Mame Mactar Gueye : « Tout ce qu'a dit le commissaire Kéïta est vrai »

  • Par : SenewebNews | Le 23 juillet, 2013 à 09:07:24 | Lu 257863 fois | 115 Commentaires
content_image

Mame Mactar Gueye : « Tout ce qu'a dit le commissaire Kéïta est vrai »

L'O.N.G. Jamra a été la première à monter sur ses grands chevaux quand le scandale de trafic de drogue a éclaté. Son vice-président, Mame Mactar Guèye, a déclaré dans un entretien qu'il a accordé à nos confrères de La Tribune, qu'il n'y a aucune surprise dans ce dossier. Selon lui, l'auteur de ce rapport n'a fait que révéler de nouveaux aspects de l'infiltration des narcotrafiquants nigérians dans notre système de sécurité.


En d'autres termes, la sortie du commissaire Kéïta ne surprend pas Mame Mactar Guèye : « ça ne me surprend pas, parce que ce n'est pas n'importe qui. D'abord, il a été directeur de l'Office national de répression du trafic illicite des stupéfiants (Ocrtis), qui est l'organe le plus élevé de la hiérarchie policière, pour lutter contre les trafics de stupéfiants.


Il est commissaire divisionnaire et il a passé 40 ans dans cette activité. Alors quand une telle personnalité fait un rapport de cette nature, tout citoyen est censé devoir y porter la plus grande attention.


Parce qu'il ne s'agit pas de n'importe qui. En fait, il n'a fait que révéler les nouveaux aspects de l'affectation des narcotrafiquants nigérians dans notre système de sécurité.


Il s'agit d'un homme de sécurité qui le dit. Donc, je ne pense pas qu'il puisse dire pour s'amuser ou pour faire du mal à quelqu'un. Et dans son rapport, il y a beaucoup de choses scandaleuses qui ont été révélées comme ces sacs de cannabis saisis auprès de différents trafiquants et qui n'ont pas été incinérés, comme on le fait depuis quelques années.


Normalement, on doit les mettre sous scellés, en attendant la fameuse date du 26 juin, pour procéder à son incinération. Mais d'après le rapport du commissaire, on a donné au procureur pour les scellés, qu'une partie symbolique, et une autre partie était réinjectée dans le circuit pour être vendue.


Et les recettes étaient partagées.


Il est également dit que les grosses sommes d'argent saisies auprès de certains narcotrafiquants étaient partagées. Bref, il y avait une atmosphère de corruption et de pourrissement que le rapport du commissaire divisionnaire a porté à l'attention de l'opinion.»


Le vice-président, de L'O.N.G. Jamra, Mame Mactar Guèye, d'avancer également les probables raisons du déballage du commissaire Kéïta : « Peut-être parce qu'il était tout simplement très dégoûté. Parce qu'il a fait 40 ans de carrière. Et ce qui l'a poussé à révéler certains aspects cachés, dont les prémices avaient été dénoncés par Jamra déjà en 2009 !»

 


SenewebNews


Commentaire (76)


Eleve En Juillet, 2013 (09:57 AM) 0 FansN°: 1
L'O.N.G. Jamra
People En Juillet, 2013 (10:14 AM) 0 FansN°: 1
m. gueye , je pense qu'il serait plus sage d'être prudent dans cette affaire où des policiers s'accusent, et laisser la justice faire son travail.

vous devriez attendre les résultats de l'enquête pour se prononcer et il ne vous appartient pas de juger non plus.
Con En Juillet, 2013 (10:24 AM) 0 FansN°: 2
ce gars est completement fou, rien qu'a voir son regard, on se rend compte qu'il n'est pas saint d'esprit. apres avoir ete pca du temps de wade, il frappe a ttes les portes portes pour se faire remarquer. apres ses histoires d'homosexuelles, de gd serigne de dkr, voila avec des declarations fraquacentes sur la drogue dans la police sans attendre les rapports d'enquetes. je me demande quel est le niveai d'intellectuel des gens qu'il dirige au rds que lui a donne en heritage feu latif gueye ?
Yonima.com En Juillet, 2013 (18:52 PM) 0 FansN°: 3
besoin d’envoyer ou de recevoir des colis à moindre prix, même à l’autre bout du monde? www.yonima.com, le 1ér réseau de covalisage
Verite2013 En Juillet, 2013 (19:00 PM) 0 FansN°: 4
integralite interview vice-president jamra mame mactar gueye, parue dans le journal la tribune de ce mardi 23 juillet 2013 :

“les révélations du rapport du commissaire kéïta ne sont pas une surprise"

l’ong jamra a été la première à monter sur ses grands chevaux quand le scandale de trafic de drogue a éclaté. son vice-président a déclaré, dans cet entretien accordé au journal la tribune, qu’il n’y a aucune surprise dans ce dossier. selon mame mactar guèye, l’auteur de ce rapport n’a fait que révéler de nouveaux aspects de l’infiltration des narcotrafiquants nigérians dans notre système de sécurité.

le scandale de drogue qui vient d’eclabousser la police vous a-t-il surpris ?

en toute modestie, non. d’abord parce que tout sénégalais peut témoigner que depuis 1983, jamra a toujours fait de la lutte contre la drogue une sur priorité. la seconde raison c’est que le dernier rapport du giaba (groupe intergouvernemental d’action contre le blanchiment d’argent), pour la première fois, a mis un accent particulier sur le caractère déstabilisateur de ce fléau qu’est le trafic international de drogue. le giaba n’a pas hésité à démontrer comment ce trafic pose désormais un sérieux problème de santé publique et de sécurité publique. l’onudc a révélé récemment que le volume annuel de saisies de cocaïne avoisine les 20 tonnes, estimées à 400 milliards de nos francs.
depuis décembre 2009, jamra n’a eu de cesse de tirer sur les sonnette d’alarme, pour attirer l’attention des autorités relativement à des informations dignes de foi faisant état de l’activisme débordant de certains narcotrafiquants nigérians, qui se targuent même, selon certaines indiscrétions, d’avoir réussi à corrompre des gens dans la haute administration et dans la police.

donc la sortie du commissaire keita ne vous surprend pas ?

Ça ne me surprend pas, parce que ce n’est n’importe qui. il a été directeur de l’office centrale de répression du trafique illicite de stupéfiant (ocrtis), l’organe le plus élevé dans la hiérarchie des structures policières luttant contre le trafic de drogue. il est commissaire divisionnaire et a quarante années d’ancienneté. quand une telle personnalité fait un rapport de cette nature, tout citoyen est sensé y porter la plus grande attention. il n’a fait que révéler de nouveaux aspects de l’infiltration de narcotrafiquants dans notre système de sécurité. c’est un homme de sécurité qui le dit. et je ne pense pas qu’il puisse le dire pour s’amuser ou pour faire du mal à quelqu’un.
il a évoqué beaucoup de scandaleux trafics dans son rapport. comme ces sacs de cannabis saisis auprès de différents trafiquants, et qui n’ont pas été incinérés, comme il se doit chaque 26 juin, consacré par l’onu journée internationale de lutte contre la drogue. le rapport révèle qu’une partie symbolique était mise sous scellé alors que la plus grand partie été réinjectée dans le circuit pour y être revendue. ensuite on se partageait les recettes. le commissaire keïta a également parlé dans son rapport d’importantes sommes d’argent saisies auprès de narcotrafiquants qu’on se partageait. bref, il y avait une atmosphère de corruption et de pourrissement que le rapport a révélé à l’opinion publique.

a votre avis qu’est-ce qui a pu amener le commissaire keita a faire ce deballage ?

peut-être parce qu’il était simplement dégoûté de ce se qui se passait. et il a révélé certains aspects cachés dont les prémisses avaient été dénoncés par jamra depuis 2009 déjà !

qu’est-ce qui vous a le plus choque dans ce dossier ?

ce qui nous a le plus fait mal, c’est d’avoir appris que beaucoup de cérémonies de destruction de drogue saisies n’étaient que des simulacres d’incinération. le rapport démontre comment on subtilisait les vraies boulettes de cocaïnes pour les remplacer par de fausses. et jamra a le sentiment amère d’avoir été utilisé comme du faire-valoir. c’est pourquoi nous avons aussitôt, après l’éclatement de cette affaire, saisie publiquement la hiérarchie pour demander qu’on tire cette affaire au clair. parce que les narcotrafiquants ne se contentent plus seulement de corrompre de petits fonctionnaires ; ils viennent de frapper au cœur du système sécuritaire sénégalais. et nous avons été surpris d’entendre le ministre de l’intérieur parler de guéguerre entre collègues policiers.

a quoi devvraient s’attendre les senegalais du ministre pathe seck ?

qu’il se prononce sur le rapport ou tout au moins qu’il rassure les sénégalais.

par rapport aux actions entamees etes-vous satisfait

nous avons espoir que les deux démarches conjuguées, celle judiciaire avec l’autosaisine du procureur, et celle administrative du président de la république qui a demandé un rapport circonstancié, atterriront dans l’épicentre de cette ténébreuse affaire, pour qu’on puisse situer les responsabilités et prendre les mesures disciplinaires qui s’imposent.

qu’est-ce qui pourrait se passer si cette affaire venait a etre etouffee ?

si jamais l’etat du sénégal commet l’erreur de classer cette affaire sans suite, ce qui s’est produit en guinée-bissau et au panama pourrait bien se reproduire ici. les américains, convaincus des links qu’il y a entre le trafic de drogue et le financement du terrorisme ont pris à bras le corps le combat contre les réseaux de narcotrafiquants. ils peuvent envoyer des missions commandos, comme ils l’ont fait dans ces deux pays, pour enlever des personnes impliquées. la preuve, interpole est entrain de collecter des informations sur cette affaire. malheureusement, il y a quelqu’un de la présidence qui a tourné ça en dérision en parlant d’extrapolation. c’est ce que les autorités bissau-guinéennes et panaméennes faisaint, avant de subir le sort que les américains leurs ont réservé. donc, cessons de banaliser des problèmes aussi sérieux. ce n’est pas une honte que d’avoir été l’objet d’une attaque de narcotrafiquants, au point de faire du faux-semblant. il faut prendre le taureau par les cornes. c’est un problème du peuple sénégalais.
Eleve En Juillet, 2013 (09:59 AM) 0 FansN°: 2
L'O.N.G. Jamra ????????
Verite2013 En Juillet, 2013 (19:03 PM) 0 FansN°: 1
integralite interview vice-president jamra mame mactar gueye, parue dans le journal la tribune de ce mardi 23 juillet 2013 :

“les révélations du rapport du commissaire kéïta ne sont pas une surprise"

l’ong jamra a été la première à monter sur ses grands chevaux quand le scandale de trafic de drogue a éclaté. son vice-président a déclaré, dans cet entretien accordé au journal la tribune, qu’il n’y a aucune surprise dans ce dossier. selon mame mactar guèye, l’auteur de ce rapport n’a fait que révéler de nouveaux aspects de l’infiltration des narcotrafiquants nigérians dans notre système de sécurité.

le scandale de drogue qui vient d’eclabousser la police vous a-t-il surpris ?

en toute modestie, non. d’abord parce que tout sénégalais peut témoigner que depuis 1983, jamra a toujours fait de la lutte contre la drogue une sur priorité. la seconde raison c’est que le dernier rapport du giaba (groupe intergouvernemental d’action contre le blanchiment d’argent), pour la première fois, a mis un accent particulier sur le caractère déstabilisateur de ce fléau qu’est le trafic international de drogue. le giaba n’a pas hésité à démontrer comment ce trafic pose désormais un sérieux problème de santé publique et de sécurité publique. l’onudc a révélé récemment que le volume annuel de saisies de cocaïne avoisine les 20 tonnes, estimées à 400 milliards de nos francs.
depuis décembre 2009, jamra n’a eu de cesse de tirer sur les sonnette d’alarme, pour attirer l’attention des autorités relativement à des informations dignes de foi faisant état de l’activisme débordant de certains narcotrafiquants nigérians, qui se targuent même, selon certaines indiscrétions, d’avoir réussi à corrompre des gens dans la haute administration et dans la police.

donc la sortie du commissaire keita ne vous surprend pas ?

