGANCE ONT UN TOTAL MEPRIS !!!!! JE PUIS VOUS ASSURER QU APRES LE REGIME DE MACKY SALL TOUTE LA PAPERASSE DE CET OUVRAGE IRA SERVIR AUX MARCHANDS DE CACAHUÈTES AMBULANTS OU AUX VENDEURS DE PAIN POUR SERVIR D'EMBALLAGE.

    SINCEREMENT E COMMENCE A ACCEPTER QUE CES GENS LA MEPRISENT LE PEUPLE ET N A AUCUNE CONSIDERATION POUR ELLE ! ENCORE QUE CET INDIVIDU QUI INCARNE CE PROJET, INITIATEUR DE ABDOU MO NIOU DOYE PUIS ALLER SE RETROUVER AVEC ABDOULAYE WADE EST D UNE INSOUTENABLE LEGERETE INTELLECTUELLE QU IL CACHE DERRIERE UN FLOT DE VERBIAGE INTARISSABLE !

    IL Y AURA TELLEMENT DE CRITIQUES (sans compter celles venant des universitaires) que cet individu risquera d'avoir un AVC OU UN INFRACTUS CARDIAQUE.....
    • Auteur

      Reply_author

      il y a 6 jours (15:25 PM)
      tu as tout dit. iba der thiam ne fait pas de l’histoire mais raconte des histoires
    Auteur

    Dieynasénegalrek

    il y a 6 jours (15:09 PM)
    Bayilène yée fiitna.pour les insultes envers les Talibés cheikh elles sont gratuites. koulène tognoul boulène ko togne. Yallah na yalla até
    Auteur

    Dring Bi

    il y a 6 jours (15:10 PM)
    Y'en a qui ont vraiment des problèmes existentiels...Aucun mal n'a été dit de Baye Niasse dans cette oeuvre.
    • Auteur

      Reply_author

      il y a 6 jours (15:15 PM)
      @@dring bi ... si si quand tu dis qu il est de l'école de x, cela veut dire qu il a été son talibé ! ce qui est totalement faux ! l ecole de tivaouane et l ecole de kaolack bien qu elle soient toutes deux tidianes n ont pas les memes methodes de tarbiya ni tarkhiya !
    • Auteur

      Reply_author

      il y a 6 jours (20:40 PM)
      tous des ceddo avant l’avènement de l'islam. sommes des musulmans. devoir bien inspecter ce que nous étions avant l'islam et en être fiers. l'histoire du sénégal ne commence pas avec l’avènement de l'islam. arretons cet orgueil et cette fierté déplacé mon serigne etait le plus eclairé.. le plus instruit... le plus beau etc merci a tous ces grands erudits qui nous ont aidé a embrassé l'islam meme si pendant plus de 400 ans de faux musulmans comme les maures et les almoravides en ont profité avec des pillages et traite d'esclaves qu'on essaie souvent d'oublier.
    Auteur

    il y a 6 jours (15:12 PM)
    Bayilène saga yi waay. Nagnouye wethié khalaat tchi yiw ak téguine. Lakhou fanga né dii saga koula défoul dara dou fiit dou ndiambar kone dou diom.
    Auteur

    Kawaw

    il y a 6 jours (15:19 PM)
    Niak deug toubab mo indi lo lepp.

    Je suis sur que tout ce qui avance des thèses n'ont pas lu s le livre juste se basant sur un tweet. Allez à la source et surtout munissez-vous d'un dictionnaire. A tous les rageux qui veulent juste faire le jeu de Satan., Yallah guemoul nelawul

    Guen balma akh
    • Auteur

      Reply_author

      il y a 6 jours (15:39 PM)
      dou affairou degg walla niakka degg toubab. affairou crédibilité ngii kô bind la. beaucoup de nous connaissons iba der thiam et attendons toujours sa thèse de 4000 annoncée à grands coups de lamigne depuis les années 80.
    Auteur

    Frere

    il y a 6 jours (15:20 PM)
    LES 5 VOLUMES ONT COUTE COMBIEN ? EN ATTENDANT LE RESTE. J'ESPERE QU'ILS SONT A LA PORTEE DE TOUS LES GOORGOORLOU DE SENEGALAIS. SI CE N'EST PAS LE CAS FAUDRA LES METTRE EN LIGNE. SINON SEULS LES NANTIS EN DISPOSERONT ET CE N'EST PAS DEMOCRATIQUE. TOUT LE MONDE DOIT LES AVOIR A BON PRIX. 450 CHERCHEURS PLUS IBA DER THAM POUR 25 VOLUMES CELA DOIT COUTER UNE FORTUNE. COMME LES ASSISES NATIONALES, LES REFORMES SUR LE FONCIER, SUR LES LOCATIONS, LA REVISION DES INSTITUTIONS (CNRI). ON NE NOUS DIRA PAS QUE MACKY PRENDRA DANS CES VOLUMES CE QUI L'ARRANGE, LE RESTE... SURTOUT QUAND VIENDRA L'HEURE DE RACONTER SON HISTOIRE, PARCOURS POLITIQUE. MDR. RE BA TASS.

    COMBIEN IBA DER THIAM ET SES AMIS CHERCHEURS, MATAR MBOW, ME DOUDOU NDOYE PUI MOUSTAPHA SORANG ONT-ILS REÇU POUR CES TRAVAUX ?

    Auteur

    il y a 6 jours (15:24 PM)
    Ecrire l'Histoire pour éviter les histoires
    Auteur

    Verite Absolue

    il y a 6 jours (15:30 PM)
    La réalité est que personne ne sera content dans ces ouvrages. Mais malheureusement, la vérité est que ceux qui ont rédigé ces documents ne se sont pas basés uniquement sur la tradition orale pour écrire. La colonisation française nous a laissé beaucoup de sources écrites sur lesquelles les chercheurs se sont appuis pour nous restituer l'histoire du Sénégal.

    Aujourd'hui, on identifie la famille Niassène de Kaolack comme une confrérie niassène pour la simple raison qu'elle veut se distinguer de la branche tidiane de Tivaouane. Il faut que cette partie tidiane du Saloum accepte que c'est El Hadji Malick SY qui était la figure de proue de la Tidiania au Sénégal, tout s'organisait autour de lui ; bien qu'il soit le cadet de El Hadji Abdoulaye NIASS qui a joué à n'en pas douter sa partition dans l'expansion de cette confrérie qui nous est venue du Maroc.

    Je pense que Tivaouane a dépassé cette époque où l'homme disserte sur le sexe des anges. Sans importance !

    Je peux vous assurer même que le dit document a occulté des parties dans la relation de Mame Ablaye et Mame Maodo. Vous savez, c'est aujourd'hui que la plupart des familles qui entretenaient des rapports de serigne et de talibé avec la ville sainte de Tivaouane se sont démarqués pour fonder "une confrérie dans la tidiania". Elles se reconnaissent. De Kaolack à Louga.

    Cheikh Mouhamadou Mahi Cissé s'est montré trop bas en voulant réfuter les thèses du Professeur Iba Der THIAM et son équipe. Ceux-ci sont des intellectuels dont leur probité a transcendé nos frontières. Pourtant tout le monde reconnait que c'est Baye NIASS qui a "exporté" jusqu'aux coins les plus reculés du monde la Tidiania. Où est le mal à ça ? Revenons sur terre et rendons à Maodo ce qui appartient à El Hadji Malick et aux autres ce qui leur revient.

