Lundi 16 Septembre, 2019 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Justice

Affaire Khalifa Sall : "La décision de la Cedeao est claire et ne nécessite aucune interprétation"

Single Post
Affaire Khalifa Sall : "La décision de la Cedeao est claire et ne nécessite aucune interprétation"

Pr. Benoît Ngom, président fondateur de l’Association des juristes africains (Aja), s’est prononcé sur l’affaire Khalifa Sall. Invité de l’émission ‘’Grand Jury’’ de la Rfm de ce dimanche 22 juillet, le juriste estime que les droits du maire de Dakar ont été violés. Et que par conséquent, la décision de la Cour de justice de la Cedeao est "une décision claire, qui ne nécessite aucune interprétation".

Concernant la libération de Khalifa Sall, le juriste note qu’" Il y a un autre problème juridique qui se pose. Selon lui, l’édile de Dakar devrait bénéficier de son immunité parlementaire depuis qu’il a été élu député. Et se pose la question de savoir : "est-ce que l’Assemblée nationale peut, par inaction volontaire ou involontaire, dans de cas pareils, ne pas demander la liberté du député Khalifa Sall" ?

Par ailleurs, Benoît Ngom a révélé que la situation des droits de l’homme en Afrique, de manière générale, n’a pas connue "une très grande évolution". Car, ajoute-t-il, "l’individu n’est pas considéré dans beaucoup de pays africains".

Face à cette situation, le président fondateur de l’Association des juristes africains (Aja), estime que les militants des droits de l’homme doivent aussi travailler à former l’opinion publique. Ce, en "donnant au citoyen des informations précises pour qu’il puisse avoir son propre jugement". Parce que, pour lui, le discours va dans tous les sens parfois, et qu’on ne se polarise pas sur certaines choses.

Toutefois, compte tenu de tout cela, Benoît Ngom pense que, pour le cas du Sénégal, des efforts ont été faits "incontestablement".

Article_similaires

17 Commentaires

  1. Auteur

    Anonyme

    En Juillet, 2018 (18:56 PM)
    le maire est un voleur il a violé son serment en piquant dans la caisse point à la ligne :thumbsdown: 
    • Auteur

      Reply_author

      En Juillet, 2018 (19:05 PM)
      il n'a rien volé juste utiliser ses fonds politiques comme de coutûme et comme le fait macky sall,niass,tanor etc ...
    • Auteur

      Reply_author

      En Juillet, 2018 (19:16 PM)
      s'il n'a rien volé pourquoi à t il fourni de fausses factures , honnêtement ç' est ça sui fait que je ne peux pas le défendre. par contre je ne comprends pas aussi pourquoi il est le seul à être arrêté les axa ndiaye , ousmane ngom et autres sont en liberté ce n'est pas normal
    • Auteur

      Reply_author

      En Juillet, 2018 (21:17 PM)
      le problème au sénégal c'est la faiblesse de la presse. le journaliste n'est pas assez qualifié pour démêler le vrai du faux. parfois c'est le journaliste lui-même qui sème la confusion. avec une presse indépendante et intelligente macky n'aurait jamais remporté le référendum de 2016. le gros problème au sénégal c'est la faiblesse du niveau des journalistes et le nombre élevé de journalistes corrompus. qu'on en arrive à dire que l'arrêt de la cdeao n'est pas assez explicite, me choque. avec des journalistes qualifiés et neutres , le problème ne se serait pas posé... en france, fillon est tombé grâce au professionnalisme des journalistes français.
  2. Auteur

    Anonyme

    En Juillet, 2018 (19:15 PM)
    macky le froussard sait que khalifa le terrasserait.........eh ben le reste ne l'intéresse pas.
    Auteur

    Anonyme

    En Juillet, 2018 (19:28 PM)
    Les " droits-de-l'hommistes" doivent suivre cette ligne tracée par cette illustre pionnier en arrêtant la recherche systématique de buzz
    Auteur

    Amoul Ragal

    En Juillet, 2018 (19:46 PM)
    Les senegalais savent tres bien que Macky Sall est pret a tout pour un 2e mandat mais en tout etat de cause il doit respecter les regles de jeu. Primo il doit liberer tous les detenus politiques, secondo il doit choisir un homme de concensus pour organiser les elections pour rassurer les senegalais, il doit montrer le fichier a l'opposition. Macky Sall doit savoir que ce pays ne l'appartient pas il ne peut pas etre juge et joueur, le parrainage n'est qu'une forme de tactique pour bloquer des candidats. La majorite des senegalais ont compris que Macky Sall utilise notre justice pour condamner des adversaires politiques entre autres Khalifa Sall et Karim Wade il a peur de les afronter par risque d'aller au 2e tour en 2019. Khalifa Sall et Karim Wade doivent participer a l'election presidentielle c'est ce qui est normal.
    Auteur

    Khatior-bi

    En Juillet, 2018 (20:07 PM)
    Les africains sont specialistes de la contorsion intellectuelle.