Ça ne me surprend pas, parce que ce n’est n’importe qui. il a été directeur de l’office centrale de répression du trafique illicite de stupéfiant (ocrtis), l’organe le plus élevé dans la hiérarchie des structures policières luttant contre le trafic de drogue. il est commissaire divisionnaire et a quarante années d’ancienneté. quand une telle personnalité fait un rapport de cette nature, tout citoyen est sensé y porter la plus grande attention. il n’a fait que révéler de nouveaux aspects de l’infiltration de narcotrafiquants dans notre système de sécurité. c’est un homme de sécurité qui le dit. et je ne pense pas qu’il puisse le dire pour s’amuser ou pour faire du mal à quelqu’un.
il a évoqué beaucoup de scandaleux trafics dans son rapport. comme ces sacs de cannabis saisis auprès de différents trafiquants, et qui n’ont pas été incinérés, comme il se doit chaque 26 juin, consacré par l’onu journée internationale de lutte contre la drogue. le rapport révèle qu’une partie symbolique était mise sous scellé alors que la plus grand partie été réinjectée dans le circuit pour y être revendue. ensuite on se partageait les recettes. le commissaire keïta a également parlé dans son rapport d’importantes sommes d’argent saisies auprès de narcotrafiquants qu’on se partageait. bref, il y avait une atmosphère de corruption et de pourrissement que le rapport a révélé à l’opinion publique.

a votre avis qu’est-ce qui a pu amener le commissaire keita a faire ce deballage ?

peut-être parce qu’il était simplement dégoûté de ce se qui se passait. et il a révélé certains aspects cachés dont les prémisses avaient été dénoncés par jamra depuis 2009 déjà !

qu’est-ce qui vous a le plus choque dans ce dossier ?

ce qui nous a le plus fait mal, c’est d’avoir appris que beaucoup de cérémonies de destruction de drogue saisies n’étaient que des simulacres d’incinération. le rapport démontre comment on subtilisait les vraies boulettes de cocaïnes pour les remplacer par de fausses. et jamra a le sentiment amère d’avoir été utilisé comme du faire-valoir. c’est pourquoi nous avons aussitôt, après l’éclatement de cette affaire, saisie publiquement la hiérarchie pour demander qu’on tire cette affaire au clair. parce que les narcotrafiquants ne se contentent plus seulement de corrompre de petits fonctionnaires ; ils viennent de frapper au cœur du système sécuritaire sénégalais. et nous avons été surpris d’entendre le ministre de l’intérieur parler de guéguerre entre collègues policiers.

a quoi devvraient s’attendre les senegalais du ministre pathe seck ?

qu’il se prononce sur le rapport ou tout au moins qu’il rassure les sénégalais.

par rapport aux actions entamees etes-vous satisfait

nous avons espoir que les deux démarches conjuguées, celle judiciaire avec l’autosaisine du procureur, et celle administrative du président de la république qui a demandé un rapport circonstancié, atterriront dans l’épicentre de cette ténébreuse affaire, pour qu’on puisse situer les responsabilités et prendre les mesures disciplinaires qui s’imposent.

qu’est-ce qui pourrait se passer si cette affaire venait a etre etouffee ?

si jamais l’etat du sénégal commet l’erreur de classer cette affaire sans suite, ce qui s’est produit en guinée-bissau et au panama pourrait bien se reproduire ici. les américains, convaincus des links qu’il y a entre le trafic de drogue et le financement du terrorisme ont pris à bras le corps le combat contre les réseaux de narcotrafiquants. ils peuvent envoyer des missions commandos, comme ils l’ont fait dans ces deux pays, pour enlever des personnes impliquées. la preuve, interpole est entrain de collecter des informations sur cette affaire. malheureusement, il y a quelqu’un de la présidence qui a tourné ça en dérision en parlant d’extrapolation. c’est ce que les autorités bissau-guinéennes et panaméennes faisaint, avant de subir le sort que les américains leurs ont réservé. donc, cessons de banaliser des problèmes aussi sérieux. ce n’est pas une honte que d’avoir été l’objet d’une attaque de narcotrafiquants, au point de faire du faux-semblant. il faut prendre le taureau par les cornes. c’est un problème du peuple sénégalais.
Verite2013 En Juillet, 2013 (19:03 PM) 0 FansN°: 2
integralite interview vice-president jamra mame mactar gueye, parue dans le journal la tribune de ce mardi 23 juillet 2013 :

“les révélations du rapport du commissaire kéïta ne sont pas une surprise"

l’ong jamra a été la première à monter sur ses grands chevaux quand le scandale de trafic de drogue a éclaté. son vice-président a déclaré, dans cet entretien accordé au journal la tribune, qu’il n’y a aucune surprise dans ce dossier. selon mame mactar guèye, l’auteur de ce rapport n’a fait que révéler de nouveaux aspects de l’infiltration des narcotrafiquants nigérians dans notre système de sécurité.

le scandale de drogue qui vient d’eclabousser la police vous a-t-il surpris ?

en toute modestie, non. d’abord parce que tout sénégalais peut témoigner que depuis 1983, jamra a toujours fait de la lutte contre la drogue une sur priorité. la seconde raison c’est que le dernier rapport du giaba (groupe intergouvernemental d’action contre le blanchiment d’argent), pour la première fois, a mis un accent particulier sur le caractère déstabilisateur de ce fléau qu’est le trafic international de drogue. le giaba n’a pas hésité à démontrer comment ce trafic pose désormais un sérieux problème de santé publique et de sécurité publique. l’onudc a révélé récemment que le volume annuel de saisies de cocaïne avoisine les 20 tonnes, estimées à 400 milliards de nos francs.
depuis décembre 2009, jamra n’a eu de cesse de tirer sur les sonnette d’alarme, pour attirer l’attention des autorités relativement à des informations dignes de foi faisant état de l’activisme débordant de certains narcotrafiquants nigérians, qui se targuent même, selon certaines indiscrétions, d’avoir réussi à corrompre des gens dans la haute administration et dans la police.

donc la sortie du commissaire keita ne vous surprend pas ?

Ça ne me surprend pas, parce que ce n’est n’importe qui. il a été directeur de l’office centrale de répression du trafique illicite de stupéfiant (ocrtis), l’organe le plus élevé dans la hiérarchie des structures policières luttant contre le trafic de drogue. il est commissaire divisionnaire et a quarante années d’ancienneté. quand une telle personnalité fait un rapport de cette nature, tout citoyen est sensé y porter la plus grande attention. il n’a fait que révéler de nouveaux aspects de l’infiltration de narcotrafiquants dans notre système de sécurité. c’est un homme de sécurité qui le dit. et je ne pense pas qu’il puisse le dire pour s’amuser ou pour faire du mal à quelqu’un.
il a évoqué beaucoup de scandaleux trafics dans son rapport. comme ces sacs de cannabis saisis auprès de différents trafiquants, et qui n’ont pas été incinérés, comme il se doit chaque 26 juin, consacré par l’onu journée internationale de lutte contre la drogue. le rapport révèle qu’une partie symbolique était mise sous scellé alors que la plus grand partie été réinjectée dans le circuit pour y être revendue. ensuite on se partageait les recettes. le commissaire keïta a également parlé dans son rapport d’importantes sommes d’argent saisies auprès de narcotrafiquants qu’on se partageait. bref, il y avait une atmosphère de corruption et de pourrissement que le rapport a révélé à l’opinion publique.

a votre avis qu’est-ce qui a pu amener le commissaire keita a faire ce deballage ?

peut-être parce qu’il était simplement dégoûté de ce se qui se passait. et il a révélé certains aspects cachés dont les prémisses avaient été dénoncés par jamra depuis 2009 déjà !

qu’est-ce qui vous a le plus choque dans ce dossier ?

ce qui nous a le plus fait mal, c’est d’avoir appris que beaucoup de cérémonies de destruction de drogue saisies n’étaient que des simulacres d’incinération. le rapport démontre comment on subtilisait les vraies boulettes de cocaïnes pour les remplacer par de fausses. et jamra a le sentiment amère d’avoir été utilisé comme du faire-valoir. c’est pourquoi nous avons aussitôt, après l’éclatement de cette affaire, saisie publiquement la hiérarchie pour demander qu’on tire cette affaire au clair. parce que les narcotrafiquants ne se contentent plus seulement de corrompre de petits fonctionnaires ; ils viennent de frapper au cœur du système sécuritaire sénégalais. et nous avons été surpris d’entendre le ministre de l’intérieur parler de guéguerre entre collègues policiers.

a quoi devvraient s’attendre les senegalais du ministre pathe seck ?

qu’il se prononce sur le rapport ou tout au moins qu’il rassure les sénégalais.

par rapport aux actions entamees etes-vous satisfait

nous avons espoir que les deux démarches conjuguées, celle judiciaire avec l’autosaisine du procureur, et celle administrative du président de la république qui a demandé un rapport circonstancié, atterriront dans l’épicentre de cette ténébreuse affaire, pour qu’on puisse situer les responsabilités et prendre les mesures disciplinaires qui s’imposent.

qu’est-ce qui pourrait se passer si cette affaire venait a etre etouffee ?

si jamais l’etat du sénégal commet l’erreur de classer cette affaire sans suite, ce qui s’est produit en guinée-bissau et au panama pourrait bien se reproduire ici. les américains, convaincus des links qu’il y a entre le trafic de drogue et le financement du terrorisme ont pris à bras le corps le combat contre les réseaux de narcotrafiquants. ils peuvent envoyer des missions commandos, comme ils l’ont fait dans ces deux pays, pour enlever des personnes impliquées. la preuve, interpole est entrain de collecter des informations sur cette affaire. malheureusement, il y a quelqu’un de la présidence qui a tourné ça en dérision en parlant d’extrapolation. c’est ce que les autorités bissau-guinéennes et panaméennes faisaint, avant de subir le sort que les américains leurs ont réservé. donc, cessons de banaliser des problèmes aussi sérieux. ce n’est pas une honte que d’avoir été l’objet d’une attaque de narcotrafiquants, au point de faire du faux-semblant. il faut prendre le taureau par les cornes. c’est un problème du peuple sénégalais.
Verite2013 En Juillet, 2013 (19:03 PM) 0 FansN°: 3
integralite interview vice-president jamra mame mactar gueye, parue dans le journal la tribune de ce mardi 23 juillet 2013 :

“les révélations du rapport du commissaire kéïta ne sont pas une surprise"

l’ong jamra a été la première à monter sur ses grands chevaux quand le scandale de trafic de drogue a éclaté. son vice-président a déclaré, dans cet entretien accordé au journal la tribune, qu’il n’y a aucune surprise dans ce dossier. selon mame mactar guèye, l’auteur de ce rapport n’a fait que révéler de nouveaux aspects de l’infiltration des narcotrafiquants nigérians dans notre système de sécurité.

le scandale de drogue qui vient d’eclabousser la police vous a-t-il surpris ?

en toute modestie, non. d’abord parce que tout sénégalais peut témoigner que depuis 1983, jamra a toujours fait de la lutte contre la drogue une sur priorité. la seconde raison c’est que le dernier rapport du giaba (groupe intergouvernemental d’action contre le blanchiment d’argent), pour la première fois, a mis un accent particulier sur le caractère déstabilisateur de ce fléau qu’est le trafic international de drogue. le giaba n’a pas hésité à démontrer comment ce trafic pose désormais un sérieux problème de santé publique et de sécurité publique. l’onudc a révélé récemment que le volume annuel de saisies de cocaïne avoisine les 20 tonnes, estimées à 400 milliards de nos francs.
depuis décembre 2009, jamra n’a eu de cesse de tirer sur les sonnette d’alarme, pour attirer l’attention des autorités relativement à des informations dignes de foi faisant état de l’activisme débordant de certains narcotrafiquants nigérians, qui se targuent même, selon certaines indiscrétions, d’avoir réussi à corrompre des gens dans la haute administration et dans la police.

donc la sortie du commissaire keita ne vous surprend pas ?

