Vendredi 01 Juillet, 2022 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Economie

Abdou Ndéné Sall, secrétaire d’Etat au reseau ferroviaire : « Le chemin de fer est un volet important dans le Pse »

Single Post
Abdou Ndéné Sall, secrétaire d’Etat au reseau ferroviaire : « Le chemin de fer est un volet important dans le Pse »

En homme du sérail, le secrétaire d’Etat au Réseau ferroviaire, Abdou Ndéné Sall, explique la pertinence des projets de réhabilitation du chemin de fer, dans le Plan Sénégal émergent (Pse). De l’avis de cet ingénieur polytechnicien qui a travaillé à la Régie des chemins de fer et évalué beaucoup de projets de transport, la réalisation à temps des projets ferroviaires devrait avoir un impact positif sur l’économie sénégalaise.

 

Vu votre cursus, on peut dire que vous n’êtes pas en terrain inconnu suite à votre nomination comme secrétaire d’Etat au Réseau ferroviaire…

 

Non, je ne suis pas en terrain inconnu. Ma formation de base, c’est l’Ecole polytechnique de Thiès, qui m’est d’un apport considérable pour diriger ce département, pour mériter la confiance du président de la République. Je suis polytechnicien de base et j’ai fait Economie et Finance. Ce qui me permet de cerner toute la chaîne de valeur du secteur. En dernier lieu, j’ai fait aussi Stratégie. Cela me donne des outils pour relever le secteur des chemins de fer.


 Quel est l’état des lieux des chemins de fer du Sénégal.

 

Le défi n’est pas favorable parce que le secteur des chemins de fer a été abandonné pendant longtemps. Ce qui fait vivre le secteur, c’est la productivité. Un secteur qui n’est pas productif est cannibalisé par les autres secteurs. C’est la loi de l’économie. Maintenant, on se donne une ambition de redynamiser le secteur. L’état des lieux n’est pas tellement favorable, mais c’est un défi qu’il faut relever. Nous avons deux principales lignes de chemin de fer : la ligne qui va à Mékhé pour l’exploitation des mines de zircon,  en passant par Thiès et la grande ligne Dakar-Bamako. A Dakar, il y a une petite ligne pour le train de banlieue. Le président de la République a des projets pour toutes ces lignes dans le Plan Sénégal émergent (Pse). Le président est un homme du chemin de fer. C’est pourquoi il a créé un secrétariat d’Etat qui s’occupe exclusivement de ce secteur. Il a des projets majeurs qui, une fois réalisés, vont relever le secteur.

 

Quel rôle peut jouer le chemin de fer dans le Plan Sénégal émergent ?

 

Le chemin de fer est un secteur important dans le Plan Sénégal émergent. Ce plan est un investissement massif qui va créer de l’emploi et de la croissance. Le premier projet dans le Pse, c’est la ligne de la desserte de l’Aéroport international Blaise Diagne (Aibd), la modernisation des deux voies entre Dakar et Thiès. La ligne Dakar-Aibd, longue de 50 km, sera à écartement standard. Elle permettra de rallier l’aéroport en 34 minutes. On en profitera aussi pour réhabiliter la ligne Dakar-Thiès avec 2 fois 2 voies sur 70 km, avec un écartement métrique à rénover. Tous ces investissements accompagnent un développement particulier. Nous avons, en dehors de cela, la construction de la ligne de chemin de fer à écartement standard par le sud. Ce sera une nouvelle ligne qui va quitter Dakar pour aller à Tambacounda, ensuite descendre jusqu’à Kédougou pour les mines de fer de la Falémé et remonter à Kidira, Kayes et Bamako. Cette nouvelle ligne sera longue de 757 km. En dehors des mines de fer de la Falémé, il permettra l’exploitation des mines de bauxite du Mali et le désenclavement de la Casamance.

 

Nous avons aussi la réhabilitation de la ligne de chemin de fer actuelle Dakar-Kidira-Bamako. A la base, nous avons 1.235 km dont 573 à l’intérieur du Sénégal. Pour ne pas occasionner des ruptures de trafic ou pour éviter que le trafic malien qui part du port de Dakar ne soit détourné vers la Côte d’Ivoire, cette ligne sera réhabilitée par phasages. Le président Macky Sall souhaite développer l’axe Dakar-Bamako. Pour cela, le gouvernement a fait sécuriser, auprès de la Banque mondiale, 80 millions de dollars pour boucler toutes les études.

