Developpement

Developpement

Dakar veut obtenir "plus de 6.000 milliards" du Groupe consultatif de Paris, selon Macky Sall

  • Par : Aps | Le 07 septembre, 2013 à 13:09:46 | Lu 7485 fois | 24 Commentaires
content_image

Dakar veut obtenir "plus de 6.000 milliards" du Groupe consultatif de Paris, selon Macky Sall

Le Sénégal tentera d'obtenir "plus de 6.000 milliards de francs CFA" des bailleurs de fonds du Groupe consultatif de Paris, qu’il rencontre en octobre prochain dans la capitale française, en vue du financement de sa Stratégie nationale de développement économique et social (SNDES), a annoncé le président Macky Sall."En octobre, le Sénégal se présentera devant le Groupe consultatif de Paris pour présenter son plan de développement économique et social, et tenter d’obtenir plus de 6.000 milliards de francs CFA auprès de la communauté internationale", a déclaré M. Sall dans une interview publiée samedi par le quotidien L’As (privé). 

 

 Les 21 et 22 octobre prochain, à Paris, les autorités sénégalaises rencontreront des bailleurs de fonds auxquels elles demanderont de contribuer au financement de la SNDES, un vaste programme d’investissement concernant la période 2013-2017. Les besoins de financement devant être soumis au Groupe consultatif de Paris étaient évalués à 5.300 milliards de francs CFA, avait indiqué en juin dernier le ministre sénégalais de l’Economie et des Finances de l’époque, Amadou Kane. 

 L’Etat du Sénégal a déjà trouvé une "grande partie" de ces 5.300 milliards, avait dit M. Kane en rencontrant des membres du corps diplomatique représentant les pays émetteurs de financements et les institutions financières présentes au Sénégal. Le président Macky Sall a par ailleurs tenté de dissiper l’inquiétude d’une partie de l’opinion sénégalaise ne comprenant pas l’absence de Dakar sur la liste des capitales ouest-africaines visitées récemment par le nouveau président malien, Ibrahim Boubacar Keïta dit IBK. "Laissez-le arriver. Le président IBK est déjà venu me voir au Sénégal, quand il était candidat. Pourquoi la presse n’en a pas parlé ? 

Et puis nous nous sommes parlé le jour de son élection et nous nous parlons quotidiennement", a encore dit M. Sall au journal L'As. M. Keïta "sera bientôt au Sénégal", pour participer à un sommet de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO, 15 pays), a annoncé son homologue sénégalais. Après sa victoire au second tour de l’élection présidentielle, début août, IBK s’est rendu au Bénin, au Burkina Faso, en Côte d’Ivoire, au Tchad et au Togo. "Je suis étonné que les gens en fassent un problème. 

Le Sénégal est présent au Mali et c’est un devoir de solidarité qui nous incombe, à l’endroit du peuple malien. Il n’y a aucun problème entre nous", a soutenu Macky Sall, l’un des premiers chefs d’Etat africains à envoyer des troupes au Mali, pour libérer le Nord de ce pays des rebelles, en janvier dernier. "[…] Le président malien vient de prêter serment et il nous a invité le 19 septembre prochain, à Bamako, pour une cérémonie de prestation de serment plus solennelle. Quoi de plus normal qu’il visite d’abord la Côte d’Ivoire et le Burkina Faso !" a fait valoir M. Sall.


aps

Commentaire (11)


Le Dothie En Septembre, 2013 (13:58 PM) 0 FansN°: 1
Je commencerai par vous faire quelques rappels:



"L' INAPTOCRATIE EST UN SYSTÈME DE GOUVERNEMENT OÙ LES MOINS CAPABLES DE GOUVERNER SONT ÉLUS PAR LES MOINS CAPABLES DE PRODUIRE ET OÙ LES AUTRES MEMBRES DE LA SOCIÉTÉ LES MOINS APTES À SUBVENIR À EUX-MÊMES OU À RÉUSSIR SONT RÉCOMPENSÉS PAR DES BIENS ET DES SERVICES QUI ONT ÉTÉ PAYÉS PAR LA CONFISCATION DE LA RICHESSE ET DU TRAVAIL D'UN NOMBRE DE PRODUCTEURS EN DIMINUTION CONTINUELLE". À bien méditer!



"DANS UN PAYS OÙ NUL N'A HÉRITÉ DE QUOI QUE CE SOIT, TOUS CEUX QUI SE SONT ENRICHIS L'ONT FAIT AU NOM DE CE PAYS ET SUR LE DOS DE SON PEUPLE!". Persiste et signe.



"LA PREMIÈRE DES ARROGANCES ET LA PLUS INSULTANTE EST DE FAIRE DES PROJECTIONS POUR LES ÉCHÉANCES FUTURES ET NE PENSER QU'À COMMENT TROMPER ENCORE LES PEUPLES DU DJOLOFF ET DE LA CASAMANCE POUR LEUR FAIRE ACCEPTER L'INACCEPTABLE, LÉGITIMER L'ILLÉGITIME ET LÉGALISER L'ILLÉGAL!". Jugez-en vous-mêmes!



