Lundi 16 Septembre, 2019 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Societe

KAOLACK : Une femme ébouillante sa coépouse en état de grossesse

Single Post
KAOLACK : Une femme ébouillante sa coépouse en état de grossesse

Une femme enceinte a été  ébouillantée par  sa coépouse, à Touba Saloum, dans le département de Nioro. Selon la Rfm, la victime a été évacuée d’urgence au district sanitaire de la localité.

D’après l’adjoint au maire de la commune, le mari des deux femmes a actuellement des tendances suicidaires.  Il serait ainsi  sous surveillance. Une enquête a d’ailleurs  été ouverte pour la circonstance.

Article_similaires

16 Commentaires

  1. Auteur

    Defenseur

    En Juin, 2019 (13:23 PM)
    Donc méfiez vous de vous marier avec n'importe qui
    • Auteur

      Rationnel

      En Juin, 2019 (15:45 PM)
      quand c'est une femme qui blesse ou tue une autre femme on ne parle de violence contre les femmes...
  2. Auteur

    Hiiiii

    En Juin, 2019 (13:25 PM)
    Encor la faute aux hommes !

    Il faut pendre le mari, péne de more
    • Auteur

      Reply_author

      En Juin, 2019 (14:20 PM)
      en tant que femme tu te permets de rire devant un drame???? comme pour dire a ce dernier niaw !!!! tu en veux certainement aux hommes mais ce nest pas ce qui va éteindre la polygamie. cela pénalise beaucoup les femmes en ralentissant le taux de mariage. vous allez en entendre en parler de moins en moins le temps pour les hommes de garder le même cap mais séparer leurs épouses. ce sera la conséquence. ces scènes de jalousie ne sont rien d'autre que de la méchanceté
    • Auteur

      Reply_author

      En Juin, 2019 (15:04 PM)
      tu es malade, pourquoi condamner le mari d'une criminelle? le mari est libre de se marier et il n'est pas responsable de se crime. la peine est pour cette criminelle inconsciente et malhonnête.
    Auteur

    En Juin, 2019 (13:27 PM)
    Les revoilà dans l'acte , la femme sénégalaise n'est bonne que quand elle prend vraiment de l'âge. Dans sa jeunesse elle est un pure assassin. Quesqu'elles n'ont pas dans ce pays? Tuer leur bbs, empoisonner leur mari, charcuterie leur cooepouses ......
    Auteur

    En Juin, 2019 (13:40 PM)
    Moi en tout cas je préfère les femmes maliennes macha Allah de très belles valeurs et plus de pudeurs en général je trouve.
    Auteur

    En Juin, 2019 (13:41 PM)
    CRIMINALISATION DU EBOUILLANTEMENT KOU EBOUILLLANTE DANIOU LA WARA EBOUILLANTE
    Auteur

    Sénégal

    En Juin, 2019 (14:21 PM)
    Qu' on l'ebouillante elle aussi c'est simple.
    Auteur

    En Juin, 2019 (14:36 PM)
    1 femme 1 maison = 2 femmes chacune sa maison

    l 'algèbre de la polygamie est à la portée de tous les hommes



    Auteur

    En Juin, 2019 (14:45 PM)
    Deux femmes dans une même maison = marie stressé. Il faut les séparer diam né nioy.
    Auteur

    Femme

    En Juin, 2019 (15:19 PM)
    mais pourquoi elles sont si sauvage ??
    Auteur

    En Juin, 2019 (15:22 PM)
    Nous femmes devons revoir nos comportements.Nous sommes la a crier partout sur la violence que nous vivons et nous agissons atrocement envers nos soeurs.Je ne comprends plus
    Auteur

    Femmes

    En Juin, 2019 (15:23 PM)
    TANT QUE L'HOMME OSERA PRENDRE DEUX ON SE VENGERA TOUJOURS QUE ÇA PLAISE OU NON. À BONS ENTENDEUR
    Auteur

    Gnié

    En Juin, 2019 (15:39 PM)
    après les viols il faut aussi criminaliser les histoires de coepouse là, c'est aussi de la violence faite aux femmes comme il se dit
    Auteur

    Defenseur

    En Juin, 2019 (15:54 PM)
    Reply t'as raison et Femmes toi t'es méchante car la jalousie abusive c'est de la méchanceté
    Auteur

    En Juin, 2019 (16:47 PM)
    Où sont les féministes qui tympanisent les sénégalais sur la violence contre les femmes? Parlez, parlez, on vous éoute ! D'ailleurs ce sont ces mêmes femmes qui maltraitent leurs soeurs , femmes de ménage avec des salaires de misère. Les lingères sont aussi maltraitrées. Je voudrais marcher avec elles pour dénoncer ces cas de violence.
    Auteur

    Talion

    En Juin, 2019 (17:25 PM)
    Oeil pour oeil, bakhal pour bakhal. Point.
    Auteur

    En Juin, 2019 (09:12 AM)
    Il faut une punition dissuasive, des longues années en taule, pour arrêter ce phénomène malsain dans la mentalité de ces femmes sénégalaises. L’État doit agir!

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Top Banner
Top Banner
Banner 01
Top Banner
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email

Identifiez-vous

Don't have an account? Registration
OR