    Il suffit juste de fouiner dans les archives nationales pour se rendre compte de la place qu'occupait Mame Abdoulaye NIASS derrière le marabout le plus instruit du Sénégal qu'est le père de Khalifa Ababacar SY.



    Wassalam aleykoum !!!
    • Auteur

      Reply_author

      il y a 6 jours (15:39 PM)
      si tu parles du nigéria, c´est faux ! ousmane dan fodio était bien là avant la naissan ce de baye niasse. elhadj oumar, en revenant de la mecque est passé chez dan fodio et là bas , a épousé sa fille. baye niasse a trouvé la tijania au nigéria. cessez de raconter des bobbards. il a des talibés là bas, oui !
    • Auteur

      Reply_author

      il y a 6 jours (16:27 PM)
      personne , en dehors de toi n’identifie la fayda tidjania à une tarikha niassene. si non les néophytes. les niassénes sont des tidjanes comme les tall, les bâ , les sy, les sall, les thienaba etc…
      les mérites de hadji malik dna sla propagation de la tarikha dans son contrée son indégnables. mais les missions ne sont pas les même. je ne parle pas de hadji abdallah niass, mias baye niass lui avait une autre mission que maodo, celle de propager la tidjania dans le monde.
      sors de notre senegal natal et va dans les pays limitrophes, tu rencontrera toujours des érudits de la trempe de seydi hadj malik, khalif de sedna cheikh, qui propageaient la tarikha dans leur contrée.
      mais baye niass, c’est autre chose. il avait une autre mission et une mission unique, jusqu’à´présent dans cette tarikha. une mission au-delà de son terroir.
      retiens simplement ceci :
      • les arabes (peuples d’origine du prophéte) représentent moins de 10 % la ouma
      • les algériens (peuple de seydina cheikh tidjani) representent moins de 10 % des tidjanes
      • les senegalais (peuple de baye niass) représentent moins de 10 % des disciples tidjane de baye niass
      les missions ne sont pas les mêmes.
      gloire à seydi had malik pour son travail énorme pour ses compatriotes dans cette tarikha .
    • Auteur

      Reply_author

      il y a 6 jours (19:19 PM)
      vous croyez aux archives françaises sur la colonisation ? c'est terribles. les français avaient leurs chouchous. il ne faut surtout pas l'oublier.
    Auteur

    Tiey

    il y a 6 jours (15:37 PM)
    VRAIMENT VOUS LES SENEGALAIS VOUS ETES IMPOLIS... UNE SIMPLE INFORMATION DE SITE.. VOUS VOUS INSULTEZ DE MERE... DI WAKH AY WAKH YOU NIAW???





    Motakh senn ADIO... dina YEKHEU FADIOU... YALLAH DAFA BEUGEU.... KOU DIOUB... MOUNOULEN DI DIOULI, BA PAREH DI WAKH LOU NIAW.



    My God!! This is just too much.
    Auteur

    il y a 6 jours (15:42 PM)
    L'IAAF a annoncé la suspension à vie de Me Habib Cissé dans le cadre de l'affaire Diack



    La commission d'éthique de la Fédération internationale d'athlétisme a sanctionné l'ancien conseiller juridique de Lamine Diack (ex-président de l'IAAF) pour manquements au code d'éthique.



    le 9 septembre 2019 à 14h51
    Auteur

    il y a 6 jours (15:46 PM)
    J'espère qu'on ne nous parlera pas de la famille des Coumba N'dofène Diouf, Mayocor Diouf et tous les burs Sine, amis des colons comme pas possible. Les Sérères ne sont jamais opposés aux Colons, ils étaient d'ailleurs les préférés des colons du début à la fin. Ce serait malhonnête de nous présenter les Buurs Sine pour ce qu'ils n'ont jamais été. Les Sérères sont très gentils, courtois, mais ils ne sont pas battus franchement contre le colonialisme. Pour le reste, je sais que mes ancêtres Lébous du Cap-Vert aussi étaient très respectés par les colons qui les considéraient comme des gens bien, mais je connais aucun de mes ancêtre qui s'est battu quand les blancs sont arrivée, jusqu'à leur départ en 1960, ils étaient considérés.
    • Auteur

      Xamodara

      il y a 6 jours (16:46 PM)
      après l'attaque surprise à mbin o ngor, coumba ndoffène famak écrit une lettre à maba l'accusant de l'attaque indigne dans le sine et l'invite à une bataille ouverte. le 18 juillet 1867, maba et son armée sont venus. dans cette bataille - la bataille de fandane-thiouthioune (communément appelée la bataille de somb), maba diakhou bâ été défait. il est mort dans cette bataille et son corps a été décapité. frère de maba, abdoulaye wuli ba n'a pas été tué dans cette bataille. il a été castré29.
      mort
      maad a sinig coumba ndoffène famak diouf a été assassiné à joal par les français en août 1871. il est allé à joal à exercer son autorité sur la gestion de joal3

      -----
    • Auteur

      Toussxamo

      il y a 6 jours (16:51 PM)
      . the french government in goree would like to have support from the wolofs, lébous de gorée, rufisque and saint louis already conquered. they told them that they are french. this is how they received the support of the wolofs, lebous to fight the formidable serer army.
      from rufisque, the french troops composed of wolof, lebous and french entered joal. in joal, they ran into prince sanmoon faye, who was on patrol with some of the sine forces. taken by surprise and totally ignorant of what the french forces were doing in the serer country, both parties opened fire. the patrol force of sine was forced to withdraw, but two of its members were captured by the french, and one of them was given the task of going to tell king koumba ndoffène diouf that the french army would be at fatick in three days.
      on the morning of may 18, 1859, the french army arrived at fatick and took his positions. the king of sine and his army who was mobilized by the sound of the junjung (the sacred war drums of sine), guarded logandème. around 9 am, the sérères army opened fire against the french forces. the french retaliate and the battle begins. at 9.30, upset by the french military power, the king of sine and his forces were forced to make a hasty retreat. a few minutes later, the king of sine and his cavalry reappear on the battlefield. however, being unable to break the french ranks, they are finally defeated.
    • Auteur

      Reply_author

      il y a 6 jours (18:34 PM)
      les séréres ne se sont pas trop illustrés dans la lutte anti-colonialiste. c'est peut être parce qu'ils étaient écartés de l'axe dakar-saint louis. peu présent au cayor. d'ailleurs les séréres présents au cayor se sont apposés aux colons. je pense. ceux du sine, pas concernés par le chemin de fer.
    • Auteur

      Mare

      il y a 6 jours (20:12 PM)
      boy diola bayil fène. cite moi une seule figure de la résistance diola à part aline sitoé. les wolofs ont été les premiers résistants de ce pays avec lat soukabé qui captura andré brue, un gouverneur du sénégal et ne le libéra qu'après rançon. je te citera lat dior ngoné latyr (l'homme aux multiples victoires contre le colon qui tua plus de 100 toubab rien que dans la bataille de ngol ngol). alboury seynabou, ndatté yalla, les femmes de nder , diery dior ndella etc. jamais aucune résistance n'a été aussi sanglante qu'en pays wolof. cite moi une seule figure de la résistance diola qui a fait autant que lat dior et je te démontrerai que tu mens.
      les wolofs qui ont été en casamance y étaient pour travailler comme fonctionnaires au même titre que d'autres ethnies du sénégal (sérères, toucouleurs etc.). de la même façon , des diolas étaient à thiès, dakar, st louis etc. comme fonctionnaires ou cherchant du travail.
      cessez de vous acharner sur les wolofs en abusant de leur tolérance.
    • Auteur

