Vendredi 04 Décembre, 2020 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33

Contribution

Silence ça bosse ! ( Par Abdourahmane Sarr )

Single Post
Silence ça bosse ! ( Par Abdourahmane Sarr )
L’un des chantiers majeurs du président Macky SALL depuis 2012 est la modernisation à Grand V de l’Administration sénégalaise afin de rattraper notre retard sur le plan technologique et économique. La transformation digitale et la politique d’inclusion numérique sont un impératif, un atout, mais surtout un point majeur pris en charge par le Plan Sénégal Émergent.

Le Directeur général de l’Agence De l’Informatique de l’État (ADIE) Cheikh Bakhoum, depuis 2014, est en train de matérialiser et donner corps à cette vision ambitieuse du chef de l’État ; faire du Sénégal un Hub digital et numérique ouvert au monde. Ceci passe par une Administration efficace et moderne. Ce rêve est aujourd’hui devenu réalité ! Le fossé se renferme depuis que Cheikh Bakhoum a pris les choses en main d’abord à l’ADIE où il a piloté avec brio des projets d’envergure. Le Sénégal a décidé d’adopter un nouveau modèle de développement pour accélérer sa marche vers l’émergence. Cette stratégie, dénommée Plan Sénégal Émergent (PSE), est le référentiel de la politique économique et sociale sur le moyen et le long terme et vise l’émergence économique à l’horizon 2035. L’Agence De l’Informatique de l’État (ADIE) qui en est le bras technique est chargée de la mise en œuvre de la politique d’informatisation définie par le Président de la République.

A ce titre, elle est chargée de mener et de promouvoir, en coordination avec les différents services de l’Administration, les autres organes et les collectivités locales, toutes les actions permettant à l’Administration de se doter d’un dispositif efficace de traitement et de diffusion de l’information, répondant aux normes internationales en matière de qualité, de sécurité, de performance et de disponibilité.

Le Plan Sénégal Émergent (PSE) se décline en des plans d’actions prioritaires quinquennaux. Pour réaliser les objectifs stratégiques du Plan d’actions prioritaires 2019-2023, l’État du Sénégal, en coopération avec la République populaire de Chine, a lancé un ambitieux programme dénommé Smart Sénégal.

Le programme Smart Sénégal

Le programme Smart Sénégal vise à déployer des infrastructures réseaux et de télécommunications et de mettre en place des plateformes technologiques afin de contribuer de manière significative, d’une part, à l’amélioration des conditions de vie des populations à travers une plus grande sécurité de nos villes et un accès à l’éducation, la santé et l’information publique dans toutes les communes du Sénégal. Et d’autre part à appuyer le développement économique du Sénégal dans les secteurs prioritaires du Plan Sénégal Émergent (tourisme, agriculture, mine, éducation…).

Le Programme Smart Sénégal est composé de cinq projets majeurs :

* Safe City : Ce Projet vise à renforcer la sécurité publique par l’utilisation d’outils et procédés technologiques en vue de la collecte, de l’analyse de flux, d’événements provenant de divers systèmes de communications et la diffusion d’informations.

En plus, il propose des mesures adaptées et des acteurs qualifiés pour une gestion plus efficiente de la sureté et des questions de souveraineté.

* Smart Education : Le projet Smart Education vise d’une part à moderniser les infrastructures réseaux, de traitement et de stockage de données et d’autre part à déployer des plateformes technologiques pour améliorer l’enseignement et l’apprentissage dans les universités, les écoles élémentaires, les collèges et lycées du Sénégal.

Ce processus se traduira par la connectivité et l’équipement de salles en dispositifs multimédias contribuant à l’amélioration de l’apprentissage.

* Smart Territoires : consiste à fournir des services centrés sur l’usager (citoyen, administrations et entreprises) par la construction et l’aménagement de locaux dédiés appelés « Sénégal Services » dans tous les départements du pays, soit un total de 45 espaces Sénégal Services.

En plus des espaces Sénégal Services, le projet Smart Territoires prendra en charge le développement d’applications associées à des secteurs économiques prioritaires du PSE, notamment le tourisme, l’agriculture, le transport, le cadastre etc.

