Mardi 21 Mai, 2024 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Politique

Communiqué du conseil des ministres du Mercredi 17 Avril 2024

Single Post
Communiqué du conseil des ministres du Mercredi 17 Avril 2024
Le Conseil des ministres s’est tenu ce mercredi 17 avril 2024 au Palais de la République, sous la présidence du Chef de l’Etat, Son Excellence, Monsieur Bassirou Diomaye Diakhar FAYE.

A l’entame de sa communication, le Président de la République a adressé ses sincères remerciements au Khalife général des Mourides, Serigne Mountakha Bassirou MBACKE et au Khalife général des Tidianes, Serigne Babacar SY Mansour pour l’accueil chaleureux, les prières formulées à l’occasion de ses visites de courtoisie et les cadeaux de grande valeur et de haute portée symbolique le lundi 15 avril 2024, respectivement à Touba et à Tivaouane.

Le Chef de l’Etat a informé le Conseil qu’il poursuivra ses déplacements dans les autres cités et foyers religieux du Sénégal, en vue de prendre en compte d’une part, leur modernisation en termes d’infrastructures de base (voirie, eau, assainissement, électricité, téléphonie…) et d’autres part, de réaffirmer son engagement constant à améliorer la vie communautaire et religieuse pour un Sénégal juste et prospère dans la paix, la stabilité et la concorde nationale.

Le Président de la République a aussi informé le Conseil qu’il a créé à la Présidence de la République une Direction des Affaires religieuses et de l’Insertion des diplômés de l’Enseignement Arabe (composé du Bureau des affaires religieuses et du Bureau de l’insertion des diplômés de l’enseignement arabe).

Suite à la mise en place du Gouvernement le 05 avril 2024, le Chef de l’Etat a informé que l’Inspection générale d’Etat va dresser un pré-rapport et un rapport définitif sur chaque passation de services.

En attendant, le Président de la République a demandé au Premier Ministre, en liaison avec les ministres, de faire le point sur toutes les passations de services effectuées dans les ministères et d’élaborer, avant fin avril 2024, un rapport exhaustif sur les constats et les propositions relatives à la situation sectorielle, administrative, budgétaire et financière dans chaque ministère, avant toute initiative ou action gouvernementale d’envergure.

Le Président de la République a insisté, avec le Premier Ministre, sur l’impératif, pour chaque membre du gouvernement, de suivre les procédures fondamentales de validation concernant les orientations politiques de l’action gouvernementale, ainsi que les modalités de communication indiquées à cet effet.

Le Chef de l’Etat a demandé, dès lors, au Premier Ministre de veiller en permanence au respect strict des règles de pilotage, de conception, d’exécution, de coordination et de suivi-évaluation de l’action gouvernementale et des politiques publiques en particulier.

S’agissant de la supervision et de l’évaluation des politiques et programmes publics, en cohérence avec les dispositifs institutionnels relevant des prérogatives du Premier Ministre, le Président de la République a informé le Conseil de la création à la Présidence de la République, d’un Bureau d’Intelligence et de Prospective Economique (BIPE), ainsi que d’un bureau de suivi-évaluation des projets et programmes qui va assurer le monitoring des directives présidentielles et du PROJET.

Le Président de la République a insisté sur l’urgence de finaliser le plan d’action du gouvernement avec un agenda précis de réalisation des objectifs de souveraineté dans les domaines économique, culturel, sécuritaire, alimentaire, monétaire, numérique et pharmaceutique.

Le Chef de l’Etat a demandé au Ministre de la Justice, Garde des Sceaux, de finaliser avant le 15 mai 2024, un projet de loi sur la protection des lanceurs d’alerte. Dans le même sillage, il a ordonné, au-delà des audits et des missions périodiques de vérifications dans les ministères, l’organisation annuelle de missions de contrôle dans les institutions constitutionnelles.
D’ores et déjà, le Président de la République a instruit l’Inspection Générale d’Etat de mener une mission de contrôle des services de la Présidence de la République dans les meilleurs délais. Le Président de la République a notamment ordonné la publication des rapports de la Cour des Comptes, de l’Inspection générale d’Etat et de l’OFNAC des cinq (5) dernières années (2019, 2020, 2021, 2022 et 2023).

