Jeudi 09 Décembre, 2021 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
International

Edward Snowden, l'homme qui fait trembler le gouvernement américain

Single Post
Edward Snowden, l'homme qui fait trembler le gouvernement américain

 L'homme qui a révélé au monde le scandale des écoutes de l'agence de renseignements américaine et de la CIA est apparu au grand jour, dévoilant son nom, son parcours et ses motivations.


Celui qui fait trembler le gouvernement américain n'a rien d'un héros. Edward Snowden est juste un jeune homme de 29 ans avec un faux air d'adolescent timide. Selon The Guardian, qui révèle son identité après avoir déjà mis sur la place publique le scandale des écoutes de la NSA et de la CIA, il est calme, sensé et déterminé. «Je n'ai pas l'intention de cacher mon identité car je n'ai rien fait de mal.» Il sait sans doute aussi que, désormais aussi célèbre que Daniel Ellsberg et Bradley Manning, les deux autres grands «whistleblowers» (lanceurs d'alertes) de l'histoire américaine, il n'a aucune chance de rester dans l'ombre. «Je vais maintenant souffrir de ce que j'ai fait.»


Au quotidien britannique, il a longuement expliqué ses motivations dans un hôtel de Hongkong où il a trouvé refuge. Employé pour un prestataire de services de la NSA, Booz Allen and Dell, il a été témoin de la mise en place d'une machine d'espionnage de la planète par les agences américaines. «Mon seul objectif est de dire au public ce qui est fait en son nom et ce qui est fait contre lui.» Ces fuites, il les a longuement mûries, préparées. Il y a trois semaines, il quitte son bureau de Hawaï après avoir copié toute une série de documents, laissant derrière lui «sa vie très confortable», un salaire de 200.000 dollars par an, sa petite amie et «une famille qu'il aime». Depuis sa chambre asiatique, qu'il n'a quasiment pas quittée, il lance sa bombe. «Je suis prêt à tout sacrifier car je ne peux pas, en conscience, laisser le gouvernement américain détruire la protection de la vie privée, la liberté sur Internet et les libertés de base dans le monde avec la machine de surveillance qu'il est en train de construire.» La tête cachée sous une capuche rouge, les mains courant sur le clavier d'un ordinateur, elles aussi dissimulées sous un chiffon «pour éviter les caméras de surveillance», il contacte les journaux. Paranoïaque, Edward Snowden? Il s'en défend, assurant seulement savoir ce dont la CIA et la NSA sont capables. Il affirme qu'elles vont tenter de le détruire même s'il a agi sans la moindre contrepartie. «L'argent n'a jamais été une motivation».


    «J'ai réalisé que j'appartenais à une organisation qui faisait bien plus de mal que de bien»


Il a vu la dérive presque jour après jour des services. Le gamin élevé dans une famille du Maryland ne s'y était pas préparé. Médiocre étudiant en informatique, il quitte l'école sans vraiment de diplôme. En 2003, il s'engage dans l'armée et rêve de rejoindre les forces spéciales. «Je voulais aider les gens à conquérir leur liberté». Une fracture des jambes met un terme à cette ambition. Il se retrouve agent de sécurité à la NSA, puis chargé de la surveillance des technologies de l'information à la CIA. Là, son talent pour le réseau Internet le fait remarquer et lui ouvre la voie pour une carrière météoritique. Dès 2007, il travaille sous couverture diplomatique à l'ambassade américaine de Suisse. Ce qu'il y voit ne l'enchante pas. «J'ai vraiment été déçu par ce que le gouvernement était capable de faire. J'ai réalisé que j'appartenais à une organisation qui faisait bien plus de mal que de bien.» Dès lors, il pense à révéler au monde ce qu'il sait. Mais il n'en fait rien. D'abord parce que le travail à la CIA concerne surtout des gens et non un système. Or, Edward Snowden ne veut mettre en danger personne. Des documents qu'il a fait publier plus tard, il a pris soin d'écarter toute mention personnelle. C'est même, à ses yeux, la principale différence entre lui et Bradley Manning, l'homme à l'origine de l'affaire WikiLeaks. L'autre raison de son silence d'alors est l'élection de Barack Obama. Elle lui redonne espoir. Pas pour longtemps. En 2009, en poste au Japon, il assure avoir compris que la NSA tentait «d'avoir accès à toutes les conversations, à toutes les formes de comportement de la planète». Pour celui qui a grandi dans l'idée qu'Internet était un vaste terrain de liberté, la NSA représente «une menace mortelle pour la démocratie».


Il prend la décision de ne pas laisser tomber, attendant seulement son heure. Elle est venue fin mai 2013. Depuis Hongkong, il regarde maintenant, les yeux rivés sur des sites internet ou sur la télévision, les dégâts qu'il a causés, sans joie ni haine. Comme toujours, ce maître des réseaux informatiques reste distant, presque froid, ne laissant percervoir qu'un peu d'angoisse pour ses proches, les seuls qu'il assume avoir blessés, et pour l'avenir qui s'ouvre, celui d'un homme traqué par ceux qu'il a voulu combattre.

