Lundi 06 Juillet, 2020 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33

Societe

Duel Penda Mbow / Imam Kanté : Sur les traces de Boris et Bachir

Single Post
Duel Penda Mbow / Imam Kanté : Sur les traces de Boris et Bachir
Le débat épistolaire entre Boubacar Boris Diop et Souleymane Bachir Diagne aurait-il un effet d’entrainement ? Quoi qu’il en soit, aujourd’hui, c’est au tour de deux autres intellectuels de se prêter à l’exercice. Le professeur Penda Mbow et l’Imam Ahmadou Makhtar Kanté prennent leur plume et étalent leurs désaccords sur des questions religieuses.

 

« Penda Mbow, le Coran et le voile

C'est trop facile de lancer des avis lapidaires sur l'islam et notamment le voile qui semble lui poser beaucoup de problèmes. Qu'elle ne l'accepte pas, c'est sa liberté, qu'elle dise que ce n'est pas le Coran.... On attend sa démonstration, vu que cela fait 20 ans qu'elle y travaille. Je suis partant pour commenter son texte ou débattre avec elle en toute sérénité sur ce sujet », réagissait Imam Kanté à une sortie de l’historienne Penda Mbow, sur le voile.

Une réaction, qui n’est pas du goût de Penda Mbow. Et elle ne s’en cache pas.



« Ceux qui se sont arrogés le droit à la '‘réflexion'’, ironisent sur tout, désacralisent tout, condamnent et refusent que l’on exerce l’esprit critique. Je voudrais à l’endroit d’imam Ahmadou Makhtar Kanté et tous les autres objecteurs de conscience, rappeler ceci : que pendant plus de 30 ans, j’ai enseigné l’histoire du moyen musulman (de la naissance du Prophète à la chute de Constantinople en 1453) et Occidental ; d’ailleurs certains parmi ceux qui parlent ont été mes étudiants. La connaissance de ces disciplines, voire une certaine érudition que je revendique, m’ont ouverte à des distinctions dans des Universités prestigieuses comme Uppsala en Suède et Cluj en Roumanie où je donnai souvent des conférences. S’il y a une seule chose dont le bon Dieu m’a gratifiée depuis mon enfance, c’est la facilité d’accès au savoir et à la connaissance. J’ai choisi le Moyen-âge parce que j’ai horreur de la banalité", clame l’historienne.

Et puis, réponse du berger à la bergère.

« Je suis choqué de me voir traité "d'objecteur de conscience" par ma sœur la prof Penda, mais je ne lui enverrai pas de citation directe. Qui a lu mon post voit que j'ai juste dit que selon elle, le voile n'est pas dans le Coran, c'est arabe. Puis, j'ai dit que j'attendais sa démonstration pour la commenter et aussi que je suis partant pour un débat serein. Je ne vois pas en quoi je devrais l'énerver autant. Aidez-moi à comprendre », fait remarquer le religieux sur sa page Facebook.

liiiiiiiaffaire_de_malade

36 Commentaires

  1. Auteur

    En Septembre, 2019 (17:35 PM)
    Pas le même niveau de jeu. Boris et Bachir, c'était Barça- Réal.
    • Auteur

      Reply_author

      En Septembre, 2019 (08:41 AM)
      mon dieu regardez l ignorance dans sa splendeur!!
      ah le peuple ignorant ne bougera jamais de l obscurantisme~
      et la construction du pays c est pour quand?
      et les hopitaux senegalais???
      et les ecoles senegalaise??
      et la salubritee senegalaise??
      et le petrole et le gaz???
      non cela n interesse pas!!!!
    • Auteur

      Replytous Malade_author

      En Septembre, 2019 (08:42 AM)
      mon dieu regardez l ignorance dans sa splendeur!!
      ah le peuple ignorant ne bougera jamais de l obscurantisme~
      et la construction du pays c est pour quand?
      et les hopitaux senegalais???
      et les ecoles senegalaise??
      et la salubritee senegalaise??
      et le petrole et le gaz???
      non cela n interesse pas!!!!
  2. Auteur

    En Septembre, 2019 (17:42 PM)
    Non ce n'est pas du même niveau. Ça doit être un bon business d’être objecteur de conscience, ils veulent tous nous dicter leur prétendue meilleure manière de vivre. Merci Penda de dire Basta a ce nouveau phénomène.
    Auteur

    Prof

    En Septembre, 2019 (17:59 PM)
    Depuis quand Penda est Prof? pas au CAMES à ce que je sache!
    • Auteur

      Reply_author

      En Septembre, 2019 (22:04 PM)
      voilà qui soulève un gros poisson !! un ancien ministre de l’agriculture se pavaner un titre de professeur mais il est revenu sur son plat de docteur. comme disent les woloof « kou vathe sa ande ande bo deme fexe fa boroom » à suivre si penda est bien sur son ande wait and see. les profs vont réagir ils se connaissent tous
    Auteur

    Diop

    En Septembre, 2019 (18:06 PM)
    elle est historienne c est pas de la science ca elle n est pas un modele pour nos femmes
    Auteur

    Anonyme

    En Septembre, 2019 (18:09 PM)
    PROF D HISTOIRE MAIS ÉLÈVE DE LA MATERNELLE EN ISLAM.
    Auteur

    En Septembre, 2019 (18:10 PM)
    Au senegal tout le monde est professeur, historien bizarre
    Auteur

    En Septembre, 2019 (18:14 PM)
    Penda Moussoor , voile made in Sénégal. Pourquoi elle se moussorre toujours la Penda de " servir le Sénégal " ?
    Auteur

    Nom Et Prénom

    En Septembre, 2019 (18:19 PM)
    quelqu'un qui dit que l'obligation de porter le voile pour les femmes n'est pas dans le coran, kookou amoul xam xam... quel qu'il soit nak.

    loolou mane oumar wane maako wak
    Auteur

    En Septembre, 2019 (18:21 PM)
    JE SUIS DÉSOLÉ MAIS PENDA MBOW EST UNE INTELLECTUELLE QUI A PRÉFÉRÉ VENDRE SON ÂME AU DIABLE ET ETRE UNE PORTEUSE DE VALISE.



