Mercredi 18 Septembre, 2019 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Top Banner
Education

Instituts privés-État du Sénégal : Les étudiants exclus de Ziguinchor menacent

Single Post
Instituts privés-État du Sénégal : Les étudiants exclus de Ziguinchor menacent

Les étudiants exclus des instituts privés  du supérieur et réorientés par le gouvernement ne décolèrent toujours pas. Après la déclaration du ministre de l'Economie, des Finances et du Plan, Amadou Ba, sur la dette que l'État du Sénégal doit à ces écoles de formation, ceux de Ziguinchor ont organisé une conférence de presse, ce mardi, pour réagir. Ces étudiants en ont profité pour solliciter la clémence des établissements privés. Leur porte-parole, Bacary Sano, s'est exprimé au micro de la Rfm : "Le ministre Amadou Ba s'est prononcé sur ce dossier, à l'Assemblée nationale, pour dire que le gouvernement n'a pas prévu cette somme dans son budget. Donc, qu'il ne peut pas décanter la situation. Cela veut dire que nous allons rester dans les rues tant que les directeurs des instituts ne nous auront pas acceptés. Comme l'Etat a dit qu'il ne va rien faire, c'est aux directeurs de se sacrifier pour nous afin que nous retrouvions le chemin de l'école."

Aussi, ces exclus préviennent qu'ils sont prêts à laisser leur vie dans ce combat, si rien n'est fait. "Nous sommes dos au mur. Nous n'en pouvons plus. C'est eux (les responsables étatiques) qui nous poussent à aller vers la violence. Car on vit au Sénégal ; quand on ne tape pas sur la table, rien ne se règle. On a fait le constat avec nos camarades des universités publiques. Ces derniers descendent dans les rues pour régler leurs problèmes", a soutenu le porte-parole.

Bacary Sano de laisser entendre : "Tant qu'il n'y a pas de mort, le gouvernement ne réagit pas. Si cela vaut le coup, on est prêt à être tué. Et tant qu'on n'obtiendra pas gain de cause, toutes les écoles qui sont dans la région de Ziguinchor ne feront plus cours. Nous restons ferme sur cette décision."

Article_similaires

4 Commentaires

  1. Auteur

    Anonyme

    En Novembre, 2018 (15:24 PM)
    Voilà qui est clair
  2. Auteur

    Anonyme

    En Novembre, 2018 (18:13 PM)
    Eh bien, allez-y. Et tant pis pour vous, les cimetières ne sont pas encore pleins.
    Auteur

    Anonyme

    En Novembre, 2018 (07:56 AM)
    Le gouvernement du senegal est entrain de sacrifié sa jeunesse au profit de sa politique
    Auteur

    Anonyme

    En Novembre, 2018 (07:57 AM)
    C'est déplorable ces étudiants ne merite pas ça

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Top Banner
Top Banner
Banner 01
Top Banner

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email

Identifiez-vous

Don't have an account? Registration
OR