Jeudi 23 Mars, 2023 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Economie

Journeés économiques du Nord : La Cnes se penche sur le développement des terroirs

Single Post
Journeés économiques du Nord : La Cnes se penche sur le développement des terroirs

Le ministre de la Gouvernance locale, du Développement et de l’Aménagement du territoire, Abdoulaye Diouf Sarr, a présidé, hier, à la place Faidherbe, l’ouverture de la 5e édition des journées économiques du Nord, organisée par la Confédération nationale des employeurs du Sénégal (Cnes).

En présence du ministre de l’Hydraulique et de l’assainissement, Mansour Faye, par ailleurs, maire de Saint-Louis, du Directeur général de l’Apix, Mountaga Sy, du président de la Cnes, Mansour Kama, du Recteur de l’université Gaston Berger de Saint-Louis, le Pr Baydallaye Kâne, du représentant des présidents des chambres de commerce du Nord, Cheikh Sourang et de plusieurs autorités administratives, le ministre Abdoulaye Diouf Sarr a donné le coup d’envoi de deux jours de rencontres socioéconomiques, d’échanges et de partage entre chefs d’entreprise, organisations patronales, syndicales et les institutions de recherche et de formation des régions de Saint-Louis, Louga et de Matam. Un événement économique de grande envergure axé, cette année, sur le thème : « l’opérationnalisation du Pse dans le Pôle économique Nord ». Selon Abdoulaye Diouf Sarr, le Pse est une stratégie qui porte la marque du président Macky Sall qui, dans sa vision, veut conduire notre pays à l’émergence à l’horizon 2035, « avec une société solidaire et dans un État de droit. » Le chef de l’État, a-t-il précisé, a également initié l’Acte 3 de la décentralisation qui vise à organiser le Sénégal en « territoires viables, compétitifs et porteurs de développement durable ». « Par cette réforme, une orientation véritablement économique est donnée à notre politique de décentralisation, à travers notamment la révision du système de financement et la mise en place de pôles territoires », a-t-il déclaré. Selon le ministre, en organisant ces journées économiques qui promeuvent, entres autres, la mise en place de pôles économiques, le dialogue entre les acteurs territoriaux, le partenariat public-privé, la Cnes est en phase avec la vision du président Macky Sall. Il s’y ajoute que les réflexions menées au cours de ces journées économiques sont une contribution appréciable et appréciée dans le processus d’élaboration et de mise en œuvre des politiques publiques, a poursuivi Abdoulaye Diouf Sarr. Il a insisté sur ce diagnostic. « C’est de là que découleront les véritables propositions de solutions qui nous permettront de mener les actions de relèvement durable du potentiel de croissance et de stimulation de la créativité et de l’initiative privée, pour le bien-être de nos populations », a dit le le ministre de la gouvernance locale qui s’est réjoui de noter que la territorialisation des politiques publiques, la cartographie des interventions, les modalités de construction du pôle Nord, la question du financement seront au cœur de ces échanges. Il a réitéré le soutien du gouvernement qui apprécie la contribution de la Cness et du secteur privé, de manière générale, à l’élaboration, à la mise en œuvre et au suivi des politiques publiques.

« Contribution à l’aménagement économique du territoire »
La contribution de la Cnes à la politique de décentralisation, s’appuie sur le concept des « journées économiques » qui constituent une initiative audacieuse mais ambitieuse fondée sur un pari osé et innovant : « Problème national-Réponses locales » a indiqué Mansour Kama.

Il s’agit d’apporter une contribution décisive à l’aménagement économique équilibré du territoire national en inversant la tendance d’une économie qui, au fil des décennies, s’est traduite par une concertation excessive des activités économiques dans une partie infime du pays (la région de Dakar). Cette situation n’est pas soutenable dans un processus de construction d’une économie nationale intégrée, qui se veut compétitive et inscrite dans l’élan de l’émergence économique.

Malgré les orientations globales de l’État, les lettres de politiques sectorielles, les réalisations ainsi que les initiatives des populations, l’émergence des régions est bien en deçà des potentialités existantes. Le déficit d’un cadre approprié de dialogue et les cloisonnements paralysants, obstruent encore les passerelles pouvant conduire à une meilleure exploitation des opportunités d’affaires et une meilleure valorisation du potentiel de développement local. Sous ce rapport, l’approche innovante de la Cnes se veut contributive à la création de bases fortes, pouvant servir de substrat aux efforts des pouvoirs publics.

Ces rencontres qui associent des activités de réflexions, d’échanges et d’expositions, ont toujours été l’occasion de fonder des liens solides entre les différentes parties prenantes du développement économique. Les passerelles que nous cherchons à établir entre ces différents partenaires pour relever de l’investissement productif et de l’emploi dans les régions de notre pays, constituent le cœur de la problématique du partenariat public-collectivités locales. « A travers ces journées économiques dont les quatre premières se sont tenues dans les régions du Nord, du Centre et de l’ouest, nous cherchons à construire de nouveaux modes d’articulation entre les sous-espaces économiques nationaux et à faire partager cette conviction, selon laquelle, le potentiel du Sénégal, c’est d’abord et avant tout la somme de tout le potentiel de chacune de ses régions et terroirs. Cette vision nous semble être celle contenue dans le Pse dont l’opérationnalisation constitue le thème de cette présente édition des journées économiques du Nord », a dit Mansour Kama.

Par Mb .K. Diagne et A. M. Ndaw



1 Commentaires

  1. Auteur

    Anonyme

    En Avril, 2017 (12:32 PM)
    ABDOYLAYE DIOUF SARR TA COMMUNE DE YOFF EST SALE, SOUS LES ÉGOUTS, INSALUBRE !



    QUELLE HONTE !



    DÉMISSION !
    Top Banner

Participer à la Discussion

  • Nous vous prions d'etre courtois.
  • N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
  • N'envoyez pas de message inutile.
  • Pas de messages répétitifs, ou de hors sujéts.
  • Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée, sexuel ou en violation avec la loi. Ces messages seront supprimés.
  • Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire gratuit.
  • Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
Auteur: Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email