 

La Banque mondiale est en train de développer un prêt à des taux concessionnels ou semi-concessionnels avec la Banque islamique de développement (Bid), la Bad (Banque africaine de développement) et la Banque européenne d’investissement pour que les chemins de fer que nous avons connus enfants (je suis de Tivaouane) soient rénovés, restructurés. Il y a, pour cela, des diligences à régler d’abord. Nous sommes en concession complète avec Transrail, mais nous allons réorganiser le secteur pour faire une société de patrimoine, une société d’exploitation et une agence de régulation. Nous allons faire un modèle économique où les gens vont payer une taxe de passage. Cela va réorganiser le secteur. Le problème qui se pose avec les concessions intégrales, c’est que le privé n’a pas accès à de l’argent à des taux concessionnels, contrairement à l’Etat.

 

 Dans le Pse, il est aussi question d’un tramway à Dakar. Où en êtes-vous ?

 

Nous avons quatre projets. Nous avons programmé deux projets dans le Pse. Il y a la construction de la ligne Dakar-Aibd et les deux voies allant de Dakar à Thiès. Le deuxième projet, c’est la construction d’un tramway à Dakar, long de 35 km, avec deux voies. Les études sont déjà faites. Nous avons la ligne 1 qui est de 19,5 km, la ligne 2 de 7,9 km, la ligne 3 de 10,3 km et la ligne 4 longue de 5,1 km, la ligne 5 de 4,1 km et la ligne 6 de 2,8 km. C’est un projet assez cohérent, on crée une dorsale qui quitte le port, avec des embranchements. Ensuite, nous avons le combiné avec le tracé Brc-Cetud-Apix. Si nous réalisons tout cela, nous réglons le problème du transport à Dakar. C’est un réseau qui ressemble à celui de Paris. Nous prévoyons le démarrage de ces projets en début 2015, nous espérons les terminer très rapidement. Un projet est souvent bloqué par les ressources. Ici nous n’avons pas de blocage parce que les ressources sont déjà disponibles. Dans ce sens, la Chine et nos partenaires européens nous ont donné des engagements forts, il suffit maintenant de lever les fonds et de commencer les travaux.

 

 Est-ce la Chine qui va assurer la réalisation de ces ouvrages ?

 

A part ma formation de base de polytechnicien, je suis financier. Les projets sont en fonction de leur maturité, du marché mondial. Actuellement, nous avons des projets où les partenaires techniques et des sociétés étrangères ont signé des mémorandums avec nous. C’est le cas pour la ligne de l’Aibd. Nous avons signé un mémorandum avec une société chinoise dénommée China railway construction corporation (Crcc). Elle est la première société chinoise en chemin de fer. Pour le tramway, il y a l’Agence française de développement (Afd) et aussi les Tchèques qui sont très forts dans ce domaine. Notre finalité, c’est de réaliser les projets à temps pour qu’ils puissent impacter l’économie. Nous ne sommes pas fermés dans un canevas, mais la Chine est très en avance dans les négociations. Nous prévoyons même de faire une visite en Chine avant la fin du mois d’août pour relancer toutes les entreprises qui ont signé un mémorandum avec l’Etat, afin de voir tous les axes de blocage de sorte que les projets puissent être réalisés à temps. Parce qu’il y a un monitoring avec le Bureau opérationnel de suivi du Pse (Bosse). Il ne s’agit pas de faire des projets avec des coûts qui ne reflètent pas la réalité car ce sont les générations futures qui vont payer, donc il ne faut pas hypothéquer leur avenir.

 

A combien s’élève le coût global de ces projets ferroviaires ?

 

Nous avons des coûts prévisionnels pour chaque projet. Par exemple, pour la ligne Dakar-Aibd, et la modernisation des voies ferroviaires Dakar-Thiès, c’est un coût prévisionnel de 155 milliards de FCfa. Pour la construction de la nouvelle ligne de chemin de fer à écartement standard sur 757 km, qui fait partie du corridor inter-Etats, le coût prévisionnel est de 542 milliards.

