Dimanche 13 Octobre, 2019 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
People

Université virtuelle du Sénégal : 3,5 milliards de FCfa pour la mise en place de la plateforme technologique

Single Post
Université virtuelle du Sénégal : 3,5 milliards de FCfa pour la mise en place de la plateforme technologique

Le ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, le Pr Mary Teuw Niane, a présidé, hier, la première session du comité de pilotage du Projet d’appui à l’Université virtuelle du Sénégal (Pauvs). D’un montant de 3,5 milliards de FCfa, sur financement de la Banque africaine de développement, il contribuera à promouvoir l’accès à l’enseignement supérieur. 


Le Sénégal a reçu un prêt de la Banque africaine de développement (Bad) pour la mise en place du Projet d’appui à l’Université virtuelle du Sénégal (Pauvs). Estimée à 3,5 milliards de FCfa (dont une contribution du Sénégal à hauteur de 800 millions de FCfa), l’enveloppe servira à promouvoir l’accès équitable des jeunes bacheliers du Sénégal à une formation supérieure favorable à leur insertion professionnelle. Le projet, d’une durée de trois ans, permettra, selon sa coordonnatrice, Aïssatou Niang Wane, de mettre en place une plateforme technologique (le siège de l’Université virtuelle du Sénégal et cinq  espaces numériques ouverts Eno), de poursuivre l’élaboration de modules de formation et de former les formateurs. Son objectif global est de contribuer au développement du capital humain à travers une formation qualifiante et efficiente par les Tic.


De manière spécifique, le programme vise à mettre en place l’Uvs ainsi que ses terminaisons physiques, les Espaces numériques ouverts (Eno), afin de faciliter, d’une part, l’intégration socioculturelle de l’institution au sein des communautés et, d’autre part, le développement du capital humain. Les cinq Eno prévus dans cette phase permettront d’atteindre les jeunes à Dakar, Thiès, Saint-Louis, Kaolack et Ziguinchor. Présidant l’ouverture de la première session du comité de pilotage, le ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche a salué la mise en place de ce projet novateur et pionnier qui mobilise l’attention du chef de l’Etat avec comme ambition de faire du Sénégal un hub de formation de haut niveau. 
Mary Teuw Niane a saisi l’occasion pour renouveler son appel à la mobilisation de l’ensemble des acteurs pour un système éducatif performant. Sur ce, il dit porter un intérêt particulier pour le bon fonctionnement du comité de pilotage. 
Par ailleurs, le Pr Niane a annoncé que la Koica va construire un super Eno dans l’enceinte de l’ex-Enea et un autre à la Cité du savoir à Diamniadio. Présentant l’institution qu’il dirige, le Dr Mouhamadou Mansour Faye a indiqué qu’avec ce projet, les étudiants de l’Uvs trouveront une source de motivation supplémentaire.  

MARY TEUW NIANE SUR LA GREVE ANNONCEE DU SAES : « Le gouvernement reste ouvert au dialogue »
Il y a des espaces d’échanges et de discussions entre le gouvernement et le Syndicat autonome de l’enseignement supérieur (Saes) qui a annoncé une grève de 72H à partir de mardi (aujourd’hui). La déclaration est de Mary Teuw Niane qui prenait part, hier, à la première session du comité de pilotage du Projet d’appui à l’Université virtuelle du Sénégal (Pauvs). « Le gouvernement reste ouvert aux discussions qui ont d’ailleurs commencé depuis presque trois semaines. Le Premier ministre avait même reçu le bureau du Saes (…). Des commissions techniques avaient été mises en place », a-t-il expliqué en réponse à une question. De même, il a révélé de la tenue d’une rencontre, demain, avec les acteurs.               

 Aliou KANDE


Article_similaires

3 Commentaires

  1. Auteur

    Za

    En Février, 2015 (16:24 PM)
    Bien bonne continuation
    • Auteur

      C'est Trop

      En Février, 2015 (17:38 PM)
      3 milliiards c'est trop pour ce genre de projet. avec un budget de maximum 1 milliard on peut le faire. y de la surfacturation dans l'air
    • Auteur

      @za

      En Février, 2015 (17:40 PM)
      qu'est ce qui est bien ?
      le fait que l'on oriente des jeunes sénégalais qui ont décroché le bac après des années de durs travaux dans une université où rien n'existe encore.

      je vous signale que:
      - 3000 sénégalais ont été orientés à l'uvs en 2013. ils ont déjà fait année blanche.
      - 5000 autres sénégalais sont orientés en 2014. ils risquent de faire année blanche eux aussi.

      tous ces 8000 jeunes sont en majorité des fils et filles de gorgorlou qui ne comptent que sur leurs enfants pour changer leur situation.

      si c'est ça qui est bien et qu'on lui souhaite bonne continuation sur cette voie alors!!!
  2. Auteur

    Comments5

    En Février, 2015 (17:10 PM)
    Bof!

    Une université virtuelle qui a déjà connu de fait sa première année blanche l'année dernière.
    Auteur

    Rokhaya6

    En Février, 2015 (22:38 PM)
    J sui etudiante a l UVS mais dpui l mois d octobre j ne fais rien ...ns ls etudiants d l UVS ns sommes la generation sacrifier...aide ns a etudier .avoir le bac c difficil ....

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Top Banner
Banner 01
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email

Identifiez-vous

Don't have an account? Registration
OR