    CETTE DES QUE JE LA VOIT JE NE RESSENT QUE DU DÉGOÛT



    Auteur

    Ousseynu

    En Septembre, 2019 (18:22 PM)
    Depuis 2012, c’est la première fois qu'elle écrit un article pour dire qu'elle a mal? Pour dire quoi ? Je, je, moi, moi, j’ai, j’ai…juste parce qu’on l'a contredit. Arrête la victimisation ne passera pas. Tu as été silencieuse sur toutes les questions essentielles qui touchent le Senegal. Maintenant que le sujet porte sur l’agenda maçonnique contre l’islam madame mbow mboow Si on avait appliqué notre tradition tu serais déjà mariée de force
    • Auteur

      Mbaye

      En Septembre, 2019 (20:03 PM)
      arrêtez de raconter n'importe quoi, c'est facile de se cacher derrière son clavier et de débiter n'importe quoi, penda mbow fait partie des plus grandes intellectuelle du sénégal, écoutez ou lisez ce qu'elle écrit, elle est intelligente, elle a étudié l'histoire et la connait mieux que vous qui n'avez certainement lu aucun ouvrage, elle a l'esprit critique, elle se pose des questions et ne gobe pas aussi facilement ce que certains débitent à longueur de journée dans les médias et réseaux sociaux.l'islam est trop fort, il n'est pas à la portée de tout un chacun.pour comprendre l(islam il faut être d'un grand niveau intellectuel.
    • Auteur

      Reply_author

      En Septembre, 2019 (21:08 PM)
      oui prof penda est une grande intellectuelle. mais elle n'est pas gynécologue, ni pédiatre, ni géologue, ni architecte........ mais aussi prof penda n'est islamologue
    Auteur

    Farry

    En Septembre, 2019 (18:24 PM)
    Cette dame a vraiment été très stupide en affirmant que les filles ne devaient pas se voiler.

    Qu'elle enlève donc son éternel moussor.
    Auteur

    Le Peureux

    En Septembre, 2019 (18:33 PM)
    Il faut que l'Etat surveille de près ce soi disant Imam Kanté. Ces positions tranchées contre les chrétiens qu'il se plaisait à appeler les mécréants à l'Université. Voilà le genre de type qui insidieusement est entrain de mettre la haine des catholiques dans la poitrine des musulmans. J'ai des frère et des sœurs de même sang qui sont .catholiques. Pensez vous réellement que je les laisserai se faire tuer sans que je sois aussi tuer? Je me demande pourquoi les ibdaous du Sénégal sont si intolérants, si agressifs. Qu'est ce qu'il y a derrière leurs positions si extrémiste qui ne correspondent en rien à nos valeurs socio culturelles?
    • Auteur

      Reply_author

      En Septembre, 2019 (20:39 PM)
      il ne s'agit pas de valeur socio-culturelle mais d'appliquer ce que notre religion nous recommandé
    Auteur

    En Septembre, 2019 (18:38 PM)
    Elle nous cité des universités islamophobes qui l'ont fêlicitees .Ah ces chercheurs de médailles maçonniques. "ILS SONT PARMI VOUS ET VOUS COMBATTENT " C'est ce qu' on est entrain de voir avec le réchauffement des attaques maçonniques et ces gens qui ont le complexe de leur religion pour gagner des titres ou médaillons étrangers.
    Auteur

    Psychologue

    En Septembre, 2019 (18:45 PM)
    On devient aigrie lorsqu'on est une femme moche, mariée très tardivement, sans enfant et mal baisée. Que DIEU ait pitié d'elle !
    • Auteur

      Reply_author

      En Septembre, 2019 (18:47 PM)
      son rang de castée l'a rendu complexé. elle rêvait de devenir une toubabesse.
    • Auteur

      Reply_author

      En Septembre, 2019 (08:53 AM)
      c'est vraiment méchant et petit ce que vous venez décrire. le respect ne coûte rien. on peut ne pas être d'accord avec les idées de quelqu'un et dans ce cas, le mieux est de contre argumenter plutôt que d'insulter à tout va. un peu de correction ne fait pas de mal. pourquoi s'attaquer avec autant de bassesse à la personne plutôt qu'à ses idées. au moins elle a une tête bien pleine, des convictions et sait les défendre. pendant que toi, inintéressant et aigri, tu cours les forums pour commenter et dénigrer des valeureuses personnes comme cette dame. je précise toutefois que je ne la connais ni d'adam ni d’Ève mais je n'aime pas la stupidité! vous en êtes malheureusement la parfaite illustration.
    Auteur

