Dimanche 22 Septembre, 2019 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Justice

Ce qu’a dit Khalifa Sall aux enquêteurs

Single Post
Ce qu’a dit Khalifa Sall aux enquêteurs

Le maire de Dakar etles enquêteurs de la Division des investigations criminelles (DIC) se  sont livrés à un jeu de ping-pong dont Libération révèle les minutes en exclusivité.

Khalifa Sall n’a rien cédé face aux enquêteurs de la DIC qui ont aussi refusé de lâcher prise. Libération est en mesure de révéler que le maire de Dakar a totalement gardé le silence sur 22 questions des enquêteurs en ne donnant des réponses que sur 5 des 27 qui lui ont été posées. « Il ne voyait pas l’opportunité de répondre à de telles questions. Ce qu’il avait à dire, il l’a dit au doyen des juges lors de son interrogatoire», affirme un proche de la défense de l’édile de la capitale. Selon des sources autorisées, Khalifa Ababacar Sall a accepté de donner son identité aux enquêteurs avant de leur dire qu’il prenait conscience des faits relatifs au rapport numéro 12/2017 de l’Inspection générale d’Etat relatif à la vérification financière de la Ville de Dakar, Tome II : vérification financière et objet du soit transmis numéro 004/C du 6 février 2017.

Interrogé ensuite sur son cursus scolaire et universitaire, le maire de Dakar a fourni son parcours aux enquêteurs. C’est lorsque ces derniers lui ont demandé comment était voté le budget de la ville que Khalifa Sall s’est braqué : « Je suis venu répondre à la convocation d’une institution de la République (la Justice) sur une affaire qui, pour moi, ne relève pas de sa compétence. C’est pourquoi, je voudrais faire noter concernant cette affaire quelques considérations.(...)

L’objet de ma convocation relève d’une mission de vérification  administrative et financière de la ville de Dakar par l’Inspection générale d’État. Celle-ci dans ses conclusions a conduit monsieur le Président de la République à saisir Monsieur le Procureur de la République aux fins de l’ouverture d’une information judiciaire sur les conditions de création et de fonctionnement de la Caisse d’avance. A cet effet, je voudrais déclarer que la création de la Caisse d’avance depuis 1960 ne m’est pas imputable, que je n’en avais pas été l’auteur et n’ai pas eu aussi à déterminer les conditions de son fonctionnement. Cette Caisse qui fonctionne, selon des conditions dérogatoires à la réglementation en matière de gestion des crédits municipaux, relève de l’autorité du maire. La création et le fonctionnement de la Caisse relève d’une décision politique des plus hautes autorités de l’État notamment le Président de la République et les différents ministères du gouvernement qui sont concernés par la gestion de la ville.

Toutes ces autorités qui en ont déterminé les modes de fonctionnement savent à quoi les crédits alloués sont destinés. Ces dépenses, durant la période concernée, ont servi à des personnes physiques et morales bénéficiaires dont je me garderai, pour des questions de principe et d’éthique, de déflorer l’identité. Depuis 1960, cette Caisse fonctionne ainsi et il n’y a pas de documents d’archives de son fonctionnement  pour les gestions antérieures », a affirmé Khalifa Sall, droit dans ses bottes. Les enquêteurs prennent la balle au rebond et l’interpellent sur  les éléments contenus dans le rapport de l’IGE.

Le maire de Dakar : « Je voudrai affirmer que cette Caisse d’avance créée dans les mêmes conditions que celles qui existent à la Présidence de la Ré- publique, à la Primature et dans les institutions légitimes relève des mêmes modes opératoires. » Après ses déclarations, M. Sall refuse de répondre aux questions sur l’opportunité de la Caisse d’avance, les dépenses autorisées dans ce cadre, les justificatifs des dépenses, les déclarations de Mbaye Touré et Cie sur les fac- tures du GIE Tabaar, s’il était au courant de ces pratiques oui ou non... Les enquêteurs sont mêmes allés jusqu’à lui demander s’il était disposé à restituer les fonds du fait qu’ils n’ont pas servi à l’achat de denrées. Mais le maire gardera le silence même quand les policiers brandissent les faits pour lesquels il pourrait être poursuivi.

