Mercredi 03 Juin, 2020 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33

Politique

Gré à gré / Les aveux d’Abdoul Mbaye : « J’avais demandé à ne pas respecter le code de marché »

Single Post
Gré à gré / Les aveux d’Abdoul Mbaye : « J’avais demandé à ne pas respecter le code de marché »

Les aveux sont d’Abdoul Mbaye même ! Le Premier ministre reconnaît le recours au gré à gré qui passe de l’exception à la règle en terme d’attribution de marchés publics. Dans les colonnes de Sud quotidien, ce mardi, il donne ses explications sur les 80 milliards de l’autoroute à péage, le choix de Eiffage pour la poursuite des travaux de l’autoroute à péage de Diamniadio à l’Aéroport international Blaise Diagne. «J’avais demandé à ne respecter le code de marché. L’Etat ne peut pas perdre 1 milliard 200millions F Cfa parce qu’une entreprise, au lieu d’être à 5 milliards 800 millions F Cfa de chiffre d’affaires, est à 5 milliards 635 millions F Cfa», a justifié Abdoul Mbaye lors d’une table ronde sur la bonne gouvernance. Le Premier ministre d'ajouter : « l’autorisation d’une consultation restreinte conduit à récuser une entreprise, la première, la moins disant ayant les compétences pour faire les travaux parce qu’elle a un chiffre d’affaires l’année dernière de 5 milliards 635 millions F Cfa». A rappeler que le gouvernement est épinglé dans l'attribution sans appel d'offres de plusieurs marchés publics.


liiiiiiiaffaire_de_malade

23 Commentaires

  1. Auteur

    Moy-lolou

    En Mars, 2013 (12:36 PM)
    Gre a Gre multipier par 3 en une Annees a combien sera t-il multiplie en 5 Annees
    • Auteur

      Xeme

      En Mars, 2013 (13:05 PM)
      prenez note. cela fait 80 milliards d'enrichissement illicite. 80 milliards pour des actions dans eiffage, avec des prêtes noms, par des montages financiers.
      et la bizarrerie, c'est que les explications ridicules ont été donné au nom de la bonne gouvernance et devant le ministre de la bonne gouvernance. le ridicule ne tue pas ces gens là.
    • Auteur

      Chauve-souris

      En Mars, 2013 (13:17 PM)
      vous préférez donc qu'un petit chauve et grand voleur planque nos milliards partout comme un rat ? allons
  2. Auteur

    Bing

    En Mars, 2013 (12:37 PM)
    Il cherche à se faire oublier dans ses fonctions , un an d'échec sans aucune vision ça suffit pour le Gouvernement surtout pour lui.

    Auteur

    Feel

    En Mars, 2013 (12:58 PM)
    FAUTE GRAAVE MR LE 1 MINISTRE
    Auteur

    Lui

    En Mars, 2013 (13:02 PM)
    IDY VOUS L'A DIT !!!!! VOUS LE TRAITEZ DE NULLARD.



    ''L'AVEU EST LA REINE DES PREUVES ''
    • Auteur

      Gass

      En Mars, 2013 (13:07 PM)
      il faut surtout pas nous citer idy. il ne vaut rien lui. idy et son papa on detruit ce pays. sathieu rek. qu'est ce qu'il fait comme travail idy? politicien professionnel? dis lui d'aller chercher du travail.
    Auteur

    Clevery Project

    En Mars, 2013 (13:14 PM)
    Jeune entrepreneur, informaticien, recherche financement de huit million cinq cent mille francs CFA pour lancer une entreprise qui se positionnerait, PROGRESSIVEMENT sur les créneaux suivants:



    - Archivage électronique,

    - Système de gouvernance territoriale (SIG, etc.),

    - Communication Unifiée,

    - Expertise légale numérique (Digital Forensic),

    - Développement de logiciel spécifique.



    Nous vous encourageons à prendre des parts de notre capital.

