Accueil | Identifiez vous pour acceder à nos services |  Connexion | M'inscrire | Aide
actualites
Meurtres et disparitions dans un climat de suspicion au Mali
   Par Irin | IRIN |  Dimanche 03 février, 2013 18:01  | Consulté 9605  fois  | 28 commentaires   Favoris
| -Imprimer| Envoyer
Afrique | Mots Clés: Mali, Disparitions, Executions
source: IRIN

L’époux de Seyo Sangho a été arrêté par des soldats de l’armée malienne au marché central de Konna, ville située au centre du Mali, à 900 km de Bamako, alors qu’il se querellait avec un autre homme. « Depuis, je ne l’ai pas revu », a-t-elle dit. « C’était il y a dix jours ».

Des habitants de Konna ont dit à IRIN qu’ils se méfiaient de tout le monde : des hommes portant la barbe, des femmes portant le hijab, des mendiants du Pays Dogon, des étudiants des écoles coraniques et des soldats, qui auraient la gâchette facile.

 À travers le pays, nombreux sont les Maliens qui accusent les touaregs d’avoir ouvert la porte aux rebelles et de les avoir aidés à prendre le contrôle des deux tiers du pays. Les séparatistes touaregs ont mis la main sur le Nord en avril, mais ils ont rapidement été écartés par des groupes islamistes bien armés.

 Les non-touaregs et les non-arabes eux-mêmes ont peur. « Je ne conduis pas le soir. Si un soldat me demande de m’arrêter, je sais que c’est fini », a dit à IRIN Cheiko, un chauffeur de Sévaré, ville située à 60 km au sud de Konna.

Réseau d’informateurs

 Dans le cadre de la création d’un réseau d’informateurs chargés de surveiller les étrangers, les autorités maliennes ont annoncé l’ouverture d’une ligne téléphonique qui permettra à la population de dénoncer les individus suspectés d’être des djihadistes. Certains disent craindre que la ligne téléphonique ne soit utilisée avec trop de précipitation, et bon nombre de peuls et de touaregs fuient les villes de Diabaly, Konna et Douentza de peur d’être pris pour des infiltrés.

« Des gens disparaissent et on ne les revoit plus. Tout déplacement ou toute personne qui n’est pas connue dans le quartier risque d’être signalée », a dit Aissata, une jeune femme de la ville de Konna.

 À Mopti et Sévaré – des villes voisines – les résidents ont eux-aussi changé de comportement et essayent de faire profil bas. « Nous ne sommes pas de nature suspicieuse, c’est une ville très cosmopolite », a dit le maire de Mopti, Oumar Bahtily. « Mais étant donné la situation, nous avons dû changer nos habitudes ».

« Nous ne visons ni les touaregs ni les arabes, mais si un étranger arrive en ville, nous avons besoin de savoir qui il est », a-t-il ajouté.

Des adolescents exécutés, selon des témoins

 Plusieurs résidents du quartier de Berlin, situé aux abords de Sévaré, ont dit à IRIN qu’ils avaient assisté à l’exécution de quinze jeunes hommes. Moussa Sidibé, un ancien soldat de l’armée malienne, a indiqué à IRIN qu’il avait vu une quinzaine d’hommes se faire conduire dans un champ avant de se faire tirer dans le dos ; leurs corps ont ensuite été jetés dans un puits.

« Je l’ai vu de mes propres yeux. Les hommes ont été amenés dans un champ et des soldats les ont abattus », a dit M. Sidibé.

 Une femme, qui vit à proximité du champ en question et qui a demandé à garder l’anonymat, a confirmé les faits. « Je me dirigeais vers le puits quand j’ai vu des soldats dans le champ et trois hommes qui avaient les pieds et poings liés. Les garçons avaient l’air jeune, pas plus de 17 ou 18 ans. La dernière chose que j’ai vue, c’est un garçon qui s’est fait tirer dans le dos ».

L’armée et la police locale de Sévaré indiquent ne pas avoir connaissance d’arrestations ou de coups de feu tirés. « Si des coups de feu ont été tirés à Sévaré, il s’agissait certainement de personnes fêtant la libération de la ville », a dit le commandant Mariko, qui est à la tête des forces de police de Sévaré. « Il n’y a pas de bourreau ici. Tous les suspects ont été envoyés à Bamako. Nous sommes en guerre, mais nous respectons la loi ».