Ce n’est que lorsque ces derniers lui ont demandé s’il avait quelque chose à ajouter qu’il a livré sa dernière vérité : « Cette Caisse, de sa création et sous ses différents formes d’intervention, a toujours relevé de l’autorité du maire qui, en conformité des dispositions pertinentes des différents arrêtés adossés aux décisions prises pour sa création et sa revalidation par les Chefs d’État successifs, a, dans ses différentes interventions, servi aux objets pour lesquels elle a avait été créée. C’est-à-dire faire face aux diverses sollicitations des populations et des personnes morales ou physiques.

Et qu’à cet effet, aucun maire, de Blaise Diagne à maintenant, n’a accepté d’en déflorer les attributaires et bénéficiaires. Tout au plus, conformément aux dispositions de certains arrêtés antérieurs, seules les autorités politiques étaient des référents pour les redditions. Donc, je m’inscris dans cette tradition de ne pas déflorer les destinataires ou les bénéficiaires des interventions de la Caisse depuis mon arrivée à la tête de la mairie de la ville de  Dakar même si je les connais tous et toutes. Nous sommes toujours restés fidèles aux prescriptions réglementaires édictées par l’arrêté 00503/mvd/sm/daf du 31 janvier 2003 portant création de la Caisse d’avance, et dans le fonctionnement de la Caisse, nous n’avons jamais dérogé aux pratiques qui prévalent au niveau de la Ville de Dakar depuis la création de la caisse.

 

 


Article_similaires

21 Commentaires

  1. Auteur

    Anonyme

    En Avril, 2017 (07:04 AM)
    ke dieu protege le senegal
    • Auteur

      Reply_author

      En Avril, 2017 (08:37 AM)
      relachez le comme bocoum kanel émergent son complice mais puisque que c est un nedo ko badoum on le relache avec liberté provisoire.
    • Auteur

      Cleverman!

      En Avril, 2017 (09:18 AM)
      je salue vraiment cette posture de khalifa sall, qui apparemment sait à quoi s'en tenir par rapport aux lois et ce sans panique aucune apparemment! franchement, je pense que ce monsieur est très futé! sur ce point, j'avoue, même si je ne le soutiens pas politiquement, il a une longueur d'avance sur tous les politiques, voire politiciens actuels du pays (macky, niasse, tanor y compris). ceux qui pensaient l'avoir affaibli avec cette "affaire", se sont plutôt retrouvés avec une boule puante qu'il traine dans le monde entier. l'affaire a eu un tel écho que je suis surpris. pas plus tard qu'avant hier, un élu d'une petite ville bretonne française me disait, au cours d'un dîner, il parait que chez vous, on arrête un maire et le jette en prison sans même qu'il soit encore jugé et condamné; de surcroît celui de la capitale? où est le principe de libre administration, voire la présomption d'innocence? il me rajoute même, vous imaginez la justice française jeter hidalgo en prison à partir de simples accusations? j'étais tout penaud et ne savais pas quoi répondre, moi qui aimais tant mettre en avant notre système de décentralisation et de démocratie.
      macky, tant que tu garderas cet otage politique, tu pueras (au sens figuré) partout où tu iras en afrique comme dans le monde et tu vas nous (les sénégalais) longtemps foutre la honte. aujourd'hui, on regarde de plus en plus le sénégal comme un pays à régime dictatorial et cela me fend le coeur, moi qui étais pourtant si prompt à en vanter les qualités partout où j'allais.
      j'ai mal, le sénégal a mal et nous avons tous mal. de grâce, libérez khalifa sall qui ne constitue aucune menace (il ne va pas fuir et ne pas pas non plus créer de troubles dans ce pays) et que l'affaire suive normalement son cours jusqu'à jugement et différents appels. s'il est coupable, il sera condamné et s'il ne l'est pas tant mieux pour lui.
      franchement, sur ce coup, les "conseillers stratèges" de macky l'ont induit en grosse erreur et à mon avis l'ont mis dans une situation très inconfortable. si j'étais macky, j'aurais viré tous ceux qui m'ont mis sur cette très mauvaise voie, qui risque d'être périlleuse pour l'apr.
    • Auteur