 

La réhabilitation de la ligne Dakar-Kidira coûtera 285 milliards. Le tramway va coûter 370 milliards. En chemin de fer, le kilomètre revient à peu près à un milliard de FCfa si c’est un écartement métrique, et 1,4 milliard de FCfa si c’est un écartement standard.

 

 Y aura-t-il, parallèlement, un renouvellement du matériel roulant ?

 

Oui. Nous allons nous occuper de la réhabilitation du rail lorsqu’il s’agira d’ériger une société de patrimoine. Maintenant, les entreprises avec lesquelles nous avons signé des contrats de partenariat se chargeront de livrer le matériel roulant. La société d’exploitation verra si ce matériel roulant est suffisant ou non pour suivre la demande. Le président Macky Sall a une ambition forte pour le Sénégal. Il faut se rappeler sa déclaration de politique générale de 2004 lorsqu’il était Premier ministre. Il parlait déjà d’un Sénégal émergent dans son discours. Malheureusement, à l’époque, il n’était pas dans les conditions pour réaliser ces projets. Macky Sall met les infrastructures au cœur du développement. Certes, elles ne sont pas de la production, mais elles améliorent la production. Quand on produit alors qu’on n’a pas les infrastructures adéquates pour assurer le transport, pour relier les gens, acheminer les marchandises au port, ce n’est pas cohérent. Les infrastructures sont le cadre, sans elles, on ne peut pas attirer les investissements directs étrangers. Il faut que le pays soit attractif, et cette attraction est basée sur l’amélioration des facteurs de production dont le transport, l’accès à l’énergie.

 

Le Pse, c’est l’énergie, des plateformes. Nous avons l’ambition de délocaliser des emplois industriels chinois. Avec le relèvement du niveau de vie en Chine, les gens ne peuvent plus continuer à y produire. Le Smic en Chine est passé de 150 dollars à 500 dollars et sera bientôt à 1000 dollars. On ne peut pas produire des chaussures avec des ouvriers à 1000 dollars. La Chine va donc délocaliser sa production dans des pays où les salaires sont toujours supportables. Actuellement, la Chine a commencé à délocaliser des emplois en Ethiopie. Le Sénégal va mettre les conditions pour accueillir les entreprises chinoises qui veulent se délocaliser en Afrique. Notre ambition, c’est de créer, au moins, un million d’emplois. L’ensemble des Brics (Brésil, Russie, Inde, Chine et Afrique du Sud) fait 120 millions d’emplois industriels à délocaliser. Les délocalisations font entrer beaucoup de devises parce qu’on transfère la richesse d’un étranger au Sénégal. C’est ça qui crée l’équilibre de la balance extérieure. L’émergence, c’est quatre facteurs : la croissance, l’emploi, la stabilité et l’équilibre extérieur. Il faut combiner ces quatre facteurs pour avoir une croissance appréciable. Nous avons des problèmes de calcul de la croissance. On nous dit que nous avons 3 % de croissance alors que d’autres pays font 8 %, pourtant la vie est meilleure ici. Il y a beaucoup de choses qui ne sont pas intégrées dans le calcul de la croissance. Le Pse vient combiner les quatre facteurs cités.

 

 La léthargie du chemin de fer avait plongé beaucoup de localités dans la torpeur. Avec la réhabilitation du rail, doit-on s’attendre à la réouverture de certaines gares ?

 

Le président de la République a l’ambition de rouvrir certaines gares comme celle de Guinguinéo qui était un relais avec les ateliers de réparation. La survie d’un projet dépend de la productivité et de la rentabilité. Le secteur doit avoir une économie viable pour se maintenir. Un secteur ne peut pas vivre de subventions.


affaire_de_malade

30 Commentaires

  1. Auteur

    X

    En Août, 2014 (19:45 PM)
    commencez au lieu de discourir...Wax rekk et vous navez encore rien fait...si vous faites quelque Chose les gens verront sa....On est pas des aveugles :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn: 
    Top Banner
  2. Auteur

    Paabi Demb Ak Tay

    En Août, 2014 (20:08 PM)
    Du courage, mon fils ! Le Sénégal a intérêt à laisser travailler Macky et son équipe !