Ça ne me surprend pas, parce que ce n’est n’importe qui. il a été directeur de l’office centrale de répression du trafique illicite de stupéfiant (ocrtis), l’organe le plus élevé dans la hiérarchie des structures policières luttant contre le trafic de drogue. il est commissaire divisionnaire et a quarante années d’ancienneté. quand une telle personnalité fait un rapport de cette nature, tout citoyen est sensé y porter la plus grande attention. il n’a fait que révéler de nouveaux aspects de l’infiltration de narcotrafiquants dans notre système de sécurité. c’est un homme de sécurité qui le dit. et je ne pense pas qu’il puisse le dire pour s’amuser ou pour faire du mal à quelqu’un.
il a évoqué beaucoup de scandaleux trafics dans son rapport. comme ces sacs de cannabis saisis auprès de différents trafiquants, et qui n’ont pas été incinérés, comme il se doit chaque 26 juin, consacré par l’onu journée internationale de lutte contre la drogue. le rapport révèle qu’une partie symbolique était mise sous scellé alors que la plus grand partie été réinjectée dans le circuit pour y être revendue. ensuite on se partageait les recettes. le commissaire keïta a également parlé dans son rapport d’importantes sommes d’argent saisies auprès de narcotrafiquants qu’on se partageait. bref, il y avait une atmosphère de corruption et de pourrissement que le rapport a révélé à l’opinion publique.

a votre avis qu’est-ce qui a pu amener le commissaire keita a faire ce deballage ?

peut-être parce qu’il était simplement dégoûté de ce se qui se passait. et il a révélé certains aspects cachés dont les prémisses avaient été dénoncés par jamra depuis 2009 déjà !

qu’est-ce qui vous a le plus choque dans ce dossier ?

ce qui nous a le plus fait mal, c’est d’avoir appris que beaucoup de cérémonies de destruction de drogue saisies n’étaient que des simulacres d’incinération. le rapport démontre comment on subtilisait les vraies boulettes de cocaïnes pour les remplacer par de fausses. et jamra a le sentiment amère d’avoir été utilisé comme du faire-valoir. c’est pourquoi nous avons aussitôt, après l’éclatement de cette affaire, saisie publiquement la hiérarchie pour demander qu’on tire cette affaire au clair. parce que les narcotrafiquants ne se contentent plus seulement de corrompre de petits fonctionnaires ; ils viennent de frapper au cœur du système sécuritaire sénégalais. et nous avons été surpris d’entendre le ministre de l’intérieur parler de guéguerre entre collègues policiers.

a quoi devvraient s’attendre les senegalais du ministre pathe seck ?

qu’il se prononce sur le rapport ou tout au moins qu’il rassure les sénégalais.

par rapport aux actions entamees etes-vous satisfait

nous avons espoir que les deux démarches conjuguées, celle judiciaire avec l’autosaisine du procureur, et celle administrative du président de la république qui a demandé un rapport circonstancié, atterriront dans l’épicentre de cette ténébreuse affaire, pour qu’on puisse situer les responsabilités et prendre les mesures disciplinaires qui s’imposent.

qu’est-ce qui pourrait se passer si cette affaire venait a etre etouffee ?

si jamais l’etat du sénégal commet l’erreur de classer cette affaire sans suite, ce qui s’est produit en guinée-bissau et au panama pourrait bien se reproduire ici. les américains, convaincus des links qu’il y a entre le trafic de drogue et le financement du terrorisme ont pris à bras le corps le combat contre les réseaux de narcotrafiquants. ils peuvent envoyer des missions commandos, comme ils l’ont fait dans ces deux pays, pour enlever des personnes impliquées. la preuve, interpole est entrain de collecter des informations sur cette affaire. malheureusement, il y a quelqu’un de la présidence qui a tourné ça en dérision en parlant d’extrapolation. c’est ce que les autorités bissau-guinéennes et panaméennes faisaint, avant de subir le sort que les américains leurs ont réservé. donc, cessons de banaliser des problèmes aussi sérieux. ce n’est pas une honte que d’avoir été l’objet d’une attaque de narcotrafiquants, au point de faire du faux-semblant. il faut prendre le taureau par les cornes. c’est un problème du peuple sénégalais.
Verite2013 En Juillet, 2013 (21:42 PM) 0 FansN°: 4
dÉclaration: il serait paradoxale pour jamra d'avoir rÉclamÉ l’auto saisine du procureur, pour ensuite affirmer que "tout ce qu'a dit le commissaire keita est vraii» !


dés l’éclatement, le mardi 16 juillet dernier, de ce scandale de trafic de drogue qui secoue la police, et qui tient en haleine toute l’opinion sénégalaise et même internationale, jamra a été sans équivoque dans sa démarche. nous avions immédiatement, en tant que citoyen libre, évoluant dans un etat de droit, interpellé publiquement le procureur, l’invitant respectueusement à s’autosaisir de cette affaire, tant les enjeux étaient importants. notamment l’image de notre vaillante police, regorgeant de dignes patriotes, et qui venait ainsi d’être terriblement éclaboussée. notre plus grand souhait étant que nos autorités puissent démontrer à la face du monde que notre pays n’acceptera jamais d’être classé dans la «blacklist» des «etats narco’s» que les etats-unis, convaincus de l’existence de liens entre le trafic international de drogue et le financement du terrorisme, ont décidé de défier frontalement, comme ils viennent de le démontrer en guinée-bissau et au panama.

c’est pour cela que dés que le procureur de la république serigne bassirou guèye a pris le problème à bras-le-corps, cohérents dans notre démarche, nous avons publié une autre déclaration pour saluer la promptitude avec laquelle le procureur de la république a réagit. tout en nous félicitant, à travers les ondes et dans la presse écrite, que le chef de l’etat lui ait emboité le pas en demandant, au plan administratif, qu’un rapport circonstancié lui soit fourni dans les meilleurs délais.

dés lors, comment jamra peut-elle demander à la justice de mèner souverainement ses investigations, pour tirer cette affaire au clair, et en même temps affirmer que «tout ce que dit le commissaire keita est vrai» ! ce serait un terrible paradoxe.

a cet égard, la manchette du journal la tribune (édition du mardi 23 juillet 2013), peut parfaitement prêter à confusion, parce qu’étant en porte-à-faux avec le contenu réel de l'interview du vice-président de jamra, à la page 7.

il est bien heureux que son auteur, le journaliste charles th. senghor, ait pris la précaution d’avoir enregistré l’interview sur dictaphone, disposant ainsi de la possibilité de vérifier que le propos qui lui a été prêté à la «une» de la tribune (et repris par certains sites en ligne) n’a pas une seule fois été prononcé. jamra le remercie fraternellement de l’avoir honnêtement reconnu, alors que nous l’appelions sur son téléphone portable, ce mardi 23 juillet 2013 à 18h46, pour nous plaindre de ce quiproquo.

dakar, le 23 juillet 2013
le bureau exécutif de
organisation islamique jamra
Verite2013 En Juillet, 2013 (21:43 PM) 0 FansN°: 5
dÉclaration: il serait paradoxale pour jamra d'avoir rÉclamÉ l’auto saisine du procureur, pour ensuite affirmer que "tout ce qu'a dit le commissaire keita est vraii» !


dés l’éclatement, le mardi 16 juillet dernier, de ce scandale de trafic de drogue qui secoue la police, et qui tient en haleine toute l’opinion sénégalaise et même internationale, jamra a été sans équivoque dans sa démarche. nous avions immédiatement, en tant que citoyen libre, évoluant dans un etat de droit, interpellé publiquement le procureur, l’invitant respectueusement à s’autosaisir de cette affaire, tant les enjeux étaient importants. notamment l’image de notre vaillante police, regorgeant de dignes patriotes, et qui venait ainsi d’être terriblement éclaboussée. notre plus grand souhait étant que nos autorités puissent démontrer à la face du monde que notre pays n’acceptera jamais d’être classé dans la «blacklist» des «etats narco’s» que les etats-unis, convaincus de l’existence de liens entre le trafic international de drogue et le financement du terrorisme, ont décidé de défier frontalement, comme ils viennent de le démontrer en guinée-bissau et au panama.

c’est pour cela que dés que le procureur de la république serigne bassirou guèye a pris le problème à bras-le-corps, cohérents dans notre démarche, nous avons publié une autre déclaration pour saluer la promptitude avec laquelle le procureur de la république a réagit. tout en nous félicitant, à travers les ondes et dans la presse écrite, que le chef de l’etat lui ait emboité le pas en demandant, au plan administratif, qu’un rapport circonstancié lui soit fourni dans les meilleurs délais.

dés lors, comment jamra peut-elle demander à la justice de mèner souverainement ses investigations, pour tirer cette affaire au clair, et en même temps affirmer que «tout ce que dit le commissaire keita est vrai» ! ce serait un terrible paradoxe.

a cet égard, la manchette du journal la tribune (édition du mardi 23 juillet 2013), peut parfaitement prêter à confusion, parce qu’étant en porte-à-faux avec le contenu réel de l'interview du vice-président de jamra, à la page 7.

il est bien heureux que son auteur, le journaliste charles th. senghor, ait pris la précaution d’avoir enregistré l’interview sur dictaphone, disposant ainsi de la possibilité de vérifier que le propos qui lui a été prêté à la «une» de la tribune (et repris par certains sites en ligne) n’a pas une seule fois été prononcé. jamra le remercie fraternellement de l’avoir honnêtement reconnu, alors que nous l’appelions sur son téléphone portable, ce mardi 23 juillet 2013 à 18h46, pour nous plaindre de ce quiproquo.

dakar, le 23 juillet 2013
le bureau exécutif de
organisation islamique jamra
Lii En Juillet, 2013 (10:00 AM) 0 FansN°: 3
Cela est raisonnable. Ce sont des dealers ces hommes de tenue. Que de la pourriture.
Acd En Juillet, 2013 (10:00 AM) 0 FansN°: 4
Cheytan en chair et en os ce Mactar Gueye! Il n'a qu'à remercier feu son frère Latif qui lui a sorti du trou grace à l'ONG JAMRA.
Citoyen Djolloff  En Juillet, 2013 (10:02 AM) 0 FansN°: 5
Cette déclaration de Mr Gueye conforte l'intérêt de la propositions de Maitre Tine, il faut mettre en place une enquête qui sera conduite par une autorité qui ne dépendra ni du pouvoir judicaire ni du gouvernement donc une commission d'enquête parlementaire.