« Des gens disparaissent et on ne les revoit plus »  
Le capitaine Faran Keita, porte-parole de la base militaire, a nié avoir connaissance de l’exécution de suspects.

 Plusieurs autres personnes ont fait état de disparitions ou de meurtres. Dans le village de Nyminyana, situé à quelques kilomètres de Douentza (à 165 km de Mopti), qui a été contrôlé par les groupes islamistes, puis reconquis par les troupes françaises et maliennes le 21 janvier, des soldats maliens sont partis à la recherche du marabout (le chef religieux musulman) du village et l’ont arrêté. Quelques jours plus tard, des villageois ont retrouvé son corps, qui avait été brûlé, dans le bush.

« Les rebelles ne sont jamais entrés dans le village. Nous ne savons pas pourquoi le marabout a été tué, peut-être voulaient-ils régler leurs comptes », a dit un villageois qui a demandé à garder l’anonymat, de crainte d’être pris pour cible à son tour.

« On peut s’en tirer sans être puni ».

Des Maliens du nord arrêtés

 Le réseau d’informateurs a permis l’arrestation à Sévaré de personnes venues du Nord. Les résidents de la ville ont dit à IRIN que les nordistes qui sont arrivés à la gare routière ont été stoppés, battus et arrêtés.

« À son arrivée à Sévaré, un ami originaire de Gao a été emmené au quartier général de l’armée où il a été battu. Quand les soldats l’ont relâché, il est reparti dans le Nord tout de suite », a dit à IRIN Abba, un guide touristique au chômage.

 Philippe Bilion, un chercheur de Human Rights Watch qui enquête sur les signalements de violences à Sévaré, dispose de la liste des noms des personnes arrêtées.

« La plupart des personnes arrêtées sont des peuls, un groupe ethnique nomade proche des touaregs. D’autres ont été suspectés d’avoir aidé les rebelles islamistes », a-t-il dit à IRIN.

« Jusqu’à présent, les autorités n’ont montré aucune volonté d’enquêter sur les personnes disparues. Le signal qu’elles envoient aux soldats est qu’ils peuvent s’en tirer sans être punis. Si elles n’agissent pas maintenant, nous risquons d’assister à une multiplication de ces incidents alors que le conflit se poursuit ».

M. Keita a reconnu que des arrestations avaient eu lieu. « Le pays est en état d’urgence ; ces mesures sont nécessaires pour protéger la vie des civils », a-t-il dit à IRIN.

 La France a demandé le déploiement d’observateurs internationaux des droits de l’homme au Mali afin de prévenir les violences injustifiées et la montée des violences intercommunautaires.

 Les analystes ont fait part de leurs craintes de voir les nombreuses milices civiles maliennes se joindre aux efforts entrepris pour chasser les djihadistes. 

 Des voix s’élèvent pour demander l’envoi d’une force internationale d’interposition ou de troupes internationales pour surveiller ces opérations.

Des milices prêtes à combattre

 À Sévaré, au moins trois groupes miliciens ont été formés – en général, par d’anciens soldats – afin d’aider une armée malienne sous-financée et insuffisamment formée à traquer les djihadistes.

 Au camp de Ganda Iso, établi à l’extérieur de Sévaré, une milice composée d’un millier d’hommes, principalement des membres de l’ethnie Songhaï – pour la plupart des réfugiés du Nord – se prépare au combat. Vêtus d’uniformes de fortune élimés et armés de quelques Kalachnikovs rouillées, ils ne sont pas préparés au combat. Mais leur chef, Ibrahim Diallo, indique qu’ils seront prêts à se battre dès que l’armée leur aura fourni des fusils corrects.

« Nous sommes prêts à débarrasser le pays des terroristes qui ont aidé les rebelles à prendre le contrôle de nos villes. Nous attendons seulement que l’armée nous accepte », a dit à IRIN M. Diallo.