    Je ne doute pas de la vision ni des ambitions qui sont à la base de vos projets , le reste est dans l'environnement qui va vous permettre d'arriver aux résultats ; et là, quoi qu'on puisse dire, l'un des facteurs-clés de cet envnvironnement est dans l'adhésion et l'engagement des citoyens sénégalais eux-mêmes. qui pourront leur permettre de "soulever les montagnes avec leurs propres mains". ( la fameuse question des ressources humaines et de leur qualité ) engagement patriotique fait de réserve, d'humilité d'acceptation, de souffrance, de solidarité, de loyauté
    {comment_ads}
    Auteur

    Gas

    En Août, 2014 (20:49 PM)
    courage, on attend avec imp
    {comment_ads}
    Auteur

    Diouf

    En Août, 2014 (21:48 PM)
    BONNE CONTINUATION !!!! CA REDONNE COURAGE, ET RÉGÉNÈRE LES MUSCLES DE LA VOLONTÉ, VOILA DES ARTICLES QU IL FAUT DONNER A LIRE !!!! CELA REDYNAMISE L ESPOIR MERCI.
    {comment_ads}
    Auteur

    Fall

    En Août, 2014 (21:49 PM)
    Elle est actionnaire à Eiffage Sénégal, qui s’est beaucoup enrichi dans les 1500 milliards injectés dans les infrastructures, comme l’indique Karim". La Rédaction de Xibar est vraiment de mauvaise foi. Avant-hier seulement, Karim dit que 1500 milliards vont être injectés dans les infrastructures d'ici à 2015. Et vous dites que l'argent a déjà été injecté, que Mme Wade et Eiffage en ont profité. :tala-sylla:  :tala-sylla:  :tala-sylla:  :tala-sylla:  :tala-sylla: 
    Top Banner
    Auteur

    Ing

    En Août, 2014 (22:03 PM)
    J'espère que ces projets seront menés à terme. Ingénieur de formation , on attend de vous des résultats, du concret. Bon courage
    {comment_ads}
    Auteur

    Consultant Travx Routiers

    En Août, 2014 (22:14 PM)
    mes encouragements pour une reussite exemplaire dans cette nouvelle mission qui vous est confiee.

    VEUILLEZ AUSSI A RETABLIR L'ACCES DU TRAIN PASSAGERS AU CENTRE VILLE DKR SUPPRIME PAR LE DEFUNT REGIME
    {comment_ads}
    Auteur

    Pepes

    En Août, 2014 (22:47 PM)
    RIEN DE NEUF!!!!CE DOSSIER AVAIT ETE BOUCLE PAR LE REGIME WADE...EVITONS L'ETERNEL RECOMMENCEMENT.LE SENEGAL COMPTE BON NOMBRE D'INGENIEURS FERROVIAIRES D'EXPERIENCE!!!!
    {comment_ads}
    Auteur

    Pepes

    En Août, 2014 (22:53 PM)
    TAISEZ-VOUS...ON COMPENSE!!!TIVAOUANE LE VAUT BIEN!!!NDAMPAYOU ABDOU NDENE...UNE NOMMINATION POLITICIENNE DE PLUS!
    Top Banner
    Auteur

    Wa Tiv

    En Août, 2014 (23:20 PM)
    Félicitations mon grand on sent k vous maitrisez votre domaine contrairement à Seynabou Gaye la folle la jalouse la méchante qui a passé tout son temps à combattre de dignes fils de Tivaouane dans son Ministére.On vous encourage Mr le Ministre.Que Macky Sall ouvre ses yeux Seynabou Gaye na pas 10 personnes a Tiv. Si APR a gagné TIV ce gràce a DIOP SY 2017 n est pas loin.
    {comment_ads}
    Auteur

    El Loco

    En Août, 2014 (00:23 AM)
    Courage, petit frère ! il s'en comptera toujours de esprits morveux, méchants pour ne déverser leur bile sur d'honnêtes gens, choisis pour mener à bien des chantier du Sénégal… Age quo agis !!! Eloigne toi de la sucette et méprise le maroquin, le reste n'est pas diable ! Tu t'es forgé par un singulier courage ; les éternels distraits, esprits chagrins te chercheront toujours des poux… Surtout, rappelle toi toujours que tu viens d'une localité qui aspire à être une métropole tidjane ! Tes efforts seront sous évalués ! Qu'il plaise à l'Unique et Magnanime de te couvrir de ses bienfaits… Le reste je te le dirai animo pectore.
    {comment_ads}
    Auteur