Car si la police est en cause il y aura forcément des complices dans l'appareil judicaire du pays.



Sinon, les autorités gouvernementales vont simplement conclurent dans le sens des intérêts de l'Etat c'est à dire protéger ceux sont en place et chargé Monsieur Keita pour le discrédité et le déduire...



C'est ce qui risque de passer dans les prochaines heures donc affaire à suivre  :tala-sylla: 
Nts- En Juillet, 2013 (10:05 AM) 0 FansN°: 6
Lui là, c'est comme s'il a déjà reçu les deux rapports d'enquête :

1 - interne à la Police

2 - celui du Procureur de la République.



Qu'est ce que Mame Mactar GUEYE a contre Abdoulaye NIANG ?



Moi, je préfère attendre la version officielle du Gouvernement.

On ne me raconte pas n'importe quoi.

 :sn: 
Espions.. En Juillet, 2013 (10:12 AM) 0 FansN°: 7
ce mame makhtar gueye est homo.

goordjigueene la
Ok En Juillet, 2013 (10:16 AM) 0 FansN°: 8
Une ONG égyptienne s'est alarmée lundi d'une recrudescence des violences contre la minorité chrétienne copte, dans le cadre du renversement du président islamiste Mohamed Morsi, exhortant les autorités intérimaires à réagir au plus vite pour la protéger.

L'Initiative égyptienne pour les droits personnels (EIPR) "alerte sur la gravité des violences confessionnelles" survenues dans divers gouvernorats du pays depuis le 30 juin, date des grandes manifestations qui ont abouti au renversement par l'armée de M. Morsi, est-il indiqué dans un communiqué.

L'ONG fait notamment état de la mort de quatre coptes les 4 et 5 juillet dans le governorat de Louxor (Haute-Egypte), dans des actes de vengeance après le décès d'un musulman, imputé à un chrétien.

La police n'a pris aucune mesure pour protéger cette population, alors que plusieurs maisons ont été encerclées, pillées et incendiées, ajoute-t-elle.

La minorité chrétienne d'Egypte représente 6 à 10% de la population du pays, estimée à 84 millions d'habitants.

Selon l'ONG, qui cite d'autres cas de violences récentes et de saccages d'églises, elle est accusée par des partisans du président déchu Morsi d'avoir ?uvré à son renversement.

"Les coptes paient le prix des discours enflammés contre eux de dirigeants islamistes et de partisans de l'ancien président, qui les accusent d'avoir conspiré en faveur d'une intervention de l'armée pour renverser (Mohamed) Morsi", déclare Ichak Ibrahim, un responsable d'EIPR, cité dans le texte.

M. Ibrahim juge en outre "troublante" l'incapacité de l'appareil sécuritaire (. . . ) à protéger les citoyens et leurs biens, qui sont pris pour cible sur des bases confessionnelles".

Les autorités "de transition doivent prendre des initiatives rapides pour protéger les Egyptiens et mettre un terme à la campagne" actuelle, souligne l'ONG, qui demande aussi l'ouverture d'enquêtes sur ces récentes violences à caractère confessionnel.

L'arrivée d'un islamiste à la tête de l'Egypte mi-2012 avait aggravé le sentiment d'insécurité et de marginalisation des Coptes.

Les relations entre le patriarcat copte et le pouvoir islamiste ont connu des tensions durant l'année de présidence de M. Morsi.

En avril, le patriarche Tawadros II avait accusé M. Morsi de "négligence", à la suite d'affrontements devant la cathédrale Saint-Marc du Caire, qui avaient fait deux morts et 89 blessés.





Lire l'article sur Jeuneafrique.com : Egypte: recrudescence des violences contre les coptes | Jeuneafrique.com - le premier site d'information et d'actualité sur l'Afrique

Follow us: @jeune_afrique on Twitter | jeuneafrique1 on Facebook
Door Doorat En Juillet, 2013 (10:16 AM) 0 FansN°: 9
Yoow nopil;tu veux reprendre du polls de la bete apres avoir bouffe avec Wade.

Affaire Grd Serigne yangui si biir;

Affaire OCRITIS?yangui si biir alors JAMRA est nee dans une famille de DROGUES;d;ALCOOLIQUES et de PROSTITUEES;Donc attention;boul niou takha wakh

Je ne suis ni religieux ni politicien mais un citoyen ayant marre de vos sales combines;
Khélou En Juillet, 2013 (10:16 AM) 0 FansN°: 10
  <img src="http://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">   :haha:  :sn:  :down:  :love:   <img src="http://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/khelou.gif" alt=":khelou:">  :)
Boy Lébu En Juillet, 2013 (10:17 AM) 0 FansN°: 11
en fait ce matar gueye vraiement est nuisible pour les lébous se mêle dans toutes les sauces épuis on a l'impression qu 'il n' est pas normal ppartout il y'a conflit il est au coeur change un peu lheure n est plus à des foyers de tension
Baye Galaye En Juillet, 2013 (10:18 AM) 0 FansN°: 12
Je ne connais pas le commissaire et donc je ne saurais, a priori, apprécier sa probité morale mais le fait qu'il ait volontairement décidé de tirer sur la sonnette d'alarme depuis février déjà démontre à souhait que sa démarche s'inscrit dans un cadre citoyen et non de quelque chantage que ce soit. Qui plus est, il a dénoncé des pratiques que tout le monde soupçonne dans la police. Se prévaloir d'un quelconque droit de réserve pour taire et promouvoir de telles insanités dans les ordres relève d'une attitude criminelle. Ce sont ceux là qui lui jette la pierre qui doivent être arrêtés. Qu'il ait été impliqué ou pas importe peu, le problème qu'il soulève est plus important que la façon avec laquelle il a agit. Et franchement on ne peut pas avoir été un corrompu pendant 40ans et se levé un bon jour pour faire ce qu'il a fait. le seul bon sens suffit a lui donné raison. Qui ose contesté que notre police est corrompue. IL EST TEMPS DE METTRE LA POLICE AUX ORDRES.

Imamm En Juillet, 2013 (11:30 AM) 0 FansN°: 1
ce keita est un manipulateur pour nous qui le connaissons et un vendeur de drogue.
Maïmoune En Juillet, 2013 (10:21 AM) 0 FansN°: 13
Merci à monsieur Mactar Guèye d'avoir osé dire la vérité en ayant en ligne de mire Dieu qui sait où est la vérité ! Je vous demande au nom de Dieu de continuer le temps qu'il faudra pour que les gens voit clair dans cette affaire et pour que KEITA ait le dernier mot, compte tenu de ce que les CD et les rapports nous révèlent.









Chacun avait le droit d'y aller en commentaires, souvent sans aucune information crédible, mais depuis la publication des deux rapports fait à son Ministre par le Commissaire KEITA, nous n'avons plus le droit d'analyser à l'aveuglette !



Ce commissaire voulait mettre un terme aux relations criminelles qu'entretenaient beaucoup de

Policiers, tous grades confondus avec les grands TRAFIQUANTS NIGERIANS qui se sont installés

Chez-nous depuis les années 90 au su et au vu de beaucoup de Dakarois parce que le week-end, c'est

Eux qui occupaient les bars-dancing les plus fréquentés du centre-Ville de la Capitale, et cela depuis 20 ans !



Ce commissaire doit être soutenu, car on ne peut rédiger des rapports aussi explosifs, avec des détails à couper le souffle sans avoir de bonnes intentions.



Comment ce Commissaire qui a fait un vrai travail de commissaire en allant à tous les rendez-vous

Avec ce trafiquant dans le seul but d'en savoir d'avantage sur le degré de corruption des officiers de la police par les NIGERIANS peut-il se trouver dans une position où on voudrait le salir ?



C'est incohérent, KEITA a fait du bon boulot et croyez-moi, les services Européens et Américains qui ont ces deux rapports entre leurs mains savent en quoi s'en tenir avec ce KEITA qu'ils croient être le

Meilleur, celui qui a rendu claires les relations entre officiers supérieurs et TRAFIQUANTS.



Dans quelques semaines, si les autorités sénégalaises s'en prenaient à ce Commissaire KEITA les Américains et les Français donneraient leurs avis au Président MACKY SALL.



Lisez attentivement les deux rapports après les avoir copiés et imprimés et vous comprendrez mieux ce qui s'est passé depuis plus 8 mois.

SAUVONS KEITA mais lui-même est en acier, il est tranquille avec sa conscience et il est assez

Courageux pour ne jamais se laisser "bouffer" par quiconque, MACKY y compris (ils se connaissent depuis bien avant l'alternance)

Ma Ko Wax En Juillet, 2013 (10:50 AM) 0 FansN°: 1
"maimoune", est-ce qque toi tu sais ce que c'est la "coherence" avant de parler d'incoherence? ce mame matar gueye, que je sache, ne detient pas les resultats des enquetes en cours! alors, comment peut-il savoir la "verite"? il ne fait que "stipuler" et raconter du n'importe quoi! en d'autres termes, "daffa niemet yalla"! c'est comme s'il ne jeunait pas! encore, mettez de la rigueur dans vos analyses en insistant sur les preuves a l'appui avant de sauter aux conclusions hatives et denuees de fondement!
Elyyy En Juillet, 2013 (11:32 AM) 0 FansN°: 2
c'est lui qui vends la drogue et courtise la femme du plus grand trafiquant nigérian de drogue preuve à l'appui
Elyyy En Juillet, 2013 (11:37 AM) 0 FansN°: 3
c'est lui qui vends la drogue et courtise la femme du plus grand trafiquant nigérian de drogue preuve à l'appui
Domoroh! En Juillet, 2013 (10:23 AM) 0 FansN°: 14
Mame Matar arrêtes de parler dans le vide. respectes au moins la procédure et les hommes et femmes qui mènent l’enquête. Tu es dans toutes les sauces franchement tu dois continuer de remercier et de prier pour ton frére Latif un grand homme élégant et éloquent. Grâce à lui on te voit dans les médias mais attention à toi on ne sait vraiment pas ce que tu cherches.

Basta! il faut savoir fermer sa bouche quand on n'a rien à dire.

Gueyendioro En Juillet, 2013 (10:28 AM) 0 FansN°: 15
ce matar est 1 grd menteur et escrot, kil dise ce qu;il a fait a la famille de son frere latif. ce commissaire keita est un grd bandit je le connai personellement, il est un drogue lui. il fume du yamba en plein jour devant la porte de sa maison, bouteille alcool a la main
Paranoya En Juillet, 2013 (10:30 AM) 0 FansN°: 16
l’emmure ment et la non démission de Niang malgré la gravité des accusations conforte Monsieur Guèye , aucune sagesse républicaine ne peut justifier le silence de Niang
Mor En Juillet, 2013 (10:30 AM) 0 FansN°: 17
Au moins il y a quelqu'un d'influent qui croit au rapport de Keita. Nous tous nous savons que tel n'est pas le cas pour le ministre de l'intérieur et le gouvernement qui cherchent á cuire Keita the WHISTLEBLOWER. Le peuple sait que ce scandale est réel et n'est pas un conflit entre commissaires. Deux rapports de Keita que le ministre de l'intérieur a voulu étouffer. Malheureusement pour lui. Le peuple sait qu'il y trafic de drogue au plus haut niveau de la police. Cela date de Wade Abdoulaye.
Elyyy En Juillet, 2013 (11:35 AM) 0 FansN°: 1
c'est lui qui vends la drogue et courtise la femme du plus grand trafiquant nigérian de drogue preuve à l'appui
Elyyy En Juillet, 2013 (11:37 AM) 0 FansN°: 2
c'est lui qui vends la drogue et courtise la femme du plus grand trafiquant nigérian de drogue preuve à l'appui
Senegal En Juillet, 2013 (10:39 AM) 0 FansN°: 18
  <img src="http://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/bravo.gif" alt=":bravo:">   :haha:  :tala-sylla:   <img src="http://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">   :sn: 
Lib69 En Juillet, 2013 (10:44 AM) 0 FansN°: 19
L'ong jamra a mis bcps de gens modestes en prison pour 1 ou 2 joints! Maintenant on va voir de quoi ils sont capables face a des haut gradés dealers de coke!
Xoupap En Juillet, 2013 (10:45 AM) 0 FansN°: 20
quelle est la credibilité de jamra?

