Mercredi 18 Mai, 2022 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Education

UNIVERSITES - Transfert des modules d’hébergement du Fesman : 1 600 lits pour combler le gap des pavillons démolis

Single Post
UNIVERSITES - Transfert des modules d’hébergement du Fesman : 1 600 lits pour combler le gap des pavillons démolis

Voilà une grosse épine qui devrait être enlevée du pied du tout nouveau ministre de l’Ensei­gnement supérieur, Mary Teuw Niane et du directeur du Coud, si tout se passe comme prévu. En effet, les modules d’hébergement du troisième Festival mondial des arts nègres (Fesman), installés aux Almadies et à Ngor, vont être transférés à l’Université de Dakar où il est prévu la démolition de trois pavillons pour cause de vétusté. Il est prévu aussi un déploiement de ces mo­dules dans les universités de Thiès, Bambey, Saint-Louis et Ziguinchor.


Selon le ministre de l’Ensei­gne­ment supérieur, ce transfert devrait ramener la sérénité dans le campus de l’Ucad car, ce sont au total 400 modules d’hébergement composés de cham­bres à deux et des studios qui seront ventilés dans ces universités. Soit 1 600 lits.

Ces installations devront servir de logements aux étudiants, mais aussi aux personnels des universités. D’après Mary Teuw Niane, les studios composés comprenant une chambre et un salon serviront de bureaux aux enseignants et chercheurs de ces différentes universités.

Une visite à Ngor et aux Almadies a permis au ministre, au directeur du Coud, au recteur et à l’entreprise Ucbs, qui a réalisé ces modules, de découvrir les installations. Deux modules-témoins leur sont proposés. Pour le premier, il  s’agit d’un modèle à deux qui comprend deux lits, deux tables et un bloc sanitaire. Pour la seconde pièce, logée aux Almadies, il s’agit d’un studio, un lit à deux et un petit salon avec toutes les commodités. «Nous sommes satisfaits. Les modules offrent des types d’hébergement meilleurs que ce que nous avons dans nos universités», déclare Mary Teuw Niane, qui a néanmoins, noté quelques observations. «Il nous faut des armoires, parce que les pièces n’en disposent pas», a suggéré le ministre, après s’être concerté avec le directeur du Coud.


Les travaux techniques démarrent cette semaine

Après la visite, les autorités ont de­mandé à l’entrepreneur Loum Dia­gne de leur proposer d’ici cette se­maine un modèle avec quatre lits superposés et des armoires. L’en­tre­prise doit refaire deux lits et des armoires pour satisfaire. Ces réaménagements, dit le nouveau ministre de l’Enseignement supérieur, permettront aux autorités du Coud d’anticiper et de résoudre définitivement l’épineux problème des «clandotages». «Si on met deux autres lits et des armoires, l’espace sera réduit et il n’y aura pas de place pour d’autres. Par contre, si on laisse le module tel qu’il est, on risque de se retrouver avec six à cinq personnes par chambre et dans ce cas, les conditions de travail ne seront pas réunies», souligne-t-il.

L’entrepreneur s’est engagé avec son équipe à livrer un module-té­moin dans les meilleurs délais. D’a­près le ministre d’ailleurs, les travaux techniques vont démarrer au­jour­d’hui. Compte tenu des délais très courts, l’ancien recteur de l’U­ni­versité Gaston Berger a décidé, d’ici le transfert des modules, d’organiser des réunions hebdomadaires. «Tous les vendredis, on va se réunir au mi­nistère pour évaluer et prendre toutes les mesures qui s’imposent afin que cette opération se fasse avec succès», révèle-t-il.


«L’affectation des modules nous rassure»

Abdoulaye  Diouf Sarr, directeur du Coud, qui s’est réjoui de cette initiative, n’a pas caché sa satisfaction. «Ce transfert nous rassure. Vous avez entendu ces derniers temps les étudiants. Je crois que les choses vont revenir à la normale, d’ici peu», rassure-t-il. Au campus, selon M. Sarr, toutes les dispositions sont en train d’être prises pour que cette opération se fasse sans couac.

A l’en croire, les cinq pavillons préfabriqués devant être détruits sont libérés et tout le matériel mobilier a été enlevé. Plus de 1500 lits sont concernés par cette démolition.


affaire_de_malade

4 Commentaires

  1. Auteur

    Wédi

    En Décembre, 2012 (19:59 PM)
    ndékété fesman amna ndiarigne gnaw diarama syndiély



    wanté prof yi dinagnou katt étdudiantes si studios yi ba doyal
    Top Banner
  2. Auteur

    Sene

    En Décembre, 2012 (07:41 AM)
    donc bravo a sindjély
    {comment_ads}
    Auteur

    @sene

    En Décembre, 2012 (08:37 AM)
    il y a vraiment des crétins dans notre pays.comment approuver ce qui s'est passé avec le fesman
    {comment_ads}
    Auteur

    Deug

    En Décembre, 2012 (19:29 PM)
    Marche de gre a gre sans appel d offre parce que les delais de livraison sont courts.Vous avez dit changement han Latif la bonne gouvernance il est ou .

    Attribution du marche a Loum Diagne un des grands voleurs, hebergeur de Wade apres sa defaite .Je vous signale que il y a des modules qui ont disparus chez Souleymane Ndene Ndiaye et Farba Senghor  :dedet:  :dedet:  :dedet: 
    {comment_ads}

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email