Jeudi 25 Juillet, 2024 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Politique

Bassirou Diomaye Faye juge une réconcilitation possible entre pays du Sahel et Cedeao

Single Post
Bassirou Diomaye Faye juge une réconcilitation possible entre pays du Sahel et Cedeao
Le président Bassirou Diomaye Faye a jugé possible jeudi à Bamako et Ouagadougou une réconciliation entre la Communauté des Etats ouest-africains et les trois pays du Sahel qui ont rompu avec la Cedeao sous la conduite des juntes qui les dirigent.

M. Faye, investi en avril, s'est rendu jeudi chez le voisin malien avant d'atterrir au Burkina Faso, effectuant sa première visite dans deux des trois Etats qui, avec le Niger, ont annoncé en janvier leur sortie de la Cedeao, l'accusant d'être inféodée à l'ancienne puissance coloniale française et de ne pas les avoir assez soutenus contre le jihadisme.

Les trois pays ont formé l'Alliance des Etats du Sahel (AES) et fondé une force antijihadiste conjointe.

M. Faye a dit avoir longuement parlé de la Cedeao avec le chef de la junte malienne, le colonel Assimi Goïta. La position malienne, "quoique rigide, n'est pas totalement inflexible", a-t-il dit à la presse au côté du colonel Goïta.

La Cedeao est "très malmenée", mais "nous ne devons pas nous résigner et dire qu'on ne peut plus rien faire. Il y a des difficultés, il faut parler aux uns et aux autres et les comprendre et à partir du niveau de compréhension et des écarts de position, voir ce qu'il est possible de bâtir à partir du socle qui est existant", a-t-il dit.

"Je ne désespère pas de voir la Cedeao repartir sur des bases nouvelles qui nous évitent la situation que nous traversons aujourd'hui", a-t-il dit sans préciser la forme d'une éventuelle réconciliation.

Il avait dit vouloir faire revenir au sein de la Cedeao ces trois pays.

M. Faye a cependant assuré ne pas être venu à Bamako en tant que "médiateur de la Cedeao", mais pour une "prise de contact" qui l'a conduit dans plusieurs autres pays ouest-africains auparavant. "Je ne suis mandaté par aucune instance de la Cedeao", a-t-il insisté.

Arrivé au Burkina dans l'après-midi, M. Faye a été accueilli à Ouagadougou par le chef du pouvoir militaire, le capitaine Ibrahim Traoré.

Les relations entre ce pays et la Cedeao ont également été évoquées. "Je comprends aujourd’hui que les positions soient quelque peu figées, mais je perçois dans chacune de ces positions une fenêtre d’ouverture qui permet de nouer un fil de dialogue", a déclaré le président sénégalais, cité dans un communiqué du pouvoir burkinabè.

Selon la même source, M. Faye a affirmé "l'engagement" de son pays "aux côtés" du Burkina. Les deux Etats souhaitent "raffermir" leurs "relations", notamment sur "le plan commercial", selon ce texte.


5 Commentaires

  1. Auteur

    En Mai, 2024 (23:27 PM)
    Je vous avais dit qu'il y va pour leur precher un retour a la CEDEAO, sur ordre.
    Top Banner
    • Auteur

      Karim-usa

      En Mai, 2024 (07:13 AM)
      En tant que Sénégalais ayant participé à la révolution ayant abouti à l’élection de DIOMAYE et SONKO, je pense que ces pays de l’AES ont pour l’instant intérêt à rester en dehors de la CEDEAO. Des pays qui ne se contrôlent même pas et qui n’arrivent pas encore à se libérer définitivement du colon français,  l’AES qui est devenue totalement libre n’a pas intérêt à rejoindre des pays encore sous honteuse dominion honteuse de la France. 
    {comment_ads}
    • Auteur

      Reply_author

      En Mai, 2024 (08:56 AM)
      Tu es vraiment paralysé du cerveau toi. Vous voyez la France même dans vos toilettes.
    {comment_ads}
  2. Auteur

    En Mai, 2024 (23:32 PM)
    Attention de se faire Humilier,  et de se faire des Enemies. Revenir dans la CEDEAO serait une Honte pour Leurs peuples  Attention
    {comment_ads}
    Auteur

    En Mai, 2024 (06:46 AM)
    Monsieur le président l'AES a définitivement tourné la page de la Cedeao, respectez leur choix.De la même façon que vous ne voulez pas adhérer à l'AES cette dernière ne retournera plus dans le giron de la Cedeao inféodée à l'occident.
    {comment_ads}
    Auteur

    Bathie

    En Mai, 2024 (10:53 AM)
    En diplomatie, rien n'est acquis ni perdu d'avance. Les pays de AES ont des griefs fondés sur cette CEDEAO beaucoup influencé par la France.

    Si cette dépendance change, si l'Afrique de l'ouest coupe le cordon avec cet ancienNeo colon, les choses sérieuses reprendront, mais sinon, le Sénégal travaillera en synergie avec AES et bâtira avec eux des projets économiques ambitieux. Les infractuctures (Trains, Ports et autoroutes, énergies etc) d'abord et la transformation des ressources naturelles ensuite.....

    Si AES et Sénégal décidaient de construire un train à grande vitesse, le Niger diversifier ait ses services portuaires et ne dépendrait plus du Bénin avec son bas talon...

    Vive les retrouvailles africaines!!

    Le Mali a besoin du Sénégal comme continuité et le Sénégal, du Mali comme interland....
    {comment_ads}
    Auteur

    En Mai, 2024 (11:47 AM)
    Il a raison de les faire revenir dans la Cedeao, comme ça avec le Sénégal-nouvelle version et ceux qui pensent comme eux, ils constitueront 1 bloc plus fort face aux "autres".
    Top Banner

Participer à la Discussion

  • Nous vous prions d'etre courtois.
  • N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
  • N'envoyez pas de message inutile.
  • Pas de messages répétitifs, ou de hors sujéts.
  • Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée, sexuel ou en violation avec la loi. Ces messages seront supprimés. --
  • Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire gratuit.
  • Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
Auteur: Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire...

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email