 À la base militaire de Sévaré, M. Keita a indiqué que les membres des milices devraient compter pour près de la moitié des nouvelles recrues d’une armée malienne en reconstruction, mais qu’aucun milicien n’avait été incorporé pour l’instant.

« Nous n’allons pas juste les lancer dans les combats. Ils recevront une formation adaptée, comme tout le monde », a-t-il dit.

Nouveau!:   Retrouvez toutes les archives concernant Mali de 2006 à ce jour.
Commentaires:   28   Total dont   10   En attente - ( Voir les commentaires sensibles) .
 Ajouter mon commentaire    Afficher les commentaires
Aidez-nous à modérer les commentaires en nous signalant les insultes. Merci de votre collaboration.
MMG on February 3, 2013 (18:12 PM) 0 FansN°:1
C'est quoi ce bordel...l'image typique d'un africain...
vouloir à tout prix se venger sur des innoncents, désarmés en plus...
Walay ndeyssane...
Sounna on February 3, 2013 (20:16 PM)0 FansN°: 2388345
LE FAIT DE POSER SES MAINS SUR LA POITRINE PENDANT LA PRIERE

Quelques hadiths qui le prouvent :

25 - Sahl ibnu Sa'd (qu’Allah soit satisfait de lui) a dit: "Les gens furent ordonnés de mettre la
main droite sur l'avant-bras gauche dans la salaat". Abou Hazem ajouta: "Je savais que cet
ordre provenait du Prophète (Saluts et bénédictions d’Allah sur lui)" (Sahihul-Bukhari: vol. I,
page 396, ch. 6, hadith 707).
26 – ‘Abdul Jabbar ibnu Wa'il a rapporté de son père qui a dit: "J'ai vu l'Envoyé d'Allah (Saluts
et bénédictions d’Allah sur lui) poser la main droite sur la gauche tout près du poignet" (Ad-
Darimi: vol. I, page 283, ch. 35).
27 - Ibnuz-Zoubeir (qu’Allah soit satisfait d’eux) a dit: "II est Sounnah de dresser les pieds dans
le rang et de poser la main droite sur la gauche" (Abou Dawoud: vol. I, page 194, ch. 271,
hadith 753).
28 - Ibnu-Mas'oud (qu’Allah soit satisfait de lui) accomplit la salaat et plaça la main gauche sur
la droite. Quand le Prophète (Saluts et bénédictions d’Allah sur lui) le vit, il prit sa main droite
et la posa sur la gauche (Abou Dawoud: vol. I, page 195, ch. 271, hadith 754. An-Nasa'i: vol. 2,
page 126, ch. 9. Ibn Majah: vol. I, page 266, ch. 3, hadith 811).
29 - Hulb a rapporté sur l'autorité de son père que : "L'Envoyé d'Allah (Saluts et bénédictions
d’Allah sur lui) nous dirigea dans la salaat et il attrapait sa main gauche de sa main droite" (At-
Tirmidhi: vol. 2, page 53, ch. 187. Ibn Majah: vol. I, page 266, ch. 3, hadith 809).
30 - Wa'il ibnu Hujr (qu’Allah soit satisfait de lui) a dit: "J'ai vu l'Envoyé d'Allah (Saluts et
bénédictions d’Allah sur lui) poser la main droite sur la gauche tandis qu'il était dans la salaat
(debout)" (An-Nasa'i: vol. 2, page 125, ch. 8. Ibn Majah: vol. I, page 266, ch. 3, hadith 810 et
1633).
31 - Tawous et Wa'il ibnu Hujr " (qu’Allah soit satisfait d’eux) ont dit: "Pendant la salaat,
l'Envoyé d'Allah (Saluts et bénédictions d’Allah sur lui) posait sa main droite sur la gauche et les
pressait sur sa poitrine" (Abou Dawoud: vol. I, page 194, ch. 271, hadith 75).
Qubeisa ibnu Hulb a rapporté de son père qui a dit: "J'ai vu l'Envoyé d'Allah (Saluts et
bénédictions d’Allah sur lui) partir de sa droite et de sa gauche (après la salaat). Je l'ai aussi vu
mettre les mains sur la poitrine." Yahia ibn Sa'id décrivit : La main droite sur le poignet gauche"
( hmad: vol. 5, page 226).
??? on February 3, 2013 (18:42 PM) 0 FansN°:2
Lisez cet article intéressant concernat le mali http://www.au-senegal.com/guerre-au-mali-faut-il-craindre-pour-ses-vacances-au-senegal,3654.html
Tito on February 3, 2013 (19:39 PM) 0 FansN°:3
ne faisons pas de polemiques, les maliens ont le plein droit de se defendre contre les terroristes. les arrestations des suspectes sont tout a fait normales; quant a l'abattement des terroristes s'il est vrai on doit l'encourager vue que cette espece merite justement d'etre abattue a gogo.
Tiedooooo on February 3, 2013 (22:50 PM)0 FansN°: 2388554
tout ceci n'est qu'une campagne de diabolisation de l'armée malienne et africaine pour les raisons suivantes:

