Jeudi 29 Octobre, 2020 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33

Afrique

Saisie à Dakar de 4 milliards de francs CFA qui appartiendraient au Président Alpha Condé : La Banque centrale de Guinée dément (communiqué)

Single Post
Saisie à Dakar de 4 milliards de francs CFA qui appartiendraient au Président Alpha Condé : La Banque centrale de Guinée dément (communiqué)

‘‘Un article aurait paru ce samedi 23 août dans les colonnes du « Quotidien » (un journal Sénégalais), faisant état de la saisie de 4 milliards de francs CFA qui appartiendraient au Président Alpha CONDE.


La Banque Centrale de la République de Guinée, en démentant avec la dernière énergie une telle affirmation, apporte dans ces lignes les précisions qui s’imposent.


Les fonds qui ont fait l’objet d’investigations, il y a deux semaines de la part des douanes Sénégalaises, sont et demeurent la propriété de la Banque Centrale de la République de Guinée.


Comme toutes les Banques Centrales, la BCRG procède de temps en temps, en fonction des demandes des banques primaires, à des expéditions de valeurs auprès de ses correspondants étrangers. Actuellement un contrat lie dans ce cadre la BCRG à la Société MSS LLC, une filiale de la société de transport international de valeurs,  Brink’s en l’occurrence.


Les fonds sont transportés, faut-il le rappeler, par la Compagnie Emirates. En raison de la deuxième suspension de vols d’Emirates sur la Guinée due à la recrudescence de la fièvre hémorragique à virus Ebola en Sierra Léone et au Libéria, la Société MSS LLC a affrété, le 8 août 2014, un vol spécial pour récupérer les fonds à Conakry en vue d’un transbordement sur Emirates à Dakar, et ce, après toutes les formalités douanières sur place. Il convient de rappeler qu’avant l’expédition, la Société MSS a pris l’attache de la subdivision des douanes de l’Aéroport de Dakar pour information.


C’est justement lors de ce transbordement qu’un fonctionnaire des Douanes de l’Aéroport de Dakar a hâtivement porté l’opération à la connaissance du Ministre Sénégalais de l’Economie et des Finances.


Informé de la situation, le Gouverneur de la BCRG, M. Louncény NABE, a immédiatement pris contact avec le Ministre Délégué au Budget, puis avec le Ministre de l’Economie et des Finances du Sénégal, lesquels, après avoir regretté l’incident, ont donné les instructions nécessaires pour résoudre le problème. Le Ministre Sénégalais de l’Economie et des Finances aurait pris soin auparavant de demander l’avis de la Banque Centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO), qui, il faut le signaler, procède très souvent à des opérations similaires, bien sûr de plus grande ampleur.


Comme on peut le comprendre, cette opération ne concerne ni le Président de la République, ni aucune autre Autorité politique ou administrative du pays. C’est une opération propre à la Banque Centrale destinée à l’approvisionnement des comptes de correspondants pour couvrir les opérations de transfert des banques primaires qui constituent des dépôts physiques auprès d’elle à cet effet. La question a été clarifiée par le Gouverneur avec les Autorités compétentes de la République du Sénégal sans aucune autre intervention.


Pour finir, il n’est pas superflu de préciser que la question du transbordement à Dakar n’a été posée qu’en raison de la suspension des vols d’Emirates sur la Guinée.


La Banque Centrale se propose de demander à son partenaire MSS de requérir du journal un droit de réponse en première page, avec à l’appui des excuses au Président de la République de Guinée. Faute de quoi MSS serait en droit d’engager des poursuites judiciaires contre l’organe de presse en question’’.


                                                                  LA BANQUE CENTRALE


liiiiiiiaffaire_de_malade

23 Commentaires

  1. Auteur

    B

    En Août, 2014 (12:53 PM)
      <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/bravo.gif" alt=":bravo:">   :sn:  Les systèmes juridiques, c’est une adaptation par rapport à la culture, à la mentalité et à l’histoire d’un peuple. Donc, il n’y a pas de concurrence sur ce point. Les Français doivent améliorer leur système. Sans donner de leçon aux autres Nations, nous ne sommes pas les derniers du peloton. Nous avons un système qui nous convient .