Thiessois En Juillet, 2013 (10:47 AM) 0 FansN°: 21
On crie maintenant, que la police est corrompue ? Tout le monde le savait depuis longtemps, du moins tous ceux qui ont eu à conduire une voiture particulière, un camion ou un taxi. Ces gars vous raquettent à longueur de journée. Résultats: Ils ne sont plus respectés par la population et ils n´ont plus le temps de s´occuper de la sécurité des gens. Natuerllement je ne doute pas qu´il y´en a de bons policiers, honnetes et citoyens modèles, mais la mauvaise graine a terni leur image. Pou en finir il faut des mesures sévères, et que les protecteurs de Marabouts se tiennent à l´écart. On ne peut pas construire un pays avec des choses pareilles. Qu´on ne nous dise surtout pas que ca se passe dans toutes les polices du monde, meme en France. Ce n´est pas une raison pour expliquer la pourriture chez nous. En France les policiers ne raquettent pas les automobilistes en tout cas. Et ceux qui parmi eux enfreinent à loi sont chatiés sévèrement.
Foudre En Juillet, 2013 (11:09 AM) 0 FansN°: 22
MAME MOKHTAR GUEYE RESSEMBLE A UN FUMEUR DE CHANVRE INDIEN. IL EN CONNAIT BIEN LE CIRCUIT COMMERCIAL. SI LE COMMISSAIRE KEITA N'A DIT QUE LA VERITE, LUI MEME EST UN MALFAITEUR. EN GENERAL TOUS LES GRANDS DELINQUANTS SE CONNAISSENT ET SE SOLIDARISENT ENTRE GANGS.
Vérité En Juillet, 2013 (11:13 AM) 0 FansN°: 23
mame adama tu n es pas plus intelligent que les autres sénégalais tu n es pas non plus juge ni avocat un vulgaire politichien que tu es tu ferais mieux de te taire que d essayer de te substituer à la justice SILENCE STP TROP CON QUOI
Serieux En Juillet, 2013 (11:18 AM) 0 FansN°: 24
JE VAIS VOUS FAIRE UNE REVELATION

CETTE AFFAIRE SERA ETOUFFE OU BIEN LE COMMISSAIRE KEITA EPINGLE POUR DIFFAMATION .PARCE QUE MACKY N'AURA JAMAIS LE COURAGE DE DESCENDRE ABDOULAYE NIANG.
Boydof En Juillet, 2013 (11:27 AM) 0 FansN°: 1
de tt cœur avec toi, sil voulait la verité, l'enquete ne serait pas menée par la police, keita sera sacrifié cé déjà sur
Niit En Juillet, 2013 (11:21 AM) 0 FansN°: 2
niang limogé khana war ga wax astafiroulah té balou yallah ak maky ( si tu a la chance de le voir). madou dé bakhna
Gnagna Gueye En Juillet, 2013 (11:18 AM) 0 FansN°: 25
Je désespère de mon pays. Sénégalais en général mandou woul.

C’est vraiment hasardeux après avoir lu quelques éléments dans la presse sur cette affaire de ruer dans les brancards et de condamner la Police dans son ensemble, le Commissaire Niang ou le Commissaire Keita.

Les intervenant dans ce forum, les farfelus de Mame Adama Gueye, Jean Paul Diaz et autres doivent se taire et attendre les conclusions de l’enquête.

Ceux qui veulent blanchir déjà le Commissaire Keita ou dire qu’il a agi pour sauvegarder les intérêts nationaux vont vite en besogne.

La plupart des articles ne sont que des supputations de journalistes qui veulent vendre. La majorité de ceux qui commentent font dans la manipulation pour les intérêts des uns ou des autres.

Taisons nous donc et réclamons une enquête pour la manifestation de la vérité afin que les coupables puissent être châtiés.



Mahamba En Juillet, 2013 (11:18 AM) 0 FansN°: 26
Chers Compatriotes



S'il vous plait soyez vigilent des constructions de villas qui se font......par des individus qui ne justifient pas la provenance de leurs fortunes, des passeports diplomatiques pour des passeurs de drogues.



Des policiers véreux c'est une réalité qui c'est accentué sous l ère Wade.



Assainissons nos institutions c une honte aux pays soit disons des Gorre



Cordialement

Birane Diop En Juillet, 2013 (11:23 AM) 0 FansN°: 27
Il faut juste se poser des questions sur la santé mentale de cet individu car comment peut-on tirer des conclusions aussi péremptoires a partir d'une analyse aussi superficielle ,aussi subjective ?
Papa Omar En Juillet, 2013 (11:26 AM) 0 FansN°: 28
MOCTAR GUEYE,

TU TE DIS MUSULMAN ET NOUS SOMMES AU MOIS DE RAMADAN.

ARRETE D'ACCUSER UN MUSULMAN COMME TOI ET SANS PREUVE.

MERCI.
Intempestif En Juillet, 2013 (11:31 AM) 0 FansN°: 29
Faites attention "Policiers" qui montent au créneau juste pour taxer de Monsieur KEITA de tous les noms d'oiseaux; parce que celui sera de retour pour être le chef de la police et vous regretterais d'avoir dit du mal injustifiés.
Ngari En Juillet, 2013 (11:40 AM) 0 FansN°: 30
Cette histoire de drogue n'est pas une surprise pour les hautes autoritès du pays et certains citoyens avertis.

Maintenant,l'état doit tout faire pour limiter les dègats pour que les simples citoyens et le reste du mone ne dècouvrent à quel point ce pays est par terre,sinon la deception qui en decoulerait nous enfoncerait dantage.La transparence a ses limites .Si on va jusqu'au bout c'est tout l`ètat qui va s'ècroulait et se relevera difficilement au dèpend des urgences actuelles. Tout le monde sait que ce pays est gangrainè par la drogue et par d'autres trafics depuis 10 ans et que les cerveaux ètaient au plus sommet de l'ètat.Cette affaire n'est que l'arbre qui cache la forêt.
Ngari En Juillet, 2013 (11:49 AM) 0 FansN°: 1
pardon pour les coquuilles:

......enfoncera
.......va s'ècrouler
Paul Kane En Juillet, 2013 (11:50 AM) 0 FansN°: 31
a presse du vendredi 19 juillet 2013 a fait état d’une démarche de Monsieur Lukens, l’ambassadeur des Etats –Unis auprès de Monsieur le Président Macky Sall , pour lui exprimer les vives préoccupations du Département d’Etat américain sur l’affaire de trafic international de drogue dont semble impliqué M. Abdoulaye Niang, le Chef de la Police sénégalaise. Pour toute réponse, Macky Sall promit de créer une commission. Clémenceau ne disait-il pas que ‘’Quand on veut enterrer une question, on crée une commission’’. Non, Macky, cette fois, la question ne sera pas enterrée car les Etats-Unis ont engagé une lutte sans merci contre les trafiquants de drogue et l’argent sale de celle-ci. D’ailleurs on se demande pourquoi Macky Sall peine-il-à se débarrasser du policier véreux trafiquant de drogue. En fait Macky est anxieux de voir que l’enquête s’oriente inexorablement vers son bienfaiteur Abdoulaye Niang, qui aurait participé au financement de sa campagne électorale de 2012 avec l’argent de la drogue. Abdou Latif Coulibaly le tonitruant Ministre de la Bonne Gouvernance qui semble lui-même mouillé dans cette affaire reconnaît que l’affaire était connue depuis des mois mais que le Gouvernement n’avait pas jugé bon de réagir. Pourquoi cette inertie coupable ? Comme la campagne de Macky Sall à l’élection présidentielle semble avoir été largement financée par le déféquant chef de la police, Macky a tenté d’étouffer l’affaire. N’eût été la pugnacité et l’intransigeance du commissaire Cheikhna Cheikh Sadibou Kéïta, patron de l’OCRTIS qui a persisté dans ses accusations malgré les pressions, n’hésitant pas à balancer un nouveau rapport accusant l’actuel Directeur Générale de la Police Nationale, on ne parlerait pas de l’affaire et les Etats-Unis ne seraient pas intervenus. Nous exhortons Monsieur l’Ambassadeur des Etats-Unis à maintenir la pression et à exiger des réponses de la part des hautes autorités politiques du Sénégal car cela va dans le sens de la lutte contre le blanchiment de l’argent sale, du trafique international de drogue, de la criminalité et de la lutte contre l’évasion fiscale internationale. Maintenant les sénégalais comprennent mieux comment tous ces milliards sont venus comme par enchantement, dans les mains du candidat Macky Sall durant la précampagne et la campagne électorale. Cet argent sale, Macky Sall l’a utilisé pour l’achat des consciences des électeurs, de certains leaders politiques, de certaines personnalités de la société civile. On se rappelle qu’à l’entre deux tours Mor Dieng, ancien président des cadres de l’AFP, le Parti de Moustapha Niasse et candidat malheureux au premier avait demandé à Maître Wade 100 millions CFA pour le soutenir au second tour, mais devant le refus ferme et catégorique de celui-ci, il se serait offert à Macky Sall pour 500 millions. On peut aussi se demander si certains autres candidats défaits au premier tour n’ont pas monnayé leur soutien à Macky Sall qui leur aurait fortement rétribués par l’argent de la drogue et de la corruption. Une certaine presse nous avait fait croire que l’argent colossale de Macky Sall viendrait de largesse de son hypothétique milliardaire d’ami qui aurait fait fortune au Burkina Faso l’un des pays les plus pauvres de la planète. Au moment où Macky Sall ressuscite la dépouille de la Cour de répression de l’enrichissement illicite (CREI) qu’il utilise pour se débarrasser de Karim WADE son challengeur le plus coriace pour l’élection présidentielle de 2017, ne serait-il pas opportun qu’il s’explique devant le peuple souverain sur cette affaire de drogue qui fragilise nos institutions jusqu’au plus haut niveau. Obama avait donné le la de l’humiliation de Macky Sall devant son peuple pendant son séjour au Sénégal, et en lui infligeant publiquement deux camouflets. Le premier revers fut les louanges d’Obama à Maître Wade devant Macky Sall qui n’a même pas eu l’élégance de citer, une seule fois, le nom de son prédécesseur. Le second camouflet a été le fait d’avoir annoncé une aide américaine de 7 milliards de dollars aux pays ayant des problèmes d’énergie, en excluant le Sénégal de la liste alors que nous connaissons des problèmes récurrents d’électricité. Cet éloge du Président Obama à l’ancien Président Wade est une volonté manifeste de vouloir corriger l’injustice commise à l’égard celui-ci. On se rappelle que le Président Obama avait commis l’imprudence de se mêler des affaires intérieurs sénégalaise en se prononçant par son vice ministre contre la candidature du Président WADE. OBAMA a fait un premier geste de réparation de l’injustice commise à l’égard de Wade qui a toujours eu la réputation d’être un ami des Etats-Unis, en reconnaissant publiquement, devant Macky Sall, que son prédécesseur Wade avait fait des réalisations fantastiques alors même qu’il n’avait pas bénéficié de l’aide des Etats-Unis. En le poussant vers la sortie avec la suggestion de ne pas se présenter à l’élection présidentielle de mars 2012, la France suivant derrière, avec l’ombrageux Juppé qui n’a pas pardonné à Wade de s’être rendu, premier Chef d’Etat à le faire, à Benghazi après l’élimination de Kadhafi, avec le soutien de Sarkozy et de l’OTAN qui lui ont assuré la sécurité par la couverture aérienne. L’attitude envers Wade était d’autant plus absurde que Maître Wade avait son calendrier de 3 ans après son élection, pour organiser sa sortie dans la paix et la tranquillité, par des élections libres et transparentes. Les Etats-Unis doivent regretter d’avoir cru en Ckeikh Tidiane Gadio, l’ancien Ministre des Affaires Etrangères de Wade qui, derrière les propos laudatifs en direction de son Maître, avait son propre agenda, est devenu le pourfendeur le plus violent et le plus constant de Wade, qu’il a accusé de vouloir procéder à une dévolution monarchique du pouvoir, ce qui était loin de la pensée du Président Wade. Car, comment imaginer qu’un homme politique de la trempe de Wade, fin et chevronné, puisse, à la fin de sa carrière politique, essayer d’installer ex nihilo son fils avant son départ ! C’était une hypothèse absurde pour qui connaît le Président Wade. Mme Clinton a dû être bien triste d’apprendre que son poulain, du moins c’est ce que dit Gadio, à moins qu’il ne s’agisse que de trafic d’influence, avait eu moins de 1% à l’élection présidentielle. Ce que nous demandons à Obama et Hollande, les présidents de deux pays, amis du Sénégal, ce n’est pas de faire revenir Wade au pouvoir. Lui-même, bien qu’il en ait la capacité physique et intellectuelle, n’en veut pas, même pour trois ans car, dit-il, ‘’on n’avance pas dans l’histoire en regardant dans le rétroviseur’’. Aujourd’hui que la connivence de Macky Sall avec le monde de la drogue semble avérée, nous demandons aux chancelleries des pays amis du Sénégal et particulièrement les USA et la France de prendre leur responsabilité en désavouant publiquement celui qui fut leur candidat à l’élection présidentielles de 2012. La communauté internationale doit se mobiliser pour arrêter Macky Sall qui avec sa complicité avec les grands trafiquants de drogue doit être poursuivi pour haute trahison et jugée par la Haute Cour de justice du Sénégal voire la Cour pénale internationale. Ce que nous demandons, ce n’est même pas de déstabiliser leur fantoche de Président – le peuple sénégalais s’en chargera le moment venu. Sauf s’ils sont convaincus qu’il est un trafiquant de drogues car, dans un tel cas, comme eu Nicaragua ou en Guinée Bissau, ils ne préviennent personne, considérant que le trafic de drogue est une agression et qu’ils sont en état de légitime défense. Ce que nous sénégalais, demandons aux Etats-Unis et à la France, c’est, cette fois, de considérer que le peuple sénégalais est un peuple majeur, mûr et le laisser, sans intervention aucune, régler ses propres problèmes avec ses mauvais fils
Pablo En Juillet, 2013 (11:57 AM) 0 FansN°: 32
meme a bogota ou a meline les policiers ne travaille pas ainsi
Nittt En Juillet, 2013 (12:00 PM) 0 FansN°: 33
vous parlez de la drogue,bientot dotre policiers vont tomber je parle de ceux ki vendent nos passports à des etrangers et ceux ki sont au niveau de laeroport et negocient les voyages des clandestins avec des faux documents.Tous les policiers du senegal sont des corrompus et dealers et meme voleurs

