Mardi 21 Janvier, 2020 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Communique

Réponse de l’ ASP au communiqué d’ Orange

Single Post
Réponse de l’ ASP au communiqué d’ Orange

De par son communiqué en date du 22 septembre 2014, Orange reconnaît le bien fondé de la plainte des pétroliers au travers de l’Association Sénégalaise des Pétroliers (ASP) et essaie de légaliser une pratique mise en place depuis plus de 8 mois, portant un préjudice considérable aux sociétés pétrolières concurrentes de TOTAL Sénégal. 

L’ASP a toujours affirmé que si et seulement si le partenariat Orange Money / Total a pour but de promouvoir le paiement marchand par téléphone, cette initiative doit être étendue à tous les acteurs de la profession sans conditions particulières, dans le respect des normes d’hygiène, sécurité, santé et environnement. 
L’ASP prend bonne note des intentions formulées par Orange dans son communiqué et invite ses membres à ne souscrire à un partenariat avec l’opérateur de téléphonie que si, celui-ci, leur propose un contrat n’installant pas des barrières à l’entrée comme c’est le cas actuellement. 
Faut-il rappeler qu’à ce jour, aucune société membre de l’ASP n’a souscrit un partenariat avec Orange Money même si certaines d’entre elles ont été saisies dans ce sens, contrairement aux propos tendant à installer une confusion dans les esprits. 
Enfin, l’ASP rappelle la poursuite de la procédure judiciaire à l’encontre de l’opérateur de téléphonie Orange et de TOTAL Sénégal pour collusion anticoncurrentielle illicite par l’octroi exclusif depuis plus de huit (8) mois d’un avantage concurrentiel déloyal à TOTAL Sénégal au détriment des autres sociétés concurrentes. Cette pratique viole les dispositions qui organisent la réglementation du secteur de l’énergie en l’espèce et porte préjudice aux intérêts de l’Etat. 

Le Bureau de l’ASP 


Article_similaires

5 Commentaires

  1. Auteur

    Wakh Deug007

    En Septembre, 2014 (09:43 AM)
    Mais ASP vraiment yéna soof té bari wakh, allez travailler le temps passe. Orange a été clair

    faite comme Total, EDK pour beneficier de ce partenariat c'est tout
    • Auteur

      Anis

      En Septembre, 2014 (13:08 PM)
      ces gars esperent un dedommagement au lieu de travailler à reproduire le modele ou même à le faire avec les concurrents de orange!
      pauvre senegal !!! j'espere que les juges auront ce discernement.
      ils ne veulent pas reproduire le modele mais gagner de l'argent de facon éhonté
  2. Auteur

    Line

    En Septembre, 2014 (09:45 AM)
    Hélas .! Il est t'en que l'afrique
    Auteur

    Serer

    En Septembre, 2014 (09:45 AM)
    Nous prenons bonne note mais Ameth Guissé doit savoir qu'il a été façonné par Shell et qu'il doit impérativement en être reconnaissant. La station de Dalifort devait revenir à Shell et non à Elton pour la simple raison que Shell était la première à s'y être implantée.
    • Auteur

      Moro

      En Septembre, 2014 (12:34 PM)
      mon cher serer, vous avez certainement raison, ameth et shell ont fait du chemin ensemble, mais vous n'avez certainement pas bien écoute ses interventions, à chaque fois qu'il a parlé de cette station sur l'autoroute, il n'a pas manqué de souligner que elton et shell étaient les seuls installés sur l'axe, même s'il faut reconnaître que shell a competit au même titre que total à travers l'appel doffre restreint et non elton et les autres.
    Auteur

    Pasmyope

    En Septembre, 2014 (11:49 AM)
    Je n'y comprends rien à l'attitude d'Orange. Elle a plutôt intérêt à rendre son service accessible à tous et donc signer avec tous les pétroliers. Comment alors expliquer que quelqu'un qui peut gagner plus en signant avec tout le monde, se contente de signer qu'avec une seule partie!! A part vouloir favoriser Total, il n'y a pas une autre raison.

    Quand un grossiste peut vendre à tous les boutiquiers et se contente de n'en vendre qu'à un seul, il y a une raison non licite derrière.....Kenn dofoul!
    Auteur

    Prof

    En Septembre, 2014 (10:37 AM)
    Les données du problème sont simples: Macky Sall ayant fait allégeance à la France, la primauté des intérêts du privé français sur le privé national devient prégnante sur la vie économique sénégalaise. Les secteurs vitaux doivent être gérés depuis Paris.

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01
Banner 01
Banner 01
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email