Dimanche 17 Novembre, 2019 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Contribution

Pétrole découvert au Sénégal : les choses se précisent

Single Post
Pétrole découvert au Sénégal : les choses se précisent

Pétrole découvert au Sénégal : les choses se précisent. L'opérateur écossais Cairn qui a découvert du pétrole, en association avec Petrosen, Far et Conocco Phillips (dont les parts ont récemment été rachetées par l'australien Woodside), au large de Sangomar à la fin de l'année 2014, a publié hier Mardi 16 Août,son rapport du 1er semestre. Cairn avait découvert deux gisements, SNE et FAN.

Il est indiqué dans ce rapport que suite aux forages d'évaluation (qui servent à préciser la taille du gisement de pétrole) qui ont été réalisés durant l'année 2015 et début 2016, les réserves récupérables (appelées "réserves 2C") pour le gisement SNE s'élèvent à 473 Millions de barils de pétrole. Ce qui correspondrait, d'après un calcul basique, sur une période de 20 ans, à environ 65000 barils de pétrole / jour soit environ l'équivalent de l'actuel production journalière d'un pays comme le Cameroun, 12eme producteur africain de pétrole. Ces réserves récupérables ne sont en réalité qu'une partie (environ 40 %) du pétrole qui se trouve sous terre, car Dame Nature est comme ça : malgré toute la technologie du monde, elle ne vous donne pas tout et il devient, à un moment donné de la vie du gisement, trop coûteux de sortir le pétrole du gisement. D'où la notion de "réserves récupérables".

Une nouvelle phase de forages d'évaluation pour préciser la taille des réserves récupérables est prévue par Cairn, elle débutera fin 2016 / début 2017 et devrait aboutir probablement à une augmentation du volume des réserves récupérables. Peut-être arriverons-nous à un total de 500 à 550 millions de barils pour SNE. Je ne traiterai pas ici le gisement FAN qui n'a pas encore été évalué de manière précise, même si ses réserves 2C tourneraient environ à 900 millions de barils, soit deux fois la taille de SNE.

La question clé : que gagnera le Sénégal ? Il s'agit là d'une évaluation que je tente. Et elle comporte beaucoup de conditions et sera sans doute fausse car je ne connais pas le futur, notamment le prix du baril qui change sans cesse, ni les changements fiscaux, ni le contenu détaillé du contrat entre Cairn, ses partenaires et l'Etat etc. Mais cette évaluation peut donner une idée et un ordre de grandeur plus ou moins fiable car je m'appuie sur des contrats pétroliers existants, des lectures spécialisées, une observation de ce qui se fait en général dans le monde pétrolier, les dispositions du code pétrolier sénégalais et les lectures de tous les rapports publiés par Cairn depuis fin 2014. Voici donc les conditions en question : * Si on part de réserves récupérables de 550 millions de barils, avec une production qui débutera en 2022.

Cairn, dans un document officiel, pense commencer la production entre 2021 et 2023. * Si la production s'étale sur 20 ans, soit 75 000 barils jours. (Cairn prévoit pour l'instant, dans un document officiel) entre 50 000 et 100 000 barils / jours) * Si le prix moyen du baril oscille autour 70 dollars (USD) à partir de 2022 et durant toute la période de production. * Si Petrosen (la société nationale des pétroles du Sénégal) augmente sa part du capital dans son association avec les autres compagnies pour passer de 10 % à l'heure actuelle à 20 % comme le lui permet le code pétrolier. Cela l'obligera d'une part à participer à hauteur de 20% des investissements pour les opérations pétrolières (exploration + production) et lui permettra d'autre part de toucher 20 % des bénéfices nets, comme n'importe quel actionnaire d'une société où il y'a des associés.

* Si l'association des compagnies qui va exploiter le gisement se rembourse les frais d'exploration qui ont été investis de 2014 à 2022 (début de la production) + les coûts de production après 2022 en prenant pour elle environ 55 % de la production comme pourrait le prévoir le contrat pétrolier entre l'Etat et l'association des compagnies. On appelle "Cost Oil" cet argent destiné à rembourser les opérations pétrolières. Ce chiffre de 55% est une estimation de ma part basée sur les taux du cost oil fixés par le code pétrolier. * Si la part du pétrole autre que le "Cost Oil", part que l'on appelle le "profit oil" et qui correspond aux 40 % restants hors remboursement, est partagé 50 / 50 entre l'Etat et l'association des compagnies.

Généralement quand la production tourne autour de 75000 barils/jours, c'est ce ratio de 50 /50 qui est appliqué sur le profit oil pour le "partage de production" entre l'Etat et l'association de compagnies. * Si l'Etat du Sénégal touche, dans le meilleur des cas prévus par le code pétrolier, environ 8 % de royalties (redevances), c'est à dire 8 % du montant de la production totale de pétrole. * Si l'Etat touche 30% des bénéfices réalisés par l'association de compagnies.

Ces 30 % correspondent à l'impôt sur les sociétés (IS) que toute société doit payer à l'Etat. Je néglige volontairement d'autres postes de recettes comme la subvention à la formation (environ 200 000 dollars par an versés à Petrosen), ou encore le volet RSE (environ 150 000 dollars par an) destiné aux populations ou encore la location du périmètre pétrolier (15 dollars/km◊/an sur le permis pétrolier).

Ces rentrées sont importantes dans le rôle qu'elles jouent (formation, RSE) mais demeurent négligeables sur le long terme vu les volumes en question. Ce qui donne, de manière très simplifiée : Chiffre d'affaire/jour = 75 000 barils x 70 dollars = 5.25 Millions USD Chiffre d'affaire/année = 5.25 millions x 365 = 1916 millions de dollars Cost Oil/jour = 5.25 millions x 55 % = 2.88 millions USD Profit Oil total/jour = 5.25 millions - 2.88 millions = 2.37 millions USD Profil Oil de l'association des compagnies/jour = 2.37 millions x 50 % = 1.185 millions USD Profit Oil de l'association des compagnies/année = 1.185 millions x 365 = 432,5 millions USD Profit Oil de l'Etat/jour = 1.185 millions USD Profit Oil de l'Etat/année = 1.185 millions x 365 = 432.5 millions USD Royalties (redevances) de l'Etat /jour = 5.25 millions x 8% = 0.42 Millions USD Royalties de l'Etat /année = 0.42 millions x 365 = 153.3 millions USD Impôt sur les sociétés (IS) gagné par l'Etat sur le profit Oil annuel de l'association des compagnies = 432.5 millions x 30 % = 129.75 millions USD Bénéfice net annuel de l'association de compagnies = Profit oil annuel - IS = 432.5 - 129.75 = 302.75 millions USD Part annuelle de Petrosen (donc indirectement de l'Etat) dans le Cost Oil = 2.88 millions x 20 % x 365 = 210.24 millions USD Dividendes annuels de Petrosen (donc indirectement de l'Etat) dans le bénéfice net = 302.75 millions x 20% = 60.55 millions USD Dividendes annuels des autres compagnies (Cairn, Woodside, FAR) dans le bénéfice net = 302.75 - 60.55 = 242.2 millions USD Total part annuelle de l'Etat = Royalties annuel + Profit oil annuel + Impôt sur les sociétés + Part de Petrosen dans le cost oil + Dividendes de Petrosen = 153.3 + 432.5 + 129.75 + 210.24 + 60.55 = 986.34 millions de dollars par an.

Ces 986.34 millions de dollars sont l'équivalent de 51 % du montant total du Pétrole qui sera produit. Cela revient à dire, si on part sur mes estimations, qu'environ 51 % du pétrole sous terre, découvert par Cairn, iront sous forme d'argent dans les caisses de l'Etat et 49 % dans les caisses des compagnies étrangères. Dans un pays comme l'Indonésie, la part finale qui revient à l'Etat est d'environ 75 %, 25 % pour les compagnies étrangères.

Cette différence est due à l'expertise indonésienne, la qualité de leurs ressources humaines et de leur savoir-faire financier, technique qui leur a permis progressivement d'augmenter la part totale revenant à l'Etat au cours des années. Le Sénégal doit donc à mon avis anticiper, renforcer Petrosen qui sera notre bras armé technique et financier dans l'association des compagnies, former des ingénieurs, des économistes de l'énergie, rapatrier les ressources humaines sénégalaises de qualité dans ce domaine où qu'elles soient dans le monde et surtout avoir une société civile vigilante qui veillera sur l'utilisation de l'argent qui sera ramené par le Pétrole. Car 986,34 millions de dollars c'est environ 573 milliards de FCFA.

Si l'on rajoute au gisement de SNE, celui de FAN, découvert aussi par Cairn et qui semble être deux fois plus gros en taille, et que l'on repart sur la même hypothèse de calcul simplifié, on peut penser que FAN rapportera autour de 1150 milliards de FCFA soit un total FAN + SNE de 1723 milliards. Cela représente plus la moitié de l'actuel budget du Sénégal.

