Dimanche 25 Août, 2019 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Politique

Affaires Khalifa Sall et Karim Wade : Les regrets du juge Dème

Single Post
Affaires Khalifa Sall et Karim Wade : Les regrets du juge Dème

Le juge Ibrahima Dème est en tournée en Europe dans le cadre des activités d'"Ensemble", le mouvement politique qu'il a lancé après sa démission de la magistrature. Dans cet entretien avec Seneweb, il fait le bilan d'étape de son séjour européen et aborde l'actualité dominée par les affaires Khalifa Sall et Karim Wade.

Quelle lecture faites-vous du rejet de l'inscription de Karim Wade sur les listes électorales ?
Tout cela procède d'une volonté affichée depuis longtemps, d'empêcher certains candidats de se présenter à l'élection présidentielle. C'est l'affaire Karim Wade d'abord, ensuite l'affaire Khalifa Sall et enfin la loi sur le parrainage. Le président Macky Sall n'est pas dans les dispositions d'organiser des élections libres et transparentes puisqu'il sait d'avance qu'il va les perdre. Mais ce qu'il faut surtout regretter, c'est le manque de neutralité affiché par certaines autorités administratives impliquées dans le processus électoral qui constitue un recul grave de notre démocratie.

Justement, pour Khalifa Sall, comment avez-vous accueilli la décision de la Cour de justice de la Cedeao jugeant arbitraire une partie de la procédure ayant abouti à la condamnation du maire de Dakar ?
La décision de la cour de justice de la Cedeao ne doit être analysé ni sous l'angle du droit pénal classique ni sous l'angle du droit constitutionnel, mais sous l'angle des droits de l'Homme. La Cour de justice de la CEDEAO est, à l'instar d'autres juridictions internationales, une instance de protection des droits garantis par la Convention que les États-parties ont signés et ratifiés. De ce point de vue, la décision qu'elle a rendue dans l'affaire Khalifa Sall est claire et cohérente et ne souffre d'aucune ambiguïté.

"Certaines autorités étatiques ont manqué de sang-froid. C'est une manière pas du tout subtile d'indiquer aux juges d'appel la voie à suivre."

Pourtant les interprétations divergent…
Les juges ont d'abord constaté la violation, par la justice sénégalaise, des droits fondamentaux de Khalifa Sall, notamment ses droits à la défense et à la présomption d'innocence et ils ont, par conséquent, relevé que sa détention était arbitraire avant d'accorder une compensation financière. On peut donc soutenir sans risque d'être sérieusement contredit que c'est une décision favorable à Khalifa Sall.

Mais les avocats de l'État signalent que la décision de la Cedeao ne remet pas en cause la condamnation de Khalifa Sall ?
Les avocats de l'État n'ont pas tort lorsqu'ils soutiennent que la Cour de justice de la Cedeao n'est pas une Cour suprême sous régionale ayant le pouvoir d'annuler des décisions rendues par les juridictions sénégalaises. D'ailleurs, aucune juridiction internationale de protection des droits de l'homme n'a cette compétence. L'arrêt rendu ne peut donc valoir de titre exécutoire sur le plan interne.

En revanche, là où les avocats de Khalifa Sall ont raison, c'est lorsqu'ils soutiennent que les juridictions internes ont l'obligation de prendre en compte l'arrêt de la cour de justice de la Cedeao.

Que signifie "prendre en compte" en l'occurrence ?
Il doit donc être évident, même pour l'esprit le moins averti, que les juridictions internationales ont été instituées suite à un abandon de souveraineté des États membres qui sont, par leurs signatures, a priori d'accord, sur les décisions qui seront rendues. La suite logique, c'est que les États qui sont débiteurs des droits de l'Homme, doivent rendre effectives ces décisions-là par l'intermédiaire de leurs juridictions qui doivent les appliquer. C'est pourquoi leurs décisions sont considérées comme une jurisprudence, alors que l'on sait que les sources du droit c'est d'abord la loi, ensuite la jurisprudence et enfin la coutume.

Concrètement quelle doit être la conséquence de la décision de la Cedeao sur la procédure qui est pendante au niveau de la Cour d'appel ?
La Cour de la Cedeao a constaté des atteintes graves aux droits fondamentaux d'une personne qui continue d'être détenu, la conséquence logique c'est de faire cesser immédiatement cette situation manifestement illicite en ordonnant la libération de Khalifa Sall. Ce qu'il faut regretter, après cette décision, c'est la posture de certaines autorités étatiques qui ont manqué de sang-froid, de mesure et d'esprit de fair-play démocratique. Je crois que c'est une manière pas du tout subtile d'indiquer aux juges d'appel la voie à suivre. Mais, on peut toujours espérer avoir une surprise.

