Mardi 21 Mai, 2024 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Diplomatie

Rencontres internationales de printemps 2024 : la délégation sénégalaise renforce les liens avec les institutions financières Mondiales

Single Post
Rencontres internationales de printemps 2024 : la délégation sénégalaise renforce les liens avec les institutions financières Mondiales
Une délégation de haut niveau du Sénégal, dirigée par le Ministre des Finances et du Budget, Cheikh Diba, s'est rendue à Washington du 15 au 21 avril 2024 pour participer aux réunions de Printemps du Fonds monétaire international (FMI) et de la Banque mondiale. Elle était composée du Ministre de l’Économie, du Plan et de la Coopération, du Ministre de l’Énergie, du Pétrole et des Mines, Birame Souleye Diop, ainsi que du Ministre Secrétaire général du Gouvernement, Ahmadou Al Aminou Lo.

Ces rencontres annuelles ont rassemblé des investisseurs privés et diverses organisations œuvrant dans le domaine du développement et de la coopération économique et financière. La délégation sénégalaise a saisi cette occasion pour rencontrer des autorités clés, notamment celles de la Banque mondiale, du FMI, de la Société financière internationale (SFI) et de l’Agence multilatérale de Garantie des Investissements (MIGA).

La délégation a également échangé avec le Ministre des Finances et du Budget de la République de Côte d’Ivoire, actuellement Président du Conseil des Ministres de l'Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA), ainsi qu'avec les Ministres en charge des finances de la République islamique de Mauritanie et de la République de Gambie.

Outre ces rencontres, la délégation a été reçue par plusieurs institutions américaines et internationales, parmi lesquelles le Département du Trésor et le Département d’État américain, le Millenium Challenge Corporation, l’Agence américaine de Financement pour le Développement international, le Ministre britannique en charge du Développement international, le Trésor français et l’Agence japonaise de coopération internationale. De plus, elle a établi des contacts préliminaires avec la Banque Africaine de Développement, la Banque Ouest Africaine de Développement et la Banque Européenne pour la Reconstruction et le Développement.

Lors de ces différentes rencontres, la délégation a mis en avant « l’engagement du Gouvernement sénégalais d’asseoir une nouvelle dynamique axée sur l’éthique, la bonne gouvernance, la lutte contre la corruption, la justice et la transparence dans la gestion publique », des valeurs considérées comme essentielles pour tout effort de développement. Elle a également réaffirmé « la détermination du Gouvernement à mettre en œuvre des politiques publiques fondées sur la souveraineté économique », tout en respectant les engagements internationaux du Sénégal.

La délégation a rappelé la volonté des autorités sénégalaises d'agir concrètement pour réaliser les aspirations du peuple, affirmant que le Sénégal demeure un « porte-étendard de la stabilité et de la paix en Afrique ». Elle a mis en avant la volonté du Gouvernement de compter d’abord sur ses propres ressources, en mobilisant les recettes budgétaires et en réduisant les dépenses publiques superflues, pour mettre en œuvre son programme de développement de manière responsable et optimale.

En outre, la délégation a réitéré « la ferme intention des nouvelles autorités de promouvoir l’intégration africaine et de défendre les intérêts du Sénégal et de l’Afrique au sein des institutions internationales ». Elle a exprimé la disponibilité de l’État du Sénégal à jouer un rôle significatif dans la réalisation des aspirations de l’Afrique, en tant que garante de sa souveraineté alimentaire et industrielle, et en assurant l’accès aux services sociaux de base pour ses citoyens.

Les partenaires internationaux rencontrés ont salué les messages transmis par la délégation sénégalaise, se félicitant de « la détermination du peuple et des institutions sénégalais pour préserver l’ancrage du pays à la démocratie et à l’État de droit ». Ils ont affirmé leur engagement à renforcer leurs relations avec le Sénégal, conformément aux orientations « pertinentes » de bonne gouvernance des affaires publiques définies par les nouvelles autorités.


