Mercredi 01 Avril, 2020 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33



International

Téhéran frappe les forces US en Irak en représailles à la mort de Soleimani

Single Post
Iran frappe les forces americaines en Irak
 L’Iran a lancé dans la nuit de mardi à mercredi une attaque de missiles contre les troupes des Etats-Unis en Irak en représailles à l’assassinat vendredi du général Qassem Soleimani dans une frappe américaine, laissant craindre le déclenchement d’une guerre ouverte dans la région.
Téhéran a tiré plus d’une dizaine de missiles balistiques depuis le territoire iranien contre au moins deux bases militaires irakiennes abritant des forces de la coalition menée par les Etats-Unis, aux alentours de 01h30 heure locale, a indiqué l’armée américaine.

Le président américain Donald Trump a déclaré qu’une estimation du nombre de victimes potentielles et des dégâts était en cours.

“Tout va bien!”, a-t-il assuré via Twitter, précisant qu’il s’exprimerait mercredi matin.

Une source a déclaré que les premiers éléments laissaient penser qu’il n’y avait eu aucune victime américaine dans les frappes. D’autres représentants américains ont refusé de s’exprimer.

Les Gardiens de la révolution ont confirmé avoir tiré des roquettes pour venger la mort du général Qassem Soleimani, selon un communiqué relayé par la télévision publique iranienne.

Ils ont conseillé aux Etats-Unis de retirer leurs troupes de la région afin d’éviter le meurtre de soldats supplémentaires et prévenu les alliés de Washington, en premier lieu Israël, de ne pas permettre d’attaques américaines depuis leur territoire sous peine de représailles.

Un haut représentant iranien, cité par la télévision publique, a déclaré que ces attaques de missiles étaient le scénario “le plus faible” envisagé par Téhéran en réponse à la mort du général Soleimani.

Le porte-parole du département américain de la Défense a indiqué que les attaques ont visé la base aérienne d’Al Asad, à l’ouest de la capitale Bagdad, et une autre installation à Erbil, dans le nord du pays.

“Nous prendrons toutes les mesures nécessaires pour protéger et défendre le personnel américain, nos partenaires et alliés dans la région”, dit le Pentagone dans un communiqué.

“MESURES PROPORTIONNÉES”
Quelques heures plus tôt, le secrétaire américain à la Défense, Mike Esper, déclarait que les Etats-Unis devaient s’attendre à des représailles de la part de l’Iran pour la mort de Qassem Soleimani.

“Nous ne cherchons pas à commencer une guerre avec l’Iran mais nous sommes prêts à en finir une”, avait-il déclaré à la chaîne CNN.

Le ministre iranien des Affaires étrangères, Mohammad Javad Zarif, a déclaré que l’Iran a pris “des mesures proportionnées d’autodéfense” en ciblant des bases depuis lesquelles “de lâches attaques armées ont été lancées contre nos citoyens et de hauts représentants”.

“Nous ne cherchons ni l’escalade ni la guerre, mais nous nous défendrons contre toute agression”, a-t-il ajouté sur Twitter.

Si aucune victime ne venait à être rapportée dans les rangs de l’armée américaine et si l’Iran n’envisage pas de nouvelle attaque en représailles à la mort du général Soleimani, comme l’a laissé entendre Zarif, alors Washington et Téhéran pourraient disposer d’une fenêtre pour tenter de désamorcer une confrontation de plus en plus violente.

Les marchés financiers en Asie, en net repli après la diffusion d’informations faisant état des attaques, ont effacé une partie de leurs pertes après les messages publiés sur Twitter par Donald Trump et Mohammad Javad Zarif. Les cours du pétrole américains ont un temps grimpé de 5% par crainte qu’un conflit provoque l’interruption des livraisons de brut.

VENGEANCE
L’administration de l’aviation civile américaine (FAA) a annoncé qu’elle interdirait aux compagnies américaines d’utiliser l’espace aérien de l’Irak, de l’Iran et du Golfe d’Oman après les attaques contre les troupes américaines en Irak.

Plusieurs compagnies asiatiques ont déclaré qu’elles allaient éviter de survoler la région.

Dans un incident qui semble pour l’heure sans lien avec les attaques, un Boeing 737 de la compagnie Ukraine International Airlines transportant au moins 170 personnes s’est écrasé mercredi à cause de problèmes techniques peu après son décollage de l’aéroport international de Téhéran.