      Reply_author

      En Avril, 2017 (12:01 PM)
      arrêter de nous souler avec les articles de ce journal pourri de libération. on sait tous que son propriétaire yaham mbaye l'utilise pour véhiculer ses mensonges afin de manipuler les sénégalais. j'ai arrêter de lire ce journal et je conseil aux lecteurs de faire autant s'ils veulent découvrir la vérité.
    • Auteur

      Reply_author

      En Avril, 2017 (12:31 PM)
      de toute façon il sera bientôt libéré. bientôt une bonne parti de l'apr intègre et juste risque de quitter macky pour soutenir khalifa. il y a de fortes chances qu'il devient le prochain président de la république. macky a créé les conditions de sa propre défaite.
  2. Auteur

    Anonyme

    En Avril, 2017 (07:35 AM)
    Rien n'est plus clair que ça, laissez le maire vaquer à ses occupations :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot: 
    Auteur

    Anonyme

    En Avril, 2017 (07:46 AM)
    Cheikh Mbacké GUISSE-Libération

    cela se voit que c'est des paroles de khalifa que tu as repris, voilà du bon français et non les brouillons que tu nous servais.
    Auteur

    Anonyme

    En Avril, 2017 (07:48 AM)
    Laissez Khalifa On n'a rien a lui reproché si ce n'est qu'il fait peur
    Auteur

    Anonyme

    En Avril, 2017 (07:59 AM)
    Mais donne les noms !!!!! Ne te sacrifie pas pour les autres et que l'on arrêté ces receleurs, le maire est un vrai dindon de cette immense escroquerie

    Mensonges, tromperies ,abus de confiance,escroqueries voilà comment fonctionne le Sénégal !!

    Les colons ont donné une administration à ce pays et les blacks s'en servent pour piller les deniers publics

    C'est la peine de mort qu'il faut donner à ces pillards
    • Auteur

      Reply_author

      En Avril, 2017 (10:39 AM)
      on ne lui demande pas les noms des bénéficiare, c'est de la diversion tout simplement.
      la destination de l'argent n'a aucune importance, c'est l'origine de l'argent qui est illicite.
      un maire ne distribue par l'argent, c'est la mairie qui le fait.
      quand on veut faire croire que cette caisse est un fond politique, on en cherche pas factures, e,core moi en créer des fausses.
      les fond politiques on ne les justifie pas, alors dés lors qu'on est dans une logique de trouver des factures pour justifier des dépenses, on sait pertinemment que cette caisse n'a rien d'un fond politique.

      jouer pmu, gagner 100 millions, yoobou si nite gni à la macque wala construire si ay mosquée wala loula nééx meunoul tax ba jouer pmu dagane.
      si vous volez de l'argent pour aider les gens, on vous dira bravo pour votre altruisme, mais n’empêche qu'on vous enfermera pour vol.
      la défense ne doit se baser que sur le fond du dossier à savoir s'il ya eu ou pas de fausses factures pour un montant de 1,8 milliards
    Auteur

    Anonyme

    En Avril, 2017 (08:19 AM)
    Quand on reçoit 1 000 000/jour pendant plus de 6ans on doit être préparé à répondre à la question qu'à tu fais de cet argent
    Auteur

    Liberation

    En Avril, 2017 (08:24 AM)
    Ce torchon n'a pas d'autre info que l'affaire Khalifa Sall? Ces gens nous emmerdent way! les senegalais ne sont pas betes. Ils ont Tout compris!!!  :taala_sylla: 
    Auteur

    Mane La Fée

    En Avril, 2017 (08:29 AM)
    Des fonds politiques dans une mairie avec de fausses factures ?
    • Auteur

      Reply_author

      En Avril, 2017 (08:52 AM)
      mon cher au trésor public pour des raisons de traçabilité il faut un document administratif pour garder un historique. et ceci est une décision de l'etat sénégalais.
    Auteur

    Anonyme

    En Avril, 2017 (08:33 AM)
    Il a volé l'argent, basta! Et c'était tellement bon de se goinfrer ainsi qu'il a commencé à lorgner sur une caisse plus grassement alimentée et sans obligation de justificatifs: la caisse noire du Président. Macky qui aime le confit de milliards - de meme que madame, les freres et le gros bébé- s'est senti menacé, d'où les problèmes du maire
    • Auteur

      Reply_author

      En Avril, 2017 (08:57 AM)
      celui qui a fait une déclaration de patrimoine en 2009 sans que la loi ne lui oblige et qui la refait en 2014 n'a pas besoin de voler.
    Auteur

    Anonyme

    En Avril, 2017 (08:44 AM)
    Khalifa a reconnu ses erreurs et fautes de gestion dans sons argumentaire en soutenant qu'il s'est basé sur la pratique et la tradition d'utilisation de la caisse d'avance .Il se trompe d'époque .