* Accès au Câble sous-marin : Ce projet a pour but de faire atterrir un câble sous-marin au Sénégal permettant l’accès à la bande passante internationale. Ce nouveau dispositif permettra d’augmenter la capacité internet du Sénégal et de varier l’offre d’accès Internet pour les FAI.

* Smart Wifi : Le projet Smart Wifi a pour objectif de lutter contre l’enclavement numérique des territoires en multipliant les points d’accès au numérique. Il permettra aux citoyens d’accéder à une connexion internet haut débit dans les lieux publics. Cet accès sera ouvert à tous les citoyens sera disponible sur tous les types de terminaux (smartphone, tablette, ordinateur portable, …).

Ce projet permettra de faciliter la vie des usagers, de réduire les fractures numériques et de participer à l’attractivité des villes.

Les résultats attendus

1. La sécurité des principales villes du Sénégal ainsi que les capacités des forces de défense et de sécurité sont renforcées ;

2. L’apprentissage en ligne dans le système éducatif sénégalais est renforcé et des professionnels sont formés et certifiés ;

3. L’accès équitable à un service public de qualité et la contribution du numérique au développement économique et social sont renforcés ;

4. L’accès à un Internet haut-débit et abordable au Sénégal est renforcé ;

5. Les populations et les touristes bénéficient d’un accès Internet dans les principaux lieux touristiques, culturels et les places publiques.

Après des mois de mises en œuvre, avec les chantiers qui ont pris forme dans les différentes localités, le Directeur général de l’ADIE, sillonne depuis deux mois le pays avec ses équipes, pour constater de visu les réalisations. La concrétisation de ce projet ambitieux va changer la façon de vivre de nos concitoyens en termes de sécurité, d’éducation, de services publics et de connectivité. Avec ces joyaux que sont les centres de Commandement, les points « Konectel » dans les principales places publiques, lycées et autres installations dans les départements ainsi que l’édification des espaces Sénégal Services ; c’est désormais une page qui se tourne : celle de l’archaïsme au profit de la postérité.


18 Commentaires

  1. Auteur

    En Octobre, 2020 (21:11 PM)
    Vous nous fatiguez avec ce genre d'articles commandités par ton patron et qui suinte le ridicule

    Ninsulez pas l'intelligence des sénégalais avec ce baratin
    • Auteur

      Trompez Pas L'état Et Le Pays

      En Octobre, 2020 (21:43 PM)
      nakh sa bopp en foureul. ceux qui bossent vraiment sont ... silencieux oui. pas besoin d'inviter les médias avec soi en invitation frais de mission hôtel supplémentaires. commencez d'abord par assurer la sécurité de votre matériel informatique interne " volé " il ya quelques semaines. les hackers se promènent en plus d'avoir dans l'administration, un système passoire comme en ci pour eux.
    • Auteur

      Reply_author

      En Octobre, 2020 (13:35 PM)
      c’est ton commentaire qui suinte le ridicule. l’objectivité disparaît de plus en plus dans ce pays. parce que une personne ne nous plait pas qu’on se permet de fermer les yeux sur un travail concret. on vous paie par journée pour démonter tout ce qui a de louable dans ce pays
  2. Auteur

    Smart_with_no_foundation

    En Octobre, 2020 (21:17 PM)
    Ndeysane, ils n'ont rien compris. Smart my foot. Ca sert rien d'avoir une voiture qui ne te mene nul part.....A suivre
    Auteur

    En Octobre, 2020 (22:36 PM)
    Sheuteutteutttt, on a le Corona, Djimbori, Macron et ses zouaveries, Alpha Terminator Condé...et maintenant les petits-lèche-boules de l'Association des Petits Rats... non mais quelle misère ce monde de 2020 !

    Auteur

    Copier /coller

    En Octobre, 2020 (09:02 AM)
    BLA BLA BLA REK !!!!

    Ils vont lire dans les rapports des projets de Dubaï ou autres villes futuristes pour y piquer des concepts et des définitions et venir nous les copier/coller dans leurs rapports et discours pour essayer de nous impressionner. SMART par ci, SMART par là.....on met le terme SMART dans toutes les sauces.