Le Chef de l’Etat est revenu sur la politique de transformation de l’Administration publique. Il a rappelé à cet effet les principes partagés du « JUB, JUBAL, JUBANTI », afin de bâtir une Administration performante au service des Sénégalais et des intérêts du Sénégal. C’est le sens de sa lettre n° 00807/PR/SP du 08 avril 2024 adressée aux fonctionnaires et agents de l’Administration du Sénégal.

Dans cet esprit, il a demandé au Premier Ministre de préparer un projet de décret relatif à l’appel à candidatures pour certaines hautes fonctions dans les secteurs public et parapublic. Le Président de la République a demandé également au Premier Ministre et au Ministre en charge de la Fonction publique de finaliser, dans les meilleurs délais, un projet de loi relatif à l’accès à la fonction publique, en vue d’assurer l’égalité des chances d’accès aux emplois et fonctions dans l’administration publique. Le Chef de l’Etat a aussi invité le Premier Ministre à préparer la tenue de la Journée du Dialogue national le 28 mai, sur le thème prioritaire de «la Réforme et la Modernisation de la Justice ».

Il a, par ailleurs, demandé au Premier Ministre et aux membres du Gouvernement de veiller à la sécurisation des données dans le secteur public, à la Présidence de la République, à la Primature et dans les Ministères en particulier. A ce sujet, le Président de la République a invité le Ministre en charge du Numérique à présenter prochainement en Conseil des Ministres, un projet de loi d’orientation sur les données et leur sécurisation conformément à la politique de promotion de la souveraineté numérique.

Abordant la question de l’accès à l’eau potable dans les centres urbains et en milieu rural, qui demeure une préoccupation majeure des populations, le Président de la République a demandé au Premier Ministre de tenir un Conseil interministériel sur le secteur hydraulique afin de lui faire des propositions urgentes visant notamment l’accélération des réalisations des projets hydrauliques (forages, châteaux d’eau, réseaux…), l’évaluation des délégations de service public de l’eau potable en milieux urbain et rural, l’évaluation du système de tarification de l’eau et l’adoption d’un grand programme national consolidé d’accès à l’eau potable.

Le Chef de l’Etat a décidé de la création d’une Autorité de Régulation du Secteur de l’Eau pour améliorer la gouvernance de l’eau au Sénégal. Le Président de la République est revenu sur la situation académique, budgétaire, financière et sociale dans les universités du Sénégal qui, souligne-t-il, appelle à un suivi soutenu de la part du Gouvernement.

Le Chef de l’Etat a demandé à ce sujet au Ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation de faire, en rapport avec la Conférence des Recteurs, la situation 3 globale dans les universités publiques et de proposer un plan de relance des activités académiques et de gestion des urgences sociales dans l’Enseignement supérieur. Le Président de la République a demandé au Ministre de l’Hydraulique et de l’Assainissement de procéder à un audit rapide du contrat d’affermage entre l’Etat du Sénégal (SONES) et SEN’EAU et du contrat de performances Etat-SONES-SEN’EAU, d’engager l’évaluation des Partenariats Publics Privés (PPP) et de l’ensemble des contrats de délégation de service public de l’eau potable en milieux urbain et rural avec un ciblage spécial sur les projets de dessalement des Mamelles et de la Grande Côte développés par la SONES avec la JICA et ACWA POWER.

Le Chef de l’Etat a demandé au Ministre des Pêches et des Infrastructures Maritimes et Portuaires de faire le point sur le dossier de la concession des chantiers navals de DakarNave, l’évaluation de ses activités et des mesures prises par l’Etat avant la fin de la concession prévue en juin 2024, l’édification du Port multifonction de Ndayane avec DPWorld et de procéder à la revue de tous les projets et contrats dans le secteur maritime et portuaire.

