Samedi 15 Août, 2020 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33

Societe

[EDITO DU JOUR] Histoires "gênant-râle" du Sénégal (Par Momar Mbaye)

Single Post
[EDITO DU JOUR] Histoires "gênant-râle" du Sénégal (Par Momar Mbaye)
Il ne mérite pas tout ce tollé. L'historien Iba Der Thiam, un symbole, est à protéger. En acceptant de chapeauter le projet d'écriture de l'Histoire générale du Sénégal, le Professeur agrégé d'Histoire a mis ses compétences au service de l'intérêt général, mais il n'a pas été soutenu suffisamment. Ni par l'État, ni par ces Sénégalais qui le vouent aux hégémonies dans les médias. Les mêmes qui avaient décliné l'invitation, appelés étaient-ils, à apporter leurs contributions à ce projet de réécriture de notre histoire.

En effet, entreprendre et réussir un projet d'écriture de cette envergure nécessite toute la logistique de l'État et l'intelligentsia de l'État. Cela passe par la mise à contribution des professeurs d'histoire-géographie, des professeurs d'universités qui devraient chapeauter les différents comités à mettre en place. Au-delà d'un soutien resté modeste, l'État devrait s'approprier le projet et mettre les médias publics à la disposition du comité de rédaction dans le but d'en vulgariser les différentes étapes. Il n'est jamais trop tard. C'est relater une lapalissade que de dire que l'équipe chapeautée par Iba Der Thiam manque de tout. Alors qu'elle devrait compter en son sein, un comité de recherche, des comités de restitution répartis en sous-comités et des comités de validation. Car réaliser un travail aussi titanesque nécessite une bonne organisation en amont et en aval : ateliers de restitution, séminaires, déplacements sur les lieux jusque dans les confins du pays, pour réussir un bon maillage du territoire national. En somme, un budget conséquent et non des miettes. Et c'est cette quasi-indifférence de l'État qui a fait qu'aujourd'hui, les publications du comité de rédaction sont limitées, au point d'occulter des pans de l'histoire qui manquent d'être restitués objectivement; sous le feu des critiques parce que pas suffisamment documentées et/ou recoupées. Les critiques fusent de partout et cela n'est guère surprenant. Est-il le lieu de déplorer que ceux qui critiquent pour la plupart, n'ont pas répondu à l'appel à contributions lancé par le comité de rédaction…

Un des maîtres d'œuvre de l'Histoire de l'humanité commandité par l'Unesco, également membre du comité scientifique de l'Unesco chargé de rédiger l'Histoire générale de l'Afrique, entre 1964 et 1999, Iba Der Thiam n'est pas n'importe qui. L'historien a sans doute voulu laisser un héritage au Sénégal, aux Sénégalais, en coordonnant la rédaction de HGS "avec les moyens du bord", là où l'État avait la responsabilité historique de prendre en charge le projet en toute objectivité, avec la mise en place dans chaque département, de comités chapeautés par les préfets. Eux aussi appuyés par les mass médias pour informer les populations. Parce que, Iba Der, à lui tout seul, ne peut pas tout lire ni tout corriger. Ferait-il confiance à son équipe composée de bénévoles, ces derniers ne disposeraient que des frais logistiques. Inutile donc d'exiger des résultats exempts de toute critique de quelqu'un à qui on n'a pas donné les moyens. Tout pour dire, qu'écrire l'Histoire Générale du Sénégal des origines à nos jours, ne peut se faire avec de la charité, mais doit être adossé à un budget de plusieurs milliards de nos francs, pour donner au projet un caractère scientifique, une œuvre plus ou moins exhaustive qui fédère plus qu'il ne divise comme c'est le cas aujourd'hui.


liiiiiiiaffaire_de_malade

9 Commentaires

  1. Auteur

    En Septembre, 2019 (14:50 PM)
    Rediger l 'histoire en racontant des histoires ne peut que creer des histoires
  2. Auteur

    Anonyme

    En Septembre, 2019 (14:52 PM)
    Tant que c'était écrit par des Toubab personne n'osait lever le petit doigt. Tous des complexés. ...C'est comme avec les entraîneurs blancs. .Quelle honte !
    • Auteur

      Reply_author

      En Septembre, 2019 (15:07 PM)
      les toubabs n'ont jamais écrit notre histoire. ils ont laissé des écrits d'époque sur lesquels on peu se baser pour confronter avec la tradition orale .
      le problème, c'est que iba der et compagnie ont voulu écrire l'histoire du sénégal en négligeant les écrits laissés par les explorateurs et colons toubabs. c'est d'ailleurs leur postulat. résultat: le chauvinisme prend le dessus et ils ont raconté notre histoire à leur façon, suivant des mythes et traditions subjectifs.
      par exemple, alors que alvise de cadamosto, visitant le cayor, dit l'avoir trouvé peuplé de wolofs dont le roi s'appelait "bou domel" ( bour damel) et alors que le même cadamosto a, dans les mêmes écrits, décrits les sérères en les distinguant des wolofs et précisé que les sérères habitaient la périphérie du cayor ainsi que les zones correspondant au sine et au saloum (il a même décrit le fleuve saloum), les rédacteurs de l'histoire générale du sénégal ont osé dire que le cayor était peuplé de sérère et que le mot damel est le mot que les sérère utilisaient pour désigner leur roi. cette affirmation, les auteurs de ces ouvrages l'ont faite gratuitement, sans aucune source , rien! au mépris des constatations matérielles et écrites faite par des témoins du 15ème siècle!
    • Auteur