    Zion

    En Septembre, 2019 (18:56 PM)
    De quel niveau faites. vous référence ? On lui demande simplement de démontrer que le voile n'est nullement islamique mais de tradition arabe C'est elle qui le dit et elle invoque sa soidisante"érudition (qu'elle humilité), des prix qu'elle aurait reçus d'obscures universités du nord(elles seraient prestigieuses qu'on s'en foutrait quand-même) De surcroît, ses contempteurs seraient ses anciens étudiants A quoi tout ses diplômes et érudition l'ont menée ? A Dame de compagnie,de madame qui ,avec sa famille,participe à la spoliation de notre peuple et l'aliénation de nos ressources Cette Pendant MBOW est une honte pour notre pays et pour tous les intellectuels du Senegal Tout le monde s'etonne du tres bas niveau de toutes ses interventions Elle est partout primée dit elle ,partout signifiant dans les pays du nord.Pas étonnant alors qu'elle adopte la position de ces gens qui ont interdit le voile dans leurs espaces universitaires entre autres !!! Cette dame n'est qu'une caisse de résonance des soi disants laïcs,en fait des francmaçons qui prononcent leurs "fatwas"(eh oui.la franc-maçonnerie est aussi une religion comme les autres) Admettons que le voile soit une tradition arabe Pourquoi alors ce qui ne seraitsue tradition Personne ne cherche à savoir pourquoi Pendant MBOW a toujours porté ce qui lui tient lieu de foulard ou " moussor" ce,depuis sa petite scolarité à nos jours Tout le monde sait qu'au Sénégal, ce port ,le moussor est islamique et que toute femme, dès la puberté, doit le porter en public ou devant plus âgés que soi Madame si votre érudittion et votre ( maitrise de l'histoire de l'islam ne debouchent que sur votre alignement aux positions des universitaires d'Europe ou à votre fonction de dame de compagnie de votre princesse. au pouvoir c'etait pas la peine d'aller si loin dans les etudes. Heureusement que les sénégalais sont unanimes sur votre cas : vous n'avez aucune once de crédibilité à leurs yeux

    Auteur

    En Septembre, 2019 (18:57 PM)
    Ah ! Les petites Toubabesses avec des Diplomes peau d´ane qui nous emmerde ! Elle est payée par les FM comme AKN, invitée par eux pour la gonfler littéralement et elle vient ici nous parler de Souratou Hijaab ! Aberrant est qu´elle crie encore qu´elle a enseigné l´histoire de l´Islam ! Sans connaitre le Coran ? Pauvres étudiants. Si c´est cela, ce que nous voyons ces jours ci, le département d´histoire, on a des problèmes. Ecoutons plutot Samba Diabaré Samb, Elhadji Mor Dior Seck et les Griots traditionels. On est mieux servi qu´avec ses tetes hybrides nis occidentales et ni africaines: Poub elle !
    Auteur

    Truthhurts

    En Septembre, 2019 (19:09 PM)
    Cette femme je ne la connais pas. Mais quand j'ai regarde une ou elle a ette invite sur une des chaines senegalaises, je n'ai pas du tout aime son attide et ses mensonges. Elle est tres fausse et ignorante. Elle ne metrisait meme le sujet du debat et voulair parler sans arret.

    Et dans son development, tu peux sentir qu'elle a quelque chose contre Islam et elle a menti sur toute la ligne a propos du voile.

    C'est un des partisans d'Iblis: Hypocrite.
    Auteur

    En Septembre, 2019 (19:14 PM)
    Juste une question : quelle est la formation des Imams au Sénégal ?

    Ont-ils des rudiments de logique et de philosophie au moins ?

    • Auteur

      Reply_author

      En Septembre, 2019 (21:13 PM)
      navez vous jamais entendu universite islamique "vous pensez qu'on y fait quoi
    • Auteur

      Reply_author

      En Septembre, 2019 (21:29 PM)
      certains imams ont un meilleur niveau que la plus part des gens qui les critiquent.
    Auteur

    En Septembre, 2019 (19:31 PM)
    Dans ce pays on invite dans les plateaux télé plus les partisans du diable
    Auteur

    Objecteur De Conscience

    En Septembre, 2019 (20:05 PM)
    Vivez votre Islam et foutez nous la paix. Ah ces soit-disant musulmans en train de semer la haine et la terreur la ou l'on ne demande qu'à vire en paix comme l'a prescrit le prophète lui même. Je vous assure que s'il nous ait été donné la possibilité de visionner le paradis les sénégalais seront les premiers surpris. Arrêtez le BOKO Haram et lissez nous vivre en paix. Chacun n'a qu'a vivre la religion sans tambour ni trompette. Ils vivent de la religion alors que c de travail que l'homme doit vivre. Tout ce qui vive de la religion et non de leur sueur auront des comptes a rendre. Basta aux objecteurs.
    • Auteur

      Reply_author

      En Septembre, 2019 (21:14 PM)
      pauvre mecreant ! tu es comme le satan qu´on exorcise ! a entendre le mot islam seulement tu as des tourments !
    Auteur

    Patriote

    En Septembre, 2019 (20:06 PM)
    Que de la distraction. Comme si on veut nous faire oublier le scandal petrolier et minieres. Tantot la Can, puis JA, Imam Kante, et beaucoup plus habile Ahmet Khalifa.

    Y'a plein de situation urgent qu'il fallait addresser mais ces chefs religieux ne sont la que pour defendre les coutumes de leur maitres arabes. Rares sont sont ceux d'entre eux qui se preoccupent du bien etre de la nation. Ils me semble tous corrompu du meme titre que ces politiciens de merde.

    On a qu'a se debarasser d'eux tous.
    Auteur

    Tall

    En Septembre, 2019 (20:49 PM)
    LE VOILE N'EST PAS OBLIGATOIRE POUR LES FEMMES MUSULMANES. VOUS NOUS FATIGUEZ AVEC CES CONNERIES.
    Auteur

    Marieme Camara

    En Septembre, 2019 (21:02 PM)
    Les legers arguments tires par les cheveux de ‘Imam’, pardon du sieur Ahmadou Makhtar Kante sur le port obligatoire de l’Hijab qui, sans ambages cachent des tendances manipulatrices m’inquietent plus que son acharnement envers Pr. Penda Mbow, de vouloir discrediter celle-ci. Tentative d’ailleurs qui, pour les avertis n’est qu’un coup d’epee dans l’eau car, Pr. Mbow a qui la nation senegalaise, tout comme la communaute internationale sont bien redevables, d’avoir forme des tetes, anime des conferences a travers le monde, ne boxe pas dans la meme categorie que le sieur Kante, loin s’en faut. Cela dit, il n’est pas rare dans les rencontres internationales, d’entendre des personnalites vous demander apres Pr. Mbow, avant d’exalter sa dimension intellectuelle. Cependant, rien du tout a propos de M. Kante dont le nom est royalement meconnu au-dela des frontieres senegalaises - faute de preuves a l’etranger !