Le Président de la République a demandé, en ce sens, la tenue d’un conseil interministériel spécial sur les infrastructures maritimes et portuaires. Au titre de son agenda diplomatique, le Chef de l’Etat a informé le Conseil qu’il effectuera sa première visite, hors du Sénégal en République Islamique sœur de Mauritanie, le jeudi 18 avril 2024 avant de se rendre en République sœur de Gambie le samedi 20 avril 2024.

Avec ces visites, le Président de la République entend s’inscrire dans la continuité du renforcement des liens historiques de bon voisinage et de brassage socio-culturel entre ces pays et le Sénégal. En outre, le Chef de l’Etat a fait part au Conseil qu’il envisage de rendre visite à ses autres homologues du voisinage immédiat. Il a, enfin, saisi l’occasion pour engager l’ensemble du Gouvernement à veiller particulièrement au maintien et au renforcement des relations cordiales que notre pays entretient avec ses voisins.

Dans sa communication, le Premier Ministre a fait part au Président de la République de la démarche d’élaboration du plan d’action du Gouvernement. Pour ce faire, chaque ministère devra lui soumettre sous huitaine un plan sectoriel.
Conformément aux instructions du Chef de l’Etat, le Premier Ministre a annoncé la tenue d’un séminaire gouvernemental les 27 et 28 avril 2024. Le Premier Ministre a enfin informé de la tenue prochaine des réunions interministérielles suivantes :
- un Conseil interministériel consacré à la préparation de la Tabaski 2024 ;
- un Conseil interministériel consacré à la campagne de production agricole 2024 ;
- un Conseil interministériel consacré à la préparation de l’hivernage ;
- un Conseil interministériel consacré à la préparation des examens et concours ;
- une réunion interministérielle de suivi des engagements du Gouvernement dans le cadre de la préparation du pèlerinage à la Mecque, édition 2024.

Enfin, le Ministre du Travail de l’Emploi et des Relations avec les Institutions a fait une communication sur les préparatifs de la fête du travail 2024.

Fait à Dakar, le 17 avril 2024 
Le Ministre de la Formation Professionnelle,
Porte-Parole du Gouvernement Amadou Moustapha Njekk SARRE


33 Commentaires

  1. Auteur

    En Avril, 2024 (21:19 PM)
    Aider moi a voir les nominations, paraît t'il qui'il ya n'a 
    Top Banner {comment_ads}
    • Auteur

      Reply_author

      En Avril, 2024 (21:35 PM)
      Il faut d'abord faire l'état des lieux, situer les responsabilités de chaque Directeur de structure, avant de procéder à  des nominations ou des appels à  candidature.
    {comment_ads}
    • Auteur

      Reply_author

      En Avril, 2024 (21:39 PM)
      Président nous vous rappelons que le secteur de la santé est agonisant, vous n'en parlez jamais.... bakhna dal 
    Top Banner
    • Auteur

      Reply_author

      En Avril, 2024 (22:05 PM)
      Une direction à la présidence ?  C'est quoi cette affaire là ?  En général à la PR on trouve des délégués, des hautes autorités...des agences...des haut conseiller etc...mais pas de direction sous la houlette du PR. Et puis on met affaires religieuses (musulmans..chrétien..et autres) ET chargé de diplômés arabes qui sont tous musulmans !  Cherchez l'erreur.
    {comment_ads}
    • Auteur

      Reply_author

      En Avril, 2024 (22:17 PM)
      Tout ça c'est du layam layam, les sénégalais vous attendent sur LA VIE CHÈRE et LE CHÔMAGE BOU TARR....Sinon les gens vont continuer à prendre la mer. Wakhlène thi wakh dji té dioublou thi liggèèy bi.
    {comment_ads}
    • Auteur

      Nommez Les Cadres Résistants D

      En Avril, 2024 (23:56 PM)
      Il ne faudrait pas que les anciens cadres Politiciens engagoulés de l'ancien régime se recyclent par cette voie avec de nouveaux CV kilomètriques mais de piètres gestionnaires. Ce serait injuste par rapport aux cadres " résistants" de Pastef qui ont osé faire face devant la Dictature de Macky Sall et des DG Apéristes sans pitié pour eux : isolés, frigo, affectés. Il faut donner la primauté aux " résistants" à diplômés équivalents !
    {comment_ads}
    • Auteur