      Mare

      il y a 6 jours (21:29 PM)
      faidherbe de sa propre plume a écrit que lat dior a tué plus de 100 toubabs à ngol ngol espèce de jaloux (voir "le sénégal, la france dans l'afrique occidentale". a mékhé également, il a détruit tout un escadron de spahis (composé de toubabs et de nègres, surement l'un de tes ancêtres collabos) commandé par le colonel canard qui a fait un rapport écrit noir sur blanc . ton grand père qu'a -t-il fait, lui, toi qui semble minimiser ces faits d'armes qu'aucun résistant du sénégal n' eu à part lat dior (je défie tout le monde ici)?
    • Auteur

      Mare

      il y a 5 jours (01:23 AM)
      tu mens. canard lui même a fait un rapport et raconté la bataille de mekhe: ahmadou cheikhou n-y a pas pris part. je t'indique le document suivant : "colonel de cavalerie henry philibert canard : spahi et gouverneur du sénégal" disponible sur le net. tout y est dit sur cette bataille de mekhe qui opposa les troupes de lat dior seuls aux colons. faitdherbe lui même a raconté cette bataille dans :" le sénégal la france dans l'afrique occidentale". aucune trace de amadou cheikhou. il n'y a pas plus fiables que ces documents. ahmadou cheikhou n'était pas un résistant mais un agresseur conquérant sous prestexte de djihad. il est mort misérablement poursuivi et tué par par dior à samba sadio.
    Auteur

    Ba

    il y a 6 jours (15:51 PM)
    De la retenue ne pensions pas que nous sommes plus saints que le prophète sa vie privée et même ses défaites sont racontées dans l'histoire.

    Je pense qu'il faut ouvrir une piste de réflexion et non obstruer les pistes.

    Respect aux savants de tout bord le choque des idées ne produira que de la lumière.

    Qu'Allah fasse que nous sortons de l'obscurantisme.
    Auteur

    il y a 6 jours (15:56 PM)
    seul dieu sait tout, c, est lui seul qui a ete toujours present. dans tous les pays du monde, l, histoire et les historiens sont contestes
    Auteur

    il y a 6 jours (16:00 PM)
    OU PEUT ON TROUVER CES DOCUMENTS??

    Auteur

    il y a 6 jours (16:11 PM)
    Je ne souhaitais pas commenter mais vu la tournure des choses je penses que mon opinion pourrait bien utile.

    Premièrement ce n'est pas ce que rencontrent Iba Der et sa bande qui va faire la grandeur des anciens (qu'Allah SWT les honore d'avantage). Leur grandeur c'est que grâce à eux l'islam est répandu dans ce pays.

    Deuxièmement ceux qui s'invectivent doivent d'abord se demander est-ce qu'ils sont entrain de suivre de manière méthodique la voie de ces anciens ? Si oui qu'ils continuent dans la bonne voie et en demandant Dieu de les protéger contre le déviateur Satan le maudit. Si non, qu'ils demandent pardon à Allah SWT en faisant leur mea-culpa de manière sincère et ayant l'intention de ne plus fauter de manière expresse.

    Tous ce que voulaient ces anciens c'est qu'on soit musulman. La meilleur façon de célébrer leur grandeur c'est de suivre la voie du prophète PSL.

    Troisièment il y a quelqu'un qui se prétend être mouride qui insulte en déclarant qu'il veut la guerre. Walahi il n'est pas mouride et je doute fort qu'il soit musulman.
    • Auteur

      Anonyme

      il y a 6 jours (17:09 PM)
      mouride deug dou waxx lou niaw tidiane wakhi nopi.
      ngi saga mom nagnou tek lepp si lokho yalla.
      tout se paye dans la vie
    Auteur

    Gre

    il y a 6 jours (16:12 PM)
    Lisez Cheikh Anta Diop. Il parle de connaissance directe. L'histoire ce n'est pas un ramassis de métaphores et de poésies. Comprenne qui pourra.
    • Auteur

      Reply_author

      il y a 6 jours (18:29 PM)
      cheikh anta , grand scientifique est d'appartenance mouride. nul doute que son discours n'en soit plus ou moins teinté. ceci demontre le haut niveau de nos chers anciens.
    Auteur

    Golo

    il y a 6 jours (16:21 PM)
    Des fils de satan sont au Senegal. Et sont prêtes à tout pour diviser les Musulmans.



    Commentateurs de Sénéweb soyez intelligents et ne tomber pas dans leurs pièges.

    Nous sommes tous des Musulmans mais avant tout des frères et soeurs. Si ce n'est pas le Mouride contre le tidiane c'est le étudiante contre les Niassenes. Ouvrez vos yeux.

    Ya des choses plus importantes à débattre que ses Niaiseries

    YEWOULENNN.
    Auteur

    il y a 6 jours (16:21 PM)
    NON ABASS SALL fut le contemporain de mame Abdou et Maodo etait encore trop occuppé et vieux pour encadrer ces disciples trop jeunes et il les confiait à ses mouhadams ,;;c'est faux et son pére oui mais abass non
    Auteur

    il y a 6 jours (16:23 PM)
    Quand on dit tidiane Maodo takg ak tivaoune Celui qui a dit ça plus haut a raison.Lolou moy deug
    Auteur

    Al Amine

    il y a 6 jours (16:41 PM)
    Mais où est MAodo ?

    où est El hadji Abdoulaye NIASS ?

    où est Bamba ?

    Tous morts

    Ne bous fatiguez pas avec vos délires inutiles
    Auteur

    il y a 6 jours (16:43 PM)
    Je suis atterré par l’incivisme, l’insolence et l’impolitesse des propos de certains internautes !

    Mais bon sang, Ibra Der Thiam n’a personnellement rien écrit du tout : l’Histoire générale du Sénégal est un travail collectif de plusieurs dizaines de Sénégalais, connus pour leur science, leur expertise et leur probité intellectuelle.

    Il a Der Thiam n’a pour rôle principal que de présider, coordonner le travail de ce comité.

    Par ailleurs, de tout cet énorme travail, et selon la plupart des posts de ce forum, on n’a voulu retenir que ce point si particulier, si singulier et concernant l’appreciation de 2 personnalités de la même tarikha mais de 2 sites différents.

    Et toute la véhémence de la discussion, la virulence des propos et même des injures sont véhiculées par cela.

    Et tout le travail scientifique est relégué et voire nié pour des querelles de positionnement dans une tarkha: c’est tout simplement hallucinant !

    • Auteur

      Reply_author

      il y a 6 jours (17:10 PM)
      il y'a d'autres conneries dans ces livres comme celles disant que le cayor est un pays sérère, que les damels étaient sérères et que le djoloff est un vassal du fouta. il y'a trop de conneries dans ces ouvrages. ce passage sur cheikh abdoulaye niasse est un épiphénomène parmi toutes les conneries qui s'y trouvent
    Auteur

    Kalkulart

    il y a 6 jours (17:07 PM)
    Iba DEr THIAM n'est pas capable d'ecrire l'histoire du senegal; car n'ayant jamais fait de recherche objective sur la vrai histoire du senegal.

    Par contre en tant que troubadour et menestrle il aura toujours tendance à magnifier ces anciens maitres.

    Parler de l'histoire du Senegal requiert une certaine hauteur de vue et de vie, une humilité et un respect total de toutes les composantes de notre pays, sur toutes les latitudes.