Avec tout cet argent, nous pourrions réinvestir dans les énergies renouvelables qui sont la seule voie de salut écologique et économique sur le long terme, améliorer l'accès à la santé ( le budget du Ministère de la Santé est actuellement de 150 milliards), créer de nouvelles universités, faire moins d'importations et soutenir l'agriculture et la petite industrie/artisanerie locale, créer un fonds bloqué pour les générations futures, améliorer nos villes, promouvoir et financer la culture etc. Le pétrole ne sera une malédiction que si nous en décidons ainsi. Il peut être une formidable opportunité pour les sénégalais d'aujourd'hui et de demain. Les dirigeants sénégalais actuels et futurs, ainsi que le peuple, ont le devoir de ne pas dilapider ce trésor géologique que la nature a mis des millions d'années à créer.

Fary Ndao Ingénieur géologue

[email protected]


Article_similaires

66 Commentaires

  1. Auteur

    Anonyme

    En Août, 2016 (12:56 PM)
    Bientot ce seront les saoudiens qui viendront chez nous et etre nos domestiques .

    On va pas abuser de leurs filled svp.

    Les français se bousculeront pour notre visa et seront nos proxinetes .

    Comme Dieu change les situations.

    Quittons l'unite africaine et la cedeao, UEMOA, Le cfa, asecna.

    • Auteur

      Reply_author

      En Août, 2016 (14:05 PM)
      aliou sall s'est dejà tres bien servi ...on verra bien , il fera jour ,
      li askan bi yeup bok , bééne famille kondong beug ko né tou ngagnè
    • Auteur

      Reply_author

      En Août, 2016 (19:30 PM)
      c'est bien comme article mais là où je disconviens c'est quand vous dites " cela l'obligera d'une part à participer à hauteur de 20% des investissements pour les opérations pétrolières (exploration + production) et lui permettra d'autre part de toucher 20 % des bénéfices nets, comme n'importe quel actionnaire d'une société où il y'a des associés"! qui vous dit que n'importe quel associé touche 20% des bénéfices nets? on peut toucher 20% ou même plus voir rien. tout dépend du "development stage" de l'entreprise en question. une entreprise comme amazon.com et bien d'autres stattups, au debut elle's ne paient aucun dividende. tout est réinvesti car les besoins en fonds de roulement (working capital) et en capital expenditures (biens d'équipements) sont énormes alors que le niveau de revenu est bas. d'où donc la nécessité de ne rien payer aux actionnaires. le payout ratio est pratiquement nul car tout reinvesti dans l'entreprise. alors donc vos 20% ne sont écrits nulle part. de plus la politique des dividendes est du ressort du conseil d'administration. par contre les sociétés comme les utilities and reits ou real estate investment trusts pour des raison de fiscalite sont tenues d'avoir des payout ratio élèves dans l'ordre de 80 a 90% ou perdre leurs avantages fiscaux dans le cas des reits aux etats-unis.
    • Auteur

      Tiédo Fall

      En Août, 2016 (22:04 PM)
      chapeau, monsieur ndao ! excellente contribution ! en effet, seule une société civile vigilante et patriote, une justice indépendante et des citoyens instruits et sensibilisés pourront préserver ce pétrole de la prédation de nos politiciens. la presse sénégalaise ne me semble plus de nature à jouer un rôle de sentinelle sur ce point. c’est pourquoi le rôle de la société civile est ici très importante.
      monsieur ndao a également suggéré quelque choses de très important : l’acquisition de ressources humaines sénégalaises de qualité ! en effet, la production et l’exploitation de ce pétrole ne devrait pas être laissée entre les mains des seules compagnies étrangère. l’afrique doit sortir de l’engrenage de la consommation. elle doit s’investir dans la production. un pays qui ne produit pas sera toujours à la merci de l’étranger.
      je ne crois pas à la malédiction du pétrole. il n’ya pas de malédiction du pétrole. il n’y a que des hommes irresponsables. surtout que cette malédiction, on ne l’invoque qu’au sujet des africains, comme s’ils étaient de grands enfants incapables de gérer une richesse ! pourquoi le pétrole n’est-il pas une malédiction pour les usa, pour les émirats arabes unises, pour le koweit, l’arabie saoudite etc… ? pourquoi l’est-il seulement pour les pays d’afrique noire ? actuellement presque tous les pays producteurs de pétrole sont riches, ont des infrastructures dignes de ce nom avec un bon niveau de vie pour les populations sauf…les pays producteurs de pétrole d’afrique noire où règne la pauvreté, la guerre, la famine (nigéria, tchad, gabon, côte d’ivoire etc..) ! pourquoi ces pays d’afrique n’arrivent pas à décoller comme les émirats, le koweit, la lybie du temps de khadafi, le maroc, etc… ? la seule cause de cet échec, c’est la prédation de nos politiciens et l’immaturité des populations africaines en général.
      il est temps que ça cesse et l’exemple doit venir du sénégal , l’un des pays les plus stables d’afrique. le sénégal a le devoir de démontrer que le pétrole n’est pas une malédiction. merci mr ndao !
    • Auteur

      Saxtu

      En Août, 2016 (22:41 PM)
      tu reves debout! des 65000 barils/jour le senegal ne possede que les 10%. le reste est vendu et revendu. c'est a dire que le senegal aura 6500 barils /day. just au dessous de notre besoin national en energy. cet article est ecrit par une amateur. voici les les diffrentes formes de reserves:
      1-reserve probable: mise en evidence pardes travaux cartographiques, geophysiques et geochimique: les contours ne sont pas delimites
      2- reserves certaine; circonscrites dans l'espace par des travaux de sondage( forages carottes) en complement des travaux geologiques precites
      3- les reserves recuperables: representent le volume delimite par tous ces travaux moins les inclusions de gangue, les reserves non recuperables du aux caracteristiques de la roche mere et reservoire { porosite, type de pores(communiquant ou non, viscosite, pression intersticielle, les reserves recuperables ne peuvent jamais etre definitives; elles evoluent meme pendant l'exploitation deu gisement.
      a bon entendeur salue.
      la plus grande richesse du senegal sera la mise en valeur de sa jeunesse par la formation et des programmes appropries ...
    • Auteur

      Ndiaye

      En Août, 2016 (09:24 AM)
      svp mes amis lisez la contribution de abdoul mbaye cé important! ya des questions que le gouvernement doit eclaircir sinon le plus grand scandale apres celui de karim wade va s rproduire!
  2. Auteur

    Ok

    En Août, 2016 (12:56 PM)
    BRAVO FARY NDAO

     :sunugaal:  :sunugaal: 
    • Auteur

      Reply_author

      En Août, 2016 (13:29 PM)
      good job fary
      c'est un excellent eclairage qui nous donne assez de visibilité pour ne pas nous laisser berner par les politiciens qui aimeraient bien gérer dans la dicretion et les magouilles nos ressources petrolieres
    • Auteur

      Reply_author

      En Août, 2016 (13:29 PM)
      good job fary
      c'est un excellent eclairage qui nous donne assez de visibilité pour ne pas nous laisser berner par les politiciens qui aimeraient bien gérer dans la dicretion et les magouilles nos ressources petrolieres
    Auteur

    Anonyme

    En Août, 2016 (13:03 PM)
    bel article. merci pour les éclairages. que les politiciens derrières leur ordinateurs se taisent car c'est un ingénieur qui a fait cet article pas le palais. :sunugaal: 
    Auteur

    Bravo

    En Août, 2016 (13:04 PM)
     :brawoo:   :brawoo:   :brawoo:   :brawoo:   :brawoo: 



    Contribution de l'annee



    En realité ce petrole devrait nous pousser á nous unir pour ne pas etre manipulé par les puissances exterieures.

    Ce petrole devrait nous pousser á mettre devant nos technocrates brillants et non nos anes de politiciens classique. L'histoire nous donne rendez vous. Le tournant du futur de notre pays se trouve devant nous.

    Nous avons raté la premiere opportunité en laissant Senghor liquider mamadou dia. Cette manne financiere devant nous est une deuxieme chance.
    • Auteur

      Reply_author

      En Août, 2016 (18:20 PM)
      merci cher frère. tu as tout dit. unissons nous pour l'intérêt de notre cher peuple, notre patrie. que dieu veille sur le sénégal, sur l'afrique pour qu'enfin demain soit pour nous.
    • Auteur

      Reply_author

      En Août, 2016 (00:10 AM)
      malheureusement wade vous à intoxiqué avec "l'affaire petrotim " qui sort de sa tête sans cheveux pour semer le trouble dans le pays car lui a un pied dans la tombe et son fils ne sera jamais président.
    Auteur

    Anonyme

    En Août, 2016 (13:04 PM)
    Auteur

    Boulimie

    En Août, 2016 (13:08 PM)
    Les emigres font rentrer Cette fortune presque Tous les deux ans - Et Ila le font depuis des decennies



    Mais a cause des gouvernances migmags et milliardaires spontanes de la politque on est toujours entrain de patauger



    Et nos enfants meurent devores par les requins de l'atlantique



    Au meme moment Notre president fait son apologie en longueurs de journee a travers SES laudateurs et SES media clients politques



    Pendant qui nos enfants msurent, Macky Sall et son fils font Le guiness book record pour l'embonpoint par boulimie.