    Soyons clairs ! Parlant de valeurs intreseques, de niveau et/ou de probite intellectuels, Ndao n’arrive meme pas a la cheville a l’honorable Pr. Mbow qui jouit d’une dimension internationale sans conteste, alors que n’eut ete la radio qui nous rabat les oreilles avec ses preches a deux sous, le nom de ce Kante se confondrait dans le meli-melo quotidien des ‘gorgorlus’. Comme pour etayer la these de l‘eminente Pr. Mbow a qui la nation est bien redevable, tout comme la communaute internationale d’avoir forme des tetes, pour leur ouvrir les yeux sur les realites, anime des conferences a travers le monde, Tariq Ramdan, un erudit theoligien, islamologue a embouche la meme trompette pour confirmer effectivement la these de l’honorable Pr. Mbow.

    En ce qui concerne le voile ou la burqa, dont le port varie selon les traditions culturelles des differentes sectes de la Umah islamique, Tariq soutient que ce ne sont pas des prescriptions islamiques, alors que le simple foulard en est une (autrement, les ‘Moussors’ de nos meres, grand-meres et aieuls qui refletent bien notre identite culturelle suffisent largement!)



    M. Kante est trop petit pour nous dire comment vivre notre foi ; son verbiage a l’allure d’un proselytisme religieux n’est tire d’aucune source valable du saint Coran.

    Puisque M. Kante est en desaccord avec l’appreciation des faits de l’honorable Pr. Mbow qui soutient la pertinence de la version africaine du voile “(nos moussors” qui riment bien avec notre tradition culturelle), c’est a M. Kante de nous fournir des elements de preuve avec sources a l’appui.

    • Auteur

      Devoir De L'éléve Mariéme Cam

      En Septembre, 2019 (08:54 AM)
      les legers arguments tires par les cheveux de ‘imam’, pardon du sieur ahmadou makhtar kante sur le port obligatoire de l’hijab qui, sans ambages cachent des tendances manipulatrices m’inquiete(nt) plus que son acharnement envers pr. penda mbow, ~de~ (on dit tendance à) vouloir discrediter celle-ci. tentative d’ailleurs qui, pour les avertis n’est qu’un coup d’epee dans l’eau car, pr. mbow a qui la nation senegalaise, tout comme la communaute internationale sont bien redevables, d’avoir forme des tetes, anime des conferences a travers le monde, ne boxe pas dans la meme categorie que le sieur kante, loin s’en faut. ~cela dit~ (s'emploie pour résumer ce qu'on vient de dire) , il n’est pas rare dans les rencontres internationales, d’entendre des personnalites vous ~demander apres~ (ça ne signifie pas demander des nouvelles de quelqu'un) pr. mbow, avant d’exalter sa dimension intellectuelle. cependant, rien du tout a propos de m. kante dont le nom est royalement meconnu ~au-dela des frontieres senegalaises - faute de preuves a l’etranger !~ (au-delà des frontières sénégalaises c'est déjà à l'étranger et "faute de preuves" est un abus ici)

      soyons clairs ! parlant de valeurs intreseques, de niveau et/ou de probite intellectuels, ndao n’arrive meme pas a la cheville ~a~ (arriver à la cheville de) l’honorable pr. mbow qui jouit d’une dimension internationale sans conteste, alors que n’eut ete la radio qui nous rabat les oreilles avec ses preches a deux sous, le nom de ce kante se ~confondrait~ (se fondrait dans ou se confondrait avec) dans le meli-melo quotidien des ‘gorgorlus’. ~comme pour etayer la these de l‘eminente pr. mbow a qui la nation est bien redevable, tout comme la communaute internationale d’avoir forme des tetes, pour leur ouvrir les yeux sur les realites, anime des conferences a travers le monde, tariq ramdan, un erudit theoligien, islamologue a embouche la meme trompette pour confirmer effectivement la these de l’honorable pr. mbow.~ (phrase trop chargée et décousue, qui "anime des conférences" ? c'est tarig non? eh bien on ne dirait pas d'après tes galimatias. de plus soit tarig étaye ou embouche la même trompette parce que étayer c'est donner des preuves et des arguments alors que emboucher la trompette un effet d'annonce. et si on respecte une certaine honnêteté intellectuelle c'est penda mbaw qui s'inspire des propos de tarig pour étayer sa propre thèse, ne mélangeons pas les serviettes et les torchons.)

      en ce qui concerne le voile ~ou~ ( *et* c'est deux choses différentes) la burqa, dont le port varie selon ~les traditions culturelles~ des differentes sectes (une tradition c'est déjà la culture et une culture est le propre d'un peuple et non d'une secte, une secte a des rites ou un culte) de la umah islamique, tariq soutient que ce ne sont pas des prescriptions islamiques, alors que le simple ~foulard en est une~ (foulard prescription islamique?) (autrement, les ‘moussors’ de nos meres, grand-meres et aieuls qui refletent bien notre identite culturelle suffisent largement!)