29 Commentaires

  1. Auteur

    En Avril, 2024 (01:25 AM)
    Niaw foula moy diay Dakhar 
    Top Banner
    • Auteur

      Reply_author

      En Avril, 2024 (05:46 AM)
      Hahaha antisysteme antisysteme antisysteme, fi guene moudié? gatsa di.Wa mané les gars sont toujours logés à l'hotel au frais du contribuable? Thiey bi rupture............
    {comment_ads}
    • Auteur

      Reply_author

      En Avril, 2024 (06:27 AM)
      2 femmes toubabs et  des mecs sénégalais. Il y a que mnoi qui trouve cette photo choquante. Seules les femmes toubabs sont compétentes apparemment ? 
    {comment_ads}
    • Auteur

      Karim$

      En Avril, 2024 (06:47 AM)
      Une pétition pour plus de parité au FMI s’il vous plaît ! Et puis bravo de bravitude à la délégation sénégalaise là bas. Quant à ceux qui ont eu à rencontrer Macky SALL, attention pour la prochaine fois. Ne faites pas ami-ami avec celui qui nous a tués. Fuyez le comme la peste, pas de photo à ses côtés. Let's go !!! On est en route ! Si Diomaye récupère notre argent des mains des voleurs et poursuit les assassins, il aura réussi son premier mandat. S’il ne le fait pas, ĺes Sénégalais seront déçus. On sait que la renégociations de contrats et sortie du franc CFA, c’est en route. On va se développer ! Let's go !!!
    Top Banner
    • Auteur

      Les Garçons Les Oubliés

      En Avril, 2024 (07:05 AM)
      Le gouvernement devrait profiter de cet engoument de la jeunesse pour les aider plus particulierment les garçons qui sont les grands oubliés dans cette histoire. Pourtant quand il s'agissait de descendre dans la rue certains y ont laissé leurs vies.
      A l'heure ou les mouvements de tout genre et de moule à idée fusent : feminisme , lgbt , aidés par les réseaux sociaux ( tik tok instagram etc... chacun avec son lot de désolation (acculturation , sextape, lomotifs , perte de temps sur les réseaux sociaux , drogue , alcolisme etc...).
      L'ecole classique a montré ses limites et les parents dépassés par les nouvelles technologies. L'etat devrait aider à defaut d'ici quelques années nous auront une jeunesse en totale perte de repére. L'etat du sénégal devrait aider ces jeunes en instaurant , le service militaire et le sercice civique renforcé : En plus de ce cadre éducatif et de sensibilisation sur l'utilisation des réseaux sociaux , les valeurs africaines , la pudeur , le bien public. Les causes sont nombreuses , il s'agira de les mobiliser pour le reboisement massif , le nettoyage du littoral par exemple ,sensibiliser sur la cause animal , protection des espéces rares etc... L'apprentissage des langues nationales ect...
    {comment_ads}
    • Auteur

      @06:27 Am

      En Avril, 2024 (07:20 AM)
      Madame la "feministe" ONU dagi téré greffage ak khéssal you forokh motakh woroul gnoulén faye yobou tog lén ba nék nit. 
    {comment_ads}
  2. Auteur

    "moulay Thieuguin"

    En Avril, 2024 (01:47 AM)
    All lies and fake news. After their failed attempt with IMF and World Bank here they're with their damaged image reparations chipiri.

    You ain't see  👀 nothing yet. 

     

     
    {comment_ads} {comment_ads}
    • Auteur

      Reply_author

      En Avril, 2024 (12:18 PM)
      Quand l'amateurisme et le manque de rigueur prennent les escaliers, l'expertise s'en va par les ascenceurs
    {comment_ads}
    Auteur

    En Avril, 2024 (01:55 AM)
    Où sont les femmes sénégalaises?
    {comment_ads}
    • Auteur

      Reply_author

      En Avril, 2024 (07:27 AM)
      Les vraies femmes sénégalaises en train de prendre le petit déjeuner avec leur Famille.
      Les "apprenties feministes " ou les materialistes en train de s'enduire de khessal et de faire du khoulo avec leurs belles méres et leurs maris.  
    {comment_ads}
    Auteur

    En Avril, 2024 (01:55 AM)
    Il n’y a absolument rien à être fier concernant cette rencontre avec les représentants du FMI. Un pays souverain ne devrait jamais se réjouir de telles circonstances.
    {comment_ads}
    Auteur

    Amsa

    En Avril, 2024 (01:55 AM)
    Il faut trouver d'autres alternatives dans le futur, et reduire notre dependance avec le FMI ou la banque mondiale qui ne sont que des combles de retard pour tout pays qui aspire a une reelle souverainete nationale.

    Nous avons des ressources minieres dans notre sous-sol, creer des industries de transformations de ses produits sur place au Senegal, recuperer les deniers publics voles et les capitaux en fuite loges dans les banques europeenes, occidentaux ou d'ou qu'ils puissent etre. Demander a la population et a la Diaspora de participer pour des leves de fonds pour le developpement du pays.

