Mardi 20 Octobre, 2020 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33

International

Soupçons de corruption aux JO : Lamine Diack de nouveau chez les juges d'instruction

Single Post
L'ancien président de la Fédération internationale de l'athlétisme, le Sénégalais Lamine Diack, au tribunal de Paris, le 16 septembre 2020 Martin BUREAU AFP/Archives
L'ancien patron de l'athlétisme mondial et ex-membre influent du Comité international olympique (CIO), Lamine Diack, a de nouveau été entendu jeudi par les juges d'instruction dans l'enquête à Paris sur des soupçons d'achat de votes dans l'attribution des Jeux olympiques 2016 et 2020, une semaine après sa condamnation dans l'affaire de corruption sur fond de dopage en Russie, a-t-on appris de sources proches du dossier.

Contacté par l'AFP, l'un de ses avocats, Me Simon Ndiaye, a confirmé que son client "a été entendu aujourd'hui", se refusant à tout autre commentaire.

Le Sénégalais de 87 ans a été condamné le 16 septembre à Paris à quatre ans de prison, dont deux ferme, et 500.000 euros d'amende pour corruption et abus de confiance, notamment pour avoir retardé des sanctions contre des athlètes russes dopés en échange de financements et pour favoriser des négociations de sponsoring et de diffusion avec la Russie, un jugement dont il a fait appel.

Il avait aussi été mis en examen, le 27 mars 2019, toujours pour corruption dans les attributions des JO-2016 de Rio et 2020 à Tokyo, mais aussi dans les processus d'attribution des Mondiaux d'athlétisme de Pékin en 2015, puis des Mondiaux 2017 et 2019, pour lesquels le Qatar était candidat.

Celui qui présidait la fédération internationale d'athlétisme (IAAF, rebaptisée World Athletics) de 1999 à 2015 et son fils Papa Massata Diack, conseiller marketing à l'IAAF, sont soupçonnés d'avoir monnayé leur soutien aux villes organisatrices contre des pots-de-vin, pour certains déguisés en contrats de lobbying.

Pour Tokyo-2020, les soupçons reposent sur deux contrats qui ont permis au comité de candidature de rémunérer une société basée à Singapour, Black Tidings, pour 1,197 million de dollars singapouriens (800.000 euros) fin juillet 2013, puis 1,685 million (1,1 M EUR) fin octobre 2013, avant et après la désignation de la capitale japonaise par les membres du CIO.

Les enquêteurs estiment que cette société n'est qu'une "coquille vide" qui mène à Papa Massata Diack. L'ancien patron du comité de candidature de Tokyo-2020, Tsunekazu Takeda, qui a signé les contrats, a été mis en examen pour corruption le 10 décembre 2018, à Paris.

Lors des précédents interrogatoires, Lamine Diack a confirmé qu'il avait voté pour Tokyo et qu'il l'avait annoncé à plusieurs de ses collègues africains du CIO, mais il a réfuté tout acte de corruption.

Lundi, le journal japonais Kyodo News a révélé que Black Tidings avait transféré 150.000 dollars sur un compte personnel de Papa Massata Diack et 217.000 dollars à l'une de ses sociétés, en janvier 2014.

liiiiiiiaffaire_de_malade

15 Commentaires

  1. Auteur

    En Septembre, 2020 (18:34 PM)
    le pouvoir et la famille nous mène souvent vers le déshonneur
  2. Auteur

    Allez Chercher Votre Père

    En Septembre, 2020 (19:11 PM)
    Ca suffit maintenant. Que cette famille ait un peu de courage et aille chercher leur père. Que les fils Diack se réveillent et envoie Massata Diack en France. Ceci est inadmissible.
    • Auteur

      Patriot

      En Septembre, 2020 (20:36 PM)
      merci monsieur lamine diack d'avoir bien voulu financer les assises nationales  :up:  :up: 
      par cet acte vous avez montré que vous etes un vrai patriote   <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/bravo.gif" alt=":bravo:">   :sn: 
    • Auteur

      Patriot

      En Septembre, 2020 (20:43 PM)
      c'est au sénégal d'aller chercher son fils qui l'a si dignement representé pendant des decennies  :down: 
    Auteur

    En Septembre, 2020 (19:36 PM)
    Oh....Massatouti va pleurnicher.....à partir du bled.....