      m. kante est trop petit pour nous dire comment vivre notre foi ; son verbiage a l’allure d’un proselytisme religieux n’est tire d’aucune ~source valable du saint coran.~ (donc il y a dans les saint coran des sources non valables, je te laisse l'entière responsabilité de ces propos) si le port ~de l’hijab/burqua~( du hijab) a la saoudienne (la burqa vient d'afghanistan) ou du voile a la ~libanaise~ ou bien a la ~syrienne~( ces pays ne sont pas les références en matière de port de voile) entre autres etait ~prefere~ (tu parles bien de préférence) par l’islam a notre traditionnel “ moussor”, les saints hommes ~dont~(que) le allah nous a prodigues, de touba a tivaouane en passant par dakar le fouta et j’en passe, pour ne pas citer de noms en auraient fait une ~prescription obligatoire~ (une préférence ne saurait être une prescription obligatoire, il faut être conséquent). par ex. je n’ai jamais entendu el/ abdou a. dabakh interdire nos foulards et recommande ~le~(la) burqa ou le hijab. tout comme serigne fadilou m’backe ou ses freres…

      puisque m. kante est en desaccord avec ~l’appreciation des faits~ (c'est ça votre problème, vous en êtes à apprécier des " faits" comme dans wakh sa khalaat ) de l’honorable pr. mbow qui soutient la pertinence de la version africaine du voile “(nos moussors” qui riment bien avec notre ~tradition culturelle),~(koula ko diangal?) c’est a m. kante de nous fournir des elements de preuve avec sources a l’appui.
      *ps. tu dois remarquer que je n'ai voulu corriger les fautes d'orthographe*
    Auteur

    Marieme Camara

    En Septembre, 2019 (21:21 PM)
    Les legers arguments tires par les cheveux de ‘Imam’, pardon du sieur Ahmadou Makhtar Kante sur le port obligatoire de l’Hijab qui, sans ambages cachent des tendances manipulatrices m’inquietent plus que son acharnement envers Pr. Penda Mbow, de vouloir discrediter celle-ci. Tentative d’ailleurs qui, pour les avertis n’est qu’un coup d’epee dans l’eau car, Pr. Mbow a qui la nation senegalaise, tout comme la communaute internationale sont bien redevables, d’avoir forme des tetes, anime des conferences a travers le monde, ne boxe pas dans la meme categorie que le sieur Kante, loin s’en faut. Cela dit, il n’est pas rare dans les rencontres internationales, d’entendre des personnalites vous demander apres Pr. Mbow, avant d’exalter sa dimension intellectuelle. Cependant, rien du tout a propos de M. Kante dont le nom est royalement meconnu au-dela des frontieres senegalaises - faute de preuves a l’etranger !

    Soyons clairs ! Parlant de valeurs intreseques, de niveau et/ou de probite intellectuels, Ndao n’arrive meme pas a la cheville a l’honorable Pr. Mbow qui jouit d’une dimension internationale sans conteste, alors que n’eut ete la radio qui nous rabat les oreilles avec ses preches a deux sous, le nom de ce Kante se confondrait dans le meli-melo quotidien des ‘gorgorlus’. Comme pour etayer la these de l‘eminente Pr. Mbow a qui la nation est bien redevable, tout comme la communaute internationale d’avoir forme des tetes, pour leur ouvrir les yeux sur les realites, anime des conferences a travers le monde, Tariq Ramdan, un erudit theoligien, islamologue a embouche la meme trompette pour confirmer effectivement la these de l’honorable Pr. Mbow.

    En ce qui concerne le voile ou la burqa, dont le port varie selon les traditions culturelles des differentes sectes de la Umah islamique, Tariq soutient que ce ne sont pas des prescriptions islamiques, alors que le simple foulard en est une (autrement, les ‘Moussors’ de nos meres, grand-meres et aieuls qui refletent bien notre identite culturelle suffisent largement!)



    M. Kante est trop petit pour nous dire comment vivre notre foi ; son verbiage a l’allure d’un proselytisme religieux n’est tire d’aucune source valable du saint Coran. Si le port de l’hijab/burqua a la saoudienne ou du voile a la libanaise ou bien a la syrienne entre autres etait prefere par l’Islam a notre traditionnel “ moussor”, les saints hommes dont le Allah nous a prodigues, de Touba a Tivaouane en passant par Dakar le Fouta et j’en passe, pour ne pas citer de noms en auraient fait une prescription obligatoire. Par ex. Je n’ai jamais entendu El/ Abdou A. Dabakh interdire nos foulards et recommande le burqa ou le hijab. Tout comme Serigne Fadilou M’backe ou ses freres…

    Puisque M. Kante est en desaccord avec l’appreciation des faits de l’honorable Pr. Mbow qui soutient la pertinence de la version africaine du voile “(nos moussors” qui riment bien avec notre tradition culturelle), c’est a M. Kante de nous fournir des elements de preuve avec sources a l’appui.

    • Auteur

      Devoir De L'élève Marieme Cama

      En Septembre, 2019 (08:56 AM)
      les legers arguments tires par les cheveux de ‘imam’, pardon du sieur ahmadou makhtar kante sur le port obligatoire de l’hijab qui, sans ambages cachent des tendances manipulatrices m’inquiete(nt) plus que son acharnement envers pr. penda mbow, ~de~ (on dit tendance à) vouloir discrediter celle-ci. tentative d’ailleurs qui, pour les avertis n’est qu’un coup d’epee dans l’eau car, pr. mbow a qui la nation senegalaise, tout comme la communaute internationale sont bien redevables, d’avoir forme des tetes, anime des conferences a travers le monde, ne boxe pas dans la meme categorie que le sieur kante, loin s’en faut. ~cela dit~ (s'emploie pour résumer ce qu'on vient de dire) , il n’est pas rare dans les rencontres internationales, d’entendre des personnalites vous ~demander apres~ (ça ne signifie pas demander des nouvelles de quelqu'un) pr. mbow, avant d’exalter sa dimension intellectuelle. cependant, rien du tout a propos de m. kante dont le nom est royalement meconnu ~au-dela des frontieres senegalaises - faute de preuves a l’etranger !~ (au-delà des frontières sénégalaises c'est déjà à l'étranger et "faute de preuves" est un abus ici)

