Dimanche 21 Avril, 2024 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Politique

Abdou Karim Fofana sur le dialogue: "ceux qui ont décidé de ne pas y aller, doivent..."

Single Post
Abdou Karim Fofana sur le dialogue: "ceux qui ont décidé de ne pas y aller, doivent..."
 "Il faut conjuguer le verbe dialoguer, quelles que soient nos divergences politiques", c'est ce qui semble être la position de Abdou Karim Fofana. Pour le porte-parole du gouvernement, c'est le meilleur moyen pour discuter et trouver un consensus sur "une date pour la présidentielle, les modalités de gestion de l'après 2 avril et sur les modalités de participation inclusive".

Interrogé, en marge d'une rencontre internationale, le responsable politique salue la démarche du chef de l'Etat qui selon lui, "a compétence à choisir et imposer une date à tout le monde mais a choisi la voie du dialogue,  mécanisme de régulation très ancré dans la démocratie sénégalaise".

Les échanges seront officiellement lancés, ce lundi à 16h00. Mais ce sera visiblement sans la présence de 16 des 19 candidats. 

"Ceux qui ont décidé de ne pas aller au dialogue doivent y être et donner leurs avis. C'est, à mon sens, la manière la plus intelligente au lieu d'opter pour la chaise vide", confie le ministre, porte-parole du gouvernement.



16 Commentaires

  1. Auteur

    En Février, 2024 (12:00 PM)
    Ce Fofana-là, a-t-il a lien de parenté avec Abdoulaye Fofana ministre sous Senghor?
    Top Banner {comment_ads}
    • Auteur

      Reply_author

      En Février, 2024 (12:52 PM)
      Si après le « fameux » dialogue, le président ne fixe pas de date, il en tire toutes les conséquences, car il n’est nullement écrit dans la constitution que le choix de la date de l’élection se fixe après une consultation avec le peuple. Donc le conseil constitutionnel constatera le refus pur et simple du président de fixer une date pour la tenue de l’élection ce qui est une violation grave de la constitution.
    {comment_ads}
    • Auteur

      Tex

      En Février, 2024 (13:08 PM)
      C'est son petit fils. Lui c'est le fils de Abdoulaye Fofana ancien journaliste a la RTS
    Top Banner {comment_ads} {comment_ads}
    • Auteur

      Reply_author

      En Février, 2024 (13:36 PM)
      "les modalités de gestion de l'après 2 avril et l'election inclusive"! je crois rêver...
      Donc vous vous situez déjà à l'après 2 avril. Au lieu d'organiser les élections conformément à la constitution, vous êtes là à faire votre tapalé sur une situation que vous avez vous même créée.
      Et vous nous parlez d'élection inclusive après avoir longtemps claironné, il y'a quelques mois, que l'élection était inclusive. Maintenant c'est vous qui nous tympanisez avec ce terme "inclusive".
      Vous êtes vraiment mauvais!
      Etant sénégalais n'appartenant à aucun parti politique, je ne vous pardonnerai jamais cette destruction de la démocratie sénégalaise
    {comment_ads}
  2. Auteur

    Pfff

    En Février, 2024 (12:00 PM)
    Il n'y a pas d'avis à donner...

    Ton patron n'a qu'à fixer la date avant le 02 avril et débarrasser le plancher.

    Tout ce cinéma juste parce que diomaye est candidat.
    {comment_ads}
    Auteur

    En Février, 2024 (12:03 PM)
    Est-ce que Macky sall quand il prenait sa décision d'annuler les élections à un seul décret et 1 s de prise de parole a dialogué avec eux? Je crois que la réponse est non. Donc il n'a qu'à faire la même chose pour fixer la date selon les régles de droit et de la constitution.

    Ne venez pas nous parler de dialogue. C'est l’élection qui est un impératif pas le dialogue, d'autant plus il est un président sortant
    {comment_ads}
    • Auteur

      Fan De Messi

      En Février, 2024 (12:42 PM)
      Oui il a dialogué mais avec karim meissa Abdoulaye sopi wade et Sonko l'adepte des  frasques et des appels insurecctionnels . Fofana ne fait que confirmer en parlant de " conditions de participation inclusive " . Suivez mon regard vers le cap manuel et l'ASIE vers le Qatar 
      politique diaroul door sa doom
    {comment_ads}
    Auteur

    Gatsa

    En Février, 2024 (12:05 PM)
    Vous avez eu le culot d'annuler les élections sans dialoguer ni avisé les candidats en n'utilisant un motif fallacieux alors faites votre dialogue vous et vos 3candidats complices et votre gourou voleur pris la main dans le sac
    {comment_ads}
    Auteur

    En Février, 2024 (12:08 PM)
    Donc si je comprends bien on veut gérer l'après 2 avril, il faut fixer la date des élections.
    Top Banner
    Auteur

    En Février, 2024 (12:09 PM)
    Vous n'avez pas honte tout simplement de l'ouvrir !
    {comment_ads}
    Auteur

    Mgueye

    En Février, 2024 (12:09 PM)
    Les dossiers de candidatures ne sont plus valables à mon avis  .