"Désormais, les citoyens doivent avoir vis-à-vis des hommes politiques, une confiance vigilante."

Dans le cadre des activités de votre mouvement "Ensemble", vous êtes en tournée en Europe. Quels sont vos objectifs ?
Notre déplacement en Europe porte sur deux points. Le premier point est relatif à une visite de la diaspora sénégalaise en France, en Belgique, en Suisse, en Italie et éventuellement en Espagne. Nous avons, en effet eu, depuis le lancement de notre mouvement politique "Ensemble", beaucoup de contacts dans ces pays. C'est pourquoi, il nous semblait important, non seulement de leur parler de notre projet politique, mais surtout de les écouter par rapport à leurs préoccupations spécifiques et aussi entendre leurs propositions pour le programme que nous comptons présenter aux Sénégalais et que nous voulons inclusif avec la participation des Sénégalais résidents au pays et ceux de la diaspora. De ce point de vue-là, nous avons recueilli d'importantes contributions portant surtout sur des problèmes du pays mais aussi d'autres préoccupations relatives par exemple à l'émigration.

Et deuxièmement ?
Le second point est relatif à l'invitation au forum de Caux, en Suisse qui porte sur la sécurité et la bonne gouvernance. C'est un forum qui regroupe 64 pays et nous avons eu l'occasion de rencontrer des leaders des cinq continents, qu'ils soient des autorités exécutives, des leaders de l'opposition ou de la Société civile. Nous avons pu observer çà et là, de bonnes pratiques que notre pays pourra éventuellement expérimenter. C'est notamment en matière de résolution des conflits internes, de consolidation de la paix, mais aussi en matière de gouvernance, avec surtout les questions essentielles de gestion transparentes des ressources naturelles.

Comment se porte votre mouvement dans les pays que vous avez visités ?
L'implantation de notre mouvement se passe dans de bonnes conditions. Nous avons partout été bien accueillis par les Sénégalais qui nous ont écoutés et que nous avons aussi écoutés. Nous ne sommes pas, a priori, venus pour convaincre coûte que coûte les compatriotes, mais pour dialoguer, échanger. D'ailleurs c'est la même posture que nous adoptons au Sénégal. Il y a certes des adhésions spontanées, mais il y a aussi d'autres qui sont intéressés par notre qualité d'homme politique nouveau et frais et qui continuent de nous suivre. J'ai remarqué aussi bien au Sénégal que dans la diaspora, une nouvelle citoyenneté plus exigeante vis-à-vis de l'homme politique qui est conforme à notre philosophie politique. En effet, nous pensons que désormais, les citoyens doivent avoir vis-à-vis des hommes politiques, une confiance vigilante.

Prochaine étape pour "Ensemble" ?
À notre retour au pays, nous allons poursuivre notre tournée nationale, pour l'implantation de notre mouvement partout au Sénégal. Nous serons aussi particulièrement attentifs au processus électoral et nous continuerons de travailler avec les leaders de l'opposition à garantir un processus électoral transparent parce qu'il ne faut pas justement laisser le pouvoir seul dans ce processus. C'est d'ailleurs ce que nous avions proposé à la conférence de Paris.

Article_similaires

32 Commentaires

  1. Auteur

    Anonyme

    En Juillet, 2018 (18:22 PM)
    "le mouvement politique qu'il a lancé après sa démission de la magistrature" haha c'est logique qu'il prenne le parti anti-Macky puisqu'il veut se lancer dans la politique et faire concurrence a Macky, cet article n'est pas neutre et ce juge cherche son interet personnel ..
    • Auteur

      Reply_author

      En Juillet, 2018 (21:32 PM)
      pendant que les autres investissent les réseaux sociaux, les plateaux de télévisions et recrutent des répondeurs automatiques, lui est sur le terrain entrain de bosser. il sera certainement la surprise de 2019
    • Auteur

      Reply_author

      En Juillet, 2018 (21:32 PM)
      "les citoyens doivent avoir vis-à-vis des hommes politiques, une confiance vigilante" bravo! faire de la politique c'est aussi participer à l'éveil des masses. merci .
    • Auteur