    Son fils via bientot eclate - ressemblant aux enfants des pauvres dans les pays riches connus pour manger mal et abonnes aux fast food ( Mac Donald - KFC ect...) sans education nutritionelle et sans hygienne de vie ( trop paresseux pour faire Le sport ).
    Auteur

    Bra

    En Août, 2016 (13:09 PM)
    Senegal Dou si am data!!!
    Auteur

    Kassak

    En Août, 2016 (13:21 PM)
    Merci Fary Ndao pour cette contribution très instructive,claire et sans prétention.
    • Auteur

      Un Sénégalais Tourmenté.

      En Août, 2016 (17:08 PM)
      pourquoi idrissa seck ne parle jamais de ce type de problÈme ?
      c'est bizarre non !!!!
      j'ai l'impression qu'il veut venir faire comme ablaye wade son mentor, c'est à dire, accaparer l'argent du pays, s'en mettre plein les poches.
      ne pourrait'il pas faire comme dangotte en créant des entreprises avec ses milliards, n'oublier pas qu'il a dit un jour au peuple sénégalais qu'il était immensément riche !!!!!
    Auteur

    Anonyme

    En Août, 2016 (13:25 PM)
    Bien écrit.

    Finalement les montants ne sont pas si importants que ça !!

    C'est un plus tout au plus !!!
    Auteur

    Anonyme

    En Août, 2016 (13:30 PM)
    Attention au pétrole, le baril ne vaut plus 100 dollars

    donc le calcul doit etre refait sur le prix en cours

    le pétrole et le gaz de shiste sont en course pour une très bonne période.

    Donc l'état du sénégal doit se mettre au travail pour de bon et ne pas se fier

    au pétrole.

     :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
    Auteur

    Northman

    En Août, 2016 (13:34 PM)
    Bonne contribution Fary. Par contre je fais remarquer qu'il y a quelques jours de cela Petrosen a lance un avis d'appel d'offres pour evaluer les reserves decouvertes. A mon avis cela confirme que nous n'avons meme pas l'expertise pour contrôler et challenger l'operateur que ce soit au ministere de l'energie et chez petrosen et vous avez bien fait de citer l'indonesie pour qui la répartition finale est de 75 % pour l'Etat et 25 % pour les operateurs en raison de l'expertise qu'ils ont su développer. La cle ce sont les ressources humaines, et des senegalais eduques et qu'on arrete dans ce pays de parler de politique 365 jours sur 365 alors que notre destin et celui de nos enfants se joue en ce moment pour qui comprend les enjeux
    Auteur

    Radar

    En Août, 2016 (13:34 PM)
    Merci Fary NDAO.

    Nous avons enfin des informations plausibles sur notre fameux pétrole.

    Cette analyse est objective. Tu t'intéresses au sujet et nom aux personnes.

    M. Aliou SALL n'est cité nulle part.

    Tu as parlé de Chiffre d'affaires mais pas de TVA. Est ce que les sociétés qui exploite le pétrole sont exonérées de TVA ?

    De 8%, les recettes de l'Etat seront proches de 50%. Tu es le premier à le dire.

    Merci pour tout.



    SENEWEB : enlevez la photo du Président Macky SALL et mettez une plate-forme pétrolière.
    Auteur

    Anonyme 16

    En Août, 2016 (13:38 PM)
    Je vois qu'il y a moins de contribution sur cet article parfait et par contre si s'était un article qui parlé de la politique ou des faits divers là il y aurais tellement de contribution. Maintenant je me demande est-ce-que se sont nos médiats qui nous ont orienté sur ce chemin ou bien nous nous sommes lancés par nous même .
    Auteur

    Superbe

    En Août, 2016 (13:39 PM)
    Merci Fary pour cet article eclairant. Malheureusement nos petits politiciens ne feront rien qui ressemble à ton scenario qui sort directement d'un reve de naifs comme nous autres!!!!
    • Auteur

      Veritee001

      En Août, 2016 (14:18 PM)
      l'avenir du petrole en question ,les cours mondiaux ont beaucoup chute ,de 100 dollars le baril ,les prix sont a moins de 50 dollars,resultat ,tous les pays qui avaient fait du petrole le support de leur economie sont en difficulte.le nigeria qui avait pris la place de l'afrique du sud pour se hisser au premier rang de puissance economique d'afrique connait des difficultes ,et la il est retourne a la deuxieme place pour la laisser a l'afrique du sud,la chute des prix du petrole a engendre une importante baisse des recettes en algerie ,au nigeria en lybie et en angola qui sont les plus grands producteurs de petrole du continent africain ... cela veut dire qu'on ne doit pas se fier sur le petrole pour nous devellopper ......
    • Auteur

      Reply_author

      En Août, 2016 (21:45 PM)
      tout à fait d'accord. profitons en pour assurer notre indépendance énergétique au lieu d'en faire un moteur économique et de souffrir à chaque baisse du prix du baril.
    Auteur

    Engagé

    En Août, 2016 (13:47 PM)
    Bravo et Merci Farry, notre pays a besoins d'engagés comme vous:

     :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :fbhear: 
    Auteur

    Anonyme

    En Août, 2016 (13:49 PM)
    Fary, tout ça c'est bien beau, le problème est que nos dirigeants actuels sont des prédateurs sans aucune retenue. Ils vont déclencher la malédiction du pétrole dans ce bled, parce personne ne les laissera piller ces ressources à leur propre profit. Les gens prendront les armes s'il le faut comme au Nigeria, mais leur voracité creusera leur propre tombe. La population n'acceptera jamais de crever de faim pendant que le lion dormeur et la reine ensorceleuse se replissent la panse, sans compter le petit frère mongole (aliou sall) et les beaux frères assainissement (mansour et adama). parole d'un tueur professionnel. :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot: 
    Auteur

    Anonyme

    En Août, 2016 (13:53 PM)
    Si celà va profiter au sénégalais là personne ne trouvera à redire, mais si c'est uniquement pour faire rêver les gens et que cette découverte ne profite à la famille FALL/SALL/TIMBO ET APR là ça sera autre chose. Wait en see. Qui vivra verra
    Auteur

    Anonyme

    En Août, 2016 (13:56 PM)
    avec cette mane pétrolière ,; je crois bien que tous les sales sales sénégalais qui poluent l'air

    , et qui jonchent les rues des autres pays vont rentrer chez eux , et laisser la place aux natifs de ces pays occupés leurs posts.sinon , vraiment , il n'ya plus de sénégalais au senegalais , des champions d'aventure ces noireaux , femmes comme hommes :brawoo: 

    merci à Dieu
    Auteur

    Anonyme

    En Août, 2016 (13:58 PM)
    Dommage pour le peuple du sénégal

    la politique actuelle utilise le pétrole comme appât

    politicien pour divertir le monde.

    Par contre le gaspillage et le détournement continuent comme d'habitude et même pire.

    il faut se mettre à travailler pour la génération future

     :smile:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
    Auteur

    Northman

    En Août, 2016 (13:58 PM)


    Radar

    Les societes d'exploration miniere et gazieres en phase d'exploration sont exonerees d'impot, ce qui est normal car elles n'ont que des charges et zero revenu et prennent le risque de forer des puits a raison de 100 a 150 millions de dollars par puits et peuvent ne rien trouver.

    En phase d'exploitation, elles sont redevables de tous les impots en vigueur : TVA, IS, Taxes sur les salaires.....mais avons nous une strategie et claire et coherente definie par le ministere de tutelle ? En phase de developpement c'est a dire lorsqu'il faudra construire la plateforme l'Etat devra mettre de l'argent sur la table comme les autres membres de la co entreprise et s'il n'a pas assez de liquidites pour le faire les autres le feront a sa place et defalqueront ces investissements sur le profit oil. Avons nous commence la reflexion a ce sujet ? Faudra t'il s'endetter ? Ces couts de developpements sont colossaux pour des etats comme le Senegal. Je n'entends guere a l'horizon les debats de fonds si ce n'est que de la politique dans ce pays. Ja'i mal. Les toubabs dans ces compagnies petrolieres ont toutes les competences et savent exactement ce qu'ils font et des senegalais brillants travaillent a l'etranger ds ce domaine mais tel que je les connais ils ne prendront jamais le risque de laisser les salaires qu'ils gagnent pour venir se faire diriger par les derniers de la classe qui font de la politique au senegal et le cas de Sonko est plus qu'edifiant.
    Auteur

    Anonyme

    En Août, 2016 (13:59 PM)
    Merci pour cette brillante contribution qui doit être diffusée par toute la presse, et dans tous les médias, pour édifier les sénégalais sur le pétrole. Bravo Fary.
    Auteur

    Excellent

    En Août, 2016 (14:04 PM)
    Merci pour cet article. Les critiques ou corrections ne manqueront pas. Mais il permet au moins d'avoir une idée de ce qui nous attend. Perso, je suis rassuré. Les sénégalais ne laisseront jamais leurs ressources à des étrangers ou des nationaux corrompus. Je n'en ai aucun doute. Bravo Monsieur et continue las réflexion en faisant des propositions pour l'intérêt des sénégalais! Bravo encore!
    • Auteur

      Reply_author

      En Août, 2016 (14:33 PM)
      voilà le grand soucis. est que le pétrole n'a pas déjà échappé au sénégal avec cette nébuleuse de aliou sall journaliste et subitement banquier, pétrolier et investisseur dans l'aérien
    Auteur

    Opep

    En Août, 2016 (14:04 PM)
    Le Sénégal est membre de L'OPEP

    Le Sénégal est membre de L'OPEP

    Auteur

    Anonyme

    En Août, 2016 (14:10 PM)
    Fary Vendredi slam ya ay way. bel article
    Auteur

    Estimation & Prevision

    En Août, 2016 (14:16 PM)
      <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/cool.gif" alt=":cool:">  

    Mr Fary Ndao , des milliers d ' ingenieurs , extremement bien qualifies ,

    visitent ce site , tous les jours , et ce a travers le monde !