1- faire venir des casques bleus non africains car ils ne souhaitent pas que des militaires africains reglent des problemes africains , c'est signe d'independance et d'autonomie

2- faire pression pour que l'armee française reste au mali, même apres la fin de sa guerre contre les dhaihaidtses

3- on a decreté l'etat d'urgence , les militaires font leur travail et on veut saboter le processus

4-proteger les gens du MNLA , qui sont soutenus par la france qui se sert d'eux comme moyen de pression. khadafi faisait la même chose.

5-toutes ces ONG et ces medias (journaux, télé, agences de presse) sont constitués d'agents secrets, de militaires deguisés, et sont aux ordres des gouvernements pour faire pression. Ces ONG n'ont pas condamné l'assassinat des militaires maliens , prisonniers de guerre par le MNLA (ils ont été egorgés comme des moutons)
Mory on February 3, 2013 (20:15 PM) 0 FansN°:4
Le Mali recolonisé ndeysann va dangereusement vers la guerre civile.Il faut être naif pour ne pas comprendre que la France au delà de Hollande avait son plan d'occupation du Mali et du Niger.Naif pour se dire que les familles qui ont été persécutées dont certains des membres froidement assassinés ne vont pas chercher à venger les leurs.C'est ce infernal cycle qui va déstabiliser ce pays.cry: :cry:  :cry:  :cry:  :cry:  :cry:  :cry:  :cry: 
Imposssibleeeee on February 3, 2013 (22:52 PM)0 FansN°: 2388557
il ne peut avoir de guerre civile car les touaregs sont ultra minoritaires.
Imposssibleeeee on February 3, 2013 (22:52 PM)0 FansN°: 2388558
il ne peut avoir de guerre civile car les touaregs sont ultra minoritaires.
Imposssibleeeee on February 3, 2013 (22:52 PM)0 FansN°: 2388559
il ne peut avoir de guerre civile car les touaregs sont ultra minoritaires.
Imposssibleeeee on February 3, 2013 (22:52 PM)0 FansN°: 2388560
il ne peut avoir de guerre civile car les touaregs sont ultra minoritaires.
Imposssibleeeee on February 3, 2013 (22:52 PM)0 FansN°: 2388561
il ne peut avoir de guerre civile car les touaregs sont ultra minoritaires.
Imposssibleeeee on February 3, 2013 (22:52 PM)0 FansN°: 2388563
il ne peut avoir de guerre civile car les touaregs sont ultra minoritaires.
Imposssibleeeee on February 3, 2013 (22:52 PM)0 FansN°: 2388564
il ne peut avoir de guerre civile car les touaregs sont ultra minoritaires.
Imposssibleeeee on February 3, 2013 (22:52 PM)0 FansN°: 2388565
il ne peut avoir de guerre civile car les touaregs sont ultra minoritaires.
Imposssibleeeee on February 3, 2013 (22:52 PM)0 FansN°: 2388566
il ne peut avoir de guerre civile car les touaregs sont ultra minoritaires.
DEUG on February 3, 2013 (21:02 PM) 0 FansN°:5
EN TOUT CAS ce qui est sur , c'est que l'HONNEUR ET LA REPUBLIQUE DU MALI SONT PARTI POUR DE BON. ET emportant avec eux une parti de l'honneur de tout africain et au dela , de tout homme noir.
D!-D on February 4, 2013 (00:44 AM) 0 FansN°:6
Merci Thiedo Fall
Tout le monde sait que je suis plutôt du côté des soundjata que des ces traites de touareg.
