Vendredi 02 Décembre, 2022 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Justice

Procès de Karim Xrum Xax : Les minutes de l'audience

Single Post
Procès de Karim Xrum Xax : Les minutes de l'audience
L'activiste Abdou Karim Guèye a été condamné à 3 mois ferme pour provocation à un attroupement armé et outrage à agent. Seneweb vous fait revivre le procès.

Placé sous mandat de dépôt depuis le 11 mai, l'activiste Karim Xrum Xax a été jugé, ce mercredi 13 mai, devant le tribunal des flagrants délits de Dakar et condamné à 3 mois ferme. Attrait pour provocation à un attroupement armé et outragé à agent, le prévenu Abdou Karim Guèye a reconnu sans ambages les faits qui lui sont reprochés.

Cependant, face au président de ladite juridiction, il dira : "je n'ai pas demandé à ce qu'on incendie les commissariats ou brigades. Je reconnais avoir commis une erreur car j'étais en colère. Mais ce n'était pas dans mes intentions. Je voulais pousser l'État à rouvrir les mosquées car dans certaines localités, les fidèles avaient commencé à aller prier dans les lieux de culte".

Toujours à l'endroit du juge, l'activiste qui souffre d'une maladie depuis quelques temps, a lancé : "ce n'est pas une doléance mais une exigence".

Le parquet à Karim : "Vous n'êtes ni imam, ni Bilal et aviez-vous entendu les imams parler du rap"

À ces mots, le substitut du procureur lui a rétorqué : "Vous n'êtes ni imam ni Bilal pour quel titre vous vous engagez pour faire ces sorties ?". Avant de lui faire remarquer : "Avez-vous entendu les imams parler du rap ?".

Arguant que Karim Xrum Xax est un habitué des faits, le parquet a requis 3 mois de prison à son encontre. "La personne que j'ai entendu parler dans la vidéo n'est pas la même que celle qui est là. Il est habitué à ces types de frasques", dit-il.

Le maître des poursuites d'exposer. "Ce n'était pas la colère qui peut justifier votre acte. Vos propos ont sapé la dignité de ces autorités. Les accuser de francs-maçons, c'est outrageant et sape leur moral. Il y a une véritable invite à la violence et il ne se limite pas là car vous demander aux gens de s'armer".

La défense : "Même s'il est un athée, il a le droit de critiquer la fermeture des mosquées"

Pour les avocats de la défense, le fait d'emprisonner l'activiste n'est pas la solution. "Le prévenu regrette son geste. Donc, nous ne cherchons pas à justifier les propos de notre client. Même s'il est un athée, il a le droit de critiquer la fermeture des mosquées. Nous sollicitons une peine assortie de sursis et une demande de liberté provisoire compte tenu de son état de santé", ont plaidé Me Khoureychi Ba et Cie.

Au finish, le tribunal a suivi le réquisitoire du parquet en condamnant le prévenu à 3 mois de prison.

Pour rappel, Abdou Karim Guèye avait publié une vidéo de 7 minutes 12 secondes, vendredi dernier après la convocation de l'Imam de la mosquée de Léona Niassène dans laquelle, il n'a pas été tendre avec le commissaire de police et Cie.

"J'ai très mal pour ce qui se passe actuellement au Sénégal. Je ne comprends plus mon pays. J'appelle tous les musulmans à sortir vendredi prochain pour aller prier par force tout en respectant les mesures barrières contre la maladie à coronavirus", avait-il lancé.


0 Commentaires

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email