    Le peuple est derriere vous.... le nouveau regime, et prions pour votre reussite dans tous les plans.

    Un Senegal prospere ou il fait bon de vivre.
    Top Banner
    • Auteur

      Reply_author

      En Avril, 2024 (06:38 AM)
      Racketter les émigrés ? Ah vouais, bonne idée, hahaha. Ca illsutre bien le niveau.
    {comment_ads}
    • Auteur

      Reply_author

      En Avril, 2024 (07:02 AM)
      @Amsa tu viens juste de prouver les limites de tes connaissances en matière de gestion d'un État 
      nga bal ma nak 
    {comment_ads} Top Banner
    Auteur

    En Avril, 2024 (01:56 AM)
    Waaw goor Gayi ! Diappa leene dégueurr. Leppeuye baax. Ya Laye gniuye diappeuli. Ya Lah donga nek, amoul leneene amiul keneneene.
    {comment_ads}
    Auteur

    Hjjgf

    En Avril, 2024 (02:04 AM)
    Que du charabia ce communiqué...rien de concret 
    {comment_ads}
    • Auteur

      Reply_author

      En Avril, 2024 (06:22 AM)
      Non franchement qui a osé écrire et publier une telle bêtise certifiée. Ils sont où les cadres de Pastef. 
    {comment_ads}
    • Auteur

      @06h22

      En Avril, 2024 (06:56 AM)
      Un cadre intello " normal et sain d'esprit" ne va jamais intégrer un parti comme pastef.
    {comment_ads}
    Auteur

    En Avril, 2024 (02:38 AM)
    Les nullards 
    {comment_ads}
    Auteur

    En Avril, 2024 (02:53 AM)
    Les anti- système, c'est-à-dire l'extrême gauche, populiste Sénégalaise, dans le siège du système, le capitalisme LIBÉRAL.

    Pour demander de l'aide?

    Une contradiction !!!!!!

    C' est comme ravaler son VOMI.

     
    Top Banner
    Auteur

    En Avril, 2024 (03:32 AM)
    C est deja' la " CorRupture annoncee" 
    {comment_ads}
    Auteur

    Ivoirien

    En Avril, 2024 (04:00 AM)
    Les mendiants ont été introduit par leur ancien chef macky.  Le Sénégal Sera éternellement mendiant. 
    {comment_ads}
    Auteur

    Anti Système

    En Avril, 2024 (04:12 AM)
    Vraiment ces gens avalent leur vomis critiquant ouvertement FMI et banque mondiale allant même jusqu'à dire France dégage  envoie  une équipe de mendiant dirigé par notre nouveau ministre anti système «des réformes de l’architecture financière internationale et des solutions pour le financement du développement et des enjeux liés au climat» populisme et réalité politique différe avec ces novices yaura jamais de rupture peut être changement de Gestion mais la roue tourneras toujours dans le même sens que macky et wade
    {comment_ads}
    Auteur

    Zommm

    En Avril, 2024 (04:38 AM)
    Ah les neo opposants, ex membres du Benno bokk bakaar surpris par la fin du nedokko bandoum et du tokk mouy dokh!

    Ce mandat est de 5 ans. Vous avez encore plusieurs journees de souffrance devant vous!

     
    Top Banner
    • Auteur

      Sapir

      En Avril, 2024 (05:45 AM)
      Tu es trop enfantin et puéril en parlant de soit disantes souffrance et de tok mouy dokh. L'arrogance le mépris ne servent à rien en politique 
    {comment_ads}
    Auteur

    En Avril, 2024 (04:46 AM)
    Je pense que vous avez des problèmes 

    Quel est le pays au monde qui n'a pas de relations avec le FMI où la Bank mondiale 

    Y'a pas dans ce monde à l'exception de la Corée du Nord.

    ici c'est simple, le projet parle de rupture 

    fin de l'exploitation de L'homme par L'homme 

     Dès à présent on parle de partenariat gagnant~gagnant. On veut plus voir un TER qui nous coût 1000 milliards sur moins de 100 Kilomètres alors avec seulement 700 milliards les chinois étaient prêts à nous faire un train à grande de Dakar à Ziguinchor,

    arrêtons le Nafèkh. Y'a trop d'hypocrisie dans ce pays, l'enrichissement illicite tue le développement de ce pays depuis l'indépendance.

     Aujourd'hui y'a aucun milliardaire en dollars dans l'espace des pays francophones.

