Vendredi 18 Septembre, 2020 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33

International

L'Irak appelle la Turquie à retirer ses troupes de son territoire

Single Post
L'Irak demande à la Turquie le retrait de ses troupes
L'Irak a appelé jeudi la Turquie à retirer ses troupes de son territoire et à cesser les "actes de provocation", au lendemain de l'envoi de forces spéciales turques pour combattre des rebelles kurdes.
L'ambassadeur de Turquie à Bagdad, Fatih Yildiz, a été convoqué au ministère des Affaires étrangères et s'est vu remettre une lettre de protestation employant "les termes les plus forts", selon un communiqué du ministère. Il a été convoqué une première fois mardi après des raids aériens turcs dimanche contre ces rebelles kurdes turcs du Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK), qui disposent de bases et camps d'entraînement dans les montagnes du Kurdistan d'Irak (nord).
La Turquie n’en a cure
Malgré cette convocation, la Turquie envoyait mercredi des commandos descendus d'hélicoptères dans une dizaine de villages dans la province de Dohouk, aux confins de la Syrie, de la Turquie et de l'Irak, dans le cadre d'une rare opération terrestre et aérienne baptisée "Griffes du tigre". 

Lutte contre le “terrorisme”
Le pouvoir central à Bagdad a appelé Ankara à "cesser ces actes de provocation" et "retirer ses soldats qui se sont infiltrés sur le sol irakien", selon un communiqué des Affaires étrangères. Mardi, Fatih Yildiz avait souligné que son pays poursuivrait son action contre le "terrorisme" aussi longtemps que Bagdad n'aurait pas expulsé le PKK, une organisation considérée comme "terroriste" par la Turquie, les Etats-Unis et l'Union européenne. 

Kurdistan irakien et PKK
Les autorités du Kurdistan irakien, qui disputent au PKK l'influence au sein des Kurdes du Moyen-Orient, n'ont pas réagi à l'offensive turque. Le PKK livre une sanglante guérilla sur le sol turc depuis 1984. Le Kurdistan irakien, seul territoire kurde du Moyen-Orient à jouir d'une autonomie garantie par une Constitution, est de longue date un lieu de repli pour les mouvements kurdes d'opposition: le PKK turc et le PJAK et le PDK-I iraniens.

liiiiiiiaffaire_de_malade

1 Commentaires

  1. Auteur

    En Juin, 2020 (22:04 PM)
    Erdogan veut ressusciter l'empire ottoman....du moins la granger qu'il avait....

    Ce pays est un vrai envahisseur....chypre....syrie....irak....grèce....somalie....lybie.....

    Les turcs sont devenus des colons.....qui profitent de la faiblesse des etats democratiques pour s'attaqer à des pays plus faibles militairement....

    Faisons attention à ces turcs....le colon n'est pas seulement français!!!!

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email