Dimanche 25 Février, 2024 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Politique

INCIDENTS SURVENUS À THIÈS:Aj/Pads exige d’Idrissa Seck des excuses publiques

Single Post
INCIDENTS SURVENUS À THIÈS:Aj/Pads exige d’Idrissa Seck des excuses publiques

Le directoire de campagne de Aj/Pads a tenu un point de presse hier au siège de son parti à Dakar. Il a tapé du poing sur la table pour se plaindre des jets de pierres lors de son meeting de dimanche. En outre, les camarades de Landing Savané ont incriminé clairement Idrissa Seck et son parti dans cette affaire. C’est pourquoi ils exigent du maire de Thiès des excuses publiques.

À partir des recoupements sur les incidents qui ont émaillé le meeting du candidat Landing Savané avant-hier à Thiès, les « follistes » ont désigné clairement Idrissa Seck comme étant l'auteur de leur agression. C’est pourquoi, au cours d’une conférence de presse tenue à leur siège, ils exigent que « le maire de Thiès présente ses excuses publiquement ». Et s'il ne le fait pas ? Aj/Pads prévient qu’il « prendra acte » et se réserve de dévoiler la suite qu'il accordera à cette affaire.

Mais, les conférenciers, Marie-Angélique Savané, Amadou Guiro et Mamadou Diop Decroix se sont le plus insurgés contre le traitement qui a été fait de cet événement par la presse. Pour dire que leur meeting n'a pas été dispersé. Ils ont ajouté que c'est à la dispersion de cette manifestation qu'ils ont essuyé des jets de pierres. « Jamais notre meeting n'a été dispersé à Thiès. C'est au moment de la dispersion de ce meeting, que nous avons essuyé des jets de pierres. La place de France a été prise par une vague déferlante de nos militants », dira le Directeur de campagne du candidat « Folliste », Amadou Tidiane Guiro. Ainsi, il a tenu à relever la nuance. Et c'est ensuite, qu'il est revenu sur les événements. Et selon lui, tout est parti de 14 heures.
« Ainsi, dira-t-il, jusqu'à 17 heures, les couleurs "jaune et noire" de notre parti ont jalonné l'actuelle promenade des Thiéssois ». Et de l'avis de M. Guiro, « c'est en cet instant que deux filles, brandissant des pancartes de Idrissa Seck, se sont invitées à la fête. Évidemment, ces intruses, qui sont tombées comme un cheveu dans la soupe, ont été vite détectées et virées ». Mais, à en croire le directeur de campagne du candidat Savané, « nous avions déjà soupçonné qu'il se prépare quelque part, une volonté de saboter notre rencontre. C’est à 18 heures que des jeunes portant effigie du maire de Thiès ont fait mouvement, pour prendre part au meeting ».

Et encore une fois, les "Follistes" ont dit avoir « riposté rigoureusement pour empêcher la provocation ». Selon M. Guiro, « les fauteurs de troubles ont détalé,, pourchassés par nos militants ». A 19 heures, Landing Savané est arrivé et le meeting a commencé. « Il y a eu foule et vous le verrez à la Télé », a assuré Mamadou Diop Decroix, par ailleurs l'organisateur de cette rencontre de Thiès. Ce qui s'est passé à la capitale du rail est considéré comme étant « très grave », de l'avis de ces responsables de Aj/Pads. Ils en ont voulu pour preuve que, si leurs militants n'avaient été sereins et n’avaient fait montre de mesure, le pire pouvait se produire.

À la question de savoir dans quel intérêt Aj a été cette cible, le Directeur de campagne de Landing Savané répond : « L'audience grandissante de notre parti, au fur et à mesure que la campagne avance, n'est pas pour plaire à certains ». Il a ajouté : « Notre candidat l'a dit, nous sommes les invités-surprise de cette campagne ». M. Diop Decroix ne démentira pas son camarade. À l’en croire, ils ont « simplement démenti tous ceux qui ont décrété que Thiès leur appartenait ». Mais, si le parti de Savané est remonté contre cette attaque, il l'est davantage, à cause de la non-intervention des forces de l’ordre.
Pour Marie-Angélique Savané, « c’est curieux que nous ayons essuyé des jets de pierre sans que les forces de sécurité n'interviennent. Pourtant, nous avons rencontré ces forces escortant un cortège de simples militants du Pds ». Suffisant pour que les « follistes » s'en prennent à Me Ousmane Ngom. Pour dire au ministre de l'Intérieur que « chaque candidat doit être protégé comme Wade lui-même l'est ».



0 Commentaires

Participer à la Discussion

  • Nous vous prions d'etre courtois.
  • N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
  • N'envoyez pas de message inutile.
  • Pas de messages répétitifs, ou de hors sujéts.
  • Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée, sexuel ou en violation avec la loi. Ces messages seront supprimés.
  • Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire gratuit.
  • Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
Auteur: Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire...

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email