    Contact et Informations ici: [email protected] .
    Auteur

    L'indigné

    En Mars, 2013 (13:19 PM)
    Cette explication me porte à croire que le premier ministre n'a pas beaucoup de considèration pour les sénégalais et pour la démocratie. Si c'est ça la bonne gouvernance j'y comprends plus rien.
    Auteur

    Fina

    En Mars, 2013 (13:22 PM)
    Il n' a aucun respect des sénégalais il se prend trop important alors qu'il n'est pas élu et n'a aucune légitimité .il se prend pour le Président de la République. Et Macky laïsse faire et il se fait oublier .
    Auteur

    Lui

    En Mars, 2013 (13:27 PM)
    POURQUOI DETESTE T ON LES AVOCATS DANS CERTAINS PAYS ?

    IL CONNAISSENT LA VERITE MAIS RUSE DE TECHNIQUES ET DES MOTS POUR PROUVER LE CONTRAIRE !

    POURQUOI DETESTER LES ECONOMISTES VEREUX, SANS SCRUPULES?

    ILS DEVELOPPENT DES THEORIES ERREVERSIBLES POUR EMBOBINER TOUTE UNE SOCIETE AUX FINS DE LEUR PROPRE INTERÊT !



    "" magu bouy féne ak borom kham kham bou saïsï daniouy tass réuuuuw""""

    un grans technicien de droit peut defendre par les textes et les tournures des mots le vraisembable!

    un banquier économiste, avec ses chiffres(pib, croissance, moins disant), ses plans(orsec, reva), ses formul(wade formula) embobiner tout un peuple pour ses interet propre.



    C FINI TOUT çÀ !!!



    VIVE IDY !!!



    [email protected]
    Auteur

    !!!

    En Mars, 2013 (13:39 PM)
    Et les chinois...ils savent construire des routes non...et le font moins cher...Prkoi toujours des francais bong sang?
    Auteur

    Xaar

    En Mars, 2013 (13:40 PM)
    Il y'a vraiment une cacaphonie dans la communication de ce gouvernement. lils doivent accorder leurs violons et tourner 7 fois leurs langues avant de parler.

    Des représentants nous disent nous avons choisi le gré à gré autorisé par la loi, d'autres nous disent nous avons fait un appel international et enfin le PM nous dit c'est un avenant que nous avons ajouter c'est quand meme gros l'avenant et le montant en jeu pour un économiste.



    Le PM nous fait croire que les paysans ne se plaignent pas. certe un prix spéculatif sur l'arachide n'est pas sinonyme de satisfaction et d'abondance de récolte puisque la production prévue n'est pas atteinte on est à moins de 40 % à cause des ratés qui ont entrainé le limogeage de Sambou.

    C'est à cause de la faiblesse de la production offre inférieure à la demande que les prix sont élevés. une des conséquences, les huileries n'auront pas ou peu de graines pour l'huile bonjour les importations d'huile végétale à la qualité douteure, dés le mois d'avril la situation du monde rural va se détériorer, plus de sous réserves épuisés .... Cela ne semble pas préoccuper nos dirigeants.
    Auteur

    Aaa

    En Mars, 2013 (13:48 PM)
    Déja nostalgique des wade. Il est nul ce gars
    Auteur

    Pm

    En Mars, 2013 (13:57 PM)
    Et combien tu as recu en guise de rétrocommissions?

    J'espère que dès demain, Thierno Ousmane Sy sera libéré

    ou alors tu le rejoindras à Rebeuss.

