Jeudi 27 Janvier, 2022 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Multimedia

[ Video] La Turquie confisque le plus grand journal d'opposition

Single Post
Journal en turquie
Un tribunal d'Istanbul a ordonné vendredi le placement sous tutelle judiciaire du grand quotidien Zaman, farouche adversaire du président islamo-conservateur Recep Tayyip Erdogan, a rapporté l'agence de presse progouvernementale Anatolie. Le groupe Zaman, qui possède aussi l'agence de presse Cihan, est réputé proche de l'imam Fethullah Gülen, devenu l'ennemi numéro 1 de M. Erdogan depuis un retentissant scandale de corruption qui a éclaboussé le plus haut sommet de l'Etat fin 2013. Les raisons de cette mise sous tutelle, qui doit se traduire par la nomination de nouveaux administrateurs à la tête du groupe, n'ont pas été immédiatement précisées par Anatolie. 

 Les journalistes en colère Des dizaines de journalistes et de salariés se sont rassemblés devant le quartier général stambouliote du groupe Zaman en brandissant des pancartes en faveur de la liberté de la presse, selon des images diffusées en direct sur le site internet du groupe de presse. Le chef de l'Etat accuse M. Gülen, 74 ans, d'être à l'origine des accusations de corruption qui l'ont visé il y a deux ans et d'avoir mis en place un "Etat parallèle" destiné à le renverser, ce que les "gülenistes" nient. 

 La "purge" d'Erdogan Depuis ce scandale, les autorités turques ont multiplié les purges, notamment dans la police et le monde judiciaire, et les poursuites judiciaires contre les proches de la nébuleuse Gülen et ses intérêts financiers. Au total, quelque 1.800 personnes soupçonnées d'appartenir aux réseaux gülenistes ont été arrêtées depuis, selon les médias proches du gouvernement. 

 Liberté de la presse bafouée L'annonce de la saisie de Zaman intervient alors que les détracteurs de M. Erdogan dénoncent ses pressions croissantes sur la presse d'opposition. Deux journalistes du quotidien d'opposition Cumhuriyet, Can Dündar et Erdem Gül, doivent être jugés à la fin du mois pour avoir fait état de livraisons d'armes d'Ankara à des rebelles islamistes en Syrie. Incarcérés pendant trois mois, il ont été libérés il y a une semaine mais risquent la prison à vie.

affaire_de_malade

0 Commentaires

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email