Lundi 23 Mai, 2022 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33

Societe

Procès Kabirou Mbodje : Le Directeur Général de Wari risque 2 ans d'emprisonnement pour abus de biens sociaux.

Single Post
Procès Kabirou Mbodje : Le Directeur Général de Wari risque 2 ans d'emprisonnement pour abus de biens sociaux.
Poursuivis pour abus de confiance et augmentation irrégulière du capital social, Kabirou Mbodje risque 2 ans d'emprisonnement dont 6 mois ferme si le juge suit le réquisitoire du procureur. En effet, l’affaire l'opposant à ses ex-collaborateurs Malick Fall et Seyni Camara a été jugé à la barre de la troisième chambre correctionnelle de Dakar,  ce mercredi 11 août 2021 après son énième renvoi. 

À l'entame du procès, la chambre a constaté que le prévenu Kabirou Mbodje était absent. Et pour justifier le fait, son avocat Me Boubacar Camara a fait savoir que son client n'a pas pu se déplacer à cause de la pandémie de Covid-19. Une allégation vite rejetée par Me Abou Dialy Kane qui souligne que le prévenu ne veut pas tout simplement comparaître. 

Témoin dans cette affaire, le commissaire aux comptes a déclaré devant le prétoire qu'il y a des incertitudes par rapport aux malversations alléguées. "Je n’ai pas décelé de détournement", a-t-il dit. 

Interrogé sur les faits, Malick Fall précise que la plainte portée contre Kabirou Mbodje date de 2018, mais l’ordre des experts avait mis le coude sur le dossier. Kabirou a été condamné sous astreinte de payer. "Ce que nous avons constaté dans le rapport c'est qu’il n’y a pas de document l'investissant à partir de 2016 car sa mission avait pris fin en 2015. C’est de la complicité active, ce que le commissaire a fait. Il n’a pas réagi lors des transferts de fonds, alors qu'il devait alerter, mais le témoin dit avoir alerté le gérant", a-t-il précisé. 

Surpris en train de souffler des réponses au témoin, Me Seydou Diagne recadre Me Ababacar Camara en lui interdisant de souffler des réponses au témoin qui est votre employeur. "Le témoin a clairement dit avoir émis des réserves et fait des alertes", a soutenu la robe noire. 

Lors de son réquisitoire, le maître des poursuites a parlé de sommes indûment perçues et des remises volontaires. Sur ce, il souligne que le prévenu n’a pas pu justifier leur utilisation, donc le détournement est établi. 

Selon lui, il s'agit bel et bien d’abus de confiance de biens sociaux, car les faits commis l'ont été dans le cadre d’une gestion. "On ne peut pas éclater l’infraction pour laquelle il est renvoyé devant cette barre, notamment l'abus de confiance et l'escroquerie", a relevé le parquet qui le déclare coupable et le condamne à 2 ans dont 6 mois pour abus de biens sociaux. 

L'affaire a été mise en délibéré jusqu'au 8 septembre prochain.


7 Commentaires

  1. Auteur

    En Août, 2021 (05:42 AM)
    dommage que ça tourne en eau de boudin, c'etait une reussite exemplaire !
    • Auteur

      Reply_author

      En Août, 2021 (06:04 AM)
      En Afrique c comme ça on détruit les piliers de la société tous le genie du transfert numérique c incontestablement lui l'état devait se sacrifier pour qu'il ne soit pas dans de situation pareil juste pour encourager la créativité. 
    {comment_ads}
    • Auteur

      Reply_author

      En Août, 2021 (06:14 AM)
      Personne ne l'a sacrifié, il n'a pas su garder le capte et adapté son business par rapport à l'évolution du marché et de la technologie, pourquoi en un moment donné lorsque Orange money s'imposer il n'a pas réduit ses tarifs comme wave 1%, pourquoi il demandait au distributeur de payer 10 FCFA par jour, et enfin wari n'était plus sénégalais depuis 2013 parce qu'il avait délocalisé le siège social vers Togo pour éviter de payer certains taxes et impôts, il tout fait pour écarter ses deux associés de début. 
    {comment_ads}
  2. Auteur

    Justice Divine

    En Août, 2021 (07:10 AM)
    Peut être l'action de la justice divine. Ce trio a dépouillé initialement un investisseur européen, après le forfait, le partage du butin a semé la discorde entre eux. Que Allah nous préserve de nos insuffisances 
    {comment_ads}
    • Auteur

      Reply_author

      En Août, 2021 (07:12 AM)
      Ce trio a dépouillé initialement un investisseur européen, le partage du butin a mal tourné. Que Allah nous pardonne nos insuffisances 
    {comment_ads}
    Auteur

    En Août, 2021 (08:38 AM)
    L'environnement social et les mentalités ne permettent pas le développement de Fintech au Sénégal. Wari bat de l'aile mais kabirou aura au moins la vie sauve et pourrait se déployer ailleurs 
    {comment_ads}
    Auteur

    En Août, 2021 (08:46 AM)
    le parquet qui le déclare coupable et le condamne à 2 ans dont 6 mois pour abus de biens sociaux. Depuis quand le parquet condamne?
    {comment_ads}
    Auteur

    Ultra Conservateur

    En Août, 2021 (08:48 AM)
    Kabirou a été trop confiant et arrogant. Il ne voyait pas le futur c'est pourquoi il avait décliné une importante offre disant qu'il n'en avait pas besoin puis ce qu'il etait déjà leader dans son domaine
    Auteur

    Sonko

    En Août, 2021 (09:54 AM)
    SVP .

    Dites à Sonko de se taire sur cette d'affaire qui est strictement privée .

    Je suis sur qu'il cherche un sujet de point de presse ( Monologue) actuellement ..

    Juste un Conseil.
    {comment_ads}
    Auteur

    En Août, 2021 (10:04 AM)
    Est ce que WARI existe toujours ?
    {comment_ads}

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email