      Flexeau Nous Tue

      En Avril, 2024 (01:03 AM)
      l’évaluation des délégations de service public de l’eau potable en milieux urbain et rural, "l’évaluation du système de tarification de l’eau et l’adoption d’un grand programme national consolidé d’accès à l’eau potable"
       
      HEY WAY NDAKH GNOU KHAM KOU MOM FLEXEAU BI RAYE NIT YI SI ALEU BI. DI NOU COUPER NDOKH SI DIGOU WEROU KOR AVEC DES TEMPERATURES DE 45°.
    {comment_ads}
    • Auteur

      Reply_author

      En Avril, 2024 (01:13 AM)
      La création de cette "Direction des Affaires religieuses et de l’Insertion des diplômés de l’Enseignement Arabe" est une bonne chose mais la loger à la Présidence est une faute administrative.
       
      Monsieur le PR, il faudrait en fait:
       
      1- Créer la Direction des Affaires religieuses et la loger au Ministère de l'Intérieur qui est en charge des Cultes.
       
      2- Créer La Direction de l’Insertion des diplômés de l’Enseignement Arabe et des autres langues étrangères (non officielles) et la loger soit au Ministère de l'Enseignement supérieur soit au Ministère de la Fonction publique.
       
      On ne peut pas dénoncer l'hypertrophie de la Présidence de la République ou l'hyper-Présidentialisme et commencer par surcharger la PR.
    {comment_ads}
    • Auteur

      Reply_author

      En Avril, 2024 (03:00 AM)
      Exactly, aucun changement sur le trop pleins de pouvoirs du président, non. Sang arrêtés de créer et évaluer d'abord l'existent 
    {comment_ads}
  2. Auteur

    En Avril, 2024 (21:21 PM)
    Baisse de droits de douanes....?

    Ces mecs ne foutent rien...mon boubou, mon costume, mon tailleur...
    {comment_ads} {comment_ads}
    • Auteur

      Reply_author

      En Avril, 2024 (01:36 AM)
      Les structures de suivi évaluation et de contrôle existent déjà dans la Presidence par exemple BOS, BOM etc..
    {comment_ads}
    • Auteur

      Reply_author

      En Avril, 2024 (03:01 AM)
      Exactly, aucun changement sur le trop pleins de pouvoirs du président, non. Sang arrêtés de créer et évaluer d'abord l'existent 
    {comment_ads}
    Auteur

    Lebaolbaol Tigui

    En Avril, 2024 (21:29 PM)
    sen eau ...toutes les compagnies etrangeres qui empechent les citoyens de vivre narmalement , leurs contrats doivent etre revus..elles doivent etre empechèes  de continuer de nous  exploiter...sinon qu'elles s'en aillent.
    {comment_ads}
    Auteur

    En Avril, 2024 (21:31 PM)
    Vous parlez de la suppression des entreprises étrangères, préparer vous une liste assez large sur le chômage 

    Compte a rebours 
    {comment_ads}
    Auteur

    En Avril, 2024 (21:32 PM)
    C'est bien il faut éclaircir tous ces zones d'ombre
    Top Banner
    • Auteur

      Reply_author

      En Avril, 2024 (21:58 PM)
      La majeure partie du peuple des millions de personnes souffrent de l'exploitation et surcoûts de ces compagnies étrangères. Et quelques milliers de personnes nous parlent de leur emploi tchipppp 
    {comment_ads}
    Auteur

    Mister

    En Avril, 2024 (21:35 PM)
    C'est quoi cette histoire de direction des affaires religieuses et d'insertion des diplomés en arable créée et logée à la présidence ?

