Dimanche 25 Février, 2024 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Justice

Mieux comprendre l’affaire Jammeh et les RG sénégalais

Single Post
affaire Jammeh

Ce que tout le monde sait

Activiste connu pour son franc-parler, Saul Ndow était recherché par Yahya Jammeh, mort ou en vie. C’est ainsi qu’il quitta son pays, la Gambie pour se réfugier au Sénégal. C’est ainsi que Saul Ndow et Ma Awa Cham se sont réfugiés au Sénégal, plus précisément à Dakar. Accusés de vouloir fomenter un coup d’Etat contre Jammeh, ce dernier fera tout son possible pour les tuer. C’est ainsi que leur chemin croise celui de Swandi Camara, qui était un ancien rebelle au Liberia, puis agent de Jammeh, et Bubacar Jarju. Ils les ont rassurés de vouloir travailler avec eux dans le but de les aider pour le coup d’état. Après plusieurs rencontres, ils ont décidé d’aller en Casamance pour se rapprocher de la Gambie.

Il ne faut pas négliger la présence d’un ressortissant sénégalais qui travaillait pour Jammeh. Une fois sur place, ils seront arrêtés sur le sol sénégalais par Solo Bojang et ses hommes, et il faut noter que Suwandi et Bubacar ont déserté la scène durant l’arrestation. A la frontière du coté de la Casamance, il y avait Bojang, Badjie, Rambo, Jatta et Nyabbally et du côté de la Gambie, plus précisément à Ndemban, il y avait Manga, Sambou et Sanneh. Durant l’interrogatoire, ils ont eu peur et ont voulu épargner leur vie, donc ils ont juste dit qu’ils ne savaient pas pourquoi ils voulaient faire un coup d’état. Ils seront transportés à Kanilai, plus précisément dans la ferme familiale de Jammeh, qui était connue aussi pour être le lieu d’exécution. Ils y seront exécutés.

 

Ce que tout le monde ne sait pas

Jammeh était animé d’un sentiment de choc et de trahison après le coup d’état avorte du 21 mars. Le 30 mars, le président Wade condamne cette tentative de coup d’état et dira même en Conseil des ministres que "le Sénégal ne sera jamais un sanctuaire pour les putschistes". Jammeh accusait Wade d’aider les putschistes pour un coup d’état dans son pays, ce dernier réfute cela. Quand le ministre gambien des affaires étrangères, Bajo s’est rendu à Dakar le 29 avril, il a rencontré le président Wade pour que les autorités sénégalaises appréhendent et extradent Cham, qui aussi était derrière le coup d’état avorté ou au minimum, autoriser les autorités gambiennes à l’interroger sur le territoire sénégalais.

Les Gambiens ont affirmé que Cham était en Casamance et que les autorités des deux pays savaient exactement où il se cachait. Cham avait même donné une interview à une radio sénégalaise et cette interview a été diffusée.

Position du Sénégal

Le président Wade a manifesté un refus suite à cette demande de l’ambassadeur. Il demande l’intervention des Etats-Unis auprès de Jammeh regardant sa bonne volonté. Il assure que les autorités compétentes au Sénégal ont recherché l’ancien chef gambien de la défense, Ndure Cham, sans succès. Il a même dit qu’apparemment un marabout sénégalais aurait rendu Cham invisible. Wade a plutôt recommandé une enquête internationale pour déterminer s’il y avait le soutien du Sénégal ou non pour le coup d’état avorté.

Wade dira que c’est vrai que l’ambassadeur sénégalais à Banjul avait eu à rencontrer un des putschistes, mais que cela ne prouve pas la complicité sénégalaise. Sachant que cette phrase ne tenait pas trop debout, il a suggéré que la police gambienne vienne au Sénégal en civil pour essayer d’identifier les éventuels comploteurs, mais que si ces derniers sont retrouvés, ils ne seront pas donnés aux Gambiens, mais plutôt expulsés du Sénégal dans un autre pays.

Position de la Gambie

Pourquoi la Gambie est si sûre que le Sénégal a la main dans ce coup d’état manqué ? Les autorités gambiennes avaient arrêté à l’aéroport de Banjul un agent de service de renseignements sénégalais dont le nom ne sera pas divulgué pour des raisons de sécurité. Il possédait plusieurs fausses cartes d’identité. Il dit qu’il était en Gambie pour rencontrer la fille de Salif Sadio, mais les enquêteurs n’ont pas été convaincus par cela.