    Parler de l'histoire su senegal requiert egalement un courage et une force dans l'objectivité engagé, et oser dire et vivre ses propres limites en partageant avec toutes les ethnies du senegal et de la sous regions les forces et faiblesses qui ont conduits aux differentes invasions et conquetes qui ont conduits l'implantation progressive des differents cultures dans le sol senegalais dont les limites actuelles ont été tracé en dernier par les europeens , qui ont en fait ete les derniers à conquerir le senegal en rduisant à néant toutes les velleités guerrieres de nos ancetres à defendre leur culture et leurs bastions. Ces ancetres qui bien avant ont opposé toute resistance aux fleaux des arabes , des romains, des grecs et autres peuples d'extremes qui ont cherché à dominer nos peuples.
    Auteur

    il y a 6 jours (17:22 PM)
    350.000 ans bravo! Histoire du Senegal avant la periode historique!
    Auteur

    il y a 6 jours (17:43 PM)
    On ne parle pas de Serigne Mbacke Bousso. Mais il fut un savant hors pair comme en a témoigné Elhadji Malick et Cheikh Anta Doop.
    Auteur

    Saidou

    il y a 6 jours (17:43 PM)
    elhadji maclick sy thierno saidou nourou tal elhadji abdalaye niass serigne touba ahmadou ba mame limamoulaye sont tous des waliyous ils tous sont des talibes cheich ahmadou tidianya
    Auteur

    Talibe L'islam

    il y a 6 jours (17:51 PM)
    MAODO REK EUPEU NA LEEN ECOLE ECOLOU DOMOU MAODO YI GAAY
    Auteur

    Histoire_io

    il y a 6 jours (18:10 PM)
    les talibés de baye ont raison de s'offusquer.



    En fait on dirait que le gens ne connaissent pas l'histoire de tivaoune. Tivaoune a été crée en 1902 après le retour de Cheikh Ahmadou Bamba (rta).



    El Hadj Malick (rta) vient de Dagana. C'est son oncle qui lui a demandé de venir s'installer à Tivaoune.



    Si vous regardez l'histoire du Mouridisme vous verrez qu'au retour de Serigne Touba (rta), les populations ax alentour de Touba commencait à Embrasser le mouridisme.



    Mon raisonnement est que les Colons, pour fréner l'avancer du Mouridisme et qu'il ne gagne pas dakar on fait venir un grand érudit pour s'interposer entre le mouridisme et dakar. Il faut creuser du coté de l'oncle et des colons pour voir si cette théorie et vrai ou pas. Par contre El Hadj Malick (rta), je suppose qu'il a propagé le Tidjanisme de bonne foi.
    • Auteur

      Reply_author

      il y a 6 jours (22:46 PM)
      tivaoune est mentionnée dans les écrits de boilat ( 1850).il faut arrêter de raconter des conneries. ce fut une ancienne capitale du cayor, antérieure à 1902
    • Auteur

      Reply_author

      il y a 5 jours (13:42 PM)
      la ville en tant que ville du pays existait avant 1902 bien sur. mais en tant que ville religieuse c'est en 1902...
    Auteur

    Volai414

    il y a 6 jours (18:10 PM)
    C'EST VRAIMENT PLUS FORT QUE NOUS !

    16 millions de sénégalais, autant de spécialistes en tout. Si tout le monde écrit l'Histoire de ce pays, ça va être un bordel innommable.

    Si cette écriture de notre Histoire doit nous diviser, brûlons les ouvrages pendant qu'il est temps.
    Auteur

    Manou

    il y a 6 jours (18:17 PM)
    c'est l'avenir qui doit nous alarmer, plus.



    quand SARKO avait apparemment raison quand il disait :



    Le drame de l'Afrique, c'est que l'homme africain n'est pas assez entré dans l'histoire. Le paysan africain, qui depuis des millénaires, vit avec les saisons, dont l'idéal de vie est d'être en harmonie avec la nature, ne connaît que l'éternel recommencement du temps rythmé par la répétition sans fin des mêmes gestes et des mêmes paroles.



    Dans cet imaginaire où tout recommence toujours, il n'y a de place ni pour l'aventure humaine, ni pour l'idée de progrès.



    Dans cet univers où la nature commande tout, l'homme échappe à l'angoisse de l'histoire qui tenaille l'homme moderne mais l'homme reste immobile au milieu d'un ordre immuable ou tout semble être écrit d'avance.



    Jamais l'homme ne s'élance vers l'avenir. Jamais il ne lui vient à l'idée de sortir de la répétition pour s'inventer un destin.



    Le problème de l'Afrique et permettez à un ami de l'Afrique de le dire, il est là. Le défi de l'Afrique, c'est d'entrer davantage dans l'histoire. C'est de puiser en elle l'énergie, la force, l'envie, la volonté d'écouter et d'épouser sa propre histoire.



    Le problème de l'Afrique, c'est de cesser de toujours répéter, de toujours ressasser, de se libérer du mythe de l'éternel retour, c'est de prendre conscience que l'âge d'or qu'elle ne cesse de regretter, ne reviendra pas pour la raison qu'il n'a jamais existé.



    Le problème de l'Afrique, c'est qu'elle vit trop le présent dans la nostalgie du paradis perdu de l'enfance.



    Le problème de l'Afrique, c'est que trop souvent elle juge le présent par rapport à une pureté des origines totalement imaginaire et que personne ne peut espérer ressusciter.



    Le problème de l'Afrique, ce n'est pas de s'inventer un passé plus ou moins mythique pour s'aider à supporter le présent mais de s'inventer un avenir avec des moyens qui lui soient propres.

    Auteur

    Manou

    il y a 6 jours (18:17 PM)
    c'est l'avenir qui doit nous alarmer, plus.



    quand SARKO avait apparemment raison quand il disait :



    Le drame de l'Afrique, c'est que l'homme africain n'est pas assez entré dans l'histoire. Le paysan africain, qui depuis des millénaires, vit avec les saisons, dont l'idéal de vie est d'être en harmonie avec la nature, ne connaît que l'éternel recommencement du temps rythmé par la répétition sans fin des mêmes gestes et des mêmes paroles.



    Dans cet imaginaire où tout recommence toujours, il n'y a de place ni pour l'aventure humaine, ni pour l'idée de progrès.



    Dans cet univers où la nature commande tout, l'homme échappe à l'angoisse de l'histoire qui tenaille l'homme moderne mais l'homme reste immobile au milieu d'un ordre immuable ou tout semble être écrit d'avance.



    Jamais l'homme ne s'élance vers l'avenir. Jamais il ne lui vient à l'idée de sortir de la répétition pour s'inventer un destin.



    Le problème de l'Afrique et permettez à un ami de l'Afrique de le dire, il est là. Le défi de l'Afrique, c'est d'entrer davantage dans l'histoire. C'est de puiser en elle l'énergie, la force, l'envie, la volonté d'écouter et d'épouser sa propre histoire.



    Le problème de l'Afrique, c'est de cesser de toujours répéter, de toujours ressasser, de se libérer du mythe de l'éternel retour, c'est de prendre conscience que l'âge d'or qu'elle ne cesse de regretter, ne reviendra pas pour la raison qu'il n'a jamais existé.



    Le problème de l'Afrique, c'est qu'elle vit trop le présent dans la nostalgie du paradis perdu de l'enfance.