    Pour tout esprit scientifique , donc conscient et connaissant les notions

    de probabilites , de faisabilites en tenant compte d ' imprevues naturelles ,

    faire une prevision devient une incertitude , si celle ci est certes assujettie

    a des facvteurs de..:..."...SI...ceci...,....Si ...cela..."...etc...! :contaan: 

    Votre contribution , bien ecrite je l 'avoue , a quel but au fait... ???!!!

    Si c 'est pour prevenir les senegalais de bien faire attention a ne pas

    se faire plumer ou avoir par ces maudits politicards , et multinationables

    bien voraces , c 'est louable !

    Si par contre votre tentative dans ce forum , c 'est pour divertir les esprits,

    en nous servant des ...si..., multiplies a plusieurs reprises emis , ce serait

    bien ignoble de votre part , car ne servant pas les interets de ce beau pays

    qui vous vu naitre !  <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/cool.gif" alt=":cool:">  

    Tout le monde sait qu ' un gouvernement corrompu ,compose de roublards ,

    peut recruter des gens pour induire en erreur la masse , comme ce fut

    le cas avec ...ce..machin...de...PSE..., concocte a coup de milliards !

    Je me permettrais , personnelement , et sans mechancete , malice ,

    ou hypocriie intellectuelle , de douter de la bonne foi , dans l 'objectif

    scientifiquement ficele de votre contribution , 1 jour apres publication

    des trouvailles de ces journalistes d 'investigation , sur Seneweb !  <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/cool.gif" alt=":cool:">  

    Plus jamais...., je dis bien ...plus jamais , on restera muet , complaisant ,

    naif , idiot et pret a ecouter des estimations , des projections , previsions

    ou autres methodes d 'approximation , si ce pays est dirige par des gueux,

    mesquins , vereux , manipulateurs individus capables de commanditer ,

    ou d 'user de subterfuges , de ruses , de tromperies , pour divertir vers

    de faux espoirs , des esprits qui ont faim , et qui ont soif de reves enjolives ,

    pour egayer , flatter et mieux leurrer ,continuellement les ignares ,ou incultes !

    Si ce..Macky Sall, et sa clique de voleurs , manipulateurs , ignobles , fourbes ,

    et j 'en passe de ces miserables politicards , restent a la tete du Senegal ,

    tous les contrats negoties par eux , seront certes teintes de malversations ,

    de manigances , en d 'autres termes pleins de magouilles et de ...deals...,

    servant a les enrichir ...illicitement , sans aucun doute ! :jaaxle: 

    J 'assume ici la responsabilite de mes sinceres doutes et reserves ,purement

    intellectuelles , car ne vous connaissant pas , personnellement !  <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/cool.gif" alt=":cool:">  

    Par ailleurs , si votre contribution est de nature a mieux preparer le senegalais

    lambda , a bien se servir de sa carte d 'electeur et de l 'eveiller face a des gens

    prets a tout , pour continuer de les sucer.., je vous dirais..:..good job..!...  <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/cool.gif" alt=":cool:">  

    WASSALAM...a vous au pays ...de la part de.......Elysee...... :fbhear:  :sunugaal: 

    NB...Il y a un proverbe qui dit :..Chat echaude , craint l 'eau froide..! :contaan:  :fblike: 

    DEUKEU BOBOU..., ..DARA...LEROUTI...FA...!......Allahou...Alam...!!!

     :nono:  :xaxataay:  :bindeu: 
    Auteur

    Anonyme

    En Août, 2016 (14:17 PM)
    Une industrie pétrochimique rapportera plusieurs fois les estimations actuelle. Surtout avec les applications sur le gaz naturel.
    Auteur

    Hier...

    En Août, 2016 (14:33 PM)
     :contaan: 

    Seulement hier , donc ..1 jour apres cette excellente publication

    sur Seneweb , des deals de Aliou SALL , le mongoloide ...

    qui surement se gave de petrole brut , tous les jours, vu son teint

    bizarroide.. , pas du tout ...pur ...senegaliensis.. :smile: ...,

    avec les ,,Panama Papers..quelqu ' un vient soudainement faire

    une contribution est a scruter ,..( .to scrutinize.)..!...YOU NEVER NOW...!  <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/cool.gif" alt=":cool:">  

    YALLA....NA GNIOU...MOUSSALE...TE...SAMALE...NOU...REWMI...!

    Amine.....de....Elysee.... :fbhear:  :sunugaal: 

    NB...Coincidences !!!??..  <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/khelou.gif" alt=":khelou:">   :jaaxle:  :thumbs_up: ..MOYTOU BAKHE NA..! :smile: 
    Auteur

    Benawaay

    En Août, 2016 (14:33 PM)
    preparez la rebellion sinon nous nous contenterons de l'odeur.



    les faye -sall sont devenus des" cheikh d'arabie".



    -debout et suivez goute par goute :rigolo: 
    Auteur

    Erratum...

    En Août, 2016 (14:40 PM)
    please...CORRIGEZ...

    YPOU...NEVER...KNOW...!

    Je m 'excuse..., n 'ayant certes pas du tout..., relu...mon commentaire...!  <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/cool.gif" alt=":cool:">  

    Merci...de...Elysee...!
    Auteur

    Anonyme

    En Août, 2016 (14:43 PM)
    YOU...NEVER...KNOW....!!! :contaan: 

    Makhala...di taper...,....sans faire attention...,...presse de manger ..1 ...croissant..  <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/cool.gif" alt=":cool:">  .. :fblike: 
    Auteur

    Bien Prevoir

    En Août, 2016 (15:22 PM)
    On prevoyait les americaines ...favorites aux 100 metres / relais...en finale !!! :contaan: 

    Je viens de voir leur echec , lors du changement de ...baton par Alysson Felix ,

    aux jeux olympiques de Rio !...

    Un bel exemple de deception ,si on se fie a une prevision ,meme apparemment logique !

    Ainsi ,les imprevues naturelles sont des facteurs a bien considerer ,si l ' on a un esprit un peu prudent , reflechi , et bien circonspect...!

    CIAO..... :fbhear:  :sunugaal: 

    NB...Qui pouvait prevoir les multiple derives , echecs et grossieres roublardises au pays !

    Senghor voyait le Senegal ,vers l 'an 2000...au concert des nations les plus developpees !

    D . O . N . C ..... :baby-crawl:  :bip-bip:   <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/danse.gif" alt=":danse:">   :taz-smile:   <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/cool.gif" alt=":cool:">  
    Auteur

    Anonyme Oui

    En Août, 2016 (15:59 PM)
    Merci Fary Ndao,



    au moins une chose est claire, le pétrole et le gaz au sénégal est une réalité; cependant le sénégal et les sénégalais ne doivent pas manqué au rendez du pétrole sénégalais.

    faute de quoi nous nous fairons représenter par une expertise étrangère.



    la véritable réponse c'est de développer à temps, une expertise locale capable de bien gérer cette question du pétrole et du gaz.



    car de 2021 à 2025 beaucoup de choses vont bouger et les sénégalais doivent véritablement en bénéficier.

    Auteur

    Anonyme

    En Août, 2016 (16:02 PM)


    Merci M. Fary pour ces éclairages fort instructifs confinés dans une contribution aux relents causatifs...

    Vous ne pouvez imaginer la fabuleuse coïncidence: j'ai entrepris depuis hier de rédiger un article que j'ai intitulé: "Du pétrole au Sénégal, atout économique ou malchance sociale ?" dans lequel j'entendais examiner les potentiels enjeux économiques, sociaux et politiques liés de la découverte du pétrole chez nous. Cependant faute de temps matériel, l'avancement de ma réflexion a piétiné et pris du retard... Je suis en Amérique du Nord, et le temps est ici compté à la minute près...

    Les enjeux sont effet considérables, d’autant que le pétrole est la source principale de revenus pour de nombreux pays, et dont la baisse significative (du prix de baril) continue d'avoir des conséquences catastrophiques pour les grands exportateurs (pays de l’Opep, mais également Mexique, Russie, voire Norvège). Par exemple, le Nigéria qui était promu en 2013, 1e puissance économique de l'Afrique a du rétrocéder sa place à l'Afrique du Sud, et ce suite à l’effondrement du cours du pétrole.