      Reply_author

      En Septembre, 2019 (16:11 PM)
      bonjour monsieur ou madame, vous qui avez parlé de cadamosto, comment peut-on entrer en contact avec vous ?
      merci d'avance...
    • Auteur

      Denzel

      En Septembre, 2019 (16:26 PM)
      justement seuls les aliénés et les complexés pensent que les français ont écrit et bien écrit notre histoire.
      on s'en fout des français et ce qu'ils ont écrit; les ouvrages de cheikh anta et du professeur assane sylla par exemple vaut plus que tout ce que les français ont écrit parce qu'eux au moins ils étaient honnêtes et patriotes
      quelqu'un qui te traite de singe, de déchet humain peut-il bien écrire ton histoire?
      et iba der thiam n'a fait que reprendre, en pire même, la version française de notre histoire !
    • Auteur

      Reply_author

      En Septembre, 2019 (16:48 PM)
      monsieur, vous qui cherchez à entrer en contact avec moi parce que je parle de cadamosto, pourquoi vous ne me donnez pas ici votre point de vue et on en discute publiquement?
    Auteur

    En Septembre, 2019 (15:23 PM)
    Apparemment, ces gens raconté des histoires sur des communautés sans les consulter. Comment se fait-il que tout le monde se plaint, Kaolack, Diakhao, Touba, etc.
    Auteur

    En Septembre, 2019 (15:52 PM)
    Rédiger une histoire est toujours subjective. Elle souvent faite par des vainqueurs qui enjolivent leur rôle. Iba de est un produit de l'école coloniale française. Les Français ne nous ont pas appris à dessein l'histoire de nos chefs religieux et de nos résistants. De Lat Dior , ils nous disent qu'il était contre le progrès, le rail. Alors que ce dernier percevait le danger militaire de construction du " cheval de fer' , com l'avait compris aussi les Indiens d'Amérique. Parmi aussi ceux qui croient à " l'héroïsme " de leurs ancêtres certains oublient que leurs ancêtres ont vendu leurs frères com esclaves, d'autres ont " livré " Serigne Touba aux colons etc... Ils furent les valets des impérialistes blancs. Iba der n'a pas eu le cran de le mentionner.
    • Auteur

      Denzel

      En Septembre, 2019 (16:35 PM)
      pour l'abolition des l'esclavage iba der en vrai élève des colons va réciter ses cours d'histoires en nous racontant que l'esclavage a été aboli grâce au franc-maçon victor schoelcher. la vérité est l'esclavage n' a pas été aboli mais abandonné à cause de la révolution industrielle en europe c'est pourquoi tout juste après ce sera la colonisation et les travaux forcés pour extraire nos matière premières et les transformer
      on a pas d'historiens mais des récitateurs de l'histoire française et européenne en afrique. vraiment des cancers contre le peuple africain
    Auteur

    En Septembre, 2019 (16:40 PM)
    S'il n'a pas été assez soutenu, pourquoi avoir publié ces tomes alors qu'ils n'étaient pas prêt ???



    Il fallait imprimer les articles de wikipédia sur le Senegal, on aurait gagné du temps...
    Auteur

    Dou

    En Septembre, 2019 (17:21 PM)
    Est ce que ce j'entends qu'ils ont dit sur les wolofs est vrai? Je veux savoir please donner moi kelk ligne de l'ouvrage qui affirme ça. Khana kay ils n'osent pas.
    Auteur

    Milliards

    En Septembre, 2019 (19:56 PM)
    Momar, les milliards appartiennent aux politiciens ( president. famille de lrésident, députés, ministres, HCCT, HCE, j'en passe) en caisse noire, slaires. Voitures, bons d'essence etc.. Payés a ne rien faire
    Auteur

    En Septembre, 2019 (21:11 PM)
    IBA DER NE POUVAIT PAS TOUT CONTRÔLER MAIS POURQUOI C'EST TIVAOUANE SEUL QUI N'EST PAS FÂCHÉ ?

    BIZARREMENT IBA DER EST TALIBE TIVAOUANE .

    A MÉDITER
    Auteur

    En Septembre, 2019 (21:14 PM)
    Les vérités d'Ahmed Khalifa qui dérangent.

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email