Mardi 16 Juillet, 2024 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Top Banner
Afrique

Tunisie: arrestation de deux chroniqueurs pour avoir critiqué la situation du pays

Single Post
Tunisie: arrestation de deux chroniqueurs pour avoir critiqué la situation du pays
 La justice tunisienne a décidé dimanche le placement en détention de deux chroniqueurs pour des critiques sur la situation du pays, au lendemain de l'arrestation musclée d'une avocate et chroniqueuse poursuivie pour des motifs similaires, a appris l'AFP auprès d'un avocat.

Interpellés samedi soir, Borhen Bssais, présentateur à la télévision et à la radio et Mourad Zeghidi, chroniqueur, et "font l'objet d'un mandat de dépôt de 48 heures", selon l'avocat Ghazi Mrabet.

"Ils devront comparaître devant un juge d'instruction", a-t-il ajouté à l'AFP.

Selon l'avocat, M. Zeghidi est poursuivi "pour une publication sur les réseaux sociaux dans laquelle il soutenait un journaliste arrêté (Mohamed Boughalleb, condamné à 6 mois de prison pour diffamation d'une fonctionnaire, ndlr) et des déclarations lors d'émissions télévisées depuis février".

M. Zeghidi est commentateur politique à la télévision et travaille avec Borhen Bssais, qui présente des programmes sur des chaînes de radio et télévision privées.

Les motivations exactes de l'arrestation de M. Bssais ne sont pas établies mais selon l'avocat, il aurait été arrêté aussi en vertu de l'article 54, promulgué en septembre 2022 par le président tunisien Kais Saied pour réprimer la production et diffusion de "fausses nouvelles" mais critiqué par les défenseurs des droits humains car sujet à des interprétations très larges.

En un an et demi, plus de 60 personnes parmi lesquelles des journalistes, des avocats et des opposants à M. Saied -- auteur d'un coup de force en juillet 2021 par lequel il s'est octroyé les pleins pouvoirs -- ont fait l'objet de poursuites sur la base de ce texte, selon le Syndicat national des journalistes.

C'est en vertu du même décret 54 que l'avocate Sonia Dahmani fait l'objet de poursuites et a été arrêtée samedi soir alors qu'elle s'était réfugiée à la Maison des avocats. La scène a été filmée en direct par une équipe de la télévision publique française France 24 mais a été interrompue par l'intervention de policiers encagoulés.

L'Ordre national des avocats a condamné devant la presse samedi soir ce qu'elle a décrit comme "une invasion (de son siège) et une agression flagrante", exigeant la libération immédiate de Mme Dahmani et annonçant une grève régionale à partir de lundi.

 


2 Commentaires

  1. Auteur

    En Mai, 2024 (10:48 AM)
    Le senegal est bon deh laaaaayyy
    Top Banner
  2. Auteur

    Tourem

    En Mai, 2024 (11:50 AM)
    Il faut toujours comparer à quelque chose pour avoir un aperçu, le Sénégal reste un pays très tolérant par rapport à pas mal de fautes commises par ces citoyens. Certains ont accédé aux plus hautes fonctions du pays malgré leurs comportements inqualifiable par le passé 
    {comment_ads}

Participer à la Discussion

  • Nous vous prions d'etre courtois.
  • N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
  • N'envoyez pas de message inutile.
  • Pas de messages répétitifs, ou de hors sujéts.
  • Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée, sexuel ou en violation avec la loi. Ces messages seront supprimés. --
  • Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire gratuit.
  • Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
Auteur: Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire...

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email