      Reply_author

      En Juillet, 2018 (21:32 PM)
      "les citoyens doivent avoir vis-à-vis des hommes politiques, une confiance vigilante" bravo! faire de la politique c'est aussi participer à l'éveil des masses. merci .
    • Auteur

      Reply_author

      En Juillet, 2018 (21:33 PM)
      de tous ces opposants que je voient, y'a que lui qui semble avoir compris que le bataille c'est sur le terrain. je suis convaincu qu'il sera le prochain président du sénégal
    • Auteur

      Reply_author

      En Juillet, 2018 (21:35 PM)
      arrêtez de l’appe « juge ». il ne l’est plus. alors appelez le plutôt « juge-politicien
    • Auteur

      Reply_author

      En Juillet, 2018 (21:42 PM)
      je ne sais pas pour qui bougane travail mais je trouve bizarre que ses souteneurs s'attaquent sans cesse, depuis quelque temps, à sonko et deme
    • Auteur

      Reply_author

      En Juillet, 2018 (21:43 PM)
      je ne sais pas pour qui bougane travail mais je trouve bizarre que ses souteneurs s'attaquent sans cesse, depuis quelque temps, à sonko et deme
    • Auteur

      Reply_author

      En Juillet, 2018 (21:44 PM)
      je ne sais pas pour qui bougane travail mais je trouve bizarre que ses souteneurs s'attaquent sans cesse, depuis quelque temps, à sonko et deme
    • Auteur

      Reply_author

      En Juillet, 2018 (21:48 PM)
      il sera quand en espagne? nous l'attendons depuis longtemps. svp aidez-moi à entrer en contacts avec lui ou ses collaborateurs. nous voulons le rencontrer une fois en espagne
    • Auteur

      Reply_author

      En Juillet, 2018 (21:52 PM)
      voilà au moins un candidat qui écoute les sénégalais et qui ne fait pas des promesses de gauche à droite
    • Auteur

      Reply_author

      En Juillet, 2018 (21:53 PM)
      je ne le connaissais pas mais lorsque je l'ai rencontré à paris j'ai su que c'est vraiment lui et lui seul peut apporter le changement que les attendent depuis fort longtemps
    • Auteur

      Reply_author

      En Juillet, 2018 (21:57 PM)
      les uns font campagne sur facebook et les télévisions, lui fait campagne porte-à-porte. il va gagner. c'est certain.
    • Auteur

      Reply_author

      En Juillet, 2018 (22:00 PM)
      doul rek! en quoi cet entretient ne serait-il pas neutre? seneweb a posé ses questions sans parti pris. ce sont des questions objectives et pertinentes. et le juge y a bien répondu. cela dit, j’aurais aimé que le je ge dem élargisse ses cercles de rencontres et vienne aux États-unis et au canada pour rencontrer les sénégalais qui vivent ici en amérique du nord et leur présenter son projet de société.
    • Auteur

      Salif

      En Juillet, 2018 (22:00 PM)
      on en avais vraiment marre de cette même classe politique. enfin une nouvelle classe politique. merci deme
    • Auteur

      Pape Mor Fall

      En Juillet, 2018 (22:07 PM)
      ki dé khamoumako mais khamna dou thiakhane té dou tricher mane dé yow la gueum
    • Auteur

      Mbaye Sall

      En Juillet, 2018 (22:09 PM)
      je l'ai entendu dure dans ces sorties qu'il va rétablir les assises nationales. rien que pour ça je vais voter pour lui parceque je sais que lui s'il dit qu'il va faire, il va faire
    • Auteur

      Reply_author

      En Juillet, 2018 (22:11 PM)
      deme pourquoi vous n’êtes pas venu en allemagne? nous aussi nous voulons notre "ensemble"
    • Auteur

      Issa Diop

      En Juillet, 2018 (22:16 PM)
      bougane est le candidat de macky c'est pourquoi ses souteneurs attaquent les candidats du peuple: sonko et deme
    • Auteur

      Cheik

      En Juillet, 2018 (22:19 PM)
      enfin un candidat sérieux! le changement est imminent. bravo deme. nous croyons en vous
    • Auteur

      Médoune

      En Juillet, 2018 (22:24 PM)
      jusque là je ne voyais un candidat sérieux capable d'affronter macky mais je pense que lui il peut faire très mal. il est aimé des sénégalais, il est jeune, il est mesuré et humble et il propose une nouvelle offre politique
    • Auteur

      La Sénégalaise

      En Juillet, 2018 (22:47 PM)
      je n'ai jamais fais de la politique mais ce monsieur deme là vraiment j'ai entièrement confiance en lui
    • Auteur