preparez vous a dotres scandales je vous assure
Etre Humain En Juillet, 2013 (12:17 PM) 0 FansN°: 34
MAME MAKTAR TU RACONTE DES HISTOIRES TU PENSE QUE CE DOSSIER LA SE GERE PAR DES PROBABILITES TU PASSES TOUT LE TEMPS A DIRE JE PENSE QUE, PEUT ETRE, AURAIT, IL ME SEMBLE ETC ETC......JE PENSE QUE TU ES MALADE DES PROBLEMES NEUROPSYCHIQUES. JE M'ADRESSE AUX AUTRES MEMBRES DE JAMRA DITES LA VERITE RIEN QUE LA VERITE POUR CREDIBILISER VOTRE STRUCTURE. MAME TU DIS QUE LE CRE A PASSE 40 ANS DANS CETTE ACTIVITE, QUELLE ACTIVITE? FAIS PAS D'AMALGAME. ET PUIS TU DIS QUE CELA NE TE SURPREND PAS OK MAIS DIS NOUS QUELQUE CHOSE QUI NE TE SURPREND PAS AVANT QUE CETTE NE SE PRODUISE. SVP DITES LA VERITE AU LIEU DE CHERCHER COUTE QUE COUTE A GAGNER DE L'ARGENT
Peul Bou Mér En Juillet, 2013 (12:23 PM) 0 FansN°: 35
Mais Matar t'es malade ou quoi? c'est quoi ces histoires de Keita a fait 40 ans de service donc tout ce qu'il sur cette histoire est vrai? et l'autre qu'il accuse et qui nie catégoriquement les faits combien d'années penses tu qu'il a fait dans cette police? alors suivant ta logique tout ce qu'il dit est également vrai. Donc Monsieur connait Tout dis nous avec deux vérités tout à fait contraires où se trouve la vraie vérité! Niak mandou bakhoul té ci wérou kor nga né. Feu Latif (paix à son âme) n'aurait pas raisonné comme toi.Calme toi cher frère et souhaite que Dieu aide à la manifestation de la vérité. Sinon Al ahira attend toujours celui des deux qui a tord. Wa salam.
Papesouleye En Juillet, 2013 (12:34 PM) 0 FansN°: 36
ONG Jamra n'a dit que ce que tout le monde sait car même les petits revendeurs des quartiers populaires sont protégés par les hommes de tenu s'il accepte de leurs verser de l'argent constamment donc de travailler pour eux gendarmes, douanes, polices tous dans le même sac. Maintenant qu'un homme du System à eu le courage de dire une partie de la vérité, il faut enquêter et sanctionner sévèrement.Des jeunes sénégalais se sont levés pour faire face à Abdoulaye Wade et son System mafiosi et ont laissés , pour certains, malheureusement, leurs vies et que nous sommes dans un élan de NTS (nouveau type de sénégalais) imbu de toutes les valeurs d'éthiques, de bon croyants, etc. dont nous aspirons à 99 % des sénégalais, il faut arrêter de faire le grand hypocrite (passer moi le terme) Monsieur Moutapha Ndiaye. Mame mactar gueye ne nous intéresse pas mais les vérités et les bonnes idées ; comme toutes celles des autres sénégalais, nous intéressent. Le System est pourri et il faut le mettre à la poubelle. Dieu sauve le Sénégal. Vive le Sénégal. Si j'ai blessé quelqu'un dans mes propos, qu'il m’excuse car nous sommes tous des frères et devons nous parler pour aider ce pays. _" les animaux se battent mais les hommes s'expliquent." dans la vérité.
Deug La Verite En Juillet, 2013 (12:50 PM) 0 FansN°: 37
le senegalais aime trop l argent facile ........................la corruption est du sang et coule dans nos veines .c est vilain on se dise la verite corruption dans les etats civiles dans la circulation ;dans les hopitaux ,meme dans les tribunaux .macky sall aura de serieux problemes pour mettre l ordre le pays dejas pourrit.





civisme neant au senegal les gens urinent ou il veulent
Mao En Juillet, 2013 (13:25 PM) 0 FansN°: 38
Jamra c bien.on aurait souhaité entendre Jamra dans la protection des enfants "talibé".Hélas ,c'est motus et bouche cousu.les talibés ont droit à une vie correcte,de paix ,de joie............................etc..........
Vérité En Juillet, 2013 (13:27 PM) 0 FansN°: 39
toi Elyyy on te connait. Tu accuse Keita de faire la cour à la femme d'un trafiquant. Tu oubli la tienne . Tu as fait arrêter son mari sur des mensonges. Quand il a refusait de te remettre de l’argent tu a tout fait pour qu'il soit déféré. Heureusement, il a été relaxé au bénéfice du doute. Pendant tout le temps que son mari est resté en prison, tu faisais la cour à sa femme qui est dans le milieu du trafic de drogues dures. Celà tout le monde est au courant dans ton service. N'est pas toi qui faisais la cour à Keita pour ne pas être affecté. Chim
Deug Mo Nekh En Juillet, 2013 (13:34 PM) 0 FansN°: 40
Ah bon! Pourquoi ne l’avoir pas soulevé bien avant quand tu étais du coté du pouvoir ?

On comprend pourquoi Wade a osé transgresser la constitution et favoriser le détournement ainsi que le blanchissement a grande échelle.

C’est le Sénégal du clientélisme politique

Titi En Juillet, 2013 (14:11 PM) 0 FansN°: 41
qu'il est vilain ce mec. une gueule morche!
Bop En Juillet, 2013 (14:47 PM) 0 FansN°: 42
Imam makhtar gueye pourkoi ngane ONG diamra ba pare di yee fitna yalla reubna na kouy yee fitna ak kouy wakh loula woroul dioulit dafay mandou yow sa diabarou mak yobouwoula si yon si afairou ndono wakhlen sen bop demlen ligueyi bayi Senegalais yi nguen di nakh nafekh bakhoul vous conais cheikhna keita sa mere thiaroye la deukon on sais Bien kouy cheikhna ak koumou sagane dou wakh katou deug

Liss En Juillet, 2013 (02:46 AM) 0 FansN°: 1
mame makhtar gueye nafekh bou bonne la
Tg En Juillet, 2013 (14:53 PM) 0 FansN°: 43
Y A PAS QUE LA DROGUE ,VOUS VOYEZ PAS LES FLIQUE SUR LES ROUTES OU PAS ? MOI JE COMPARENT PLU  :sn:  :sn: 
Maïmoune En Juillet, 2013 (15:24 PM) 0 FansN°: 44
S'il y avait des Sénégalais qui s'adonnaient à quelques trafics que ce soit, en particulier le trafic de drogue, dure ou douce au NIGERIA, il faudrait que les autorités de ce pays prennent leurs responsabilités pour les expulser de leur pays !

Dans le même état d'esprit et pour la lutte contre ces grands bandits, le Sénégal devrait prendre le plus rapidement possible des mesures draconiennes pour mettre dehors tous les NIGERIANS qui envahissent nos villes depuis des années en ne s'adonnant tous ou presque tous au trafic de drogue.

Un officier de Police ALLEMANDS disait il y a quelques années : «On a l'impression que tout Nigérian vivant en Europe qui ne travaille pas pour son Ambassade est un trafiquant de drogue ou le deviendra un jour" !

Cette "monstruosité" est dure à avaler mais quand on voit ce qui se passe dans la région de Dakar avec ces Nigérians, on ne peut que militer pour qu'ils soient tous surveillés partout.