    Le problème de l'Afrique, c'est que trop souvent elle juge le présent par rapport à une pureté des origines totalement imaginaire et que personne ne peut espérer ressusciter.



    Le problème de l'Afrique, ce n'est pas de s'inventer un passé plus ou moins mythique pour s'aider à supporter le présent mais de s'inventer un avenir avec des moyens qui lui soient propres.

    Auteur

    Manou

    il y a 6 jours (18:27 PM)
    1800-1900, c'est une époque contemporaine.



    l'histoire du sénégal, il faut l'arrêter à 1300-1400 et ne pas faire du griottisme.



    car souvent le sénégalais fait l'amalgame entre histoire du sénégal et histoire familiale.



    sama mame mo rayy toubab ba nanani nanana...
    • Auteur

      Boy Diola

      il y a 6 jours (19:53 PM)
      les diolas sont les premiers habitants de la sengambie , des sous groupes diolas tel les bainouks ont occupé joal et le fleuvegambie bien avant les sereres , l installlation des wolofs est la plus recente migration ethnique du pays
    • Auteur

      Mare

      il y a 6 jours (22:57 PM)
      boy "diola" bayil fenn. lorsque alvise de cada mosto mentionnait les wolofs et leurs terroirs en 1450, tu serais incapable de me citer un seul document datant de cette époque qui mentionne le mot " diola". bayil fenn. fenn dou yeufou gorr. d'aileurs je doute que tu sois diola. tu es un encagoulé
    Auteur

    L'humain

    il y a 6 jours (18:41 PM)
    C'est juste un problème de compréhension du terme "école". Et lire ce qui précède aurait facilité la compréhension d'une telle classification. Apres tout, être de l’école d'untel ne signifie pas être son disciple. C'est plutôt partager un ensemble d'idées. De la même manière qu'on aurait pu dire que Maodo et A. Niasse sont de l’école de Cheikh Omar foutiyou selon une classification qui laisserait converger les idées de ces trois.

    L'histoire n'est pas les mathématiques, ce qui veut dire qu'il peut y avoir certains écarts.

    C'est pas être affilié à l'ecole de Maodo qui dimunuera la valeur de A Niasse. C'est pas aussi que Baye Niasse est lus populaire qu'il est meilleur que son père.

    Lorsqu'on a demandé au noble messager qui était le meilleur parmi les hommes, il a répondu Youssouf par humilité et ceci n'en diminué en rien son rang si ce n'est qu'il l'a elevé.



    Paix sur vous
    Auteur

    Boukki

    il y a 6 jours (18:46 PM)
    WA LOUGNOU WAKH SI DIOULI GUEDJ GUI

    Auteur

    il y a 6 jours (18:51 PM)
    Franchement certains le font rire, vois pensiez vraiment qu'Iba Der Thiam ecrirait un livre de qualité et objectif???



    Si vouz confiez votre histoire à quelqu'un qui n'hésite pas à affirmer que le toubab nous préférait aux autres et nous donnait des desserts, sans avoir une lecture réfléchie des évènements, vois aurez comme résultat ce genre d'écrit. D'ailleurs comment prouver sa neutralité ?? Il pourrait tres bien écrire que L'ancêtre de Macky était Ndiadane Ndiaye, d'autant que sa mère était une Sall si je ne m'abuse.



    J'aimerais bien connaître l'avis des historiens sérieux sur ce livre...
    Auteur

    Vérité

    il y a 6 jours (19:52 PM)
    C'est vrai que ce qui est écrit sur ce livre est archi faux
    Auteur

    il y a 6 jours (19:55 PM)
    Pauvre Sénégal. Tout le monde est expert en tout. Laissez les historiens travailler
    • Auteur

      Ahmed Tidiane Diakhate (petit-

      il y a 5 jours (15:41 PM)
      je demande qui sont les membres du comité de pilotage de l’histoire générale du sénégal. comment peut-on prétendre être historien universitaire et oser intellectuellement tenir des propos erronés, sans fondements historiques ou scientifiques. ces membres ne font que mentir avec un grand m quand ils disent que mame cadi (khaly) ma diakhaté kala, né en 1835 et décédé en 1902, donc aîné de mame seydi el hadji malick sy de 20 ans, que ce mame cadi (khaly) ma diakhaté kala appartenait à l’école de mame seydi el hadji malick sy, autrement dit, était son élève. c’est ternir l’image de mame cadi (khaly) ma diakhaté kala, qui a formé beaucoup de nos chefs religieux ici au sénégal. allez réapprendre son histoire et rectifier vos mensonges grottesques. tout mensonge est mauvais mais il n’ya pas pire mensonge qu’un mensonge écrit. même si vous l’auteur menteur décédiez un jour, 100 ans après, on répétera vos mensonges et les pêchés vous trouverons dans votre tombe jusqu’au jour du jugement dernier. sans compter votre réputation ternie sur terre et écrit noir sur blanc. un musulman doit parler de chose qu’il maîtrise et non parler pour le simple plaisir de parler au risque de dire du n’importe quoi. allez réapprendre l’histoire de mame cadi (khaly) ma diakhaté kala et rectifier vos mensonges à son encontre. il était de 20 ans l’aîné de mame seydi el hadji malick sy, cousin de père mame ousmane sy et de mame mor anta saly mbacké père de mame borom touba. arrêtez de toujours mentir sur mame cadi (khaly) ma diakhaté kala. dire des contrevérités sur un saint, un ami d’allah, conduit à l’enfer et apporte la malédiction avant votre mort.
    Auteur

    Serrero

    il y a 6 jours (19:59 PM)
    Le cadior était un pays serrère ainsi k les damels......et le livre à raison. Wolof amoul...parce que soit la grand mère paternelle ou maternelle est forcément issue d une autre ethnie soit peul serreeee ou mandingue ou soninke...donc vous êtes tous parents.
    • Auteur

      Reply_author

      il y a 6 jours (23:06 PM)
      serrero bayil doul. moi je suis wolof et je ne me connais pas de grand père serere encore moins hal pular. ensuite vous prétendez qu'il n'y a que des sereres dans votre lignée? yaa gneme yalla! meissa waly était déjà mandingue. au coeur du sine, il y a des wolofs et des sereres d'ascendance wolof. des bours sine etaient même wolofs. le mot damel à lui seul dément le mensonge. car c'est un mot wolof, pas serere . aucun serere n'a jamais rêvé une seconde que les damels etaient sereres avant que l'histoire du sénégal n'ait été falsifiee en 2019
    Auteur

    Citoyen Lucide

    il y a 6 jours (20:02 PM)
    Non de Dieu !!!! 25 volumes sur l'histoire du Sénégal dont 500 à 800 pages par Volume !!! Mais au fait ces écrits s'adressent à Qui ? Qui va lire autant d'histoires sur 350 mille ans ? Combien de temps faudra t-il pour lire 1 volume ? Après lecture à quoi ça servira de lire tous ces bouquin ? Comment ils ont pu retracer 350 milles ans d'histoire et les retranscrire en si peu de temps ? Pourquoi une telle perte de temps ? Et combien cela a coûté aux contribuable Sénégalais ?