    Le Senegal est laïc alors de quelle confession sera son directeur ? En plus pourquoi  insertion des diplomés en arabes seulement ?valent ils mieux que les diplomés en anglais, russes, portugais etc....Rien que du tâtonnement et du populisme 
    {comment_ads}
    • Auteur

      Reply_author

      En Avril, 2024 (22:49 PM)
      C'est bel et bien du populisme. En plus pourquoi une direction a la présidence ? Quel est le lien entre la religion et l'enseignement arabe ? Hey ! Vous réfléchissez mieux que la masse ou vous réfléchissez comme la masse ?
      Laissez les sortants du système arabe dans le MEN et prenez les mieux en charges notamment en termes de debouchés mais de là à ficher une direction à la présidence ! La direction des affaires religieuses là était logée où a la base ? Laissez là là où elle doit être. Le PR n'a pas à s'investir aussi directement dans des sujets techniques 
    {comment_ads}
    Auteur

    En Avril, 2024 (21:35 PM)
    N'oubliez pas les experts de la diaspora 
    {comment_ads}
    • Auteur

      Reply_author

      En Avril, 2024 (00:35 AM)
      Il y'aura une direction chargée de la diaspora logée à la présidence...il y'aura une direction chargée de la protection des lanceurs d'alertes logée à la présidence...il y'aura une direction chargée du conflit casaçais logée à la présidence...il y'aura une direction chargée de la haute nomination logée à la présidence...il y'aura...il y'aura...
    {comment_ads}
    • Auteur

      Reply_author

      En Avril, 2024 (08:34 AM)
      doynawar  les chretiens sont mis a l'ecart 
       
      presidence momm dina fess niou fa loger di 
      mbeteh prison cent metres ahahahaha
    {comment_ads}
    Auteur

    En Avril, 2024 (21:36 PM)
    Ils sont sur la bonne voie. 
    {comment_ads}
    Auteur

    Arif-kain

    En Avril, 2024 (21:37 PM)
    VRAIMENT J'AIME CE NOUVEAU REGIME. 

    EN LISANT LE COMMUNIQUE JE SUIS RASSURE

    NDAM REK SI KAW SA KANAM
    Top Banner
    Auteur

    Nssks

    En Avril, 2024 (21:37 PM)
    2014-2024

    - Découverte des  champs pétroliers et gaziers de Sangomar, Cayar et de Saint-Louis (GTA) en dehors de la Casamance ;

    - Renforcement des efforts de défense et de sécurisation du territoire Sénégal;

    - départ forcé de Yahya Diamé de la Gambie et prestation de serment d'Adama Barro à Dakar;

    - Victoire d'Omar El Mballo en Guinée Bissau;

    - Construction du pont de Farafegne sur le fleuve Gambie;

    - Démantèlement des ailes dures du MFDC (Salif SADIO) et réconciliation avec les ailes modérées (César À toute BADIATE);

    - Arrivé du Pastef (opportunisme pour les indépendantiste, la lutte syndicale enseignante, islam radical anti-confrerique, anti-occidentalisme avec l'homosexualité et le CFA etc.).

    - derniere barrière pour l'accès des russes à l'océan Atlantique après les AES (Niger , Mali et Burkina Faso);

    - Concurrents directs des USA, de la Russe et des pays du Gold pour le gaz liquéfie avec un avantage favorable lié à la distance entre le Sénégal et l'Europe.

     

    remarque : dans la tête de Macky SALL à prendre compte par le prochain Président de la République.

     

    Et MFDC ?

     

    et Salif SADIO ?

     

    44 ans de rébellion avec le retard économique du Sénégal.

     

    Et depuis il y a du gaz et du pétrole hors de la Casamance.

     

    On ne veut plus d'indépendance !