    Propos recueillis par Alphonse C. GUEBRE et Roland S. KI

    Commentaires  <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/bravo.gif" alt=":bravo:">   :sn: 
    • Auteur

      Ndefling

      En Août, 2014 (13:53 PM)
      nos journalistes sont sans formation et sans déontologie. la recherche de sensationnel par des gens issus de la culture des cérémonies et communication traditionnelle a fini de dénaturer la sacralité des faits et la liberté du commentaire. l'idiot qui a pondu ces mensonges ne mesure même pas le mal fait à autrui ou porté aux relations entre les deux pays frères. la démocratie sénégalaise n'a une presse à la hauteur de son standing.
    • Auteur

      Honoris Causa Diom Ak Diomb

      En Août, 2014 (14:00 PM)
      voila pourquoi a la date de la publication de cette information honoris causa diom ak diomb demandait au peuple senegalais de pre?dre cette nnouvelle avec des pincettes et de ne pas trop vite aller en besogne.... en feffet ble mensonge est la chose la mieux partagee par certains mediats plus que griotiques du walf-fitna

      honoris causa diom ak diomb ete censurÉ sur cette page par la main souvent trop lourde a tort ou raison de cette censure de seneweb... qui ravale tout en commentaire abusif...
  2. Auteur

    Laayelow

    En Août, 2014 (13:20 PM)
    Madiambale est un menteur, ça presque tous les senegalais le savent maintenant. Seulement il faut pointer un doigt accusateur aux douaniers ou aux services des ministeres cités qui ont filé cette information aussi délicate qui peut mettre en mal l'Etat du senegal avec son homologue de la guinée. Nzalé lagnou yape rek mais si c'est seulement le droit et l'honnêteté qui étaient appliqués ds ce pays, ce madiambale serait depuis longtemps en prison. Je n'oublierai jamais le témoignage de la veuve du juge constitutionnel qui montre de quoi est capable ce journaliste juste pour assouvir ses intentions de nuire.
    Auteur

    B

    En Août, 2014 (13:21 PM)
     :sn: Quand vous êtes poursuivi dans tous les Etats de droit du monde, c’est à l’accusation de prouver que vous êtes coupables. Ici, on vous poursuit. On vous dit : ‘’vous avez violé, vous avez volé, c’est à vous de prouver que vous êtes innocent’’. Mais moi, si je vous accuse d’avoir volé un billet de 10 Euros lors de votre dernier passage à Paris, il sera très difficile pour vous de prouver que ce n’est pas vrai. Vous avez été à Paris et vous aviez dans votre portefeuille un billet de 10 Euros. Le seul système juridique possible, c’est à moi de prouver que vous avez volé. ‘’Regardez, j’ai trois témoins, j’ai une photographie, il y a une vidéo-surveillance, on le voit prendre le billet de 10 Euros’’. L’accusation doit prouver. Alors, on peut envisager de vous condamner. Mais, on ne peut pas vous demander de prouver que vous n’avez pas volé le billet de 10 Euros. C’est la preuve négative :sn: 
    • Auteur

      Bidasse3

      En Août, 2014 (17:11 PM)
      franchement vous etes chiant accusè ,accusation mais croyez vous être plus fort que tous les juristes de ce pays ? et puis vos comparaisons n'ont aucun sens . ceux qui ont creè cette cour sont plus outillès que toi et ceux qui pensent comme toi . dèmuni, si on vous confie des milliards à gerer et qui appartiennent à tout le monde ,si après tu te retrouve avec des milliards, peuple n'est-il pas en droit de te demmander d'où te viennent ces milliards ? et puis , même s'il s'agit d'un milliard pourquoi ne l'amèneront on pas à payer ? halte à l'hypocrisie et au " nafèkhisme". pourquoi accepter qu'un monsieur mèriter ,plutot
      pulse bènèficier d'un tel privilege ? qu'a t-il fait pour ce pays que nous n'ayons fait pour ne mèriter autant que lui si non plus ? arrayed ce complexe qui ne dit pas son nom .
    Auteur

