Jeudi 22 Août, 2019 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Societe

Mort d'Henri Diatta : La mère d'Henriette Sambou et trois enseignants arrêtés pour…

Single Post
Mort d'Henri Diatta : La mère d'Henriette Sambou et trois enseignants arrêtés pour…

L'affaire Henri Diatta, du nom de ce professeur servant à Fass Barigo et décédé dimanche dernier après avoir été poignardé par l'élève Henriette Sambou, est loin de livrer tous ses secrets. En effet, après deux jours de garde à vue de la jeune fille qui est en classe de terminale aux cours privés "Nelson Mandela" dans la commune de Diourbel, la gendarmerie de Ndoulo a procédé à l'attestation que quatre autres individus dont la mère d'Henriette Sambou tenancière du bar à Ngohé où le Henri Diatta a trouvé la mort.

Entre autres griefs reprochés à la dame, le délit de commercialisation de boissons alcoolisées et ouverture de lieu de consommation d'alcool sans autorisation, mais aussi non assistance à personne en danger de mort. C'est d'ailleurs ce dernier chef cité qui est reproché aux trois autres personnes.

Des sources proches de l'enquête rapportent qu'il y a eu de la part de ces quatre personnes une intention manifeste de passer l'affaire sous silence pour avoir laissé Henri Diatta se vider mortellement de son sang, après avoir été poignardé par Henriette Sambou à la cuisse.

Et même si le certificat de genre de mort n'a jusque-là pas été ajouté au dossier, nos sources révèlent qu'il s'est passé au moins quatre bonnes heures avant que la victime ne soit évacué à l'hôpital régional Heinrich Lubke de Diourbel où son décès a été constaté.

Article_similaires

24 Commentaires

  1. Auteur

    N.o1

    En Mars, 2019 (08:09 AM)
    Médecin après la mort oui. N'importe quoi. Il a perdu rek.
  2. Auteur

    Pick

    En Mars, 2019 (08:10 AM)
    Poignardé à 11h, évacué à 17h ? La faute est vraiment grave. Il est mort bêtement. Paix à son âme.
    Auteur

    En Mars, 2019 (08:18 AM)
    CES ENSEIGNANTS DOIVENT ETRE RADIES
    Auteur

    La Verite

    En Mars, 2019 (08:26 AM)
    Toujours le Médecin après la mort. Le bar avait été ouvert au nez et à la barbe des autorités et il a fallu cet incident malheureux pour que l'on nous dise qu'il a été ouvert sans autorisation. Pourquoi les gens réagissent toujours après un drame ? C' est cela l'émergence tant chantée ?

    • Auteur

      Reply_author

      En Mars, 2019 (14:54 PM)
      les forces de police et de gendarmerie sont au courant de tous ces bars clandestins! leur silence est acheté avec des billets de banques ou des de l'alcool gratuit
    Auteur

    En Mars, 2019 (08:27 AM)
    Si cela est vrai, ces individus sont inhumains.
    Auteur

    En Mars, 2019 (08:27 AM)
    Si cela est vrai, ces individus sont inhumains.
    Auteur

    En Mars, 2019 (08:27 AM)
    Si cela est vrai, ces individus sont inhumains.
    Auteur

    Byd

    En Mars, 2019 (08:30 AM)
    C'est pas une surprise,cela a été toujours ainsi. On intervient après un drame,une catastrophe.
    Auteur

    Boy Maroc

    En Mars, 2019 (08:31 AM)
    Ce Henry Ndiaye mon geuna niak fayda je suis blesse a la cuisse je reste chez moi pour attendre quoi. Il fallait qu'il aille a l'hopital, il a pu se deplacer de son lieu d'agression jusque chez luidemone hapital monka geune. Il est mort pour une affaire de Badio tchimmm.
    Auteur

    Toujours Ces Gens-saignants!

    En Mars, 2019 (08:45 AM)
    Toujours ces Gens-saignants!
    Auteur

    Lamine

    En Mars, 2019 (08:52 AM)
    Chers compatriotes! N'oubliez jamais l'effet de l'alcool. !!! Ce n'est pas une excuse mais une réalité. Si vous avez la chance de pas être intéressé par ce fléau des temps modernes vous pouvez remercier le Créateur.
    • Auteur

      Reply_author

      En Mars, 2019 (09:01 AM)
      sauf que quand vous êtes ivre, votre libido est décuplée et le naturel prend le dessus !

      ces bons musulmans qui fréquent les bars, boivent, se saoulent et agressent les femmes !
      bizarre que tous ces 3 profs étaient sur les lieux , ils sont censés être intelligents et aucun d'eux n'a eu le réflexe de le transporter en urgence à l'hôpital ?????
    Auteur

    Anonyme

    En Mars, 2019 (09:03 AM)
    Si sa mère et arrêter vraiment c'est la honte elle n'a même pas le deuil sont fils je ne comprends pas deux poids deux mesures dommage
    Auteur

    Diatta Ndiaye

    En Mars, 2019 (09:18 AM)
    Henriette Sambou ou Henriette Diatta?
    Auteur

    En Mars, 2019 (09:29 AM)
    Des enseignants censés être des éducateurs qui ne savent même assister une personne en danger n'ont aucune leçon de civisme dans leur congolot je suis désolé et désemparé pour leur sort car ndoungousine les attend et les conséquences vont suivre
    • Auteur