    Cela doit inciter, j’allais dire, obliger nos autorités à créer les conditions d’éclosion d’une expertise nationale du secteur de l’énergie dans toute sa diversité, à l’instar de l’Indonésie, comme vous le faites si bien remarquer. Sans quoi, nous courrons toujours le risque de brader nos précieuses ressources à des multinationales toujours désireuses de faire de faramineux bénéfices sur nos dos, faute de ressources humaines capables de négocier d’égal à égal avec les investisseurs étrangers, en termes de connaissance technique et professionnelle.

    Le secteur de l’énergie mérite toute l’attention et la préférence stratégique si l’on veut réellement engager des changements économiques structurels et impulser l’émergence économique de notre pays. Avec les infrastructures de transport (routier, aéroportuaire et maritime/fluvial, ferroviaire), la maitrise des sources d’énergie constitue le continuum de la voie de l’émergence économique, du développement social et humain.

    « Celui qui contrôle l’énergie, contrôle de fait les continents, disait Henri Kissenger…

    Ce qui s’est passé ou se passe encore en Irak, la Libye, la Syrie, entre autre n’a de mobile réel que le contrôle des sources d’énergie… Que Dieu bénisse notre cher Sénégal. Amen!

    Le produit de la manne financière doit servir à relever rapidement le PIB/Habitant de notre pays au plus haut niveau continental et, de ce fait, soutenir les secteurs vitaux de l’économie nationale tels que l’éducation, la santé et l’agroalimentaire, les TIC, la pêche, etc.

    Je préfère plutôt des réflexions comme celle-ci aux téléfilms, musique, dance, etc. qui ne contribuent qu’à écorner nos valeurs morales et à endormir davantage nos jeunes.

    Encore bravo et bonne continuation.



    Économiste

    Canada
    Auteur

    Anonyme

    En Août, 2016 (16:26 PM)
    Merci Fary.



    Concernant les multiples conditions que tu as avancées comme préalable, j'aimerais dire que toutes les prévisions sont toujours adossées à de telles conditions. En finance, il ne s'agit pas de faire une prévision juste, chose impossible, mais une prévision utile, celle qui éclaire. A ce titre cet article est bien mieux que ce qu'on a lu jusque là. Bravo!



    l'expertise capable de challenger le tout et faire un contrôle fiable existe au Sénégal, croyez moi. Les ingénieurs de Petrosen sont très compétents. toutefois, celui qui s'aventurera à trop questionner les chiffres sans l'ordre de son bosse se retrouvera à la porte. Tout simplement.

    Auteur

    Anonyme Indien

    En Août, 2016 (16:29 PM)
    Mr Fary NDAO ne merite aucun merci. c'est un pion du systeme. Pourquoi a t-il attendu la sortie de Mr SONKO denoncant la magouille qui est entrain de se faire sur ce petrole par le frere du President pour reagir. C'est Mr SONKO que l'on doit remercie.
    Auteur

    Samourai101

    En Août, 2016 (16:35 PM)
    Excellente contribution Fary. Voila le genre d' article qui pourrait permettre l' eclosion d' une discussion productive sur la question du Petrole et mettre ainsi fin a la suspicieuse opacite qui entoure cette question. Je demande aux intellectuels Senegalais et a la societe civile ainsi qu' a certains politiciens encore integres comme Mamadou Lamne Diallo de Tekki, Ousmane Sonko de Pastef et Abdoul Mbaye d' inscrire cette queston au coeur de leur priorite. Ne pas le faire risque de plonger ce pays dans l' instabilite economique, sociale et politique. Il faut eviter le syndrome Nigerian et essayer d'emuler le modele Norvegien.
    Auteur

    Anonyme

    En Août, 2016 (16:36 PM)
    belle contribution. Il faut juste un gouvernement responsable et qui reinvestit une grande partie de cet argent dans la formation et la sante.
    Auteur

    Sall Voleur

    En Août, 2016 (17:01 PM)
    Belle contribution. Cependant le deal du frère de Macky reste toujours actuel. Cet argent gagné mal honnêtement sur le dos des Sénégalais il doit le vomir jusqu'au dernier kopeck. S'il pense pouvoir leurer le peuple c'est peine perdue. Ce crime économique le poursuivra jusqu'au dernier de sa famille. Tôt ou tard la vérité finira par prévaloir.  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot: 
    Auteur

    Sunusene

    En Août, 2016 (17:11 PM)
    je voudrai avoir des précisions sur les découvertes du gaz aussi. qu'est ce qui qui rapporte le plus (gaz ou pétrole).



    Si on pouvait avoir la contribution d'experts sur le gaz aussi. ce serait bien.



    Merci Fary que Dieu vous benisse.



    Auteur

    Anonyme

    En Août, 2016 (17:30 PM)
    Entre les mains de Macky Sall, l'avenir de ce pays sera la tristesse et la désolation. Et rien ne peut occulter les carences de ce dernier. Il est sincèrement nul. Parce que, vu la chance qu'il a eu :

    -d'assister en tant que président du Sénégal à la dégringolade extraordinaire du baril du pétrole de 150 $ dollar à 35 $ dollars US.

    -de trouver un pays réajusté, reconstruit et remis sur orbite de développement après avoir vécu 40 ans de traversée du désert du parti socialiste qui a complétement raté le virage après les indépendances pour ruiner en même temps et la population et le pays.

    aujourd'hui Macky n'est même pas capable de profiter de cette bonne situation économique mondiale ou il y a bon marché pour résorber et redresser la barre de la souffrance des populations. Malgré cela cet idiot a fait du Sénégal le 16 eme pays le plus endetté de l'Afrique subsaharienne.

    Avec ça si c'était ce minable de Macky Sall qui était venu après la première alternance, qu'est ce que le Sénégal allait devenir ?
    Auteur

    Wadjou Baax

    En Août, 2016 (17:36 PM)
    Belle contribution Fary , des articles comme ça on en demande.

    Le temps est venu pour le Sénégal de placer à la tête de l'Etat un apolitique qui s'attaquera à bras le corps aux problèmes structurels que notre pays est confronté dans les domaines des infrastructures , l'éducation, la santé, lutte contre la corruption, l'énergie , l'agriculture, l'urbanisme pour ne citer que ceux-là.

    Les politiques qui sont placés à la tête de notre pays ont des systèmes politiques qui les propulsent à la tête de l'Etat qu'ils favorisent et entretiennent au détriment des réformes profondes que nos pays a besoin.

    Si en 2019 on élirait un homme politique parmi la classe politique actuel c'est le même système politique qui perdurerait et les réformes ne seraient jamais menés par ces hommes La présidence de Macky SALL doit servir de leçon aux sénégalais pour ne pas refaire la même erreur politique en 2019 qui aurait des conséquences énormes sur la marche du pays.

    Ce n'est que de cette manière qu'on pourrait garantir une utilisation saine de la manne financière issue de l'exploitation des gisements de pétrole découverts au Sénégal.
    Auteur

    Sa Matt Goloniaye

    En Août, 2016 (17:47 PM)
    @Mr. Ndao,



    Je m'inquite de + en + de ce pays....je ne sais dans kel but vous posez une Question ki me semble n'est la meilleure actuellement!

    Aujourd'hui c fondamentalement 1 question de morale et justice ki pose a l'ensemble du pays, dans 1 etat de droit..



    Mais vous etes trop fort pour la devier....c vous dire comment ce pays va droit au mur!



    Vous etes trop fort ....1erment vous dites vous ne connaissez rien des accords secrets entre l'etat et ses partenaires....1ere faute grave, 1 secret n'a pas de place dans ce petrole car c sont les resources du pays!...vous dites cela mais dans le texte autre chose se degage......



    Aussi vous etes trop optimistes, je ne sais pas dans kel but?!....le prix du baril de petrole a $70 c bien fini....avec l'etat actuel de la technologie,.....Essaie de voir les previsions credibles pour les futures 10 annees .....le prix c.$40.....



    Vous n'arretez pas la, ....par des acrobaties on ne sait comment....avec 10 % seulement des actions, subitement le Senegal sort avec 51% des benefices du petrole?? .....sans commentaires!



    Encore Mr. Ndao La question pertinente est , la Morale du pays...voulons nous 1 pays de Justice et de paix pour notre avenir oui ou non?

    :alors voici la ou les bonnes kestions:



    1.Comment avec le govt de Wade avec la decouverte de l'or de Sabodola, alors c le fils du pst wade, Mr Karim ki controle tout l'or du pays

    2. Avec la decouverte du petrole avec le govt de Macky c sont frere ki controle le petrole?

    3. Demain avec la decouverte du Diamant sous 1 autre president alors ce sera son fils, frere ou oncle ki va controler ce diamant....!