    La republique democratique du Congo joue la meme partition et on sait ce qui va se passer dans ce pays.
    Auteur

    Anonyme

    En Juillet, 2018 (20:52 PM)
    Maky dégage!!!!!!!
    Auteur

    Anonyme

    En Juillet, 2018 (21:01 PM)
    Ce maitre Ngom repond à la question concernant la liberation de KS par une question autre question immunité à accorder à KS par lassemblee nationale? !!!!!!!!!!!!!

    Quelle gymnastique intellectojuridique!!

    Relire cidessous ses balivernes. SVP

    MAITRE NGOM DIXIT:

    """"""""""""""""""Concernant la libération de Khalifa Sall, le juriste note qu’" Il y a un autre problème juridique qui se pose. Selon lui, l’édile de Dakar devrait bénéficier de son immunité parlementaire depuis qu’il a été élu député. Et se pose la question de savoir : "est-ce que l’Assemblée nationale peut, par inaction volontaire ou involontaire, dans de cas pareils, ne pas demander la liberté du député Khalifa Sall" ?""""""""""""""""""
    Auteur

    Anonymerd Jules

    En Juillet, 2018 (21:10 PM)
    Salut
    Auteur

    Anonyme

    En Juillet, 2018 (23:08 PM)
    Docteur Benoît Ngom et non professeur Benoît Ngom. Justement, la décision de la cedeao est tout sauf claire.
    Auteur

    Lysa

    En Juillet, 2018 (00:05 AM)
    on sait bien que les juristes senegalais sont tres forts pour compliquer les choses les plus simples, souvent pour etaler leur savoir ou pour des raisons que personne ne peut comprendre.

    -khalifa est il coupable du delit de detournement de deniers publics ; oui

    - est il victime de vice de procedure ; oui

    -la CEDEAO juge sur la forme ; oui

    -doit on annuler la procedure pour respecter les droits de khalifa : oui

    -doit on reprendre la procedure pour ,tout de meme, pour retrouver l'argent detourné pour respecter les droits des citoyens spoliés ?

    autrement le peuple ne peut pas comprendre qu'il y ait une categorie de personnes qui peuvent se permettre de tout faire avecs l'argent de citoyens et commettre des avocats , non pour demontrer leur innocence , mais pour fouiller dans la chaine judiciaire à la recherche d'un vice de procedure ou autre artifice afin d'eviter de repondre de ses actes.

    l'honneur d'un homme politique est de preserver son integrité morale .

    meme si Macky y est pour quelque chose , Khalifa a preté le flanc en s'affranchissant des regles de gestion des biens publics à lui confiés .

    si Khalifa est innoncent du delit de detournement nous devons tous nous battre pour qu'on lui rende justice ; mais si seulement il est coupable il merite de rester entre les mains de la justice en prison ou pas.

    tout le reste est bla bla de juristes et de journalistes en mal de tribune.

    tous les senegalais denoncent la corruption et les detournements mais dés qu'on arrete un politique tout le monde crie à l'injustice.

    par ailleurs cette campagne de denigrement contre la justice est indigne surtout venant de ces avocats qui ont "colonisé " les organisations de la societé civile.

    ils sortent bec et ongles pour defendre les hommes celebres en empochant au passage les émoluments versés par leur client ou l'etat car ils sont souvent avocat et aussi membres des organisations de la "societé civile" .

    le l'argent du beurre, si possible la ferme et la fermiere ; le fermier n'a plus que ses yeux pour pleurer.





    -
    • Auteur

      Reply_author

      En Juillet, 2018 (14:02 PM)
      vous dites que k.s a mal géré.comment comprendre qu'une personne puisse détourné 1 milliard huit cent millions de francs cfa,clamé sur tous les toits et lui réclamé en réparation que la somme de 5 millions de francs;allez savoir! c'est vraiment dommage pour notre système judiciaire.salam.
    Auteur

    Faye72

    En Juillet, 2018 (00:08 AM)
    VOILÀ QUI EST BIEN DIT MAIS LE RIDICULE NE TUE PLUS DANS CE PAYS.