      Reply_authorr

      En Mars, 2019 (14:41 PM)
      certainement ils étaient tous des littéraires. sinon ils ne voulaient pas défier la mère qui tentait de camoufler l'affaire de peur à ne plus boire à crédit.
    • Auteur

      Prof

      En Mars, 2019 (16:21 PM)
      certainement ils étaient tous des littéraires. sinon ils ne voulaient pas défier la mère qui tentait de camoufler l'affaire de peur à ne plus boire à crédit.
    Auteur

    En Mars, 2019 (09:37 AM)
    Au Sénégal les enseignants ne savent que deux choses. Baisers leurs élèves et aller en grève.
    Auteur

    En Mars, 2019 (09:41 AM)
    La c'est quand même pas juste de déférer cette pauvre femme déjà endeuillée avec la mort de son fils. Les autorités auraient pu ordonner la fermeture du bar à titre de mesure conservatoire et surseoir les poursuites contre cette pauvre femme en attendant de traiter cette affaire de meurtre et de lui donner le temps de faire son deuil.



    Le traitement réservé à cette femme est INJUSTE!!
    Auteur

    En Mars, 2019 (10:13 AM)
    Beaucoup de bars clandestins partout, les autorités ferment les yeux. Alcool en quantité, prostituées, mineurs.
    Auteur

    Momar

    En Mars, 2019 (10:24 AM)
    Sur quelle planète ces enseignants se trouvaient-ils pour ne pas se rendre compte de la gravité de la blessure de leur collègue? Celui-ci a peut-être été atteint à l'artère fémorale si l'on s'en réfère à l'importance du saignement. Comment des enseignants peuvent-ils ignorer cette réalité élémentaire dont la connaissance est du domaine simple des compétences de vie commune?
    • Auteur

      Prof

      En Mars, 2019 (14:44 PM)
      certainement ils étaient tous des littéraires. sinon ils ne voulaient pas défier la mère qui tentait de camoufler l'affaire de peur à ne plus boire à crédit.
    • Auteur

      Prof

      En Mars, 2019 (14:45 PM)
      certainement ils étaient tous des littéraires. sinon ils ne voulaient pas défier la mère qui tentait de camoufler l'affaire de peur à ne plus boire à crédit.
    • Auteur

      Prof

      En Mars, 2019 (14:45 PM)
      certainement ils étaient tous des littéraires. sinon ils ne voulaient pas défier la mère qui tentait de camoufler l'affaire de peur à ne plus boire à crédit.
    • Auteur

      Prof

      En Mars, 2019 (16:21 PM)
      certainement ils étaient tous des littéraires. sinon ils ne voulaient pas défier la mère qui tentait de camoufler l'affaire de peur à ne plus boire à crédit.
    • Auteur

      Prof

      En Mars, 2019 (16:21 PM)
      certainement ils étaient tous des littéraires. sinon ils ne voulaient pas défier la mère qui tentait de camoufler l'affaire de peur à ne plus boire à crédit.
    Auteur

    Diallo

    En Mars, 2019 (10:39 AM)
    Il faudra également voir à Vélingara;où les bras clandestins pullules .Les jeunes meurent comme des mouches à cause de la boisson de fabrication locale (soumsoum,béssou ...etc).Il y'a également le problème de la drogue (yamba) qui est vendu dans beaucoup de maisons,surtout vers Vélingara foulbé,Thiacang,à coté de la mosquée des sarakholé(,famile Camara,où les femmes sont impliquées,c'est même un lieu de rencontre des consommateurs de Vélingara
    • Auteur

      Prof

      En Mars, 2019 (14:45 PM)
      certainement ils étaient tous des littéraires. sinon ils ne voulaient pas défier la mère qui tentait de camoufler l'affaire de peur à ne plus boire à crédit.
    Auteur

    Naye

    En Mars, 2019 (12:18 PM)
    Connaissant les enseignants, c'est sur qu'ils pensaient à leurs poches. Combien ils vont depenser pour les soins de leurs camarades. Ils préfèrent comme bon senegalais faire du grawoul yalla baxna

    :Paix à son ame
    Auteur

    Jinnés Satan

    En Mars, 2019 (13:05 PM)
    On ne viole pas devant des témoins de surcroit un bar ou il y'a la famille et les clients ...



    Je pense très honnêtement que les choses sont allez vite ...la victime ne croyez pas au menace d' Henriette... , et cette dernière voulait lui faire peur en visant les parties qu'elle croyait pas mortel !!!!



    Dommage pour les deux amies ....



    NB: Dieu m'a montré dans un rêve, il y'a des" Djinns de Satan" qui sont au sénégal avec des visages de chiens et un corps frêle et sans force physique , mais qui ont le pouvoir de s'introduire dans une personne et lui faire des actes horribles , la personne après pour un oui ou un non tue ..., mais toute de suite après le forfait il sort de la personne ...



    bilakhi Walakhi wa-talakhi Barké alkhouranou- Karim deugue-là je l'ai vu en rêve !!!

    et je ne disculpe pas Henriette !!!!
    Auteur

    En Mars, 2019 (14:16 PM)
    Rien n'est sérieux dans ce pays tout est laxisme
    Auteur

    En Mars, 2019 (16:00 PM)
    Auteur

    Coumba

    En Mars, 2019 (13:50 PM)
    Gora Kane, il faut travailler ton Francais. Il est chaotique...

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Top Banner
Banner 01
Banner 01
Top Banner
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email

Identifiez-vous

Don't have an account? Registration
OR