      soyons clairs ! parlant de valeurs intreseques, de niveau et/ou de probite intellectuels, ndao n’arrive meme pas a la cheville ~a~ (arriver à la cheville de) l’honorable pr. mbow qui jouit d’une dimension internationale sans conteste, alors que n’eut ete la radio qui nous rabat les oreilles avec ses preches a deux sous, le nom de ce kante se ~confondrait~ (se fondrait dans ou se confondrait avec) dans le meli-melo quotidien des ‘gorgorlus’. ~comme pour etayer la these de l‘eminente pr. mbow a qui la nation est bien redevable, tout comme la communaute internationale d’avoir forme des tetes, pour leur ouvrir les yeux sur les realites, anime des conferences a travers le monde, tariq ramdan, un erudit theoligien, islamologue a embouche la meme trompette pour confirmer effectivement la these de l’honorable pr. mbow.~ (phrase trop chargée et décousue, qui "anime des conférences" ? c'est tarig non? eh bien on ne dirait pas d'après tes galimatias. de plus soit tarig étaye ou embouche la même trompette parce que étayer c'est donner des preuves et des arguments alors que emboucher la trompette un effet d'annonce. et si on respecte une certaine honnêteté intellectuelle c'est penda mbaw qui s'inspire des propos de tarig pour étayer sa propre thèse, ne mélangeons pas les serviettes et les torchons.)

      en ce qui concerne le voile ~ou~ ( *et* c'est deux choses différentes) la burqa, dont le port varie selon ~les traditions culturelles~ des differentes sectes (une tradition c'est déjà la culture et une culture est le propre d'un peuple et non d'une secte, une secte a des rites ou un culte) de la umah islamique, tariq soutient que ce ne sont pas des prescriptions islamiques, alors que le simple ~foulard en est une~ (foulard prescription islamique?) (autrement, les ‘moussors’ de nos meres, grand-meres et aieuls qui refletent bien notre identite culturelle suffisent largement!)



      m. kante est trop petit pour nous dire comment vivre notre foi ; son verbiage a l’allure d’un proselytisme religieux n’est tire d’aucune ~source valable du saint coran.~ (donc il y a dans les saint coran des sources non valables, je te laisse l'entière responsabilité de ces propos) si le port ~de l’hijab/burqua~( du hijab) a la saoudienne (la burqa vient d'afghanistan) ou du voile a la ~libanaise~ ou bien a la ~syrienne~( ces pays ne sont pas les références en matière de port de voile) entre autres etait ~prefere~ (tu parles bien de préférence) par l’islam a notre traditionnel “ moussor”, les saints hommes ~dont~(que) le allah nous a prodigues, de touba a tivaouane en passant par dakar le fouta et j’en passe, pour ne pas citer de noms en auraient fait une ~prescription obligatoire~ (une préférence ne saurait être une prescription obligatoire, il faut être conséquent). par ex. je n’ai jamais entendu el/ abdou a. dabakh interdire nos foulards et recommande ~le~(la) burqa ou le hijab. tout comme serigne fadilou m’backe ou ses freres…

      puisque m. kante est en desaccord avec ~l’appreciation des faits~ (c'est ça votre problème, vous en êtes à apprécier des " faits" comme dans wakh sa khalaat ) de l’honorable pr. mbow qui soutient la pertinence de la version africaine du voile “(nos moussors” qui riment bien avec notre ~tradition culturelle),~(koula ko diangal?) c’est a m. kante de nous fournir des elements de preuve avec sources a l’appui.
      *ps. tu dois remarquer que je n'ai voulu corriger les fautes d'orthographe*
    Auteur

    En Septembre, 2019 (21:33 PM)
    Ils nous pompent l’air ces objecteurs de conscience, empêcheurs de vivre sa vie et sa religion, qui se mêlent de tout. Laissez-les gens vivre nguir Yalla ak Yonente bi. Houuuuuu nos religieux nous pompent l’air. Svp allez travailler à la sueur de votre front. S’il vous plaît. Depuis quand le voile est-il sénégalais ? Mane damay guente walla dama waarou?
    Auteur

    Marieme Camara

    En Septembre, 2019 (21:34 PM)
    Les legers arguments tires par les cheveux de ‘Imam’, pardon du sieur Ahmadou Makhtar Kante sur le port obligatoire de l’Hijab qui, sans ambages cachent des tendances manipulatrices m’inquietent plus que son acharnement envers Pr. Penda Mbow, de vouloir discrediter celle-ci. Tentative d’ailleurs qui, pour les avertis n’est qu’un coup d’epee dans l’eau car, Pr. Mbow a qui la nation senegalaise, tout comme la communaute internationale sont bien redevables, d’avoir forme des tetes, anime des conferences a travers le monde, ne boxe pas dans la meme categorie que le sieur Kante, loin s’en faut. Cela dit, il n’est pas rare dans les rencontres internationales, d’entendre des personnalites vous demander apres Pr. Mbow, avant d’exalter sa dimension intellectuelle. Cependant, rien du tout a propos de M. Kante dont le nom est royalement meconnu au-dela des frontieres senegalaises - faute de preuves a l’etranger !

    Soyons clairs ! Parlant de valeurs intreseques, de niveau et/ou de probite intellectuels, Ndao n’arrive meme pas a la cheville a l’honorable Pr. Mbow qui jouit d’une dimension internationale sans conteste, alors que n’eut ete la radio qui nous rabat les oreilles avec ses preches a deux sous, le nom de ce Kante se confondrait dans le meli-melo quotidien des ‘gorgorlus’. Comme pour etayer la these de l‘eminente Pr. Mbow a qui la nation est bien redevable, tout comme la communaute internationale d’avoir forme des tetes, pour leur ouvrir les yeux sur les realites, anime des conferences a travers le monde, Tariq Ramdan, un erudit theoligien, islamologue a embouche la meme trompette pour confirmer effectivement la these de l’honorable Pr. Mbow.