    Le réginme en place pour ne pas avoir DER la science dans les bottes durant son magistère à la tête du pays lui a confié l'écriture de l'histoire du Senegal ! Le plan est savamment et machiaveliquement orchestré. Je suis triste pour le professeur Iba Der THIAM qui visiblement s'est fait avoir. JE RESTE CONVAINCU QUE LES SÉNÉGALAIS N'ONT NI LE TEMPS, NI LA FORCE DALLER LIRE 25 VOLUME DE LIVRE DE 800 PAGES CHACUN
    • Auteur

      Reply_author

      il y a 6 jours (20:15 PM)
      c'est pour des raisons purement idéologiques. une ethnie (les wolofs) y a été effacée de l'histoire du sénégal. c'était juste pour ça et der-la science a été instrumentalisé pour servir de figurant. l'on dira: "non c'est pas vrai! la preuve, un wolof, der, a présidé les travaux".
    Auteur

    il y a 6 jours (21:06 PM)
    Lorsque ce projet de rédaction de l'histoire générale du Sénégal est lancé, cela nous a paru aberrant dans un pays où chaque parle de son histoire selon son entendement et où la tradition orale est très pointue. Or, selon Emile DURKHEIM : ?il faut traiter le fait social comme une chose?donc exigence de neutralité et l'adoption d'un recul par rapport à l'objet pour éviter les idées reçues, les prénotions, les fausses évidences. On ne pourrait étudier une société de manière objective de l'intérieur du fait des biais et des préjugés. Seul un externe peut relater de façon neutre l'histoire d'une société donnée
    Auteur

    il y a 6 jours (21:06 PM)
    Lorsque ce projet de rédaction de l'histoire générale du Sénégal est lancé, cela nous a paru aberrant dans un pays où chaque parle de son histoire selon son entendement et où la tradition orale est très pointue. Or, selon Emile DURKHEIM : ?il faut traiter le fait social comme une chose?donc exigence de neutralité et l'adoption d'un recul par rapport à l'objet pour éviter les idées reçues, les prénotions, les fausses évidences. On ne pourrait étudier une société de manière objective de l'intérieur du fait des biais et des préjugés. Seul un externe peut relater de façon neutre l'histoire d'une société donnée
    Auteur

    Dokh Djam

    il y a 6 jours (21:10 PM)
    Les priorités sont ailleurs, perte temps baakhoul,
    Auteur

    il y a 6 jours (21:11 PM)
    Toute ethnie a un début. Et à partir du moment où un groupe nombreux de gens se disent d'une ethnie ou d'un peuple, c'est que ce peuple ou ethnie existe.



    Les peuls obt beau être anciens, il y a eu un moment dans l'histoire ou l'identité peul s'est formé alors qu'elle était auparavant inexistante.



    On dit que les bambaras ont apparu au moment de la revolte de Biton Mamary Koulibaly, et ce n'est pas si vieux. Mais il serait stupide de dire que l'ethnie bambara n'existe pas. . Ceci est valable pour chaque ethnie, chaque peuple. Le peuple sénégalais n'existe pas depuis un siecle, va t-on dire qu'il n'existe pas?



    Dore que le Kajoor était sérère n'a pas de sens.
    • Auteur

      Reply_author

      il y a 6 jours (22:50 PM)
      l'ancienneté même des peuls sur les wolofs n'est pas démontré. nul ne sait quand exactement le peuple wolof s'est formé. fenn rek ak idéologie.
    Auteur

    il y a 6 jours (21:43 PM)
    Les waliyous se connaissent seuls les talibes se méconnaissent.
    Auteur

    Dienguiss

    il y a 6 jours (21:44 PM)
    tous ceux qui insultent sont les partisans de Sonko le Grand Menteur qui, de mèche avec les abrutis de salafistes,tentent de diviser les confréries en essayant de ,provoquer une guerre confrérique;mais vous qui insultiez,sachez c fini pour vous,dootou leen saagaati;
    Auteur

    Mche

    il y a 6 jours (21:53 PM)
    Le plus drôle et légère c’est Khali Madiakhaté Kala qui n’est même pas de la génération de Maodo. Il est mort en 1902. Il est de la génération des pères de Maodo et Cheikh Ahmadou Bamba.
    Auteur

    Popopo

    il y a 6 jours (21:57 PM)
    Le cayor est Serreeee . Rien d autres...
    • Auteur

      Reply_author

      il y a 6 jours (23:15 PM)
      où sont donc passés ces sereres mythiques ? car le cayor, au moment de la visite de cadamosto n'était occupé que par des wolofs avec un damel ( cadamosto l-à écrit noir sur blanc). il a bien mentionné les sereres, mais dans les localités où ils sont aujourd'hui ( aliou kahmgne, ndias sine, saloum ). ces ouvrages sont la plus grande entreprise de falsification jamais entreprise par un pouvoir politique
    • Auteur

      Reply_author

      il y a 5 jours (13:29 PM)
      faux. les sérères n'y étaient pas avant les wolofs. ils sont venus après, raison pour laquelle ils ont occupé les zones les plus inhospitalières du cayor (allou kagne, massif de ndiass...). ce sont des étrangers au cayor qu'ils ont trouvé déjà habités par les wolofs, ce qui explique qu'ils habitaient dans ces zones forestières. il faut éviter de falsifier l'histoire de ce pays. si les sérères y avaient précédé les wolofs, ce sont les wolofs qui iraient habiter les zones reculées et non le coeur du cayor. le cayor lui même aurait un nom sérère qu'il n'a pas.
    Auteur

    il y a 6 jours (21:57 PM)
    En tout cas entre 1990 et 2019 iba der s'est tellement dédit qu'on ne peut plus lui faire confiance.



    Mais,pourquoi les archives françaises classées secret d'État ne peuvent elles pas être de classifiées.
    Auteur

    il y a 6 jours (22:31 PM)
    Il n’y a qu’à lire Cheikh Anta pour connaitre l’histoire du Senegal. Ces pseudo-intellectuels complexés coincés entre le blanc et l’arabe nous ferons subir toutes leurs aliénations culturelles.

    Il faut oser dire comment l’islam nous a été imposé nous qui étions monothéiste croyant au Dieu unique tout en respectant la nature plus de 1000 avant la naissance de Mahomet et Jesus Christ.

    Une nouvelle falsification de l’histoire opérée par des nègres pour des nègres. Nous sommes fiers d’avoir chanté Niani Bañ na d’avoir dit Non aux colonisateurs blancs et arabes. Malheureusement la majorité a fini par dire Oui suite à une domination sauvage, ce qui a donné naissance aujourd’hui à cette « population » perdue qui pisse sur ces ancêtres en vénérant les ancêtres d’autrui! Pauvres Senegal.
    • Auteur

      Reply_author

      il y a 5 jours (19:00 PM)
      puisque nous parlons d'histoire, dites nous à quelle date l'islam a t-il été imposé au sénégal ?

      deuxième question. prouvez-nous alque nos ancetres etaient monotheistes.
    Auteur

    Sant Borom Touba

    il y a 6 jours (22:36 PM)
    Dieureudieuf Serigne Touba Limo nekh
    Auteur

    il y a 6 jours (23:02 PM)
    "Mon raisonnement est que les Colons"......soit tu as des sources soit tu divagues.ok? C'est LE JOB.....

    Je pense que, je crois que, j'imagine que : ON S'EN CONTRE FOUT!!

