Dimanche 25 Février, 2024 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Contribution

Immigration clandestine: Echec de la politique de l’emploi, revoilà "Beukk mi" en 2023 ! (Par Ndeye Maty Diagne)

Single Post
Immigration clandestine: Echec de la politique de l’emploi, revoilà "Beukk mi" en 2023 ! (Par Ndeye Maty Diagne)
Le phénomène "Barca ou Barsakh" existe toujours au Sénégal et continue de faire des victimes chez nos jeunes. Très connue et prisée par les jeunes en 2005, l'émigration illégale à bord de pirogues vers les Iles canaries, avait pris des dimensions démesurées. Le gouvernement de Me Abdoulaye Wade à l'époque avait dénoncé ce phénomène qualifié d'acte de "suicide". En 2023, dans ce même Sénégal, mais du gouvernement de Macky Sall, des jeunes continuent d'embarquer dans des pirogues d'infortune pour espérer une vie meilleure en Europe, en passant par la mer pour entrer aux Iles Canaries, en Espagne. Entre juin 2023 et juillet 2023, plusieurs embarcations ont été interceptées par la Marine Sénégalaise, ce sont environs plus de 500 jeunes qui souhaitaient partir à l'aventure et dont les "rêves" ont été stoppés net. Combien ont réussi à entrer dans les eaux espagnoles, depuis cette période ? on ne sait pas encore. Par contre ce dont, on est au courant, c'est la disparition de trois bateaux en partance pour cette fameuse "Iles Canaries » et qui selon une Ong Espagnole, auraient chaviré et dont quelques corps ont été retrouvés. Une information qui semble ne pas plaire à nos autorités gouvernementales.
 
Ces dernières par la voix du ministre des Affaires Etrangères, représentant la diplomatie sénégalaise semble faire dans le déni. Madame Aissata TallSall, dans un communiqué paru le 11 juillet, explique en ces termes : "il ressort des vérifications faites, que ces informations, sont dénuées de tout fondement" "Le MAESE tient à préciser qu’entre le 28 juin et le 9 Juillet, deux cent soixante ( 260) Sénégalais en détresse ont été secourus dans les eaux territoriales marocaines". On ne peut pas créer cette information, en le véhiculant, comme ça dans quel but ? On ne sait pas. Par contre ce que l'on sait, c'est que la réaction de la diplomatie sénégalaise est venue juste après la sortie du leader du Pastef, réagissant par rapport à la disparition de ces embarcations de 300 sénégalais, qui avaient quitté Kafountine, une location au Sud de Ziguinchor, également, point de départ depuis des années de candidats à l'émigration clandestine".

Le leader du Pastef, Ousmane Sonko avait demandé aux jeunes de rester au pays et de poursuivre le combat avec lui, " Environ 300 jeunes auraient disparu dans les méandres de l'Atlantique. Une fois de plus, en quête d'un ailleurs hypothétique meilleur.  Douze longues années plus tard..., le même phénomène macabre et désolant continue de décimer nos jeunes et d’endeuiller durement les familles.  (...) Aux jeunes de mon pays, je réitère mon appel : vous ne pouvez avoir un meilleur avenir qu'ici, chez nous ! Ne fuyez pas votre destin, restez et menons ensemble le seul combat qui vaille : la construction souveraine de notre développement économique et social !"

Ces jeunes-là, dont le leader du Pastef fait appel, sont-ils toujours engagés à mener le combat ? La donne semble changer, le désespoir semble remplacer l'espoir suscité au depuis de l'avènement du projet Pastef. Entre 2019 et 2023, sur une approximation de 100 jeunes qui s'étaient engagés dans ce projet, certains se sont retrouvés en prison entre Mars 2021 et Juin 2023, d'autres ont abandonné de peur de représailles, certains sont morts en martyrs, d'autres n'y croient plus. A quels jeunes, le leader du Pastef fait appel, peut-être à ces jeunes, "sourds", "muets", qui même avec des haut-parleurs branchés à leurs oreilles, ne semblent rien entendre, si ce n’est que les vagues de l'océan Atlantique, l'appel funeste de la route périlleuse et risquée des Iles canaries, qui les engloutis comme des animaux marins avant qu'ils n'atteignent la terre ferme de cette tristement célèbre Archipel Espagnole.
 