    Il faut recommencer la procédure 

    Avec le parrainage pour les indépendants seulement ou les parties politiques qui n'ont pas plus de 13 députés. 

    Il faut la participation de :

    Sonko 

    Karim 

    Bougane

    Mimi Touré 

    Khalifa 

    Idy

    Karime wade car le PDS ne mérite pas 2 élections Presidentiels sans candidats .

     

     
    {comment_ads}
    Auteur

    En Février, 2024 (12:45 PM)
    Il va dire quoi d autre ou il peut dire quoi d autre ? Porte parole du pire gouvernement de l histoire du Senegal, il a trop longtemps fait du verbiage griotique son moyen d expression. Bientôt fini, finito, aus, finished, out ! Diekhna tak ! Il ne vous restera que le terrorisme pour essayer de nous les mettre avec vos milliards d armes cachées de vos Nervis. Mais là vous le paieriez fort.
    {comment_ads}
    Auteur

    Saer

    En Février, 2024 (12:46 PM)
    Il doit pas y avoir de dialogue macky n a qu à dire une date  quu doit être avant fin mars et c est terminer  pas de dialogue  éviter de jouer avec les senegalaises 

     
    Top Banner
    Auteur

    En Février, 2024 (12:58 PM)
    Celui qui ne veut pas dialoguer veut la guerre

     
    {comment_ads}
    Auteur

    Mbaye

    En Février, 2024 (13:00 PM)
    De grâce, ne nous fatiguez pas avec ce dialogue, vous avez interrompu le processus de votre plein gré, on ne vous demande rien d'autre, 19 candidats validés, fixez une date, le plus proche possibe, on élit notre président et que chacun puisse aller vaquer à ses occupations.
    {comment_ads} {comment_ads}
    Auteur

    Moussa Mballo

    En Février, 2024 (13:26 PM)
    le seul dialogue c'est avec les candidats retenu pour ordre du jour: la date de l'élection

    Mame Boye Diao et sa coalition Diao 2024 dit non au dialogue dilatoire  🇸🇳
    {comment_ads}
    Auteur

    Jacqueline Mendy

    En Février, 2024 (13:30 PM)
    MBD2024 et sa coalition dit non au dialogue dilatoire
    Top Banner
    Auteur

    Bineta Diao

    En Février, 2024 (13:32 PM)
    Mame Boye Diao et Sa coalition dit NON au dialogue dialtoire
    {comment_ads}
    Auteur

    En Février, 2024 (13:54 PM)
    NOUS ALLONS TOUT DROIT VERS DES BLOCAGES institutionnels car aucune date ne peut etre prise sans la révision de la date fixant l'élection au dernier dimanche du mois fev. Si le conseil constitutionnelle fixe une date qui n'arrange pas le groupe APR- PDS majoritaire à l'assemblée nationale ses députés vont tout rejeter et s'installe alors une crise entre le conseil et l'assemblée nationale, et dans ce cas l'armée pourrait intervenir et prendre le pouvoir c'est arrivé  au niger dans les années 90. 

    quoi qu'il en soit, moi je pense que le jeu électoral est déjà biaisé et faussé depuis le départ par l'administration et le conseil constitutionnel avec le controle opaque et suspicieux des parrainages et les accusations de corruption contre le conseil que je trouve légitime et acceptable par rapport au rejet injuste de la candidature de karim wade et la validation de la candidature de diomaye faye en prison dont on ne sait comment il a pu signer sa déclaration d’honneur et d'autres candidats que personne ne connaissent sur le plan politique d'avoir reussi l'étape des parrainage par on ne sait quel moyen tandisque d'autres plus présent plus connu sur la scène politique sont recalés. Tout cela fait que le conseil constitutionnel est disqualifié et discrédité à arbitrer les élections et qu'un nouveau processus doit etre repris.
    {comment_ads}
    Auteur

    En Février, 2024 (16:45 PM)
    Aller dire à Macky Sall en face ce que vous voulez lui dire ne signifie pas être en accord avec lui car vous pourriez meme claquer la porte pour dire que vous n'êtes pas d'accord. La l'opposition cherche à humulier le président qui lui aussi est l'origine de tous les maux en voulant combattre coute que coute ce mec qui allat dans les salons de débauche.

    oh je souffre de mon pays à cause d'une classe politique ahurissante ;parfois je me dis que c'est des rêves malheureusement c'est la réalité
    {comment_ads}

Participer à la Discussion

  • Nous vous prions d'etre courtois.
  • N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
  • N'envoyez pas de message inutile.
  • Pas de messages répétitifs, ou de hors sujéts.
  • Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée, sexuel ou en violation avec la loi. Ces messages seront supprimés.
  • Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire gratuit.
  • Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
Auteur: Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire...

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email