Mercredi 05 Mai, 2021 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Economie

AUDIENCE A LA PRÉSIDENCE : Le DG de la Sonatel et le président Wade ont parlé de Global Voice

Single Post
AUDIENCE A LA PRÉSIDENCE : Le DG de la Sonatel et le président Wade ont parlé de Global Voice

Dans cette affaire, c’est l’actuel Directeur Général de l’Artp Ndongo Diao qui risque de payer les pots qu’il a cassés. Car le Chef de l’Etat a maintenant compris beaucoup de choses même s’il a beaucoup apprécié les services qu’a proposés  Global Voice Groupe à l’Etat du Sénégal. Lors de son audience avec le Directeur Général de la Sonatel, Cheikh Tidiane Mbaye, le président de la République est revenu largement sur le contrôle des appels entrants au Sénégal. Il a également, devant Cheikh Tidiane Mbaye salué le travail de Global Voice Group dont le décret demeure toujours valide.

Selon notre source, le Chef de l’Etat a été séduit par les résultats de Global Voice Group dans les autres pays d’Afrique. Ne serait-il pas au courant de la manne financière gagnée par l’Etat français suite à l’application de la taxe sur les appels en France ?

La «taxe télécoms Cope» adoptée par Nicolas Sarkozy en France depuis mars 2009 est imposée aux sociétés du secteur des Telecom en France dont le CA est supérieur à cinq millions d'euros. Les revenus de cette redevance télécom, évalués à quelque 400 millions d'euros annuels selon Bruxelles. Utilisant les mêmes technologies que GVG, France télécom est entrain de renflouer les caisses de l’Etat français. Ce que le président Wade n’ignore certainement pas.

En Afrique, le Gouvernement du Ghana a inauguré  en Juin 2010 son Observatoire de la qualité de service et des revenus du trafic téléphonique international et adopte une Lois du Budget qui a apporté plus de $14 Millions de Dollars a l’Etat Ghanéen en trois (3) mois.  L’observatoire (International Trafic Monitoring System)  du Ghana a été mis en service par la société Global Voice Group depuis Mars 2010.  Avec l’adoption de cette politique de protection des revenus Telecom, le Régulateur Ghanéens garantit au Trésor Public des recettes de l’ordre de 300 Millions de Dollars en 5 ans. En d’autres termes, le Ghana va pouvoir ouvrir des chantiers de développement sans s’endetter. Paradoxalement, on constate que le Sénégal s'endette pour satisfaire un besoin là où le Ghana atteint le même objectif sans tendre la main aux bailleurs de fonds internationaux.  La solution mise en service par Global Voice Group au Ghana a été aussi proposée au Sénégal

Au Congo, en deux mois, le Centre crée par Global Voice et qui permet le contrôle des appels entrant, a permis d'engranger 1,8 milliards de FCFA (l'équivalent de 4 millions USD) Thierry Moungala, Ministre des Postes et Télécommunications charge des Nouvelles Technologies de la République du Congo.

Au Sénégal, le président Wade a sans nul doute compris qu’au lieu d’être un spécialiste des emprunts obligataires, il est possible d’avoir assez de ressources avec le système de contrôle des appels entrants sans que les intérêts de la Sonatel ne soient menacés. Cheikh Tidiane Mbaye qui ne peut en aucun cas être affirmatif a préféré différer sa réponse en attendant de discuter avec ses supérieurs. Peut être… Devant la télévision, sa réponse sur la question des appels entrants a été évasive.

 



0 Commentaires

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email