Et, si les Nigérians n'étaient pas contents, tant pis pour la CEDEAO, on ne va pas foutre en l'air notre pays si "grand" pour des considérations diplomatiques, pour gagner quoi ?

La fraternité entre Africains ? Mon œil !

Liabi En Juillet, 2013 (15:29 PM) 0 FansN°: 45
je suis d avis avec mame mactar guèye ce matin g t parti au commissariat police de ndorong a kaolack pour un certificat de perte muni de ma timbre mè le sècrètaire ns a demandè chacun 500f
Papa En Juillet, 2013 (16:11 PM) 0 FansN°: 46
mame makhtar gueye niou mélna yow ak niom demba Dia niom farba mbam niom serigne mbacké ndiaye dof lo ngén abdoulaye wade bamou dof ngén bagouniou doflo niouni tam dougnou ka ndangou si koor naniou nék dél wakh loula woor
Balleuse En Juillet, 2013 (16:22 PM) 0 FansN°: 47
On parle beaucoup de "DROGUE" dans la police mais il faut pas se voiler la face tout Sénégalais est au courant de la corruption dans la police des 1000 Frs ici des 2000 Frs par là et surtout dans la circulation, on se retrouve au finish dans des affaires plus graves et plus crémeux comme la "DROGUE" de plus ils le font sans gène allant même jusqu'à recruter des "COC-SEURS" pour récupérer les sous vous imaginez.

Il faut une solution radicale "0" corruption.
Djameu Rekk En Juillet, 2013 (16:23 PM) 0 FansN°: 48
Ce Matar Gueye tass n'a Keur magame Latif Gueye à sa mort et trainer sa veuve en justice. Son c oncle mort mou tass sat Keur mamame. Matar Dou niit kou baakh. Parce que amoul si mandou dara. Diangoul amoul kham kham. fou mou rombe safara ak aye sanithi Matt pour khambe ko.
Suisse En Juillet, 2013 (16:28 PM) 0 FansN°: 49
LES dealers SENEGALAIS QUI HABITENT EN EUROPE SAVENT BIEN QUE KEITA A RAISON.

Si L ENQUETE EST BIEN MENER ,BEAUCOUP DE TETE VONT TOMBER SURTOUT DES GENS DE L ANCIENNE REGIME
Vérité En Juillet, 2013 (17:04 PM) 0 FansN°: 50


Maodo Malick Mbaye, Dénaba Sall, Ibrahima Ba Et Seynabou Ndiéguene: Le Quartet Perdant Devant Le 1er Adjoint Au Maire De Thiès







Depuis quelques temps un groupuscule hybride de politiciens en mal de reconnaissance et de popularité s’agite, verse dans l’invective et la calomnie mensongère dans la ville de Thiès. Une agitation qui s’explique fortement parce que la date est dans toutes les conversations politiques du moment : 16 mars 2014. Dans quelques mois les électeurs se rendront aux urnes pour désigner les nouvelles équipes municipales ou reconduire les anciennes. Et à Thiès, le fauteuil de maire aiguise les appétits. Parce que Thiès est devenue une ville moderne et attrayante, grâce à de nombreuses réalisations acquises par une équipe sérieuse et dévouée loin des calculs politiciens.

Les intérêts bassement mercantiles connus de tous les thiessois de ce groupuscule de politiciens avec l’innocence et la candeur des gens à la clairvoyance limitée pour ne pas dire de simples d’esprit ne nous feront jamais fléchir du chemin de la vérité et de la légalité. Candide à volonté, ces politiciens du dimanche ignorent le temps du politique et le temps du gouverner ainsi que le sens de l’efficacité et la performance au service de toutes et de tous. C’est pourquoi nous sommes heureux de leur dire que les actes de gestions que nous posons tous les jours sont tirés de la légitimé et de la légalité. Notre souci majeur et permanent étant de continuer à redynamiser et à bâtir un projet pour le rayonnement de Thiès au bénéfice de son développement, de l’emploi et du bien-être de ses habitants.

Mettons les choses au clair et tout de suite :

Nos quatre mousquetaires (Maodo Malick Mbaye, Dénaba Sall, Ibrahima Ba et Seynabou Ndiéguene) n’ont ni la culture politique ni la tenue personnelle capable de leur conférer les premiers rôles dans la gouvernance locale surtout dans une ville comme Thiès qui n’est pas orpheline de sommités intellectuelles, d’entrepreneurs chevronnés, d’hommes d’affaire de standing internationale.

Nos quatre mousquetaires ne sont pas des références ni en politique ni dans les études encore moins dans le milieu professionnel. Si Maodo Malick Mbaye a réussi à se faufiler entre les mailles jusqu’à devenir attaché de presse de Youssou Ndour ce n’est pas parce qu’il a été un des meilleurs de sa classe à l’Issic. Tout au contraire, notre cher ami se dit journaliste sans avoir jamais signé le moindre papier dans le plus petit des journaux. Excellant dans la récupération, Malick Mbaye ne s’est pas gêné de dribler « ses amis » badauds pour s’approprier l’agitation puérile lors du dernier conseil municipal qui, rappelons-le, s’est bien tenu contrairement à leur souhait. Monsieur le Journaliste n’hésite jamais à aller au bas niveau pour se singulariser par des débats de bas caniveaux dignes des hommes écervelés pour se faire une place prés du roi.

Il est important aussi de signaler que le cartouchard de Thiès, Dénaba Sall (bac + zéro), brille toujours par l’insolence et la candeur des gens à la pensée limitée pour ne pas dire qu’il est tout simplement un simple d’esprit. Cet homme comme son ami de circonstance, Ibrahima Ba (non connu au bataillon des diplômés de la ville de Thiès) ignorent l’efficacité du silence et ne brillent qu’avec la bave et l’injure à la bouche.

Il faut que la bande à Ahmet Mbaye comprenne qu’une mairie ne se gère pas comme une tontine mais dans le respect des procédures administratives et légales. C’est important aussi que nos politiciens professionnels ignorent le temps du politique et le temps du gouverner.

Après avoir plongé toute la population thiéssoise dans la honte le samedi 13 juillet 2013, Maodo Malick Mbaye, Dénaba Sall, Ibrahima Ba et Seynabou Ndiéguene qui se sont comportés comme des petites jeunes filles à la borne fontaine, sont descendus au plus bas niveau pour se singulariser par des débats de bas niveau sans inspiration pour porter haut le destin de leur flambeau à jamais éteint dans la ville de Thiès. Non, Thiès ne mérite pas d’hommes écervelés de votre trempe.

Vous devrez comprendre et apprendre la leçon sur les compétences des collectivités locales en matière domaniale. Encore une fois, pour votre gouverne, le décret d’application n°96-1130 du 27 décembre 1996 de la Loi n°96-07 du 22 mars 1996 dans son titre II dispose clairement en son article 08 que «le maire reçoit les demandes des parcelles de terrains issues des lotissements régulièrement approuvés et les transmets au receveur des domaines pour instruction ». L’alinéa 2 du même article poursuit que «les demandes sont examinées par la commission d’attribution prévue par l’article 25 de la loi portant transfert de compétence aux collectivités locales. Cette commission présidée par le maire se compose comme suit : le receveur des domaines, le chef de service du cadastre, le chef de service urbanisme, le chef des services techniques communaux, le ou les délégués du ou des quartiers concernés ou limitrophes. Les fonctions de rapporteur et de secrétaire de commission sont remplies par le receveur des domaines. La commission peut s’adjoindre toute personne qualifiée par éclairer ses décisions ».

Alors, nous conseillers intègres de la ville de Thiès, conscients des responsabilités qui sont les nôtres, n’accepterons aucune place aux plans sur la comète et sur la médiocrité. Parce que nous avons compris que la responsabilité quelle qu’elle soit exige de celui qui est dépositaire de toujours faire le choix des cimes. Mais dommage que Maodo Malick Mbaye et Cie ont toujours accepté de faire l’expérience d’une mentalité assiégée et se sont décidés à faire une fixation morbide sur la personne du premier adjoint au maire, Monsieur Yankhoba Diattara. La seule et unique faute de Yankhoba Diattara a et sera toujours de s’acquitter de ses responsabilités de premier adjoint au maire de Thiès, Monsieur Idrissa Seck, avec un souci permanent d’efficacité et de progrès.

Pour conclure, nous sommes heureux de vous rappeler que nous avons toujours priés pour une meilleure relation verticale avec Dieu et une excellente relation horizontale basée sur le respect et la considération avec nos parents, amis, camarades, adversaires politiques,….

A bon entendeur !

Les conseillers municpaux intègres de la ville de Thiès

Mane Moussa En Juillet, 2013 (17:52 PM) 0 FansN°: 51
Je cite la Presse Sénégalaise "le trafic supposé de drogue dans la police fait le tour du monde". Evidemment, cette publicité négative ne m'étonne plus pour le Sénégal puisque nos dirigeants actuels n'ont jamais vécu dans aucun pays dans le monde autre que ce Sénégal, la Gambie et peut-être les pays de la sous région. On se demande parfois si ceux qui nous dirigent ne sont pas des drogués, eu égard à leurs déclarations farfelues à commencer avec le premier d'entre eux, le Messie cosmo-planétaire qui déclare que "l'argent sale circule au Sénégal". Sous prétexte de vengeance, on présente ce beau pays comme le plus corrompu du monde, que ses habitants sont des voyous, que la délation suffit pour incriminer, emprisonner une personne qui doit se dédouaner par le renversement de la preuve. Eh oui, la corruption, le problème de drogue, les magouilles ne sont que le reflet des défauts des humains, par conséquent, ces maux existent partout dans le monde. Seulement, ces méthodes de théâtralisation de la politique par la communication ont un effet néfaste sur l'économie et l'image de marque des Sénégalais. J'estime que cette façon de régler les problèmes du pays ne saurait qu'instaurer un climat de délation et de haine entre les citoyens. M. KEITA aurait dû faire son rapport un peu plutôt mais attendre son départ pour dénoncer ses collègues est quelque chose que je n'apprécie pas. Inspirons des méthodes de règlements des autres pays qui ne montent pas sur les toits du monde pour crier haut et fort les tares de leur société.
La Verite En Juillet, 2013 (18:08 PM) 0 FansN°: 52
Si vous essayez de defendre le commissaire. Keita c est map connaitre ce rancunier corrompu de commissaire Merci
Yaawujaal En Juillet, 2013 (18:50 PM) 0 FansN°: 53
je pense qu'il faut privatiser ce pays,tous les moyens sont bons pour sucer des milliards et cela au plus sommet!