      Laye

      En Juillet, 2018 (22:53 PM)
      le gars il est tellement humble et simple que j'ai peur qu'il devienne président et qu'on se retrouve avec un président qui roule en renault 12 et des ministres qui prennent des taxis
    • Auteur

      Reply_author

      En Juillet, 2018 (14:31 PM)
      eh oui il faut bien qu'il se lance dans la politique puisque ceux qui sont aux affaires ne font pas l'affaire... ton haha est naif et ridicule... les senegalais avec jugeotte devraient tous prendre le parti anti-macky au vu du recul flagrant de cette "democratie", de ces reglements de comptes qui n'ont pas de nom, du pataugeage de macky ds tous les domaines et du dilapidement de nos ressources sans compter le lynchage immediat de tous adversaires politique de taille. oui nous diront oui a de nouveaux types de senegalais aux mains propres comme dem et sonko... bou len gnou doulo avec vos commentaires de merde qui defendent macky, l'indefendable.
  2. Auteur

    Anonyme

    En Juillet, 2018 (18:24 PM)
    un juge digne comme juge Dem diriger le senegal Pourqoui pas :jumpy2:  :sunugaal:  :jumpy2: 
    • Auteur

      Reply_author

      En Juillet, 2018 (20:55 PM)
      non il va juger rek alors que nous voulons le développement l'avancée de l'économie je crois que sonko fera l'affaire lui ministre de la justice
    • Auteur

      Reply_author

      En Juillet, 2018 (21:30 PM)
      un juge digne sera à coup sur un excellent président. je pense que j'ai trouvé mon candidat
    Auteur

    Daoud

    En Juillet, 2018 (18:25 PM)
    Comment peut-on accuser MAcky Sall, Karim wade n'a même pas de carte d'identité Sénégalaise ce qui le rend inéligible et Khalifa Sall a detourné des fonds quand il était maire de Dakhar, qu'est ce qui ne tourne pas rond chez vous ?!
    Auteur

    Anonyme

    En Juillet, 2018 (18:26 PM)
    Des juges comme celui-ci ne represente pas la justice au Senegal !!
    • Auteur

      Reply_author

      En Juillet, 2018 (21:24 PM)
      enfin une offre politique nouvelle. enfin un homme nouveau. je le connais pas mais il incarne la nouveauté
    • Auteur

      Reply_author

      En Juillet, 2018 (21:35 PM)
      je le connais pas mais je suis certain que si tous les juges étaient comme lui, la justice sénégalaise se porterai mieux
    Auteur

    Fatou

    En Juillet, 2018 (18:27 PM)
    C'est bien mieux qu'ils ne soient pas candidats, ils auraient fait encore plus de mal qu'il n'en font deja à notre pays ...
    • Auteur

      Reply_author

      En Juillet, 2018 (18:37 PM)
      seenegal nekkhna kou diogue né de may politik pour djité rewmi. sa démission avec fracas était due à ça. il pense qu'il est plus digne que ses collègues magistrats qui sont restés pour se battre! est-ce que dème a pensé une seule fois ce qui passerait si tous les fonctionnaires se mettaient à démissionner comme lui. ce n'est pas la meilleure voie. le problème du sénégal c'est une partie de sa disapora (je dis bien une partie) qui est dehors et qui veut bruler ce pays. les sénégalais sont restés au pays pour se battre
    • Auteur

      Reply_author

      En Juillet, 2018 (21:38 PM)
      je le suis depuis quelque temps et je trouve sincèrement qu'il n'est pas un candidat de plus, je le vois comme un candidat différent. un homme nouveau avec une nouvelle façon de faire
    Auteur

    Anonyme

    En Juillet, 2018 (18:33 PM)
    Le clair- obscur magistrat !!! Pour plus éclairer nos lanternes: il aurait mieux fait de se taire . :fbcool:  :fbcool:  :fbcool: 
    Auteur

    Anonyme

    En Juillet, 2018 (18:33 PM)
    Juge Déme garde votre sang froid et suit le Président de Gueum Sa Bopp , Bougane gueye Dany . Ce dernier fait son chemin sans tambour ni trompette . Vous risquerez d’être rangé dans la catégorisation des politiciens . Alors arrête vos blal bla et ale voir les sénégalais comme le Président Bougane Gueye Dany Gueum Sa Boppp. :emoshoot:  :fbhang:  :emoshoot:  :fbhang:  :emoshoot:  :fbhang: 
    • Auteur