    Désolé, la loi est la même pour tout le monde et même le PM doit la respecter
    Auteur

    Paco

    En Mars, 2013 (13:57 PM)
    Vraiment désolant de la part du PM il doit porter du marron maintenant pour défendre ces politichiens véreux de l'alliance pour la famille faye et sall
    Auteur

    Yatt

    En Mars, 2013 (14:58 PM)
    Cette assertion est prêtée au PM, « l’autorisation d’une consultation restreinte conduit à récuser une entreprise, la première, la moins disant ayant les compétences pour faire les travaux parce qu’elle a un chiffre d’affaires l’année dernière de 5 milliards 635 millions F Cfa » (le CA demandé étant de 5 milliards 800 millions), il est à retenir :

    1. Qu’il ne s’agit plus d’un gré à gré,

    2. Qu’il s’agit d’une consultation restreinte (mise en concurrence limitée à un certain nombre de candidats qualifiés),

    3. Que le marché a été attribué à une entreprise n’ayant pas atteint le chiffre d’affaire demandé dans les Instructions Particulières aux Candidats (IPC – travaux complexes) ou les Données Particulières de l’Appel d’Offre (DPAO – travaux importants).

    L’article ne dit pas s’il s’agit de marchés de travaux jugé « importants » ou « complexes »

    Or lorsqu’il s’agit de déterminer les critères de qualification des candidats pour ces marchés de travaux , il y a des conditions de qualification, en termes de moyens matériels, humains et financiers, ou d’expérience acquise dans la réalisation d’activités analogues à celle faisant l’objet du marché.

    Dans le cas d’espèce le problème est uniquement posé en termes de moyens financiers.

    Retenons que le CA n’est pas le seul critère financier : il y a aussi sa capacité à mobiliser des moyens financiers lui permettant de faire face aux besoins de trésorerie liés aux travaux.

    Question : est-il acceptable, du point de vue de la transparence, de l’étique et de l’efficacité, d’écarter un candidat qui dispose de l’expérience, des moyens matériels et humains et qui a déjà réalisé des travaux similaires en terme de valeur et de consistances parque son chiffre d’affaire est inférieur de 2, 9 % en valeur relative et 165 millions en valeur absolue à celui qui est retenu dans le Dossier de marché et perdre en payement 1 milliard 200 millions ? A ce niveau le niveau de non qualification est-il substantiel ou peut-il compromettre la réalisation du projet ou programme ? Sous cet angle le PM a pris une décision de Gestion !

    Les marchés répondent aussi à des critères d’efficacité et d’économie !

    Par expérience, nous savons que lorsque la barre « financière » est exagérément élevée, il y a une volonté de positionner le candidat le plus fort en qualifié unique : cela est du gré à gré déguisé !

    • Auteur

      Yatt

      En Mars, 2013 (17:15 PM)
      (suite)
      retenons que le ca n’est pas le seul critère financier : il y a aussi sa capacité à mobiliser des moyens financiers lui permettant de faire face aux besoins de trésorerie liés aux travaux.
      question : est-il acceptable, du point de vue de la transparence, de l’étique et de l’efficacité, d’écarter un candidat qui dispose de l’expérience, des moyens matériels et humains et qui a déjà réalisé des travaux similaires en terme de valeur et de consistances parce que son chiffre d’affaire est inférieur de 2, 9 % en valeur relative et 165 millions en valeur absolue à celui qui est retenu dans le dossier de marché et perdre en payement 1 milliard 200 millions ? a ce niveau le niveau de non qualification est-il substantiel ou peut-il compromettre la réalisation du projet ou programme ?
      les marchés répondent aussi à des critères d’efficacité et d’économie !
      par expérience, nous savons que lorsque la barre « financière » est exagérément élevée, il y a une volonté de positionner le candidat le plus fort en qualifié unique : cela est du gré à gré déguisé !
    Auteur

    Pepes

    En Mars, 2013 (15:36 PM)
    RIEN DE PARTICULIER.PM D'UN REGIME ASSIS SUR LE MENSONGE!LES MENSONGES SE SUIVENT ET SE RESEMBLENT ET LES SENEGALAIS N'Y VERRONT QUE DU FEU!
    Auteur

    Dose

    En Mars, 2013 (17:15 PM)
    quand on ne sait pas on se tait le gré à gré fait partie du code des marchés publics
    Auteur

    A53

    En Mars, 2013 (17:56 PM)
    il faut pas oublier que le Monsieur Abdou Mbaye est un banquier et qui dit banquier dit voleur. Un banquier qui gére l'argent public bonjour les dégâts. il a trop d'astuces ce mec là pour nous berner et voler l'argent du contribuable. combien il aura pour la commission.dites nous Monsieur le PM...
    Auteur

    Kokoumbo étudiant Noir

    En Mars, 2013 (18:25 PM)
    et maintenant IDY a raison et le deul actuellement dans BENNO qui a le courage de dire ses vérités au président  <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">  
    Auteur

    C"est Parce Que ......