    HONTE À MACKY ET SES MACKILLONS
    Auteur

    Anonyme

    En Juillet, 2018 (02:07 AM)
    pourquoi certains nous casse les c... avec des arguties. La question qui se pose est simple : Khalifa a -t-il détourné ou non les deniers publics? Le reste ne nous regarde pas, des milliers de prisonniers pour des vols d'un oeuf sont entrain de croupir dans les prisons et n'ont meme pas d'avocat pour les défendre.Si Khalifa est libéré, ils doivent l’être également.Qui parle de ces pauvres?
    Auteur

    Anonyme

    En Juillet, 2018 (03:07 AM)
    La forme l'emportant sur le fond la procédure est nulle et non avenue, caduque. On doit libérer et classer sans suite ça c'est du droit. Maintenant tous coupables et responsables, l'état en 1er car a donné les sous. Ils étaient tous au courant et on a trompé les sénégalais et les contribuables. De plus on veut nous faire croire que l'on a fait du bien avec nos propres impôts. Lorsque l'on redistribue l'impôt il n'y a rien d'extraordinaire c'est normal. Si ils s'entendaient tjrs le contribuable n'aurait jamais su et c'est en cela qu'ils sont tous coupables et condamnables. Il y a erreur il faut libérer et s'assurer qu'à l'avenir ce genre de chose n'existe plus c'est faire grandir le Sénégal.
    • Auteur

      Reply_author

      En Juillet, 2018 (13:28 PM)
      il y a des milliers de prisonniers dont la détention est arbitraire du fait de la lenteur de l'examen de leurs dossiers il faut donc les libérer car la forme domine la forme. maintenant vous vous accrochez à un arrêt de la cour de justice de la cedeao donc vous reconnaissez qu'il n'est pas innocent ou victime d'une cabale politique.
    Auteur

    Anonyme

    En Juillet, 2018 (10:43 AM)
    Ce Monsieur n est pas un juriste .

    il n' a pas de diplôme et ou ?
    Auteur

    Anonyme

    En Juillet, 2018 (10:53 AM)
    DEMBA "BAZOFF " KANDJI :

    1 juge partisan

    1 magistrat corrompu

    Faire le procès de ce juge malhonnête et alcoolique est hyper aisé.

    Sur la forme :

    * Il est tout sauf serein

    * Il n'est pas lucide

    * Il est toujours excité

    * Il s'énerve pour un rien

    * Il confond droit et politique

    * Il parle mal

    * Il ment quand il parle

    * Il a honte de regarder Khalifa dans les yeux

    * Il a toujours le téléphone entre les mains

    * Il reçoit des ordres de Macky Sall

    Dans le fond :

    * Non présence de l'avocat , il s'en fout

    * Droits de Khalifa , il les piétine

    * Irrégularités du dossier , il s'en moque

    * Avocats de la défense , il les rabroue

    * Avocats de l'État , il les caresse

    * Agent Judiciaire , il l'adore

    * Partisans du maire , il les menace

    * Etat voyou dans le dossier , il l'impose

    * Partie Civile Ville de Dakar , il n'en veut pas

    * Arrêt CEDEAO , il déchire

    * Article 55 , il ne connait pas

    Demba ne dit pas le droit au nom du peuple qui le soigne à Paris à coût de milliers d'euros.

    Demba ne fait pas de la politique mais son bienfaiteur Macky le lui fait subir jusque dans ses os usés par l'alcool , quitte à mentir , encore mentir , toujours mentir.

    Mais que Demba BAZOFF sache que

    "Qui vivra verra très bientôt la liberté sans conditions du député maire

    Khalifa Ababacar Sall et sa candidature

    à la présidentielle de 2019 par la grâce de

    l'AGENDA DE DIEU "

    Auteur

    Politique

    En Juillet, 2018 (15:35 PM)
    tout le monde sait que c'est Macky qui maintient Khalifa Sall en prison.
    Auteur

    Anonyme

    En Juillet, 2018 (17:07 PM)
    tout le monde aussi sait qu'un juge doit être précis dans ses décisions..il devrait dire que khalifa doit être immédiatement libéré... ce flou artistique pousse à toute sorte d'interprétation... enfin quand une loi est au dessus des lois du pays , il y a problème.

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Top Banner
Top Banner
Banner 01
Top Banner
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email

Identifiez-vous

Don't have an account? Registration
OR