      Reply_author

      En Juillet, 2018 (21:28 PM)
      je ne sais pas pour qui bougane travail mais je trouve bizarre que ses souteneurs s'attaquent sans cesse, depuis quelque temps, à sonko et deme
    Auteur

    Anonyme

    En Juillet, 2018 (18:37 PM)
    il a introduit une demande pour devenir réfugié , il veut va rester en Europe :contaan: 
    Auteur

    Massamba Gueye

    En Juillet, 2018 (18:37 PM)
    Bougane Gueye kay; Juge Dème demal; on a pas besoin de vous . Les sénégalais pensent à Bougane et non à des gens qui ont bouffé avant de quitter pour revenir nous faire la cour. Les sénégalais sont assez majeurs depuis qu'ils ont su le mouvement GEUM SA BOPP. :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
    Auteur

    Bour Sine Le Patriote

    En Juillet, 2018 (18:44 PM)
    Juge Dème; ton nom a déjà contribué à ton élimination. Dème "demal" tu dois partir et ne plus revenir dans ce pays. Bougane a comblé le trou qui faisait défaut; la population est éveillée et demande le soutien d'une seule personne du nom Bougane Gueye Dany.
    Auteur

    Black Boy

    En Juillet, 2018 (18:48 PM)
    GEUM SA BOPP faisait ses tournées au moment où tu dormais M. Dème. Bougane a déjà fait le tour du monde et tu viens faire des comptes rendus. On a dépassé ce stage tu es comme les autres politiciens car tu as eu à oeuvrer avec ces gens dégage :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot: 
    Auteur

    Anonyme

    En Juillet, 2018 (18:56 PM)
    la politique c'est l'histoire des mouches et du miel. Apres les capitaines de l'armee, les juges. les architeques, les marabouts, les troubadours etc. Peut etre un jour on aura des lutteurs
    • Auteur

      Reply_author

      En Juillet, 2018 (02:08 AM)
      mais bien-sûr monsieur le génie peut jaillir de partout .même d'anciens comédiens ou acteurs de cinéma, de footballeurs ,ou de musiciens ou de talibes .qui sait?
    Auteur

    Kalidou Fall

    En Juillet, 2018 (18:56 PM)
    Bougane Guèye est notre meilleur atout pour du concret au Sénégal en 2019 . Car ces politiciens amènent que des divergences dans le pays avec leurs guerres de positions . Avec Gueum Sa Bopp pour l'expertise local avec la jeunesse ; nous aurons un meilleur Sénégal .
    Auteur

    Anta Dieye

    En Juillet, 2018 (18:57 PM)
    GEUM SA BOPP alerte: Ce sont des gens comme vous qui ont fait du Sénégal ce qu'il est aujourd'hui. Car on apprend pas à un vieux singe comment faire des grimaces. Tu était dans le gouvernement de Macky et tu as quitté après avoir appris tout le processus . Le pays ne sera jamais entre tes mains car vous êtes tous pareils.
    Auteur

    Ecoutez

    En Juillet, 2018 (18:58 PM)
    Ecoutez

    Liberez definitivamente Karim Meissa WADE et khalifa Sall







    Que le meilleur Gagne



    Vive la democratie

    Stop a la monocratie
    Auteur

    Amy Faye

    En Juillet, 2018 (19:13 PM)
    Le Sénégal doit changer de leaders la politique n'a rien aboutit comme résultats positifs. Alors cédons le relais à des acteurs de développement ; des chefs d'entreprises pour voir ce que cela va donner. BOUGANE est là pour privilégier le changement de mentalité. :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
    Auteur

    Talla Lô

    En Juillet, 2018 (19:20 PM)
    Avec BOUGANE GUÈYE pour un vrai changement avec la jeunesse en 2019 . Car le Sénégal a besoin des hommes principes et de valeurs pour se développer . Avec Gueum Sa Bopp nos intérêts seront défendus et respectés .
    Auteur

    Athnane Ndiaye

    En Juillet, 2018 (19:34 PM)
    Gueum Sa Bopp est notre seul espoir sûr pour remettre le pays sur les bonnes rails . Cependant il faudrait d'abord éradiquer toute cette politique politicienne . Avec Bougane Guèye Dany ce sera l'unité dans le travail pour un meilleur Sénégal .
    Auteur

    Anonyme

    En Juillet, 2018 (19:53 PM)
    c 1 petit politicien com il a ete 1 petit juge
    Auteur

