Jeudi 09 Juillet, 2020 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33

People

[ AUDIO ] Portrait: Qui est Yayah Jammeh ?

Single Post
[ AUDIO ] Portrait: Qui est Yayah Jammeh ?
[ AUDIO ] Portrait: Qui est Yayah Jammeh ?

liiiiiiiaffaire_de_malade

13 Commentaires

  1. Auteur

    Gambian

    En Août, 2012 (12:54 PM)
    SENEGAL SHOULD NOW WORK WITH GAMBIAN GROUPS TO GET OUT ASAP. THIS GAY IS MAD AND A DANGER TO ALL
  2. Auteur

    Waxaaatiiikooo

    En Août, 2012 (13:01 PM)
    SON EXCELLENCE DOCTEUR PROFESSEUR COLONEL YAYAH AMADOU JANKO JANKI JAMMEH...

    CEEY L AFRICIAN MO BEUGUE TITRE...

    RIEN QUE DES FOUS QUI NOUS DIRIGENT
    • Auteur

      Ha

      En Août, 2012 (13:08 PM)
      @wakhaaaticoo m'a tuer (tuer avec er lollllllllllllll)professeur docteur colonel commandant président elhaj yahya jamey
    • Auteur

      Kanilai

      En Août, 2012 (15:06 PM)
      tu as oublier voila son vrai titre et gare a celui qui ne prononce pas tous les titres dans les ceremonies officielles: his excellency, professor, doctor, sheick, nassuridin, alhadji, james, jamus, junkung, yayaah jammeh, president of the republic of the gambia and commander in cheif of the armed forces.......
      demandez a un gambien et il ou elle va le confirmer.
      waaaw!
    Auteur

    Le Vrai Visage De Yaya Jammeh

    En Août, 2012 (13:22 PM)
    Lieutenant de l'armée, il accède au pouvoir à la faveur d’un coup d’État le 22 juillet 1994, qui renverse Dawda Jawara qui dirigeait le pays depuis l'indépendance. Jammeh prend alors la tête d'un Conseil dirigeant provisoire des Forces armées qui est dissout le 28 septembre 1996. À cette date, il prend brièvement le titre de chef de l'État.

    Élections



    Il fonde alors l'Alliance patriotique pour la réorientation et la construction qui est, depuis lors, le parti dirigeant de la Gambie. Élu une première fois dans un scrutin douteux le 29 septembre 1996, il est réélu dès le premier tour de l’élection présidentielle du 18 octobre 2001 avec près de 53 % des suffrages.



    Il obtient sans difficulté un troisième mandat, le 22 septembre 2006 avec 67,33 % des voix contre 26,6 % à son principal opposant, l'avocat défenseur des droits de l'homme Ousainou Darboe. Selon la CEDEAO, le vote a été juste, mais les moyens de la campagne électorale inégaux.[réf. nécessaire]



    Il est encore réélu pour un quatrième mandat de cinq ans le 24 novembre 2011 en obtenant 71,5 % des voix, de nouveau devant Ousainou Darboe qui doit se contenter de 17,4 %, Hamat Bah, le troisième candidat réunissant quant à lui un peu plus de 11 %1.

    Critiques

    Restrictions à la liberté de la presse



    En 2002, le premier journal francophone de Gambie (L'écho du baobab) voit le jour. Mais, un seul exemplaire sort des presses et plusieurs des journalistes sont emprisonnés par la police secrète gambienne (appelée la NIA), qui enferme également un journaliste congolais dans un cachot pendant deux semaines. Le rédacteur en chef, un Européen, est expulsé du pays et le journal est censuré.



    Jammeh est classé comme un prédateur de la liberté de la presse par l'organisation Reporters sans frontières, depuis la promulgation de deux lois restreignant en 2004 et 2005, cette liberté, ainsi que depuis l'assassinat (non élucidé) du journaliste Deyda Hydara, un opposant à Jammeh, en décembre 2004. :down:  :down:  :down:  :down:  :down:  :down:  :down:  :down: 
    Auteur

    Abi

    En Août, 2012 (13:22 PM)
    yaya mom ray kat to nit la

    Auteur

    Le Visage De Aya Jammeh

    En Août, 2012 (13:25 PM)
    Lieutenant de l'armée, il accède au pouvoir à la faveur d’un coup d’État le 22 juillet 1994, qui renverse Dawda Jawara qui dirigeait le pays depuis l'indépendance. Jammeh prend alors la tête d'un Conseil dirigeant provisoire des Forces armées qui est dissout le 28 septembre 1996. À cette date, il prend brièvement le titre de chef de l'État.