    B

    En Août, 2014 (13:25 PM)
     :sn: Mais, on ne peut pas vous demander de prouver que vous n’avez pas volé le billet de 10 Euros. C’est la preuve négative. Or, dans ce système de la CREI, on demande aux personnes poursuivies de prouver qu’elles n’ont pas volé un milliard d’Euros. :sn: 
    Auteur

    Leuz

    En Août, 2014 (13:31 PM)
    Le Quotidien est un torchon pour nettoyer le derriere de Macky. Pour eux, l'occasion etait trop bonne pour devier l'attention des senegalais sur le compte BOA de Macky, evalue a sept milliards et la porter sur un autre chef d'etat africain dans l'intention de noyer le poisson. Nous refusons d'etre dupes.
    Auteur

    B

    En Août, 2014 (13:37 PM)
     :sn: Le Quotidien : Pourquoi défendez-vous tant le droit OHADA ?



    Bâtonnier Pierre-Olivier Sur : Derrière le symbole, il y a une tradition commune, une culture commune, une langue que nous partageons. C’est important parce que le droit français, notre système juridique, n’est pas le droit continental, le droit du code civil. C’est notre droit ensemble, c’est le vôtre et c’est le nôtre.  <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/bravo.gif" alt=":bravo:">   :sn: 
    Auteur

    B

    En Août, 2014 (13:55 PM)
     :sn: A l’audience suivante, les avocats de la défense et de la partie civile ont procédé à leurs réquisitoires et à leurs plaidoiries sur l’incompétence ou la compétence de la Cour de répression de l’enrichissement illicite (Crei) à juger ou non Karim Meissa Wade, ancien président du conseil de surveillance de l’Anoci et ancien inistre d’Etat, ministre de la Coopération internationale, de l’Aménagement du territoire des Transports aériens et des Infrastructures.

    Mais ce point sur la légitimité de la Crei a provoqué des joutes oratoires émaillées de propos injurieux et à la limite racialistes chez certains avocats français de la défense et de la partie civile. Et selon les avocats de Karim Wade, cette incompétence ratione materiae, ratione loci c’est-à-dire en raison de la matière, en raison du lieu caractérise la Crei. Ce que récuse la partie civile qui soutient l’exact contraire. :sn: 
    Auteur

    Honoris Causa Diom Ak Diomb

    En Août, 2014 (14:12 PM)
    MÉFIONS NOUS DE TOUS CES MENSONGES ET DE TOUS CES MENTEURS QUI AU BOUT DE LEUR PEINE PEUVENT VOUS METTRE A FEU LES RELATIONS ENTRE DEUX PAYS VOISINS.....



    QUI A DIT A CES PLUMITIFS QUE L'ARGENT EN QUESTION APPARTENAIT AU PRÉSIDENT D'UN PAYS TIERS...????
    Auteur

    B

    En Août, 2014 (14:17 PM)
    Dakar se heurte à un gros écueil qui anéantit tous ses espoirs de jeter un coup d’œil à ce qu’il présume être la caverne de l’ancien ministre d’Etat : dans le monde des paradis fiscaux, les peuples souffres a cause de CES PARADIS FISCAUX que certain avocats terroristes financiers les proteges: :sn: 
    Auteur

    B

    En Août, 2014 (14:39 PM)
     :sn: Me Pierre-Olivier SUR, Avocat De Karim Wade menace « Si Karim est condamné, le Sénégal sera.... »

    Le procès du fils de l'ancien Président de la République est annoncé pour le 31 juillet prochain. Dans la préparation active du dossier de leur client, les avocats de Karim Wade par la voix de Me Olivier dénoncent l'anticonstitutionnalité de la CREI et parlent de l'État de droit au Sénégal. Le bâtonnier de Paris brandit ainsi la menace dans l'interview accordée à Diaporama et independantnews.com.  :sn: 
    Auteur

    B

    En Août, 2014 (14:49 PM)
     :sn: Par l’intermédiaire de ses avocats, il a écrit à la Banque centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO), le Fonds monétaire internationale (FMI) et à la Banque Mondiale (BM) pour leur demander de faire rapatrier au Sénégal tout fonds suspect lui appartenant à Singapour.