    Auteur

    Hahahaha

    il y a 5 jours (00:14 AM)
    senn mame todjul fenn
    Auteur

    Senegal Rek

    il y a 5 jours (00:57 AM)
    Pendant que nous palabrons sans fin a propos de futilités, l'autre monde travaille et avance a grands pas. Réfléchissons sur ce qui mous fera sortir de la pauvreté , c'est mieux.
    Auteur

    Lahat

    il y a 5 jours (06:19 AM)
    bonjour , on a rien à fouttre de ces familles maraboutiques qui nous emmerdent , allez travailler au lieu de couler le pays avec ces confréries de merde qui n'ont d'aucune utilite , dites moi à quoi elles servent juste à sucer le sang des pauvres ignorants en leurs promettant le paradis c'est de la merde
    Auteur

    il y a 5 jours (06:39 AM)
    C'est une erreur de reduir l'histoire du senegal a une affaire de famille maraboutique c'est une affaire qii truffee de legendre la plupart d'entre eux etaient des marabouts tariyakh qui se sont jetes aux affaires de l'islam pour rester influyant dans un contexe de changement des croyances sociales avec l'avance de l'islam en afrique noir on voir ce phenomene au nigeria avec le moronaba et dans la plupart des pays des pays de la sous regions nos histoire religieuse est animiste
    Auteur

    il y a 5 jours (08:00 AM)
    quand les auteurs du livre parle de l'école de maodo ils font référence à la tidjaniya

    mame abdoulaye, khadyma diakhaté appartiennent à la tidjanya
    Auteur

    il y a 5 jours (08:03 AM)
    quand les auteurs du livre parle de l'école de maodo ils font référence à la tidjaniya



    mame abdoulaye, khadyma diakhaté appartiennent à la tidjanya







    quand les auteurs du livre parle de l'école de maodo ils font référence à la tidjaniya



    mame abdoulaye, khadyma diakhaté appartiennent à la tidjanya







    quand les auteurs du livre parle de l'école de maodo ils font référence à la tidjaniya



    mame abdoulaye, khadyma diakhaté appartiennent à la tidjanya
    Auteur

    Dxb

    il y a 5 jours (08:11 AM)
    „Tant que les lions n´auront pas leur historien, les histoires de chasse continueront à glorifier le chasseur“
    Auteur

    il y a 5 jours (08:54 AM)
    ElHadji Abdoulaye Niass est parti jusqu’à Fez (fasse)au Maroc pour avoir touts les Idiassa du Tarikha il en a profité aussi pour en demander pour ElHadji Malick Sy. Quel geste noble , arrêtons vraiment de dire n’im Quoi , comment peut-on écrire des ouvrages de ce genre sans même faire des recherches ???
    Auteur

    Litalien

    il y a 5 jours (09:42 AM)
    mais toutes les histoires sont presque denudees

    de preuves palpables c est des recits de certains

    fans a leurs idoles raison pour laquelle les

    englais disent

    .both side of the story:
    Auteur

    il y a 5 jours (09:56 AM)
    La verite est que notre lhistoire n a pas ete ecrite des lors il sera diffcile de prouver la verite reelle.les IBA der et consorts se contentent de ce que chaque tarika raconte sur son fondateur.
    Auteur

    Éclairages Pour Les Niassenes

    il y a 5 jours (10:04 AM)
    Tout d’abord je tiens particulièrement à féliciter le Professeur Iba Der Thiam ainsi que toute l’équipe du Codesria qui ont travaillés pour la première fois de son histoire de manière inclusive en y incluant tout le monde .



    La commission a fait le tour des 14 régions du Sénégal , et au delà des documents écrits , la commission a même donnée la parole à la tradition orale pour avoir une seule et même histoire pour tout le Senegal.



    Comme on dit, l’histoire est le produit le plus dangereux que la chimie de l’intellect à façonner ; hormis les dates bruts et les faits directs le consensus ne fleurit point en histoire .



    A l’epoque Tout les marabouts du Sénégal connaissaient et voulaient rencontrer le dénommé Sheikh Zukeirij érudit musulman qu’on ne présente plus dans la théologie Islamique .



    Mame Abdoulaye Niasse fut le premier marabout Sénégalais ayant eu le privilège d’avoir un tète à tête avec Sheikh Zukeirij.

    Ce dernier dès qu’il lui vu lui dit que sa prière était accepté parcequ’il Recherchais depuis fort longtemps un érudit Sénégalais capable de transmettre l’Idjazza de la Wird Tidjane à un certains El Hadj Malick Sy.



    Mame Abdoulaye qui ne connaissait pas Maodo à l’époque accepta la mission pour aller à Tivaouane remettre l’Idjazza de la Tarikha Sheikh donné par Sheikh Zukeirij à El Hadj Malick Sy.



    Un beau matin à Tivaouane El Hadj Malick envoya son fils Babacar au niveau de la gare de Tivaouane en lui disant qu’il y’a un érudit envoyé depuis le Maroc qui devait venir aujourd’hui à Tivaouane par train.



    Dès sa descente du train Serigne Babacar Sy qui était jeune à l’époque avait un tel niveau d’erudition qu’il reconnut Mame Ablaye parmi des milliers de personnes et venat vers luis sans ambages pour lui tenir ses bagages .



    Mame Ablaye lui dit automatiquement tu dois être le fils de l’erudit El Hadj Malick Sy ce que Serigne Babacar confirma avant de le conduire dans l’enceinte de la ville sainte où l’attendait El Hadj Malick Sy.



    Arrivé sur place El Hadj Malick en discutant avec Mame Ablaye se rend compte des liens de parentés qui les unis . C’est à dire que Mame Ablaye était l’homonyme du petit frère du papa de El Hadj Malick Sy raison pour laquelle El Hadj Malick a continué de l’appeler Baye comme dans la tradition Sénégalaise le frère de votre père est votre père .



    A Tivaouane El Hadj Malick installa Mame Ablaye dans sa bibliothèque personnel . Ou pour la petite histoire Mame Ablaye avait découvert un livre qu’il n’avait jamais vu malgré tous ces voyages . Ce livre s’intitulait Qashqul qui signifie cocktail en français .

    Il fut tellement ébahie par la cosmogonie de ce bouquin . Lui qui devait aller à Tivaouane remettre l’Idjazza de Sheikh Zukeirij et repartir finit par passer 6 mois aux côtés de Maodo.

    Pour la petite histoire El Hadj Abdoulaye Niasse a été le premier à appeler Maodo Maodo:

    Il lui disait assez souvent en toucouleur An woni Maodo

    Qui signifie en français « Tu es assurément le plus grand ».



    Dire que Maodo n’a jamais rien enseigner à Mame Ablaye est une insulte à l’intelligence des Sénégalais .



    Quant à Khaly Madiakhaté Kala fondateur du village de Sine Makhtar vers Thilmakha Mbackol érudit spécialisée en poésie il pris le wird Tidjane auprès de Maodo et ce dernier l’enseigna plusieurs autres matières . Même si sur le plan de la poésie Khaly Madiakhate Kala était le meilleur à un moment donnée il eu le besoin d’approfondir ses connaissances et à l’epoque Maodo était le seul érudit qui enseignait toute les matières (Nakhou, Fikh, Loukha, ilm xuruff, ilm nudjum, salasa, ilm ladoûni, et j’en passe .

    Khaly Madiakhaté Kala avait 20 fils ; les 10 il les envoya à la cour de Maodo et les 10 autres il les envoya à la cour de borom Touba.



    Je ne vais pas m’attarder sur la liste publiée par la commission qui est très loin de révèlé l’ensemble des disciples de Maodo.