    Pour rappel un autre diambar : le petit Aliou est attendu à Londres.....
    Auteur

    En Septembre, 2020 (19:54 PM)
    Salles juges gérontophobes, vous n'avez pas honte, un jour, vous aussi, vous y aurez droit,si dieu le veut.
    Auteur

    En Septembre, 2020 (20:42 PM)
    Merci à Lamine DIACK d'avoir financé les assises nationales  :up: 

    Par cet acte, il a montré qu'il etait un vrai patriote   <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/bravo.gif" alt=":bravo:">  :sn
    Auteur

    En Septembre, 2020 (20:53 PM)
    voilà des gens dans leur pays senegal se disent les plus honnêtes créatures de Dieu sur terre et pourtant tout ce qu'ils ont sur le sol n'est que du rIBAAA ou haram , des truands aux talent cachés ces senegalais , il fallait les pendre devant publique pour mieux faire connaiiitre au monde entiier le vrai caractère du senegalais ,

    Auteur

    En Septembre, 2020 (21:33 PM)
    Bambouli va apprendre la vie: la grosse tafiole qui braque des athlètes dopés, le panafricain qui se couche et balance dans 1 deal de pétrole, bled de raclures.....avec une plèbe servile ou gentille au choix...
    Auteur

    En Septembre, 2020 (22:53 PM)
    Va te faire brûler en Gambie.......
    Auteur

    Deb

    En Septembre, 2020 (02:28 AM)
    Cette famille a trahi tout le Sénégal

    Pour ceux qui disent que c'est du racisme ou un complot je rappelle que le juge keba Mbaye a été à la tête du CIO et également du comité éthique.. Il y a laisse une excellente image qui est salue jusqu'à present

    La famille Diack y avait installé une entreprise de corruption sans précédent

    Si l'état du Sénégal était sérieux il les aurait poursuivi pour trahison national car ils ont déshonoré ce pays

    Pape Massata peut aller dans toutes les télévisions de ce pays mais il ne vous fournira aucune de son innoncence

    Le plus subtil c'est qu'il accuse de racisme sans citer personne car il sait que cela ne fera qu'aggraver son cas

    Il est condamné à rester au Sénégal le restant de sa vie
    Auteur

    Diallo

    En Septembre, 2020 (03:55 AM)
    Coupable escroc lamine

    Auteur

    En Septembre, 2020 (08:15 AM)
    Des sociétés écrans! ils ont bien assimilé les leçons de Karim Wade
    Auteur

    Gr Mor

    En Septembre, 2020 (11:00 AM)
    Massata est vraiment un lache une tapete depuis l'enfance; avec l'argent de la corruption ils ont investis des milliards au senegal dans la politique dans les affaires ils ont combattu A wadec sans relache deja en 2002 il avait organise une vente parallèle de maillot du senegal a grande echelle a seoul ; sa délinquance ne date pas hier ; heureusement que la justice francaise ira jusqu au bout de cette affaire au senegal ils seraient libre depuis.et puis avec son air arrogant cest juste un délinquant a col blanc
    Auteur

    En Septembre, 2020 (12:33 PM)
    Un proverbe wolof dit: loo diapné kaagn la, diapalny ngaagn la. Au début Massata avait conclu que c'était une bonne affaire qui finit malheureusement par être une mauvaise affaire. Un acte d'un fils qu'un papa va payer cher. J'ai peur pour la vie du vieux à cause de toutes ces pressions.
    Auteur

    Dramé Wmamadou

    En Septembre, 2020 (09:45 AM)
    Je demande à Wade de prier pour les Diack et de les pardonner. C'est là que se trouve le salut de Diack père. Après tout Wade et Diack sont des parents très proches
    Auteur

    Dramé Wmamadou

    En Septembre, 2020 (09:45 AM)
    Je demande à Wade de prier pour les Diack et de les pardonner. C'est là que se trouve le salut de Diack père. Après tout Wade et Diack sont des parents très proches

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email