    Tabaski

    En Août, 2014 (01:04 AM)
    Vraiment la rehabilitation du transport ferovierre est venu a son heure.rien que l axe mekhe dakar en passant par thies merite le developpement de ce secteur.vive president maky sall
    {comment_ads}
    Auteur

    Fitz

    En Août, 2014 (01:44 AM)
    Excellente vision. On voit que tu es hyper qualifie pour diriger le secteur ferroviaire. Du courage.
    Top Banner
    Auteur

    Soso

    En Août, 2014 (04:31 AM)
    tps://www.youtube.com/watch?v=ntkaFPbLBrg



    referer vous a L ecole de cheikh anta prenez vos responsabilites

    merci prof obenga
    {comment_ads}
    Auteur

    Sunray

    En Août, 2014 (07:15 AM)
    Je suis ingénieur ferroviaire à la SNCF en France.

    Comment contacter l'agence des chemins de fer sénégalais?

    Merci.
    {comment_ads}
    Auteur

    Jiggy

    En Août, 2014 (08:50 AM)
    depuis quand est ce que department est cree ? on cree des structures comme le boulanger produit de petits pains. a-t-on besoin d'un secretaire d'état aux chemins de fer ? que non la politique doit etre une affaire de generale. le ministere des transports terrestres doit chapeauter tout ce qui roule sur terre. on supprime des agencies de wade mais on ne fait pas mieux que lui. secretaire d'état aux chemins de fer, administratrice de la place du souvenir c'est quoi cela ? macky sall n'ira nulle part. il faut une politique de transparence et d'optimisation de nos maigres ressources et puis ou trouver toute cette masse d'argent pour les chemins de fer ? comme dissent les gars de keur-gui dans la chanson "diougou fi, je les cite : "sagarou presi, gouvernement d'incapables rien de bon"
    {comment_ads}
    Auteur

    Wakogne

    En Août, 2014 (10:52 AM)
    NDENE il faut retablir l injustice que alioune acause dans les investitures l
    Top Banner
    Auteur

    Wativ

    En Août, 2014 (14:17 PM)
    Mr LE MINISTRE VOUS FERIEZ MIEUX DE VOUS ELOIGNEZ DE NDONGO LAM KROUMANE ET GNING SI VOU VOULEZ RESTER LONGTEMPS DNS VOTRE DEPARTEMENT CE DEPARTEMENT T EST CONFIE POUR AIDER CEUX QUI SONT DANS LE PARTI A P R ET QUI ONT UNE BASE POLITIQUE CES GENS CITES SE PROTEGENT DERRIERE TOI MAIS N ONT AUCUNE BASE POLITIQUE PUIS ILS SONT VOMIS PAR LEURS MALHONNETETE EN S INVESTISSANT DEUX FOIS SUR LES LISTES COMMUNALES ET DEPARTEMENTALES DIMINUANT LES MILITANTS HORS CES GENS NE SIGNIENT RIEN C EST DES IMOSTEURS DES PERSONNES DU TROISIEME AGES TIVAOUANE NE LES CAUTIONNE PAS POUR PREPARER 2017 A TIVAOUANE IL FAUT EXCLURE CES GENS DE TON SCHEMA PROFESSIONNEL ET POLITIQUE LES INVESTITURES KROUMANE A INVESTI DES GENS QUE LE PARTI N A JAMAIS VU SUR LA BASE DE CALCUL POLITICIENS LES GENS LAISSES EN RADE NE LUI PARDONNERONT JAMAIS CETTE FORFAITURE WAIT AND SEE
    {comment_ads}
    Auteur