Ces ong droit de l'homme nous cassent les pieds avec un puit ou il semblerait que des rats aient été jetés sans autre forme de procès. Tous ces défenseurs ne sont pas aller dans le nord lorsque les soldats noirs se faisaient égorger vous comprenez ils allaient être pris en otage ben voyons. On n'est pas chez Mickey ils s'agit d'une campagne de dératisation. Bientôt ils vont du dire l'armée a utilisé des bombes aux phosphores, ça brule la peau et c'est pas gentils pour faire sortir les rats des trous des montagnes. Les touaregs ont arrêté un touareg le n°3 d'ansar poltron pour moi sa place est à guantanamo mais vous comprenez c'est pas humain de le mettre dans une cage bref à tous les ong défenseurs des droits de l'homme , la ferme.... Ici il s'agit de rats.
D!-D on February 4, 2013 (00:49 AM) 0 FansN°:7
P.S
Ou sont passé les wahabits salafiste qui défendaient leurs frères
C'est pas pour me moquer  :-D 
C'est juste une question.
WAKH DEUG REK on February 4, 2013 (06:28 AM) 0 FansN°:8
ce qui me revolte c'est que ces Touaregs ont eux meme foutuent le bordel dans ce pays avec leurs alliés Al quaida Mujao et compagnie et quand ils ont vu que le coup avait lamentablement echoué ils veulent maintenant parler de dialogue et de réferendum d'autodetermination ils l'ont sombi qu'ils le boivent maintenant tous pareil ces arabes. MNLA MOUVEMENT DE TRAITRES A L'AFRIQUE PRO ARABES ils sont pareil que les mauritaniens et tous les autres magrébens tous des bourigots
Recrutement on February 4, 2013 (07:25 AM) 0 FansN°:9
Recrutement fonction publique 2013 ... fonctionpublique.gouv.sn
D!D on February 4, 2013 (08:44 AM) 0 FansN°:10
Bien dit n° 8 le mnla a été laminé militairement par ses anciens alliés. A présent ils jouent à fond la carte de la collaboration avec les français pour obtenir des miettes. La france les utilisent pour le renseignement qu'ils pourraient fournir (Otages).
Djiban on February 5, 2013 (15:13 PM) 0 FansN°:11
Bravo l'armée malienne tuez tous ses bandits.
Deug deug on February 7, 2013 (14:30 PM) 0 FansN°:12
tout cela est la faute des integristes musulmans avec leur charia.... la population malienne a tellement ete terrorrisee qu elle se dit qu elle va profiter de l aide des troupes etrangeres pour eradiquer une bonne fois pour toute cette gangrene... l idee na va plus germer dans une tete de pseudo islamiste de venir faire une guerre sainte au mali... kou wakhati wakhou charia sakh dou bakh si yow....

  Réagissez à cet article (en respectant les règles ci-dessous)

  • Soyez courtois. N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
  • N'envoyez pas de message inutile.
  • Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée ou en violation avec la loi.
    Ne devoilez pas
    les informations privées de qui que ce soit ( adresses, etc... ).
    de tels messages seront supprimés et leurs auteurs bannis des commentaires.
  • Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire!.
  • Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
  • Lisez la politique de gestion des commentaires de Seneweb
  • Les auteurs de commentaires repetés (pollueurs) verront tous leurs commentaires á travers le site tout simplement retirés en un seul coup

Nom:
  
Commentaire:
:)   :-D   :cool:   :hun:   :cry:   :love:   :khelou:   :?:   :jumpy: :sad:   :bravo:    :haha:   :dedet:   :sn:   :down:    :up:  :tala-sylla:
   
Pour faire apparaitre vos commentaires immediatement, creez un compte seneweb (c'est rapide).

Nouveau!:   Retrouver toutes les archives concernant Mali de 2006 à ce jour.

 

 


Pub


 




HitParade




HitParade