    La CREI sur rapport d’un administrateur avait répertorié une fortune de 47 milliards dans une banque à Singapour. Il a même saisi transparency international et l’organisme de l’ONU qui est « Stolen Recovery » spécialisé dans le rapatriement des biens volés pour mettre la main sur ses 47 milliards de Singapour.  :sn: 
    Auteur

    Mor Wakh

    En Août, 2014 (14:54 PM)
    c pas 4 milliars c 10 milliars g vu le voiture

    Auteur

    Ngor V

    En Août, 2014 (16:08 PM)
    C'est Madiambal Diagne dans ses "madiambaleuries" mensongères. Bravo LEUZ, vous avez bien vu.
    Auteur

    Lebaolbaol

    En Août, 2014 (16:12 PM)
    Toute somme importante d'argent venant de la Guinèe doit elle appartenir systematiquement à Alpha Condè ? C'est vraiment idiot de bacler ainsi les chose ...Est ce que reellement ceux sont les AUTORITES senegalaises qui ont mis la main sur cet argent ? Les agents de la douane senegalaise peut etre.......

    L'ARTICLE DU QUOTIDIEN EST D'UNE QUALITE HUMILIANTE INDIGNE DE NOTRE PAYS ,TOUTE L'AFRIQUE S'EN ETONNE !.........Une bande d'enfants malelevès.....
    Auteur

    Bounkhatab

    En Août, 2014 (16:20 PM)
    Ceux qui n'auront pas lu ce communique, penseront toujours que le president guineen a tente de voler des milliards a son peuple.
    Auteur

    Allo

    En Août, 2014 (17:19 PM)
    Voila ou méne une soit disante "liberté de presse" encore que dans les journeaux en ligne comme seneweb, on n'ecrit que des choses basées sur des rumeurs!!!

    Une presse non controllée et ou travaillent des gens qui n'ont aucune formation professionnelle en journalisme.

    On veut toujours faire sensation avec de gros titres qui sont en réalité de la fausse information.

    A seneweb on a l'habitude d'insulter le Président Gambien Yaya Jammeh , un etat souverain, sans que nos autorités ne réagissent.

    Mais ce n'est pas surprenant car Macky Sall lui-meme y est traité de tous les noms!

    Comment peut-on attribuer des milliards a Alpha Conde, Président d'un état souverain de transfert de fonds sans aucune preuve!!!

    La presse sénégalais est tout sauf professionnelle et si cela continue on ira d'incidents diplomatiques a incidents diplomatiques.

    Est ce qu'il y a des rédacteurs en chef dans les organes de presse pour faire un controle sur l'information avant publication?

    Mais ce n'est pas surprenant car nos chers journalistes - ecrivains sont payés a l'article!!!
    • Auteur

      Abdou Doumbouya

      En Août, 2014 (22:09 PM)
      pourquoi la banque centrale de guinée fait transiter des devises en numéraire par dubai pour les transferer par la suite à la city bank de new york alors qu'elle peut le faire directement par code swift qui est la pratique ordinaire et courante des transferts?. la banque centrale de guinée doit répondre à cette question aux députés et au peuple de guinée pour lever les doutes. et puis dubai est un paradis fiscal comme les iles caïmans, andorre, panama et autres ou l'argent sale est courant. argent de la banque centrale ou de alpha condé, c'est une faute grave qui porte préjudice à l'etat guinéen. ici à conakry, on parle meme d'argent sale issu du trafic de la drogue
    Auteur

    Deugg Gui

    En Août, 2014 (17:22 PM)
    C'est que notre presse a toujours fonctionné ainsi.



