Mardi 16 Juillet, 2019 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Banner 01
Afrique

Ecole inter-Etats des sciences et médecine vétérinaires de l’Ucad: Ado favori d’un autre…Ouattara

Single Post
Ecole inter-Etats des sciences et médecine vétérinaires de l’Ucad: Ado favori d’un autre…Ouattara

Des étudiants de nationalité ivoirienne rencontrés à l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar (Ucad) sont divisés sur la Présidentielle qui se tient dans leur pays d’origine ce 25 octobre.
Posté à l’entrée de la porte de l’Ecole inter-Etats des sciences et médecine vétérinaires (Eismv), Idriss Ouattara se dit préoccupé par ce scrutin. Tient clair, taille moyenne, il manipule son portable en discutant avec un de ses amis. Refusant de dévoiler son appartenance politique, notre interlocuteur renseigne que le Président Alassane Ouattara est le seul candidat crédible et capable de mettre la Côte d’Ivoire sur les rails du développement.
« Aujour­d’­hui, Alassane Ouattara a fait ses preuves. Il est en train de reconstruire le pays. Et il a fini de gagner la confiance de la majorité des Ivoiriens, parce qu’il a réussi à faire décoller le pays après des années de conflit », constate M. Ouattara. Avant de faire savoir qu’il s’imprègne de la politique ivoirienne pour pouvoir donner son opinion sur la manière dont les hommes politiques gouvernent la Côte d’Ivoire. A ses yeux, les deux candidats qui se sont retirés de la Présidentielle ne sont pas représentatifs.
« Ils n’ont aucune base électorale. Donc, ils ne peuvent pas s’imposer devant Ouattara. Vous, en tant qu’observateur, avez-vous vu parmi ces candidats en lice une personne qui peut gagner Ouattara ? Pascal Affi N’guessan dont on parle souvent est aujourd’hui contesté au sein même du Front populaire ivoirien (Fpi), parce que la plupart des membres de cette formation politique ne veulent pas que le Fpi présente un candidat autre que Laurent Gbagbo», explique-t-il.
Son ami, quant à lui, préfère garder l’anonymat. Pourtant, il fait partie des responsables de la communauté ivoirienne au sein dudit institut. Interpellé sur le scrutin de ce 25 octobre, le compatriote de Idriss Ouattara répond : «Je ne m’intéresse pas à la politique. Ce qui compte pour moi, c’est la planification, la politique pour le développement. Les gens doivent essayer de travailler pour que le pays avance. Et je trouve qu’il y a des candidats sur qui les Ivoiriens peuvent compter», lance-t-il.
Pour lui, c’est une «honte», en tant que candidat – c’est le cas de Mamadou Koulibaly et Amara Essy (voir ailleurs) - de se retirer à quelques jours du vote.

Article_similaires

1 Commentaires

  1. Auteur

    Le_senegalais

    En Octobre, 2015 (16:54 PM)
    je prie pour que tout se passe dans la paix,



    le senegal doit s'inspirer de la cote d'ivoire pour le developpement



    j'etas content de l'autoroute abidjan-yamou

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01
Top Banner
Banner 01
Banner 01
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email

Identifiez-vous

Don't have an account? Registration
OR