    En Mars, 2013 (18:59 PM)
    C'est parce que vous ne connaissez rien des finances publiques et des procédures de passations des marchés publiques que vous vous mettez à l'attaquer dans ces propos.

    Auteur

    L'indigné

    En Mars, 2013 (19:13 PM)
    Il n'y a rien au monde qu'on doit faire avec l'argent du contribuable que le contribuable ne peut pas comprendre ou bien il y a anguille sous roche. S'il est exempt de reproches qu'il explique clairement question de pédagogie. Si cela reste nébuleux pour nous autres contibuables on est en droit de questionner et même d'être méfiant. Chat échaudé craint l'eau froide!
    • Auteur

      Iboulaye1

      En Mars, 2013 (20:08 PM)
      non monsieur le premier ministre, le gré à gré que vous avez essayé de défendre hier et qui concerne le projet à réaliser sur les inondations d'ici l'hivernage prochain n'est pas défendable pour les raisons suivantes:

      - en 5 mois, les travaux ne pourront pas être terminés d'ici l'hivernage à cause de leur complexité et même si vous attribuez le marché de gré à gré à eiffage. je dois préciser qu'à la date du 25 mars 2013, cette entreprise n'a pas encore démarré les travaux et ne pourra pas les terminer d'ici juillet 2013 car il y aura les phases de mobilisation et de réalisation des plans d'exécution et des essais qui ne pourront pas se faire en moins de trois semaines à 1 mois au moins ;
      - les travaux seront entamés pour disons désamorcer la bombe à savoir permettre de régler les écoulements des flux lors de l'hivernage prochain mais le gros du travail se poursuivra après l'hivernage, donc j'estime qu'il n'y a pas lieu de se précipiter pour attribuer ce marché à eiffage d'autant plus que d'autre entreprises nationales sont capables de réaliser ces travaux de désamorçage de la bombe pré hivernale ;
      - si l'entreprise doit démarrer les travaux, j'estime qu'elle sera contrôlée par un bureau de contrôle pour le suivi des travaux. est ce que ce bureau de contrôle sera aussi recruté dans les mêmes dispositions à savoir par le gré à gré ? et si c'est une entreprise internationale elle doit aussi préparer sa mobilisation qui ne pourra pas se faire dans la semaine ;
      - il faut avoir le sens de l'équité pour donner la chance à toutes les entreprises, que ça soit nationales ou bien internationales en lançant une manifestation d'intérêt en bonne et due forme et suivant les procédures réglementaires en vigueur au sénégal aussi bien pour les entreprises exécutantes que pour les bureaux de contrôle des travaux ;
      c'est seulement dans cette voie que nous pensons que la légalité sera respectée ; autrement, nous serons dans notre droit de penser qu'il y a des dividendes à se partager de l'autre côté et ça le peuple sénégalais n'en veut pas et voudrait s'en départir depuis l'avènement de macky. donc ce peuple ne l'acceptera pas ;
      la banque mondiale aussi ne doit pas être complice de cet état de fait que nous combattons aujourd'hui avec la plus grande fermeté. la banque doit rétablir la justice et l'équité devant un telle situation sinon elle sera mise dans le même sac ;;
      voilà notre réflexion suite à la sortie hier de m. le premier ministre sur le gré à gré du projet d'inondation..
      -
    Auteur