    Au lendemain de la première alternance elle avait titré que A. M. Diop, Grand Sérigne de Dakar, avait été pris à l'aéroport en train de transférer des fonds de plusieurs milliards... Il s'était juste contenté de souligner l'absurdité de l'information et la bêtise de son auteur.



    En termes de fret, pour un voleur censé opérer en catimini, il aurait fallu une véritable noria de camions pour transporter les containers nécessaires à la réussite de l'opération!!!
    Auteur

    Réel

    En Août, 2014 (20:45 PM)
    Sénégalaises, sénégalais, Hôtes étrangers qui vivez parmi nous, écoutez bien ce que je vais annoncer: Si ce madiambal Diagne n'est pas rappelé à l'ordre par les autorités du Sénégal, il risque de créer de graves incidents diplomatiques avec nos pays voisins notamment la Guinée et le Mali. Liberté d'expression rime forcément avec responsabilité. Pour cet article bidon, la chose la plus grave et insidieuse est de l'avoir publié 24 heures après l'annonce de la fermeture de nos frontières avec le pays frère de la GUinee, en visant nommément son président de la republique

    Souvenez vous également que la semaine passée, dans sa soif inextinguible de sortir un soi-disant scoop, son journal à traité du navire qui a coulé avec dit il des armes sans préciser qu'il s'agit d'armes et de munitions de chasse. Il a poussé l'outrecuidance jusqu'à dire que le Mali est en guerre, donc le coulage du navire a été fait sciemment. Attention , attention, attention. On ne joue pas avec des informations aussi sensibles
    Auteur

    Abdou Sylla

    En Août, 2014 (22:18 PM)
    Et puis tous les articles qui attaquent les sites sénégalais et en particulier Seneweb sur l'incident des 4 Milliards de Alpha Condé que vous lisez sont écrits par des malinkés de guinée et non des sénegalais. Ils cherchent à protéger Alpha Condé. Ils sont spécialistes du mensonge et de la désinformation. C'est comme cela qu'ils ont dirigé la guinée depuis Sekou Toure. D'où le retard chronique du pays. Actuellement, vous verrez à travers leurs commentaires contre les journalistes sénegalais, qu'ils ont formé une meute. C'est leur habitude en guinée. Seneweb, il faut leur fermer votre site. Ce sont des menteurs.
    • Auteur

      Diambalerie

      En Août, 2014 (23:41 PM)
      s´il ne présente ses excuses publiquement au président guinéen qu´on le mette en prison, il est pire que nzale
      personne ne veut plus lire les journaux sénégalais á cause des genres de journalistes comme madiambal diagne il ne donne que de fausses informations et induit les gens en erreur c´est très grave ce qu´il vient de faire et ne risque rien avec sa grosse tete et son visage de chaytane, on doit fermer son journal pour de bon.
    Auteur

    Sng

    En Août, 2014 (02:42 AM)
    Tous les spécialistes savent pertinemment que cette opération est classique pour toute Banque Centrale. Le journal Le quotidien démontre sa nullité et le manque de peofessionalisme de la Douane Sénégalaise et des gorges profondes du Ministère de l'Econolie des finances et du Budget. Sans Secret d'Etat il n'y a pas d'Etat. Dans tous les pays du monde il y a un code de conduite sur l'information dite sensible. Dire que tous ceux qui s'insurgent contre la légèreté et l'amateurisme de nos organes de presse sont des malinkés est une façon de persister dans l'erreur et la fuite en avant. SVP soyez plus sérieux.
    Auteur

    Bito

    En Août, 2014 (03:01 AM)
    ce n est plus du serieux cette presse surtout le quotidien
    Auteur

    Ce Qui N'est Pas Sérieux

    En Août, 2014 (08:58 AM)
    c'est un transfert d'argent en numéraires ! La banque d Guinée peut bien faire des déclarations fracassantes; si ce transfert était aussi transparent qu'elle le prétend les douaniers n'auraient pas dénoncé cette EVASION FISCALE !
    Auteur

    Le

    En Août, 2014 (19:14 PM)
    celou ile origine somalien

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email