 


affaire_de_malade

5 Commentaires

  1. Auteur

    Un Anti Patriote

    En Juin, 2013 (11:41 AM)
     :haha:  :haha:  :haha:  :haha:  :haha: c est un fou ou anti patriote ! si on veut surveillé la planette entiere c est bien pour évité les magouille enturbans ,leur kapos félé collabos et autres sous bras nouveaux converti au bonheur charia !! ces révélations sont des détail et n empéche nullement le travail de surveillance continué ! si on ne surveille pas c est la porte facile pour tous les trafiquants de drogues ,tous les félés intégristes pseudo religieux ! c est bien de critiquer le travail de surveillance ,mais gouverné ,assuré notre sécurité exige ce travail ! et d ailleurs c est du brouhaahaa pour rien ,car tout le monde sait que toutes les conversations téléphonique sont enregistré à la source des réseaux téléphonies mobiles ! tout le monde sait le travail de la NSA appelé autrement pour les services européens ,asiatique et autres ! ça m étronne pas qu il ai une graine de sable dans le cerveau ,car tout le monde fait depuis toujours ce travail de surveillance ,kgb ,dst ,M..machin chez nos partenaires britaniques ! il a son moment de gloire éffémére et retournera à l anonymat
  2. Auteur

    Guelware

    En Juin, 2013 (11:53 AM)
    Citoyens du monde reveillez vous... Il est temps de faire face a leur Nouvel Ordre Mondial , et de la combattre jusqu a la dernier force... IL veut conquerir le monde , transformer l Humanité entier en leur propre esclave... Ils ont déjas tromper le peuple Américain , car nous savions tous que le Dollard n est plus pour le peuple , mais pour un petit groupe de banquiers , petroliers, etc... Ils ont inscrit leur signe sur le dollard , le fameux piramide avec l oeil du syclone en haut... Tout est mensonge , manipulation.. L evenement du 11 Septembre est la plus grande mensonge . Saddam hussen, Ben laden, tout est faux...Ces Illiminattis combinent avec les politiques contre les peuple...
    {comment_ads}
    Auteur

    Les Requin

    En Juin, 2013 (11:59 AM)
    oui saddam cé faux ....ça ne nous regarde pas ! l afrique a d autres priorité que de soutenir des tyran genre saddam ! ben laden lecriminel ,les requins l ont pas voulu mangé ,il gise toujours au fond de la mer ou peut etre meme rejeté par la mer ! la conspira
    {comment_ads}
    Auteur

    Au Diable

    En Juin, 2013 (12:06 PM)
    la conspiration des fanatique et leur doux charia au diable !! guelewar va préché au soudan ,ici on est laiique avec europe usa asie 4ééverrrrrrrrrrrrrrrrr :love:  :love:  :love:  :love:  :love:  :tala-sylla:  :tala-sylla:  vas te faire grillé un chameau au yéméne ou somalie  :haha:  :haha:  :haha:  :haha:  :haha:  :haha:  :haha:   <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/bravo.gif" alt=":bravo:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/bravo.gif" alt=":bravo:">  
    {comment_ads}
    Auteur

    Test

    En Juin, 2013 (13:27 PM)
    Tout homme qui prie ou qui prophétise, la tête couverte, déshonore son chef.

    Toute femme, au contraire, qui prie ou qui prophétise, la tête non voilée, déshonore son chef: c'est comme si elle était rasée.

    Car si une femme n'est pas voilée, qu'elle se coupe aussi les cheveux. Or, s'il est honteux pour une femme d'avoir les cheveux coupés ou d'être rasée, qu'elle se voile.

    L'homme ne doit pas se couvrir la tête, puisqu'il est l'image et la gloire de Dieu, tandis que la femme est la gloire de l'homme.

    En effet, l'homme n'a pas été tiré de la femme, mais la femme a été tirée de l'homme;

    et l'homme n'a pas été créé à cause de la femme, mais la femme a été créée à cause de l'homme.

    C'est pourquoi la femme, à cause des anges, doit avoir sur la tête une marque de l'autorité dont elle dépend.

    Toutefois, dans le Seigneur, la femme n'est point sans l'homme, ni l'homme sans la femme.

    Car, de même que la femme a été tirée de l'homme, de même l'homme existe par la femme, et tout vient de Dieu.

    Jugez-en vous-mêmes: est-il convenable qu'une femme prie Dieu sans être voilée?

    La nature elle-même ne vous enseigne-t-elle pas que c'est une honte pour l'homme de porter de longs cheveux,

    mais que c'est une gloire pour la femme d'en porter, parce que la chevelure lui a été donnée comme voile?

    Si quelqu'un se plaît à contester, nous n'avons pas cette habitude, non plus que les Églises de Dieu.

    Les Epîtres de Paul, 1Corinthiens, chapitre 11 versets 4 a 16

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email