    Fans

    En Août, 2014 (17:11 PM)
    CE GARS EST UN PARENT de massemba sall de demba war sal n est ce pas ? massemba sal a ete installe a tivaouane pour espionner seydy haj malick sy d aures gens de la famille demba war etaient installes la ou il y a un chef relligieux pour rendre compte aux colons des mouvements et gestes des chefs religieux c est pour quoi l la famille du plus grand traitre de l histoire du senegal est vomie partout .. et puis plytechnique thies n est pas une reference, la preuve quand certains comme moi etaient alles en france ils ne pouvaient meme etre chefs de chantiers ils etaient s obliges de reprendre les etudes pour etre valables tivaouane touba ,, ndiassane ,, kaolack ,, sine et saloum ,, ziguinchor ,, kolda ,, st louis matam ,, podor dakr ,, thies ,, n accepteront pas un descendant de demba war sall le tombeur de lat dior ,, et de alboury ,, et tant d autre ceux contre qui demba war ne pouvait rien ce sont serigne touba ,, seydi haj malick ,, limamou laye ,, boucounta , niass ,, coumba ndoffene diouf et laoe st diatta MACKY A LE DROIT DE NOMME QUI IL VEUT MAIS QU IL SACHE ce traitre de lui apportera rien du tout ,, qu il demande des gens a qui il etait associe
    {comment_ads}
    Auteur

    Cayor Milano

    En Août, 2014 (17:19 PM)
    JE SUIS INGENIEUR SENEGALAIS DES CHEMIN DE FER ITALIEN,JE SUIS DE VOTRE DEPARTEMENT.JE ME DEMANDE COMMENT FAIRE POUR CONTACTER LE MINISTRE POUR MA MODESTE CONTIBUTION POUR LA REUSSITE DE SA MISSION TANT DIFFICILE.GRAZIE E A PRESTO
    {comment_ads}
    Auteur

    Fans

    En Août, 2014 (17:33 PM)
    il y a beaucoup d ingenieurs de chemin de fer senegalais aux usa ,, canada ,, france etc ectc ,il y a meme trois ingenieures senegalaises au canada ce qui fait echouer macky ce sont des gens comme ce gars ,, qui ne sait rien du chemin de fer encore un clown pour etre en contact avec le ministre je pense qu il faur contacter l ambassade du senegal en italie ,
    Top Banner
    Auteur

    Lycée Blaise D

    En Août, 2014 (21:14 PM)
    Hey boy Ndene !!! Toutes mes félicitations tu as toujours été un élève brillant . Je te souhaite autant de réussite au ministère . Seulement voici de ma part une petite contribution à ce sujet fort bien intéressant . Réhabiliter le chemin de fer déjà existant edt une bonne chose mais ce n'est pas une priorité pour le développement de l'Afrique . Cette infrastructure existe partout en Afrique mais quand on regarde bien sa configuration , elle est toujours perpendiculaire à la côte. Ceci veut dire que le chemin de fer existant servait les intérêts de la colonisation. C'était pour prendre les richesses à l'intérieur des terres pour les acheminer vers les ports. Mon idée serai de relier déjà le nord et le sud . Exemple : la verte casamance pourrait fournir du foin aux éleveurs du fouta en quelques heures. Intérêt des africains serait : joindre le Caire au cap et Dakar a Djibouti etc etc. Les projets sont ambitieux mais en mon sens il faut en priorité réfléchir sur leur utilité .
    {comment_ads}
    Auteur

    Fittz

    En Septembre, 2014 (03:01 AM)
    il est un idiot ce fans. non seulement il parle de choses qu il ne maitrise pas mais expose sa Haine vers un vrai patriote. Abdou Ndene Sall n a pas besoin de ce poste pour de l argent. il a toujours travaille dans le prive et a ete une reference parmis ses amis ingenieurs. Il prend ce poste pour montrer comment il est patriote. C est le Senegal qui a besoin de lui et il Vient apporter sa contribution pour le developpement de son pays. Je suis sur qu il perd de l argent en entrant dans un gouvernement qui n a pas les moyens de financer ses projects. Sall est in technocrate qui sait exactement la ou il va. Il a l education et lexperience, les deux qualites fondamentales qui justifient pourquoi il est choisi par le president pour diriger le secteur ferroviaire. New York et New Jersey disent oui a sa nomination.
    {comment_ads}
    Auteur

    @sunray

    En Septembre, 2014 (08:33 AM)
    Tu travailles dans quel département à la SNCF ?