Sarakh Khoulle En Juillet, 2013 (19:43 PM) 0 FansN°: 54
les SARAKH KHOULLES sont tres traitres, des juifs noirs.
@ Sarakh Khoulles En Juillet, 2013 (19:45 PM) 0 FansN°: 55
tu as raison, les soninkes sont des traitres.
Bk En Juillet, 2013 (21:24 PM) 0 FansN°: 56
Vous n'étes pas du corps vous ne savez rien de ce que vous dites même si vous pouvez prétendre de quelques années de toxicomanie. Evitez de parler de choses qui ne vous concernent pas, petit voyou .
Xxxll En Juillet, 2013 (21:38 PM) 0 FansN°: 57
ce vilain mec mériterait une plainte pour diffamation. Pour qui se prend il pour juger une affaire en instruction!???
Ba En Juillet, 2013 (21:46 PM) 0 FansN°: 58
dieu que la veriter eclate
Wade Babacar En Juillet, 2013 (22:22 PM) 0 FansN°: 59
ils st ts pareil ay diaye katou drog you mag laniou ték si doxane diabarou diambour yi rek laniou fi nékké le président diouf rek mo baxone si niom
Boulibay  En Juillet, 2013 (14:33 PM) 0 FansN°: 1
par le du sujet rek pas d'amalgame
Lins  En Juillet, 2013 (22:59 PM) 0 FansN°: 60
CE MAME MAKHTAR GUEYE C2 UN PURE NAFEKH KI MO CON

[email protected] je pense que connaissant bien cette famille leboue il crache la verite et il a raison ce comissaire a raison et c est une dossier tres senssible qui peut faire tomber beaucoup de tetes et comme nous sommes aux biens mal acquis la justice ne peut pas faire tout en meme temps. je veux aussi qu il sache que une affaire de drogue dans un pays pauvre et surtout a la police peut freiner notre elan de developpement essayons de le regler avec intelligence car le Senegal est un pays tres corronpu et les dealers peuvent confirmer car la balieue a des chefs qui n ont jamais fait la taule et ils se dénoncent.Macky ne pourra pas faire tt a un seul mandat et MIMI de meme il faut une reducation de chaque famille ,redevenir croyant et se mefier de l argent facile et voila sinon ns allons se denoncer tjrs rien n est juste au pays depuis des annees et ns perdons nos valeurs.Mon sage père me disait tjrs j ai pitie de vous car ya ROUSSE et DIOMBA ds la vie et le peu se devalue plus pure que celle du CFA c est une honte de s enrichir pour tuer et gater des vies pauvres pays ou se repose les plus sains de l islam ns sommes maudit ou.............revenons a la realite et soyons digne merci
Iceberg En Juillet, 2013 (23:05 PM) 0 FansN°: 62
Au SENEGAL nous avons beaucoup d'intellos,mais nous sommes dés fois complétement aveugles.Cette affaire est la plus grave depuis notre indépendance,car pouvant faire vaciller les fondements de la république.La droque surtout la "COKE" n'est pas le rayon du sénégalais lambda:LE GRAMME A CINQ CENT MILLE FRANCS avouer quand même que c'est pas a la porté du premier venu.Et pourtant ça marche bien;c'est le busness le plus lucratif au monde.Le commissaire NIANG a fait douze ans dans ce service hautement toxique,voila d'abord pour moi une faute administrative trés lourde:AUCUN HOMME NE PEUT RESISTER DANS CE MILIEUX.Car ils ont les deux levier pour manipuler l'ame:LA FEMME ET L'ARGENT.Et dieu sait combien de compatriotes peuvent tenir seulement deux jours.Les fils de certains pontes sortent la nuit avec cinq ou vingt millions par nuit,vous pensez que c'est se payer des cocas????Moi je suis parfaitement en accord avec MR GUEYE,le commissaire KEITA doit être ECOUTER ET PROTEGER PAR LE PEUPLE CAR IL EST EN DANGER DE MORT.
Big En Juillet, 2013 (23:17 PM) 0 FansN°: 63
Mame Matar Guey mi il nous en merdre. Il veut just se faire un nom. c'est lui ki disait que les étudiantes Haitiennes sortaient la nuit avec des gros bonnets senégalais. Comment il a fait pour le savoir? Il en faisait parti même



He Bin 1 En Juillet, 2013 (23:38 PM) 0 FansN°: 64
Il n y a pas de fumee sans feu. Je ne pense pas que Mr Keita qui capitalise au tant d annes dans la police et a 2 ans de sa retraite puisse pour des raisons de jalousie produire des accusations aussi graves.Mais quelque soit lsituation laissons les autorites tirees cette affaire au clair.
Tingston En Juillet, 2013 (23:41 PM) 0 FansN°: 65
on est pas la pour juger mame mactar gueye.Ne dites pas pas que vous ignoriez ce qui se passe dans notre palice,arretez svp,cela ne nous surprend guerre

Thiey Way En Juillet, 2013 (23:47 PM) 0 FansN°: 66
way may niou diam xalisou drogue bi yene nieup pa thi lék subvention ablaye wade yi xalisou drogue la wone jamra lékna thi ba sour
Salman En Juillet, 2013 (02:24 AM) 0 FansN°: 67
Peter Tosh - Legalize It - LEGALIZE IT + Lyrics





Legalize it - don't criticize it

Legalize it and i will advertise it



Some call it tampee

Some call it the weed

Some call it Marijuana

Some of them call it Ganja



Legalize it - don't criticize it

Legalize it and i will advertise it



Singer smoke it

And players of instruments too

Legalize it, yeah, yeah

That's the best thing you can do

Doctors smoke it

Nurses smoke it

Judges smoke it

Even the lawyers too



Legalize it - don't criticize it

Legalize it and i will advertise it



It's good for the flu

It's good for asthma

Good for tuberculosis

Even umara composis



Legalize it - don't criticize it

Legalize it and i will advertise it



Bird eat it

And they leave it

Fowls eat it

Goats love to play with it



N´deyessana legalize lopito wayyyy!!!!!!!!!!
Kiosque En Juillet, 2013 (06:38 AM) 0 FansN°: 68
eh mame boye laisse tes cheveux blancs pousser et arrete ton gnouleul,aavec ton visage d'ourang-outang.tu

ferais mieux de la boucler et laisser la justice faire son travail.Dioulite day wah louko woor.
Lébou En Juillet, 2013 (07:15 AM) 0 FansN°: 69
comme vous l avez constatés c mame mactar gueye a un probleme de personnalité tjr au devant de la scéne pour s faire remarquer aprés le cap 21 ou il est l laudateur wade qu on a chassé du pouvoir et mame matat gueye débarqué d son poste de PCA du cices l seul poste connu , occupé par c monsieur apparemment chomeur de toute sa vie?

l troubadour matar gueye au devant d l histoire du faux grand serigne de Dakar ibrahima diagne ou ils espèrent lui et son acolyte obtnir des faveurs présidentielles car n travaillant pas c monsieur et pret à tout pour obtenir des bonbons . et cette fois mame matar n voyant rien venir du palais aprés avoir intronisé son faux grand serigne mame matar singularisé d avantage en s immisçant sur une affaire d arroseur (commmissaire keita) arrosé qui au vu et su d tout l monde c est sans sensations parceque l commi. keita est mouillé jusqu à la barbe donc pour s sauver il faut avoir un seul reflex c est d crié . bref mame matar a tendance à usurpé des fonctions qu il n occupe pas c était l cas avec Iba der au cap 21 ou souvent il s faisait passer pour l coordonnateur jusq'a c q der l rappelle à l ordre , idem pour la communauté lébou ou il s fait passer porte parole du collectif des cadres lébous , alors qu il en est rien mensonge rek comment un non cadre peut il prétendre appartenir à un collectif qui regroupe q des cadrs . mainteant il est vice président d l ong jamara lol peut etre c est une autre piste à explorer pour des prébendes et s forger une personnalité pitié pour s monsieur qui a été tout l temps au rabais et s sera pour tjr s il n s décide pas de mouillé son maillot honorablement . mm la famille de Feu Latif Gueye avait dénoncée son comportement lors des obsèques du président Latif allant juqu à sortir un communiqué . voila pour l moment à suivre

Ganghi En Juillet, 2013 (07:17 AM) 0 FansN°: 70
Ce badau est en perte de vitesse il n'est rien à l'ONG JAMRA sinon un grand gueulard. Tu ne connais rien de la police. Dis nous plutot comment ton Frère Latif est mort,mort mystérieusement. Tu avs même pillaler et accusé les narcotrafiquants. Perlez nous plutot de cela. La vérité triomphera un jour et tu auras honte et tu répondras de tes actes.

Mane Moussa En Juillet, 2013 (08:20 AM) 0 FansN°: 71
Encore une opération qui vise à saisir la permanence du P.D.S. A ce rythme, si l'on les laisse faire ils seront capables de vouloir confisquer nos femmes, nos enfants qu'ils assimilent à des objets. Et pourtant, ils doivent savoir que l'on ne joue pas indéfiniment avec la Démocratie qui n'est pas un luxe mais une nécessité pour le développement. Ils entendent remettre à jour le procès entre SENGHOR et Mamadou DIA en profitant de leur désir de détruire complètement le P.D.S. Pour la paix civile, l'union des Sénégalais, ne les laissons pas dépasser les bornes car ils sont ivres et utilisent toutes les tournures pour arriver à leur faim qui est la conservation du pouvoir pour mille ans. A force de vouloir utiliser la Démocratie et le suffrage universelle par l'interprétation qu'ils en font, ils sont capables de nous conduire à une guerre civile par leur inconscience. Peuples Sénégalais et Africains, ouvrez vos yeux, ils comptent déstabiliser le Sénégal, l'Afrique par leur inconscence de vouloir tout contrôler en imaginant qu'ils sont les plus intelligents alors qu'ils ne sont que des rusés qui, par le jeu des traihisons accèdent facilement à leur but. Ils vous dépassent par votre incrudilité à savoir qu'un homme digne est incapable de faire ce qu'ils font mais ils agissent tout de même sans état d'âme. Sauvons notre Démocratie et la paix civile chers compatriotes avant qu'il ne soit trop tard. Ils payent des faibles d'esprit et des esprits faibles pour répandre l'injure dans les médias en pensant que c'est la nouvelle forme de gouvernance.
Diene En Juillet, 2013 (08:44 AM) 0 FansN°: 72
Bonjour,n'allons pas vite à la conclusion,je pense qu'il faut attendre les rapport de l'enquette au lieu de prendre position pour telle ou telle personne.En toute objectivité,nous avons dans ce pays des manupulateurs qui ont tout essayés,faute de place autour de la table ,ils sont entrain de distraire certains de nos compatriote,ils ne pensent qu'à leur propre interêts,ils n'ont jusqu'à présent pas compris que les temps on changé,et qu'il faut travailler pour développer ce pays et arreter de vouloir se faire un nom,ou se faire remarquer.Vive le senegal et que toute la lumiere soit faite dans cette affaire.
Thiey Li En Juillet, 2013 (15:49 PM) 0 FansN°: 73
En tout cas, il est beau comme tout ce Gueye! Si mignon, si mignon...
Birguy En Juillet, 2013 (18:42 PM) 0 FansN°: 74
Ce qui etonne les gens dans cette affaire c'est le fait que l'administration s'empresse de condamner une des partie,en loccurence mr. Keita avant meme que la justice ne finisse ses enquetes.Qand on sait que mr. Niang fut un collaborateur des ministres de l'intérieur de l'époque;quand on sait qu'il appartient à lé
Boulibay En Juillet, 2013 (14:30 PM) 0 FansN°: 75
mon problème dans cette affaire c"est que le commissaire keïta ait attendu d'être limogé de son juteux poste pour révéler les deals et c'est pourquoi je doute fort que lui même n'en fait pas partie s'il n'est pas le principal responsable

Assababakane En Juillet, 2013 (15:46 PM) 0 FansN°: 76
Pourquoi ce soi disant commissaire Keita a t il attendu que NIANG le relève de ses fonctions pour faire ces révélations? Après 40 ans dans ce service il ne devait pas d'être relevé pour sortir ses mensonges.

Commentez cet article

Auteur

Commentaire :

Service Commercial

Senegal : +221 33 864 65 71    |    Usa, Canada, Europe : +1 703 348 7306    |    Email : [email protected]

Rédaction

Email : [email protected]    |    Tel. (redacteur en Chef) : +221 77 562 00 29    |    Email (redacteur en Chef) : [email protected]