"QUAND L'AUTORITÉ EST AUX MAINS DE CEUX QUI N'EN SONT PAS DIGNES, ATTENDEZ-VOUS À VOIR ARRIVER L'HEURE SUPRÊME!". Sûre!



LES PARADOXES ET PAROXYSMES D'UN PEUPLE LÉTHARGIQUE QUI A BAISSÉ LA CULOTTE ET ACCEPTÉ LA MANIPULATION À TOUT VENANT!
Diallo En Septembre, 2013 (14:22 PM) 0 FansN°: 1
waouw, je viens d'arriver en france pour les étude et la france c'est trop! au sénégal y a rien, c'est triste c'est même pas un pays. la france c'est trop.

j'imagine si les etats-unis et le japon et l'allemagne c'est encore plus, l'occident c'est trop.

j'était à valenciennes et y a même un tramway avec seulement 43 335 habitants, c'est plus petit que kolda ou louga. même dans les villages y a tout! c'est trop! les villages c'est plus riche que dakar. tout est propre dans la rue et les maison sont trop riche, c'est trop!
Nation Forte En Septembre, 2013 (14:50 PM) 0 FansN°: 2
@le dothie
tu nous parle des ''peuples du jolof et de la casamance'',tu fatigue pour rien,il n'ya que le peuple du sénégal!
ni le sine et moins le fouta appartiennent au jolof,au contraire,si t'es bien renseilgné,les rois du jolof,les ndiaye,viennent tous du sine.
Le Dothie En Septembre, 2013 (15:10 PM) 0 FansN°: 1
en quoi cela vous derrange ? j'imagine que tu fais partie de ce lobby caste et maÇonnique qui nous pompe les tympans!!

qui disait , au senegal que la politique est un exutoire pour sortir du miserabilisme ancestral?
qui disait que la republique est un ensemble de choses importees et imposees au peuple contre leur gre sans leur demander leur avis?

les peuples du grand djoloff et de la casamance nauturelle sont trompees quotidiennement de faÇon insidieuse et sournoise.

dans cette rÉpublique de la roture et de la caste , l'inversion des rÔles et l’Écrasement des valeurs sures constituent la volonte manifeste de ces dirigeants!

que nul de s'y trompe l'irresistible marche vers une republique independante souveraine et democratique pour l proclammation de la deuxieme republique determinee par les valeurs sures et pures du djoloff et de la casamance!!!

espece de castee retiens ceci de moi:
- "je suis l'Épine Émersible au pied de la rÉpublique et serai volontiers celui par qui passera le sÉisme qui Ébranlera À jamais les fonds baptismaux de l'hypocrisie dans ce pays" !
- "je suis l'Écueil au milieu de la route, on me contourne mais on ne me roule pas dessus, et gare À celui qui foncera droit sur moi"!
- "je dispose d'un systÈme de renseignement divin trÈs performant qui me permet de savoir aisÉment tout ce qui se traficote contre le peuple"!
- "quand une lionne met bas au travers d'un chemin, le dÉtour n'en sera que plus grand"
Nation Forte En Septembre, 2013 (15:56 PM) 0 FansN°: 1
@le dothie

laisse moi te rire,tu parle à un petit fils de salmone faye,de mbegan ndour,et mbacké mack ndiaye,tous roi du sine,du saloum,du baol serere,mais fils de l'islam,allaou akbar!!!!!

mon éducation,ma dignité et le respect que j'ai pour mais parents me refusent le droit de repliquer à tes insultes.

je te laisse te résaisir pendant qu'il est temps,seul les faibles d'esprits reste prisoniers de la notion de castes,de races et d'ethnies.

pour te porter secours,la sciences vient de découvrir que le canal de reflexion chez tous les humains était pareil,donc,ta tete,celle du forgeron,du griot sont les memes.

esprits bornées et faibles,un frein au develloppement et à l'épanoussement et ce complexe te blessera te ton vivant et dans ta tombe.

les castes en questions sont dans les grandes ecoles prestigieuses,chef de l'armée,et ds les grandes spheres de decision au moment ou tu passe ton temps à parler sur seneweb.

et vas y sors de ton trou et manifeste publiquement ces idees farfelues.

et puis soit un peu modestes,ne te jettes tant de fleurs!!!
Maquis En Septembre, 2013 (13:59 PM) 0 FansN°: 2
"je veux endetter les générations future pour mackiller mon mandat" :-D 
Ecrivain En Septembre, 2013 (14:00 PM) 0 FansN°: 3
Moi je dis la source de nos problemes dans ce pays le SENEGAL, ce sont les medias (Radios, teles etc)

Il faut un code de presse pour regulariser ce secteur qui vraiment ternis l'image d'honnetes sitoyens....