    Élections



    Il fonde alors l'Alliance patriotique pour la réorientation et la construction qui est, depuis lors, le parti dirigeant de la Gambie. Élu une première fois dans un scrutin douteux le 29 septembre 1996, il est réélu dès le premier tour de l’élection présidentielle du 18 octobre 2001 avec près de 53 % des suffrages.



    Il obtient sans difficulté un troisième mandat, le 22 septembre 2006 avec 67,33 % des voix contre 26,6 % à son principal opposant, l'avocat défenseur des droits de l'homme Ousainou Darboe. Selon la CEDEAO, le vote a été juste, mais les moyens de la campagne électorale inégaux.[réf. nécessaire]



    Il est encore réélu pour un quatrième mandat de cinq ans le 24 novembre 2011 en obtenant 71,5 % des voix, de nouveau devant Ousainou Darboe qui doit se contenter de 17,4 %, Hamat Bah, le troisième candidat réunissant quant à lui un peu plus de 11 %1.

    Critiques

    Restrictions à la liberté de la presse



    En 2002, le premier journal francophone de Gambie (L'écho du baobab) voit le jour. Mais, un seul exemplaire sort des presses et plusieurs des journalistes sont emprisonnés par la police secrète gambienne (appelée la NIA), qui enferme également un journaliste congolais dans un cachot pendant deux semaines. Le rédacteur en chef, un Européen, est expulsé du pays et le journal est censuré.



    Jammeh est classé comme un prédateur de la liberté de la presse par l'organisation Reporters sans frontières, depuis la promulgation de deux lois restreignant en 2004 et 2005, cette liberté, ainsi que depuis l'assassinat (non élucidé) du journaliste Deyda Hydara, un opposant à Jammeh, en décembre 2004.  <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/khelou.gif" alt=":khelou:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/khelou.gif" alt=":khelou:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/khelou.gif" alt=":khelou:">  
    Auteur

    Waxatikooo

    En Août, 2012 (13:41 PM)
    REPUGNANT BAYIIL TOUXOUM YAMBA DJIIII....BAAX NA DAAL...LINGEEY WAAX AMOUL BOPP AMOUL GUEENE..

    Auteur

    Farida

    En Août, 2012 (13:57 PM)
     :hun:  :hun:  :hun:  :hun:  :down:  :down:  :down:  :down:  :tala-sylla:  :tala-sylla:  :tala-sylla:  :tala-sylla:  :sad:  :sad:  :sad:  :sad: 
    Auteur

    Le Suivant

    En Août, 2012 (17:11 PM)
    @ Stevebiko44, merci bien. Si la jeunesse africaine pouvait penser comme vous mais ndeysane.....
    Auteur

    Yayyya

    En Août, 2012 (23:46 PM)
    Yaya Jameh doit retreter sinon il va voir plus que ce que khaddafi avait vu
    Auteur

    Magatte Ibrahim Gaye

    En Août, 2012 (03:51 AM)
    Il a certes duré, mais dans l'ensemble le President Jammeh fait du bon job. Dans l'instant ou mes modestes recommandations d'etudiant datées en 1994 ont été sagement reçues et appliquées. Sa lettre recommandée de félicitations qu'il m'a adresser l'atteste.Salam
    Auteur

    Outsider#1

    En Août, 2012 (05:21 AM)
    N'importe quoi bayyilén fenn Yaya Jammeh s'occupe bien de son peuple ne soyez pas comme ces blancs qui, dès qu'un président africain s'éloigne de leurs modèles de gouvernance, il le diabolisent et le traitent de dictateur. Les dictateurs, ce sont les lèche-culs de la France et des pays occidentaux Yaya n'est le soukk d'aucun président blanc. Je ne suis pas d'accord contre cette campagne de diabolisation  :dedet:  :dedet:  :dedet:  :dedet: 

    Auteur

    Cours De Coran En 3 Leçons

    En Août, 2012 (07:07 AM)
    abba ndir vous forme à lire le coran à distance en 3 leçons seulement par skpye abba.ndir adresse dakar ngor almadie partout au monde contactez urgences coran plus de soucis pour vous et vos enfants
    Auteur

    Maxou

    En Août, 2012 (17:17 PM)
    Et si vous faisiez un tour en Gambie d'abord avant de juger. Certes Jammeh est ferme envers son peuple, mais je pense que quelques fois il nous faut des leaders un peu cinglé pour que les gens comprennent la vie. Jammeh a fait un coup d'Etat, tout le monde le sait, mais savez vous depuis combien de temps Diawara est resté au pouvoir.. savez vous ce qu'il a fait dans le pays... et bien rien.. yaya a fait deux fous plus en un laps de temps que ce que Diawara a fait tout son temps...parlons un peu de notre pays le sénégal.. il y a des choses à régler devant nos portes, alors réglons les d'abord et ensuite on s'occupera d'autre chose.. wassalam

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email