     

     
    {comment_ads}
    Auteur

    En Avril, 2024 (21:39 PM)
    Certains dg profitent du 1 er mai pour activer les syndicats qui vont déployer des slogans et faire des lettres de soutien adressés aux nouvelles autorités. Motakh il y a beaucoup de subventions et dons actuellement dans les entreprises ! Gueumelene yalla 
    {comment_ads}
    Auteur

    En Avril, 2024 (21:42 PM)
    C'est bien pour les audits  sones , sen eau il faut que tout soit claire trop de malversations et corruptions et le DG du port de Dakar doit être auditer et arrêter si ces accusations sont vraies .
    {comment_ads}
    Auteur

    En Avril, 2024 (21:44 PM)
    Ils veulent manger aux sauces de toutes les régimes ps , pds, apr et Pastef 
    Top Banner
    Auteur

    En Avril, 2024 (21:44 PM)
    Les ministres vont bosser durement ! On sent vraiment qui a siffler la fin de la récréation ! Tchey 
    {comment_ads}
    Auteur

    En Avril, 2024 (21:51 PM)
    Déjà création de 4 agences supplémentaires 
    {comment_ads}
    Auteur

    En Avril, 2024 (22:02 PM)
    Je ne me suis jamais interresse au communique du conseil des ministres de Macky Sall haha. Je me retrouve a attendre patiemment celui de Diomaye . Qu'Allah vous protege Diomaye et Sonko ainsi que tous les patriotes.
    {comment_ads}
    Auteur

    Ruptures

    En Avril, 2024 (22:19 PM)
    Une bonne partie du Cap Skirring n'a nu eau ni électricité pourtant en milieu urbain chacun se débrouille avec des puits forages et panneaux solaires. La Senelec n'est que commerciale aucune extension ni investissement la seneau quasi inexistante ce serait bien de vous pencher quand même sur cette zone touristique qui manque de tous les besoins primaires de base
    Top Banner
    • Auteur

      Reply_author

      En Avril, 2024 (22:29 PM)
      Vous êtes une zone difficile hostile à tout investissement. vous voulez des choses comme les autres , faites comme eux en acceptant facilement l'installation de ces équipements
    {comment_ads}
    Auteur

    En Avril, 2024 (22:19 PM)
    Transparence pour transparence qu'ils nous disent combien ont- ils trouvé dans ĺa caisse noire de macky Sall et comment faut il la gérer. J'espère qu'  ils ne vont ouvrir des comptes dans les paradis fiscaux 
    {comment_ads}
    Auteur

    En Avril, 2024 (22:21 PM)
    Déçu par rapport au président, franchement (surtout avec son truc religieux supposé être logé au palais) par contre super content avec la communication du Premier ministre (on sent vraiment qu'il en veut). Yalla nanou yalla diapalé. Ngen balma akh. 
    {comment_ads}
    Auteur

    Un Vieux

    En Avril, 2024 (22:22 PM)
    Pour SONES il faut aussi auditer les travaux de Mbacké, 23 milliards c'est beaucoup. Bonne idée aussi pour l'autorité de régulation.

    La communication du PM est pertinente, elle résume les priorités du moment. Pour moi il faut commencer par l'audit de l'ONAS afin de faire focus sur l'hivernage : (i) anticiper sur l'assainissement, avec l'organisation de ladite société, les curages de réseaux et la mise à jour des plans d'actions préventives et curatives contre les inondations (ii) mise à disposition des semences, du matériel agricole, des engrais et des produits phytosanitaires, (iii) plan d'actions pour les maladies liées à l'hivernage et (vi) programme de vacances patriotiques. Le bulletin saisonnier du CILSS sera une bonne boussole.

    Bonne continuation.
    {comment_ads}
    Auteur

    En Avril, 2024 (22:36 PM)
    Na Sonko diapalé Diomaye, apparemment ça ne va pas. La communication du président est désastreuse. La communication de Sonko est mille fois mieux (j'aurais compris si l'un se chargeait de la politique nationale et l'autre de l'étranger). Mais ils sont tous les deux dans les affaires internes et Sonko fait une bien meilleure communication en parlant de ce qui intéresse les Sénégalais (tabaski et autres), alors que l'autre parle de créer des agences à la présidence. Aidons Diomaye té Yalla takh, Sénégal takh. J'en appelle même à Sonko lui même. 
    Top Banner
    Auteur

    Thiey

    En Avril, 2024 (22:51 PM)
    IL Y A POPENGUINE AUSSI QUI ARRIVE MESSIEURS ! J'ESPÈRE QUE VOUS L'AVEZ A L'ESPRIT !
    {comment_ads}
    Auteur

    En Avril, 2024 (22:58 PM)
    Cheueuteu laissez les bosser. J'étais pas avec eux mais pour l'amour du pays il faut qu'il reussisent.