    B_

    En Mars, 2013 (19:38 PM)
    vtyimohij
    • Auteur

      Iboulaye1

      En Mars, 2013 (21:44 PM)
      monsieur le premier ministre, nous croyons que vous avez été abusé par ceux là que le gré à gré arrange dans cette affaire et c'est très grave. il faut vous ressaisir et soyez attentif en posant les bonnes questions par rapport aux délais incompressibles et qui vous feront voir que ce projet ne pourra pas se faire en 5 mois. nous avons évoqué dans notre première analyse les périodes de mobilisation et de confection des dossiers d'exécution que l'on ne peut pas faire en 1 semaine à moins que les comploteurs autour de ce projet fournissent à l'entreprise des éléments techniques et même malgré cela, l'entreprise devra réaliser les dossiers ainsi que les plans d'exécution qui seront visés par le bureau de contrôle. il y a aussi les essais de terrain à réaliser forcément pour voir la portance des sols (nous vous informons que généralement la zone est saturée en eau saison des pluies comme saison sèche d'où sa complexité parce que la nappe à bien des endroits est affleurante). il y a également la période d'approbation de ces dossiers par le bureau de contrôle qui sera aussi recruté certainement par le gré à gré.
      donc je vous conseille d'approfondir la recherche en demandant au maître d'ouvrage de vous donner tous les éléments à sa disposition qui seront analysés par les services techniques du ministère de l'hydraulique ou du ministère qui est chargé des inondations afin d'affiner l'expertise autour de ce projet. beaucoup de choses vous échappent et les commanditaires ne vous ont pas donné tous les éléments et vous ont menti. la banque mondiale a également joué le jeu de ces commanditaires et c'est là où c'est très grave.
      c'est par ce que nous apprécions beaucoup votre humilité et votre abnégation à bien faire dans la clarté et la transparence que nous venons nous immiscer dans ce débat.
      en espérant que vous nous comprenez dans notre démarche et dan cette volonté de suivre les aspirations du peuple sénégalais pour un nouveau type de sénégalais, nous vous prions de bien revoir ce dossier.
    Auteur

    Abdoul Habre Mbaye

    En Mars, 2013 (21:44 PM)
    Mais le problème d’Abdoul Mbaye est encore plus grave dès qu’on envisage la question en rapport avec le procès Habré que notre pays va abriter. Il n’y a aucun doute que les nombreux crimes commis par l’ancien dictateur tchadien ont des connexions avec l’impunité dont il a joui jusqu’ici. Peut-être même que sans cet argent Habré n’aurait trouvé asile nulle part ailleurs en Afrique et que le peuple tchadien aurait depuis lors soldé ses comptes avec le dictateur. C’est peut-être justement tout le sens de la motion de censure intentée contre l’actuel Premier ministre par l’opposition parlementaire. En effet, la démission d’Abdoul Mbaye de son poste de Premier ministre serait non seulement un signal que le procès ne sera pas un simulacre, mais aussi une preuve de cohérence dans la démarche.



    Un signal fort, car nul ne sait ce que la défense de Habré pourrait mijoter en coulisse avec ou contre les autorités politiques ou judiciaires pour éviter au procès d’arpenter certains sentiers périlleux. Une preuve de cohérence, car à moins de circonscrire a priori les limites de ce futur feuilleton judiciaire, on devrait déblayer le terrain pour rendre disponibles toutes les informations pouvant éclairer cette affaire. On ne peut pas prétendre juger un criminel au nom de l’Afrique, avec l’argent des Africains et de la communauté internationale, tout en gardant sur son sol de l’argent spolié par la facilitation d’un ancien directeur de banque aujourd’hui premier ministre. Il n’ya pas de sens à tenir ce procès au nom de la bonne gouvernance, de la justice et de la lutte contre l’impunité et garder à la tête de son gouvernement un homme qui fut partie prenante d’une longue et nébuleuse affaire d’argent ayant permis à un criminel d’acheter sa liberté.

    Auteur

    Fall

    En Mars, 2013 (02:09 AM)
    ils sont tous laa pour defendre les interet francais loby de merde.

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email