C'est malheureux
Politik En Septembre, 2013 (14:03 PM) 0 FansN°: 4
il n'y a pas de génies en politique...pas de compétences non plus...



soit on ment, soit on trompe, soit on trahit, soit on endette...



Amoulblem En Septembre, 2013 (14:06 PM) 0 FansN°: 5
macky dimbaliniou dangay fene rek amoulo bene ndiarigne toubab yi mom khalis doune lako diokh puisque sène system bou bakhone ak nioune ba lègi egue nane finiou diemone te dara wade fekhewona ba bayi toubab yi dem ci nar yi waye yaw dello nga boumou ndiam famou nekone j suis dslè ndakh saga bi waye danga nulle serieusment moy degue
Mane Moussa Simbandi Brassou En Septembre, 2013 (14:18 PM) 0 FansN°: 6
La promotion de la haine au Sénégal? L'élection présidentielle de mars 2012 a été l'occasion pour certains politiciens de monter les populations les unes contre les autres. En effet, on a fait croire aux moins lotis que leurs malheurs venaient de leurs voisins qui se sont injustement enrichis à la faveur du régime en place pour ceux qui se sont politiquement engagés. Aussi, ils ont crée des pôles de concentration de la haine en ciblant des personnes politiques en vue ou fidèles au Président WADE pour les jeter en pâture aux populations. Pour convaincre les Sénégalais, ils ont utilisé des techniques de communication initiées, planifiées et exécutées par des gourous, en l'occurrence, le MONSTRE de Sokone, l'idole des jeunes étudiants résidant au Canada et des jeunes payés pour diffuser des injures à l'encontre du Président WADE. Le décor étant établi, il ne restait qu'à mettre en marche le plan machiavélique. 1- Faire oublier les réalisations du Président WADE en promettant de faire mieux. 2- En mobilisant tous ceux à qui, le Président WADE a rendu service et qui n'ont jamais gagné d'élections, les YOBALEMA, experts dans leur idéologie(communistes de tout bord) à la désinformation en déclarant sans preuves, les 2000 milliards planqués à l'extérieur. 3- Un essai d'inversion des valeurs en érigeant la haine, la méchanceté, le mensonge, la traîtrise, l'égoïsme en valeurs sous prétexte de justice dont ils se dispensent. 4- Ils
Fndjdtd En Septembre, 2013 (14:32 PM) 0 FansN°: 7
Si tous les milliers de Milliards que ce fichu club de Paris avaient promis a Wade, Diouf et Senghor etaient arrives dans ce pays; le Senegal serait surement plus riche aujourdhui que meme les Eatats-Unis.

Arretez de rever.

Ce n'est pas comme cela que se fait le progres d'un pays.

la seule issue reste le consensus social et un leader a l'ecoute de son peuple.

Ce qui est absolument le contraire de ce fait ce cretin de Macky sall.
Jaloo En Septembre, 2013 (15:05 PM) 0 FansN°: 8
juste 2 precisions :



1. connaissez vous les conditions de ces prets du CLUB de PARIS.....CLUB qui a ruiné les économies africaines

2. connaissez vous le niveau actuel de l endettement ....par rapport au PIB ??? et surtout depuis que ce crétin de Macky est la ????
Lika En Septembre, 2013 (19:08 PM) 0 FansN°: 9
ET LES FOND TAÏWANAIS SOUNOU 7 MILLIARDS NA LEER ET LES FOND TAÏWANAIS SOUNOU 7 MILLIARDS NA LEER ET LES FOND TAÏWANAIS SOUNOU 7 MILLIARDS NA LEER ET LES FOND TAÏWANAIS SOUNOU 7 MILLIARDS NA LEER

Repondre
 En Septembre, 2013 (20:40 PM) 0 FansN°: 10
notre simplet national s'il daignait seulement rendre une once des soit disant privilèges captés sous wade , on aurait pas besoin de faire des emprunts !! à lui seul , de part le magot capté sous l'ancien régime , il développe ce pays exsangue par sa faute !! le mec de 2002 à 2006 a aligné au plus bas mot 8 villas de grand standing sous son
Reveur Et Suicidaire En Septembre, 2013 (10:21 AM) 0 FansN°: 11
Pourquoi l afrique ne peut pas se rendre a l'evidence. Un President de 50 ans qui est dans des logiques d'une autre epoque.

Commentez cet article

Auteur

Commentaire :

Service Commercial

Senegal : +221 33 864 65 71    |    Usa, Canada, Europe : +1 703 348 7306    |    Email : [email protected]

Rédaction

Email : [email protected]    |    Tel. (redacteur en Chef) : +221 77 562 00 29    |    Email (redacteur en Chef) : [email protected]