    Sinon où déposer les CV?

    Presi il ne faut pas  formaliser les affaires religieuses c'est une erreur à mon avis utilise les fonds politiques. Vos actions doivent être secrètes.

    Le CV nak
    {comment_ads}
    Auteur

    En Avril, 2024 (23:08 PM)
    Ils touchent à tout attention de ne pas se brûler la main !
    {comment_ads}
    Auteur

    En Avril, 2024 (23:22 PM)
    GAR : Gestion Axee sur les Resultats, c'est la methode Diomaye Sonko!
    Top Banner
    Auteur

    En Avril, 2024 (23:26 PM)
    #lassana gagny sakho

     

    Le Président de la République a demandé au Ministre de l’Hydraulique et de l’Assainissement de procéder à un audit rapide du contrat d’affermage entre l’Etat du Sénégal (SONES) et SEN’EAU et du contrat de performances Etat-SONES-SEN’EAU, d’engager l’évaluation des Partenariats Publics Privés (PPP) et de l’ensemble des contrats de délégation de service public de l’eau potable en milieux urbain et rural avec un ciblage spécial sur les projets de dessalement des Mamelles et de la Grande Côte développés par la SONES avec la JICA et ACWA POWER.
    {comment_ads}
    Auteur

    En Avril, 2024 (23:43 PM)
    Les impacté du port de sendou
    {comment_ads}
    Auteur

    Lunsonn

    En Avril, 2024 (00:19 AM)
    Comment on peux laisser le secteur de l'eau dans les mains des étrangers,c'est extrêmement grave.

    L'eau,l'énergie communication,sécurité doivent être uniquement national gères par des SÉNÉGALAIS.
    {comment_ads}
    Auteur

    En Avril, 2024 (00:23 AM)
    En tout cas, si on pouvait diminuer les effectifs de la fonction par des mesures d'incitation aux départs volontaires,  ce serait bien  Car les fonctionnaires ne travaillent pas assez. Baptêmes,  funérailles,  mariages, fêtes religieuses, maladies, magal, gamou, ziarra, paresse. Et on nous dit qu'ils  coûtent 347 milliards de francs par mois. 33% de ces fainéants ne font rien, surtout aux impôts et domaines. 
    Top Banner
    Auteur

    Nt

    En Avril, 2024 (01:29 AM)
    prions pour le pays et le nouveau gouvernement qu'il reussite dans les projets qu'ils vont entreprendre 
    {comment_ads}
    Auteur

    Surpris

    En Avril, 2024 (04:50 AM)
    Pas de visites à l'église 

    affaire religieuse et diplômes arabes

    enlever affaire religieuse du général Tine ( catho)

    pas de réunion interministériel sur popenguine qui arrive dans un mois 

    je suis inquiet 
    {comment_ads}
    Auteur

    En Avril, 2024 (06:56 AM)
    Merci au président Diomay et le PM Sonko pour l'audit de la sones et sen eau avec leurs contrats dessalement de l'eau de mer avec des centaines de milliards suspectés !
    {comment_ads}
    Auteur

    Sene

    En Avril, 2024 (07:17 AM)
    Faites tout pour ne pas rater cette Tabaski.

    Qu'il y ait assez de moutons 
    Top Banner

Participer à la Discussion

  • Nous vous prions d'etre courtois.
  • N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
  • N'envoyez pas de message inutile.
  • Pas de messages répétitifs, ou de hors sujéts.
  • Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée, sexuel ou en violation avec la loi. Ces messages seront supprimés.
  • Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire gratuit.
  • Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
Auteur: Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire...

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email