    En ce qui concerne le voile ou la burqa, dont le port varie selon les traditions culturelles des differentes sectes de la Umah islamique, Tariq soutient que ce ne sont pas des prescriptions islamiques, alors que le simple foulard en est une (autrement, les ‘Moussors’ de nos meres, grand-meres et aieuls qui refletent bien notre identite culturelle suffisent largement!)



    M. Kante est trop petit pour nous dire comment vivre notre foi ; son verbiage a l’allure d’un proselytisme religieux n’est tire d’aucune source valable du saint Coran. Si le port de l’hijab/burqua a la saoudienne ou du voile a la libanaise ou bien a la syrienne entre autres etait prefere par l’Islam a notre traditionnel “ moussor”, les saints hommes dont le Allah nous a prodigues, de Touba a Tivaouane en passant par Dakar le Fouta et j’en passe, pour ne pas citer de noms en auraient fait une prescription obligatoire. Par ex. Je n’ai jamais entendu El/ Abdou A. Dabakh interdire nos foulards et recommande le burqa ou le hijab. Tout comme Serigne Fadilou M’backe ou ses freres…

    Puisque M. Kante est en desaccord avec l’appreciation des faits de l’honorable Pr. Mbow qui soutient la pertinence de la version africaine du voile “(nos moussors” qui riment bien avec notre tradition culturelle), c’est a M. Kante de nous fournir des elements de preuve avec sources a l’appui.

    • Auteur

      Devoir De L'élève Marieme Cama

      En Septembre, 2019 (09:00 AM)
      les legers arguments tires par les cheveux de ‘imam’, pardon du sieur ahmadou makhtar kante sur le port obligatoire de l’hijab qui, sans ambages cachent des tendances manipulatrices m’inquiete(nt) plus que son acharnement envers pr. penda mbow, ~de~ (on dit tendance à) vouloir discrediter celle-ci. tentative d’ailleurs qui, pour les avertis n’est qu’un coup d’epee dans l’eau car, pr. mbow a qui la nation senegalaise, tout comme la communaute internationale sont bien redevables, d’avoir forme des tetes, anime des conferences a travers le monde, ne boxe pas dans la meme categorie que le sieur kante, loin s’en faut. ~cela dit~ (s'emploie pour résumer ce qu'on vient de dire) , il n’est pas rare dans les rencontres internationales, d’entendre des personnalites vous ~demander apres~ (ça ne signifie pas demander des nouvelles de quelqu'un) pr. mbow, avant d’exalter sa dimension intellectuelle. cependant, rien du tout a propos de m. kante dont le nom est royalement meconnu ~au-dela des frontieres senegalaises - faute de preuves a l’etranger !~ (au-delà des frontières sénégalaises c'est déjà à l'étranger et "faute de preuves" est un abus ici)

      soyons clairs ! parlant de valeurs intreseques, de niveau et/ou de probite intellectuels, ndao n’arrive meme pas a la cheville ~a~ (arriver à la cheville de) l’honorable pr. mbow qui jouit d’une dimension internationale sans conteste, alors que n’eut ete la radio qui nous rabat les oreilles avec ses preches a deux sous, le nom de ce kante se ~confondrait~ (se fondrait dans ou se confondrait avec) dans le meli-melo quotidien des ‘gorgorlus’. ~comme pour etayer la these de l‘eminente pr. mbow a qui la nation est bien redevable, tout comme la communaute internationale d’avoir forme des tetes, pour leur ouvrir les yeux sur les realites, anime des conferences a travers le monde, tariq ramdan, un erudit theoligien, islamologue a embouche la meme trompette pour confirmer effectivement la these de l’honorable pr. mbow.~ (phrase trop chargée et décousue, qui "anime des conférences" ? c'est tarig non? eh bien on ne dirait pas d'après tes galimatias. de plus soit tarig étaye ou embouche la même trompette parce que étayer c'est donner des preuves et des arguments alors que emboucher la trompette un effet d'annonce. et si on respecte une certaine honnêteté intellectuelle c'est penda mbaw qui s'inspire des propos de tarig pour étayer sa propre thèse, ne mélangeons pas les serviettes et les torchons.)

      en ce qui concerne le voile ~ou~ ( *et* c'est deux choses différentes) la burqa, dont le port varie selon ~les traditions culturelles~ des differentes sectes (une tradition c'est déjà la culture et une culture est le propre d'un peuple et non d'une secte, une secte a des rites ou un culte) de la umah islamique, tariq soutient que ce ne sont pas des prescriptions islamiques, alors que le simple ~foulard en est une~ (foulard prescription islamique?) (autrement, les ‘moussors’ de nos meres, grand-meres et aieuls qui refletent bien notre identite culturelle suffisent largement!)



      m. kante est trop petit pour nous dire comment vivre notre foi ; son verbiage a l’allure d’un proselytisme religieux n’est tire d’aucune ~source valable du saint coran.~ (donc il y a dans les saint coran des sources non valables, je te laisse l'entière responsabilité de ces propos) si le port ~de l’hijab/burqua~( du hijab) a la saoudienne (la burqa vient d'afghanistan) ou du voile a la ~libanaise~ ou bien a la ~syrienne~( ces pays ne sont pas les références en matière de port de voile) entre autres etait ~prefere~ (tu parles bien de préférence) par l’islam a notre traditionnel “ moussor”, les saints hommes ~dont~(que) le allah nous a prodigues, de touba a tivaouane en passant par dakar le fouta et j’en passe, pour ne pas citer de noms en auraient fait une ~prescription obligatoire~ (une préférence ne saurait être une prescription obligatoire, il faut être conséquent). par ex. je n’ai jamais entendu el/ abdou a. dabakh interdire nos foulards et recommande ~le~(la) burqa ou le hijab. tout comme serigne fadilou m’backe ou ses freres…

      puisque m. kante est en desaccord avec ~l’appreciation des faits~ (c'est ça votre problème, vous en êtes à apprécier des " faits" comme dans wakh sa khalaat ) de l’honorable pr. mbow qui soutient la pertinence de la version africaine du voile “(nos moussors” qui riment bien avec notre ~tradition culturelle),~(koula ko diangal?) c’est a m. kante de nous fournir des elements de preuve avec sources a l’appui.
      *ps. tu dois remarquer que je n'ai voulu corriger les fautes d'orthographe*
    Auteur

    Tiedo

    En Septembre, 2019 (22:23 PM)
    Ah les africains , passez toute leur vie à polémiquer sur les religions importées qu'ils ne maîtriseront jamais. Toujours derniers du monde. Quand les autres creent et innovent nous on est là à gerer des details.