    Avec cette maniere d'esquisser, bientot le pays peut bien basculer comme le Ruwanda, le Nigeria.etc... :sunugaal: 
    Auteur

    Anonyme

    En Août, 2016 (17:55 PM)
    Auteur

    Anonyme

    En Août, 2016 (18:04 PM)
    A TOUS LES SENEGALAIS

    A FORCE DE CORRUPTION DILMA ROUSSEFF EST MISE POUR DESTITUTION

    AVEC LA SITUATION ACTUELLE AU VENEZUELLA MADURO RISQUE LA MEME CHOSE

    LE DROIT DU SENEGAL PEUT IL LE PERMETTTRE POUR MACKY SALL ET SA FAMILLE?

    LE PEUPLE DOIT SE DECIDER AVANT LA FIN DE SON MANDAT
    Auteur

    Anonyme

    En Août, 2016 (18:23 PM)
    Merci Fary, c'est rassurant de constater qu'il existe tjrs de vrais patriotes soucieux de l'avenir du pays et loin des debats de politique politicienne de mrde  :thumbsup: 
    Auteur

    A53

    En Août, 2016 (18:52 PM)
    Notre tres cher lion dormeur macky sall est un géologue mais il nous a jamais donné des informations sur le pétrole ni sur la plus petite des cailloux du sénégal...il nous sert à rien ce lion dormeur.Merci monsieur Fary de nous avoir éclairé la lanterne.
    Auteur

    Ndombelse

    En Août, 2016 (19:08 PM)
    LE senegal a plus que les 500 millions de barils annoncés, on est au minimum à 2 à 4 milliards de barils
    Auteur

    Rappel

    En Août, 2016 (20:10 PM)
    Cheikh Bethio porte des chaussures de marque Louis Mouton



    Cheikh Bethio porte des chaussures de marque Louis Mouton



    Cheikh Bethio porte des chaussures de marque Louis Mouton



    Cheikh Bethio porte des chaussures de marque Louis Mouton



    Cheikh Bethio porte des chaussures de marque Louis Mouton



    Lien ci-dessous ;

    https://www.youtube.com/watch?v=2l3UUnkwvA4
    Auteur

    Anonyme

    En Août, 2016 (20:26 PM)
    je ne vois pas par quel miracle parce qu’il y'a du pétrole et du gaz qu ils vont arrêter de voler

    les voleurs seront plus riches
    Auteur

    Anonyme

    En Août, 2016 (20:42 PM)
    Je ne comprends rien dans le petrole, mais le courage du raisonnement m'a plu et permettra aux intellectuels de s'y pencher et de prevoir les incoherences ou les escroqueries ou arnaques de ces vereuses entreprises. Bravo et encore courage
    Auteur

    Anonyme

    En Août, 2016 (21:58 PM)
    Regardez-moi ces commentaires ! . Le sénégalais et son principal défaut : Expert à la fois en tout et rien du tout.

    De toute façon avec 65000 barils jour faut pas rêver, on pourra pas signer avec le club OPEP . Pensons plutôt à électrifier correctement les villes urbaines et zones rurales et dire au revoir à notre déficit énergétique cauchemardesque

     :fbcool:  :fbcool:  :fbcool:  :sunugaal:  :sunugaal: 
    Auteur

    Ass

    En Août, 2016 (23:26 PM)
    COURTISANS DU PALAIS VOUS FATIGUEZ PAS ON A TOUT COMPRIS FARY NDAO A FAIT DU BON BOULOT MAIS CE TRAVAIL NE DISCULPE PAS ALIOU SALL QUI A ENCAISSE DES MILLIARDS AVEC NOTRE PETROLE AIDE PAR SON FRERE PRESIDENT LE DEBAT IL EST LA ET PAS AILLEURS
    Auteur

    Ndiayed

    En Août, 2016 (23:49 PM)
    Belle intention mais avec des si on peut tout faire... M. Ndao doit revoir ses cours de probabilités. En plus ce genre de calculs est très dangereux pour notre démocratie: L'APR fera tout pour gagner en 2019 quid à passer sur des cadavres (écouter ce chien de Cissé Lo avec sa bouche qui pu à cause des insanités qui en sortent).
    Auteur

    Anonyme

    En Août, 2016 (06:09 AM)
    Mr Ndaw vous oubliez d'inclure dans vos calculs les 50% qui reviennent d’office a la France via le compte d'opération vous savez bien que la BCEAO et BEAC doivent verser dans ce compte 50% des avoirs extérieurs des pays membres
    Auteur

    Zerohedge

    En Août, 2016 (06:50 AM)
    1-Meme si on assume vos hypotheses vraies il faut actualiser vos chiffres. C'est a dire nous donner la valeur actuelle de vos chiffres en tenant compte de l'inflation sur les 26 ans (6 ans avant l'exploitation des gisements plus les 20 ans). 100 CFA sur 6 ans avec un taux d'inflation de 3% par an vaut 83,13 CFA en 2022.Peut etre que cela peut vous donner une idee sur ces sommes que vous avancez. Vous pouvez quand meme utiliser un tableur comme Exel pour faire vos projections.

    2- Est ce que votre estimation de profit tient en compte tous les investissements qui ont ete consentis a ce jour avant la periode d'exploitation.J'imagine que Petrosen contribue a hauteur de 10% aux frais de recherche et d'evaluation de ce gisement et fera de meme pour la commercialisation. En. tous cas ces couts ici aux Etats Unis varient entre une fourchettes de $35 -$40 par barrils. je ne connais pas la moyenne en Afrique de l'ouest.

    3- L'hypothese du barril de petrole a $70 en moyenne de 2022 a 2044 me parait un peu optimiste.Nous savons tous la correlation entre la prevision et le long terme,"In the long run we are all dead ...Keynes. Cela dit apres 2022 je ne suis pas sur et certain que le barril du petrole atteindra $70 a cause de la preponderance des energies renouvelables comme le solaires avec Tesla Gigafactory, le projet comme Hyperloop transportation system.il faut s'attendre a une baisse sensible de la demande de petrole. La baisse des investissements des grandes entrprises dans le secteur de l'energie est une preuve cette anticipation post $100/barril.
    Auteur

    Anonyme

    En Août, 2016 (07:09 AM)
    je ne suis pas expert, mais vu la croissance exponentiellle des pays dit émergents et par croissance la croissance de leurs populations de classes moyennes. la demande en pétrole n'est pas pret d'ici 50 ans encore pour baisser. Le prix je ne sais pas
    Auteur

    Anonyme

    En Août, 2016 (07:10 AM)














    Ousmane Sonko est Inspecteur des Impôts et Domaines et responsable politique comme ses collègues Amadou BA, Ministre de l’Economie et Abdoulaye Daouda Diallo, Ministre de l’Intérieur qui sont de l’APR. Mais lui est un opposant radical et il dénude le régime de Macky Sall, le répugnant hideux et antinomique.

    Il révèle des faits de corruption, de détournements et de concussions gravissimes, citant des Institutions et incriminant sans porter de gants Macky Sall et son petit-frère Aliou Sall. Mais il n’a jamais été démenti. Jamais !



    Il établit que l’Assemblée nationale ne paie pas l’impôt. Les députés de la majorité, avec à leur tête Moustapha Diakhaté et Abdou Mbow, répliquent par des chamailleries et le diabolisent avant que Moustapha Niasse, le Président du Parlement, ne corrige astucieusement l’impardonnable forfaiture en réglant la dette fiscale de l’Institution si onéreuse et budgétivore.



    Ousmane Sonko affirme que des biens supposés appartenir à Karim Wade ont été attribués à des proches de Macky Sall. Personne ne le contredit. Plus grave, il évoque une loi rectificative 2016 dans laquelle il est inscrit des crédits de 9 milliards au profit d’une louche Entreprise, Envol Immobilier, créée juste en décembre 2015 pour un marché de gré-à-gré de 150 milliards. Le régime ne l’a jamais nié.



    L’Etat sénégalais a déclaré que le Référendum de Mars 2016 a coûté 3 milliards. Ousmane Sonko rétorque que c’est 10 milliards en l’illustrant par l’ensemble des virements opérés qui ont atteint cette faramineuse somme. Le régime se tait et rase les murs.



    Sonko dit que la femme de maky et ses enfants ont la nationalité americaine.

    Sonko dit que maky a une maison à Houston et non un appartement comme maky le dit dans sa déclaration de patrimoine.

    Ousmane Sonko révèle des blocs et des concessions pétroliers dont dispose le petit-frère du Président de la République, Aliou Sall. Celui-ci, dans le cadre de cette nébuleuse entreprise Pétro-Tim, en vend d’énormes quantités sur le marché international à coût de milliards.



    Avec la vente d’actions de cette nébuleuse société Petro-Tim, ce Aliou Sall doit …99 milliards de francs au Fisc. Pire, sur la transaction d’exploitation des blocs pétroliers de Saloum On Shore et de Sénégal Sud, Ousmane Sonko affirme que le gouvernement a encaissé 22 milliards qui ne sont jamais arrivés au Trésor public. Où est cette immense fortune ? Mystère et boule de gomme car sur tout ce qu’il révèle jamais il n’a été contrarié, arguments et preuves à l’appui.