Quid de la politique de l'Etat pour faire rester les jeunes. La pauvreté et le chômage restent les principales causes de départ de cette frange de la population, qui constitue environ 50% ou plus, attendons les résultats du dernier recensement effectué entre Mai et Juin 2023. 

Le constat est que, tous les programmes mis en place par le gouvernement font l'effet d'une aiguille dans une boite de foin, perdue. "Xeyu Ndaw Yi" et j'en passe, des programmes sur mesure mais malheureusement qui ne font pas rêver le nouveau bachelier qui n'a pas été orienté ou le jeune diplômé avec son Bac plus 5, à la quête d'un hypothétique stage, pour espérer avoir de l'expérience et intégrer les grandes sociétés.  

Bref, pour régler ce phénomène de "Barca ou Barsakh , ou Mbeukk Mi", une bonne fois pour toute, il faut régler le problèmes du chômage des jeunes, sur ce, il faut créer des emplois, en commençant par le secteur de l'agriculture, qui a de l'avenir. Il faut impérativement, industrialiser l'agriculture, qui est un secteur porteur d'emplois. Cette zone sud de la Casamance peut être donnée en exemple, avec la transformation de la Mangue pour ne citer que cela. Il faut également financer et faire un suivi des financements octroyés aux jeunes. 

A quelques mois de la prochaine élection présidentielle de 2024, s'il aura lieu bien-sûr !  Les jeunes ont le droit et le devoir de rester dans notre cher pays, faire l'ultime choix, choisir la personne à qui ils vont donner procuration pour prendre en main les destinées du pays dans les 5 voire 10 prochaines années.
 
En attendant, nous présentons nos sincères condoléances aux familles endeuillées, et continuons d'encourager et de soutenir ces jeunes désespérés.

Ndeye Maty Diagne



11 Commentaires

  1. Auteur

    Sarakhe Khoullé

    En Juillet, 2023 (18:17 PM)
    Comment expliquer alors l'émigration des personnes du 3eme âge, l'émigration des retraités ?
    • Auteur

      Karim$

      En Juillet, 2023 (18:30 PM)
      Macky est avant tout incompétent ! Mais on ne sait pas exactement s’il est plus diabolique que incompétent ! 
    {comment_ads} {comment_ads}
    • Auteur

      Reply_author

      En Juillet, 2023 (18:45 PM)
      L'affaire PRODAC et comment il s'est terminée en queue de poisson avec la disparition des fonds est révélateur de ce catastrophe qu'est la corruption en quant elle est transforme en système de gouvernement. Tout ce que nous voyons est la conséquence direct des pratiques de ce régime qui a pris en otage ce pays
    • Auteur

      Reply_author

      En Juillet, 2023 (18:45 PM)
      L'affaire PRODAC et comment il s'est terminée en queue de poisson avec la disparition des fonds est révélateur de ce catastrophe qu'est la corruption en quant elle est transforme en système de gouvernement. Tout ce que nous voyons est la conséquence direct des pratiques de ce régime qui a pris en otage ce pays
    {comment_ads}
    • Auteur

      Gassama

      En Juillet, 2023 (20:41 PM)
      Ndeye Maty Diagne ne maîtrise rien sur la question d'emploi. Combien d'emplois ont été créés sous Macky Sall? Même aux Etats Unis d'Amérique où les moyens sont inestimables, le gouvernement n'a pas pu employé tout les jeunes. En France, en Italie en Allemagne, en Angleterre et j'en passe. 
      Quant ce Karim$ , répondeur automatique et le plus haineux du Sénégal, tu devrais t'occuper de ton cul qui a fini de polluer l'atmosphère 
    {comment_ads}
    • Auteur