    Franchement, les sénégalais ont d'autres priorités que de vous écouter nous raconter des histoires de SMART CITY ou de SMART EDUCATION ou de SMART TERRITOIRE qui sont très loin de nos réalités de Goorgorlou quotidien.

    Qu'est ce qu'on en a foutre d'une SMART CITY alors qu'on a rien à se mettre dans le ventre ?

    On a à peine accès à l'internet bas débit dans le pays, on est ravitaillé en internet avec des cartes prépayés de 1000 F Cfa, l'internet haut débit est un luxe dans ce pays avec des abonnements mensuels à plus de 25000 Cfa /mois et vous nous saouler avec vos SMART CITY.

    Non mais ils se croient ou là ces p'tits cons ? Ils sont complètement déconnectés des vraies réalités du pays.

    Les sénégalais sont malades, fatigués et ont faim, alors vos terminologies de SMART à la cons nous sont imperméables.
    Auteur

    En Octobre, 2020 (10:10 AM)
    Qu'on le veuille ou non, les équipes de l'ADIE travaillent et ont effectué une vrai montée en puissance de leurs compétences et de leurs services ces dernières années. La perfection n'est pas humaine, c'est clair, mais quand des personnes de l'administration au Senegal bossent et s'investissent, innovent et ont des résultats concrets, le minimum à faire est de les motiver et de les encourager, et non d'essayer de les discréditer ou de les insulter.

    L'ADIE est l'une des administrations qui peut valoir beaucoup de satisfaction et peut contribuer à faire du Sénégal une puissance numérique si elle continue sur cet axe stratégique. Ils ont mis en place une approche intelligente et innovante de l'administration numérique qui peut être répliquée ailleurs en Afrique ou dans le monde.

    Donc 'Waw goor' et bravo au DG et aux équipes de l'ADIE

    • Auteur

      Reply_author

      En Octobre, 2020 (11:40 AM)
      pour avoir fréquenter plusieurs administrations et services publics, i'adie représente quand l'une des rares lueurs d'espoir par son dynamisme et son esprit d'initiative. après, "trop de comm tue la comm", je pense que c'est ce qui peut leur être reproché.
    • Auteur

      Reply_author

      En Octobre, 2020 (22:08 PM)
      mon ami, il y'a des nihilistes c'est pourquoi ils voient toujours les opportunités les échapper..
    Auteur

    Pure

    En Octobre, 2020 (16:52 PM)
    des fois je me demande s'il y a des informaticiens au senegal. Que de vielleries de rien du tout et on nous tympanise avec ca....dematerialisation des processus, c est pas slt avec les informaticiens cher ami. C'est tout un ensemble. mais bla bla rek. En attendant, a la mairie de Dantec, il faut des jours pour avoir son extrait!
    Auteur

    Wadakar

    En Octobre, 2020 (17:13 PM)
    Que cherche le DG de l'ADIE, au lieu de travailler il passe son temps à communiquer à travers la presse. En général les DG qui ont échoué font cela et pensent maladroitement que cela va plaire du Président.

    Stop la politique et au TRAVAIL WAY !!!
    • Auteur

      Anonymous

      En Octobre, 2020 (13:41 PM)
      c’est parce qu’il travaille qu’il vulgarise ses actions c’est tout simple que ça. mais il n’a rien à foutre de nihilistes laches encagoulés qui se cachent derrière un clavier à tirer tout azimut
    Auteur

    Test Pratique

    En Octobre, 2020 (06:49 AM)
    Voici un test basique pour vérifier le travail de l’ADIE :

    Je suis né à Dakar, j’habite à Matam où je me trouve et je veux obtenir mon extrait de naissance ou un autre document administratif.

    Puis-je faire ma demande d’extrait de naissance ou autre document administratif depuis mon smartphone ou mon ordinateur ?