    Ses révélations sont pourtant gravissimes et inédites. Elles exposent une spirale de scandales qui font le tour du monde qui en reçoit des échos spontanés. Au lieu de le démentir, les gens du pouvoir le diabolisent et l’attaquent. Ses contradicteurs usent de la prétendue obligation de réserve pour le dénigrer alors qu’aucune de ses révélations ne relèvent de documents dépendant de sa division encore moins de dossiers qu’il traite.



    Dans un Etat démocratique, un débat contradictoire serait posé et non l’usage de la force par la prise arbitraire de décision revancharde dite mesure disciplinaire pour étouffer l’expression politique libre et démocratique.



    Les gravissimes révélations de Ousmane Sonko qui ne sont jamais contredites donnent la preuve que les valeurs de gouvernance vertueuse et de justice sociale pour lesquelles Macky Sall a été élu sont trahies.



    Le Piroguier











    Auteur

    Anonyme

    En Août, 2016 (07:57 AM)


    Dakar le 15 août 2016



    Monsieur Macky Sall

    Président de la République du Sénégal,

    Palais de la République

    Avenue L.S. SENGHOR

    Dakar - Sénégal







    Objet : pétrole et gaz de la République du Sénégal

    Ref : N/L n°10/SPPdt





    Monsieur le Président de la République,



    L’Alliance pour la Citoyenneté et le Travail a, à maintes reprises, conformément à sa vocation et en vertu des dispositions constitutionnelles, interpelé les autorités du pays et les sociétés partenaires du Sénégal, sur des questions essentielles touchant la gestion des ressources nationales, notamment le pétrole et le gaz. Malheureusement, aucune voix autorisée, aucune structure compétente n’ont à ce jour apporté la moindre réponse à nos interrogations de simples citoyens et d’hommes et de femmes politiques. Nous le regrettons.



    C’est pourquoi, nous nous adressons à votre haute Autorité, en votre qualité de chef de l’Etat, de garant de l’intérêt national, mais aussi d’ultime comptable devant la Nation, pour que vous ameniez les voix les plus hautes et les plus autorisées de l’Etat à répondre à nos interrogations de citoyens Sénégalais préoccupés par l’opacité de la gestion des richesses nationales. Les interrogations et préoccupations sont les suivantes :





    La publication de toutes les clauses, sans exception, des MOU, décrets et contrats d’exploration et de production de pétrole et de gaz déjà signés ou en voie de l’être, afin de respecter les règles de transparence dans la gouvernance des ressources naturelles. (Communiqué du BP de l’ACT n° 4 du 02 juillet 2015) ;

    Pour ces contrats, indiquer s’il existe une prime à la signature des contrats d’exploration et de production et, le cas échéant, en préciser le montant et le récipiendaire ;

    A chaque fois que des cessions de parts ou d’actions ont concerné les structures avec lesquelles les contrats initiaux ont été signés, préciser les conditions financières de ces transactions et les contreparties dont l’Etat du Sénégal a pu bénéficier au titre du renoncement à ses droits de préemption ;

    Indiquer s’il existe une prime de production reversée à l’État du Sénégal et, le cas échéant, en préciser le montant ou le pourcentage à percevoir par l’État du Sénégal (Communiqué du BP de l’ACT n° 4 du 02 juillet 2015) ;

    La publication, toujours pour des raisons de transparence, de la liste des conseillers et agents de l’Etat du Sénégal engagés dans les négociations passées, actuelles et futures avec les sociétés bénéficiant de permis de recherche et signataires d’accords de partage de production. (Communiqué du BP de l’ACT n° 5 du 16 juillet 2015) ;

    Amener Cairn Energy et Kosmos Energy Ltd à éclairer les Sénégalais sur leurs exclusions simultanées de l’univers d’investissement du Fonds de Pension d’Etat du Norvège, sur recommandation de son Conseil de l’Ethique, au nom de la transparence et du droit des Sénégalais à l’information et dans le souci de protéger leurs intérêts. (communiqué du BP de l’ACT n° 6 du 30 juillet 2015) ;

    Amener le Groupe Tender, présent au Sénégal dans l’exploration pétrolière (attributaire de 2 blocs : Saloum et Sénégal Onshore Sud), à éclairer les Sénégalais sur la condamnation de son patron, Monsieur Ovidiu Tender, en juin 2015 par le Tribunal de Bucarest à une peine définitive d’emprisonnement de 12 ans et 7 mois pour fraude et blanchiment d’argent, (communiqué du BP de l’ACT n° 6 du 30 juillet 2015).





    Par ailleurs, sur rapport du Ministre chargé des Mines, le Conseil des Ministres a examiné et adopté deux projets de décret (2012-596 et 2012- 597 du 19 juin 2012) portant approbation du Contrat de Recherche et de Partage de Production d’hydrocarbures conclu entre l’Etat du Sénégal, la société des Pétroles du Sénégal (PETROSEN) et la société PETRO-TIM Limited pour les blocs de Saint Louis offshore profond et Cayar Offshore Profond. Ce faisant, le processus démarré par votre prédécesseur a été poursuivi. Il n’a cependant pas été fait état avant adoption de ces deux décrets d’un élément nouveau et majeur, à savoir la relation particulière existant entre PETRO-TIM Ltd et votre frère Mr Aliou SALL. Ce dernier avait en effet déjà reçu mandat certifié le 23 mai 2012 pour créer au Sénégal la filiale PETRO-TIM Sénégal SAU. Il en est immédiatement devenu l’Administrateur Général.

    Il convient donc de faire savoir aux Sénégalais si vous étiez ou non informé de cette relation particulièrement gênante comme élément nouveau intervenu dans le processus alors en cours, et qui aurait dû sérieusement poser la question de son arrêt. L’ACT estime essentiel que les membres des familles des principaux dirigeants du pays n’aient aucun intérêt direct ou indirect dans la gestion des ressources naturelles du pays.



    Nous sommes également particulièrement dubitatifs et perplexes face à ces sociétés, souvent à faible capital social, créées qui comme pour la circonstance, dans des paradis fiscaux et ensuite rétrocédées totalement ou partiellement à de vrais opérateurs : c’est le cas de Petro-Tim Limited, société offshore créée le 19/01/2012 aux Iles Cayman avec un capital de 50 000 USD (25 000 000 fcfa !!!) et dont les 2 permis de recherche ont ensuite été acquis à concurrence de 60% par Kosmos Energy en août 2014 . C’est aussi le cas de Tender Oil and Gas Casamance sarl, créée le 5/08/2013 sous forme de société à responsabilité limitée avec un capital dérisoire de 10 000 000 fcfa (20 000 USD !!!). Tous ces choix incompréhensibles par leur manque apparent de sérieux méritent d’être expliqués et justifiés aux citoyens sénégalais.



    En outre et de façon générale, il est de la plus haute importance que les citoyens Sénégalais soient convaincus que les différents projets survenant fort opportunément et concomitamment dans les secteurs pétrolier et bancaire, au moment où le potentiel en hydrocarbures du Sénégal est confirmé, ne sont pas parties d’un dispositif visant le contrôle par des intérêts privés de la cession future des parts de production revenant à l’Etat du Sénégal. A ce titre, suscitent des interrogations deux projets relativement récents initiés par une seule et même personne, un de vos conseillers personnels : la création en Suisse en mars 2015 de la Société International Trading Oil and Commodities (Suisse) SA, société de négoce des hydrocarbures, et la recherche en 2016 d’un agrément bancaire au Sénégal au profit d’une société créée la même année.



    Nous vous savons par avance gré des dispositions que vous prendrez pour que notre droit élémentaire de citoyens, celui à l’information, soit pleinement satisfait.



    Nous vous prions d’agréer, Monsieur le Président de la République, l’assurance de notre haute considération républicaine.





    Le Président







    Abdoul MBAYE
    Auteur

    Anonyme

    En Août, 2016 (08:16 AM)
    Le pétrole attire les islamistes comme des vautours sur une charogne et ce n’est pas pour rien que les mouvances islamistes Ansar Dine, Aqmi et Mujao se sont invitées au Mali et dans le Sahel sous couvert de djihad. Sénégal attention !!!!
    Auteur

    Anonyme

    En Août, 2016 (10:02 AM)
    Merci Fary Ndao pour cet article !!



    Combien d'ingénieurs sénégalais sont expérimentés dans ce domaine? Pourquoi la Petrosen ne veut pas les recruter et pourtant Le DG Mamadou Faye les connait et il ne veut pas les recruter.Pourquoi ce favoritisme? Ou bien IST forme plus bien que les grandes écoles françaises ? Ou bien il faudrait avoir un parent au sommet pour y rentrer? Il oublie que la Petrosen est une structure de L'Etat ....il ira bientôt à la retraite In ShAllah....

    Laissez pas les sénégalais competent gérer cette richesse...