      Reply_author

      En Juillet, 2023 (11:13 AM)
      Il faut reavaluer le projet des 300000 emplois des DACS DU PRODAC et requiperer l'argent qui n'a pas été injecté correctement avec sévérité et reprendre le projet avec l'armée pour l'encadrer, il y'a pas d'alternative à l'agriculture encadré en matière de création d'emplois de masse pour un pays qui importe ce qu'il consomme avec une massif chômage de jeunes. Le marché pour écouler la production est là en plus de la sécurité alimentaire apportée. Tôt ou tard on reprendra ce projet PRODAC et le risque est si on laisse passer ce qui s'est passé d'autres l'utiliseront pour faire la même chose.
    {comment_ads}
  2. Auteur

    Nianthio

    En Juillet, 2023 (18:21 PM)
    Sortez nous une page du programme de Sonko sur l emploi des jeunes. Et tout ce qu'il à dire aux jeunes c qu'ils restent pour mourir pour lui. Il est maire à promis le burok ( travail) et la région vient de perdre 300 jeunes. La casamance a la terre la plus fertile du pays et pourtant ils ont refusé d'aller aux champs et prendre le risque. 
    {comment_ads} {comment_ads}
    • Auteur

      Reply_author

      En Juillet, 2023 (20:08 PM)
      Payer des Répondeurs automatiques pour polluer les sites afin de fausser ou de cacher l'opinion exprimée est une des facettes de la corruption qui gangrène ce pays. Au lieu de critiquer Celui qui gère dont les actes qu'il pose ont des conséquences sur les populations et qui a un devoir de résultats on s'acharne sur ceux qui proposent des alternatives avec un projet pour améliorer les conditions de vie 
    {comment_ads}
    Auteur

    En Juillet, 2023 (19:08 PM)
    Plus de 60 morts depuis mars 2021

    Des milliers de blessés

    Des milliers de prisonniers politiques, le sénégal devient une prison à ciel ouvert

    Walf fermé, des journalistes emprisonnés

    Des boutiques, commerces, entreprises rasées , des centaines de milliards perdus

    Finalement pas de viol, la pute du complot est entretenue comme ses avocats avec nos impots

    Trop c est trop

    Le maquis en éternel comploteur qui manipule liquider des adversaires qu il  n a pas le courage d affronter démocratiquement

    Maquis n organise pas des élections mais des séléctions avec des candidats khoussmaniappes de son choix

    Maquis empeche le vote des jeunes

    Maquis sabote le vote à touba , en casamance et en zone wolof

    Maquis par fraude industrielle fait voter des mauritaniens à matam et à podor qui deviennent bizarrement les plus grands bassins électoraux du sénégal

    Maky se fait battre dans toutes les grandes villes lors des législatives par sonko

    Maky se fait battre par la liste des remplaçants de sonko lors des légsilatives

    Posez la grille ethnique pour lire le maquis ethnicisme émergent

    APR alliance des poulars de la république

    Amadou ba en roue de secours du maquis au cas où

    Des nominations et recrutements politiques engendrant toucoulorisation de le république, néddo bandoum partout

    Maquis  a cassé la nation

    Le maquis pire que le nazisme

    Hé maquis, si t es garçon, arrête sonko

    Sonko ou  rien

    Sonko ou le chaos

    Karim emprisonné par maky pour vol de 3000 milliards, Khalifa vole 3 milliards pour vol, Maky l emprisonne

    Maky les réhabilite pour tenter de liquider SONKO qu n a jamais volé

    Le peuple défendra  l’ange SONKO face au monstre maquis

    Maky défait avec les manifestations de mars 2012

    Maky défait encore lors des elections locales

    Maky défait encore avec législatives, battu par les remplaçants de SONKO

    Maky humilié avec les manifestations de juin 2023

    Maky capitule sans gloire ni honneur mais le combat continue

    Wékki Maky, kaala SONKO Président en 2024

     
    {comment_ads}
    Auteur

    Sonko-neries

    En Juillet, 2023 (20:37 PM)
    L'émigration clandestine a commencé bien avant Macky et ne cessera pas après Macky.
    {comment_ads}
    Auteur

