Vendredi 12 Juillet, 2024 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Societe

[Tabaski 2024] TikTok, le nouveau foirail

Single Post
[Tabaski 2024] TikTok, le nouveau foirail
À l'approche de la Tabaski, TikTok devient le nouvel Eldorado du commerce des béliers au Sénégal. Des éleveurs optent pour des ventes directes depuis chez eux afin d’éviter les foires souvent peu sécurisées. Cette plateforme redéfinit ainsi le rituel millénaire d'achat du mouton pour la grande fête musulmane.

Nouveau réflexe quotidien, TikTok capte l'attention à chaque instant : au réveil, pendant le repas, lors des pauses ou dans les transports. Plus qu'un simple moyen de combattre l'ennui, consulter son smartphone pour naviguer sur l'application est devenu une habitude. Véritable caverne d'Ali Baba numérique, TikTok, avec la complicité de son algorithme, vous plonge dans l'univers du « scrollage », cette manie de faire défiler sans fin des vidéos. Les contenus y sont aussi divers que captivants : des actualités, du sport, des défis, et même des diffusions en direct.

Au Sénégal, ces dernières sont particulièrement prisées par les commerçants qui voient en TikTok une vitrine de choix. Grâce à ce réseau social, des influenceuses comme Mami Cobra et Mame Ndiaye Savon parviennent à écouler leurs produits avec succès et gagner en notoriété. Ce succès a encouragé de nombreux vendeurs à adopter les directs pour promouvoir leurs articles et créer ainsi un marché virtuel où l'on trouve de tout, même des béliers. À l'approche de la grande célébration musulmane, la Tabaski, certains éleveurs choisissent désormais TikTok pour leurs ventes, prouvant que l'application s'est imposée comme un outil incontournable du commerce moderne.

Sécurité et confort : L'alternative domiciliaire

Pape Gueye est un informaticien de formation qui se distingue par une passion inébranlable pour l’élevage, une tradition familiale profondément ancrée. « Le métier d'éleveur est avant tout une passion et un héritage de mes parents. Ma grand-mère et mon grand-père étaient déjà éleveurs, et plus je grandissais, plus cette activité me captivait. Je n'ai d'ailleurs jamais vu mon père acheter un mouton pour la Tabaski, ce qui en dit long sur notre engagement familial », raconte-t-il avec fierté. Contrairement à bon nombre d'éleveurs qui préfèrent exposer leurs animaux dans des foires ou sur des places publiques, Pape a opté pour la sécurité et la tranquillité de son domicile.

« Avec l’urbanisation croissante, les espaces de vente deviennent de plus en plus rares. La sécurité dans ces lieux laisse également à désirer, tant pour les clients que pour les vendeurs. Les acheteurs redoutent les pickpockets, tandis que les éleveurs risquent de se faire dérober leurs bêtes », dit-il. De plus, Pape met en lumière un autre problème non négligeable qui est celui de la salubrité déplorable de nombreuses bergeries à ciel ouvert.

Pape Gueye : « Les affaires marchent »

Face à ces défis, il a choisi de préserver ses animaux dans un environnement propre et sécurisé et de garantir ainsi une meilleure qualité de vie pour ses bêtes et une tranquillité d’esprit pour lui-même. Sur le toit de sa maison familiale, l’éleveur ne se contente pas seulement d’allumer son smartphone, mais de transformer chaque pixel en une vitrine virtuelle, captivante et interactive.

Après l’ouverture de l’application TikTok, il se lance dans un direct où, pendant trente minutes à une heure, il présente un à un ses moutons à une audience modeste mais attentive. Les commentaires fusent : « À quel prix ? » et « Où êtes-vous situé ? ». Entre deux inspections ovines, Pape Gueye répond avec dextérité aux appels de clients sur son deuxième téléphone, dont le numéro s’affiche clairement à l’écran. Il explique sa démarche : « TikTok est un réseau social parmi les plus en vogue aujourd'hui, offrant une visibilité incomparable pour le marketing. J'ai choisi cette plateforme pour sa large audience et son interactivité rapide. C’est une stratégie efficace pour se faire connaître et digitaliser la vente, comblant le vide des points de vente à Dakar ».

Quant à ses moutons, il y en a pour toutes les bourses, des prix variant de 120 000 FCFA jusqu’à 700 000 FCFA, et même au-delà. Sans trop dévoiler les revenus tirés de cette initiative digitale, l’éleveur 2.0 reste modeste : « Les affaires marchent ». Mais Pape Gueye n’est pas le seul à avoir eu cette idée lumineuse.

Les stratégies gagnantes des vendeurs de béliers

Sur l'application, foisonnent d'autres éleveurs, créant ainsi un marché virtuel hautement concurrentiel. Et dans cet univers de compétition acharnée, se démarquer devient primordial. À cet égard, l'utilisateur « Paradis66 » se distingue en offrant une garantie sur ses béliers, jusqu'au jour précis de la célébration. « En cas de souci, vous pouvez me le ramener. Vous aurez le choix entre en sélectionner un autre ou être remboursé », explique-t-il avec assurance, confortablement installé dans l'enclos aménagé chez lui.

Un domaine où Pape Gueye excelle également : « J'applique mes compétences pour vendre mes moutons, fort de ma formation initiale en informatique et de ma certification en marketing digital ». TikTok n'est pas réservé uniquement aux éleveurs à domicile. En poursuivant son défilement, on peut assister à des diffusions en direct où des vendeurs exposent leurs produits au grand public.

Pour les acheteurs de dernière minute réticents à se rendre sur les lieux de vente habituels, l'alternative est claire : ouvrir TikTok !


2 Commentaires

  1. Auteur

    Yes

    En Juin, 2024 (10:58 AM)
    La révolution des 15 francs
  2. Auteur

    En Juin, 2024 (14:39 PM)
    Les orangs outans c'est sur chonko tok
    {comment_ads}

Participer à la Discussion

  • Nous vous prions d'etre courtois.
  • N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
  • N'envoyez pas de message inutile.
  • Pas de messages répétitifs, ou de hors sujéts.
  • Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée, sexuel ou en violation avec la loi. Ces messages seront supprimés. --
  • Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire gratuit.
  • Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
Auteur: Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire...

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email