    Tous les milliardaires en dollars sont soit des anglophones où des des arabophones 

    je le dis et le répète y'a pas un seul individu francophone, cela veut tout dire.

    wske up it's high time 

    c'est maintenant ou jamais 

    avec le projet Pastef guider par Sonko pour la souveraineté jusqu'à l'autosuffisance alimentaire.

    i'm out

     

    🇸🇳🔥🇸🇳🦾
    {comment_ads} {comment_ads}
    Auteur

    Mohamed

    En Avril, 2024 (05:11 AM)
    Le minimum était de remercier l'ancien Président Macky Sall votre ancien ennemi. L'aura de Macky sur la scène internationale vous a sauvé d'un échec certain.

    Vous n'avez eu le courage de dire que votre copie avait été rejetée.

    Tout cela prouve votre incapacité et incompétence.

    Pauvre Sénégal. Avec vous ce pays va reculer 70 ans en arrière 
    {comment_ads}
    Auteur

    Faye

    En Avril, 2024 (05:24 AM)
    Bravo tenez bon,le Sénégal est riche , maintenant qu on s est débarrassé des détournements ,de la gabegie et de la mal gouvernance,on va bientôt connaître le véritable développement.
    {comment_ads}
    • Auteur

      Reply_author

      En Avril, 2024 (05:44 AM)
      Tu rêves ou quoi? Avec ces agents des impôts et domaines, les plus mauvais et gros voleurs sur terre, nothing gonna change. Time Will tell.
    {comment_ads}
    Auteur

    Abass

    En Avril, 2024 (05:44 AM)
    Nulle part la souveraineté monnaitaire nationale, ni la renégociation des contrats des ressources pétrolières et gazières. 

    C'est ce qu'on appelle, mettre de l'eau dans son bissap. 

    Enfin le ministre de l'énergie n'a rien à faire dans la délégation, voyez vos collègues ivoiriens et mauritaniens. 

    Joub, joubal, joubanti, il faut ajouter sakanal 
    Top Banner
    Auteur

    En Avril, 2024 (06:02 AM)
    Terribles images à chaque fois de ce gouvernement qui ne nous represente pas nous autres femmes senegalaisese ....Cinq ministres en costard , recus oh oh oh par magie par 2 femmes leaders d'institutions caucasiennes . Peut-etre une des raisons pourquoi on va chez eux euh demander de l'aide. Ah j'oubliais chez nous on est africain et les hommes forcement veulent nous faire croire que tout est merveilleux dans le patriarchat et comme a caricaturè Damien Glez la multiplication de la presence des femmes on l'a prefere ailleurs .  C'est quand meme la pire des images à renvoyer et donc desolèe cher gouvernement nr 1 du duo PR/PM ... vous n'impresionnez pas ...
    {comment_ads}
    • Auteur

      Djibson

      En Avril, 2024 (07:05 AM)
      Bilaye. Et là une femme au milieu.  L'image kay, très parlante.  Testostérone bi fait profil bas. Matière grise bi n'a pas de sexe, souniou goorgoorlous lou hyper-testotéronés yi ( beaucoup plus qu'ailleurs ) ont trop tendance à l'oublier. 
       
    {comment_ads}
    Auteur

    En Avril, 2024 (06:06 AM)
    Diarama Macky,sa ligueye rafétena !
    {comment_ads}
    Auteur

    Momar

    En Avril, 2024 (06:11 AM)
    Eh oui ils auront toujours besoin de Macky Sall 

    C'est facile de critiquer. Détrompez vous ; vous ne pouvez pas couper les ponts avec les financiers 
    {comment_ads}
    Auteur

    Observer

    En Avril, 2024 (06:16 AM)
    On a pas besoin de show , médiatique, trouvez des ressources dans des conditions dignes et avantageuses 
    Top Banner
    Auteur

    En Avril, 2024 (06:22 AM)
    Finis les slogans !

    Bonjour la Real politik !!!

    Thiey Ndoumbelane !