    Merci

    Auteur

    @ Poste 53 & Abdoul Mbaye

    En Août, 2016 (11:01 AM)
      <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/cool.gif" alt=":cool:">  

    Je viens de me reveiller , c 'est avec plaisir , et une surprise evidente

    que je vois la lettre que vous avez envoye a Mr Macky SALL !  <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/cool.gif" alt=":cool:">  

    Les legitimes demandes d 'explications et de clarifications , peuvent

    se retrouver dans mon commentaire fait , sans avoir eu connaissance

    de votre correspondance , faite le 15 Aout 2016 !

    Je me rejouis sincerement d 'avoir eu les memes preoccupations ,

    regardant les contrats d ' exploitation , et le contenu des prealables

    d 'exploration , ayant conduit ce Aliou SALL , a negotier au nom

    du gouvernement , donc du peuple senegalais !

    La contribution de ce Mr Ndao , m ' etonne , dans le.."...timing..".. ,

    vu que est publiee 2 jours apres un article de Seneweb ..,

    extrait des..... Panama Papers !  <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/cool.gif" alt=":cool:">  

    Allahou Alam... :jaaxle: , c 'est tout ce je peux dire de toutes ces conicidences !

    WASSALAM.... et..merci...de bien demander des explications legitimes,

    pour mieux voir , et de veiller a la transparence dans des choses publiques !

    Un Etat , qui fait dans l ' obscurantisme et les gres - a gres , , ou des...deals..,

    ne pourra jamais resoudre les problemes pressants , se developper , reussir

    dans les delits socio- economiques , attendus et esperes par tous !

    De la part de..............Elysee......... :fbhear:  :sunugaal: 

    BONNE JOURNEE ...de.......JUMMAH...a vous tous au pays !  <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/cool.gif" alt=":cool:">  

    NB....Time to go , and pray...Salat ..Fajr...now...  <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/cool.gif" alt=":cool:">  .

    .CIAO...and good luck...to all of us...!  <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/cool.gif" alt=":cool:">  
    Auteur

    Saliim

    En Août, 2016 (11:15 AM)
    Mais Fary, que je sache est un prénom féminin! Pourquoi alors tout le monde parle de Monsieur Fary Ndao. Si ma remarque est correcte, veuillez excuser Madame ou Mademoiselle ces erreurs. Mais je vous dit quand même :"waaw goorawaay!"
    Auteur

    Errata...

    En Août, 2016 (11:17 AM)
      <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/cool.gif" alt=":cool:">  ...Corrigez...les...defits...socio - economiques...

    Merci de....Elysee.... :fbhear:  :sunugaal: 
    Auteur

    Anonyme Waw

    En Août, 2016 (14:27 PM)
    Bonjour.

    Monsieur Karim Meïssa WADE Mon Président.

    Vous avez une position rationnelle pour tout individu présentement, pour les Générations suivantes.

    Éminent Banquier un économiste intégré, hors pair. Vous êtes patriote sincère dominé d’une culture éthique, d’une facture haute entre le dire et le faire vrai et vous êtes très élégant en la matière.



    Maître Abdoulaye WADE, votre père, incarne ces moments déterminants, une mine d’idées dans la valeur de l’indépendance, la souveraineté, et la soumission pour magnifier et retrouver la liberté dans la Paix l’utilité des bonnes gouvernances, l’imagination fertile et positive pour poser les jalons du développement dans la démocratie qui ne laissent aucun bon Sénégalais indifférant.



    L’intelligence assortie des actes des intellectuels sont des moteurs et les bourses de volonté en faveur de l’espace (les terres), du temps de l’économie et des peuples que vous habitez en permanence. Rendez-vous avec nous et à bientôt aux victoires Législatives 2017et Présidentielles 2019 ! « Avec Karim Meïssa WADE je m’engage ».

    DIEU n’aide et n’aime que ceux qui réfléchissent pour créer du bien, du pain, du bonheur dans la paix pour tous. Il (DIEU) a bannit les ségrégationnismes et va punir les auteurs.

    Ne nous filons pas dans les systèmes de ceux qui se disent des partenaires ou des bailleurs qui ne sont que des occidentaux pour leurs comptes à totales filières économiques, puisées dans l’Afrique qu’ils exploitent tribord – bâbord, d’amont en avale.

    Africains soyons sentinelles, utilisons nos valeurs de savoirs faire et être puis le social pour un développement perpétuel. Le dialogue et l’unissons entre nous sont obligatoires.

    Le Savoir : C’est ce qui est dans la tête, qui orchestre le système nerveux et les systèmes des politiques d’émergences.

    La Nature qui est le Chef d’orchestre, revendique l'animation, l’unanimité intellectuelle et a horreur du vide.

    Pour faire tourner en cette machine ronde, elle (La Nature), pourvoit en cassation l’inoccupation, le jugement à vide qui seront ou pas rendus.

    En définitif, la richesse appartenant à l’être humain, ne tarit ou ne finit jamais, elle est le savoir.

    Il suffit de savoir ce que l’on veut, s’y mettre résolument pour y transcender et réussir. C’est avec le savoir qu’on peut à tout moment consulter, dispenser, créer, augmenter, remplir, vider pour la donne à autrui, à son semblable, à l’environnement et les êtres qui y vivent çà et là, il (Le Savoir) ne finit jamais.

    Souvenez-vous chers chercheurs et éminents cerveaux, que les mathématiques et l’écriture sont nées en Afrique. Pourquoi donc nos retards si grandioses pour manquer cette situation de la donne et du recevoir ? Nous avons manqué les programmes des marchés de gagnants – gagnants par les astuces des usuriers, qui sont nos ex-colons.

    Le savoir est dans sa case que l’on vide à chaque instant et le stock ne finit et ne diminue jamais. Considérant cette banque de renaissances des méninges, qui est toujours pourvue en plus, par l’instruction, l’éducation, les recherches et les formations, elle (La Banque de savoirs) n’est jamais soldée pour une fin.

    Donc devines si tu peux et choisis si tu l’oses ! Fais-le… Tu n’hésites pas…. Tu gagneras à dire vrai, dans la Paix.

    Enseignes ton savoir déjà acquis sans calcule et avec désintéressement parce qu’il ne diminuera pas.

    Donnes plus de toi-même à chaque foi que c’est nécessaire. J’appelle à la vigilance pour vaincre.

    C’est, en enseignant qu’on s’instruit et gagne une culture générale immense.

    La nature Étatique revendique l’encrage, l’animation et l’unanimité démocratique. Restons donc serin, intègre, dans l’éthique et une honnêteté intellectuelle irréprochable.

    Encore Cheikh SYLLA militant PDS Karimiste et de la paysannerie à Guéoul Saloum Département de Malème Hodar Commune de Dianké Souf.

    -=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-

    Auteur

    Anonyme

    En Août, 2016 (14:47 PM)
    Laisser ce patrimoine à nos enfants.

    Dans 100 ans, nos petits enfants pourrons l'exploiter.

    Pour quoi le senegal doit perdre les autres 50%? Non, non, non, je ne suis pas d'accord.

    Il faut laisser tranquillement tous ces gisements à nos enfants car plus tard, ils aurons la compétence, l'argent que nous allons leurs léguer pour exploiter, commercialiser pour le profils des bénéficiaires.

    Le senegal va perdre tous cette richesse que la nature nous a offerts comme tant d'autres pays. Mangeons de l'herbe et laisser ce patrimoine à nos enfants.
    Auteur

    Patriote Degoute

    En Août, 2016 (14:58 PM)
    Bravo a l'auteur de cette contribution. Au moins on sent qu'il a fourni des efforts de recherche d'information. Cependant, certaines hypotheses evoquees sont basees sur des informations a verifier et a corriger. Et pour cela je lui suggere de continuer sa recherche d'information et de se rapprocher des gars de Petrosen s'il en a la possibilite.

    Apres correction de certaines hypotheses et donnees, vous verrez que le Senegal en tirera beaucoup plus que ce qui est estime dans cette contribution.
    • Auteur

      Fary Ndao

      En Août, 2016 (21:04 PM)
      bonjour monsieur,

      en effet, mon modèle de calcul est simplifié. je pars d'hypothèses plausibles, et sur du déjà vu dans les pratiques dans les contrats de partage de production et en particulier les contrats signés entre l'etat du sénégal et les compagnies pétrolières.

      il y'a des données que j'ai volontairement omis et d'autres que j'ai surement oublié ou sous évaluée (comme la part de l'etat dans le profit oil partagé avec l'opérateur). car généralement , selon les décrets publiés au journal officiel, on estime que la part de l'etat pourrait tourner autour de 65 %. le modèle est à parfaire, je vous le concède, même s'il s'est attardé sur les principales sources de recettes pour rester simple. il y'a par ailleurs certains détails du contrat signé entre l'etat et la joint venture capricorn (cairn, woodside, far et petrosen) que je n'ai pas. ce contrat n'étant à ma connaissance en tout cas, pas encore public. même sur le site www.itie.sn

      je m'en ouvrirai à m.joseph médou, ingénieur géologue , responsable de la promotion à petrosen. il m'a encadré durant mon mémoire d'ingénieur là bas.

      merci pour votre commentaire.

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01
Banner 01

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email