    Anonyme

    En Juillet, 2018 (20:18 PM)
    non senegal mo nekh seneweb franchement wakhmeu rek le juge deme bane info la meun diokh senegalais yi pour mou warniou interessé ngir yalla kelk1 peu m repondre il é koi il a fai koi ???
    Auteur

    Anonyme

    En Juillet, 2018 (20:47 PM)
    un opportuniste de premiere classe
    Auteur

    Anonyme

    En Juillet, 2018 (21:39 PM)
    je ne sais pas pour qui Bougane travail mais je trouve bizarre que ses souteneurs s'attaquent sans cesse, depuis quelque temps, à Sonko et Deme
    Auteur

    Anonyme

    En Juillet, 2018 (21:40 PM)
    je ne sais pas pour qui Bougane travail mais je trouve bizarre que ses souteneurs s'attaquent sans cesse, depuis quelque temps, à Sonko et Deme
    Auteur

    Anonyme

    En Juillet, 2018 (21:41 PM)
    je ne sais pas pour qui Bougane travail mais je trouve bizarre que ses souteneurs s'attaquent sans cesse, depuis quelque temps, à Sonko et Deme
    Auteur

    Anonyme

    En Juillet, 2018 (22:17 PM)
    Nonobstant, les irrégularités de procédures décelées dans la conduite judiciaire concernant ces personnes, il demeure inconcevable de dire que Karim Wade et Khalifa Sall sont incarcérés pour des motifs purement électoralistes. Cela sous entend qu'ils sont innocents de tout ce qu'on leur reproche.

    Je trouve que ces déclarations ne sont pas dignes de quelqu'un qui prétend à la présidence de la république.
    Auteur

    Mané

    En Juillet, 2018 (22:30 PM)
    Le gars là je le suis depuis quelque temps et j'ai remarqué qu'à chaque fois qu'il parle c'est du béton. Il ne parle pas pour parler comme les autres. S'il veut devenir président, je voterai naturellement pour lui.
    Auteur

    Anonyme

    En Juillet, 2018 (22:32 PM)
    Kii dé guemna sou dieulé ngoor gui, deuk bi dina changer
    Auteur

    Anonyme

    En Juillet, 2018 (00:32 AM)
    il nous faudra une commission d enquêtes sur tous les procès et une enquête sur la fortune de certains juges qui ont eus à servir macky sur cette saleté de merde hérité de diouf l aigri et diack le parrain abdou diouf a joué un grand role sur le pacte de Moscou ils l ont planifier à l insu de leur père français

    Juge kandji depuis diouf tu fait le malin tu es un pion du ps t es un aigri depuis que Wade a viré ton enculé de parrain et tu reviens avec Karim a la cour d appel mais ce que barth a dit on le fera avec une grande commission d enquêtes sur les législatives et récépissés des 7 sages vive la révolution juridique les juges fautif en prison ou radiation à vie

    juge lamotte cité dans le plus grand scandale de corruption juridique de l histoire de notre jeune nation juge dégueulasse pour les procès dégueulasse kkkkkkkkkkkkkkkksssssssssssssallkkkkkkkkkkkkkkkkkkkwwwwwwwwwwwwwwade :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot: :em
    Auteur

    Anonyme Begeu Senegal

    En Juillet, 2018 (00:51 AM)
    We will support you mister

    Deme will vote for you and you will win inchala
    Auteur

    Anonyme

    En Juillet, 2018 (13:30 PM)
    voilà quelqu'un qui obtiendra un score microscopique à l'élection présidentielle .En ce moment il comprendra qu'il a révé en plein jour!
    Auteur

    Anonyme

    En Juillet, 2018 (13:35 PM)
    pour moi un proces n'est politique que lorsque la personne poursuivie avec des intentions politiques est declarée innocente des crimes et delits de droit commun reprochés Khlifa sall a bouffé 30 millions de nos pauvres deniers par mois par des moyens illegaux et a refusé de dire ce qu'il a fait de cet argent et ce sont ceux qui sont chargés par la loi ,de le juger et de le condamner s'il y a lieu, qui passent pour des coupables qu'on traine dans la boue ,c'est vraiment le monde à l'envers
    Auteur

    Msarr

    En Juillet, 2018 (22:23 PM)
    Kudaado lenol. warkass maada.

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Top Banner
Banner 01
Banner 01
Banner 01
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email

Identifiez-vous

Don't have an account? Registration
OR