    Le pays des miracles.
    {comment_ads}
    • Auteur

      Reply_author

      En Avril, 2024 (06:32 AM)
      Ou sont passées les diatribes enflammées de Sonko contre les institutions de Bretton Woods. Décidément le temps est le meilleur des juges, allons y rek
    {comment_ads}
    Auteur

    En Avril, 2024 (06:26 AM)
    Si Sonko pense développer le Sénégal avec l'aide de ces institutions alors il y a de sérieux problèmes.Elles existent uniquement pour descendre l'afrique dans les abysses de la misère.Monsieur Sarr est un pur produit des institutions donc ne servira à rien.
    {comment_ads}
    Auteur

    En Avril, 2024 (06:33 AM)
    L'intégration africaine est effectivement un sujet récurrent dans les discours politiques à travers le continent, mais la mise en pratique reste souvent limitée à des accords bilatéraux ou multilatéraux sans aboutir à des changements profonds et structurants. Par exemple, le Sénégal, qui partage des liens historiques et culturels étroits avec la Gambie et la Guinée-Bissau, a initié plusieurs projets de coopération, notamment en matière d'infrastructure et de sécurité. Cependant, ces initiatives restent souvent limitées en portée et en impact, surtout en ce qui concerne la cession de souveraineté au profit d'organisations régionales comme l'UEMOA (Union économique et monétaire ouest-africaine) et la CEDEAO (Communauté économique des États de l'Afrique de l'Ouest).

     

    Les avancées institutionnelles que ces organisations pourraient envisager à court terme incluent la mise en place de politiques commerciales communes plus strictes, l'harmonisation des législations pour faciliter les échanges et les investissements entre les pays membres, et la création de mécanismes supranationaux qui permettraient une prise de décision plus centralisée.

     

    Cependant, la réalité est que beaucoup de nouveaux dirigeants, ainsi que les anciens, hésitent à se départir d'une partie de leur souveraineté nationale, craignant que cela ne diminue leur pouvoir. Le leadership fort et une vision à long terme sont essentiels pour surmonter ces obstacles. L'intégration africaine nécessite des dirigeants qui non seulement comprennent les enjeux profonds, mais qui sont aussi prêts à agir pour le bien commun, au-delà des intérêts individuels ou nationaux immédiats.

     

    Pour que l'intégration africaine devienne une réalité tangible, il est crucial que les propositions dépassent les discours et se traduisent par des actions concrètes qui engagent les pays à une échelle régionale. Cela implique une volonté politique claire, un engagement à long terme, et surtout, une participation active des populations concernées pour s'assurer que les bénéfices de l'intégration sont largement partagés et soutenus par une base populaire.
    {comment_ads}
    Auteur

    Le Sage

    En Avril, 2024 (06:45 AM)
    Faite très attention et misez sur l'économie endogène et surtout développez des champions d'entreprises nationales. Développez les HEC et multipliez la production d'ingénieurs compétents.

    Cette démarche que vous montrez avec ces grands rendez-vous risque de renforcer la corde au cou du Sénégal. 

    Ne faites pas la même erreure chers ministres. Le peuple Sénégalais ne vous le pardonnera pas. 

    Le sage a parlé. 
    Top Banner
    Auteur

    Senegalais

    En Avril, 2024 (08:01 AM)
    APR et Benno nane len dokh bou sedd te ngen noppalou, vous ne pouvez pas divertir les dignes fils de ce pays, le duo Faye-Sonko. May len gnou diam, on travaille
    {comment_ads}
    • Auteur

      Reply_author

      En Avril, 2024 (09:25 AM)
      bayiléne thiakhane ici il y'a pas de benno, de pastef ou de yewi il y'a que des sénégalais et on veut la réduction des prix du riz, huile, carburants et donner du travail au jeunes.
    {comment_ads}
    Auteur

    Toubab Français

    En Avril, 2024 (13:53 PM)
    Pourquoi le Sénégal n'adopterait pas le BRICS ??

    Ce serait dans la logique des choses non ??

    Après il faudra bien apprendre la langue russe...!!
    {comment_ads}
    Auteur

    En Avril, 2024 (17:14 PM)
    Photo non fortuite car étant un message fort en réponse aux 4 femmes sur 34 nominations depuis le 2 Avril, au delà de la leçon sur le fait que nous(FMI-Banque mondiale ) sommes incontournables si vous voulez vous en tirer. Troublant. 
    {comment_ads}
    Auteur

    En Avril, 2024 (19:40 PM)
    Ils signent tout les yeux fermés, corrompus par  l'argent et les femmes... Ces 2 mémères feraient moins les fières en Iran ou Chine
    Top Banner

Participer à la Discussion

  • Nous vous prions d'etre courtois.
  • N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
  • N'envoyez pas de message inutile.
  • Pas de messages répétitifs, ou de hors sujéts.
  • Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée, sexuel ou en violation avec la loi. Ces messages seront supprimés.
  • Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire gratuit.
  • Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
Auteur: Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire...

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email