Vendredi 12 Juillet, 2024 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Video

Ministère des Finances : Mamadou Moustapha Ba passe le témoin à Cheikh Diba et exprime un sentiment du devoir accompli

Single Post
Ministère des Finances : Mamadou Moustapha Ba passe le témoin à Cheikh Diba et exprime un sentiment du devoir accompli
Après le ministère de l’Economie, du Plan et de la Coopération, Mamadou Moustapha Ba s’est rendu au département des Finances et du Budget pour passer également le témoin à son successeur Cheikh Diba, le nouveau ministre. Au cours de cette rencontre, qui s’est tenue ce jeudi, le ministre des Finances et du Budget sortant a exprimé un sentiment du devoir accompli après 30 ans de bons et loyaux services audit ministère où il est entré en 1992. « En me nommant ministre des Finances et du Budget le 17 septembre 2022, puis en me confirmant deux fois dans cette fonction, la seconde fois avec un élargissement de mes attributions, le Président Macky Sall m’a offert l’opportunité d’amplifier, de parachever mon engagement de plus de 30 ans au sein de ce département », s’est-il réjoui.

Mieux, il ajoute : « C’est donc avec l’espoir d’avoir été utile à mon pays que je quitte aujourd’hui mes fonctions. Je me considère comme un soldat, sans doute, pour avoir été enfant de troupe. Or, vous le savez, la seule satisfaction du soldat, c’est le sentiment du devoir accompli. L’histoire jugera si nous avons fait correctement notre devoir. Mais, j’ose dire, déjà présent, que j’ai eu le privilège de travailler avec des collaborateurs remarquables, des agents compétents et engagés, soldats comme moi qui se sont battus sans relâche afin que ce pays avance ».

« Les finances publiques ont connu des mutations avec des budgets record, d’une année à l’autre »

Selon lui, les finances publiques ont connu des mutations avec des budgets record, d’une année à l’autre, avec l’atteinte notamment des 3,6 milliards en 2024. Et de 2014 à nos jours, les différents budgets ont assuré la mise en œuvre des investissements majeurs du Plan Sénégal émergent (PSE), ayant permis un rattrapage infrastructurel avec les 2526 kilomètres de route, les 6673 kilomètres de piste de désenclavement, les 189 kilomètres d’autoroute, les ponts, le projet pilote de Bus rapide transit (BRT), la relance du transport ferroviaire avec le Train express régional (TER) et la réhabilitation de l’axe Dakar-Tambacounda et des villes intérieures.

Le ministre sortant ajoute que ce PSE a permis au pays de renforcer la politique d’inclusion sociale à travers les marqueurs sociaux : le PUMA, le PUDC, la CMU, le programme national de bourse de sécurité familiale et la DER/FJ. Il a aussi permis de soutenir le pouvoir d’achat des ménages à travers des niveaux de « subvention inédits » et de renoncement des droits et taxes et de douane aussi bien pour l’énergie, les hydrocarbures que les denrées de première nécessité. Le PSE a également permis de procéder à d'importantes revalorisation salariale.

Toutefois, Mamadou Moustapha Ba a reconnu que l’ampleur de ces résultats tangibles a naturellement éprouvé les finances publiques, avec un surcroît d’endettement et de dépenses courantes.

Face à ce surcroît d’endettement, le ministre sortant s’est dit persuadé que son successeur, qui était jusqu’ici directeur de la programmation budgétaire, à qui il passe le témoin aujourd’hui en sa nouvelle qualité de ministre des Finances et du Budget, saura prendre, avec son équipe, « les mesures adéquates pour apporter les mesures d’ajustement nécessaires ». A en croire Mamadou Moustapha Ba, la nomination de Cheikh Diba comme son successeur sonne comme un second succès consécutif pour la DGPPE ».

Pour lui, le seul défi majeur que le tout nouveau ministre des Finances et du Budget peut, et va relever, est la restauration des marges de manœuvre budgétaire de l’Etat, par la maximisation des recettes, la rationalisation des dépenses et une maîtrise de l’endettement.

« Le Sénégal se trouve en face de nouveaux défis, à l’aube de nouvelles batailles, et le ministère des Finances va être à la pointe du combat »

Le nouveau ministre, prenant la parole, s’est d’abord réjoui de succéder à « un ami, un mentor, un homme pour qui il a infiniment de respect et dont les qualités professionnelles et humaines font l’objet d’une rare unanimité ». Selon lui, le ministre Mamadou Moustapha Ba est un homme exemplaire à qui il a profité de son expérience et de son expertise.

Cheikh Diba a également tenu à rassurer son prédécesseur qu’il veillera à prendre bien soin de son legs. Pour lui, le Sénégal se trouve aujourd’hui en face de nouveaux défis, à l’aube de nouvelles batailles, et le ministère des Finances va être à la pointe du combat. « Je m’engage à mobiliser l’ensemble des ressources humaines de ce département, à améliorer leurs conditions de travail, à les pousser vers davantage de performance, à renforcer l’éthique, la transparence mais aussi la solidarité. Je ne serai pas seulement un chef, je m’évertuerais à être un bon père de famille, une famille soudée, motivée et épanouie sur tous les plans », a laissé entendre Cheikh Diba.


4 Commentaires

  1. Auteur

    Kumba

    En Avril, 2024 (04:47 AM)
    Devoir accompli? Du n importe quoi
  2. Auteur

    Deug Rek

    En Avril, 2024 (07:01 AM)
    Diba est comptable de cette gestion aussi et je trouve qu'il n'a pas les épaules larges pour gérer ce ministère.
    {comment_ads}
    Auteur

    En Avril, 2024 (08:11 AM)
    Oui moustapha Ba, un sentiment du devoir accompli dans la dignité et l amour de la patrie ! Un excellent ministre des finances qui a laissé au nouveau régime des comptes publics en bonne santé financière ! Travaillez maintenant, beuri nguene wakh toropp
    {comment_ads}
    Auteur

    Soul

    En Avril, 2024 (09:09 AM)
    Ils n'auront pas grand chose a faire la ligne est deja tracee il faut juste un peut d'effort 
    {comment_ads}

Participer à la Discussion

  • Nous vous prions d'etre courtois.
  • N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
  • N'envoyez pas de message inutile.
  • Pas de messages répétitifs, ou de hors sujéts.
  • Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée, sexuel ou en violation avec la loi. Ces messages seront supprimés. --
  • Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire gratuit.
  • Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
Auteur: Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire...

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email