Lundi 14 Octobre, 2019 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Societe

Lutte contre la corruption : Les acteurs non étatiques pêchent par ignorance

Single Post
Lutte contre la corruption : Les acteurs non étatiques pêchent par ignorance

Depuis quelques années, le Sénégal occupe une place peu honorable dans les classements des organismes qui jaugent le niveau de corruption et de bonne gouvernance des États. Ce, en dépit de l'existence d'un arsenal institutionnel pour lutter contre ce fléau des temps modernes. Parallèlement, la société civile s'active pour dénoncer ces manquements qui portent préjudice au plus grand nombre, explique Walf Fadjri.

 Mais, cet activisme accroît ses limites liées à une absence de maîtrise des textes. « Les acteurs non étatiques veulent jouer leur rôle dans la lutte contre la corruption. Mais il faut avoir l'honnêteté de le reconnaître, nous ne faisons pas toujours les procédures liées aux types d'outils à mettre en pratique quant à la passation des marchés publics. Pour jouer notre rôle de contrôle et de veille, nous devons maîtriser tout ce qui s'articule autour des procédures des marchés publics », reconnaît Mamadou Faye, président de la Plate-forme des Acteurs non étatiques pour le Suivi de l'Accord de Cotonou au Sénégal. 

En effet, c'est en renforçant les capacités et les connaissances des acteurs de la société civile sur les principes techniques et les règles de passation des marchés publics que ces derniers pourront exercer utilement leur mission de contrôle citoyen. Pendant trois (3) jours, les acteurs non étatiques prennent part, à Saly, à un atelier de formation sur les règles de passation des marchés publics. Un programme financé par l’Usaid, précise le quotidien.


Article_similaires

1 Commentaires

  1. Auteur

    Greffe

    En Mai, 2013 (11:29 AM)
    Si ceux qui doivent lutter contre la corruption le sont plus que tout autre...ce fléau a encore de beaux jours devant lui. Allez au Tribunal et regardez comment les bureaux des juges se transformes en makket ou défilent avocats, clients, etc. Tant qu'il y a ces "mise en délibéré", la possibilité de corruption active ou passive( tel juge est tel plaignat ou accuse ont des parents en commun, ou le mari de tel juge et celui de tel présumé ont le même père et la même mere, tel juge est un ancien copin de classe ou voisin de chambre a l'Université etc) qui est de loin plus pratiquée au Sénégal ou tout le monde est parent de tout le monde...deviendre grandissant et les gens se feront désirer.il faut une reforme du code a ce niveau.

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Top Banner
Banner 01
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email

Identifiez-vous

Don't have an account? Registration
OR