    Plus grave il refuse de se prononcer sur les fausses factures et le GIE TABAR.

    Il mérite la prison.
    • Auteur

      Reply_author

      En Avril, 2017 (08:56 AM)
      toi tu connais pas la lois au sénégal la coutume et la jurisprudence sont sources de droits. et sur les fausses factures elles ont été fait par les fonctionnaires de la mairie qui ont toujours fait ainsi parce que c'est un dispositif que l'etat a mis en place pour avoir une traçabilité au niveau du trésor.
    • Auteur

      Reply_author

      En Avril, 2017 (11:31 AM)
      aucun dispositif ne se base sur une action illégale pour légitimer un acte.
      la production de fausses factures est illégale et délictuelle, donc en aucun cas elle ne peut légitimer un acte de gestion.
      la jurisprudence se base sur une décision de justice, alors cite moi une seule décision de justice au sénégal qui a légitimer l'utilisation de fausses factures?
      si il ne s'agissait que de coutûme, pourquoi le maire de dakar a déguerpi les marchands ambulants de ponty alors qu'ils étaient installé là depuis plus d'une décennie? mon chér quand c'est illégal on coupe court, péréniser un vol c'est un vol
    Auteur

    Anonyme

    En Avril, 2017 (09:04 AM)
    Merde
    Auteur

    Anonyme

    En Avril, 2017 (10:04 AM)
    qu il nous l argent uun vraie croyant dois ce justifier au lieu de parler des principes que je ne sais quoi ce poule mouillé ne peut pas etres président le pouvoir est fait pour les dures
    Auteur

    Khalifa

    En Avril, 2017 (10:32 AM)
    Arretez svp arretez,



    Vous voulez vous faire le défenseur du diable ou tentez d'insulter notre intelligence mais ça ne passe pas.

    Khalifa prenez l'argent que lui remettez Mbaye touré et ne se souciez guerre des documents produits pour justifier les décaissements. Cependant comme le disez l'autre l'enfer est pavé de bonnes intentions la loi est dure mais elle doit s'appliquer à tous . Quand un ancien député , ministre et conseiller de je ne sais quoi encore appose sa signature sur un document administratif (PV de reception, liquidation des factures fournisseurs) il doit en mesurer les conséquences. les gens qui parlent ignorent que sur toute a procédure les visa de KHALIFA donne de ces documents la force probante.

    Un fonctionnaire d'un niveau du DAF et des autres savaient trés bien en apposant leur signature que les quantités déclarées n'ont jamais fait l'objet de réception.

    Alors s'il vous plait ne nous insultez pas;

    Combien sont-ils aujourd'hui en prison qui tous disent qu'ils sont innoncent?

    Comment pouvez vous expliquez un fonctionnaire d'une collectivité locale qui n'a meme pas le BFEM se retrouve avec une 4X4 touareg, deux maison de belle costumes alors qu'il n'a meme pas un salaire de 100 000 fcfa par mois alors ceux là qui sont d'un niveau de BAC+4,+5 + 6 dans la ville de Dakar ont à peine 200000fcfa qui des autres.

    un DAF qui se retrouve à raquetier tous les fournisseurs à couvrir les vols détournements de deniers des maires (tous autant qu'ils sont) et s'en mettre plein les poches par complicité et vous osez nous parler de politique quand ce dernier reconnait (l'aveu est la mère des preuves) que toutes ces factures tout ce montage est basé sur du faux pour uniquement sortir l'argent de la caisse d'avance et se le remettre entre les mains de khalifa.

    Et vous voulez que la justice reste muette et que la loi ne s'applique pas à ces gens là.