    Si c'est le département de l'ingénierie c'est quoi ta spécialité là ba ?

    Connais-tu d'autres sénégalais à la SNCF ?

    Merci de contacter le ministère des transports département ferroviaire
    {comment_ads}
    Auteur

    Lebu Du Reer

    En Septembre, 2014 (08:43 AM)
    As Salamu Alaikum waa Senegaal! Qu'importe la ou les personnes qui seront nommés, qu'importent les décisions politiques...Enfin, 54 ans après l'Indépendance, on se rend compte de l'importance d'un maillage ferroviaire dans un pays. Par delà les sommes astronomiques annoncées, là il urge de poser des actes décisifs, c'est surtout dans la réhabilitation de l'existant et le désenclavement du grand Sud, Casamance, Sénégal Oriental et la boucle du fleuve Sénégal: l'existence de notre Nation en dépend.La réhabilitation de la ligne Dakar-Kidira coûtera 285 milliards. Les 370 milliards alloués au tramway devraient plutôt servir à la construction d'une ligne Tamba - Missira - Vélingara - Kolda - Sédhiou - Ziguinchor, ce qui serait certainement porteur de lendemain qui chantent pour nos frères du Sud. Plus de fermeture du bac gambien, ni d'intempéries ni encore de météo marine ou de manque de places à bord des ferry. Missira Kédougou, avec la Trans Niokolo, c'est déjà fait. En modernisant le tracé ferroviaire sur la desserte du petit train bleu, remplacé par des rames bombardiers (ce sont les meilleurs au monde en trafic intra et péri urbain), cette desserte ayant une bifurcation à Diamniadio pour la desserte de l'Aéroport de Ndiass (qui devrait changer de nom, Cheikh Abdoul Aziz SY RTA serait plus indiqué) nous y gagnerons en volume et en efficacité. Un tram ou un métro alors que des trains dits de banlieues suffisent..D'autant plus que ces trains peuvent assurer des dessertes comme Dakar-Pikine-Rufisque-Pout-Thies-Tivaouane - Mékhé - Louga - Rao - Saint-Louis , relayé avec escale dans cette ville avec une desserte, Saint-louis - Bakel: les transports routiers existant et à venir redistribués pour une jalonnage perpendiculaire permettant l'emrgence de nouveaux axes routiers et moins de concentrations inutiles.Ces investissements ne sont pas une hypothèque pour les générations futures, mais bel et bien un LEG car étant de nature à asseoir une véritable souveraineté et une meilleure cohésion nationale au regard des défis du siècle en cours. Ce qui est à construire engage des générations et des générations de Sénégalais. Au delà des délais techniques et autres budgets d'étude, d'exécution, il y a une attente populaire d'actes souverains, pereins, salvateurs: la perspective finale qu'est la mise en service et l'accoutumance à ces nouveaux produits nous obligent à plus de sérieux, plus d'humilité devant cette tâche et ne pas négliger l'EXPERTISE NATIONALE et celle de la DIASPORA Sénégalaise.Il s'agit de faire du Sénégal un pays incontournable dans le concert des Nations: commencer par un audit des compétence sénégalaises en la matière et cessons de mettre en avant les recommandations et autres considérations des bailleurs de fonds. Nous n'avons pas et n'aurons jamais la même lecture de ce qui est prioritaire pour notre pays, le Sénégal. :sn: 
    Top Banner
    Auteur

    Fo Sall

    En Septembre, 2014 (13:43 PM)
    toutes mes félicitations maki ne s est pas trompe en vous nommant l explication est claire le sujet maitrise bonne chance on est de tout cœur avec vous
    {comment_ads}
    Auteur

    La Raion

    En Septembre, 2014 (12:30 PM)
    très très important

    {comment_ads}
    Auteur

    Zale

    En Septembre, 2014 (21:37 PM)
    C est une bonne nomination car abdou ndene sall est un INGENIEUR et un bon politicien .il a gagné la coalition Ps ,PDS et Rewmi
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Septembre, 2015 (21:04 PM)
    Top Banner
    Auteur

    Anonyme

    En Avril, 2016 (20:08 PM)
    {comment_ads}

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email