Un haut représentant iranien a déclaré mardi que Téhéran travaillait sur plusieurs scénarios pour venger la mort du général Qassem Soleimani.

Présent aux funérailles de Soleimani mardi à Kerman, dans le sud-est de l’Iran, le général Hossein Salami, commandant des Gardiens de la révolution, a prévenu que l’Iran prendrait “sa revanche, une revanche intense et décisive”.

La cérémonie a été retardée de plusieurs heures par un mouvement de foule qui a fait au moins 56 morts et plus de 210 blessés, selon un représentant des services de secours cité par l’agence de presse semi-officielle Fars.

Le parlement irakien a adopté dimanche une résolution demandant au gouvernement de mettre fin à la présence de troupes étrangères dans le pays.

Plus de 5.000 soldats américains sont toujours présents en Irak, au côté de troupes d’autres pays, dans le cadre d’une mission de formation et de soutien aux forces de sécurité irakiennes dans la lutte contre le groupe Etat islamique.

avec Parisa Hafezi à Dubaï, Steve Holland et Eric Beech à Washington; version française Jean Terzian

liiiiiiiaffaire_de_malade

2 Commentaires

  1. Auteur

    Leuk

    En Janvier, 2020 (11:08 AM)
    Avoir l'armee la plus puissante au monde ne donne pas l'autorisattion au USA de faire n'importe quoi a travers le monde. Les americains ont elu a la tete de leur nation un individu violent insolent arrogant et va en guerre et ennemi juré des musulmans et de l'islam.
    • Auteur

      Reply_author

      En Janvier, 2020 (12:36 PM)
      les américains doivent nous rendre service en accélérant l’impeachment de ce salaud de donald le dinguo
  2. Auteur

    Adam

    En Janvier, 2020 (12:53 PM)
    Quand on voit la France, l'Allemagne et l'Angleterre condamner l'Iran pour avoir répondu à l'assassinat de son leader militaire, alors que la dit condamnation était absente quand TRUMP s'était glorifié de la mort de du général Soleimani, force est de constater que dans cette affaire, la politique de l'arbitraire est entrain de se dérouler devant nos yeux. comment peut on parler d'équité envers ces pays quand on ferme les yeux quand une partie agit délibérément pour tuer des vies innocentes en assassinant non seulement e guide militaire iranien mais tous les gens qui l'accompagnaient sans que ces pays la s'émeuvent. la provocation vient inexorablement de Donald TRUMP à l'entame de son procès de destitution au Sénat américain. Tout ce cinéma qu'il a orchestré est de dévier l'attention du peuple américain et du monde ailleurs que sur ses déboires judiciaires. il ne faut pas être dupe. Nous allons droit vers une 3ème guerre mondiale si nous n'y prenons pas garde juste pour raisons politiques et personnelles du locataire de la Maison blanche. Devant l'injustice et la provocation, nous n'avons jamais vu une condamnation ferme des pays dits souteneurs de cette infamie qui se dessine à nos yeux. les américains eux mêmes ne sont pas convaincus par les raisons avancées par TRUMP quand il a parlé d'attaques "imminentes" de l'Iran pour assassiner le général iranien à l'origine de l'escalade militaire que nous vivons. personne ne détient le monopole de la force de nos jours, sinon nous aurons vaincu le terrorisme partout dans le monde avec tous les moyens mis à nos dispositions pour y arriver. Depuis qu'il est venu au pouvoir, il a annihilé tous les traités( accords nucléaires signés par OBAMA, échauffement climatiques en sortant du traité de Paris) et créée des tensions avec l'installation de l'ambassade israélienne à Jérusalem et en autorisant et donnant le feu vert à l'état israélien à peupler les territoires palestiniens, en reconnaissant l'opposant vénézuélien comme président sans compter le reniement des accords commerciaux et diplomatiques avec Cuba que Barak OBAMA avait initié. etc... et en créant des tensions commerciales avec la Chine et l'UE. il fut à un doigt de créer une guerre nucléaire avec la Corée du Nord avec des menaces et insultes. Le monde est devenu dangereux depuis qu'il est venu au pouvoir aux USA. le seul moyen est de se débarrasser de lui aux prochaines élections présidentielles de Novembre 2020 et d'avoir un nouveau locataire à la Maison Blanche pour restaurer la crédibilité américaine qui fait tant défaut.

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email