    Ces religions importées avec leurs methodes de lavage du cerveau sont un véritable handicap pour la stabilité et le developpement de l'Afrique.

    Les colons arabes et français nous ont eus...
    Auteur

    Les Ressentis !

    En Septembre, 2019 (22:52 PM)
    Attentions ! Les ressentis masculins vis à vis des femmes sont essentiellement culturels : l'européenne peut déambuler en mini jupe devant des européens sans éveiller leur libido alors que le corps de la femme souffle chez l'arabo-musulman '' l'esprit de vertige ''. Comment une conscience aussi délabrée que relative peut - elle se donner en modèle sacrée. Madame Penda Mbow a raison. Le Sénégal est plein de ces soi - disant ''directeurs de conscience'' qui n'auraient pas vécu longtemps si la charia leur était appliquée ou vivraient handicapés, dans la misère. Rappel : Un adolescent étêté c'est une descendance écourtée. Le jeu est clair : créer le vertige de l'au - delà dans les esprits sénégalais. Après un tel lavage de cerveau, l'innocent sénégalais ne sera plus qu'un '' bouc émissaire '' avouant la faute de la communauté qui ne lui a pas assuré les moyens de sa subsistance : une éducation de qualité pour une bonne insertion sociale, une sécurité sanitaire acceptable, un soutien à ses rêves. '' Bouc émissaire '', le profane sénégalais en religion acceptera volontiers de subir '' la violence sacrée '' de la communauté qu'il lui sera la rançon du paradis du Dieu de la miséricorde : il mourra content d'être lapidé ou étêté ! Sénégalais surveillons de près les discours religieux ! Ce qui nous occupe réellement en tant que communauté musulmane du Sénégal, c'est le bien - être harmonieux dégagé des visées utopiques; c'est le logement, le manger, le boire, les vêtements, le souci d'une descendance digne en religion dont la communauté peut être fière.
    Auteur

    En Septembre, 2019 (22:55 PM)
    Wa gars yi je vais vous départager : celles pour qui le voile n’est pas obligatoire marchez la tête haute et découverte.

    Celles qui croient à son obligatoriété Voilez vous !

    Waaa fin légui... xanaaa wakh day diékh....

    Maintenant Penda touche la foi des gens à travers ses critiques fondées ou pas, ceux ci lui répondent sèchement fondé ou pas et elles les traitent d’objecteur de conscience...

    Pourquoi perdre son temps avec Une professeur devenue le SAC À MAIN d’une première dame...

    Elle critique l’usage des réseaux sociaux.

    Mais madame c’est sur Facebook et Twitter qu’on peut remettre à leur place des vendues comme toi. Do nitou dara...
    Auteur

    En Septembre, 2019 (22:58 PM)
    Penda mbao comme iba der thiam ne sont plus des historiens, ils ont perdu leur capacité d'analyse et leur liberté intellectuelle depuis qu'ils ont fait allégence au prince

    Auteur

    En Septembre, 2019 (23:24 PM)
    Penda mbow na nopii rekk danounna ba halanguou.... pour ce qui est de la voile c’est très clair dans le coran.... maintenant chacun est libre de l’appliquer ou pas!!!! Polémiquer nakk c’est devenir nafekh.
    Auteur

    Pape

    En Septembre, 2019 (23:38 PM)
    Mais depuis quand Penda est devenue Professeur Titulaire?



    C'est vraiment bizarre, dans ce pays la plupart des universitaires invités à la Télé, dans les journaux ou radios se présentent comme étant Professeur Titulaire

    Mais ou se trouve le problème de dire que que vous êtes Assistant, Maître Assistant, Maitre de Conférences ou Professeur Titulaire.

    Penda c'est pourtant très simple Imam vous a posé une question; il faut juste répondre au lieu de polémiquer.
    Auteur

    En Septembre, 2019 (23:39 PM)
    Ici le plafond intellectuel est plus bas .
    Auteur

    En Septembre, 2019 (23:45 PM)
    Il n’y a pas débat parce que les versets et hadiths ont été clairs...
    Auteur

    Peace

    En Septembre, 2019 (08:59 AM)
    PENDA MBAM KHOUKH
    Auteur

    Pap Seck

    En Décembre, 2019 (12:47 PM)
    Pourquoi tout ce palabre? Une question a été posée, mieux un débat d'arguments à été suggéré à Madame Mbow l'historienne. C'est juste une réponse à ces requêtes qui est demandée. Il n'y a que le débat d'idées, d'arguments contre arguments, qui peut être profitable à tout le monde : chacun est libre de ses idées et il le défend librement. Pardi! Tant de palabres est désuet.

    Si Mme Mbow demande aux femmes de ne pas porter le voile, libre à elle; nous sommes tous libres évoluant dans un espace libre comme le monde. Mais alors pourquoi ne retire-t-elle pas son 'moussor' (que j'apprécie bien, du reste)en guise d'exemple? Je veux dire, au moment où elle demande de ne pas en mettre, de son côté elle garde tjrs son couvre-chef.

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email