    Pour les disciples que la liste n’a pas citée et qui faisait partie du premier séminaire de Ndiarndé qui comptais plus de 400 Muqaddams il y avait :

    - Serigne Abdou Hamid Kane de Kaolack

    - Serigne Birahim Diop de Saint Louis

    - Serigne Alioune Gueye

    - Serigne Seydou Nourou Tall

    - Serigne Amadou Wade



    Rien que ces hommes que je viens de citer pouvait eux aussi créer leur propre tarikha ils en avaient le mérite cosmique .
    Auteur

    Back To Our Roots

    il y a 5 jours (10:07 AM)
    Le problème avec l'histoire c'est que il y'a toujours un acteur, un environnement , une époque et des honneurs à préserver. Qui ose jurer sur ce qu'il a de plus cher au monde qu'aucun tirailleur sénégalais n'a fui devant les chars allemand. Quel est le passage de l'histoire qui en parle....REVEILLEZ.VOUS.

    A PROPOS DE GOREE MON POST D'HIER A ETE SUPPRIME.

    Petite note sur la fausse "Maison des esclaves de Gorée"

    Cette histoire de maison des esclaves de Gorée a été inventée par Pierre André Cariou, médecin chef breton de la marine française dans les années 1950. À l'origine de ce qui allait devenir la plus importante escroquerie mémorielle de l'histoire, un petit garçon qui servait de "boy" à Cariou, l'adolescent Joseph N'Diaye

    BACK TO OUR ROOTS.
    Auteur

    il y a 5 jours (12:20 PM)
    Les auteurs en parlant d'école de maodo font référence à l'école sprituelle de la tidjaniya et tout ceux qu'ils ont cité font parti de cette école







    Les auteurs en parlant d'école de maodo font référence à l'école sprituelle de la tidjaniya et tout ceux qu'ils ont cité font parti de cette école





    Les auteurs en parlant d'école de maodo font référence à l'école sprituelle de la tidjaniya et tout ceux qu'ils ont cité font parti de cette école







    Les auteurs en parlant d'école de maodo font référence à l'école sprituelle de la tidjaniya et tout ceux qu'ils ont cité font parti de cette école







    Les auteurs en parlant d'école de maodo font référence à l'école sprituelle de la tidjaniya et tout ceux qu'ils ont cité font parti de cette école
    Auteur

    Le Pretre

    il y a 5 jours (13:09 PM)
    Cheikh Abdoulaye Niasse qui est le pere de Baye Niasse a été initié à la Tariqua Tidjane par Maba Diakhou Ba, mouqadam d'El Hadj Omar. Il eut à combattre les francais aupres de son maitre Maba , à la defaite de ce dernier il se refugia en Gambie. par peur des represailles des colonisateurs. Suite à des correspondances qu 'il echangea avec El Hadj Malick Sy, ce dernier intervint aupres des francais pour qu'il puisse renterer au Senegal avec des intentions pacifiques. Il renta au Sénégal avec l'assurance qu il ne sera pas inquiété. Il est allé trouver Maodo qui l'initia sur certains secrets de la Tariqa....... ar la suite il voyagea à Fèz ou il revient avec des idiazas. C'est la réalité ezt rien que la réalité et je ne vois pas pourquoi les niassènes en font une histoire.
    Auteur

    Le Pretre

    il y a 5 jours (13:09 PM)
    Cheikh Abdoulaye Niasse qui est le pere de Baye Niasse a été initié à la Tariqua Tidjane par Maba Diakhou Ba, mouqadam d'El Hadj Omar. Il eut à combattre les francais aupres de son maitre Maba , à la defaite de ce dernier il se refugia en Gambie. par peur des represailles des colonisateurs. Suite à des correspondances qu 'il echangea avec El Hadj Malick Sy, ce dernier intervint aupres des francais pour qu'il puisse renterer au Senegal avec des intentions pacifiques. Il renta au Sénégal avec l'assurance qu il ne sera pas inquiété. Il est allé trouver Maodo qui l'initia sur certains secrets de la Tariqa....... ar la suite il voyagea à Fèz ou il revient avec des idiazas. C'est la réalité ezt rien que la réalité et je ne vois pas pourquoi les niassènes en font une histoire.
    • Auteur

      Reply_author

      il y a 4 jours (13:08 PM)
      etant pretre tu devais aller à l'église et ne mens pas. ce que mame abdoulaye connaissait dans les secrets de la tarikha tout tivaouane réunit n'en connait pas. c'est de lui que baye est sorti quand même
    Auteur

    il y a 5 jours (14:08 PM)
    Les sénégalais aiment l obscurantisme, sont fanatiques et idiots quand ils s y mettent.



    Impolis aussi



    Sans éducation



    On peut bien débattre poliment





    Auteur

    Paul

    il y a 5 jours (14:13 PM)
    khalatt len bissou bamel té manou si sounou makk you bakh yi, wassalam
    Auteur

    il y a 5 jours (15:36 PM)
    TROP D IMPOLITESSE DES GENS DONT LEUR FAMILLE N ONT RIEN APPORTE RESTE DANS LE NET ENTRAIN DE DENIGRER MEME UN PETIT QUARTIER SONT INCAPABLE DE L INSTALLER THIIM SEUL LE NET LES ARRANGENT POUR SE SOULAGER DES MECONTENTS
    Auteur

    Majmout

    il y a 5 jours (15:37 PM)
    Si vous remontez à 350 ans donc vers 1670 ap JC ces tariqas n'existaient pas. De toutes les façons ces marabouts Baye Niass, Maodo et Serigne Touba sont d'origine directe des Peuls. Etudiez l 'histoire des Peuls pour avoir celle de ces marabouts.Qu' ont fait les ancêtres que vous évoquez par rapport Koly TENGUELA ou Cheikh Oumar Foutiyou? Ne soyez pas malhonnête en falsifiant l'histoire avec des gens morts dans les années 1900.
    • Auteur

      Reply_author

      il y a 2 jours (03:24 AM)
      doul rek ni les niass ni les sy ni les mbacke ne sont peuls...les peuls sont uniquemen les ba ka sow diallo barri nissi dess niep ay assimile lanu
    Auteur

    Iemzo

    il y a 4 jours (00:08 AM)
    histoire de mensonges du debut a la fin un iba der thiam de merde

    Auteur

    Bobardq

    il y a 4 jours (10:39 AM)
    350000 ans mon oeil de vrai menteurs c gens là

    Auteur

    Yallananiouyalla Soutoural

    il y a 4 jours (14:03 PM)
    Je reconnais tellement plus mon pays. Yarr amatoul! ça fait peur.



    Yallnaniou yalla mousseul tchi bepp fitneu. Yallna diamm dji law ba faww!
    Auteur

    Iba-bai

    il y a 4 jours (14:54 PM)
    Qu'esi ce que qui énerve ? Le fait qu'EL H Maodo ne puisse étre suffisamment érudit pour enseigner Baye méme dans sa propre spécialité ? Ou le fait qu'il y a un esprit de compétition à tel point qu'un Niassène ne peut accepter que Baye ait reçu un quelconque enseignement de Maodo ?





    Arrêtons l'esprit de compétittion mais aussi le mensonge ?





    L'histoire ne s'invente pas . C'est des faits passés mentionnés dans des sources écrites Si des dernières sont orales , il peut avoir des erreurs- seule la bonne foi compte- ce que seule Dieu peut apprécier





    Allons y doucement pour que si quelqu'un a fait un tort qu'il puisse s'excuser tranquillement .

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Top Banner
Top Banner
Banner 01
Top Banner

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email

Identifiez-vous

Don't have an account? Registration
OR