https://bs.serving-sys.com/BurstingPipe/adServer.bs?cn=tf&c=19&mc=imp&pli=13868255&PluID=0&ord=[timestamp]&rtu=-1

La BAD va investir 56 milliards pour cinq projets au Sénégal en 2013

  • Par : Apanews | Le 01 février, 2013 à 19:02:24 | Lu 9539 fois | 4 Commentaires
content_image

La BAD va investir 56 milliards pour cinq projets au Sénégal en 2013

Le groupe de la Banque Africaine de Développement (BAD) va débourser 56 milliards F CFA pour financer cinq projets en 2013 au Sénégal, a affirmé vendredi à Dakar, Leila Mokadem, représentante régionale de ladite institution à Dakar, soulignant que pour l’année écoulée, la structure a injecté plus de 111 milliards F CFA dans le pays.


« Pour 2013, cinq projets d’un montant total de 56 milliards doivent être réalisés. Ces projets concernent notamment l’appui aux réformes budgétaires et financières, la gestion durable des ressources en eau, et l’emploi des jeunes et des femmes», a dit Mme Mokadem.

 Elle s’exprimait au cours de l’ouverture officielle de la revue annuelle conjointe de la coopération de la BAD avec le Sénégal, en compagnie du ministre sénégalais de l’Economie et des Finances.

 Selon la représentante régionale de la BAD au Sénégal, parmi les projets de 2013, il y a aussi celui d’appui à la sécurité alimentaire.

«Le portefeuille en cours de la BAD au Sénégal qui compte huit opérations actives pour le guichet public, a représenté au 31 décembre 2012, un montant d’engagements nets de plus de 111 milliards F CFA. Le secteur des infrastructures est majoritaire avec 37,8%, suivi de celui de l'eau et de l'assainissement (20,7%) et du rural (20%)», a expliqué Leila Mokadem.

 Elle a noté que les résultats de la banque au Sénégal sont encourageants et le principal défi est maintenant le maintien du cap et la poursuite sans relâche des progrès accomplis dans la gestion des opérations communes du portefeuille de la banque au Sénégal.

«Le soutien constant et multiforme de la BAD au Sénégal est une contribution appréciable à l’action du gouvernement face aux défis auxquels il est confronté, à savoir : réduire, et à long terme, éliminer la pauvreté en satisfaisant les besoins humains fondamentaux de nos populations, dans un contexte d’approfondissement de la démocratie et d’accélération de la croissance économique», a dit Amadou Kane, ministre de l'Economie et des Finances du Sénégal.

 Il a souligné que depuis le début de sa coopération avec le Sénégal, en 1972, la BAD a injecté environ 500 milliards F CFA dans le pays, pour le financement d’une soixantaine d’opérations dans les secteurs prioritaires tels que l’éducation, la santé, les infrastructures routières, l’assainissement et le développement rural.


Apanews

Articles similaires


Commentaire (3)


Wathever En Février, 2013 (10:49 AM) 0 FansN°: 1
Mme Mokadem vient avec ses responsable de portefeuille et Kane vient sans les ministre technique!

quand je dis que ces banquier ont leur propre agenda. un MEF qui ne connait aucun ministère il est incapable de dire en quoi consiste le projet emploi des jeunes. C'est lui la perte de Macky
B.b Cbao En Février, 2013 (13:03 PM) 0 FansN°: 2
attention aux transferts provenant de la gambie ... du BLANCHIEMENT D'ARGENT
Coplan-bis En Février, 2013 (08:14 AM) 0 FansN°: 3
IL reve de se retrouver a la bad ce Kane, un vrai oppor...

Commentez cet article

Auteur

Commentaire :

Service Commercial

Senegal : +221 33 864 65 71    |    Usa, Canada, Europe : +1 703 348 7306    |    Email : [email protected]

Rédaction

Email : [email protected]    |    Tel. (redacteur en Chef) : +221 77 562 00 29    |    Email (redacteur en Chef) : [email protected]