Il y a aussi eu la rencontre de Jasseh avec l’ambassadeur du Sénégal pour discuter divers sujets. Jasseh a indiqué qu’il a été appelé au téléphone par un Sénégalais qui s’est présenté comme un agent de service de renseignements général. L’ambassadeur lui dira que l’agent voulait remettre de l’argent à Cham et quand Jasseh demandera la raison, il lui dira que c’est pour les officiers gambiens pour ne pas être autorisés à servir dans le gouvernement post-coup.

Un ancien combattant de la police gambienne, Camara, a dit que Cham lui avait dit que les Sénégalais soutenaient le coup d’Etat. Il lui a dit que les troupes sénégalaises dans la région de Kaolack passeraient par Farafenni et les soutiendraient si nécessaire, tandis que les troupes sénégalaises en Casamance s’occuperont de la ville natale de Jammeh, Kanilai, en cas de besoin.

 

« Ce qui me fait peur ce n'est pas la méchanceté des méchants, mais le silence des justes » Ghandi



10 Commentaires

  1. Auteur

    En Juillet, 2019 (23:54 PM)
    Un article bidon ecrit pour brouiller beaucoup beaucoup de piste. D'abord on essaie de balayer que le Rs senegalais a vendu à la mort deux hommes contre 150millions. Le tout pour legitimer l'assassinat des gars qui seraient des putchistes. Ensuite l'auteur nous dit que le senegal n'a jamais participè à ces tentatives de coup d'Etat. Seulement ç'aurait etè tres etonant que de lire le contraire, un aveux simple.

    Meditons
  2. Auteur

    En Juillet, 2019 (00:40 AM)
    C'est ridicule. Vous ne savez absolument rien du renseignement. Vraiment rien du tout au renseignement.
    {comment_ads}
    Auteur

    Patriote

    En Juillet, 2019 (00:56 AM)
    Il faut interroger EMEU SENE qui est un agent et "neveu de Yayah Jammeh. Il a le devoir d'expliquer pourquoi Jammeh lui a offert " gratuitement " deux voitures . Emeu Sene doit aussi avoir la grandeur de retourner ces voitures qui appartiennent au peuple gambien. le peuple gambien et l'admiistration gambienne a besoin de ses voitures qui leur appartient et leur revient de droit.

    Dans un autre pays Emeu Sene ne sera jamais Roi des arenes et tous les promoteurs l'auraient boycotte. C'est seulement qu'au senegal que le Roi des arenes est un ami fidele de l'ennemi numero 1 de l'etat senegalais.

    Il faut que nos hommes populaires apprennent a rester REPUBLICAIN et PATRIOTE car ils sont souvent des references et des symboles.
    {comment_ads}
    Auteur

    Xnox

    En Juillet, 2019 (01:41 AM)
    Seneweb est-ce que vous vous relisez ? Cet article est incompréhensible.
    {comment_ads}
    Auteur

    Bob

    En Juillet, 2019 (03:30 AM)
    C'est ce que vous appelez du journalisme d'investigation ??????????? MDR



    Non sérieux Me WADE ne soutiendrai jamais un putsch militaire et encore moins un coup d'Etat. Rien que pour ça vous n'auriez pas dû publier ce torchon ....................



    Auteur

    En Juillet, 2019 (07:38 AM)
    c'est trop bidon incompréhensible;
    {comment_ads}
    Auteur

    Rouss Na Lolou

    En Juillet, 2019 (08:51 AM)
    Quelle nullité d'article! Quelle nullité d'article! Quelle nullité d'article! Quelle nullité d'article!

    Quelle nullité d'article!Quelle nullité d'article! Quelle nullité d'article! Quelle nullité d'article!
    {comment_ads}
    Auteur

    En Juillet, 2019 (09:09 AM)
    Je n'ai rien compris!
    {comment_ads}
    Auteur

    Senegal

    En Juillet, 2019 (11:31 AM)
    Article bête ! Mahawa Cham était un homme paisible qui vivait tranquillement à Dakar. Il ne se cachait pas. Saul Ndow ne résidait pas de façon permanente au Sénégal.

    Auteur

    En Juillet, 2019 (12:01 PM)
    Si je comprends bien il y a eu bel et bien la main mise du Sénégal sur la tentative de coup d'état en Gambie selon cet article bâclé
    {comment_ads}

Participer à la Discussion

  • Nous vous prions d'etre courtois.
  • N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
  • N'envoyez pas de message inutile.
  • Pas de messages répétitifs, ou de hors sujéts.
  • Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée, sexuel ou en violation avec la loi. Ces messages seront supprimés.
  • Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire gratuit.
  • Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
Auteur: Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire...

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email