    C’est malheureusement non et je suis toujours obligé de quitter Matam et de me taper au moins 8h de route c à d toute une journée et ensuite passer au moins une journée ouvrable à Dakar et aller faire la queue à la mairie de Dakar pour espérer obtenir mon document si toutefois j’ai la chance que le chef du bureau ou le maire soit présent et accepte de signer mon document. Et là je vous épargne toutes les dépenses relatives aux billets de transports, aux frais de taxis dans Dakar et aux « nékhals » que je dois donner à l’agent municipal pour accélérer la signature sans parler des frais d’hébergement et de restauration.

    Bref, voilà un test basique que l’ADIE doit réussir avant de venir nous parler de réussite ou de succès.

    Tant que l’ADIE n’est pas en mesure de réduire ou de faire disparaître ces tracasseries administratives, elle perd son temps à nous saouler avec ses SMART City ou territoires.

    • Auteur

      Anonymous

      En Octobre, 2020 (13:42 PM)
      c’est parce qu’il travaille qu’il vulgarise ses actions c’est tout simple que ça. mais il n’a rien à foutre de nihilistes laches encagoulés qui se cachent derrière un clavier à tirer tout azimut
    • Auteur

      Anonymous

      En Octobre, 2020 (13:43 PM)
      trop de littérature dans ton commentaire. le sérieux d’état impose le travail et la rigueur c’est ce que fait bakhoum depuis 2014
    Auteur

    Audit

    En Octobre, 2020 (12:24 PM)
    Je pense que seul des audits indépendants peuvent attester si vous travailler ou pas.

    Mais le titre de cet article vous rend suspect
    Auteur

    Moussa

    En Octobre, 2020 (12:40 PM)
    gueweul adie ...ce bakhoum n avraiment rien dans la tete ....a lere du numerique tu nous presente des baratinnnnnn macky sall j ai vraiment pitié pour ton entourage

    Auteur

    En Octobre, 2020 (12:49 PM)
    Hahaha CDMA innovation
    Auteur

    Modou

    En Octobre, 2020 (14:05 PM)
    Sa se voit que Sénégal dou dème méchanceté wesouwoul li un jeune qui travail pour son pays vous restez la di wakh rek toutes nos félicitations à cheikh Bakhoum et son équipe Diadieuf ligueye bi rafetena
    Auteur

    Yasse

    En Octobre, 2020 (14:55 PM)
    LADIE se porte bien depuis que Bakhoum est a sa tete.



    Le DG Bakhoum est un modele pour la jeunesse sénégalaise; il est la preuve que la jeunesse sénégalaise est digne de confiance, capable de prendre des responsabilités et montre ainsi la voie a la diaspora intellectuelle de revenir participer au développement de son pays.
    Auteur

    En Octobre, 2020 (15:25 PM)
    un autre sbire du president
    Auteur

    Ndiaye

    En Octobre, 2020 (15:52 PM)
    A vous les antibakhoum et antimacky!!!!!

    Vraiment vous êtes pathétique vous critiquez le travail de plusieurs jeunes ingénieurs sénégalais qui ne vont ni de la politique encore moins des pro Macky

    Travail pour des projets utiles a tous les sénégalais malheureusement des demeurés comme vous (pour ne pas dire deumb) se permettent de faire des jugements sans valeurs

    Et vous qu’est-ce que vous faites pour votre pays?

    En tous cas félicitations et bonne continuation a toute l’équipe de l’adie

    Nice article ????????????????????????
    Auteur

    En Octobre, 2020 (16:14 PM)
    * Safe City : C'est projet datant de 2010 et qui est opérationnel depuis longtemps au ministère de l'intérieur. Qu'est ce l'ADIE fait dedans. Et on vois aussi la société Elec2000 gagner le marché de ce dernier sans appel d'offre.

    Senagal dou dem
    Auteur

    En Octobre, 2020 (15:30 PM)
    aucun service de l etat n utilise le wifi bas débit ADIE
    Auteur

    E-mail

    En Octobre, 2020 (18:01 PM)
    Tous les fonctionnaires utilisent des adresses Gmail, Yahoo, Hotmail et vois nous parlez de réussite de ADIE ?

    Pfffff

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email