    En Juillet, 2023 (20:54 PM)
    Comme ya pas de programme de développement de société le programme gatesa gatesa qu'où det sa yaye diourate allez mourir sé sa le programme de sonko na seene yaye diourate comme il est nul comme son fils
    Auteur

    En Juillet, 2023 (21:06 PM)
    Tout le mo de a peur de le dire, mais, la faute incombe exclusivement aux PARENTS qui n'ont pas éduqués leurs enfants. Ils ont démissionné et irresponsables en mettant au monde de multiples enfants sans en assurer l'éducation. 

    Un état délivre une instriction après que les parents aient éduqué leurs enfants.

    Au Sénégal les pères de famille rassemblent des femmes qui, elles trimbalent entre les cérémonies.

    SOYONS HONNETE ET DISONS COMME TEL, LE PROBLEME.
    {comment_ads}
    Auteur

    Saliou

    En Juillet, 2023 (22:02 PM)
    Il faut accepter d'affronter nos tares. Ce phénomène est le fruit de la violence de notre société sénégalaise envers les personnes financièrement moins lotis. Ces jeunes ne fuient pas le faim, mais ils risquent leur vie pour  mériter une reconnaissance dans la société et un cercle familial qui les a vus grandir, mais dans  lesquels seul un compte bancaire fourni permet d’exister.
    {comment_ads}
    Auteur

    Confusion

    En Juillet, 2023 (07:25 AM)
    De grâce faites la différence entre immigration et rmigration;

    immigration c'est pour ceux qui cherchent à entrer dans le pays; émigration c'est pour ceux qui en sortent; ceux qui vont en pirogue émigrent;  est compliqué de comprendre ça et de éviter des pénibles confusions dans vos gros titres?
    {comment_ads}
    Auteur

    En Juillet, 2023 (12:42 PM)
    Sonko n'a pas de programme d'emploi des jeunes à part kou dé sa yaaya diourate 
    Auteur

    En Juillet, 2023 (13:25 PM)
    thieye ndèye maty sonkolaise. Il faut que les sénégalais fassent moins d´enfants et nous allons nous en sortir sans probléme. Mais quand des hommes sans salaires se tapent 4 femmes ou plus (les maras...) et que certaines femmes ont vers 40 ans, 7 à 12 gosses alors il y a de quoi s´inquieter....

     KAKATAR*1
    {comment_ads}
    • Auteur

      Congolese

      En Juillet, 2023 (14:20 PM)
      Effectivemnt vrai. En Europe et amérique du Nord, un adulte prend en charge en moyenne un enfant tandis qu'au Sénégal un adulte prend en charge au moins 5 enfants et 3 adultes (sa femme, sa mère et un frère ou une soeur), comment voulez vous qu'arrivé à l'age adulte un enfant européen dont les parents ont bien investi puisse être comparable avec un enfant africain qui recoit 10 fois moins d'investissement (sur son éducation, sa santé...) ?
      Faisons moins d'enfants et investissons avec plus de qualité chez nos enfants et dans une génération on verra la différence.
    {comment_ads}
    Auteur

    En Juillet, 2023 (15:00 PM)
    La plupart des jeunes n veulent pas rester au senegal,ils veulent tous aller en Europe, c'est pas la faute a l'etat wakh deug yallah 
    {comment_ads}

Participer à la Discussion

  • Nous vous prions d'etre courtois.
  • N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
  • N'envoyez pas de message inutile.
  • Pas de messages répétitifs, ou de hors sujéts.
  • Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée, sexuel ou en violation avec la loi. Ces messages seront supprimés.
  • Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire gratuit.
  • Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
Auteur: Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire...

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email