    Me disait un de mes prof à Bordeaux "on ne peut pas se prévaloir de sa propre turpitude"

    Auteur

    Au Suivant

    En Avril, 2017 (10:51 AM)
    le nettoyage du printemps doit continuer , le dossier est clos , dix ans ferme et direction Tamba.voleur ,sathié

     :thumbsdown: 
    Auteur

    Anonyme

    En Avril, 2017 (10:59 AM)
    le problème, est que cette caisse d'avances ne donne pas de l'argent, mais du RIZ ET DU MIL.

    Cette caisse n'a pas vocation de donner de l'argent, mais du RIZ ET DU MIL.



    Tu ne peux pas donner de nom parce qu'il n'en existe pas du fait que de fausses factures ont été confectionnées pour justifier l'utilisation de ces fonds.
    Auteur

    Anonyme

    En Avril, 2017 (12:25 PM)
    QU'ATTEND IL POUR DONNER LES NOMS DES BENEFICIARES?

    IL SAIT SIMPLEMENT QU'IL MENT. KHALIFA EST UN VOLEUR,TOUT LE RESTE C'EST DU BLABLA, DE LA POLITIQUE POLITICIENNE.
    Auteur

    Billy Boy

    En Avril, 2017 (14:26 PM)
    Ce texte n'est pas très logique, il y a eu censures ou déformation.



    Je n'y crois pas trop. Laissez khalifa et Bamba Fall retrouver tranquillement leur foyer.



    C'est un scandale de devoir envoyer les gens systèmatiquement à reubeuss.



    Elle est où cette putain de présomption d'innocence ?



    La mise en examen existe ?



    Auteur

    Guilé De Ndangalma

    En Avril, 2017 (15:08 PM)
    Tout le monde sait que ce que Macky fait c'est de l'acharnement sur un adversaire politique: il met le coude sur des dossiers et active ceux de ses adversaires politiques les plus virulents. Mais, reconnaissant également que la ligne défense de Khalifa Sall ne peut pas le protéger. Non seulement elle est de type réactionnaire (on continue à faire dans l'entretiende d'une clientèle politique en utilisant des fonds publics), mais également cette histoire de fausse facture avec un GIE quasi-fictif l'enfonce légalement. Ecoutez, celui qui redressera le Senegal et ses institutions c'est quelqu'un qui ne sera pas issue de la scène politique traditionnelle, car ils sont tous pareils. Donc, NETTOYER D'ABORD (même par un coup d'Etat militaire ou d'un soulevement populaire) AVANT DE RECONSTRUIRE.
    Auteur

    Anonyme

    En Avril, 2017 (15:11 PM)
    rien qu à travers la pertinence la clairvoyance de ces propos KhAF N a pris aucun centime .le pouvoir a tjr voulu l éliminer politiquement vu le travail bien fait qu il avait commencé à faire .ET CEUX depuis la diminution de son budget de fonctionnement ;nous prviant ainsi de l embelissement y compris le projet de pavage les aides lors de grandes fêtes religieuse mais également bon nombre de jeunes officiant au niveau des maries sur tte l étendu du sénégal ont dûes remercier.ce qui explique la jalousie du pouvoir à l endroit de notre KHAF.mais lissi kanam rawoul beut
    Auteur

    Louga

    En Avril, 2017 (16:55 PM)
    khalifa na sathie ga nak ballile thiowly mais t es un voleur accepte que tu as vole comme tant d'autres il ne faut pas dire des choses qui existe pas tu es un voleur
    • Auteur

      Anonyme

      En Avril, 2017 (18:04 PM)
      c macky qui a vole 8 milliard. il ira en prison lui sa femme son frere son fils et tous ses ministres.
    Auteur

    Anonyme

    En Avril, 2017 (19:29 PM)
    ces arguments de khalifa, ne peuvent en aucun cas ,prosperer en justice:sortir des arguments politiques qui releverait d' un consensus non écrit de hauts responsables de l'Etat et qui aurait été perpetué dans le temps, pour remettre en cause des lois et reglements qui sont les seules bases de jugement auxquelles,le magistrat est tenu de se référer,c'est aller droit dans le mur,ses avocats gagneraient à explorer d'autres voies, celles là est sans issues à moins qu'on veille amuser la galerie.

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Top Banner
Top Banner
Banner 01
Top Banner

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email

Identifiez-vous

Don't have an account? Registration
OR